Aller au contenu
Logo Caradisiac      

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

[Photoreportage] Museo Storico Alfa Romeo Arese - visite guidée


Patxi 64
 Partager

Messages recommandés

:hello: à tous

 

Ce week-end, j'étais en voyage à Milan, et, passionné de la marque au Biscione, j'en ai profité pour visiter l'extraordinaire musée de la marque, le Museo Storico à Arese, à une quarantaine de kilomètres de Milan.

 

J'ouvre ce topic pour partager avec vous les quelques photos que j'ai prises, il y en a pas mal, et il pourrait y en avoir plus (j'ai préféré profiter réellement des voitures et les regarder sous toutes les coutures sans être tout le temps derrière l'appareil). Mais il y a de telles pépites que je pense que c'est bien de partager cela avec vous.

Je vais en profiter pour partager quelques infos pratiques et mon ressenti personnel concernant le musée et l'expo, des fois que ça intéresse. :)

 

Allons y donc pour quelques infos et mon ressenti.

 

Le musée est donc situé à Arese, fief historique d'Alfa, assez près de Milan. Il a été fondé en 1976 et a été complètement rénové il y a 4 ans : concrètement, il est tout neuf.

Il est facilement accessible en voiture, par la voie rapide et l'autoroute, avec un immense parking gratuit, mais peu desservi par les transports en commun. Il est au coeur d'une zone dédiée à la marque (ainsi qu'à Jeep), le Motor Village d'Arese. Concrètement, c'est un nom bien pompeux pour indiquer qu'il y a le musée, un concessionnaire Alfa et un concessionnaire Jeep, et un café, guère plus. :bah:

Le musée est ouvert tous les jours sauf le mardi et est ouvert de 10h à 18h. L'entrée coûte 12€, hors tarifs spéciaux (enfants, seniors, groupes...). Il y a également la possibilité de faire des visites guidées.

Il n'est pas immense en superficie mais est divisé en 3 grandes zones, chacune occupant deux petits étages, soit 6 étages au total, donc il y a des choses à voir. :oui:

La visite se fait de l'étage le plus haut à l'étage le plus bas.

Quand on rentre, on passe par une zone dédiée à la 4C, dans laquelle on peut notamment observer le concept-car qui a donné naissance au modèle, et on prend directement un escalator qui nous mène à l'étage le plus haut, correspondant à la première zone.

Les trois zones sont les suivantes :

- Timeline : c'est la première zone accessible. Comme son nom l'indique, l'idée de cette zone est de retracer l'évolution générale des modèles de tourisme de la marque, en y exposant des modèles clés, du plus ancien au plus récent. Pour moi, c'est l'étage le moins spectaculaire, mais il a pour intérêt de présenter une vue globale des modèles phares de la marque. A l'étage le plus haut, on trouve les modèles allant des années 10 aux années 60 (24 HP, 15 HP, RL, 6C, 8C, 1900 berline et Sprint, Giulietta, 2600, Giulia), puis à l'étage inférieur, les véhicules des années 70 à nos jours (Montreal, Alfasud, Alfetta, 75, 156, 8C Competizione).

- Belleza : les deux étages suivants sont consacrés au design, Alfa Romeo ayant souvent été une référence du genre. Le premier étage de cette zone est dédié exclusivement à des concept-cars ou des modèles uniques ou presque : 60 HP Aerodinamica, Carabo, Iguana, Giulia Sprint Prototipo, Disco Volante, 33 Speciale Pininfarina, Nuvola. L'étage inférieur lui, est lui-même divisé en deux : d'un côté, 4 exemplaires de 6C/8C des plus élégants carrossés par les plus grands noms, de l'autre, un alignement des Alfa les plus symboliques des années 50-60 : Giulietta Sprint, Sprint Speciale, Giulia SZ, TZ, Junior Z, coupé Bertone...

- Enfin, Velocita : les deux derniers étages qui sont, selon moi les plus extraordinaires. Cette zone est consacrée au passé plus que fourni d'Alfa Romeo en compétition.

Le plus haut des deux étages contient quasi exclusivement des autos avant-guerre, qui représentent les débuts d'Alfa en compétition, notamment pour la Scuderia Ferrari. On y trouve des RL, des 6C, des 8C, des modèles uniques exclusivement produits pour telle ou telle compétition, des prototypes hallucinants à deux moteurs... le tout animé par un film qui est projeté toutes les 5 minutes à peu près, avec des images d'époque de ces autos en train de concourir, des jeux de lumières sympa, etc (tout en laissant des pauses toutes lumières allumées, afin de laisser un peu de temps pour prendre des photos).

