Aller au contenu
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

Anecdotes et faits d'histoire de Zygomard et de Visa club


Messages recommandés

[h1]Le biscuit le plus cher au monde[/h1][h2]Il provenait d'un canot de sauvetage du Titanic : ce cracker vieux de 103 ans a été vendu un peu moins de 21 000 euros aux enchères.[/h2]

http://s-www.republicain-lorra [...] 857178.jpg

Ah quand même , bon il y a des collectionneurs d'un peu de tout , mais ca fait cher le gâteau :lol:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 812
  • Créé
  • Dernière réponse

Participants fréquents à ce sujet

Participants fréquents à ce sujet

anecdote du soir

 

 

Le chanoine Kir

 

 

Un bon gars ce chanoine :jap:

 

" une jeune femme qui avait un décolleté très profond et qui portait une jupe très courte était en prendre de l'eau bénite et de se signer , lorsque le chanoine Kir entrant dans l’église la vit .Il lui dit , Madame ce n’était pas la peine de vous déshabiller si s’était juste pour vous tremper le bout des doigts ." :D

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un bon gars ce chanoine :jap:

 

" une jeune femme qui avait un décolleté très profond et qui portait une jupe très courte était en prendre de l'eau bénite et de se signer , lorsque le chanoine Kir entrant dans l’église la vit .Il lui dit , Madame ce n’était pas la peine de vous déshabiller si s’était juste pour vous tremper le bout des doigts ." :D

 

Pour info...un Kir c'est aussi le nom d'un apéritif anthony921.gif.1eb680e9ad53cef1b1a9e1562052bbdd.gif

 

 

 

 

Réalisé avant avec du banal vin blanc, il s'appelait "Blanc-Cass" et était souvent consommé par le prêtre "Félix Adrien Kir" au moment ou il était maire de dijon. Il réclamait sa boisson favorite au bar de l’Assemblée nationale au point que vers 1950 la presse commencera à utiliser le nom du prêtre pour dénommer le "Blanc-Cass". Le prêtre a laissé faire et l’usage s’est répandu. C'était tellement un grand fan de bourgogne aligoté accompagné de la crème de cassis "Lejay-­Lagoute", que le 20 novembre 1951, le prêtre annonça : "je déclare donner en exclusivité à la maison Lejay-Lagoute le droit d’utiliser mon nom pour une réclame de cassis dans la forme qui lui plaît, et notamment pour désigner un vin blanc-cassis." Pour ne pas peiner les liquoristes dijonnais concurrents, Félix Kir leur donne la possibilité de faire de même, mais l'antériorité joue en faveur de Lejay-Lagoute. Douze ans de procès permettront à Lejay-Lagoute de se voir reconnaître l'appartenance exclusive de la marque "Un Kir" qu'elle déposa. Depuis, Lejay-Lagoute a également déposé la marque "Kir Royal".

1506430399_ae92.gif.cb8e7e35918f36d6f621f4ce0ba3b4c1.gif

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

anecdote

 

 

Qu’est ce que l’imbécillité proprement dite.

 

Les facultés intellectuelles existent, mais à un degré très incomplet. L'attention est fugace, la mémoire peu active, peu sûre, la volonté sans énergie ; les imbéciles veulent et ne veulent pas. Ils peuvent comparer, combiner ; toutefois ils s'élèvent difficilement à des notions générales et abstraites.

Ils ont des idées, mais en petit nombre : ils ne pensent et n'agissent que par autrui, bien qu'ils soient capables de quelques raisonnements. Ils ont des déterminations instinctives, comme les idiots du second degré, et y obéissent sans frein. Parmi ces malades, il en est chez qui l'imbécillité se complique d'une perversion des instincts.

Ils sont menteurs, querelleurs, paresseux, poltrons, entêtés, mobiles, incapables d'un effort soutenu. Ils ont des besoins sexuels auxquels ils cèdent sans retenue. Ne possédant qu'une notion vague du tien et du mien, ils ont des impulsions à voler, détruire, incendier, etc. La parole existe, mais la prononciation est souvent défectueuse ;

Leur langage est borné, leurs phrases imparfaites, le verbe en est parfois absent ; ils parlent d'eux à la troisième personne. Ils peuvent remplir des occupations simples, uniformes, toujours les mêmes. Ils ont des sentiments affectifs souvent superficiels. La sensibilité générale est d'ordinaire émoussée. Les sens sont fréquemment intacts, mais peu délicats.

Quelques citations:

"Le plus souvent la bêtise est sœur de la méchanceté."

Sophocle

"Les tonneaux vides sont ceux qui font le plus de bruit."

Proverbe juif

"La gravité est le bonheur des imbéciles."

