Aller au contenu
Logo Caradisiac        

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

Restauration d'une SIMCA Rallye 3 d'origine


Invité §Oli781LO

Messages recommandés

Invité §Oli781LO

Bonjour à tous !

 

Je me suis décidé à présenter mes travaux de restauration de ma SIMCA RAllye 3.

Celle-ci a été immatriculée en janvier 1978 et je l'ai acquise en 2000.

La voici lors de son acquisition:

Rallye31.jpg

 

Cette voitue a courrue et était équipée d'un arceau 6 points.

 

Des tôles de renforts soudées par bouchonage avaient été placées dans les passages de roues ce qui a fortement dégradé ceux-ci (corrosion entre les tôles)

Par ailleurs, il manquait son réservoir d'origine et ses tapis.

 

J'ai roulé un peu avec en cherchant déjà à me procurer des pièces manquantes (réservoir, boîte à air etc. ainsi que la documentation)

 

En 2003, jej'ai souhaité faire une restauration totale. Tout a donc été démonté et la caisse sablée et apprêtée en vue de travaux de restructuration que j'avais confié à la carrosserie d'un lycée. Hélas, 3 ans après, rien n'avait été fait malgré les engagements et pire, les ouvrants et ailes avaient subis des coups.

 

Comme je me suis mis sérieusement au travail en juillet 2010, les premiers posts ne seront pas d'aujourd'hui.

 

A1000calement

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 406
  • Créé
  • Dernière réponse

Participants fréquents à ce sujet

Participants fréquents à ce sujet

Invité §Oli781LO

Etat des lieux.

Le sablage, ça met les dégats de la rouille au grand jour !

 

Voici quelques photos mettant en évidence la corrosion perforante.

Passage de roue avant

MVC001S.jpg

 

Renfort crash

MVC008S.jpg

 

Pied d'entrée de porte arrière

 

Mvc004s.jpg

 

Sous les montants de custode

MVC013S.jpg

 

Le plancher avant au dessus des renforts

MVC011S.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Oli781LO

Travaux réalisés sur l'année 2010

 

Rénovation des longerons

 

Au niveau des encrages de cric, ceux-ci sont rongés par la rouille. A cet endroit, il y a une autre tôle qui passe dans le longeron

Photo177.jpg

 

Donc j'ai découpé au plus large le profil U du longeron pour faire apparaitre et réparer ce renfort interne que l'on voit ici

Photo178.jpg

 

Enfin, j'ai reformé dans de la tôle de 1.5mm pour refermer le tout. Soudure au mig bord à bord pour tout ça.

 

Photo1791.jpg

 

Idem pour le côté droit. Voilà ce que ça donne une fois terminé.

1004578.jpg

 

Pour ce qui est des profils droits entre les pieds de porte avant et arrière, j'ai préféré changer les profils vu que ceux ci avaien été particulièrement déformés par le serrage des vis de l'arceau.

Dépose du côté gauche

Photo186.jpg

Présentation et mise en place du nouveau profil

Photo187.jpg

Entre chaque épaisseur de tôle, du spray cuivre pour soudure par point est appliqué.

Photo188.jpg

Photo189.jpg

Photo190.jpg

Photo191.jpg

Photos2.08.10009.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ou verte avec capoit noir mat.

 

Dans les années 80, j'avais un collegue dont son frere courait avec une rallye III, il etait dans le 64. J'ai toujours était impressionné par les montées en régime de ce moteur, sa miaulait aussi bien que nos meules en 4 cylindres japonais, en moto bien sûr.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Oli781LO

Bonsoir , j'espère que tu vas la repeindre en blanc .

 

 

Oui, le but est de la refaire au plus proche de l'origine.

 

Je vais continuer par les passages de roue.

 

Comme vous avez pu le voir sur l'état des lieux, des tôles ont été soudées par bouchonage en renfort dans chaque passage de roue ce qui outre le fait que ça ne soit pas d'origine et pas très esthétique, a entraîné une forte corrosion. Actuellement j'en ai remplacé 3.

