Aller au contenu
Logo Caradisiac        

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

Il était une fois...Bugatti.


Invité §non661Yn

Messages recommandés

  • Réponses 29,3K
  • Créé
  • Dernière réponse

Participants fréquents à ce sujet

  • tunesi

    4050

  • aravis68

    2147

  • buga 2

    1952

Participants fréquents à ce sujet

Invité §bar577Nj

si déja tu vas visiter le musé, tu pourrais faire un tour voir le site historique !

Bon je vais pas remttre en cause l'hospitalité des Alsaciens mais j'ai toujours quelques bieres au frais :oui:

 

A priori, je vais voir tout ça fin mai début juin !

Voir des Bugatti en vrai, et l'Alsace en prime !

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je n'ai aucun renseignement ni photo des types 24,25,26,27...

Sinon que ce ne furent que des prototypes,apparement....

Si vous en avez,ça me permettrait de compléter un peu ma documentation...

Et ce forum,par la même occasion...

Une autre idée que j'ai aussi,c'est qu'il serait peut-être intéressant de pouvoir joindre michel bugatti,et lui communiquer l'adresse de ce forum...

Il aurait peut-être des choses a apprendre,ou a nous communiquer sur les "voitures de son pére",comme il les appelle...

Qu'en pensez-vous,et comment faire pour l'attirer ici??

 

D'apres mes archives le type 27 serait un moteur de 69 mm d'alesage a 4 soupapes par cylindre montait sur un chassis type 13,22 ou 23 prevu pour faire ses debuts au grand prix de Clermont Ferrandd le 23 aout 1914, deux ou trois voitures furent preparés mais la guerre arriva et ses moteurs furent enterrés par Etorre à Molsheim pendant la durée ! de la guerre

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

D'apres mes archives le type 27 serait un moteur de 69 mm d'alesage a 4 soupapes par cylindre montait sur un chassis type 13,22 ou 23 prevu pour faire ses debuts au grand prix de Clermont Ferrand le 23 aout 1914, deux ou trois voitures furent preparés mais la guerre arriva et ses moteurs furent enterrés par Etorre à Molsheim pendant la durée ! de la guerre

POur BUGA

Pour ce qui est des types 24 25 26 je ne trouve rien, c'est peut etre des machines outils ou l'etau Bugatti, en tout etat de cause ces types doivent dater d'avant 1914 !

jeanmarie_1138388762_etorre_et_jean.jpg.c831c774e69e86c9b11a2fed599a0d88.jpg

Mais sur cette photo on voit Etorre et Jean discuter du type 25 ! Malheureusement il manque le son !C'etait peut etre un nouveau type de chapeau, Etorre n'a pas de melon !

 

Sur le site officiel du Club Bugatti France, sur la liste des fabrications de Molsheim il est indiqué que le type 24 n'est pas encore identifié, pour les types 25 et 26, il n'ont pas mis de precisions !Ce site n'evolue pas beaucoup depuis 2003 !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §mis812JT

A voir les coupes de cheveux et les vêtements,je dirai années 70/80.héhéhé

je pense qu'il s'agit d'un des tous premiers festival Bugatti.

Dans les années 80 plutôt, mais franchement personne ne se souvient exactement.

 

miss_lauren_1138381188_festival.jpg.90f8f85082b7bfd545d000811b078cc0.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour le type 24,ça serait un 5652 cc ,chassis de T16 allongé,transmission par arbre..

La T25,un chassis de T22 avec un 1570,resté a l'état de proto..et le T26,un chassis de T23 idem...

Je n'ai rien d'autre...

Sinon que sur différentes photos,on voit ettore avec un chapeau,quelquefois différent.

Il portait donc toujours un chapeau,mais pas toujours un melon...

De toutes façon a cette époque,la plupart des gens portaient un chapeau...

Et ils avaient raison,jusqu'à 45% de la chaleur corporelle s'évacue par la tête...

pôrtez donc un chapeau,et vous aurez moins froid l'hiver...

je porte toujours un chapeau,moi,du même genre que celui de jean marie,vu sur son site...mais en cuir...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §mis812JT

J'ai vu cette auto au festival Bugatti à Munster et en 1999 au Château saint Jean. Mais je n'ai pas pu assister à tous

je vais poursuivre mes recherches, quelqu'un doit savoir.

