Aller au contenu
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

Si vous souhaitez de l'aide... (Expert auto)


Messages recommandés

  • Réponses 5,6K
  • Créé
  • Dernière réponse

Participants fréquents à ce sujet

Participants fréquents à ce sujet

Invité §406483uG

Bonjour

Je souhaiterais avoir quelques infos sur l'évaluation de la responsabilité des conducteurs en cas d'accident.

J'ai "refusé" une priorité à une voiture qui m'a percuté en plein milieu du véhicule, au niveau du montant central.

Les deux portières sont complètement enfoncées, impossible de les ouvrir, la structure est détériorée..

Pour moi, il parait évident que l'autre conducteur a forcé sur sa priorité, l'aile n'est absolument pas touchée, c'est vraiment le montant central qui est le centre

du choc. Et au vu du choc, on se doute que la vitesse a laquelle il arrivait était excessive.

Comment faire pour prouver que je ne suis pas le responsable à 100%. En plus il n'a pas du tout freiné ou quoi...ne doit-il pas rester maître de son véhicule même

dans le cas d'un refus de priorité?? mais je pense que la vitesse à laquelle il arrivait ne lui a pas permis de le faire à temps...Je suis persuadé qu'il roulait à bien plus

que 50km/h.

L'assurance doit-elle me contacter pour le rapport de l'expert ?

merci de me donner votre avis

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

J'ai eu un sinistre non responsable le 20 novembre, sur une voiture que j'avais acheté le 3. Après avoir fait le nécessaire auprès de mon assurance et après m’être "battu" avec l'expert, nous avons trouvé une valeur d'indemnisation qui nous mettait d'accord tout les deux.

Pensant que la carte grise barrée + le certificat de cession suffirait pour me reconnaitre comme propriétaire, et comme j'avais la voiture que depuis 2 semaines, je n'avais pas fait la carte grise. Le 17 décembre, jour où nous avons trouvé une valeur qui nous met d'accord l'expert et moi, on me dit que non, qu'il faut une carte grise barrée à mon nom. Soit. Je fais les démarches en préfecture le lendemain.

Depuis... Je n'ai pas encore reçu ma carte grise, et je n'ai rien sur le site du suivi. Je ne sais pas où en est mon dossier...

 

Du coup, je me pose la question suivante : combien de temps je dispose pour renvoyer tout les papiers, sachant que celui qui me bloque c'est "juste" la carte grise ?

 

 

Tu as 30 jour pour répondre

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

Je souhaiterais avoir quelques infos sur l'évaluation de la responsabilité des conducteurs en cas d'accident.

J'ai "refusé" une priorité à une voiture qui m'a percuté en plein milieu du véhicule, au niveau du montant central.

Les deux portières sont complètement enfoncées, impossible de les ouvrir, la structure est détériorée..

Pour moi, il parait évident que l'autre conducteur a forcé sur sa priorité, l'aile n'est absolument pas touchée, c'est vraiment le montant central qui est le centre

du choc. Et au vu du choc, on se doute que la vitesse a laquelle il arrivait était excessive.

Comment faire pour prouver que je ne suis pas le responsable à 100%. En plus il n'a pas du tout freiné ou quoi...ne doit-il pas rester maître de son véhicule même

dans le cas d'un refus de priorité?? mais je pense que la vitesse à laquelle il arrivait ne lui a pas permis de le faire à temps...Je suis persuadé qu'il roulait à bien plus

que 50km/h.

L'assurance doit-elle me contacter pour le rapport de l'expert ?

merci de me donner votre avis

 

 

 

L'expert n'intervient pas dans les resposnabilités

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Xel306Vs

Bonjour

 

J'ai vendu ma 206 (année 2001 227000km société) le 29 novembre 2012.

 

J'ai reçus hier un recommandé de l'acheteuse qui m'annonce que le train arrière est cassé et qu'elle souhaite le remboursement du véhicule.

 

Après avoir pris contact avec le centre qui a passé le controle technique, ils m'assurent que si problème il y avait sur l'essieu il aurait été indiqué avec une contre visite.

 

Quelque semaines avant j'avais déjà reçus un mail de cette dame m'accusant de l'avoir arnaqué parce qu’elle ne pouvait plus passer les vitesses (en réalité son garagiste lui a expliquer qu'elle ne débraillait pas suffisamment).

