Aller au contenu
Logo Caradisiac      

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info
1/43ème

De la Belle Epoque aux années 70 : Histoires d'anciennes au 1/43è


aravis68
 Partager

Messages recommandés

:jap: Bonjour à tous Bonjour Nicolas, tu avais entrepris une histoire des V8 Ford et j'avais mis de côté quelques clichés des Solido qui illustrent les modèles 36: berline fourgon et pick up, j'ai découvert à cette occasion que le pick up "Kodak" était doté d'une calandre différente peut-être 37 ??

J'ai adjoint à ces 4 versions un joli "Woody" 1940 de chez MNC extrait de la collection du centenaire Ford.

 

 

CAM_0402 (1280x659).jpg

 

 

CAM_0401 (1280x673).jpg

 

 

CAM_0403 (1280x865).jpg

 

 

CAM_0404 (1280x876).jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

[:pitcats:3] Ptigibus,

 

Tu as là de bien belles Bugatti.

Tua sais que j'ai aussi la berline Galibier de Spark.

 

En revanche, je n’appellerais pas le cabriolet Stelvio puisque ce nom était laissé à la carrosserie usine correspondante. On reconnait la Graber entre autres à son capot dont les ouïes sont disposées différemment.

 

54444 est "née" bicolore teinte principale foncée, teinte claire sur le panneau de porte, (comme sur le Stelvio ci-dessous), a été repeinte dans des tons tels que la miniature et est actuellement entièrement noire.

 

 

Je recherche dans un premier temps la gamme de carrosseries usine.

 

 

20110911EBA 078.jpg

20110911EBA 080.jpg

 

C’est la même chose pour le cabriolet 2 places Letourneur & Marchand renommé Aravis (d'un dessin proche, il est vrai), qui reste en principe l'attribution "usine", même si les cabriolets 57 ont été réalisés chez Gangloff (sur dessin usine)

 

20110911EBA 087.jpg

20110911EBA 084.jpg

 

Une des quelques "vraies" Aravis, dessin usine et sous-traité par Gangloff.

 

 

20130420A 008 900.jpg

 

 

20130420A 012 900.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Belles classiques

 

Bugatti Type 50 T coach profilé 1933

_DSC6444 20100911.jpg

 

 

L’aérodynamisme à la mode de Molsheim

 

 

Molsheim, août 1929 : La Bugatti Type 46 est présentée au public.

 

C'est la première "grosse" Bugatti de grand tourisme (31 CV). Développée pour palier un tant soit peu au manque de succès de la "Royale" dont aucun exemplaire n'a jusqu'alors été vendu, la "petite Royale" reprend certaines de ses caractéristiques comme la boite-pont (principe utilisée précédemment sur le tank de Tours), mais à échelle plus "humaine".

Bien que que surnommée 5 litres, son moteur cube 5,3 litres et développe environ 140 chevaux. Sur les quelques exemplaires montés avec un compresseur, la puissance atteint 160 (vrais) chevaux.

La sortie du 300è châssis est fêtée en grande pompe moins d'un an après sa présentation.

 

1930 marque aussi le passage — c'est presque une révolution— d'un à deux arbres à cames en tête. Ce nouveau moteur est monté pour la première fois sur un châssis 46 raccourci (empattement 3,10 m au lieu de 3,50m).

La cylindrée a été réduite à 4,9 litres. Le moteur suralimenté développe 225 chevaux : la Bugatti Type 50 est alors l'une des automobiles de tourisme parmi les plus puissantes.

Côté carrosserie, Jean Bugatti "ose" innover en dessinant un coach dont le pare-brise est incliné à 40°, d'où le nom de "surprofilé" pouvant également sur châssis type 46.

 

http://autodor.net/images/cms/data/bugatti_type_50_1.jpg

 

Au fil des carrosseries, le dessin des ailes et marchepieds évolue.

 

Fin 1932 l'empattement du Type 50 est allongé à 3,50m et la puissance réduite à 200 chevaux : la version 50T prend d'une certaine manière le relais du Type 46.

