Aller au contenu
Logo Caradisiac      

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

Le téléphone au volant, dernière marotte culpabilisatrice !


Invité §fve876Mn
 Partager

Messages recommandés

Invité §fve876Mn
Et bien, tu ne dois pas savoir ce qu'est une République Bananière Administrative pour oser dire ça à partir d'un problêùe qui à été relevé une fois en 01/2005... J'ai écrasé un moustqiue, je suis un tueur...
C'est exactement l'attitude des pouvoirs publics et de leurs méthodes. Pour moins de 5000 morts, il y a 36 millions de conducteurs coupables...

 

FVERGNAUD

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 266
  • Créé
  • Dernière réponse

Participants fréquents à ce sujet

Participants fréquents à ce sujet

Et bien, tu ne dois pas savoir ce qu'est une République Bananière Administrative pour oser dire ça à partir d'un problêùe qui à été relevé une fois en 01/2005... J'ai écrasé un moustqiue, je suis un tueur...
C'est exactement l'attitude des pouvoirs publics et de leurs méthodes. Pour moins de 5000 morts, il y a 36 millions de conducteurs coupables...

 

FVERGNAUD

 

 

 

Tu compares vraiment n'importe quoi avec n'importe quoi... Ou as tu vu que le gouvernement disait qu'il y avait 36 milions de coupable ? Je ne me suis jamais senti comme coupable de meurtre, si après tu te sens coupable, c'est de ta faute, pas celle du gouvernement... :bah: Tu es encore libre de penser ce que tu veux, et cette liberté, on l'a tous en France. :bah:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §fve876Mn
Tu compares vraiment n'importe quoi avec n'importe quoi... Ou as tu vu que le gouvernement disait qu'il y avait 36 milions de coupable ? Je ne me suis jamais senti comme coupable de meurtre, si après tu te sens coupable, c'est de ta faute, pas celle du gouvernement... Tu es encore libre de penser ce que tu veux, et cette liberté, on l'a tous en France.

Alors il faut faire de la communication en conséquence et arrêter de culpabiliser les gens tous les jours avec la bagnole et avec des reportages tous les samedis où on nous montre des bleus agités comme si la vie de la planète était suspendue à leurs gesticulations. Et enlever les radars mal placés qui servent surtout à baiser les bons conducteurs et non pas les chauffards qui passent comme des dingues a proximité des écoles.Car comme je l'ai fait remarquer au commissariat de quartier, on ne voit jamais le radar mobile vers les établissements scolaires. Pas assez rentable ?...

 

Et arrêter de faire une petite fixette périodique comme actuellement pour le téléphone qui provoquerait des hécatombes quand on sait que la plupart des accidents sont provoqués par l’alcool et que ça, c’est un vrai fléau de santé publique. Si toutefois les pouvoirs publics ont le courage de se mettre a dos le lobby des viticulteurs qui veillent la fourche au pied. A moins bien sur que la santé publique ne soit pas le but réel de ce battage…

 

FVERGNAUD

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §kam704GT

on peut même manger un big mac et boire son coca en conduisant, c'est pas plus dangereux que le téléphone ; tant qu'on ne mange pas les frites ( grasses, on a le volant qui glisse entre les mains après ). :o

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tu compares vraiment n'importe quoi avec n'importe quoi... Ou as tu vu que le gouvernement disait qu'il y avait 36 milions de coupable ? Je ne me suis jamais senti comme coupable de meurtre, si après tu te sens coupable, c'est de ta faute, pas celle du gouvernement... Tu es encore libre de penser ce que tu veux, et cette liberté, on l'a tous en France.

Alors il faut faire de la communication en conséquence et arrêter de culpabiliser les gens tous les jours avec la bagnole et avec des reportages tous les samedis où on nous montre des bleus agités comme si la vie de la planète était suspendue à leurs gesticulations. Et enlever les radars mal placés qui servent surtout à baiser les bons conducteurs et non pas les chauffards qui passent comme des dingues a proximité des écoles.Car comme je l'ai fait remarquer au commissariat de quartier, on ne voit jamais le radar mobile vers les établissements scolaires. Pas assez rentable ?...