 

1 neuf à l'avant gauche qui restait au Club Simca France

les 2 arrières que j'ai acheté d'occasion. J'ai du les réparer au niveau des custodes.

 

Je travaille actuellement sur le dernier à l'avant droit, également d'occasion. je dois faire des rustines pour le sauver.

 

 

J'ai également refait des rustines de chaque côté de la plage arrière. De plus j'ai du reboucher une douxaine de trous inutiles qui avaient servis aux platines de l'arceau et autres...

1004564.jpg

1004565.jpg

 

les 2 arrières que j'ai acheté d'occasion. J'ai du les réparer au niveau des custodes.

1004566.jpg

1004567.jpg

1004563.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Oli781LO

 

Oui, le but est de la refaire au plus proche de l'origine.

 

Je vais continuer par les passages de roue.

 

Comme vous avez pu le voir sur l'état des lieux, des tôles ont été soudées par bouchonage en renfort dans chaque passage de roue ce qui outre le fait que ça ne soit pas d'origine et pas très esthétique, a entraîné une forte corrosion. Actuellement j'en ai remplacé 3.

 

1 neuf à l'avant gauche qui restait au Club Simca France

les 2 arrières que j'ai acheté d'occasion. J'ai du les réparer au niveau des custodes.

 

Je travaille actuellement sur le dernier à l'avant droit, également d'occasion. je dois faire des rustines pour le sauver.

 

 

J'ai également refait des rustines de chaque côté de la plage arrière. De plus j'ai du reboucher une douxaine de trous inutiles qui avaient servis aux platines de l'arceau et autres...

https://aws-cf.caradisiac.com/prod/mesimages/1056840/1004564.jpg

https://aws-cf.caradisiac.com/prod/mesimages/1056840/1004565.jpg

 

les 2 arrières que j'ai acheté d'occasion. J'ai du les réparer au niveau des custodes.

https://aws-cf.caradisiac.com/prod/mesimages/1056840/1004566.jpg

https://aws-cf.caradisiac.com/prod/mesimages/1056840/1004567.jpg

https://aws-cf.caradisiac.com/prod/mesimages/1056840/1004563.jpg

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut à toi et bienvenu parmi nous,

Je restaure aussi une 1000,une rallye 1 que je monte en Rallye2.

Ben là c'est presque de la reconstruction que tu fait,enfin comme souvant sur nos 1000 :lol:

Beau boulot jusqu'à maintenant et je vaissuivre ça avec attention.

Bon courrage pour la suite

A+

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Oli781LO

Bonsoir,

 

Merci pour vos encouragements.

C'est vrai que c'est de la reconstruction, mais en ouvrant tous les corps creux, on peut être rassuré pour les années à venir.

Demain d'autres photos et bon contrôle techniqueà totoledingue. Un zéro défaut :)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Aller, encore un effort, moi aussi je suis passé par là :)

 

J'ai traité les parties inaccessibles avec un tuyau micro perforé en injectant du Rustol.

La 1000 de Toto passera sans soucis au CT. Après sa restauration, la mienne est passé à zéro défaut ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Oli781LO

Bonsoir,

Le rustol c'est bien, mais je ne suis pas très fan car il durcit et risque de se craquer à la jointure des tôles. Je préfère la cire à corps creux diffusée avec une buse appropriée (chez restom). Celle-ci ne sèche jamais complètement ce qui lui confère une certaine élasticité quant elle migre entre deux tôles soudées par point et que forcément ces tôles travaillent à cause des efforts.

Je constate sur mon Aronde restaurée il y a 13 ans que cette cire est toujours souple et adhère parfaitement.

