Aller au contenu
Logo Caradisiac      

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

Perte de contrôle du véhicule,quelle attitude adopter?


Messages recommandés

Bonsoir à tous. :hello:

 

 

Aquaplaning, plaque de verglas, freinage brutal, virage mal abordé,la liste n'est peut être pas exhaustive des situations où l'on sent que le contrôle du véhicule vous échappe.

 

Certaines personnes ne savent pas forcément gérer la perte de contrôle, ce serait sympa si des membres pouvaient apporter quelques conseils sur ce topic, sur les bons réflexes à avoir dans les cas de figure cités précédemment.

 

Au plaisir de vous lire. :)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 120
  • Créé
  • Dernière réponse

Participants fréquents à ce sujet

Participants fréquents à ce sujet

Invité §Sup718eR

Ben déjà le premier réflexe, la première règle, c'est l'anticipation pour ne pas se retrouver bêtement dans une situation périlleuse.

Forte pluie = baisse drastique de la vitesse, et encore plus si les pneus ont un certain âge. Verglas = pneus hiver, consultation météo, information sur le salage des routes, report éventuel du trajet, repérer les zones à risques (pont exposé au vent, humidité persistante dans les zones boisées...). Freinage brutal = distance de sécurité mal évaluée, échec de la prise d'information sur ce qui se passe devant, certains refus de priorité peuvent être devinés aisément. Virage mal abordé = non-respect présumé de la signalisation, mauvaise concentration malgré la méconnaissance des lieux, mauvaise évaluation de l'adhérence.

 

Ensuite, une fois qu'on est dedans, je dirais qu'il n'y a pas grand chose à faire. Quand on perd le contrôle, c'est qu'on n'a pas su le garder, du coup faut pas espérer le regagner à moins d'un gros coup de chance ou d'avoir beaucoup de place autour de soi. Inutile de chercher à improviser des techniques de pilotes, ça se passe tellement vite que les gestes sont simplement des réflexes. Pour moi, faut pas chercher midi à 14h : on se met debout sur les freins et on compte sur les aides électroniques (en espérant en avoir), c'est ce que j'ai appris lors d'un stage GT.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Regard à l'endroit ou on veut aller qui génère un bon contrebraquage, débrayage suivant les cas, mains à 9h15. Ne pas freiner sauf si survirage de plus de 30° lors d'un survirage. Ne surtout pas accélérer sauf sur circuit quand on est pilote ! ;)

 

Pour un sous virage, idem au départ puis redresser les roues avant de freiner. Cela dit, c'est presque impossible de gérer un sous virage !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ben déjà le premier réflexe, la première règle, c'est l'anticipation pour ne pas se retrouver bêtement dans une situation périlleuse.

Forte pluie = baisse drastique de la vitesse, et encore plus si les pneus ont un certain âge. Verglas = pneus hiver, consultation météo, information sur le salage des routes, report éventuel du trajet, repérer les zones à risques (pont exposé au vent, humidité persistante dans les zones boisées...). Freinage brutal = distance de sécurité mal évaluée, échec de la prise d'information sur ce qui se passe devant, certains refus de priorité peuvent être devinés aisément. Virage mal abordé = non-respect présumé de la signalisation, mauvaise concentration malgré la méconnaissance des lieux, mauvaise évaluation de l'adhérence.

 

Ensuite, une fois qu'on est dedans, je dirais qu'il n'y a pas grand chose à faire. Quand on perd le contrôle, c'est qu'on n'a pas su le garder, du coup faut pas espérer le regagner à moins d'un gros coup de chance ou d'avoir beaucoup de place autour de soi. Inutile de chercher à improviser des techniques de pilotes, ça se passe tellement vite que les gestes sont simplement des réflexes. Pour moi, faut pas chercher midi à 14h : on se met debout sur les freins et on compte sur les aides électroniques (en espérant en avoir), c'est ce que j'ai appris lors d'un stage GT.

 

Pourquoi ??

 

Les aides électroniques savent freiner à ta place, pas la peine de le faire pour elle (sauf si tu as un obstacle devant toi)

 

Si c'est un sousvirage ou survirage, au contraire de freiner, tu gardes un peu de gaz et l'ESP freinera ce qu'il faudra pour aller là ou tu lui dis d'aller

 

Et pour lui dire ou tu veux aller, faudra simplement utilisé ton volant, comme avant "le drame"

 

Sans aide électronique, faites comme dom à dit, vous pourrez ensuite vous payez une voiture avec aides électroniques après l'accident qui arrivera forcement :W

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Regard à l'endroit ou on veut aller qui génère un bon contrebraquage, débrayage suivant les cas, mains à 9h15. Ne pas freiner sauf si survirage de plus de 30° lors d'un survirage. Ne surtout pas accélérer sauf sur circuit quand on est pilote ! ;)

 

Pour un sous virage, idem au départ puis redresser les roues avant de freiner. Cela dit, c'est presque impossible de gérer un sous virage !

Pourquoi debrayer ? arkiel.gif.ce6c20f9d18638d66012518544046e7c.gif

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Sup718eR

Pourquoi ??