Montesquieu

"On peut faire semblant d'être grave, on ne peut pas faire semblant d'avoir de l'esprit."

Sacha Guitry.

"Quand le messie viendra, guériront tous les malades et tous les infirmes, sauf les imbéciles, car ils ne voudront pas."

Proverbe juif

"L'optimiste est un imbécile heureux... et le pessimiste, un imbécile malheureux."

Bernanos

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est philosophique ce soir

 

Ce qui différencie le sage et l'imbécile?. Le sage fera des erreurs car on ne confie jamais des décisions importantes à un imbécile.

 

la citation exacte:

 

 

“La seule différence entre un sage et un imbécile, c'est que le sage a tendance à commettre des erreurs beaucoup plus graves, parce que personne ne confie des décisions importantes à un imbécile.”

http://image2.evene.fr/files/imagecache/scope_40_40/celebrity/14413.jpgDe Tom Clancy / Dangers immédiats

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

anecdote

 

 

Qu’est ce que l’imbécillité proprement dite.

 

Les facultés intellectuelles existent, mais à un degré très incomplet. L'attention est fugace, la mémoire peu active, peu sûre, la volonté sans énergie ; les imbéciles veulent et ne veulent pas. Ils peuvent comparer, combiner ; toutefois ils s'élèvent difficilement à des notions générales et abstraites.

Ils ont des idées, mais en petit nombre : ils ne pensent et n'agissent que par autrui, bien qu'ils soient capables de quelques raisonnements. Ils ont des déterminations instinctives, comme les idiots du second degré, et y obéissent sans frein. Parmi ces malades, il en est chez qui l'imbécillité se complique d'une perversion des instincts.

Ils sont menteurs, querelleurs, paresseux, poltrons, entêtés, mobiles, incapables d'un effort soutenu. Ils ont des besoins sexuels auxquels ils cèdent sans retenue. Ne possédant qu'une notion vague du tien et du mien, ils ont des impulsions à voler, détruire, incendier, etc. La parole existe, mais la prononciation est souvent défectueuse ;

Leur langage est borné, leurs phrases imparfaites, le verbe en est parfois absent ; ils parlent d'eux à la troisième personne. Ils peuvent remplir des occupations simples, uniformes, toujours les mêmes. Ils ont des sentiments affectifs souvent superficiels. La sensibilité générale est d'ordinaire émoussée. Les sens sont fréquemment intacts, mais peu délicats.

Quelques citations:

"Le plus souvent la bêtise est sœur de la méchanceté."

Sophocle

"Les tonneaux vides sont ceux qui font le plus de bruit."

Proverbe juif

"La gravité est le bonheur des imbéciles."

Montesquieu

"On peut faire semblant d'être grave, on ne peut pas faire semblant d'avoir de l'esprit."

Sacha Guitry.

"Quand le messie viendra, guériront tous les malades et tous les infirmes, sauf les imbéciles, car ils ne voudront pas."

Proverbe juif

"L'optimiste est un imbécile heureux... et le pessimiste, un imbécile malheureux."

Bernanos

 

 

Intéressant, et, des imbéciles, ce n'est hélas pas ce qui manque.

 

 

 

Bien vu. :jap: :jap:

 

 

C'est philosophique ce soir

 

Ce qui différencie le sage et l'imbécile?. Le sage fera des erreurs car on ne confie jamais des décisions importantes à un imbécile.

 

la citation exacte:

 

 

“La seule différence entre un sage et un imbécile, c'est que le sage a tendance à commettre des erreurs beaucoup plus graves, parce que personne ne confie des décisions importantes à un imbécile.”

http://image2.evene.fr/files/i [...] /14413.jpgDe Tom Clancy / Dangers immédiats

 

 

Ce n'est pas faux. :jap:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et le biomimétisme ?

Pas encore assez connu ni divulgué, alors que c'est l'avenir ...

 

Introduction :

http://www.dailymotion.com/vid [...] -cese_news

 

Développement résumé qui donne envie d'en savoir plus :

http://www.dailymotion.com/vid [...] s?start=10

 

Et un des nombreux compléments :

http://www.dailymotion.com/vid [...] -cese_news

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

anecdote du soir

 

 

Les perruches à collier

 

perruche-a-collier.jpg

 

« C'est un oiseau exotique qui habite naturellement les savanes arborées et les zones cultivées tropicales d'Afrique et d'Asie », explique Pierre Daulus, conservateur au muséum d'histoires naturelles de Toulouse. Mais, cette grande perruche sédentaire s'est installée un peu partout en Europe.

Des voix disent: Depuis maintenant près de vingt ans, et la probable ouverture d’un container sur le site aéroportuaire d’Orly contenant quelques dizaines d’oiseaux, cette espèce s’est bien établie dans la région et forme désormais plusieurs populations dites férales, c'est-à-dire à l’état sauvage mais issue d’une introduction.