 

Autrement j'utilise d'autres produits:

Convertisseur de rouille Wurth justement quand je dois traiter entre deux tôles soudées par point sans démonter. Conseil d'un ancien garagiste qui restaure des 1000 depuis des années.

http://eshop.wurth.fr/Protection-antirouille-et-anticorrosion/0893-110-convertisseur-de-rouille.sku

 

Avant soudure par point (au mig bouchonnage des trous)

Spray cuivre ou zinc entre les deux tôles spécial soudure par points. Cela dit, même si le zinc semble apporter une meilleur protection, il peut rendre plus difficile le bouchonnage car il "brûle" lors de la soudure.

 

Traitement de la corrosion superficielle:

Sablage ou décapage à la brosse à poils torsadés montée sur une petite meuleuse d'angle puis PHOSPHATATION à l'acide phosphorique diluée à 50% avec de l'eau. Sèchage et brossage.

 

Des tôles nues décapées et phosphatées sont ainsi restées plus d'un an dans mon sous sol sans voir revenir le moindre point de rouille.

 

Voici maintenant la suite avec la repose des passages de roue arrière.

 

Bien entendu, avant de les déposer, j'ai pris des références géométriques et calé les éléments au mieux. Un marbre est prévu pour vérifier la caisse au final.

Sur le longeron droit, j'ai tout d'abord repositionné les tôles de fond du comportement moteur. Ce sont des éléments que j'ai refabriqué.

1004568.jpg

Puis assemblage des éléments et d'une nouvelle jupe arrière, l'origine étant trop abimée pour être sauvée

1004574.jpg

1004587.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Oli781LO

Voici le détail d'une tôle de fond du compartiment moteur que j'ai refabriqué:

Platine21.jpg

 

 

 

 

Pieds d'entrée de porte arrière.

Bonjour, voici la suite:

Les pieds d'entrée de porte sont de fabrication warny. Pas terrible car réalisés avec des matrices en polyester. Beaucoup de travail pour les reprendre.

 

Je me suis donc intéressé aux pièces refabriquées par l'association pour la sauvegarde des 1000 rallye. Les prototypes que j'ai vu sont très bien, mais ils ne comportent qu'un retour de 10 mm pour la fixation de l'aile. Nécessité donc de récupérer en partie ce retour avec les logements de vis sur la pièce d'origine si c'est possible. La photo de présentation de la souscription ne correspond pas à la pièce finale.

 

Finalement, j'ai adapté et modifié les pièces warny et voici les étapes:

 

1) Reconstruction de la structure de la caisse à cet endroit.

 

2)Modification de la pièce warny:

Découpe de la zone au niveau de la gache et confection d'une nouvelle pièce (il manquait de la tôle)

10045981.jpg

Supression des plis écrasés en Z par trait de scie, planage soudure et encore planage

1004600.jpg

Ralisation des écrous soudés

1004588.jpg

spray cuivre

1004590.jpg

Assemblage

1004601.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Oli781LO

Ha merci pour le travail très professionnel, ça fait toujours plaisir bien que je sois pas certain de tout faire dans les règles de l'art.

Non, je ne suis pas carrossier de métier, mais de formation mécanicien agricole quand même ayant appris l'ajustage et les différentes techniques de soudage. Je fais en sorte de me renseigner quand je ne sais pas avant de me lancer. J'ai déjà restaurer une Aronde qui était bien attaquée, donc je ne part pas de zéro non plus.

 

Ce qu'il me manque, c'est par exemple la maîtrise des chaudes de retrait. Difficile de trouver des tutos là dessus.

 

Bonne journée

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu as quand meme les bases, ce qui est appréciable.

Conçernant ton problème il doit y avoir de la littérature là dessus ?

Sinon si tu as un peu de temps il y a des formations, pour exemple : http://www.cetim-certec.com/presentation-soudage/137-formation-chaudes-de-retrait.html?548cd906f06d83cd9b184df916c649fb=f709ec1af1ec5c1a55441756a25005d7 ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §fou450GN

Salut,

 

Vraiment du jolie travail. :love::love: . c'est bien parti pour que tu nous fasses un vrai bijoux.