 

Et arrêter de faire une petite fixette périodique comme actuellement pour le téléphone qui provoquerait des hécatombes quand on sait que la plupart des accidents sont provoqués par l’alcool et que ça, c’est un vrai fléau de santé publique. Si toutefois les pouvoirs publics ont le courage de se mettre a dos le lobby des viticulteurs qui veillent la fourche au pied. A moins bien sur que la santé publique ne soit pas le but réel de ce battage…

 

FVERGNAUD

 

Pour changer tu parles sans réflechir et tu dis des con.eries !

En quoi est-il culpabilisant de dire au gens que téléphoner au volant est dangereux ? Tu nies ce danger ?

Des radars mal placés, non ! Que tu estimes mal placé, nuance. Ta perception ne sera sans doute pas la même que ton voisin et de plus, tu ne connais probablement pas les conditions justifiant cette mise en place. En même si il ne s'est rien passer sur cette route, ils sont la pour faire respecter les vitesses indiquées par panneaux et ces mêmes RA sont indiqués, c'est pas hyper compliqué de ne pas se faire prendre tout de même !

 

Les radars devant les écoles :pfff: Tu as des gosses toi ? Surement pas, car dans l'immense majorité des cas, ce ne sont pas des infractions à la vitesse qui sont commises devant des écoles au moment des entrées/sortie de classe, mais des infractions au stationnement ou encore relatives aux port des ceintures des minots. Alors les radars ne serviraient à rien, il y a très peu d'accident dû à la vitesse devant les écoles.

 

Et bien sûr on ne fait rien contre l'alcool au volant, il n'y a aucune campagne (tiens celles la tu ne les vois pas bizarrement...) et on ne les arrête jamais :pfff:

Au fait la dernière procédure pour conduite sous l'emprise d'un état alcoolique que j'ai faite remonte à samedi et la précedente à mercredi dernier, mais je mens sans doute encore une fois...

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §fve876Mn
En quoi est-il culpabilisant de dire au gens que téléphoner au volant est dangereux ?

Si nos moralistes étaient logiques, ils communiqueraient en fonction du risque réel et non pas en fonction des lobbies viticoles... Si toutefois on fait de la santé publique et non pas de l'infantilisation de citoyens,

 

Des radars mal placés, non ! Que tu estimes mal placé, nuance.

C'est pour ça que des préfets rectifient le tir et la vitesse maximale autorisée vu que certains députés donnent raison aaux citoyens qui gueulent

"Lucien Degauchy (UMP, Oise) dénonce le « racket », Jean Auclair (UMP, Creuse) souhaite que l'on « arrête d'embêter les Français ». Jean-Michel Bertrand (UMP, Ain), lui, se dit prêt à affronter une « impopularité temporaire ». RADARS ? Racket. Les formules faciles n'effraient pas Lucien Degauchy, député en colère. « Les Français qui se font flasher ont le sentiment de se faire piéger fiscalement, fulmine-t-il. En taxant les gens pour quelques kilomètres-heures de trop, on y a été un peu fort. Les gens ont pris ça pour du racket"

 

serviraient à rien, il y a très peu d'accident dû à la vitesse devant les écoles.
22 fait des généralités de fonctionnaire. Sauf que dans mon coin nous avons obtenu que le radar soit souvent placé aux abords du collège. Ça ramène moins de fric que sur une belle ligne droite dégagée mais on appelle cela de la vraie prévention....

 

Et bien sûr on ne fait rien contre l'alcool au volant, il n'y a aucune campagne (tiens celles la tu ne les vois pas bizarrement...) et on ne les arrête jamais

Je dis simplement que pour être logique avec leur soi disante volonté de lutter contre la violence routière, les pouvoirs publics devraient nous faire un bourrage de crâne permanent sur l'alcool, une des premières cause de mortalité sur la route et deuxième cause (14%) après le cancer pour l'ensemble des maladies. Sauf que l'état prend d'abord en compte le pouvoir de nuisance du lobby des viticulteurs, qu'il encaisse de confortables taxes et que ça explique que l'on peut voir des montagnes de pinards sur toutes les aires d'autoroutes, particulièrement celles qui traversent les régions viticoles. Un sacré message de prévention....