 

Je commence à douter de la bonne foi de l'acheteuse.

 

Pouvez vous me conseiller sur ce que je dois faire et surtout sur les risques que j'encoure.

 

Merci d'avance

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §pav225dP

Avant de vous alarmez attendez la lettre en recommandé de l'expert quelle doit commanditer, il aura lieu une expertise dite contradictoire l'expert est indépendant et n'a pas de parti s'il détecte un vis caché avant la vente vous devez vous résigner a payer les dommages et intérêt c'est la loi

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Xel306Vs

Donc si je comprend bien il vaut mieux pour moi que je récupère la voiture de suite?

 

Comment l'expert peut voir qui est responsable de l'état du train arrière?

 

Merci de vos réponse.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §pav225dP

non peut etre que l'ancien proprietaire joue au bluff. dans votre cas j'attendrais sagement que l'expert tranche, vous pouvez tjs trouver un accord a l'amiable avant ou après l'expertise

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Avant de vous alarmez attendez la lettre en recommandé de l'expert quelle doit commanditer, il aura lieu une expertise dite contradictoire l'expert est indépendant et n'a pas de parti s'il détecte un vis caché avant la vente vous devez vous résigner a payer les dommages et intérêt c'est la loi

L'indépendance de l'expert me fait rire !!!

Qui le paye ? Qui est son mandant ? Quels interet defend t'il ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §bmw876hi

Bonjour,

 

Suite à un bruit moteur, je suis passé en concession BMW (318D de 2008 - 105 000 KM ). On m'a indiqué que le kit distribution devait être changé et le véhicule immobilisé (risque casse moteur).Montant de la réparation : 4800 EUR.

La casse d'une chaîne de distribution à ce niveau de kilométrage sur une voiture d'occasion réputée haut de gamme, relativement récente (moins de 5 ans), et entretenue à intervalles réguliers, me semble anormale. Contrairement à une courroie, une chaîne de distribution est censée durer la vie du moteur, non ?

J'ai trouvé sur internet de très nombreux témoignages de possesseurs de BMW qui avaient rencontré le même problème (casse prématurée de la chaîne de distribution sur le moteur N47 qui équipe entre autres les cylindrées 1.8 des séries 1 et 3, généralement entre 100 000 et 125 000 km).

Le problème est connu de BMW (Cf note interne disponible sur ce site http://www.facebook.com/pages/BMW-Problem-Timing-Chain/293617047394760), mais fait l'objet d'un traitement très différencié selon les clients (0% ou 100% de reboursement pièces et main d'oeuvre selon les cas)

J'ai demandé une prise en charge BMW au titre du vice caché car, à partir de la date d'acquisition, j'ai fait exclusivement entretenir cette voiture en concession BMW selon les précos constructeurs (1 entretien / an ou tous les 30 000 km)

J'ai obtenu un refus mettant en avant le kilométrage élevé (> 100 000 km, l'entretien réalisé par le précédent propriétaire en dehors du réseau BMW, et mon acquisition du véhicule hors concession BMW (acheté en 2011 avec 40 000 Km et une garantie d'un an).

Je me suis renseigné après de ma PJ d'assurance pour aller plus loin. J'envisage l'intervention d'un expert et s'il le faut un passage en tribunal, mais avant de lancer une telle action (qui me coutera nécessairement du temps et de l'argent), je souhaiterais savoir si ca vaut le coup :

- un remplacement de la chaîne de distribution sur un véhicule de 105 00 km 4 ans relève t-il d'un défaut de fabrication ?

- la législation relative aux vices cachés est-elle applicable dans ce cas ?

- Comment l'expert pourra t-il apporter la preuve d'un défaut de fabrication sur la chaîne de distribution du moteur N47 ? (celà nécessite de démonter le moteur, c'est-à-dire une expertise longue et couteuse)

- Peut-on obliger le concessionnaire à fournir les plans utilisés pour la la chaîne de distribution du moteur N47 (plusieurs témoignages sur internet parlent d'une erreur de côtes sur un organe de distribution de la part des ingénieurs, qui entrainerait une usure prématurée de la chaîne)

- Le fait que BMW propose directement un remplacement de tout le kit distribution alors même que la chaine n'est pas cassée (mais désaxée / détendue) ne révèle t-il pas en soit un défaut de conception sur le kit distribution ?