Le suivi particulier dont fait l’objet cette espèce montre que ses effectifs augmentent de façon exponentielle, ce qui correspond à une croissance non limitée par la compétition (intra-spécifique ou inter-spécifique).

 

84.jpg

D’autres disent: Par petits bonds successifs depuis l'Afrique pour certains, importée et remise en liberté selon d'autres. « Il ne faut pas chercher une origine, mais plusieurs. Elles sont présentes surtout dans les grandes villes où le climat est moins rigoureux qu'en rase campagne. En Europe du nord, ils ont réussi à s'adapter au climat », détaille le conservateur du muséum.

Fructivores et granivores, elles n'ont apparemment pas de difficultés à trouver de quoi se nourrir durant la saison d'hiver. Des hivers plus long mais moins froid qui finalement semblent leur convenir à merveille.

« Certaines réussissent également à se reproduire. Cela permet le maintien de la colonie dans la ville », note Pierre Daulus.

 

85.jpg

À la fin de l'été, comme les étourneaux, les perruches se regroupent dans un dortoir, différent chaque année.

On trouve des psittacula krameri jusqu'au sud des Highlands, mais aussi Zurich, Hambourg, Barcelone, et bien sûr à Paris… À Bruxelles, la population des perruches à collier serait évaluée à plusieurs milliers d'individus (environ 10 000). En Ile-de-France, la population des perruches à collier a triplé en cinq ans. En 2009, elles étaient 1.500 environ, aujourd'hui elles seraient 5 000.

Et elle serait en pleine expansion. De leur côté, les viticulteurs du grand Londres les ont accusées d'endommager leurs récoltes. Dans le sous-continent indien, où elles ont leurs racines, elles sont considérées comme nuisible. En France, l'espèce est cataloguée comme envahissante.

Cette croissance suscite l’inquiétude chez certains ornithologues dans la mesure où cette espèce adopte un mode de nidification cavernicole. L’espèce se reproduit très bien en ville (les couvées comportent de 2 à 6 œufs et l’espérance de vie de l’oiseau en captivité est d’environ 30 ans).

 

81.jpg

Or, en milieu urbain, le nombre de cavités peut être un facteur limitant à la reproduction de nombreuses espèces (pics, étourneaux, sitelles…). Elle inquiète également les gestionnaires des espaces verts dans lesquels elle s’implante par les dégâts qu’elle peut causer aux arbres dont elle consomme les fruits (notamment en hiver).

Dans son aire de distribution originelle, elle est en effet considérée comme un fléau pour les cultures céréalières. Les études menées par le Muséum National d’Histoire Naturelle sur le sujet en 2007 et 2008 n’ont pourtant pas permis de déceler un effet sur les populations d’espèces autochtones.

Les usagers des parcs et jardins de la région se sont en majorité bien accommodés de la présence de la Perruche à collier et nombreux sont ceux qui viennent nourrir les oiseaux notamment en période hivernale quand ceux-ci sont moins farouches.

Que représentent ces nourrissages dans la survie des oiseaux pendant la mauvaise saison ?

Quelle sera leur capacité à proliférer hors de l’agglomération dans les années ou les décennies qui viennent ?

Quelles relations cette espèce entretiendra-t-elle avec les autres espèces d’oiseaux autochtones ?

Quelle valeur attribuer à une telle espèce, honnie par les défenseurs d’une nature la plus « autochtone » possible, choyée par une majorité de citadins qui admirent ses couleurs et s’étonnent de ses comportements ?

 

83.jpg

Des éléments de réponse à ces questions communes à bien des espèces exotiques invasives pourraient nous parvenir de pays voisins puisque des populations férales de Psittacidés sont présentes dans de nombreuses grandes agglomérations européennes comme Londres (près de 50 000 individus), Rome, Bruxelles (10 000 individus environ), Barcelone…Le débat est donc ouvert et renvoie plus généralement à la conception de la Nature par l’Homme.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mes grands parents en ont eu une comme celle-ci pendant quelques années. :oui:

 

http://www.monvet.com/img/races_oiseau_photo/Perruche-Ondulee_b.jpg

 

 

La petite bête avait été trouvée dans le potager, apeurée et affamée. :oui:

 

Étant assez bruyante, ma grand mère avait pris l'habitude, quand le temps le permettait, de mettre la cage dehors. La chipie en a profité un jour pour ouvrir la cage et se sauver. :bah:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un article d'il y a une quinzaine d'années :

 

Des Perruches à Marseille !