 

FVERGNAUD

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §fve876Mn
Et bien sûr on ne fait rien contre l'alcool au volant, il n'y a aucune campagne (tiens celles la tu ne les vois pas bizarrement...) et on ne les arrête jamais

Des reportages sur l’état des clients qui sortent des caves dans les régions viticoles ou sur les drames quotidiens que connaissent tous les acteurs sociaux et qui ont pour cause l’alcool, on en voit pas beaucoup.

 

On a vu beaucoup de bleus qui font leur petite pub du samedi avec le téléphone portable mais les mêmes qui nous font une démonstration sur une route viticole, on a pas vu beaucoup. Pas très téméraire notre police….

 

Et pourtant quelle hécatombe car les 14 % annoncés, c’est un minimum qui ne tient pas compte de toute la morbidité due à l’alcool :

 

« L’alcool contribue à 14 % des décès masculins et à 3 % des décès féminins….Mais, ces chiffres ne tiennent pas compte des morts violentes et de certaines maladies mortelles dans lesquelles la consommation d'alcool a été incriminée comme cofacteur. »

 

« L’alcool est un facteur important de morbidité. Près de 50 % des rixes, 50 à 60 % des actes de criminalité, 5 à 25 % des suicides, et 20 % des délits seraient commis sous l’emprise de l’alcool. Près de 10 à 20 % des accidents du travail seraient liés à une consommation excessive d’alcool »

 

 

FVERGNAUD

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §DMC074ae

Et bien sûr on ne fait rien contre l'alcool au volant, il n'y a aucune campagne (tiens celles la tu ne les vois pas bizarrement...) et on ne les arrête jamais

Des reportages sur l’état des clients qui sortent des caves dans les régions viticoles ou sur les drames quotidiens que connaissent tous les acteurs sociaux et qui ont pour cause l’alcool, on en voit pas beaucoup.

 

On a vu beaucoup de bleus qui font leur petite pub du samedi avec le téléphone portable mais les mêmes qui nous font une démonstration sur une route viticole, on a pas vu beaucoup. Pas très téméraire notre police….

 

Et pourtant quelle hécatombe car les 14 % annoncés, c’est un minimum qui ne tient pas compte de toute la morbidité due à l’alcool :

 

« L’alcool contribue à 14 % des décès masculins et à 3 % des décès féminins….Mais, ces chiffres ne tiennent pas compte des morts violentes et de certaines maladies mortelles dans lesquelles la consommation d'alcool a été incriminée comme cofacteur. »

 

« L’alcool est un facteur important de morbidité. Près de 50 % des rixes, 50 à 60 % des actes de criminalité, 5 à 25 % des suicides, et 20 % des délits seraient commis sous l’emprise de l’alcool. Près de 10 à 20 % des accidents du travail seraient liés à une consommation excessive d’alcool »

 

 

Et tu veux culpabiliser tous ceux qui boivent 1 verre de vin en mangeant ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §fve876Mn
Et tu veux culpabiliser tous ceux qui boivent 1 verre de vin en mangeant ?

 

Moi je ne veux rien culpabiliser du tout, je démontre simplement qu'il y a derrière tout ça une phénoménale hypocrisie et l’évidente volonté de prendre les citoyens pour des cons….

 

Et que la santé publique est un prétexte commode mais pas un but…

 

Tiens, les bleus ont qu’à se mettre avec les ballons à la sortie de la cave de Cogolin, en période estivale et avec la spécialité du coin, c'est le jackpot assuré. Toul les jours on gagne. Mais à mon avis, le député du coin a intérêt a surveiller sa permanence et le préfet sa préfecture…..Alors, pas de bleus à l'horizon.

 

"Quelle est la première cause de mortalité routière ? Quels sont les chiffres à ne pas oublier et ceux qu'on nous cache en matière de sécurité routière ?

Indéniablement l'alcool et la drogue qui sont à l'origine de 40 à 50% des vitesses inadaptées et autres incivismes mortels. Aucun spécialiste honnête ne peut prétendre le contraire. Le chiffre à ne pas oublier : 95% des accidents mortels ont lieu sur une route ou une rue. Ce chiffre suffit à donner le cadre des actions qu'il serait parfaitement possible de mener sans augmenter les budgets.

