Aller au contenu
Logo Caradisiac        

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

[Topic officiel] Simca 1000


Messages recommandés

Historique, infos et photos : Tout sur les Simca 1000 (1961-1978)

 

Paris, Grand Palais, 1961. Alors que s'ouvre la 48ème édition du Salon Automobile de Paris, les verrières du Grand Palais (qui accueillent pour la dernière fois l'évènement, transféré l'année suivante à la Porte de Versailles) voient Simca dévoiler son nouveau modèle, la 1000. Placée dans la gamme un niveau en-dessous de l'Aronde P60, la nouvelle venue s'inscrit dans la concurrence à la Renault Dauphine, sortie en 1956 et qui truste depuis le sommet des ventes des petites berlines populaires.

 

100_1520.jpg

 

100_1666.jpg

 

A l'instar de sa rivale de la Régie Nationale, la Simca 1000 opte pour la solution du tout-à-l'arrière, où l'on retrouve au lancement un quatre-cylindres de 944cm3, développant 36 ch. DIN, associé à une boîte 4 vitesses, lui permettant d'atteindre 120km/h en vitesse de pointe. Longue de 3,80m, la Simca 1000 doit ses lignes à un designer italien, Mario Revelli de Beaumont.

 

Pour dynamiser la gamme, le PDG de Simca, Henri-Théodore Pigozzi, confie à Bertone la charge du design de la variante Coupé, présenté au Salon de Genève 1962 et commercialisé quelques semaines plus tard. La base du moteur est la même que celle de la berline, mais légèrement retravaillé pour développer quelques chevaux supplémentaires (42 ch. DIN), pour permettre à la 1000 Coupé d'atteindre les 140km/h en vitesse maxi. Le freinage est confié à quatre disques. 10.124 exemplaires seront produits jusqu'en 1967, et son remplacement par la 1200 S Coupé.

 

 

IMG_4437.jpg

 

Revenons à notre mouton principal, la 1000 berline. Dès la rentrée 1962, elle voit la puissance de son moteur portée à 39ch. DIN, alors que sa motorisation d'origine se retrouve sous le capot de la Simca 900, une 1000 dépouillée. A l'opposé de la gamme est présentée, en 1963, une 1000 Luxe. Qui deviendra 1000 GL au millésime suivant, profitant de l'occasion pour récupérer le moteur de la 1000 Coupé.

 

IMG_1440.jpg

 

En 1965, la Simca 1000 GLS chapeaute la gamme, alors qu'une 1000 GLA débarque, munie d'une boîte automatique. Au millésime suivant, alors que la 900 disparait, quatre finitions sont proposées : L, LS, GL et GLS. Hormis quelques améliorations mécaniques, aucun changement notamment n'est à enregistrer jusqu'en 1969.

 

En 1969 intervient le premier restylage pour la Simca 1000, dont les principaux changements esthétiques se situent au niveau des phares avant, désormais d'un diamètre plus large; une calandre remaniée; ainsi que des feux arrière qui s'agrandissent et prennent une forme carrée. La gamme se décline ainsi de la manière suivante :

  • Sim'4 - 777cm3
  • 1000 LS - 944cm3
  • 1000 GL - 944cm3
  • 1000 GLS - 944cm3
  • 1000 automatic - 944cm3
  • 1000 Special - 1118cm3

 

 

IMG_4341.jpg

Le millionième exemplaire de la Simca 1000 sort des chaînes le 25 Février 1970.

 

L'ensemble de ces gammes connaîtra un remaniement régulier, entrecoupé d'apparitions, disparitions, réapparitions de finitions, comme savait si bien le faire Simca à l'époque. En 1972, avec l'adoption d'un 1294cm3 de 60ch. par la 1000 Special, alors que la GLS en profite pour récupérer le 1118cm3 équipant précédemment la Special. Et en 1973, la Sim'4 disparait. Vous suivez ? On continue! :D

 

En 1974, nouvelle version : la GLE mixe le moteur 944cm3 à la finition de la GLS.

 

Une légère mise à jour intervient à l'intérieur de l'habitacle en 1975, grâce à l'adoption d'une nouvelle planche de bord. La gamme se résume à quatre finitions : LS, GLE, GLS et Special.

 

En 1976, apparition de la première série limitée de l'histoire : la 1000 Extra. Dans le même temps sort la 1000 SR, qui prend la place de la Spécial et qui dispose des motorisations 1118cm3 et 1294cm3, alors que la GLS se retrouve déclassée et récupère le 944cm3.

 

Le second restylage de la Simca 1000 a lieu lors du passage au millésime 77. A cette occasion, elle troque ses feux avant ronds contre des optiques rectangulaires, et dispose désormais d'une calandre avant en plastique. Elle ne s'appelle désormais plus 1000 (hormis sur les versions Rallye), mais 1005 LS et 1006 GLS, deux finitions respectivement motorisées par les 944cm3 5CV de 44ch. et 1118cm3 6CV de 55ch.

 

IMG_1444.jpg

 

Retour en 1970 : Depuis lors et jusqu'à la fin de sa carrière, la Simca 1000 décide d'enfiler son survêtement, avec le lancement de la version Rallye. Jusqu'en 1978, quatre versions différentes seront commercialisées.

 

  • Rallye - 1118cm3 - 55ch.
  • Rallye 1 - 1294cm3 - 60ch.
  • Rallye 2 - 1294cm3 - 82ch.
  • Rallye 3 - 1294cm3 - 103ch.

 

100_0908.jpg

 

IMG_2332.jpg

 

IMG_3190.jpg

 

Le clap de fin pour l'ensemble des gammes intervient au printemps 1978, la Simca 1000 échouant de peu à atteindre la barre des 2.000.000 d'exemplaires produits.

