Aller au contenu
Logo Caradisiac        

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

FIAT RITMO [topic officiel]


Messages recommandés

FIAT RITMO

 

566895431_ritmo2000120rc.jpg.b5b4b92327f932d5950b2b30082ece94.jpg

 

 

INTRODUCTION

 

On a coutume de dire que l’immense empire Fiat a lié son destin à celui de l’Italie : Quand l’un éternue, l’autre s’enrhume ! :o

 

Et au milieu des 70’s, les deux malades sont cloués au lit… :L

 

Le sud de la péninsule est aux mains d’une Mafia omniprésente, le nord industriel n’en finit plus d’entrer en grève pour un oui ou pour un non, les Brigades Rouges commettent attentats sur attentats et les gouvernements "tombent" à une cadence qui rappelle aux Français la défunte 4ème république… :oops:

 

Chez Fiat, le tableau est là aussi très sombre…

Car le marché commun a ouvert ses portes à la concurrence Européenne et, même en Italie, la marque commence à y laisser des plumes…

 

La 128, née en 1969, ne peut plus rivaliser avec les Kadett, 304, Polo ou autres Alfasud…

La 127 se vend très bien, mais les marges dégagées sont faibles…

La 500 est à bout de souffle et le démarrage de la 126 est laborieux.

La 131 arrivée en 74 est une bonne voiture, mais pas très originale…

La 132 présentée en 1972 a été tellement flinguée par la presse internationale que son premier restyling interviendra moins de 2 ans plus tard…

Quand à la grosse 130, s’il s’agit d’une excellente auto, la firme n’arrive pas à la vendre !

 

 

Il faut frapper un grand coup ! Faire plus grand, plus logeable, plus original, bref : Faire mieux que la concurrence ! :jap:

 

Le projet 138 est né…

 

Au salon de Turin 1978, on présente l’avenir de la firme et on lui trouve un nom : La RITMO.

 

 

EVOLUTION DU MODELE AU FIL DES MILLESIMES (marché français)

 

1979 : Présentation et commercialisation de la Fiat Ritmo au salon de Paris d’octobre 78.

 

60 : Moteur 1100cm3, 60cv Din, 3 ou 5 portes en versions Confort (dite L ) ou Confort Luxe (dite CL ) qu’on différencie par : Des jantes stylisées, un essuie-vitre Ar, un compte-tours, des appuis-tête à l’avant, une montre digitale etc etc…

Boite 4, 5 en option.

 

65 : Moteur 1300, 65cv Din, uniquement en 5 portes CL, boite 4 ou 5 vitesses, version la plus commercialisée dans l’hexagone.

 

75 : 1500cm3, boite 5 de série, 75cv Din, 5 portes CL. Boite Auto 3 rapports en option.

 

 

1234577164_ritmo200220rec.jpg.8ad1cc4f753fd41b628151c8f3f6a3eb.jpg

 

 

1980

 

Pas de changements notables…

 

837621622_ritmo200320rec.jpg.c3f3eb9a45d78d56dde2268fdfd83d3c.jpg

 

 

1981

 

Juillet 1980 : Apparition des versions "TARGA ORO" en 65 ou 75. Elles se caractérisent par une peinture noire métallisée ou Bordeaux, des stripping dorés, des jantes alu bicolores (argent/or), des anti-brouillard à l’avant, des vitres teintées en bronze et une sellerie en Alcantara.

 

 

Février 81 : Présentation de la Ritmo Diesel, 1700cm3, 55cv, 5 portes en L ou CL. Boite 5 de série et bouclier avant avec grille d'aération élargie.

 

Mai 81 : Version 105TC 3 portes, équipée du 1600 2 ACT de la 131, 105cv Din, jantes en alliage, volant Abarth, intérieur sport avec 3 manomètres sur le tableau de bord : Température et pression d’huile, voltmètre.

 

 

386656705_ritmo200420pub20rec.jpg.f56ee15bf25cef6c5f8bb21f25567969.jpg

 

 

1982

 

Les "TARGA ORO" ne sont pas reconduites.

