Aller au contenu
Logo Caradisiac      

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info
Témoignage (accident, vol, incivisme...)

Besoin de conseil suite a une moto qui tombe sans toucher la voiture


Invité §Tch682II

Messages recommandés

Invité §Sup718eR

Mais apprends à te représenter ce que ça fait un mètre avant de dire des conneries, ça devient pénible à force.....

 

Même à 30 km/h il faut plus de 10 mètres pour s'arrêter....

 

Qu'est-ce qui cloche dans mon raisonnement :??: Explique-toi, c'est pénible aussi de lire des "non-explications" et des "non-contre-arguments" !

 

Les 10-12 mètres que j'annonce, ce sont les données constructeurs moyennes pour un freinage à 50km/h en voiture, hors temps de réaction, sur route sèche (je sais, je me répète, mais ça me paraît tellement clair que je ne vois pas ce qu'il y a à développer). Je fais bien la différence voiture/moto mais je n'ai pas de données sur le freinage d'une moto, et comme je ne pratique pas... Cela dit, je suppose qu'une moto freine mieux, vu son poids 5 fois inférieur à celui d'une petite voiture et ses pneus plus performants, mais c'est une supposition puisque je ne pratique pas mais j'ai eu plusieurs fois l'occasion d'être passager.

 

Le motard a glissé, d'après l'auteur du topic, environ 13 mètres avant l'intersection. Il a bien dit "glissé", le temps de réaction était donc déjà passé. Il a donc été surpris 20 mètres avant en supposant que son temps de réaction était largement inférieur à une seconde, 2/3 de secondes en fait (ce qui est envisageable pour un motard entraîné). Et 20 mètres, je vois bien ce que ça représente : 4 voitures en stationnement en créneau (une de plus si ce sont des Smart), ou presque 2 secondes à 50km/h, ou la distance de sécurité en ville.

Toi, t'as pas le permis moto, ca s'voit :ddr:

 

C'est autrement plus difficile de freiner en bécane, et c'est d'ailleurs beaucoup plus facile de faire une chute a la con a 20km.h sur un freinage en bécane qu'à 150: c'est plus facile de bloquer le roue et les défauts de la route prennent plus d'importance.

 

 

Enfin, bref, je suis assez tiraillé par cette histoire. Certes, y a pas de contact, mais on peux quand meme avoir une responsabilité dans l'accident c'est sur.

Etant moi-meme motard, je sais au combien certains automobiliste s'engage sur certaines voies (rien a peter, "j'ai l'temps !!"). Et je sais ce que c'est que d'avoir un petit coup d'adrénaline de devoir chopper les freins, alors que j'accélére un peu (roue avant moins en appui) sur une route toute pourri, etc... L'erreur est facile, et on peux se retrouver au tas rapidement.

 

Donc, j'espères que le motard arrivera a bien se défendre, et que les assurances statueront bien (cette fois-ci). Parce que généralement, dans un tel situation, on part du principe qu'il a tord :L Alors qu'on devrait partir du principe que tout le monde a tord et de déterminé correctement qui a vraiment tord.

Je pense que l'auteur ne s'est pas rendu compte qu'il a fait une manoeuvre qui a crée une situation dangereuse pour un 2 roues. C'est comme ca que je le voit. Les gens n'ont pas connaissance des possibilité des bécanes et de ce qu'elle ne peuvent pas faire (s'arreter en vraque en écrasant le frein ... ca, une moto ne peux pas le faire).

Je ne dis pas néanmoins que l'auteur est en tord dans l'accident :o Mais amha, il a participé a la situation dangereuse (donc oui, il a quelque part une certaine responsabilité, au moins morale). c'est une situation tellement habituel pour les motard un truc pareil :L

 

Je préfère largement lire une argumentation comme celle-ci :jap:

 

En fait, le point de vue que j'ai exposé hier soir n'est que théorique. Effectivement, je ne suis pas motard, seulement passager de temps en temps. J'ai bien conscience que l'équilibre d'une moto est plus précaire que celui d'une voiture, et que forcément ça influe sur le freinage. Et surtout, sans une photo des lieux (virage, passage piéton ou caniveau mal placé, route en mauvais état...) ni une info sur la météo du moment, difficile de se faire un avis plus précis.

 

Il n'empêche que si le motard est surpris et se vautre à cause d'un imprévu qui se passe plus de 10 mètres devant lui, pour moi il y a un gros problème. C'est quand même courant que par exemple des piétons déboulent entre 2 voitures et que, même si finalement ils ne traversent pas sans regarder, peuvent surprendre au moins autant que ce qui a pu se passer avec Tchubai.