 

 

Bugatti T46-T50.jpg

 

Les miniatures :

 

 

 

20130320 029 900.jpg

 

20130320 030 900.jpg

 

20130320 031 900.jpg

 

20130320 032 900.jpg

 

20130320 033 900.jpg

 

20130320 035 900.jpg

 

Bugatti Type 50 coach profilé 1932 - Altaya/IxoVoitures Classiques N° 35

 

http://i43.servimg.com/u/f43/09/03/35/48/captu233.jpg

 

http://i19.servimg.com/u/f19/09/03/35/48/5017410.jpg

 

20131218P 001S 900.jpg

 

20131218A 007 900.jpg

 

20131218A 008 900.jpg

 

20131218A 003 900.jpg

 

20131218A 004 900.jpg

 

20131218A 005 900.jpg

 

20131218A 006 900.jpg

 

Bugatti Type 50T coach profilé 1933 - LookSmart N° LS416C

 

Les ailes arrière à bavolets et la présence d'une barre reliant les phares permettent supposer que le modèle choisi par Looksmart est 50165 en jaune et noire (LS416416A)

http://i63.servimg.com/u/f63/09/03/35/48/t50t_c12.jpg

 

Je lui ai toutefois préféré cette teinte crème.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

DS: les berlines de monsieur HENRI

 

 

Les années 50 voient disparaitre les dernières marques de prestige françaises, qui fournissaient la base de travail des grands carrossiers.

Franay, Figoni, Saoutchik mettent la clef sous la porte; Faget Varnet, Pourtout, se recyclent dans l'utilitaire; seul CHAPRON maintient son activité.

La sortie de la DS Citroen, en 55, est LA chance de cette entreprise, puisqu'elle sera, dès 56/57, associée au développement du cabriolet et développera des carrosseries spéciales.

 

Aujourd'hui, il ne sera question que de berlines.

 

Au salon de Paris 58, le stand Citroen expose une berline préparée par Chapron, la "prestige".

Sur une base de DS "administration" (custodes noires), la voiture est équipée d'une séparation chauffeur, garnie de cuir à l'avant, de tissu à l'arrière, et peut recevoir un radio téléphone, efficace d'abord dans un rayon de 20km autour de Paris, zone assez vite élargie.(le concurrent SIMCA proposait la TV sur la Présidence !)

La DS 19 vaut alors 1.109.000 anciens francs et la prestige se négocie à 1.388.700 AF, le radio téléphone en option pour .... 665.000 AF, la moitié du prix de l'auto!

VITESSE a réalisé ici sa plus belle DS, avec la séparation chauffeur, l'interphone, le radio téléphone, les garnissages de sièges différents et l'échappement central. Il y eut aussi des versions avec ailes "cendrier".

 

berlines DS Chapron.jpg

 

berlines DS Chapron (1).jpg

Il sera produit environ 600 "prestige", de 30 à plus de 60 par an, soit 2/3 de la production des cabriolets "usine" que Chapron sous traitait également.

 

Un doute existe sur la participation de Chapron à la DS découvrable 3PR75, et l'on ignore qui a préparé la berline à toit transparent que Malraux avait souhaitée afin que Jacki Kennedy puisse découvrir Paris, même sous la pluie. Je les poste ici pour mémoire:

 

berlines DS Chapron (3).jpg

RIO, transformation HELLER et NOREV.

 

En 64, Chapron présente une berline retravaillée, aux ailerons arrière dans le style FACEL, c'est la "majesty", ici reproduite dans la collection DS, millésime 67:

 

berlines DS Chapron (4).jpg

Il en sortira 20 sous cette forme, plus 5 en "grands phares", mais son prix n'est plus un "supplément" à celui de la DS de base, c'est devenu un "multiple".

 

Au salon 65, les "prestige" héritent de la finition "pallas" (custodes inox, phares et baguettes additionnels). Leur prix reste +/_ supérieur de 10% celui de la "pallas", 18435 NF contre 16985 NF. Non reproduite en miniature, j'ai photographié la "pallas" Auto Plus.

 

berlines DS Chapron (2).jpg

La même année, une "majesty" unique est réalisée pour le banquier Dreyfus, avec portes à ouverture inversée et pavillon réhaussé pour le chapeau (CCC):

 

berlines DS Chapron (5).jpgEn 67, les grands phares apparaissent, évolution reprise sur tous les produits Chapron.