 

60 : La CL est supprimée, ne subsiste que la L en 3/5 portes.

 

65 : Pas de changement.

 

75 : Supprimée…

 

Super 85 : Nouvelle version avec un 1500cm3 poussé à 85cv Din, 5 portes, boite 5 ou auto, nouvelles jantes (en 14 pouces), tableau de bord et volant revus, disparition des déflecteurs de portes Av.

 

737617177_ritmo200520rec.jpg.1a15aa1ac2e54c848170cb4be2ad2c67.jpg

 

 

105TC : Inchangée…

 

Présentation en septembre 1981 du cabriolet conçu et construit par la carrosserie Bertone, mécanique de la Super 85.

 

Arrivée de la version très sportive "ABARTH 125TC" : 3 portes, 1995cm3, 125cv, 190km/h.

 

1983

 

Gamme inchangée en septembre 82, mais dès mars 1983 on note l’apparition de la série 2 :

Calandre à 4 phares

Feux arrières plus grands

Toit et capot redessinés

Nouveau tableau de bord

La roue de secours n’est plus posée sur le moteur

Le réservoir passe à 55 litres

 

60 : Toujours en 3 ou 5 portes, 58cv, en finition "standard" ou ES (pour Energy Saving) disposant d’enjoliveurs carénés, d’une boite longue, d’un allumage Digiplex et d’un becquet sur le coffre.

 

70 : Moteur 1300 68cv, 5 portes.

 

85 : Toujours le 1500 mais 82cv Din au lieu de 85.

 

Diesel : Un peu de puissance en plus : 58cv au lieu de 55.

 

105TC : Les jantes alu sont en option désormais…

 

ABARTH 130TC : Comme son nom l’indique, le moteur gagne 5cv et la voiture 5km/h : 195 chrono !

 

Cabriolet : Comme toutes les versions à 3 portes, il conserve ses déflecteurs à l’avant…

 

1984

 

La gamme ayant été profondément remaniée 4 mois auparavant, on ne s’étonnera pas de n’y voir aucun changement…

 

1403165924_ritmo200720cabrio220rec.jpg.29ae18ab098f228c41b87441772dc488.jpg

 

 

1985

 

Les ventes s’essouflent, la Ritmo ne maintient ses ventes que grâce aux nombreuses séries spéciales dont Fiat va se faire l’un des spécialistes du genre…

 

Versions "Estivales" ou "FM" (entre autres !) : Communes aux Panda et Uno, couleur blanche (ça ne choque personne…), stripping de caisse, toit ouvrant en verre fumé, radio FM/K7, antenne "de style", enjoliveurs de roues à 2 balles… :pfff:

 

Ne nous leurrons pas, ces "versions" n’avaient pour seule raison d’être que de faire baisser un volume d’invendus impressionnant ! :ddr:

 

 

Cabriolet : Apparition d’une version "Palinuro" : Jantes de l’éphémère 125TC, équipement plus cossu, peinture bicolore bleu marine/azur ou marron /beige en nuance métallisée bien sur !

 

 

Mai 1985 (Millésime 1986): Il faut tenir jusqu ‘à l’arrivée de la Tipo prévue pour Genève en mars 1988, Fiat présente alors sa Ritmo série 3 :

 

Poignées de portes rectangulaires sur les 5 portes

Boucliers plus lisses permettant l’installation d’anti-brouillard affleurants.

Sellerie modifiée avec appuis-tête ajourés.

 

Arrivée d’une version turbo-diesel de 80cv en février 86.

 

1987

 

60 : La version de base, toujours disponible moyennant supplément en version ES.

 

70CL : On revient au 1300 65cv, seul le marché Italien bénéficie du 68cv.

 

100S : Remplace les 85 et 105TC, en 5 portes seulement, moteur 1600 de 105cv.

 

Abarth 130TC : On ne change pas une équipe qui gagne… Toujours le 2 litres carbu’, 130cv et 3 portes.

