Aller au contenu
Logo Caradisiac        

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

[Topic officiel] Mercedes-Benz W126/C126 : Le meilleur sinon rien !


Messages recommandés

Présentée en septembre 1979 au Salon de Francfort, la W126 s’avère coller à son époque, puisqu’elle naît quasiment au moment de la seconde crise pétrolière, liée, elle, à la Révolution Iranienne.

 

 

W126-31.jpg

 

La Mercedes-Benz W126 est la dixième génération de la Mercedes-Benz Classe S, se référant au nom "Sonderklasse" ou "classe spéciale".

 

 

 

maxresdefault.jpg

La série W126 a été produite entre 1979 et 1991, la plus longue génération de toute la Classe S depuis les modèles phares construits au milieu des années 1950.Les différents modèles de la Classe S W126 ont atteint un total combiné de 892 123 unités vendues (818063 berlines et 74060 coupés), ce qui fait de la W126 la plus populaire Classe S jamais produite

 

 

 

 

1982-Mercedes-Benz-280-SE-For-Sale-Mercedes-Benz-Museum-Sept-2019-3-1024x683.jpg

C’est en 1973 qu’est lancé le programme W126 (projet W126), censé remplacer à terme la prestigieuse W116. Pour Mercedes-Benz, pas question, sous prétexte d’une crise pétrolière, d’abandonner le créneau des berlines de prestige.

 

 

Et si la W116, sortie en 1972, se vend relativement bien malgré la hausse du prix du pétrole, il faut à tout prix revoir la copie pour la prochaine mouture de Classe S, avec un objectif : aérodynamique d’une part, et des moteurs moins gourmand d’autres part.

 

 

W126-05.jpg

Mercedes compte bien continuer à proposer aux grands de ce monde de belles berlines, tout en abaissant la consommation. Comme quoi, on a rien inventé, on en est toujours au même point aujourd’hui, on parle bien des années 1970 !!

 

 

W126-30.jpg

En tout cas, cette volonté de réduction de la consommation va être la ligne directrice des ingénieurs et designers de Stuttgart.

 

 

 

Mercedes-Bruno-Sacco.jpg

Le design fut une fois de plus confié à Bruno Sacco, célèbre designer italien qui a officié chez le constructeur allemand de nombreuses années (SL R129, C111, W201, W210 etc...) et redéfinit les codes de la marque avec cette W126.

 

 

 

 

W126-28.jpg

 

Plus ronde, plus douce, plus profilée, et visuellement plus légère, la W126 est une réussite totale, Bruno Sacco réussi son pari : avec un coefficient de pénétration dans l’air moindre, la W126 est d’ores et déjà beaucoup plus économe. Sans compter les matériaux utilisés, plus modernes, moins de poids !

 

 

Sans être aussi frugaux que les moteurs d’aujourd’hui, les 6 cylindres en ligne ou V8 font eux aussi des progrès en terme de consommation, sans pour autant nuire à la puissance, facteur important sur ce segment de luxe.

 

W126-02.jpg

Pour la première série (1979-1985), les moteurs proposent une palette incroyable de cylindrées et de puissance : 280 S (L6 à carbu de 156 ch), 280 SE (L6 injection de 185 ch), 380 SE (V8 de 218 puis 204 ch à partir de 1981), 500 SE (V8 de 5 litres et 240 ch, puis 231 ch à partir de 1981), voilà pour les moteurs essence. Pour le diesel on trouve un unique 5 cylindres Turbo (300 SD) offrant 125 ch, un record pour l'époque.

 

 

 

mercedes-560-sel-1170x400.jpg

 

En 1981, Wheels Magazine a désigné les 380 SE W126 modèle comme voiture de l'année.

La W126 a été récompensée par le US Highway Loss Data Institute comme "la plus sûre des voitures de l'année" en 1988 et 1989.