- Quelle indemnisation puis-je attendre de la part du constructeur s'il avère qu'il y a effectivement un problème de conception sur la pièce ?

- Quelle est la durée de la procédure ?

- une action groupée est-elle envisagable, vu le nombre de personnes qui se retrouvent dans mon cas ?

- si je paie la réparation aujourd'hui et que le défaut de fabrication est reconnu d'ici un an par BMW (à l'issue d'une action collective...), serais-je remboursé a posteriori ?

Je vous remercie d'avance pour tous les avis et conseils que vous pourrez m'apporter sur ce problème, qui apparemment concerne de plus en plus de monde.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §chu606Cv

Bonjour et bonne année.

 

J'ai un gros soucis, je ne sais plus comment faire.

J'ai changé le joint de culasse en février 2012. Plus tard elle a réchauffé, le même garagiste m'a changé le bouchon qui etait poreux. Récemment j'ai changé le radiateur dans une casse avec garantie pièce et main d'oeuvre.

Au final le 24 dec le voyant de liquide de refroidissement se rallume. J'ai laissé ma voiture dans un garage a 130km de chez moi, qui m'a fait diagnostique du joint de culasse, (eau dans huile et bulles dans le liquide) du coup j'ai appelé mon garagiste (de février 2012) car sous garantie un an aussi. Il l'a rapatrié dans son garage (sans me prevenir du prix, ni me faire signer quoi que ce soit) et m'annonce que ce n'est pas le joint de culasse mais un fusible qui a sauté. Du coup il veut que je paye le remorquage (360e), sachant que j'ai un avis contraire d'un autre garagiste qui du coup n'a fait aucune réparation et à bien fait attention à ne rien effectuer pour que la garantie marche. J'ai essayé la voiture qui effectivement ne chauffe pas, mais sur quelques km, alors que ma panne est arrivée après 1h30 à 130km/h...

Nous sommes dans une impasse, je ne le crois pas, il n'est pas clair dans ses explications, je le soupçonne de mettre un pansement sur une jambe de bois en attendant que la garantie ne passe (dans 1 mois) ...est-ce que l'intervention d'un expert peut regler le pb ?

 

Merci d'avance,

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Exa415QM

Tout d'abord bonjour à tous.

 

J'ai vendu mon véhicule au mois d'avril 2012 (le 14 exactement), une Mégane II 1,5L dCi de 85ch, moteur K9K pour ceux qui connaissent, elle avait 147 000 km et sa mise en circulation est de fin 2005. Presque huit mois après je suis convoqué à une expertise amiable contradictoire avec comme indication « problème de fonctionnement moteur ». J'ai le choix d'appeler un expert qui me représentera ou non.

 

Je me rends donc à ce rendez-vous, sans expert, car je suis mécanicien (j'ai travaillé chez Renault qui plus est). La voiture a maintenant 158 000 km. Durant ce rendez-vous, le véhicule a été mis en route pour constater le problème, effectivement le moteur claque. Le garage dans lequel est la voiture actuellement, qui est lieu de l'expertise, a fait une révision et a changé la vanne EGR 300 km avant la panne. L'expert décide de déposer le carter inférieur pour regarder les coussinets de bielles.

Verdict les coussinets sont morts, le vilebrequin est marqué et donc remplacement du moteur obligatoire. L'expert considère que le garage ni est pour rien, même s'ils ont mis la mauvaise huile dans la voiture.

 

Ayant fait la dernière révision moi-même l'expert décide que je suis en tort si je ne peux pas lui fournir la facture de l'huile que j'ai mise dans la voiture. Très bien, j'assume une part de responsabilité puisque je ne peux pas retrouver ma facture d'huile.

 

À ce moment là trois choix possibles d'après l'expert :

- annulation de la vente

- remplacement par moteur occasion

- remplacement moteur à neuf

 

L'expert a vivement conseillé au propriétaire actuel de mettre un moteur neuf, et que lui et moi payons. Je ne sais pas encore quel pourcentage pour chaque partie sachant que Renault prend en charge une partie si un moteur neuf est mis. Le coût total serait d'environ 6700 euros.