 

Les aides électroniques savent freiner à ta place, pas la peine de le faire pour elle (sauf si tu as un obstacle devant toi)

 

Si c'est un sousvirage ou survirage, au contraire de freiner, tu gardes un peu de gaz et l'ESP freinera ce qu'il faudra pour aller là ou tu lui dis d'aller

 

Et pour lui dire ou tu veux aller, faudra simplement utilisé ton volant, comme avant "le drame"

 

Sans aide électronique, faites comme dom à dit, vous pourrez ensuite vous payez une voiture avec aides électroniques après l'accident qui arrivera forcement :W

Pourquoi ? Parce que le conducteur lambda n'est pas un pilote. Sa première réaction sera d'être surpris et il ne saura pas gérer autrement que par des actes réflexes (et accélérer sera très certainement exclu d'office), dont on pourra dire qu'ils sont souvent hasardeux.

Pour ce qui est d'utiliser le volant pour aller là où tu veux aller, si on a toujours la direction, alors on n'a pas perdu le contrôle :??:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pourquoi ? Parce que le conducteur lambda n'est pas un pilote. Sa première réaction sera d'être surpris et il ne saura pas gérer autrement que par des actes réflexes (et accélérer sera très certainement exclu d'office), dont on pourra dire qu'ils sont souvent hasardeux.

Pour ce qui est d'utiliser le volant pour aller là où tu veux aller, si on a toujours la direction, alors on n'a pas perdu le contrôle :??:

 

Le capteur qui se trouve sur ta colonne de direction n'est pas intéressé par l'adhérence de tes pneus

 

Il n'est là que pour dire au calculateur ou tu veux aller.

 

Le calculateur agira ensuite sur le freinage d'une ou plusieurs roues pour utiliser au mieux l'adhérence qui reste pour te sauver les miches.

 

Freiner ne fait qu'interférait avec les actions de l'ESP, c'est pas dramatique en soit, c'est juste superflu

 

et garder un peu de gaz n'est pas forcement nécessaire, mais vu que c'est la seule chose que l'ESP ne peut pas faire.

 

Pour en finir sur le freinage, ce n'est jamais la solution en cas de tête à queue, peu importe le véhicule.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Sup718eR

Pourquoi debrayer ? arkiel.gif.ce6c20f9d18638d66012518544046e7c.gif

 

Ca permet aux roues motrices de n'être plus entraînées que par l'inertie de la voiture, et ne plus subir les forces ou frein moteur. C'est utile sur chaussée à très faible adhérence (genre plaque de verglas, aquaplanage) pour augmenter ses chances de récupérer et doser la direction quand tu n'es pas encore parti en travers. Par exemple, dans ce genre de situation et surtout sans ABS, on freine un peu, on bloque toutes les roues, le moteur cale, les roues motrices restent bloquées même si on lâche les freins => aucune chance de récupérer le contrôle si on ne débraye pas.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui mais c'est inutile :bah:

Et cette tache inepte peut se faire au detriment du reste.

 

C'est facile et ça ne nécessite aucun dosage

 

Sur un survirage de traction, ça peut pas faire de mal au commun des mortels

 

Parce que le commun des mortels ira d'abord taper dans les freins, ce qui est la pire chose à faire

débrayer annulera le frein moteur qui est possiblement à l'origine du survirage, au pire, ça n'aidera pas

Sur une traction, débrayage, un coup de cerceau à l'opposé et volant à zéro, ça sauve 80% des survirages à mon avis.

 

Sur propulsion, ça peut aussi faire la blague, mais il faudra mettre plus de volant

 

ça peut faire la blague car si le premier réflexe est de lever le pied des gaz, le demi tour est assuré :W

si tu débrayes, ce problème n'en est plus un

Si le survirage est provoqué par un coup d'accélérateur optimiste : même chose, ça marche aussi

 

J'ai pas dit que c'était propre et que t'allais faire ton meilleur chrono ce jour là ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Pour supprimer la motricité et rendre "libre" les 4 roues

Ensuite ?

 

 

Sinon pour ceux qui ont un ESP, laissez le faire il va rattraper la voiture tout seul. :oui:

Si il est inefficace c'est que tout vous alliez vraiment trop vite :D

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ca permet aux roues motrices de n'être plus entraînées que par l'inertie de la voiture, et ne plus subir les forces ou frein moteur. C'est utile sur chaussée à très faible adhérence (genre plaque de verglas, aquaplanage) pour augmenter ses chances de récupérer et doser la direction quand tu n'es pas encore parti en travers. Par exemple, dans ce genre de situation et surtout sans ABS, on freine un peu, on bloque toutes les roues, le moteur cale, les roues motrices restent bloquées même si on lâche les freins => aucune chance de récupérer le contrôle si on ne débraye pas.