Puis, le dernier étage, divisé en deux comme l'étage inférieur de la partie Belleza. D'un côté, on peut admirer 5 barquettes Alfa Romeo des années 50, notamment les célèbres Alfetta 158 et 159, et deux autres véhicules dénudés qui permettent d'admirer la mécanique.

De l'autre, les véhicules plus récents. On peut notamment admirer la mythique et extraordinaire 33 Stradale (c'était un rêve pour moi de l'approcher et c'était essentiellement pour elle que je suis venu :D ), mais aussi d'autres autos : Giulia TZ2, 1300 GTA Junio, 1750 GTAm, différentes variantes de la 33 de compétition, des formules 1, 155 TI...

 

Après cela, 90% de la visite est faite et vous remontez. Jusqu'à la sortie, vous pouvez admirer quelques autos supplémentaires : une 156 de course, une Brera Spider, un break 33, une 147, et, le plus sympathique à mes yeux, le méconnu 4x4 AR51 Matta, accompagné d'un autre prototype de tout-terrain militaire.

 

Outre les voitures, des animations sont proposées : dans les zones Velocita et Belleza, vous pouvez assister à des projections de films qui retracent l'histoire de la marque (en se focalisant sur la partie dont il est question, le style ou le passé en compétition), dans des salles à part, avec quelques petites choses à observer (coupes, maquettes d'époque des modèles...). A la fin de la visite, il y a aussi un cinéma 4D, une animation d'une dizaine de minutes comparable aux simulateurs du Futuroscope pour ceux qui connaissent : en gros, on vous projette un film en 3D dans lequel vous êtes à bord d'une Alfa en pleine course (le modèle change au cours du film), et vous êtes assis dans un baquet qui bouge dans tous les sens pour reproduire les sensations. C'est un peu gadget mais c'est sympa.

 

La visite s'achève dans le showroom du concessionnaire local, mais bon, il n'y a pas grand chose à y observer, la gamme actuelle étant composée de 3 ou 4 modèles. :bah:

 

Il y a également un café (sans intérêt particulier si ce n'est le lieu) et un magasin de souvenirs dans lequel on peut retrouver toutes les choses classiques : miniatures, fringues, porte-clefs, bijoux...

 

Pour ma part, j'ai réellement kiffé ma journée. Le bilan est très positif :oui:

Le tarif d'entrée me paraît plus que correct. Le personnel est très accueillant (ils ont même fait l'effort de parler en français). :oui:

Le musée vient d'être refait et ça se voit : c'est absolument magnifique. Tout est neuf, les voitures sont extrêmement bien mises en valeur, les animations sont superbes, ... ce que j'ai vraiment apprécié, c'est de pouvoir approcher les voitures d'aussi près. On peut vraiment les approcher au millimètre. Il est interdit de les toucher bien entendu, mais elles sont ou posées à même le sol, ou posées sur une plateforme à 10 cm du sol, et on peut vraiment les observer sous toutes les coutures, bien que certaines vaillent plusieurs millions d'euros :oui: Ce n'est pas un de ces musées où les voitures sont parquées à 1 m derrière un cordon.

C'est vraiment une superbe expérience, les voitures sont magnifiques, certaines uniques, certaines sont restaurées, certaines sont en état d'origine, on y trouve à chaque fois un brin d'histoire à leur sujet... l'ensemble des modèles recouvre bien l'histoire de la marque, et l'on peu approcher des voitures vraiment extraordinaires.

 

Allez, si j'avais un bémol à attribuer, ce serait le fait qu'il manque, à mon sens, quelques modèles pour que tout soit complet. En fait, il faut voir le musée comme une véritable exposition à thèmes répartissant un bon nombre d'Alfa Romeo selon leurs spécificités, et non pas comme un conservatoire dans lequel on trouvera vraiment tous les modèles de la marque.

A ce titre, par exemple, aucun utilitaire (Romeo, Romeo 2, A12/F12, AR6, AR8...). Aucune Renault badgée Alfa (R4 et Dauphine). Pas d'Arna, pas d'Alfa 6, pas de GTV6, pas d'Alfasud Sprint, pas de 90, pas de Giulietta Nuova, ... bref, pour moi, certains modèles, mais si ce ne sont pas les plus inoubliables de l'histoire de la marque ni les plus spectaculaires, manquent à l'appel.

 

Mais ne boudons pas notre plaisir. C'était quand même énorme.

 

N'hésitez pas si vous avez des questions et bonne lecture. :)

 

Je diviserai le topic en 3 ou 4 posts, chacun dédié à une zone du musée (probablement deux posts pour la partie Velocita, celle qui comportait le plus de voitures).