 

PS : Si, j'ai le permis moto... jusqu'à 125cm3. 950200195_alexnorev.gif.8c399da7ac70147491ae55128ce0cb39.gif

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 53
  • Créé
  • Dernière réponse

Qu'est-ce qui cloche dans mon raisonnement :??: Explique-toi, c'est pénible aussi de lire des "non-explications" et des "non-contre-arguments" !

 

Les 10-12 mètres que j'annonce, ce sont les données constructeurs moyennes pour un freinage à 50km/h en voiture, hors temps de réaction, sur route sèche (je sais, je me répète, mais ça me paraît tellement clair que je ne vois pas ce qu'il y a à développer). Je fais bien la différence voiture/moto mais je n'ai pas de données sur le freinage d'une moto, et comme je ne pratique pas... Cela dit, je suppose qu'une moto freine mieux, vu son poids 5 fois inférieur à celui d'une petite voiture et ses pneus plus performants, mais c'est une supposition puisque je ne pratique pas mais j'ai eu plusieurs fois l'occasion d'être passager.

 

Le motard a glissé, d'après l'auteur du topic, environ 13 mètres avant l'intersection. Il a bien dit "glissé", le temps de réaction était donc déjà passé. Il a donc été surpris 20 mètres avant en supposant que son temps de réaction était largement inférieur à une seconde, 2/3 de secondes en fait (ce qui est envisageable pour un motard entraîné). Et 20 mètres, je vois bien ce que ça représente : 4 voitures en stationnement en créneau (une de plus si ce sont des Smart), ou presque 2 secondes à 50km/h, ou la distance de sécurité en ville.

 

 

Je préfère largement lire une argumentation comme celle-ci :jap:

 

En fait, le point de vue que j'ai exposé hier soir n'est que théorique. Effectivement, je ne suis pas motard, seulement passager de temps en temps. J'ai bien conscience que l'équilibre d'une moto est plus précaire que celui d'une voiture, et que forcément ça influe sur le freinage. Et surtout, sans une photo des lieux (virage, passage piéton ou caniveau mal placé, route en mauvais état...) ni une info sur la météo du moment, difficile de se faire un avis plus précis.

 

Il n'empêche que si le motard est surpris et se vautre à cause d'un imprévu qui se passe plus de 10 mètres devant lui, pour moi il y a un gros problème. C'est quand même courant que par exemple des piétons déboulent entre 2 voitures et que, même si finalement ils ne traversent pas sans regarder, peuvent surprendre au moins autant que ce qui a pu se passer avec Tchubai.

 

PS : Si, j'ai le permis moto... jusqu'à 125cm3. 950200195_alexnorev.gif.8c399da7ac70147491ae55128ce0cb39.gif

 

 

 

Je n'ai même pas lu la totalité de ton pavé, la quantité ne fait pas la qualité.

 

Tu apprendras que la distance d'arrêt est différente de la distance de freinage en très gros 25 mètres pour s'arrêter à 50 km/h tout simplement.....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §Sup718eR

Je n'ai même pas lu la totalité de ton pavé, la quantité ne fait pas la qualité.

 

Tu apprendras que la distance d'arrêt est différente de la distance de freinage en très gros 25 mètres pour s'arrêter à 50 km/h tout simplement.....

 

Pffffffffffffffff. T'as pas lu parce que tu ne sais pas lire.

Les 13 mètres, c'est à priori la longueur de la glissade de la moto, donc le temps de réaction était déjà passé et on peut parler de distances de freinage brutes.

 

Mais apprends à te représenter ce que ça fait un mètre avant de dire des conneries, ça devient pénible à force.....

 

Même à 30 km/h il faut plus de 10 mètres pour s'arrêter....

 

Même ce "pavé" d'une ligne, tu n'as pas su le déchiffrer !

 

Qu'est-ce qui cloche dans mon raisonnement :??: Explique-toi, c'est pénible aussi de lire des "non-explications" et des "non-contre-arguments" !

 

Les 10-12 mètres que j'annonce, ce sont les données constructeurs moyennes pour un freinage à 50km/h en voiture, hors temps de réaction, sur route sèche (je sais, je me répète, mais ça me paraît tellement clair que je ne vois pas ce qu'il y a à développer). Je fais bien la différence voiture/moto mais je n'ai pas de données sur le freinage d'une moto, et comme je ne pratique pas... Cela dit, je suppose qu'une moto freine mieux, vu son poids 5 fois inférieur à celui d'une petite voiture et ses pneus plus performants, mais c'est une supposition puisque je ne pratique pas mais j'ai eu plusieurs fois l'occasion d'être passager.