 

comme techno et toto, ça me fait revenir 3, 4 ans en arrière, que de bons souvenirs. :D:D

 

allez courage.

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Oli781LO

Merci foudepeugeot.

 

J'ai longuement regardé tes pages et vu le boulot monstrueux que tu avais fait.

Dire que des profs de carrosserie ont dit que ma caisse n'était pas réparable. Ils n'ont pas vu la tienne !

 

Je me suis décidé à mettre mes travaux en ligne en voyant tes pages car c'est parfois bien utile de pouvoir visualiser des petits détails pour tout refaire comme à l'origine.

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Oli781LO

Suite pied d'entrée de porte arrière

 

Après planage des soudures

1004621.jpg

 

Pose d'un petit mastic pour finir avant une couche d'apprêt:

1004659.jpg

 

Fabrication et pose des tôles de liaisons derrière les supports de cric:

Comme d'habitude, je commence par tracer le développé de la pièce sur une feuille de carton. Une fois le carton découpé, je l'utilise pour tracer la tôle.

1004575.jpg

 

Ensuite je découpe la pièce dans de la tôle de 1mm. Une scie sauteuse équipée d'un variateur va très bien pour cela.

1004576.jpg

 

Ensuite mise en forme de la pièce.

1004577.jpg

1004579.jpg

 

Enfin montage par soudure dans les trous. (La petite encoche nécessaire au passage du cric est réalisée après)

 

10045782.jpg

 

J'ai pu ensuite reposer les supports de cric

10046581.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Oli781LO

C'est pour la protection anti corrosion entre les tôles, là où la peinture ne va pas et où sa rouille

 

J'ai utilisé le Nova cuivre de chez novatio qui est un très bon produit, mais je ne le vois plus dans leur gamme.

Par contre tu as la fiche pour le même au zinc:

http://www.novatio.com/content/media/pdf_tech/fr/111001000-PI-Nova%20Zinc-FR-100103.pdf

 

J'ai utilisé aussi un spray zinc de chez ARO, le fabriquant de pinces pour soudure par points

 

Comme je l'ai déjà précisé, le zinc rend la soudure plus difficile par sa fusion qui vient perturber l'opération. Mais en théorie, il apporte une meilleur protection

 

J'ai essayé aussi le spray cuivre wurth, mais il ne m'a pas convaincu car il cloque avec la chaleur. Donc cloque = pas de protection.

 

A1000calement

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Oli781LO

Bonjour,

 

Voici la suite avec les supports de la barre stabilisatrice arrière.

 

Le plancher côté gauche est très déformé et fissuré. Les renforts sont soudés d'origine par points, mais ont subis ici des déformations à cause de brasures. De plus les vis sont allongées.

 

1004592.jpg

 

Je décide donc de découper le plancher côté gauche et de souder une rustine bord à bord.

 

1004593.jpg

1004594.jpg

1004595.jpg

 

Un renfort est ensuite mis en place avec des vis neuves de résistance 12.9

1004597.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Oli781LO

L'arrière est terminé

 

Enfin, il reste quelques finitions quand même, mais on commence à y voir plus clair !

 

Comme les renforts sous les longerons étaient soudés sur toute la longueur, j'ai du meuler les soudures et refaire les cordons comme à l'origine. Pas facile, mais un dremel avec un disque a découper fin m'a permis d'enlever la soudure entre les deux pièces.

1004653.jpg

Voici le résultat avant apprêt:

1004657.jpg

Et voilà une fois apprêté.

1004661.jpg

1004662.jpg

1004664.jpg

1004663.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Oli781LO

L'arrière étant terminé, je vais pouvoir m'attaquer au dernier passage de roue: L'avant droit.

C'est pas très beau quand même

1004624.jpg

En fait je m'aperçois que je tourne en rond :lol: J'ai en effet commencé par l'avant gauche, l'arrière gauche, l'arrière droit puis maintenant l'avant droit !