Ce qu'on nous cache, par exemple, l'efficacité du lobby des vignerons - "sponsors" de nombreux politiques - ou encore l'insuffisance des moyens donnés à la production des 6 à 7 millions d'alcootests nécessaires à la guerre contre l'alcoolisme au volant. Si chaque conducteur était convaincu qu'il a une chance sur quatre ou cinq de se faire contrôler, soyez sûre qu'il réfléchirait avant de prendre le volant après 3 verres ou 2 pétards (ou les deux) ! "

http://www.manuscrit.com/Edito/Auteur/Pages/@JuinEssa_Dermagne.asp

 

FVERGNAUD

 

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §kro888XN

Car comme je l'ai fait remarquer au commissariat de quartier, on ne voit jamais le radar mobile vers les établissements scolaires. Pas assez rentable ?...

 

Si si, le Dimanche matin ou pendant les vacances scolaire.

Faut bien réussir à surprendre l'adversaire :ange:

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §kro888XN

Les radars devant les écoles :pfff: Tu as des gosses toi ? Surement pas, car dans l'immense majorité des cas, ce ne sont pas des infractions à la vitesse qui sont commises devant des écoles au moment des entrées/sortie de classe, mais des infractions au stationnement ou encore relatives aux port des ceintures des minots. Alors les radars ne serviraient à rien, il y a très peu d'accident dû à la vitesse devant les écoles.

 

Dans ma ville : 1 mort et un handicapé à vie percuté en sortant de l'ecole sur le passage clouté par un type sans permis avec une voiture pas à lui.

C'est sûr que le RA installé depuis sur l'autouroute à quelques centaines de metres de là va changer quelque chose.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Dans ma ville : 1 mort et un handicapé à vie percuté en sortant de l'ecole sur le passage clouté par un type sans permis avec une voiture pas à lui.

C'est sûr que le RA installé depuis sur l'autouroute à quelques centaines de metres de là va changer quelque chose.

 

Parce qu'un radar devant l'école va donner le permis à l'abrutis qui à fauché les piétons :roll:

Et même s'il roulait vite, il en aurait eu quoi à battre d'un radar !

Ton exemple est bidon !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

fvergnaud, primo tu commences à me bander à me prendre de haut avec tes reflexions du style "généralité de fonctionnaire", "corporatisme à outrance" etc...

Si tu ne supportes pas qu'on te démontre que tu as tort il ne faut pas venir ici !

 

D'autant que quand on sort ce genre d'énormité : "Le chiffre à ne pas oublier : 95% des accidents mortels ont lieu sur une route ou une rue. Ce chiffre suffit à donner le cadre des actions qu'il serait parfaitement possible de mener sans augmenter les budgets. "

 

Tu crois qu'il sont où les moyens ? A traquer les moissonneuses batteuses au milieu des champs ?

C'est sur qu'au niveau parler pour ne rien dire, t'es champion du monde.

Je vais te faire un aveu, il y aurait des chiffres qui indiquent que 95% des infractions au code de la route sont commises sur une route ou une rue. Dingue non ?!

 

D'autre part, on doit pas vivre dans le même pays, parce que moi j'entends 10 fois plus souvent "celui qui conduit c'est celui qui ne boit pas" que "faut pas téléphoner au volant" (d'ailleurs, je ne connais même pas leur slogan...) :pfff:

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 

D'autre part, on doit pas vivre dans le même pays, parce que moi j'entends 10 fois plus souvent "celui qui conduit c'est celui qui ne boit pas" que "faut pas téléphoner au volant" (d'ailleurs, je ne connais même pas leur slogan...) :pfff:

 

 

Tout à fait d'accord :jap:

 

On ne peut pas dire que la campagne contre le téléphone au volant soit massive. Perso, je ne réponds jamais au téléphone au volant, je le laisse sonner, et ça ne me dérange pas plus que ça.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §Kil445LC

Pour protéger les gamins devant une école, c'est pas un radar qu'il faut mettre, mais 2 dos d'âne.

 

Hum, à Nancy ils ont fait ça, ça roule encore plus vite maintenant.

 

Un dos d'âne pris à 70 ça secoue moins qu'à 40... :bah:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §cal246Ml

Certain dos d'ânes se passent vite une fois, la deuxième c'est à 10 km/h.(encore faut il la première n'est pas été fatale)

 

C'est se modèle qui faut installer à proximité des écoles mais il parait que ça coute cher.