 

Le motard a glissé, d'après l'auteur du topic, environ 13 mètres avant l'intersection. Il a bien dit "glissé", le temps de réaction était donc déjà passé. Il a donc été surpris 20 mètres avant en supposant que son temps de réaction était largement inférieur à une seconde, 2/3 de secondes en fait (ce qui est envisageable pour un motard entraîné). Et 20 mètres, je vois bien ce que ça représente : 4 voitures en stationnement en créneau (une de plus si ce sont des Smart), ou presque 2 secondes à 50km/h, ou la distance de sécurité en ville.

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §gwe573IN

un petit calcul à la con:

50km/h = 13,88889 m/sec.

 

Donc les 13 m qui sépare le feu de la voiture sont parcourue en moins d´une seconde. Donc il est facile d´imaginer que le motard à voulu faire un écart car il a eu peur et s´est retrouvé la gueule par terre....

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pffffffffffffffff. T'as pas lu parce que tu ne sais pas lire.

 

 

Mais apprends à te représenter ce que ça fait un mètre avant de dire des conneries, ça devient pénible à force.....

 

Même à 30 km/h il faut plus de 10 mètres pour s'arrêter....

 

Même ce "pavé" d'une ligne, tu n'as pas su le déchiffrer !

 

 

 

Je ne sais pas lire mais toi tu ne sais pas t'exprimer, tu dis que 10 mètres c'est la distance pour s'arrêter et maintenant c'est juste la distance de freinage, cherche encore un peu y'a bien d'autres branches qui traînent pour t'y rattrapper

 

Et comme tu vas me dire que je mens je te cite :

 

Une voiture récente s'arrête en 10-12 mètres sur route sèche.
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §Hr762xi

Exemple au hasard prit sur le net :

 

Distance de freinage d'un Renault Espace 2.0LT (1845 Kg):

à 50 Km/h, 11 mètres.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Exemple au hasard prit sur le net :

 

Distance de freinage d'un Renault Espace 2.0LT (1845 Kg):

à 50 Km/h, 11 mètres.

 

 

oui à ça tu ajoutes le temps de réaction sachant qu'on fait à peu près 15m/s à 50 km/h est on est loin des 10 mètres pour s'arrêter :jap:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §noc702Ab

Exemple au hasard prit sur le net :

 

Distance de freinage d'un Renault Espace 2.0LT (1845 Kg):

à 50 Km/h, 11 mètres.

 

 

A rajouter a la distance parcourue pendant le temps de réaction (en général on compte 1 seconde) pour un conducteur sur ses gardes, pas de lecture de plans, changement de frequence sur l autoradio, ou..... téléphone donc grosso modo 14 m en plus a 50.

 

Donc distance d'arrét a peu prés 25m a 50 kmh dans de bonnes conditions (temps sec).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 

A rajouter a la distance parcourue pendant le temps de réaction (en général on compte 1 seconde) pour un conducteur sur ses gardes, pas de lecture de plans, changement de frequence sur l autoradio, ou..... téléphone donc grosso modo 14 m en plus a 50.

 

Donc distance d'arrét a peu prés 25m a 50 kmh dans de bonnes conditions (temps sec).

 

 

Je rêve ou t'es d'accord avec moi sur ce point ? :D

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §noc702Ab

 

Je rêve ou t'es d'accord avec moi sur ce point ? :D

 

 

A 200% ça fait la 3éme fois, faudrait pas que ça continue trop longtemps. :sol:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §mac614xX

'tain, vous allez finir par nous faire un petit! :)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §Sup718eR

Et comme tu vas me dire que je mens je te cite :

 

Une voiture récente s'arrête en 10-12 mètres sur route sèche.

 

Tu as oublié un bout, je la remets en entier, car ça change tout le sens :

Une voiture récente s'arrête en 10-12 mètres sur route sèche. J'imagine qu'une moto freine un petit peu plus court qu'une voiture. Les 13 mètres, c'est à priori la longueur de la glissade de la moto, donc le temps de réaction était déjà passé et on peut parler de distances de freinage brutes.

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §Sup718eR

A rajouter a la distance parcourue pendant le temps de réaction (en général on compte 1 seconde) pour un conducteur sur ses gardes, pas de lecture de plans, changement de frequence sur l autoradio, ou..... téléphone donc grosso modo 14 m en plus a 50.