 

Trève de plaisanterie, il faut maintenant sauver un passage de roue avant découpé sur une 1000 premier modèle.

 

Il est identique au dernier modèle, sauf le bas sensiblement différent à cause du renfort sous caisse.

Vu que le bas est rongé, il va falloir faire une rustine.

1004623.jpg

Le premier travail consiste à copier sur un carton le profil du côté gauche pour le transférer à droite.

1004627.jpg

Puis de découper la partie corrodée

1004627.jpg

et enfin de découper une tôle de même contour, de la mettre en forme et de pointer la pièce sur mon passage de roue.

Le voici après pointage de la tôle et une fois que j'ai retiré tous les éléments qui étaient restés pointés dessus.

1004644.jpg

Le sablage fait apparaitre également quelques petits trous dans la cuvette.

Je décide de faire aussi une rustine ici car la tôle est décidément bien rongée

1004645.jpg

1004646.jpg

Découpe et mise en forme de la rustine sur une empreinte en alu.

1004647.jpg

Pointage de la rustine

1004648.jpg

Soudure bord à bord

1004650.jpg

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Oli781LO

Merci Merci !

 

Je peux te rassurer Toto le côté gauche étant déjà fait, voici un extrait du bulletin technique Chrysler France comme document référent et la photo de la réalisation.

 

A bientôt pour la suite !

Encrage2.jpg

Encrage1.jpg

1004668.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Oli781LO

Cette semaine un peu de finitions avant de reprendre du gros boulot avec le côté droit

 

Le passage de roue avant gauche n'avait pas été terminé. Il restait quelques soudures à faire, un peu de de redressage et une couche d'apprêt phosthatant pour isoler le tout.

1004670.jpg

1004673.jpg

 

Comme pour l'arrière, j'ai changer les vis soudées de fixation de barre stab. par des nouvelles de résistance 12.9. Il s'agit en fait de vis à tête cylindrique CHC dont j'ai réduit la tête.

 

En général j'achète ma visserie chez Bricovis qui vendent au datail de la visserie courante et moins courante : http://bricovis.fr/

1004669.jpg

1004672.jpg

1004674.jpg

 

Comme il me reste quelques heures, je m'attelle au démontage du passage de roue avant droit car il y a quelques heures de meulage en perspective ! :(

1004675.jpg

1004676.jpg

A bientôt

 

Olivier R3

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Oli781LO

Disons que je suis plus près de la fin que du début ce qui est encourageant.

Il y a quand même des bons côtés dans la tôlerie. Mais bon le meulage c'est plutôt ingrat.

Je pense terminer cette partie restructuration pour novembre puis voir pour un passage au marbre avant la suite.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §fou450GN

Salut,

 

Un boulot de fou que tu nous fait là, :love::love: mais ça en vaut la peine, allez courage, comme tu le dis le travail ingrat est presque fini et le meilleur est a venir.

 

a++

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Oli781LO

Salut,

 

Merci foudepeugeot. ça avance, mais on est encore pas au bout, et très loin des 71 pages de ton post sur la restauration allucinante de ta voiture.

 

Ce week end, j'ai terminé la dépose du passage de roue avant droit et commencé la préparation des surfaces en vue de la pose de la pièce de remplacement.

je meule, tu meules, nous meulons...

1004677.jpg

 

Tant qu'à faire, je découpe le bout de plancher bien malade et déformé.

Je choisis de le couper à ras du renfort pour éviter la déformation à la soudure.

1004680.jpg

 

Le renfort sous caisse est bien attaqué aussi sur sa partie supérieure. Donc je réalise une nouvelle rustine en tôle de 15/10e

1004681.jpg

1004683.jpg

1004684.jpg

1004685.jpg

 

Une petite rustine est nécessaire aussi sous le tablier avant.

1004686.jpg

Suite page 2

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×
  • Créer...