 

Diesel 1700 : Le moteur "monte" royalement à 60cv Din… Version standard ou CL.

 

Turbo DS : Moteur 2 litres et turbo Garett qui développe 80cv Din, uniquement en 5 portes.

 

Cabriolet 100S : Moteur de la berline du même nom, la version Palinuro est toujours disponible.

 

 

 

987524_ritmo200820serie20320rec1.jpg.a0dec363adafdb2098821eb799942d80.jpg

 

 

1988

 

Il est temps que la relève arrive !

 

On écoule les stocks et on simplifie la gamme :

 

60 3 ou 5 portes

60ES 5 portes

70 5 portes

100S 5 portes

Diesel 1700 3 ou 5 portes

Turbo DS 5 portes

 

Les Abarth et cabriolet n’ont pas finies le millésime 87… :ouin:

 

Fin de production des berlines restantes vers décembre, encore des voitures disponibles à la vente jusqu’en Mars/Avril 1988…

 

 

AU BANC D’ESSAI

 

 

1978 65CL

 

L’Auto-Journal est enthousiasmé par le look de la voiture, en effet pour le moins original !

 

Compte-tenu de sa mécanique de 65cv, il est évident que les performances ne sont pas éblouissantes, mais la voiture atteint tout de même 149km/h, ce que les journalistes considèrent comme largement suffisant.

La boite 5 est par contre trop longue à leur goût : A chaque ralentissement, il convient de rétrograder pour "relancer" la Ritmo.

Tenue de route, suspension et habitabilité représentent une incontestable réussite, mais l’absence de servo-frein gâche le tableau…

Le maniement du levier de vitesse est trop ferme (un défaut commun à TOUTES les Ritmo), quand à la finition, c’est celle d’une Fiat…

 

Un autre point désastreux de la série 1 : L’aération médiocre de l’habitacle, impossible de se débarrasser de la buée par temps humide !

 

1979 75CL

 

10cv de plus, ça se remarque !

 

La vitesse de pointe gagne 5km/h, et l’accélération 1s 30 aux 1000m …

 

La consommation moyenne progresse mais dans le mauvais sens : 7 litres/100 au lieu de 5,8 litres.

 

Le journal s’interroge par contre sur les réglages de suspension : Autant sur la 65 elle fut considérée comme "moelleuse", autant sur la 75 elle devient "ferme"…

La tenue de route reste "excellente" et le freinage, cette fois équipé d’une assistance, est agréable et précis.

 

A l’intérieur, l’AJ ne se cache plus derrière des termes diplomatiques pour dire ce qu’il pense du tableau de bord : "Pacotille" ou "Inacceptable" sont des termes au menu du jour !

C’est la seule "tare" de la voiture…

 

1981 Diesel

 

La Ritmo D est le diesel le moins cher du marché Français !

Et à ce prix-là, qu’obtient-on ?

 

En fin de compte une bonne voiture (du moins pour l’époque !)

Les 55cv sont tous au travail, aidés par une boite 5 bien étagée, permettant d’utiliser au mieux la "puissance" disponible…

La consommation est des plus raisonnable : 6 litres aux 100 pour une vitesse de pointe de 140km /h jugée suffisante…

 

Par contre, la Ritmo a "gagnée" 100kg sur l’essieu avant, et malgré l’ajout d’une barre stabilisatrice et le durcissement de la suspension, la tenue de route s’en ressent, ainsi que la lourdeur de la direction, non assistée !

 

La calandre est plus généreuse en grilles d’aération, et ce pour donner de l’air aux 2 ventilateurs chargés de refroidir le moulin.

 

Une bonne affaire malgré tout ! :)

 

1981 Super 85

 

La mécanique s’aligne sur celle de la Lancia Delta, à savoir un 1500 à carbu double-corps développant 85cv Din à 5800trs/mn.

Le volant est réglable en hauteur, le montage pneumatique évolue (14 au lieu de 13), la boite 5 est très bien échelonnée , les reprises sont convaincantes tout en maintenant une consommation pour le moins raisonnable : 6,8 litres de moyenne.