Voici la "prestige", vue par NOREV (une 73 avec séparation chauffeur) et UH (une 72 avec anti brouillards dans la jupe:

 

berlines DS Chapron (6).jpgLa "majesty" grands phares n'a pas été reproduite à ma connaissance.

 

C'est en 68 que l'Elysée commande la DS "longue" du général, et la "majesty" disparait au profit d'une "Lorraine" dont l'arrière tronqué s'inspire de la présidentielle:

 

berlines DS Chapron (7).jpg

 

 

 

berlines DS Chapron (9).jpg

CCC et DINKY TOYS.

La "Lorraine" sera produite à 19 exemplaires (l'une sera livrée à Alain POHER, président du Sénat et président de la République par intérim à la mort de Georges POMPIDOU). En 74, elle figure pour la dernière fois au catalogue Chapron, à 108.000NF, soit 3 fois et demi le prix de la DS !!!!

 

En marge de la série, l'atelier de Levallois prépare en 70 2 D Super découvrables pour le journal "le Provencal", reproduite ici par NOREV:

 

berlines DS Chapron (8).jpg

 

La SM disparait peu après et la CX ne donnera lieu à aucune "série", aussi petite fût-elle. Chapron décède en 78 et son entreprise ferme en 82.

 

berlines DS Chapron (10).jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Goutte d'eau.jpg

Achetée en bourse dimanche, et faute d'avoir pu lui trouver un gyrophare, j'ai restauré cette Talbot Lago Western Models à 10€

 

Goutte d'eau (2).jpg

 

Goutte d'eau (3).jpg

 

 

.C'est une "New York" qui vient compléter la "Jeancart" de chez IXO (NY= fast back continu, J=cassure à la base du pavillon):

 

Goutte d'eau (4).jpgFigoni n'a pas été le seul à produire des "goutte d'eau", la grise est due à Pourtout:

 

Goutte d'eau (5).jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Goutte d'eau.jpg

Achetée en bourse dimanche, et faute d'avoir pu lui trouver un gyrophare, j'ai restauré cette Talbot Lago Western Models à 10€

 

Goutte d'eau (2).jpg

 

Goutte d'eau (3).jpg

 

 

C'est une "New York" qui vient compléter la "Jeancart" de chez IXO (NY= fast back continu, J=cassure à la base du pavillon):

 

Goutte d'eau (4).jpg

 

Figoni n'a pas été le seul à produire des "goutte d'eau", la grise est due à Pourtout:

 

Goutte d'eau (5).jpg

[:pitcats:3] HK500 !

 

Tes Talbot-Lago sont superbes !

 

Le nom de "goutte d'eau" ne viendrait-il pas de la forme de la fenêtre ?

 

:love: :love: :love:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Belles classiques

 

Cadillac 452-C V16 Fleetwood allwheather phateon 1933

 

 

 

Cadillac 452-C V16 Fleetwood allwheather phateon 1933 - NEO 45765

 

 

 

Je vois que toi aussi tu t'ai laissé séduire par cette vénérable Cad 33: qq clichés et des photos de l'originale:

 

Cadillac Phaeton 1933 (4).jpg

 

Cadillac Phaeton 1933 (3).jpg

 

 

Cadillac Phaeton 1933.jpg

 

 

 

1933 Phaeton.jpg

Phaeton 1933.jpg

 

 

Cadillac Phaeton 1933 (8).jpg

 

 

Cadillac Phaeton 1933 (7).jpg

 

 

Comme de temps à autres chez NEO la hauteur des vitrages n'est pas très conforme; sur cette miniature c'est le cas.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui, il y a quelques icônes comme cela, qui me plaisent bien.

 

Elle ressemble fort à celle de Al Jolson, si ce n'est la couleur.

http://www.remarkablecars.com/main/cadillac/1933-cadillac-001-1.jpg

 

http://www.remarkablecars.com/main/cadillac/1933-cadillac-001-2.jpg

http://www.remarkablecars.com/ [...] c-001.html

 

MCW l'a reproduite.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

[:pitcats:3]

 

C'est toujours sympa de voir une Rosalie !

