Aller au contenu
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

Somnolence 1ere cause de mortalité sur autoroute


Invité §fel450wR

Messages recommandés

  • Réponses 166
  • Créé
  • Dernière réponse

Participants fréquents à ce sujet

Participants fréquents à ce sujet

master_mook.gif.52cda7292b0466bbca1c2be32aec720d.gif @daniel762 ,

 

C'est exactement là ou je voulais en venir. Sur un trajet de 800 km ça compte. :p

 

Sur un trajet de 100 km, je m'en tape de gagner 20 minutes... nam61.gif.9250bb2b8e4e7624fe3e6cff4dcaef8e.gif

 

Mais sur un trajet de 800 ou 900 Km, si j'avais passé 2 heures de moins au volant, je serais bien moins fatigué.

 

N'ayant pas la chance d'être relayé au volant (mon épouse ne conduisant pas), c'est une punition d'être bridé sur l'autoroute quand les conditions permettraient de rouler bien plus vite. :non:

 

Quelque soit la vitesse, dès que tu sent la fatigue, il suffit de t'arrêter 10 minutes et de faire quelque pas. Lorsque je roule vite je me concentre encore plus sur a conduite et celle des autres. illimited.gif.d5879e8c865ef8d1f20939d3b15bc1f7.gif

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Faux car pour rouler très vite il faut être très concentré donc çà fatigue ...

 

Je n'ai pas envie d'engager une partie de "pingpong" J'ai raison tu as tort... 1913422909_elcoyoto.gif.2529fe387b50f38b2ac6f523a327acc3.gif

 

Mon ressenti et mon vécu au volant étant basés sur ma modeste expérience de la conduite automobile, (j'aurai 47 ans de permis le 4 mars et j'étais VRP). astonfan74.gif.d7df08034f240c3599639697c1757cf7.gif Je conçois que beaucoup de conducteurs/trices ne soient pas forcément à l'aise derrière un volant et ce, quelle que soit la vitesse... :D

 

La concentration et la vigilance nécessaires pour une conduite rapide sont justement les facteurs qui personnellement m'évitaient de sombrer dans la somnolence. nam61.gif.9250bb2b8e4e7624fe3e6cff4dcaef8e.gif

 

 

 

 

 

Quelque soit la vitesse, dès que tu sent la fatigue, il suffit de t'arrêter 10 minutes et de faire quelque pas. Lorsque je roule vite je me concentre encore plus sur a conduite et celle des autres. illimited.gif.d5879e8c865ef8d1f20939d3b15bc1f7.gif

 

kastet.gif.955bce3d1dedaffaf305c27fdbd44be7.gif Et les poses détentes font partie du voyage.

 

Il m'est arrivé de rouler à 200 en CX, raimon.gif.a57cd25a1323642e1ada47ab0ba7bd32.gif mais jamais au-delà de 90 au volant d'une Citroën LNA... e30forlife.gif.116053ea52557fe4b9ffa0658ccf56dc.gif

 

Et franchement rouler à 180 au volant de mon RRE ne m'occasionnerait pas plus de fatigue...

 

Mais c'est INTERDIT ! :o:D

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je n'ai pas envie d'engager une partie de "pingpong" J'ai raison tu as tort... 1913422909_elcoyoto.gif.2529fe387b50f38b2ac6f523a327acc3.gif

 

Mon ressenti et mon vécu au volant étant basés sur ma modeste expérience de la conduite automobile, (j'aurai 47 ans de permis le 4 mars et j'étais VRP). astonfan74.gif.d7df08034f240c3599639697c1757cf7.gif Je conçois que beaucoup de conducteurs/trices ne soient pas forcément à l'aise derrière un volant et ce, quelle que soit la vitesse... :D

 

La concentration et la vigilance nécessaires pour une conduite rapide sont justement les facteurs qui personnellement m'évitaient de sombrer dans la somnolence. nam61.gif.9250bb2b8e4e7624fe3e6cff4dcaef8e.gif

 

 

 

 

 

 

 

kastet.gif.955bce3d1dedaffaf305c27fdbd44be7.gif Et les poses détentes font partie du voyage.