 

Il y a une chose qui m'embête fortement (mis à part le fait que je vais devoir payer au moins 3000 euros), c'est que le propriétaire actuel a entendu un léger bruit, s'est arrêté pour écouter et a décidé de reprendre la route. Le bruit s'est donc logiquement amplifié et au moment où ça commençait à être trop bruyant il s'est arrêté pour de bon avant d'appeler un ami pour se faire remorquer.

 

Ne serait-il pas en tort d'avoir continué quand même à rouler avec un bruit suspect ? Car s'il avait couper le moteur dès son premier arrêt, les dégâts auraient été beaucoup moins importants, un remplacement des coussinets aurait suffit.

 

Je vous remercie par avance de votre aide, que me conseillez-vous ? Le problème est arrivé le 29 septembre 2012.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Effectivement, on peut considérer que c'est une aggravation de dommages.

 

Mettre un moteur neuf, pourquoi pas, mais il faut bien garder à l'esprit que le nouveau propriétaire en tirera un grand bénéfice puisqu'il aura un moteur 0km. Il serait donc logique qu'il soit le plus grand contributeur aux frais de réparations

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §nfs417DW

Bonjour, je vous explique mon problème:

Je me suis fais voler ma voiture une megane de 2011, qui a été retrouvé le lendemain gravement accidentée. L'expert désigné par mon assurance a fait faire les réparations, sauf que:

- il a fait refaire certains élements de la voiture (parchoc et un coté de la voiture), ce qui fait que l'on voit une différence de couleur (blanc nacrée) entre les deux côtés de la voiture, ce qui pour une voiture de moins de 2 ans à 30 000 euros n'est pas super surtout pour une revente.

- il refuse de prendre en charge les pneus, et veut donc nous les faire payer (400 euros le pneus) alors qu'ils ont été "éclatés" par les voleurs et qui ne peuvent donc plus servir, alors que deux semaines avant elle sortait de révision et aucun problème concernant l'état des pneus n'avait été indiqué.

 

Puis-je donc continuer de réclamer une peinture complète et le changement des pneus à la charge de l'assurance?

 

Merci d'avance

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour, je vous explique mon problème:

Je me suis fais voler ma voiture une megane de 2011, qui a été retrouvé le lendemain gravement accidentée. L'expert désigné par mon assurance a fait faire les réparations, sauf que:

- il a fait refaire certains élements de la voiture (parchoc et un coté de la voiture), ce qui fait que l'on voit une différence de couleur (blanc nacrée) entre les deux côtés de la voiture, ce qui pour une voiture de moins de 2 ans à 30 000 euros n'est pas super surtout pour une revente.

- il refuse de prendre en charge les pneus, et veut donc nous les faire payer (400 euros le pneus) alors qu'ils ont été "éclatés" par les voleurs et qui ne peuvent donc plus servir, alors que deux semaines avant elle sortait de révision et aucun problème concernant l'état des pneus n'avait été indiqué.

 

Puis-je donc continuer de réclamer une peinture complète et le changement des pneus à la charge de l'assurance?

 

Merci d'avance

 

 

Réclamer la prise en charge des pneus à la charge de l'assurance pourquoi pas mais la peinture complète, j'en doute...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Réclamer la prise en charge des pneus à la charge de l'assurance pourquoi pas mais la peinture complète, j'en doute...

La travail de peinture ne releve pas de l'expert mais du carrosier qui sur une voiture de 2 ans doit pouvoir rendre un véhicule visuellement sans différence.

POur les pneus, l'expert doit les prendre en charge mais vétusté déduites.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Non mais là personne ne dit le contraire. Mais c'est bien l'expert qui doit constater que la peinture est faite mais sur deux ton parce que le carrossier à simplement réparé les parties endommagées du véhicule :??:

 

Pour rendre un véhicule visuellement sans différence il faut faire une peinture intégrale. Tu penses que l'assurance paiera une peinture intégrale aussi facilement?

 

Pour une aile et un pare choc pris en charge par l'assurance, l'expert demandera sans sourciller la peinture intégrale au carrossier, toujours prise en charge par l'assurance... J'en doute...