 

Donc distance d'arrét a peu prés 25m a 50 kmh dans de bonnes conditions (temps sec).

 

Et le motard a glissé après ce temps de réaction (ou alors quelque chose m'échappe), la distance d'arrêt restante théorique (bonnes conditions, en restant sur ses roues, toussa...) est donc la distance de freinage du véhicule.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tu as oublié un bout, je la remets en entier, car ça change tout le sens :

 

Ah ben là voila ta branche.

 

Tu dis que si il était à 50 en ville on ne peut pas être surpris par quelque chose qui se passe 10 mètres devant et qu'il pouvait s'arrêter à l'aise.

 

faudrait savoir :bah:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §Sup718eR

Tu dis que si il était à 50 en ville on ne peut pas être surpris par quelque chose qui se passe 10 mètres devant et qu'il pouvait s'arrêter à l'aise.

 

faudrait savoir :bah:

 

Parce qu'il a glissé 13 mètres avant l'intersection (soit il s'est jeté par terre, soit il a fait une manoeuvre qui lui a fait perdre l'équilibre). Ce point-là (-13 mètres), c'est quand il agit. Donc si on ajoute le temps de réaction (parce qu'il se passe un laps de temps entre le moment où il capte quelque chose d'anormal et le moment où agit), admettons une seconde soit 14 mètres (j'avais été un peu plus optimiste dans mon point de vue mais peu importe), il a donc été surpris 27 mètres avant l'intersection.

Le motard a glissé, d'après l'auteur du topic, environ 13 mètres avant l'intersection. Il a bien dit "glissé", le temps de réaction était donc déjà passé. Il a donc été surpris 20 mètres avant en supposant que son temps de réaction était largement inférieur à une seconde, 2/3 de secondes en fait (ce qui est envisageable pour un motard entraîné).

 

Et 20 ou 27 mètres (suivant le temps de réaction) à 50km/h (normalement la vitesse maximale donc ça peut être moins surtout à l'approche d'une intersection), ça ne me paraît vraiment pas insurmontable de réagir sans faire une manoeuve hasardeuse (à l'aise si la route est en bon état et sèche, mais cette info on ne l'a toujours pas), surtout qu'en fait la voiture ne se serait finalement même pas engagée devant le motard (mais bon une fois par terre il ne peut plus se redresser...). Le paraître et la réalité, je veux bien admettre que ça n'a rien à voir, mais il existe par contre réellement souvent des situations où quelque chose "bouge" 20 ou 25 mètres devant et qu'on ne pouvait pas voir avant, dès lors qu'on est en ville. Pourtant, les motards ne se plantent pas à chaque passage pour piétons sur lesquels la visibilité est entâchée par des voitures en stationnement, et ne se plantent pas non plus quand un piéton s'apprête à traverser hors des clous entre 2 voitures en stationnement.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Parce qu'il a glissé 13 mètres avant l'intersection (soit il s'est jeté par terre, soit il a fait une manoeuvre qui lui a fait perdre l'équilibre). Ce point-là (-13 mètres), c'est quand il agit. Donc si on ajoute le temps de réaction (parce qu'il se passe un laps de temps entre le moment où il capte quelque chose d'anormal et le moment où agit), admettons une seconde soit 14 mètres (j'avais été un peu plus optimiste dans mon point de vue mais peu importe), il a donc été surpris 27 mètres avant l'intersection.

 

 

Et 20 ou 27 mètres (suivant le temps de réaction) à 50km/h (normalement la vitesse maximale donc ça peut être moins surtout à l'approche d'une intersection), ça ne me paraît vraiment pas insurmontable de réagir sans faire une manoeuve hasardeuse (à l'aise si la route est en bon état et sèche, mais cette info on ne l'a toujours pas), surtout qu'en fait la voiture ne se serait finalement même pas engagée devant le motard (mais bon une fois par terre il ne peut plus se redresser...). Le paraître et la réalité, je veux bien admettre que ça n'a rien à voir, mais il existe par contre réellement souvent des situations où quelque chose "bouge" 20 ou 25 mètres devant et qu'on ne pouvait pas voir avant, dès lors qu'on est en ville. Pourtant, les motards ne se plantent pas à chaque passage pour piétons sur lesquels la visibilité est entâchée par des voitures en stationnement, et ne se plantent pas non plus quand un piéton s'apprête à traverser hors des clous entre 2 voitures en stationnement.