 

Il m'est arrivé de rouler à 200 en CX, raimon.gif.a57cd25a1323642e1ada47ab0ba7bd32.gifmais jamais au-delà de 90 au volant d'une Citroën LNA... e30forlife.gif.116053ea52557fe4b9ffa0658ccf56dc.gif

 

Et franchement rouler à 180 au volant de mon RRE ne m'occasionnerait pas plus de fatigue...

 

Mais c'est INTERDIT ! :o:D

Heureusement car à 91 km/h La LNA s'envole. Et en cas de contrôle, il faut présenter son brevet de Pilote d'avion léger! 879234324_jean2.gif.3141f9d4ea3191e62d857f742ec99ae9.gif

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

master_mook.gif.52cda7292b0466bbca1c2be32aec720d.gif @daniel762 ,

 

C'est exactement là ou je voulais en venir. Sur un trajet de 800 km ça compte. :p

 

Sur un trajet de 100 km, je m'en tape de gagner 20 minutes... nam61.gif.9250bb2b8e4e7624fe3e6cff4dcaef8e.gif

 

Mais sur un trajet de 800 ou 900 Km, si j'avais passé 2 heures de moins au volant, je serais bien moins fatigué.

 

N'ayant pas la chance d'être relayé au volant (mon épouse ne conduisant pas), c'est une punition d'être bridé sur l'autoroute quand les conditions permettraient de rouler bien plus vite. :non:

 

 

 

C'est bien méconnaître le fonctionnement du cerveau humain...

 

Personnellement, je ressens plus de fatigue après 2 heures de concentration accentuée qu'après 2h30 à juste être attentif!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Faux car pour rouler très vite il faut être très concentré donc çà fatigue ...

 

 

 

C'est bien méconnaître le fonctionnement du cerveau humain...

 

Personnellement, je ressens plus de fatigue après 2 heures de concentration accentuée qu'après 2h30 à juste être attentif!

 

 

Pour ma part du moins il n'était pas question de rouler longtemps très vite, mais seulement de rouler entre 150 et 160 km/h de vitesse de croisière dans des conditions de circulation favorables. Et donc, sans générer de fatigue supplémentaire.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bizarre que ce sondage ne prévoie pas "ni l'un ni l'autre".

Bizarre aussi qu'il ne tienne pas compte des conditions :

encombré et pas encombré

autoroute

nationale

petite départementale, route de montagne

en ville

 

Je suppose que la réponse n'est pas la même selon les cas, je me trompe ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le titre du sujet est: > la somnolence première cause d'accident sur autoroute

 

Bien entendu les conditions de circulation devraient être prises en compte pour adapter la vitesse, mais ça c'est une question de bon sens... :o

 

C'est bien beau de rouler à 110 tête baissée en troupeau... :D

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bizarre que ce sondage ne prévoie pas "ni l'un ni l'autre".

Bizarre aussi qu'il ne tienne pas compte des conditions :

encombré et pas encombré

autoroute

nationale

petite départementale, route de montagne

en ville

 

Je suppose que la réponse n'est pas la même selon les cas, je me trompe ?

 

 

C'est clair que posé ainsi, le problème n'est pas là d'être résolu :D :D :D

 

Ce n'est que mon avis, mais déjà il ne faut pas confondre somnolence (du à la déconcentration et la passivité) et la fatigue (provoquée par x ou y raison). Ensuite, quand on parle de la fatigue, selon mon expérience, elle est surtout provoquée par les conditions dans lesquelles on roule (je ne parle pas de la fatigue du boulot, de la fête de la veille, etc...).

 

Il est parfaitement possible de rouler à 150 pendant 2 heures sans ressentir de fatigue, et de passer 45 min à 90 et être complétement lessivé :jap:

 

Quant au fait de rouler vite pour être concentré, je suis assez mitigé sur la question. Si la fatigue est là, ça ne changera rien. Cela peut permettre de rester attentif, mais cela ne dure qu'un temps, car on s'habitue à la vitesse.