Les performances sont plus que satisfaisantes par rapport à la concurrence, le freinage excellent, la tenue de route sans défaut !

 

Le tableau de bord plaît enfin à l’équipe rédactionnelle, il faut dire qu’il a été profondément revu, mais le volant est "très laid", on ne peut décidément tout avoir… :bah:

 

La suspension reste encore trop ferme et le maniement de la boite ne progresse pas, c’est dommage…

 

Il s’agit sans doute de la version de référence de la Ritmo : En progrès presque partout, un intérieur agréable, un prix plus élevé mais encore abordable, que du bonheur !

 

1982 Abarth 125TC

 

 

1137533732_ritmo20062012520abarth20rec.jpg.ff9975313d4547818ca9f987b8a12e00.jpg

 

 

Ce sont les bureaux d’études du préparateur Autrichien qui se sont occupés de son cas, le résultat est bluffant !

Moteur 2 litres, carburateur double-corps Weber 34, 125cv à presque 6000trs.

La boite, très critiquée depuis 1978, a été revue et corrigée avec l’aide de l’Allemand ZF afin d’obtenir un meilleur guidage.

La suspension adopte un déport négatif à l’avant.

Les pneus sont des série 60, très bas pour l’époque !

La voiture est une vraie sportive (ce que la 105TC sortie en mai 81 n’était pas vraiment…) 185km/h en pointe, 1000m en 30 secondes.

Les freins, ventilés à l’avant, sont extraordinaires de résistance à l’échauffement.

 

Par contre, la direction est "virile" et la suspension encore durcie fait de la Ritmo Abarth un joyeux tape-cul ! :siffle:

 

La consommation reste pour le moins raisonnable à vitesse légale : 8,3 litres aux 100.

 

 

1983 Ritmo ES série 2

 

Nous sommes loin de la 125TC ! ;)

 

Chez Fiat, on fait dans l’économie d’énergie avec cette version au Cx abaissé (0.38 au lieu de 0.40 pour le reste de la gamme)

Le tableau de bord est enfin revu et corrigé sur toute la série, et la ventilation de l’habitacle est maintenant comparable à la concurrence…

 

La voiture ne développe que 55cv, mais les rapports de boite lui permette quand même d’avancer sans se traîner (146km/h), tout en garantissant une consommation moyenne assez basse : 5,8 litres aux 100.

 

Il est utile de souligner que la série 2 a beaucoup gagnée en qualité d’insonorisation, par contre le maniement de la boite reste toujours trop ferme.

 

Bref, la voiture est ce qu’elle est : Une bonne machine à rouler, sans prétentions…

 

411169778_ritmo201020essai20es20rec.jpg.76f6ad486123960a7ba764a471a1de30.jpg

 

 

CARRIERE INTERNATIONALE DE LA RITMO

 

La voiture se vendit assez bien en Europe, son terrain de prédilection, mais Fiat se tourna aussi vers le marché US en y commettant une gaffe phénoménale !

 

En clair, la Ritmo fut mise en conformité avec les normes américaines afin d’y être commercialisée vers 1980 (feux sealed-beam, pare-chocs renforcés "cassant" complétement la ligne originale de la voiture).

Pour marquer les esprits locaux, la voiture fit l’objet d’une grosse campagne de publicité, qui fut l’un des plus grands désastres de la profession…

Les professionnels du marketing avaient tout simplement oubliés que "Ritmo" aux USA n’était pas synonyme de "rythme", mais qu’il s’agissait d’un mot d’argot désignant les… Régles féminines mensuelles ! :W

 

On changea en catastrophe l’appellation de la voiture (elle fut rebaptisée Strada) mais rien n’y fit… :non:

 

Le seul titre de gloire de la Ritmo aux States fut de servir de base à la société "US Electricar" qui confectionna une voiture 100% électrique avec sa carrosserie pour le moins originale…

 

 

 

 

RESTAURER UNE RITMO

Bonne idée, d’autant que la côte est basse (sauf pour les cabriolets et surtout les Abarth, entrées dans la légende de leur vivant !)