 

En 1987, 1988, 1989 et 1990, avec la Classe S W126 menant ses ventes, Mercedes-Benz a reçu la plus haute note de satisfaction dans le "J.D. Power Sales Satisfaction Index

 

84F319.jpg

Elle connue un tel succès qu'elle fut même, pour une berline de luxe, utilisée par la police :

 

 

 

W126-01-Polizei.jpg

 

 

Comme toute Mercedes-Benz de l'époque, elle fut décliner en diverses versions par différents carrossiers et préparateurs, dont le shooting break, carrosserie parmi les plus atypiques et rare pour ce segment :

 

 

mercedes-3735684_960_720.jpg

 

 

Motorisation/Modèles -source wikipedia-

 

PHASE 1

 

moteurs w126 ph1.jpg

 

PHASE 2

 

moteurs w124 ph2.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 82
  • Créé
  • Dernière réponse

Participants fréquents à ce sujet

Participants fréquents à ce sujet

Mercedes-Benz C126

 

 

La Mercedes coupé SEC (S-Klasse-Einspritzmotor-Coupé) est un coupé Grand Tourisme à grosse cylindrée, produite et commercialisée de 1981 à 1991.Elle partage la même plate-forme que la berline W126 dont elle est issue, mais avec un empattement moindre, puisqu'il lui manque 10 cm !

 

C126 ph1.jpg

C126 - phase 1

 

La C126 était, tout comme la W126 une propulsion uniquement. Elle fut proposée du 6 cylindres en ligne de 2.6L de cylindrée au V8 de 5.6L par Mercedes-Benz.

 

La phase 1 correspond à la période allant de 1981 à 1986 : la gamme se décomposait de la 380 SEC à la 500 SEC.

La phase 2 correspond à la période allant de 1986 à 1991 : la gamme se décomposait de la 420 SEC, 500 SEC et 560 SEC.

 

 

 

mercedes-classe-s-coupe-1990-mercedes-benz-560-sec-c126-auto_7587974869.jpg

C126 ph2.

Durant sa carrière, la C126 ne fut proposée qu'en boite automatique, au début uniquement à 4 rapports, et sur la fin de sa commercialisation, elle fut proposée avec une boite automatique à 5 rapports également.

 

1985-mercedes-benz-500-sec-sale-japan-66k-2.jpg

 

Les prestations intérieures étaient de grande volée, finition aux petits oignons et matériaux nobles très présents (boiseries)

 

 

 

unnamed.jpg

Un C126 version US.

Comme toute Mercedes-Benz de cette époque, il était possible de passe parmi une multitude de préparateurs qui proposait des résultats plus ou moins spectaculaires. Les 2 plus marquants étant, à mon sens AMG, avec notamment ses "widebody" et Carat by Duchatelet et ses préparations somptueuses et hors de prix :

AMG Widebody

 

MERCEDES-BENZ-560-00.jpg

 

2 préparations de style différentes par Carat Duchatelet :

 

 

carat_by_duchatelet_mercedes-benz_500_sec_7.jpg

 

carat_by_duchatelet_mercedes-benz_500_sec_3.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'hésite à intégrer le coupé C126 à ce sujet ou à le dissocier, je pense le dissocier tellement il y a à dire sur le coupé seul !

 

Qu'en pensez-vous?

 

 

Salut.

 

Moi, j'intégrerais, à part le nombre de portes, les différences ne sont pas fondamentales, si ce n'est qu'il n'a pas été équipé de petites motorisations.

 

Sinon, dans ta présentation, tu as oublié la 260 SE, certes pas très courante.

 

Enfin, pourquoi dire que la W126 est la seconde série de classe S? Avant les 116, il y a eu les 108-109, les 111-112, et même les 180.

 

Pour les motorisations, les 108-109 et 116 étaient tout aussi bien pourvues, de 2.5 à 6.3 litres pour les premières, et de 2.8 à 6.9 pour les secondes.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La 260SE n'a été proposée que de 1986 à 1990 de ce que j'ai pu trouver @jjr711 donc en ph2. Je ne détaille pas toutes les motorisations de la W126 il y en a eu trop.

 

Juste celles proposées au départ, car en lien avec les axes de développement du modèle de l'époque.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'hésite à intégrer le coupé C126 à ce sujet ou à le dissocier, je pense le dissocier tellement il y a à dire sur le coupé seul !

 

Qu'en pensez-vous?

 

 

Salut.