Sans doute avez-vous aperçu -ou entendu- des oiseaux, repérables à leur plumage vert, à leur longue queue et à leur cri strident, insolites sous le ciel de Marseille… Il s'agit de perruches à collier issues de six individus échappés d'un élevage il y a une dizaine d'années. Vivant dans les quartiers sud de la ville, les 150 individus recensés à ce jour, parmi lesquels on trouve également des "perruches d'Alexandre", plus grosses que les autres, et quelques "perruches bleues", sont parfaitement adaptés au climat marseillais.

Les perruches se nourrissent essentiellement de fruits et de baies mais ne dédaignent pas escargots ou reliefs de viande… L'hiver, les oiseaux se regroupent en "dortoirs", sur des arbres qui leur permettent de se serrer les uns contre les autres pour se protéger du froid. Au printemps, les couples se forment et vont nicher dans les arbres creux.

Leur présence se limitant au milieu urbain, les perruches n'entrent pas en compétition avec des espèces sauvages, contrairement à certains animaux dont l'introduction, volontaire ou accidentelle, menace ou fait disparaître de nombreuses espèces locales en colonisant leur territoire.

En l'absence de prédateurs naturels, trouvant en ville chaleur et nourriture, et bien acceptées par les marseillais, les perruches ont de beaux jours devant elles. Seule une vague de froid prolongée pourrait être leur être fatale …

 

Depuis cette époque, il en passe tous les jours des dizaines en vol très criard, toujours en nombre impair, plus une à la fin du groupe qui semble surveiller le troupeau. Quand elles sont posées à plusieurs sur les arbres du jardin elles discutent de la même façon bruyante que des perroquets, et se tiennent et se déplacent pareil qu'eux sur les branches.

Et depuis cette époque les amis qui me téléphonent me demandent toujours si je leur réponds depuis une volière, ou bien si je suis en voyage en Amazonie cette fois-ci.

 

Ce sont des perruches (à collier) d'Amazonie, vert clair d'un bout à l'autre et d'une trentaine de centimètres environ.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonsoir et merci Jerry

 

j'ai fais cet article car depuis deux trois ans, du coté de Versailles, c'est des centaines que je vois quand nous sommes sur les toits, elles sont vraiment bruyantes quand elles jouent les étourneaux

 

en plus, c'est beau à voir et surprenant la première fois

 

coucou Maya

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:coucou: Zygo

 

 

Chez mon copain, derrière le jardin il y a une centaine de canaris en cage. :p

Quand ça commence à piailler en été c'est sympa à entendre. :oui:

 

 

moi j'adore les animaux, quasi tous mais avec mon métier, c'est pas trop possible

 

là, on a pris un chat mais c'est par besoin à cause des sur-mulots et surtout des rats

 

et j'ai une passion aussi pour les poissons d'aquarium, les cichlidés du Malawi et Tanganyika

 

ma préféré, la "princesse du Burundi"

 

 

86.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

moi j'adore les animaux, quasi tous mais avec mon métier, c'est pas trop possible

 

là, on a pris un chat mais c'est par besoin à cause des sur-mulots et surtout des rats

 

et j'ai une passion aussi pour les poissons d'aquarium, les cichlidés du Malawi et Tanganyika

 

ma préféré, la "princesse du Burundi"

 

 

86.jpg

 

 

 

Je suis comme toi, une mèmère à bêtes comme on m'appelle souvent. D'ailleurs, ne pas voir mes toutous pendant plusieurs semaines ça me pèse aussi.

 

J'ai bien quelques poissons qui me tiennent compagnie dans ma cambrousse mais c'est pas pareil. :bah:

 

Là, je suis chez mes parents alors les câlins c'est à gogo avec mes deux fifilles. :p

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Je te reconnais bien là, Copain !!!!! :lol:

 

 

 

 

 

 

:miam:

 

 

On en a mangé lundi midi: poulet cuisiné au thym et au citron, un régal. :oui:

 

Et pour rendre la chair bien moelleuse, je lui balance un demi citron dans le fondement. :p

 

 

J'ai toujours entendu dire qu'il fallait y introduire un petit suisse, mais, "le coup du citron", je ne connaissais pas.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

 

 

 

:miam:

 

 

On en a mangé lundi midi: poulet cuisiné au thym et au citron, un régal. :oui:

 

Et pour rendre la chair bien moelleuse, je lui balance un demi citron dans le fondement. :p

hummmm picpat54.gif.ab15109b9c2f14607d3f3cd404da484b.gif

 

moi j'ai une autre astuce pour rendre la volaille moelleuse , tu la mets dans de l'eau bouillante pendant env 10 mn , puis tu la passe au four absolute.gif.1b6b1de764eb39020384da126ec939e0.gif

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×
  • Créer...
Aller en haut de page