 

Attention quand même à la corrosion et à l’électricité, nous sommes chez Fiat… amdbs9.gif.65ae68088f8f75c3eff2a6d38c1a20d3.gif

 

La mécanique se trouve encore facilement, mais les pièces de carrosserie ou de sellerie deviennent rares ! Et il n’y a plus rien dans les concessions de la marque depuis belle lurette…

L’achat d’une épave équivalente "pour la pièce" se justifie, surtout en série 1.

 

Concernant les versions sportives, il existe des clubs très dynamiques pour les Abarth 125 et 130, ne pas hésiter à y cotiser et à demander conseil avant achat, il y a sur le marché trop de voitures "tunées", "bidouillées" ou "kiontapées ", la plus grande prudence s’impose !

 

Idem pour les cabriolets, on ne compte plus les séries 1 modernisées en série 2 !

Sans parler des affres du tuning sauvage au goût étrange venu d’ailleurs… :o

 

Gare encore à la corrosion sur tous ces modèles ! [:axelay:19]

 

 

FICHES TECHNIQUES

 

Données générales :

 

4 cylindres en ligne

Traction avant

Refroidissement par eau

1 ou 2 ACT

Direction à crémaillère

Suspension Av type Mc Pherson à ressorts hélicoïdaux

Suspension Ar à roues indépendantes, ressort transversal à lame

Empattement : 2.45m

L : 394cm

L : 165cm

H : 140cm

Réservoir : 51 litres pour la série1, 55 pour les 2 autres.

Cx : 0.40 (sauf 60ES : 0.38)

 

 

Ritmo 60CL 1979

1116cm3, 60cv Din à 5800trs, 8.3Mkg à 3500trs,

Boite 4 ou 5 en option

145km/h

Freins à disques Av, tambours Ar, non assistés

Pneus 145SR13

920kg

 

Ritmo 65CL 1980

1302cm3, 65cv Din à 5800trs, 10mkg à 3500trs,

Boite 4 ou 5 en option

150km /h

Freins non assistés.

 

Ritmo 75CL 1980

1499cm3, 75cv à 5800trs, 12Mkg à 3000trs,

Boite 5 ou auto 3

160km/h

Freins assistés.

880kg

 

Ritmo Diesel 1981

1714cm3, 55cv à 4500trs, 10Mkg à 3000trs,

Boite 5

140km/h

Pneus 155SR13

990kg

 

105TC 1981

1585cm3, 105cv à 6100trs, 13.6mkg à 4000trs,

Boite 5

175km/h

Pneus 165/65HR14

Carbu double-corps

2 ACT

950kg

 

125TC Abarth 1982

1995cm3, 125cv à 5800trs, 17.5mkg à 3500trs,

Boite 5

190km/h

2 ACT

Pneus 185/60HR14

980kg

 

60ES 1984

1116cm3, 55cv à 5600trs, 8.7mkg à 2900trs,

Allumage Marelli Digiplex

Boite 5

145km/h

Pneus 145/70SR13

870kg

 

85 Super 1984

1498cm3, 82cv à 5600trs, 12.2mkg à 3000trs,

Boite 5 ou auto 3

165km/h

880kg

 

130TC Abarth 1984

1995cm3, 130cv à 5900trs, 18mkg à 3600trs,

Boite 5

2 carbus double-corps

2 ACT

195km/h

Pneus 185/60HR14

950kg

 

100S 1986

1585cm3, 105cv à 6100trs, 13.6mkg à 4000trs,

Boite 5

180km/h

Pneus 165/645SR14

940kg

 

Turbo DS 1987

1929cm3, 80cv à 4200trs, 17.5mkg à 2400trs,

1 turbo

Boite 5

170km/h

Pneus 165/65SR14

970kg

 

 

906503055_ritmo200920rec.jpg.db3b9094be45a35a0d5e660398dd6273.jpg

 

 

 

CONCLUSION

 

Il est dommage quand même que cette auto sympathique ait été trop vite oubliée sur nos routes, elle avait pourtant fait sensation lors de sa présentation…

 

C’est aussi la rançon des voitures familiales et sans histoires de toutes nationalités, raison de plus pour les (re)découvrir ! :oui:

 

 

 

:coucou:

 

 

 

TEXTE: Jensen.