Merci

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

jeanmarie_1138439614_t_46.jpg.91266442d33bc055eb91606420365b22.jpg

Etorre ne portait pas toujours de chapeau, la preuve ! Le voici tete nu devant le "chapeau" Saint Jean et un type 46 pret pour les essais, remarquez le siege temporaire et la caisse de lest a l'arriere du chassis, ils etaient tous essayé de cette facon avant livraison chez le carrossier ou le client !

jeanmarie_1138439790_etorre_a_l__etabli.jpg.9a87f5dad0e3bb87f7e2d0c379616eea.jpg

 

Etorre dans son "Bureau d'etudes" portait la casquette, mais sur cette photo il est tres jeune !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour le type 24,ça serait un 5652 cc ,chassis de T16 allongé,transmission par arbre..

La T25,un chassis de T22 avec un 1570,resté a l'état de proto..et le T26,un chassis de T23 idem...

Je n'ai rien d'autre...

Sinon que sur différentes photos,on voit ettore avec un chapeau,quelquefois différent.

Il portait donc toujours un chapeau,mais pas toujours un melon...

De toutes façon a cette époque,la plupart des gens portaient un chapeau...

Et ils avaient raison,jusqu'à 45% de la chaleur corporelle s'évacue par la tête...

pôrtez donc un chapeau,et vous aurez moins froid l'hiver...

je porte toujours un chapeau,moi,du même genre que celui de jean marie,vu sur son site...mais en cuir...

 

Quelqu'un doit savoir pour les types qui t'interesse puisque sur le site du Club Officiel ils en parlent, mais peu!

 

Forzailtalia lui devrait savoir, il veut pas le dire mais je suis sur qu'il connait !

 

Mon chapeau favori pour l'hiver est en feutre c'est celui de la photo de mon site, le meme depuis 10 ans! Bien patiné dans son jus comme une Bugatti d'epoque !

Et c'est bien vrai ca que la chaleur s'evacue par le dessus de la tete, mais j'ai une belle collection de couvre-chef ! A si j'avais autant de Bugatti, il faudrait inventer des nouveaux types rien que pour moi !

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Bug463og

Le site du Club n'a effectivement pas été beaucoup mis à jour depuis 1 an 1/2 et je le regrette, mais l'arrivée d'un bébé à la maison, beaucoup de boulot et le besoin de souffler un peu après avoir bossé nuit et jour sur le site qui compte près de 400 pages (soit 200 en français et surtout 200 traduites en anglais, gros boulot). Mais je vais m'y remettre, c'est promis !

 

Pour ce qui est des Types manquants :

 

- type 24 : rien d'officiel, mais on pense à un moteur 1569 cm3 (68 X 108) 4 cylindres 8 soupapes extrapolé du Type 13, en 1914

- type 25 : châssis Type 22 avec le moteur Type 24, probablement jamais construit

- type 26 : châssis Type 23 avec le moteur Type 24, probablement jamais construit

- type 27 : on pense qu'il s'agit d'un moteur 1453 cm3 (68 X 100) 16 soupapes, à moins qu'il s'agisse des 3 prototypes de moteur 1368 cm3 (66 X 100) 16 soupapes, version 16S du Type 13, enterrés à Molsheim au début de la guerre en 1914 et produits en série à partir de 1918.

 

Mais les infos précises manquent encore pour ces types ...

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Bug463og

Pour ceux qui ont l'intention de visiter le musée Schlumpf à Mulhouse, ne ratez pas pendant que vous y êtes le sublime musée des chemins de fer, réellement fantastique et unique en Europe.

 

Buga2, dire que ce sont les ouvriers des filatures qui ont sauvé la collection Schlumpf relève de la désinformation, ce sont quand même eux qui ont brulé une Austin Seven du musée devant la porte, et le reste y serait passé si on les avait laissés faire. Le rachat de la collection par l'Etat français est du vol pur et simple, au 1/10° de sa valeur, les Schlumpf ont été spoliés dans cette affaire et ont d'ailleurs gagné leur procès contre l'Etat français il y a quelques années, sans pour autant avoir récupéré leurs pertes. La veuve de Fritz Schlumpf possède toujours une partie de la collection, dont plusieurs Bugatti, probablement en Suisse, en train de dormir au fond d'un garage ...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ne nous attardons pas sur le passé le present ou le futur du musée Sclumpf, ca risque de deraper !