 

:jap:

 

En attendant en voici une autre : coach Sical modèle de chez Leader (sur base Eligor je pense)

 

private-category-coachrosalieleader1-big.jpg

 

Et puis tant qu'à présenter de la petite Citroën née avant le grand virage de la Traction :

 

Deux C4 de dépannage:

 

private-category-citroenc4depannagesolidotraction-big.jpg

 

citroen-propulsions-citroenc4depannagesainttropsolido-big.jpg

 

Et enfin deux Rami déjà vues ici mais je ne me lasse pas de ces deux petites autos jaunes

 

private-category-b2c3rami1-big.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui, il y a quelques icônes comme cela, qui me plaisent bien.

 

Elle ressemble fort à celle de Al Jolson, si ce n'est la couleur.

http://www.remarkablecars.com/ [...] -001-1.jpg

 

http://www.remarkablecars.com/ [...] -001-2.jpg

http://www.remarkablecars.com/ [...] c-001.html

 

MCW l'a reproduite.

 

 

Celle de Al Jolson correspond bien à la troisième photo que j'ai postée, mais cette fois dans une ambiance verdoyante.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 

 

 

Belles classiques

 

Bugatti Type 50 T coach profilé 1933

_DSC6444 20100911.jpg

 

 

L’aérodynamisme à la mode de Molsheim

 

 

Molsheim, août 1929 : La Bugatti Type 46 est présentée au public.

 

C'est la première "grosse" Bugatti de grand tourisme (31 CV). Développée pour palier un tant soit peu au manque de succès de la "Royale" dont aucun exemplaire n'a jusqu'alors été vendu, la "petite Royale" reprend certaines de ses caractéristiques comme la boite-pont (principe utilisée précédemment sur le tank de Tours), mais à échelle plus "humaine".

Bien que que surnommée 5 litres, son moteur cube 5,3 litres et développe environ 140 chevaux. Sur les quelques exemplaires montés avec un compresseur, la puissance atteint 160 (vrais) chevaux.

La sortie du 300è châssis est fêtée en grande pompe moins d'un an après sa présentation.

 

1930 marque aussi le passage — c'est presque une révolution— d'un à deux arbres à cames en tête. Ce nouveau moteur est monté pour la première fois sur un châssis 46 raccourci (empattement 3,10 m au lieu de 3,50m).

La cylindrée a été réduite à 4,9 litres. Le moteur suralimenté développe 225 chevaux : la Bugatti Type 50 est alors l'une des automobiles de tourisme parmi les plus puissantes.

Côté carrosserie, Jean Bugatti "ose" innover en dessinant un coach dont le pare-brise est incliné à 40°, d'où le nom de "surprofilé" pouvant également sur châssis type 46.

 

 

Au fil des carrosseries, le dessin des ailes et marchepieds évolue.

 

Fin 1932 l'empattement du Type 50 est allongé à 3,50m et la puissance réduite à 200 chevaux : la version 50T prend d'une certaine manière le relais du Type 46.

 

Les miniatures :

 

Bugatti Type 50 coach profilé 1932 - Altaya/IxoVoitures Classiques N° 35

 

 

Bugatti Type 50T coach profilé 1933 - LookSmart N° LS416C

 

Les ailes arrière à bavolets et la présence d'une barre reliant les phares permettent supposer que le modèle choisi par Looksmart est 50165 en jaune et noire (LS416416A)

 

Je lui ai toutefois préféré cette teinte crème.

 

 

J'ai une tendresse particulière pour le type 50 eu égard aux nombreuses heures passées au montage du kit au 1/8 de chez Pocher.

Il me semble que de plus il en existe encore d'assez nombreux exemplaires comme ce beau spécimen noir et bleu présent à Retromobile 2005.

 

Quant à ton choix je le trouve excellent, je ne connaissais pas cette version, c'est sans doute la meilleure.

Disposant de la RIO et de l'IXO, je me tâte ...

 

Retromobile 2005 (16).jpg

 

Retromobile 2005 (13).jpg

 

Retromobile 2005 (14).jpg

 

 

Le kit Pocher:

 

P1010002 (1024x768).jpg

 

P1010004 (1024x768).jpg

 

P1010007 (1024x768).jpg

 

P1010010 (1024x768).jpg

 

 

Quant à la tienne je l'avais photographié à peu de chose près dans ces couleurs en 2008 toujours à Retromobile.