Et est-ce que cela engendre une fatigue accrue ? Surement, mais là aussi il y a corrélation forte avec les conditions de circulation.

 

Et je ne parlerais même pas du stress que peut ressentir chacun, en fonction de son expérience, des conditions...

 

Pour moi, la seule recette qui fonctionne, c'est rouler à une allure qui nous convient, qui ne génère pas de stress ; s'arrêter dès les premiers signes de fatigue, voire anticiper ces première signes. Dans cette recette, on ne parle ni de temps de trajet, ni de vitesse précise à pratiquer. Voyez ce que j'veux dire ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Pour moi, la seule recette qui fonctionne, c'est rouler à une allure qui nous convient, qui ne génère pas de stress ; s'arrêter dès les premiers signes de fatigue, voire anticiper ces première signes. Dans cette recette, on ne parle ni de temps de trajet, ni de vitesse précise à pratiquer. Voyez ce que j'veux dire ?

 

Nous sommes tout à fait d'accord. :jap:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cela dépend énormément du véhicule aussi : à 130 dans une guinde des années 90, impossible de s'endormir, par contre après 400 km j'étais complètement KO. Alors que le WE d'avant j'avais fait 350 km à 160 dans une voiture confortable et j'en suis sorti tout à fait frais.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Ce n'est que mon avis, mais déjà il ne faut pas confondre somnolence (du à la déconcentration et la passivité) et la fatigue (provoquée par x ou y raison). Ensuite, quand on parle de la fatigue, selon mon expérience, elle est surtout provoquée par les conditions dans lesquelles on roule (je ne parle pas de la fatigue du boulot, de la fête de la veille, etc...).

 

 

tu as raison sur le principe, mais sur la forme, tu entretiens cette confusion :

 

La somnolence, c'est un stade de pré-endormissement. Cet état est essentiellement lié à l'état de fatigue requierant un besoin de sommeil.

Et c'est uniquement comme cela que ce terme doit/devrait être entendu.

Un conducteur en manque de sommeil, dont les paupières se ferment et pour lequel on pourrait observer des phases de micro sommeil est en phase de somnolence.

 

Je te rejoins en émettant de sérieux doutes que solliciter davantage le cerveau (en roulant plus vite par exemple, ou en mettant la musique à fond ou en ouvrant la fenêtre, etc ...) soit une solution viable.

 

 

Ceci est à décorréler d'un état d'hypovigilance dans le cas d'une fatigue "psychique" liée à une longue période de concentration.

A mon avis, il n'y a plus rien à faire qu'à se reposer (donc longue pose)

 

 

Et à décorréler d'une hypovigilance (que j'associe à l'ennui) qui peut être due comme tu le mentionnes à une certaine passivité (donc manque de stimuli intellectuels), amenant le cerveau à se focaliser sur d'autres tâches (penser à ceci ou cela par exemple)

=> dans ce cas, accroître la vitesse doit permettre d'ajouter de ces stimilis (encore que sur autoroute, s'il n'y a vraiment personne ...) : plus d'infos à traiter en une seconde.

Pour peu qu'il y ait de temps en temps une situation un peu chaude, c'est l'effusion d'hormones (ne me demandez pas lesquelles ...) et l'assurance d'une bonne concentration. Avec modération autant que possible.

 

 

évidement, ces 3 configurations peuvent se conjuguer :

ex : situation d'ennui après une journée de travail éprouvante.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai utilisé le mot somnolence comme il semblait avoir été compris ici. Mais je te rejoins, il faudrait plutôt parler d’hypovigilance.

A ceci près que chez certains l'ennui provoque... la somnolence :D

 

Maintenant, en 2 postes, même s'ils peuvent restaient imprécis, je pense qu'on a approfondit très largement le débat, et qu'il est bien dommage qu'on en parle pas ainsi depuis le début, et que cela ne soit pas expliqué de la sorte au niveau de la SR (au permis, mais aussi par les médias).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cela dépend énormément du véhicule aussi : à 130 dans une guinde des années 90, impossible de s'endormir, par contre après 400 km j'étais complètement KO. Alors que le WE d'avant j'avais fait 350 km à 160 dans une voiture confortable et j'en suis sorti tout à fait frais.