 

 

Et alors un gus peut potentiellement arriver devant toi à une distance que tu sais être trop courte pour t'arrêter, tu te prends pas un petit coup de stress toi ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §Sup718eR

Et alors un gus peut potentiellement arriver devant toi à une distance que tu sais être trop courte pour t'arrêter, tu te prends pas un petit coup de stress toi ?

 

Si, et tout le monde a vécu ça, ne serait-ce qu'à l'auto-école. Mais je ne suis pas tout le temps à 50km/h non plus, il y a des endroits qui sont propices aux surprises et qui se détectent sans avoir besoin de beaucoup d'intuition (à l'approche des lycées ou des intersections par exemple). Et de toute façon, les centre-villes sont des nids à pièges de ce genre et pourtant les motards ne tombent pas comme des mouches. Ca m'est déjà arrivé de faire des freinages appuyés, mais une seule fois de bloquer les roues (là c'était vraiment surprise totale) : une dame qui a ouvert en grand la porte de sa BX sans regarder, j'ai pilé car je ne l'avais pas vu se garer, et je me suis arrêté à quasiment rien de sa portière. Et cette conne en se rendant compte de sa connerie a voulu refermer sa porte et l'a claquée contre le coin de mon pare-chocs :lol: . Je suis sûr qu'il y avait 10 mètres au grand maximum entre sa portière et l'avant de ma voiture quand j'ai vu la porte s'ouvrir (mais j'étais plutôt à 30km/h qu'à 50). Et si ça avait été un motard à ma place ? Là je sais pas...

 

Je suis plutôt du genre à prendre trop de précautions que pas assez. Mais c'est évident que si un type vraiment très imprudent croisait ma route, je ne saurais pas l'éviter, sauf si il a la même chance que la dame avec sa portière de BX.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je suis sûr qu'il y avait 10 mètres au grand maximum entre sa portière et l'avant de ma voiture quand j'ai vu la porte s'ouvrir (mais j'étais plutôt à 30km/h qu'à 50).

 

Moi un mec l'a fait 50 cm devant moi j'ai arrête la voiture nette juste par la pensée.

 

A 30 à l'heure environ 14 mètres pour s'arrêter

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §ari526WR

Bonjour, j'aurais besoin de quelques renseignement au sujet d'un accident avec une moto. Je m'explique je sortais d'une contre allée sans aucun panneau (cedez le passage, stop, sens interdit ni interdiction de tourné a droite etc) je m'engage tranquilement sur une voix a sens unique quand d'un coup j'entend un bruit et je voie une moto arrivé en glissant. Lui est tombé a partir du feux tricolore je suis allé mesuré la distance entre le feux et l'intersection il y a peu prés 13 metre. Il m'a dit qu'il avait eu peur de me voir m'engager sur la voie d'où sa chute. La voiture n'a rien eu ca moto a un peu rappé au sol mais je lui ai dit que ca sert a ca les carrenage. Pour lui je suis en tort que j'avai pas a m'engager car le feux etait vert. De plus mon assurance ma di qu'a partir du moment qu'il tombe seul c'est tous pour lui et en absence de marquage au sol pour moi il etait censé me laisser la priorité qu'en pensez vous? Merci de me donné votre avis.

 

Il m'est arrivé a peu près la même chose mais c'était moi sur la moto, un gus a quitté son stationnement sur un trottoir en pleine nuit sans clignotant et sans feux.

J'ai réussi à l'éviter mais je me suis retrouvé par terre.

Il ne voulait pas faire de constat car je ne l'avais pas touché.

Résultat j'en ai fait un tout seul avec des témoignages des gens sur place et il a été 100% en tort.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.



Newsletter Caradisiac

Abonnez-vous à la newsletter de Caradisiac

Recevez toute l’actualité automobile

L’adresse email, renseignée dans ce formulaire, est traitée par GROUPE LA CENTRALE en qualité de responsable de traitement.

Cette donnée est utilisée pour vous adresser des informations sur nos offres, actualités et évènements (newsletters, alertes, invitations et autres publications).

Si vous l’avez accepté, cette donnée sera transmise à nos partenaires, en tant que responsables de traitement, pour vous permettre de recevoir leur communication par voie électronique.

Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement de ces données, d’un droit de limitation du traitement, d’un droit d’opposition, du droit à la portabilité de vos données et du droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle (en France, la CNIL). Vous pouvez également retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données : www.caradisiac.com/general/confidentialite/

×
  • Créer...