Il est là il existe donc que tout le monde en profite !

Il n'a pas été fabriqué autant de Bugatti que d'amateurs pour ces voitures et avec celles qui reste il y en a encore moins pour tous le monde, on peut les admirer dans un musée alors tant mieux !

Beaucoup de collectionneurs les cachent bien chez eux et nous ne pouvons les voir, alors que vive le musée !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Bug463og

Beaucoup de collectionneurs les sortent, roulent avec, et en font parfois profiter certains comme le Club l'a fait en avril dernier avec des ados d'un centre de formation professionnellle qui s'étaient lancés dans la fabrication d'une caisse à savon en forme de Type 35 ...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bien..Pas besoin de polémiquer sur le musée,effectivement..

Moi je me souviens ,a la télé,d'un reportage fait en cachette par un journaliste,qui était entré de nuit,avec la complicité d'un ouvrier..

Ce qui fait que je pensais que c'étaient les ouvriers qui avaient révélé le pot aux roses a la presse,donc au monde..

Mais c'est pas grave si je me trompe,personne n'est parfait...

Le tout est que l'être humain aie la capacité de reconnaitre ses erreurs,ce que je fais volontiers...

Quant au type 24,les renseignements de pierre dumont sont différents,il parle d'un 5652 cc,chassis de t 16 allongé...Transmission par arbre..

On est donc dans le vague..

Peut-être qu'un jour,quelqu'un trouvera la vérité...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §mis812JT

Petite info :

Un "petit" musée devrait voir le jour bientôt ( ? ) à Molsheim à côté des anciennes usines Bugatti avec une retrospective complète de la saga Bugatti.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour en revenir une derniere fois sur le musée Schlumpf, si je me souviens bien, les deux freres recevaient de l'argent de l'etat francais pour redresser les finances de leurs usines de textile, et une "partie" de cet argent etait investie dans l'achat et la remise en forme de voitures anciennes!

Vaut peut etre mieux qu'ils aient agis de la sorte, ils auraient pus tres bien comme d'autres investir a l'etranger dans des villas somptueuses ou dans des dames de petite vertu !

Nous pauvres contribuables ont a le bonheur de recupererer une partie de cet argent par le plaisir des yeux en visitant le musée national !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Beaucoup de collectionneurs les sortent, roulent avec, et en font parfois profiter certains comme le Club l'a fait en avril dernier avec des ados d'un centre de formation professionnellle qui s'étaient lancés dans la fabrication d'une caisse à savon en forme de Type 35 ...

 

 

Je sais bien que beaucoup de possesseurs de Bugatti roulent avec et en font profiter le commun des mortels, mais combien en reste t'il de roulantes en France et en Belgique (Pour notre ami Buga) je crois qu'il est plus facile de gagner au loto que de tomber sur une bugatti par hasard au détour d'une departementale, evidement il reste les rassemblements et les concentrations mais l'on voit souvent les memes ! aA mon humble avis les Bugatti dans les musée, meme si elle ne roulent plus trop ce n'est pas mal non plus !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Bug463og

Sans compter les Bugatti du musée Schlumpf, il y a environ 300 Bugatti en France, la plupart en état de rouler. Reste à savoir le nombre de copies sur ces 300, mais là c'est une autre histoire ....

 

Pour ma part, les voitures qui dorment dans les musées m'attristent profondément. Rien de pire pour une voiture que l'inactivité, elle pourrit rapidement. Combien de voitures du musée de Mulhouse sont roulantes aujourd'hui ? Une infime minorité d'après les mécanos du service de restauration du musée.

 

J'ai lu tous les bouquins parus sur "l'affaire Schlumpf", ils n'ont jamais touché un centime de l'Etat français pour les aider dans leurs affaires. Ce qui a joué contre eux, c'est la chute du textile dans les années 70 qui a ruiné leur affaire (comme Boussac et des dizaines d'autres dans le Nord), et, il faut bien le dire, un caractère assez hautain et désagréable. Les 2 frères avaient un comportement assez étrange, très secrets, et faisaient preuve d'une véritable adoration pour leur mère. Le fait, aussi, qu'ils soient de nationalité Suisse n'a rien arrangé. A noter qu'ils n'ont rien touché de la vente de leur collection à l'Etat, puisque le montant en avait été fixé de façon à éponger les dettes de leur société vis à vis de l'Urssaf, des impôts et de quelques créanciers.