 

retro2008 (16).jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

DS: les berlines de monsieur HENRI

 

 

Les années 50 voient disparaitre les dernières marques de prestige françaises, qui fournissaient la base de travail des grands carrossiers.

Franay, Figoni, Saoutchik mettent la clef sous la porte; Faget Varnet, Pourtout, se recyclent dans l'utilitaire; seul CHAPRON maintient son activité.

La sortie de la DS Citroen, en 55, est LA chance de cette entreprise, puisqu'elle sera, dès 56/57, associée au développement du cabriolet et développera des carrosseries spéciales.

 

Aujourd'hui, il ne sera question que de berlines.

 

Au salon de Paris 58, le stand Citroen expose une berline préparée par Chapron, la "prestige".

Sur une base de DS "administration" (custodes noires), la voiture est équipée d'une séparation chauffeur, garnie de cuir à l'avant, de tissu à l'arrière, et peut recevoir un radio téléphone, efficace d'abord dans un rayon de 20km autour de Paris, zone assez vite élargie.(le concurrent SIMCA proposait la TV sur la Présidence !)

La DS 19 vaut alors 1.109.000 anciens francs et la prestige se négocie à 1.388.700 AF, le radio téléphone en option pour .... 665.000 AF, la moitié du prix de l'auto!

VITESSE a réalisé ici sa plus belle DS, avec la séparation chauffeur, l'interphone, le radio téléphone, les garnissages de sièges différents et l'échappement central. Il y eut aussi des versions avec ailes "cendrier".

 

berlines DS Chapron.jpg

 

berlines DS Chapron (1).jpg

Il sera produit environ 600 "prestige", de 30 à plus de 60 par an, soit 2/3 de la production des cabriolets "usine" que Chapron sous traitait également.

 

Un doute existe sur la participation de Chapron à la DS découvrable 3PR75, et l'on ignore qui a préparé la berline à toit transparent que Malraux avait souhaitée afin que Jacki Kennedy puisse découvrir Paris, même sous la pluie. Je les poste ici pour mémoire:

 

berlines DS Chapron (3).jpg

RIO, transformation HELLER et NOREV.

 

En 64, Chapron présente une berline retravaillée, aux ailerons arrière dans le style FACEL, c'est la "majesty", ici reproduite dans la collection DS, millésime 67:

 

berlines DS Chapron (4).jpg

Il en sortira 20 sous cette forme, plus 5 en "grands phares", mais son prix n'est plus un "supplément" à celui de la DS de base, c'est devenu un "multiple".

 

Au salon 65, les "prestige" héritent de la finition "pallas" (custodes inox, phares et baguettes additionnels). Leur prix reste +/_ supérieur de 10% celui de la "pallas", 18435 NF contre 16985 NF. Non reproduite en miniature, j'ai photographié la "pallas" Auto Plus.

 

berlines DS Chapron (2).jpg

La même année, une "majesty" unique est réalisée pour le banquier Dreyfus, avec portes à ouverture inversée et pavillon réhaussé pour le chapeau (CCC):

 

berlines DS Chapron (5).jpgEn 67, les grands phares apparaissent, évolution reprise sur tous les produits Chapron.

Voici la "prestige", vue par NOREV (une 73 avec séparation chauffeur) et UH (une 72 avec anti brouillards dans la jupe:

 

berlines DS Chapron (6).jpgLa "majesty" grands phares n'a pas été reproduite à ma connaissance.

 

C'est en 68 que l'Elysée commande la DS "longue" du général, et la "majesty" disparait au profit d'une "Lorraine" dont l'arrière tronqué s'inspire de la présidentielle:

 

berlines DS Chapron (7).jpg

 

 

 

berlines DS Chapron (9).jpg

CCC et DINKY TOYS.

La "Lorraine" sera produite à 19 exemplaires (l'une sera livrée à Alain POHER, président du Sénat et président de la République par intérim à la mort de Georges POMPIDOU). En 74, elle figure pour la dernière fois au catalogue Chapron, à 108.000NF, soit 3 fois et demi le prix de la DS !!!!