 

Vivement que je soit président je vait faire bouger tous ça moi :o

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §Kil445LC

Ca dépend de la forme du dos d'âne, y en a je te garantis que tu les prends même pas à 30.

 

Y'a pas 36 formes pour les dos d'ânes, y'en a une seule, et elle est fixée par décret.

 

Si ton dos d'âne dépasse de ce gabarit (on en avait d'énormes dans les années 80 qui ont fait les frais de ce décret) et qu'il y a un souci la responsabilité de la collectivité est engagée. Après Mr le Maire fait ce qu'il veut, mais bonne chance pour expliquer aux électeurs que la fête du village est annulée car le pognon est parti réparer la caisse du touriste de passage.

 

En plus un dos d'âne c'est une catastrophe pour les riverains question bruit. Entre les remorques vides qui s'entendent à 50 mètres à la ronde, ceux qui passent à fond dans un grand bruit se suspension, ou pire encore ceux qui freinent en faisant couiner leurs tambours poussiéreux et relancent la machine juste après, bonne nuit!

 

Franchement, vaut mieux un radar fixe en ville.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Y'a pas 36 formes pour les dos d'ânes, y'en a une seule, et elle est fixée par décret.

 

Si ton dos d'âne dépasse de ce gabarit (on en avait d'énormes dans les années 80 qui ont fait les frais de ce décret) et qu'il y a un souci la responsabilité de la collectivité est engagée. Après Mr le Maire fait ce qu'il veut, mais bonne chance pour expliquer aux électeurs que la fête du village est annulée car le pognon est parti réparer la caisse du touriste de passage.

 

En plus un dos d'âne c'est une catastrophe pour les riverains question bruit. Entre les remorques vides qui s'entendent à 50 mètres à la ronde, ceux qui passent à fond dans un grand bruit se suspension, ou pire encore ceux qui freinent en faisant couiner leurs tambours poussiéreux et relancent la machine juste après, bonne nuit!

 

Franchement, vaut mieux un radar fixe en ville.

 

 

Tu auras probablement les mêmes nuisances avec le radar (les gens qui sautent sur les freins en l'aperçevant puis qui redémarrent à fond ensuite).

Avec un dos d'âne t'es obligé de ralentir si tu veux pas y laisser une partie de ta voiture, et là ça me paraît plus dissuasif qu'un radar.

Mais effectivement c'est un peu le grand n'importe quoi sur la dimensions des dos d'âne (au bon vouloir du maire).

 

Bon, désolé pour le HS ;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §Kil445LC

Tu auras probablement les mêmes nuisances avec le radar (les gens qui sautent sur les freins en l'aperçevant puis qui redémarrent à fond ensuite).

Avec un dos d'âne t'es obligé de ralentir si tu veux pas y laisser une partie de ta voiture, et là ça me paraît plus dissuasif qu'un radar.

Mais effectivement c'est un peu le grand n'importe quoi sur la dimensions des dos d'âne (au bon vouloir du maire).

 

Bon, désolé pour le HS ;)

 

Non, justement, c'est pas au bon vouloir du maire. Voilà le texte:

 

Décret n. 94-447 du 27 mai 1994 relatif aux caractéristiques et aux conditions de réalisation des ralentisseurs de type dos d'âne ou de type trapézoïdal NOR : EQUS9400480D

 

Le Premier ministre,

 

Sur le rapport du ministre d'état. ministre de l' intérieur et de l'aménagement du territoire, et du ministre de l'équipement, des transports et du tourisme, Vu le code de la voirie routière. et notamment ses articles L. 131-2, L. 141-7, R. 131-1 et R. 141-2 ; Vu le code de la route. et notamment son article 44 ; Vu le code des communes, et notamment ses articles L. 131-2 et L. 131-3 ; Vu la loi du 2 mars 1982 relative aux droits et libertés des communes, des départements et des régions. notamment son article 90 ; Vu le décret n. 84-74 du 26 janvier 1984 fixant le statut de la normalisation, Décrète :

 

Art. 1er. - Les ralentisseurs de type dos d'âne ou de type trapézoïdal sont conformes aux normes en vigueur. Les modalités techniques d'implantation et de signalisation des ralentisseurs de type dos d'âne ou de type trapézoïdal doivent être conformes aux règles édictées en annexe du présent décret.