 

Une petite anecdote amusante à propos des Schlumpf : lorsque Fritz a racheté d'un seul coup, sur une indication de Hugh Conway, les 23 Bugatti d'une collection privée américaine (dont 1 Royale dans le lot), les Américains ont hurlé au scandale, dénonçant le pillage de leur patrimoine culturel ...! Alors qu'elles ne faisaient que retourner dans leur région d'origine, bien sûr !

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Certes,il est dommage que ces voitures soient bloquées,sans rouler...

Mais toute médaille a son revers.

Rien n'est vraiment parfait sur cette terre.

Si ces bugatti avaient été dispersées,où seraient-elles maintenant??

Peut-être que la plupart rouleraient...

Mais il est aussi possible que la plupart seraient conservées dans des musées éloignés les uns des autres..

On ne peut le dire..

En attendant,on a quand même de la chance,nous les amateurs de bugatti:

-Cette marque a produit peu de voitures,mais elle est parmi les marques qui ont le plus gros pourcentage de voitures encore en vie;

-Les prix de ces voitures sont tres éleves,mais les propriétaires n'hésitent pas néanmoins a les faire rouler

-On voit souvent des rallyes internationnaux de bugatti,ce qui n'existe pas dans les autres marques..a ma connaissance...

Il est courant que des américains ou autres habitants lointains déplacent leurs voitures sur le continent rien que pour un rallye..

-Il existe pour les propriétaires,la possibilité d'acheter une piéce reconstruite(voire des voitures entiéres reconstruites),et c'est aussi une chance,pour eux,sinon moins de voitures pourraient rouler,par manque de piéces de remplacement.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Au moins celles qui avaient été mises dans des muséees il y a quelques décennies par des prévoyants, ont quand même été sauvées. Sinon, à l'époque, c'était destination la casse...comme tous les "tacots".

 

Une question, imaginons ! Tu as un local, de l'argent, quelles voitures construites en 2006 acheterais-tu pour un futur musée de voitures anciennes ?

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §mis812JT

A propos, je cherche une 2CV d'avant 1960 en état d'origine, si par hasard ?

A côté des Bugattistes, il existe des clubs aussi pour 2 CV dans ma région!

( me contacter sur MP )

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi:

Aucune!!!

Ces brols électroniques,dans quelques années,ne seront pas réparables,on ne construira plus de piéces...

Rien de moderne n'est collectionnable a mon avis...

De plus,elles contiennent beaucoup plus de piéces que les ancêtres..Que ce soit en garniture ou en électricité ou électronique..

Ce sera très difficile de tenir ça en ordre..

Le plastique ne se répare pas,au contraire du bois ou de l'acier...

Faites le compte...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

jeanmarie_1138558039_jpeg.png.032f1a567adc7e1b4b29ae957a67aaaf.png

Sur le site consacré aux brevets Bugatti je viens de trouver celui ci deposé par Jean en 1935 concernant un moteur en V § l'explication etant en anglais je ne peux en dire plus !

jeanmarie_1138558148_jpeg_2.png.e3024a0dc688c649df65fc365184d821.png

Celui la concerne une systeme de suspension de carrosserie pour les trains je crois !

jeanmarie_1138558213_jpeg_3.png.51480eb34355c4887a66ee9f9b12bbb4.png

un systeme pour accoupler des ponts arrieres

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A propos de la 5 litres Rolland Garros!

Saviez vous que ce fameux Roland Garros etait un aviateur qui avait trouvé un moyen pour tirer avec sa mitrailleuse a travers l'helice de son avion, il avait installé un prisme deflecteur en acier sur les pales de l'helice qui deviait les balles et empechait celles-ci de tout casser . Mais à la suite d'un incident technique il du posé son avion a l'interieur des lignes allemandes! Anthony Fokker un constructeur hollandais perfectionna le dispositif avec une came sur l'helice bloquant la detente de la mitrailleuse, il vendit son susteme aux allemands .

Roland Garros s'evada 3 ans plus tard mais sera abattu le 5 octobre 1918 !

jeanmarie_1138733021_numeriser.jpg.2bdc51f0cc30d5dd33ed6b63927edb8a.jpg

Sur la photo on voit bien le prisme!

Mais revenons a Bugatti !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×
  • Créer...