 

Commençons donc par la zone "Timeline".

______________________________________________________________________________________________________________________________________

L'ALFA 24 HP, celle par qui tout à commencé en 1910, à l'époque où ce n'était pas encore Alfa Romeo.

 

IMG_7067.jpg

 

IMG_6943.jpg

Et la 15 HP, arrivée peu après. Notez que celle-ci est une version "Corsa" donc de course, et pour autant, elle dispose de 4 baquets. :p

 

IMG_6944.jpg

En 1914, ALFA devient Alfa Romeo. Un des modèles les plus emblématiques d'alors est la RL, déclinée en plein de variantes, dont cette superbe Super Sport.

 

IMG_6945.jpg

La maturité d'Alfa sera atteinte avec les mythiques modèles 6C et 8C, dont il existe pléthore de versions.

Ici, une 6C 1750 Gran Sport carrossée par Zagato. Cet exemplaire "Paris" est probablement le seul en blanc.

 

IMG_6946.jpg

Une 8C 2300 Corto Mille Miglia

 

IMG_6947.jpg

Une berline 6C 2300 B Corto

 

IMG_6948.jpg

 

IMG_6949.jpg

Une imposante 6C 2500 "Freccia d'Oro".

 

IMG_6950.jpg

 

IMG_6953.jpg

 

Puis, on arrive sur des modèles sur lesquels je me suis un peu moins attardés, car plus connus et plus faciles à voir hors musée. :p

J'ai pour regret de ne pas avoir immortalisé la berline 1900, je ne sais pas d'où vient cet oubli. :voyons:

Voici une vue d'ensemble de quelques modèles emblématiques : 1900 Sprint, Giulietta berline, 2600 Sprint, Giulia berline

 

IMG_6954.jpg

 

IMG_6956.jpg

Passons à l'étage inférieur. Un coin expose une Montreal, une Alfasud première série, et une Alfetta berline.

 

IMG_6957.jpg

 

IMG_6958.jpg

Il reste au moins une Alfasud sans rouille :ddr:

 

IMG_6959.jpg

 

IMG_6960.jpg

 

De l'autre côté, on glisse doucement vers les contemporaines : 75 2.0 TS, 164 3.0 V6, 156 2.0 TS, et le prototype de la 8C Competizione (quasi identique au modèle de série hormis les jantes mais... avec une boîte manuelle!)

 

IMG_6962.jpg

 

IMG_7066.jpg

 

IMG_6963.jpg

 

 

Voilà pour cette première partie.

Je reviens très vite avec les zones suivantes.

 

Je m'excuse pour la qualité des photos très comprimées par l'hébergeur du forum . :(

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Deuxième partie : Belleza.

Partie consacrée au style.

 

On y trouve notamment des concepts et des modèles très spéciaux... :)

 

 

Un des 5 exemplaires (dont 4 survivent aujourd'hui) d'Alfa Romeo "Disco Volante", série de voitures de course un peu expérimentales réalisées avec Touring. C'est un des 3 exemplaires équipés d'un 4 cylindres de 2.0 de cylindrée, il y en a eu deux en 6 cylindres.

 

IMG_6975.jpg

 

IMG_6976.jpg

 

IMG_6977.jpg

 

Censée être plus ou moins une version "civilisée" de la Disco Volante, la 2000 Sportiva est un superbe coupé à châssis tubulaire. Il n'entrera jamais en production, 4 exemplaires seront produits, 2 coupés, 2 roadsters.

 

IMG_6985.jpg

 

IMG_7074.jpg

 

Au centre de cette partie trône le véhicule qui est sans aucun doute le plus improbable du musée : la 40-60 HP Aerodinamica "Siluro" de Castagna. Cette auto est sans aucun doute ce que l'époque a connu de plus futuriste... la 40-60 HP, techniquement avancée pour l'époque avec un moteur de 6 litres, était disponible en plusieurs variantes (torpedo, châssis nu...). Cet exemplaire fut créé pour le comte Marco Ricotti, est en quelque sorte le premier monospace de l'histoire, tout en ayant des performances record pour l'époque avec son allure de torpille (Siluro en italien).

Ce qui m'a marqué notamment, c'est qu'à l'intérieur, le moteur est en contact direct avec les occupants, il n'est pas couvert d'un quelconque capot ou d'une protection :ddr:

 

IMG_6987.jpg

 

IMG_6978.jpg

 

IMG_6979.jpg

 

IMG_6988.jpg

 

IMG_7073.jpg

 

Look plus conventionnel pour cette Giulia Sprint Speciale Prototipo de 1965.