 

Art. 2 - A compter d'un délai de cinq ans à partir de la date de publication du présent décret, tous les ralentisseurs devront être conformes aux règles textes ci-dessus. Toutefois, ce délai est ramené à un an pour les ralentisseurs soit dont la hauteur est supérieure à treize centimètres, soit dont la saillie d'attaque est supérieures à deux centimètres, soit dont le rapport de la hauteur sur la longueur du profil en long est supérieur à 1/30.

 

Art. 3. - Le ministre d' Etat. ministre de l' intérieur et de l'aménagement du territoire. et le ministre de l'équipement. des transports et du tourisme sont chargés chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent décret, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

 

Fait à Paris, le 27 mai 1994. ÉDOUARD BALLADUR

 

Par le Premier ministre : Le ministre de l'équipement, des transports et du tourisme, BERNARD Bosson Le ministre d'Etat, ministre de l'intérieur et de l'aménagement du territoire, CHARLES PASQUA

 

ANNEXE

 

Article 1ER Les ralentisseurs visés au présent décret ne peuvent être isolés. Ils doivent être soit combinés entre eux, soit avec d'autres aménagements concourant à la réduction de la vitesse. Ces aménagements doivent être distants entre eux de 150 mètres au maximum.

 

Article 2 L'implantation des ralentisseurs est limitée aux agglomérations telles que définies à l'article R. 1er du code de la route, aux aires de service ou de repos routières ou autoroutières ainsi qu'aux chemins forestiers. A l'intérieur des zones visses à l'alinéa ci-dessus, ils ne doivent être implantes que :

 

sur une section de voie localement limitée à 30 km/h ;

dans une zone 30 telle que définie à 1'article R. 225 du code de la route.

 

Article 3 L'implantation des ralentisseurs est interdite sur des voies où le trafic est supérieur à 3000 véhicules en moyenne journalière annuelle. Elle est également interdite en agglomération au sens du code de la route :

 

sur les voies à grande circulation, sur les voies supportant un trafic poids lourds supérieur à 300 véhicules en moyenne journalière annuelle. sur les voies de desserte de transport public de personnes ainsi que sur celles desservant des centres de secours. sauf accord préalable des services concernes :

 

à moins d'une distance de 200 mètres des limites d'une agglomération ou d'une section de route à 70 km/h.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §fve876Mn
Et même s'il roulait vite, il en aurait eu quoi à battre d'un radar !

Ton exemple est bidon !

Pas si bidon que ça, puisque le responsable du commissariat local a aussi constaté beaucoup d'accès de vitesse aux abords du collège. Et que le radar mobile y est plus souvent positionné après la demande des riverains. Mais bon. On a peut-être un commissariat plus axé sur la prévention que sur la boite à fric....

 

D'autre part, on doit pas vivre dans le même pays, parce que moi j'entends 10 fois plus souvent "celui qui conduit c'est celui qui ne boit pas" que "faut pas téléphoner au volant" (d'ailleurs, je ne connais même pas leur slogan...)

Moi je vois surtout une communication et une répression sans rapport avec la santé publique. L’alcool est bien la première cause de mortalité pour les accidents de bagnoles et la deuxième pour l’ensemble des décès, mais nos pouvoirs publics font de la répression avec des pincettes et un œil sur le lobby viticole.

 

Avec de l’alcool a regonfle sur les aires d’autoroutes et des bleus et leurs ballons absents des régions viticoles… Donc là encore, tout comme les pouvoirs publics font une sélection de la morbidité utile a l’infantilisation des citoyens, ils font aussi une répression sélective en contradiction avec les vrais fléaux…

 

Car je le répète, une bonne partie des personnes qui sortent des grandes caves viticoles, comme actuellement dans celles du midi, ont un coup dans le nez, et pas l’ombre d’un ballon à l’horizon…. Pas question de venir gêner l’énorme bizness des campeurs qui carburent au rosé local et dont beaucoup sont déjà bien entamés an rentrant dans la cave….

 

Je ne dis pas que les flics devraient monter une guérite devant les caves, je dis simplement que cette répression est une vaste fumisterie sans rapport avec des enjeux de santé publique et que l’on prend les citoyens pour des cons.

 

 

FVERGNAUD

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
 Partager



Prévention / Répression
×
×
  • Créer...