 

CREDITS PHOTOGRAPHIQUES: L'Auto-Journal, archives personnelles de l'auteur.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 151
  • Créé
  • Dernière réponse

Participants fréquents à ce sujet

Participants fréquents à ce sujet

Je sais qu'il y avait déjà un topic dédié... ;)

 

Mais le texte de celui-ci était prêt depuis plus de... 1 an! :o

 

N'ayant pas de scan' à l'époque, j'ai attendu que Roulax y mette les photos...

 

J'ai attendu, attendu... :siffle:

 

Et j'ai craqué! :lol:

 

====> Achat du scan' et finition du topic! :lol:

 

 

Pas grave qu'il y ait 2 topics dédiés à la ritmo d'ailleurs: Elle le valait bien! :bien:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Rit607sI

Il y a quelques petites erreurs dans ton texte:

 

- la version de base de la Ritmo n'était pas la "C" mais la "L" (lusso)

- la Targa Oro n'est pas apparue en 1980 mais en 1979 (au mois de novembre)

- la Diesel n'est pas apparue en 1981 mais un an plus tôt

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Rit607sI

C'est vrai que la Ritmo mérite bien 2 topics. Elle est si atypique!

 

Mon père a eu une Diesel L série 1 5 portes blanche, qu'il avait légèrement personnalisée: stipping FIAT au bas de caisse et rouge au milieu, plus de contre pare-chocs avec des phares jaunes.

 

Mon oncle, lui, a également eu une Diesel série 1, mais une bleu clair version CL.

Très belle également. :love:

 

Un autre membre de la famille a lui, possédé une 60 L orange vif de 1978, qu'il a gardé pendant longtemps (une bonne quinzaine d'années!).

 

Il y avait énormément de Ritmo par chez moi, dans le temps: j'en compte environ une vingtaine, dont une majorité de série 1. :super:

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

La Ritmo j'en parle en connaissance de cause car "tonton les belles voitures" (il y en a toujours un dans les familles! ;) ) en a possédé... 4!

 

1 Targa Oro en 65 3 portes

 

1 autre en 5 portes ( et 75 je crois)

 

1 105TC rouge de 81

 

1 autre noire en 82...

 

:ddr:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Rit607sI

La Targa Oro est ma préférée. C'est mon rêve d'en avoir une! :love: :love:

Mais une L, CL ou 85 S ferait parfaitement l'affaire aussi. :jap:

 

Il y a, pas tellement loin de chez moi, une 65 CL de 1979 en bon état, avec juste des petits trucs à remplacer.

Elle est en théorie vendue depuis 2 ans mais l'acheteur n'est jamais venu la chercher.

Je ne suis cependant pas le seul à être intéressé par cette Ritmo: notre maître-nuancier est également dessus.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

 

 

Je m'en fiche :p ... je ne vis pas à Cannes... :ptdr: :ptdr:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Par contre le band d'essai de la ritmo est intéressant :D:D

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci! :jap:

 

 

Mais je préfére le "contact" avec le livre. :oui:

 

 

L'informatique ne peut pas tout remplacer... :p

 

 

Je préfère aussi très largement, mais quand on ne l'a pas, c'est un ersatz :p J'aurais adoré trouver les essais en ligne, et même encore maintenant, ce que je n'ai pas... mais pour ces derniers, ce n'est qu'affaire de temps : je les aurai un jour, je les aurai autoart.gif.2c1f2be212f37ea02a721d1a0b5b979e.gif

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Rit607sI

Quelques précisions supplémentaires à propos des Targa Oro: elles ont également existé en marron avec les bouclier noirs ou beiges puis en bordeaux à partir de 1980 (boucliers beiges).