 

IMG_6992.jpg

 

IMG_6990.jpgIMG_6983.jpg

 

IMG_6984.jpg

 

Revenons à de l'extravagant, mais plus récent.

L'incroyable Carabo est une des autos qui m'ont le plus marqué dans cette visite. Son design est spectaculaire et ses proportions impressionnantes. Qu'est-ce qu'elle est basse!! Ce concept-car conçu par Marcello Gandini pour Bertone a été présenté au salon de Paris 1968. Il repose sur un châssis de 33 Stradale et partage son V8 de 2.0 et 230 ch.

 

IMG_6989.jpg

 

IMG_6981.jpg

 

IMG_7076.jpg

On appréciera le logo stylisé reprenant le dessin de la voiture, portes ouvertes.

 

IMG_7075.jpg

 

L'Iguana fut présentée l'année suivante à Turin, et fut dessinée par Giorgetto Giugiaro pour ItalDesign. Elle n'atteindra jamais la production mais on reconnaît certains traits qui seront repris sur d'autres autos dessinées par Giugiaro. On appréciera la peinture pailletée...

Elle est également basée sur l'Alfa 33 Stradale, mais son V8 a été par la suite remplacé par un V8 de Montreal.

 

IMG_6998.jpg

 

IMG_6999.jpg

 

IMG_7068.jpg

Autre concept car sur base 33, la 33.2 Pininfarina créé par Leonardo Fioravanti en 1969.

 

IMG_6995.jpg

 

IMG_6996.jpg

 

IMG_6997.jpg

 

Enfin, la Nuvola, bien plus récente. Un concept réalisé en 5 mois en 1996, conçu par le Centro Stile Alfa Romeo et dont les lignes rappellent furieusement les Alfa d'antan. Sous le capot, on retrouve le célèbre V6 Busso.

 

IMG_6993.jpg

 

IMG_6994.jpg

 

Laissons de côté les concept cars... si l'on descend légèrement, on peut admirer des chefs d'oeuvre sur base 6C et 8C. :rs:

6C 2300 B Mille Miglia

 

IMG_7007.jpg

6C 2500 Sport

 

IMG_7008.jpg

6C 2500 Super Sport Villa d'Este

 

IMG_7010.jpg

 

IMG_7012.jpg

8C 2900B Lungo (une des plus belles selon moi :rs: )

 

IMG_7015.jpg

 

IMG_7011.jpg

Et, de l'autre côté de la plateforme, un peu tout ce qui se fait sur base Giulietta et Giulia : berlines, Sprint, Sprint Speciale, SZ, TZ, Junior Z, Coupé Bertone... et une amusante Giulia "Torpedo". :)

 

IMG_7078.jpg

 

IMG_7079.jpg

 

IMG_7005.jpg

 

IMG_7004.jpgIMG_7003.jpgIMG_7006.jpg

 

IMG_7077.jpg

 

 

Et quelques maquettes. :p

 

 

IMG_7001.jpg

 

IMG_7002.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Avec plaisir @NyvetDuPiC :D

Suite avec la zone "Velocita", qui est donc l'aire dédiée aux véhicules de compétition, avec une grosse partie consacrée aux débuts d'Alfa Romeo en course :oui:

Je commence avec la partie supérieure qui est donc consacrée aux débuts d'Alfa.

Au centre trônent deux engins particulièrement extraordinaires.

 

La Bimotore, produite à 3 exemplaires, est comme son nom l'indique équipée de... deux moteurs 8 cylindres en ligne de 6.3L chacun, pour une puissance totale de 540 chevaux, atteignant la vitesse incroyable de 323 km/h... en 1935 :hebe: La Bimotore a été créée sur un châssis d'Alfa P3, sur une idée d'un certain Enzo Ferrari. Elle ne déméritait pas en course mais n'a jamais réussi à gagner.

 

IMG_7027.jpg

 

IMG_7016.jpg

 

A ses côtés, l'Alfa Romeo Tipo A, produite à 4 exemplaires. Elle aussi a deux moteurs (deux blocs de 6C 1750, pour une puissance cumulée de 230 ch), mais la particularité est que ces deux moteurs sont disposés... côte à côte, longitudinalement :hebe:

Je ne connais pas d'autre auto ayant ce type de disposition moteur...

Ce modèle fut vite abandonné pour des soucis de fiabilité.

 

IMG_7057.jpg

 

IMG_7055.jpg

 

Tout autour, un certain nombre d'autos...