 

L'expert dira que dans quelques années, ce ne sera plus visible...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §nfs417DW

Merci pour vos réponses.

Même si je comptais vendre la voiture avant ses 2 ans le futur acheteur potentiel verra forcément la différence de peinture et donc ne la prendra pas .

Pour la vétusté des pneus comment est elle déterminée sachant que la voiture à 30000km ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Non mais là personne ne dit le contraire. Mais c'est bien l'expert qui doit constater que la peinture est faite mais sur deux ton parce que le carrossier à simplement réparé les parties endommagées du véhicule :??:

L'expert est là pour évaluer les dégats, pas pour en faire un suivi.

Un obn carrossier doit pouvoir repeindre en partie une voiture de 2 ans sans que cela ne se voit.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour vos réponses.

Même si je comptais vendre la voiture avant ses 2 ans le futur acheteur potentiel verra forcément la différence de peinture et donc ne la prendra pas .

Pour la vétusté des pneus comment est elle déterminée sachant que la voiture à 30000km ?

pneu avant à 30.000km sur une voiture récente, on doit pas être loin de 75% d'usure ...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'expert est là pour évaluer les dégats, pas pour en faire un suivi.

Un obn carrossier doit pouvoir repeindre en partie une voiture de 2 ans sans que cela ne se voit.

 

 

Alors qui dira si oui ou non la peinture intégrale doit être faite :??:

 

La peinture nacrée reste une peinture particulière..

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §PEs728qy

Bonjour,

Mon père a fait un accident avec mon véhicule en juillet 2012. La porte gauche, l'aile arrière gauche et le bas de caisse ont été endommagés. L'expert a évalué les réparations à 2900 et quelques €. La valeur de la voiture étant de 3100€ j'ai accepté de faire réparer la voiture. Etant hors du département, j'ai pu déposer ma voiture qu'en août.

Malheureusement, un mois après l'avoir déposé chez le carrossier, ce dernier m'informe que l'expert avait oublié le bas de caisse dans son devis. Et donc, que les frais seraient à ma charge. J'ai accepté. Habitant la Guadeloupe, et les pièces sortant de métropole, l'acheminant de celles-ci prennent un certains nombres de jours.

Deux mois après, il m'appelle à nouveau pour me dire que l'expert avait oublié dans son rapport la vitre. Effectivement, en relisant le rapport, la vitre n'y figure nulle part. Donc encore une fois j'ai accepté de prendre la vitre à ma charge. En tout, cela m'a fait environs mille et qq €, franchise comprise!

Mi Novembre, juste avant qu'il ne monte la vitre (ultime étape), le garagiste m'appelle pour me dire que ma voiture ne démarre plus!!!

Or ma voiture n'a eu aucun soucis mécanique lors de l'accident. Même dans le garage ils ont eu à la déplacer à plusieurs reprises et elle fonctionnait. Dans un premier temps, il me dise que c'est la pompe à essence qui est usée. Mon père qui s'y connait un peu en mécanique va sur place et constate que la pompe à essence est effectivement usée.

J'achète une nouvelle, mon père la monte. Sauf, que la voiture ne démarre toujours pas!

Le garagiste me dit qu'étant carrosier, il faut que je l'emmène chez un mécanicien. J'ai dû faire appelle à une remorque pour transférer ma voiture. Avant de la récupérer, j'ai insisté auprès du garagiste pour qu'il prenne en compte la réparation si la panne venait d'une mauvaise manipulation lors de la réparation. Il m'a garantit qu'il le ferait si la panne venait de lui.

Un mois après, le verdict tombe, le mécanicien m'informe que c'est le calculateur d'injection qui ne fonctionne plus et que cette pièce coûte 1083€! Ils ne savent pas si celà est dû aux réparations.

Entre temps, j'ai eu la secrétaire du carrossier qui me dit que c'est certainement dû à l'usure, qu'ils y sont pour rien! Or je vois sur le net, que le calculateur d'injection n'est pas une pièce d'usure. Et je trouve ça fort drôle qu'elle s'use comme par hasard 4 mois plus tard dans leur garage après qu'ils ne soient intervenus sur la voiture.

Quelles démarches entreprendre?