 

 

J'ai fait bien des trajets autoroutiers bien plus longs que ça au volant d'une R 19 de 80 ch en finition basique, la plupart du temps avec l'aiguille du compteur sur le 150, sans être spécialement fatigué à l'arrivée. Et avant ça avec des voitures des années 1980, sans en avoir davantage souffert.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

J'ai fait bien des trajets autoroutiers bien plus longs que ça au volant d'une R 19 de 80 ch en finition basique, la plupart du temps avec l'aiguille du compteur sur le 150, sans être spécialement fatigué à l'arrivée. Et avant ça avec des voitures des années 1980, sans en avoir davantage souffert.

Nous les jeunes on est moins résistants :lol:

 

Je me souviens avoir fait 360 km dans la journée avec ma Subaru, le soir j'étais complètement KO + mal de tête :p

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

 

Suis-je un cas particulier ?

 

Quand je prends la route à 6h, il ne ne me semble pas ressentir d' hypovigilance pendant les 6 heures qui suivent (Avec escales physiologiques quand nécessaire. Ben oui !)

Quand je prends la route à 18h, il ne me semble pas ressentir d' hypovigilance pendant les 6 heures qui suivent (Toujours avec escales physiologiques)

Ceci que ce soit sur autoroute ou route. Et même chemins de traverse.

 

Par contre prendre la route à 14h après un repas, sobre voire même arrosé (J' en vois quelques uns qui rigolent. Faut pas ! Taux légal bien sûr...mais pas celui d' un jeune conducteur), et s' il s' agit d' autoroute, alors là ! bonjour l' hypovigilance qui m' oblige à faire une escale technique ron ron.

Ca ne m' arrive pas quand j' ai les crocs. ;):o

 

La peau du ventre bien tendue, serait-elle une cause d' hypovigilance ? :ange:

Si c' est le cas, cette cause est facile à traiter.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La digestion amenuise les facultés, c'est un fait médicalement établi même si assez peu pris en compte bien que chacun puisse s'en rendre compte. Parce que le sang supplémentaire appelé à l'estomac ou l'intestin pendant la digestion n'irrigue plus le cerveau, qui recevant moins d'oxygène est moins actif.

Et perso, j'en tiens compte et je fais attention à ce que je mange quand je dois faire un long trajet, particulièrement de nuit.

 

Mais s'il fût un temps où des messages de prévention routière invitaient les conducteurs à se méfier des effets d'un repas trop copieux, hélas c'est bien oublié aujourd'hui...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Enfin puisqu'il n'y a pas de volonté de faire diminuer les tués mais de faire de l'argent, on assiste à une hausse logique des tués et des rentrées d'argent.

 

Vous devriez regarder aussi ce qui se passe dans la plupart des pays.

Il semblerait que le nombre de tués est aussi en augmentation dans 9 pays majeurs. (De mémoire )

J' attends avec impatience le prochain rapport annuel IRTAD pour faire un nouveau point quiquennal. Celui des données tués et taux de tués 2015 tous pays affiliés IRTAD.

 

Je ne pense pas que ces pays, dont la France, ne cherchent que les rentrées d' argent....

 

Bref ! Désinformation manifeste de votre part.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

[h1]IL S’ENDORT AU VOLANT SUR L'AUTOROUTE ET PROVOQUE UN ACCIDENT[/h1]

Alors qu’il était au volant sur la A89, un conducteur s’est endormi et a provoqué un accident. En outre, il n’avait pas de motif valable justifiant son déplacement selon les gendarmes.

http://www.autonews.fr/buzz/il-s-endort-au-volant-sur-l-autoroute-et-provoque-un-accident-89491

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×
  • Créer...
Aller en haut de page