La RL Targa Florio, qui a gagné quelques courses (notamment avec un certain Enzo Ferrari à son volant)

 

IMG_7028.jpg

8C 2300 Monza

 

IMG_7049.jpg

IMG_7020.jpg

Gran Premio Tipo 3

IMG_7051.jpg

IMG_7021.jpg

6C 1500 Super Sport

IMG_7048.jpg

8C 2900 B Speciale Tipo Le Mans

 

IMG_7053.jpg

 

IMG_7022.jpg

 

IMG_7024.jpg

GP Tipo C 12C (V12 370 chevaux)

 

IMG_7025.jpg

GP Tipo 512

 

IMG_7026.jpg

 

IMG_7029.jpg

 

Et les célèbres Alfetta 158 et 159. :)

 

 

IMG_7034.jpg

 

IMG_7032.jpg

 

IMG_7033.jpg

 

IMG_7035.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Allons-y pour la dernière série, et non des moindres. :oui:

La fin de l'aire "Velocita", avec des véhicules un peu plus récents.

 

L'Alfa 33/2 est un des modèles les plus emblématiques de l'histoire en compétition d'Alfa Romeo. En 1967, la 33/2 est revue et fait une apparition aux 24h de Daytona (les 3 exemplaires engagés finssent 5e, 6e et 7e), et gardera le surnom de 33/2 "Daytona".

 

IMG_7037.jpg

 

IMG_7038.jpg

 

A ses côtés, une plus récente 33/3 (3 litres donc)

 

IMG_7039.jpg

 

Une autre merveille mythique : la Giulia TZ2. :rs: Evolution de la TZ (vue plus haut) destinée uniquement à la course, seulement 12 exemplaires seront produits.

 

IMG_7041.jpg

 

IMG_7084.jpg

Elle est accompagnée d'un des deux exemplaires de 6C 3000 CM Spider.

 

IMG_7040.jpg

 

Les versions les plus musclées de l'incontournable "Coupé Bertone" : les Giulia 1300 GTA Junior et 1750 GTAm.

 

IMG_7042.jpg

 

IMG_7044.jpg

 

IMG_7085.jpg

Plus proche de nous, une Alfa 155... un peu gonflée :D Alfa 155 V6 TI du championnat DTM, avec la célèbre décoration Martini.

 

IMG_7087.jpg

N'oublions pas qu'Alfa a aussi fait dans la F1...

 

IMG_7088.jpg

 

Et, enfin, celle qui est pour moi le clou de cette aire et de ce musée, la mythique, l'incroyable... 33 Stradale :rs: Le fantasme de tout Alfiste... version de route de la célèbre Tipo 33, équipée d'un V8 de 2.0 au rendement record (230 chevaux, soit 115 ch/litre...), produite à 18 exemplaires

 

IMG_7082.jpg

 

IMG_6966.jpg

 

IMG_6972.jpgIMG_6970.jpgIMG_6973.jpg

 

IMG_6974.jpg

 

IMG_7080.jpg

 

IMG_7081.jpg

 

La voiture est incroyable en vrai. Elle coupe le souffle par sa ligne, ses proportions, et étonne également car en réalité elle est... minuscule! Moins longue qu'une Clio actuelle. :oui:

 

Après avoir traversé ces 3 zones, la visite est presque terminée. On a encore un petit bout de chemin à faire avant de revenir au point de départ (après un passage par le cinéma 4D), et quelques voitures y sont éparpillées çà et là.

On y voit notamment un Spider Brera certes relativement courant mais particulièrement désirable dans ce rouge "Competizione" avec les jantes TI... :miam:

 

IMG_7089.jpg

 

Une 33 Sportwagon (depuis combien de temps n'en avez-vous pas vu une ?)

 

IMG_7090.jpg

 

Et deux modèles assez intéressants et complètement oubliés dans l'histoire d'Alfa.

l'AR51 Matta, sorte de Jeep avec une calandre Alfa Romeo, est issue d'un appel d'offres de l'armée italienne. Il est équipé d'un moteur dérivé de la berline 1900.

Trop cher à produire, il ne sera pas retenu... Environ 1700 exemplaires furent construits.

 

IMG_7091.jpg

 

IMG_7091.jpg

 

En 1988, Alfa Romeo refait une tentative de développement d'un 4x4 militaire et civil sur base Alfa 33, avec un moteur 2.0, l'AR 148.

Le rachat par le groupe Fiat mettre un terme prématuré à ce projet qui restera au stade de prototype.

 

IMG_7095.jpg

 

La visite s'achève avec ce concept 750 Competizione de 1955.

 

IMG_7096.jpg

 

IMG_7097.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
 Partager



Histoire et patrimoine
×
×
  • Créer...