 

En marge de la série, l'atelier de Levallois prépare en 70 2 D Super découvrables pour le journal "le Provencal", reproduite ici par NOREV:

 

berlines DS Chapron (8).jpg

 

La SM disparait peu après et la CX ne donnera lieu à aucune "série", aussi petite fût-elle. Chapron décède en 78 et son entreprise ferme en 82.

 

berlines DS Chapron (10).jpg

Reproduite par CCC

La Majesty avec grands phares

 

 

http://img802.imageshack.us/img802/9049/4pqv.jpg

 

 

http://img268.imageshack.us/img268/760/vo4t.jpg

 

et la version Norev LIGNE NOIRE

peu diffusee a l epoque

 

 

http://img13.imageshack.us/img13/971/zt25.jpg

 

 

http://img22.imageshack.us/img22/9784/t78s.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En attendant en voici une autre : coach Sical modèle de chez Leader (sur base Eligor je pense)

 

http://staticclub.caradisiac.c [...] r1-big.jpg

 

Et puis tant qu'à présenter de la petite Citroën née avant le grand virage de la Traction :

 

Deux C4 de dépannage:

 

http://staticclub.caradisiac.c [...] on-big.jpg

 

http://staticclub.caradisiac.c [...] do-big.jpg

 

Et enfin deux Rami déjà vues ici mais je ne me lasse pas de ces deux petites autos jaunes

 

http://staticclub.caradisiac.c [...] i1-big.jpg

 

 

[:pitcats:3] Jean-Luc,

 

C'est toujours intéressant de voir ces miniatures, en particulier le coach Sical.

 

Merci !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 

J'ai une tendresse particulière pour le type 50 eu égard aux nombreuses heures passées au montage du kit au 1/8 de chez Pocher.

Il me semble que de plus il en existe encore d'assez nombreux exemplaires comme ce beau spécimen noir et bleu présent à Retromobile 2005.

 

Quant à ton choix je le trouve excellent, je ne connaissais pas cette version, c'est sans doute la meilleure.

Disposant de la RIO et de l'IXO, je me tâte ...

 

Retromobile 2005 (16).jpg

 

Retromobile 2005 (13).jpg

 

Retromobile 2005 (14).jpg

 

 

Le kit Pocher:

 

P1010002 (1024x768).jpg

 

P1010004 (1024x768).jpg

 

P1010007 (1024x768).jpg

 

P1010010 (1024x768).jpg

 

 

Quant à la tienne je l'avais photographié à peu de chose près dans ces couleurs en 2008 toujours à Retromobile.

 

retro2008 (16).jpg

[:pitcats:3]

 

tu es bien chanceux d'avoir la Pocher !

 

J'aime beaucoup cette miniature que Ixo n'a pas trop bien réussie.

 

J'ai craqué pour la Looksmart, préférant de loin une Type 50 à une 57 Graber par exemple.

Comme indiqué, ce qui me gêne un peu est la barre reliant les phares qui est inhabituelle.

On a aussi un peu de mal à s'y trouver, question carrosserie, car certaines sont sur châssis 46.

D'autres sont des replica.

 

j'ai choisi cette couleur crème qui lui va bien et qui est proche de celle du Salon.

 

Harrah en avait une rouge comme la Pocher. .

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Berline Lorraine blindee pour banquier !!!

encore sur base d un kit CCC modification par Raingeval et finie par mes soins

 

http://img69.imageshack.us/img69/7610/e4bd.jpg

 

http://img571.imageshack.us/img571/7420/b8y5.jpg

Sl370412.jpg.7ccf4a0684a569d4c859d422de46ed13.jpg

Sl370409.jpg.2cf571c37e085fb3d4ccbb1a7ed18bd0.jpg

La voiture a été livrée à une banque espagnole; l'épaisseur des vitres devait générer bien des déformations visuelles !

Sl370425.jpg.bcfdfbea683b4c8b6e1c4b6e0a0ea95e.jpg

Sl370424.jpg.c58916633233bf0d8ba7abc5e380fba9.jpg

Sl370430.jpg.a8a81d957ae2c9363b849a7cf7d809e4.jpg

La DS 21 Prestige de Gaston DEFERRE

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
 Partager

×
  • Créer...