 

----------

 

Vous avez eu, ou vous êtes encore le propriétaire d'une Simca 1000 ? Vous vous êtes déjà installé à son volant ou, tout du moins, été le passage de cette belle de Poissy ? Partagez-nous votre point de vue. :bien:

 

Vous croisez un exemplaire, et vous avez eu l'intelligente idée de le photographier ? Partagez avec nous vos clichés! :p

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 176
  • Créé
  • Dernière réponse

Participants fréquents à ce sujet

Participants fréquents à ce sujet

Bonjour,

 

Merci pour ce topic. Ttrès bonne idée !! :good:

 

Cette voiture me rappelle tellement de souvenirs d'enfance et de vacances en Bourgogne.

Mon grand-père en possédait une à la fin fin des années 60 - début 70 avant de la revendre pour récupérer la 204 d'une de mes tantes.

Etant petit à l'époque je me souviens seulement que c'était un modèle bleu ciel et avec phares ronds à l'arrière, donc d'avant 1969, voire avant 1966 car ce n'était pas un compteur horizontal.

J'adorais monter dans cette voiture que je trouvais atypique et elle me fascinait parce qu'elle avait le moteur à l'arrière et le coffre à l'avant !

Certes ce n'était pas un foudre de guerre et elle avait toutes les peines du monde à monter les côtes des petites routes du Saône-et-Loire, surtout quand on était à 5 dedans, mais ça reste d'excellents souvenirs.

 

45 ans plus tard je regrette parfois que cette petite voiture attachante ne soit pas restée dormir au fond de son garage pour se réveiller à notre époque. Malheureusement je n'ai aucune idée de ce qu'elle a bien pu devenir ensuite :bah: .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Génial.

je me souviens mes parents en avait une blanche, ils avaient comparé la r8 avant de se décider à l'acheter,

la Simca était plus spacieuse à l'intérieur et en coffre aussi, plus, nerveuse et le concessionnaire faisait une meilleur ristourne, la balance était pesée, emballé c'est acheté...

ils ont fait le tour de l'Europe avec, ma mère s'est beaucoup amusée dans les cols en Italie, digne d'un monté carl...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Merci pour ce topic. Ttrès bonne idée !! :good:

 

Cette voiture me rappelle tellement de souvenirs d'enfance et de vacances en Bourgogne.

Mon grand-père en possédait une à la fin fin des années 60 - début 70 avant de la revendre pour récupérer la 204 d'une de mes tantes.

Etant petit à l'époque je me souviens seulement que c'était un modèle bleu ciel et avec phares ronds à l'arrière, donc d'avant 1969, voire avant 1966 car ce n'était pas un compteur horizontal.

J'adorais monter dans cette voiture que je trouvais atypique et elle me fascinait parce qu'elle avait le moteur à l'arrière et le coffre à l'avant !

Certes ce n'était pas un foudre de guerre et elle avait toutes les peines du monde à monter les côtes des petites routes du Saône-et-Loire, surtout quand on était à 5 dedans, mais ça reste d'excellents souvenirs.

 

45 ans plus tard je regrette parfois que cette petite voiture attachante ne soit pas restée dormir au fond de son garage pour se réveiller à notre époque. Malheureusement je n'ai aucune idée de ce qu'elle a bien pu devenir ensuite :bah: .

 

Génial.

je me souviens mes parents en avait une blanche, ils avaient comparé la r8 avant de se décider à l'acheter,

la Simca était plus spacieuse à l'intérieur et en coffre aussi, plus, nerveuse et le concessionnaire faisait une meilleur ristourne, la balance était pesée, emballé c'est acheté...

ils ont fait le tour de l'Europe avec, ma mère s'est beaucoup amusée dans les cols en Italie, digne d'un monté carl...

 

Merci pour vos souvenirs d'enfance, @gribouille27 et @Jeff94210. ;)

 

Festival des Belles Mécaniques de Roubaix - Juin 2012

 

IMG_2694.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour tout le monde.

 

Ma première voiture qui m'appartenait réellement a été une simca 1000 RALLYE qui succédait à la 4L de ma mère que je squattais depuis l'obtention de mon permis de conduire en 1971. Très content à l'époque d'avoir une petite voiture sportive avec sièges baquet, petit volant sport, et compteurs ronds. Cette voiture achetée d'occasion était blanche avec ses bandes noires à l'arrière, mais je n'aimais pas la couleur du capot noir mat, et je l'ai fait repeindre en blanc. J'ai gardé cette voiture 2 ans environ, mais mon frère qui me l'avait empruntée un après-midi pour aller voir un client a coulé une bielle sur la route. Je l'ai faite bidouillée par un garagiste peu scrupuleux à l'époque, et me la suit fait reprendre par le garage qui m'a vendu une R8 Gordini. :jap:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une adorable voiture, cette 1000 et addictive, ce fut ma première voiture en Rallye 2 en 1987, puis ma deuxième, une Extra et un jour, j'en ai vendue une puis l'autre.

J'ai tenu 4 ans avant de racheter une Rallye 1 puis ... une Extra que je restaure de fonds et combles !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
:jap: bonsoir tout le monde ! bien sur qu'il y a un lien de parentèe , dabord la simca a etèe un reivè de fiat ,puis une cousine dans sa descendance ,et pour le coupè , il est signè BERTONE ! meme dessin pour d'autres petites fiat de l'epoque non connues chez nous
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

salut à tous. aujourd'hui, CT de la rallye qu'elle a raté car gros soucis de freinage à l'arrière, étriers grippés, contrôle impossible! je m'en doutais. donc au menu de prochains jours, démontage complet.

 

Il n'a pas réussi à les débloquer sur son banc ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×
  • Créer...