On m'a connseillé de demander une contre expertise à mon assurance. Est-ce bien une contre expertise que je dois demander? Est-ce que l'assurance prend en charge entièrement cette contre expertise? Et d'autre part, pensez vous que le calculateur d'injection peut s'user comme cela? J'ai oublié de le préciser ma voiture a 5 ans, kilométrage environs 106 00 km.

Merci pour vos réponses.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ta voiture est restée plusieurs mois immobilisée, la batterie a dû se décharger, ce qui a pu entraîner une perte de paramètres ou une déprogrammation du calculateur.

 

Il n'est peut-être pas nécessaire de le remplacer, il se peut qu'une reprogrammation suffise.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §mat303Ix

Bonjour à tous et bonne Année , j'ai acheté un véhicule d'occasion (renault espace III 2,2 L 130 ch de 2001 avec 179000 kms ) révisée et garanti dans une casse. Aprés 10 kms, la pédale d'embrayage est restée collée au plancher et en le ramenant au garage il a eu d'énormes pertes de puissance. Je l'ai récupéré au bout de trois semaines, avec un nouvel emèteur récepteur d'embrayage. j'ai demandé au commercial d'ouvrir le capot afin de vérifier les niveaux, le bocal du LRD est largement en dessous du mini! , le commercial me dit de ne pas m'inquieter cela est dû avec le changement de la courroie . Confiante, je décide d'aller l'essayer sur la voie express, et je me retrouve toujours avec une perte de puissance brutale. Mécontente , je décide de faire appel à mon assistance juridique de mon assurance en précisant les problèmes de puissance et bocal LRD vide. Un expert sera nommé, un turbo sera changé, quant au problème d'eau personne ne fera rien. Une semaine aprés sa sortie du garage avec le nouveau turbo, nouvelle panne voyant alarme rouge pour l'eau. De retour chez le vendeur, diagnostic de l'expert: pipe à eau à changer. 3 jours passent et de retour bocal LRD qui se vide. Je demande à l'expert qu'un diagnostic sur le circuit de refroidissement soit fait sur mon véhicule. Mais avant ce diagnostic, il faut changer un joint torique sur bloc moteur.N'ayant plus de nouvelles de l'expert je décide d'aller voir directement le patron de la casse qui a ses bureaux dans un autre garage autre que la casse.J'apprends que le patron n'est pas au courant de cette nouvelle panne, que l'expert traite uniquement avec le commercial. Pour le changement du turbo j'ai été par le CLCV. l'expert est en congés pour deux semaines, j'attends donc son retour pour avoir des explications sur ses démarches, et lui annoncé que le diagnostic sur le circuit de reffroidissement a établi " changement à prévoir " radiateur moteur.

Le bocal du LRD se vide toujours, une fuite visible est apparente sur le radiateur moteur. Je précise que ma demande auprés de l'assure arrive bientôt à 6 mois. je paie une assurance tout risque pour un véhicule acculant pannes sur pannes

Je ne sais plus quoi penser , j'ai des doutes sur la compétence de l'expert, je me demande pouquoi il ne contacte en fait que le commercial, est-il en tort car il a fallu que je tombe en panne d'eau, deux mois aprés ma demande d'expertise.

je ne sais plus qui croire, pourrais-je avoir un avis

d'avance merci à ceux qui voudront bien me lire

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour.

 

Je vous expose mon cas qui est à la fois simple est peut être compliqué.

 

Il y a 2 mois, suite a un accrochage, le latéral droit de mon véhicule a été refait avec prise en charge de l'assurance.

Lors de son passage l'expert a observé que mon véhicule avait déjà un choc arrière et en a donc tenu comte pour chiffrer la valeur du véhicule.

Valeur fixée, véhicule réparé, fin de sinistre.

 

Aujourd'hui un automobiliste m'est rentré dedans. Il a tapé l’arrière de mon véhicule.

Ma question est donc la suivante:

L'expert et l'assurance ont ils un dossier qui mentionne que ma voiture avait déjà un choc arrière ? Vont ils déduire ce premier choc des réparations à faire suite au nouveau choc arrière ?

 

Merci.

 

Bonne journée / soirée à tous.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×
  • Créer...
Aller en haut de page