 

Moi, j'intégrerais, à part le nombre de portes, les différences ne sont pas fondamentales, si ce n'est qu'il n'a pas été équipé de petites motorisations.

 

 

 

+1 pour l'intégration du coupé dans ce topic :jap: .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La 260SE n'a été proposée que de 1986 à 1990 de ce que j'ai pu trouver @jjr711 donc en ph2. Je ne détaille pas toutes les motorisations de la W126 il y en a eu trop.

 

Juste celles proposées au départ, car en lien avec les axes de développement du modèle de l'époque.

 

Oui, bon, c'est toi le Chef, hein, mais quitte à présenter une gamme, autant ne pas oublier de versions!

 

Sinon, je lis que "la deuxième classe S" s'est transformée en "dixième classe S": étonnant, non? Je ne les retrouve pas, sauf si on commence au milieu des années 1920 avec les SS, SSK, SSKL et autres...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ca dépend de la source et de la manière dont on prend en compte le développement de la gamme à travers les âges, c'est in fine assez subjectif,, en simplifiant au possible, c'est la dixième.

 

Tu as dans l'ordre :

 

W186 > W189 > W180 > W128 > W111 > W112 > W108 > W109 > W116 > W126

 

Mais le terme commercial "S" apparait qu'avec la W180.

 

edit : ceci dit on peut démarré avec la naissance de la marque mais bon, c'est du débat que je trouve peu intéressant pour le coup, on s'en fiche un peu non? :)

 

La première S-Klass serait la W140 commercialement parlant (si l'on s'en tient au brochures de concession, comme la W124 ph3 avec la E-Klass ou la W202 avec la C-Klass).

 

edit 2 : je verrais à rajouter les motorisations, mais qu'après la partie réservée à la C126.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ca dépend de la source et de la manière dont on prend en compte le développement de la gamme à travers les âges, c'est in fine assez subjectif,, en simplifiant au possible, c'est la dixième.

 

Tu as dans l'ordre :

 

W186 > W189 > W180 > W128 > W111 > W112 > W108 > W109 > W116 > W126

 

Mais le terme commercial "S" apparait qu'avec la W180

 

Tu as certainement raison, je suis totalement ignare en matière de Daimler Benz...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai rajouté pas mal d'edit entre temps à mon post précédent. :p

 

Il y a du mieux.

 

On peut dire sans se tromper que la classe S est née avec des berlines luxueuses et performantes, donc, W180, qu'un cadre très supérieur pouvait acheter; Tout ce qui a été produit avant est de l'ordre du hors norme: les coupés ou cabriolets 300 S ou SC étaient aussi coûteux, sinon plus, que les 300 SL.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est une ancienne voiture US? Il semble qu'il y ait le bourrelet conducteur au niveau des jambes.

 

Garder un volant teint blanc/beige propre sans traces, c'est du miracle sur ces autos !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Même, c'est surtout que la teinte a tendance a se barrer très vite aux endroits d'usure avec le frottement lors des manœuvres.

 

Ce sont des volants noirs d'origines teintés, et pas des volants construits & teintés blanc/beige.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hello,

 

Pour moi clairement, ce n’est pas une version US, phares avant non carrés, parechoc avant et arrière « standard » pas de catadioptres latéraux.

 

Il ne faut pas oublier que Carat Duchatelet faisait tout (de là à dire n’importe quoi :W ) tant que le client payait la facture.

 

À mon avis il s’agit d’une Européenne avec des options bien spécifique... pourquoi pas une w126 d’un Ricain qui venait régulièrement en Europe ??

 

Me souviens encore du Tops’Car du début de 1980 avec une Carat Duchatelet bleu foncé avec la calandre dorée, les logos dorés etc etc ... appartenant à un Émirat, par là autour :ddr:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En comparant avec une 126 des USA, on se rend compte que le bourrelet côté passager n'est pas présent sur celle-ci.

D'autre part, je me souviens bien qu'il n'y avait pas de plaque comportant le numéro de chassis, fixée dans le montant gauche, habituellement présente sur les versions US.

 

Je vais essayer de retrouver le numéro de chassis.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×
  • Créer...