 

 

Et pour ce qui est des déflecteurs des portes avant, ils ont disparu sur les 5 portes fin 1980.

L'insigne laurier sur le P-C est, quant à lui, apparu un peu plus tôt: la Ritmo a d'ailleurs, pendant un moment arboré les deux insignes en 1980.

Les 3 portes garderont les rétroviseurs de la toute première génération jusqu'en 1981, date à laquelle elles hériteront de ceux des cabrio et 105/125 TC.

Toujours en 1981, la Ritmo s'est vu équiper d'antennes de toit.

 

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Il me semble bien que la seconde Targa Oro de mon oncle était marron, la même couleur que la série spéciale 126 "Brown" il me semble... :voyons:

 

Tu dis qu'elle est sortie en bordeaux aussi? Je l'ignorais... :bah:

 

Tu n'as pas une photo des fois? ;)

 

Les déflecteurs de portes ont disparus sur les 5 portes mais sont restés jusqu'au bout sur les 3 portes (voir les photos groupées des modèles 87), de même d'ailleurs que les poignées de portes rondes, infiniment plus jolies que les rectangulaires sans doute "copiées" sur celles des Regatta il me semble. :)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Rit607sI

En fait, la Ritmo III version 5 portes a hérité des clenches de la Regata I. ;)

Ceci dit, j'ai déjà vu des Ritmo III 5 portes avec les clenches rondes (en bas de gamme, avec la calandre à 2 phares). Mais elles étaient vraiment peu nombreuses...

 

Et pour en revenir aux Targa Oro bordeaux, je n'en ai jamais vu qu'une seule (à Bruxelles, il y a 15 ans. C'était une 65 5 portes version 81) et je n'ai jamais trouvé trouvé de photo sur le net. :cry:

 

Et pour les déflecteurs de portes, c'est tout-à-fait exact, à la différence près que les rétroviseurs ont évolué.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah... la Ritmo... une de mes voitures préférées ! :)

J'en ai pas vu une seule rouler en 18 ans d'existance... :(

 

J'en ai vu qu'une seule, et non des moindres... jugez par vous meme...

 

S86.JPG.0c3b7aed36929dac5d35ad04632a0f4c.JPG

 

Désolé, mais c'était trop tentant ! :D Bien dommage, c'est une Targa Oro en plus... noire d'origine mais avec des pièces rouges comme vous pouvez le voir. :)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

http://img245.imageshack.us/img245/1940/bettegapx7.jpg

 

BONNE ET HEUREUSE ANNEE A TOUS

 

(ici Attilio Bettega en action)

 

 

Bonne année aussi. ;)

 

Si je me souviens bien, cette Ritmo groupe 2 (préparée chez Abarth) était antérieure aux versions abarth routières.. des infos supplémentaires au niveau de la base de départ (ritmo 75?) etc? je suis preneur! :D

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Rit607sI

Ces Ritmo 75 Abarth étaient, à la base, des Ritmo "normales" qui ont été prises de la chaîne pour en faire des voitures de rallye.

Il n'y a pas eu non plus que des 75 Abarth: des préparateurs tels Volta ou Blue Team (parmi d'autres) se sont également intéressés à cette Ritmo.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Rit607sI

Je connais ces Ritmo...

 

La première a été transformée à plusieurs reprises; je la trouve chouette, même si je préfère les Ritmo à l'état d'origine. :love:

Petit détail curieux: les lucarnes sur le P-C côté droit.

C'est la première fois que je vois ça! Sur les Abarth d'origine, il n'y en a que du côté gauche.

Dommage que l'insigne laurier ait été enlevé, même si c'est beaucoup plus une Abarth qu'une FIAT.

Je déplore aussi qu'on lui ait enlevé ses rétros pour mettre ceux de la 130.

Quant aux jantes, j'ignore d'où elles proviennent.

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×
  • Créer...