 

On est d'accord :oui:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ca permet aux roues motrices de n'être plus entraînées que par l'inertie de la voiture, et ne plus subir les forces ou frein moteur. C'est utile sur chaussée à très faible adhérence (genre plaque de verglas, aquaplanage) pour augmenter ses chances de récupérer et doser la direction quand tu n'es pas encore parti en travers. Par exemple, dans ce genre de situation et surtout sans ABS, on freine un peu, on bloque toutes les roues, le moteur cale, les roues motrices restent bloquées même si on lâche les freins => aucune chance de récupérer le contrôle si on ne débraye pas.

Oui je sais bien surtout sur neige, verglas comme tu le soulignes ;)

 

Mais ca ne sert a rien si tu es en survirage sur un bitume nickel par ex.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Sup718eR

Freiner ne fait qu'interférait avec les actions de l'ESP, c'est pas dramatique en soit, c'est juste superflu

 

et garder un peu de gaz n'est pas forcement nécessaire, mais vu que c'est la seule chose que l'ESP ne peut pas faire.

 

Pour en finir sur le freinage, ce n'est jamais la solution en cas de tête à queue, peu importe le véhicule.

L'ESP ne sait peut-être pas accélérer, mais il sait couper les gaz, ça j'en sais quelque chose.

Mais je fais partie du "commun des mortels" qui ne va pas se poser la question de quoi faire pour s'en sortir efficacement, puisque que je n'ai jamais été entraîné aux différents types de presque catastrophes. En plus j'ai une boîte auto, ce qui est plutôt une très mauvaise chose dans cette situation je crois.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est facile et ça ne nécessite aucun dosage

 

Sur un survirage de traction, ça peut pas faire de mal au commun des mortels

 

Parce que le commun des mortels ira d'abord taper dans les freins, ce qui est la pire chose à faire

débrayer annulera le frein moteur qui est possiblement à l'origine du survirage, au pire, ça n'aidera pas

Sur une traction, débrayage, un coup de cerceau à l'opposé et volant à zéro, ça sauve 80% des survirages à mon avis.

 

Sur propulsion, ça peut aussi faire la blague, mais il faudra mettre plus de volant

 

ça peut faire la blague car si le premier réflexe est de lever le pied des gaz, le demi tour est assuré :W

si tu débrayes, ce problème n'en est plus un

Si le survirage est provoqué par un coup d'accélérateur optimiste : même chose, ça marche aussi

 

J'ai pas dit que c'était propre et que t'allais faire ton meilleur chrono ce jour là ;)

 

 

 

Pour une traction je fais comme toi mais sans debrayage :o

 

Pareil pour la propu :D

 

J'trouve que ca te mange du temps pour rien :o

Mais comme tu dis pour le commun des mortels ca peut aider :D

 

Sinon tu veux dire qu'en levant les gazs avec une propu tu te retournes ? :voyons:

Mais en sortie ou en entree ? :o

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour continuer sur le post de départ de le passant

 

Vu qu'on n'a quasiment que parlait du survirage.

 

Pour les freinages brutaux, je pense que maintenant, avec l'ABS, c'est plus vraiment un problème (sauf en courbe, et on revient au survirage ou au sousvirage)

 

La préparation de ce freinage est à faire bien en amont : bon pneus, bonnes suspensions, bon freins

Puis une fois au volant : regarder loin et anticipation (partir du principe que tout le monde veut nous tuer)

 

Pour l'aquaplanning, même chose : bons pneus ( :mad: )

 

Ne pas oubliez non plus que les voitures modernes ont cette particularité étrange d'avoir des pneus exagérément larges, la limite d'usure légale est donc parfaitement obsolète, il faudrait changer ses pneus bien avant le témoin (genre au moins 1mm avant)

 

En ligne droite, je débrayerais à mon avis, et je garderais le volant droit en priant :D (c'est la situation typique de l'aquaplanning d'autoroute)

 

En courbe, ça dépendra de ce que ferra mon véhicule. (sous ou survirage)

 

Pour le verglas, j'ai pas ce problème :W

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

 

Pour une traction je fais comme toi mais sans debrayage :o

 

Pareil pour la propu :D

 

J'trouve que ca te mange du temps pour rien :o

Mais comme tu dis pour le commun des mortels ca peut aider :D

 

Sinon tu veux dire qu'en levant les gazs avec une propu tu te retournes ? :voyons:

Mais en sortie ou en entree ? :o

 

 

Si tu lâches l'accélérateur brutalement, tu provoques un transfert de masse entre l'arrière et l'avant et c'est le risque de tête à queue !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

 

Mais si ! Tous les centres posts permis apprennent cela aux stagiaires ;)

Je me repete mais je trouve que ca peut te faire perdre du temps, et parfois tu en as tres peu pour reagir.

J'ai toujours fait sans en suivant les principes de la video et ca le fait bien.

 

D'ailleurs comment font ceux qui ont une BVA ? (j'en ai eu une) Ils repassent au point mort :??:

Et sur circuit en compet karting j'ai jamais eu d'embrayage non plus.

 

Donc apprendre a faire sans embrayage c'est aussi bien :o

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Sup718eR

Mais ca ne sert a rien si tu es en survirage sur un bitume nickel par ex.

 

C'est possible ça ? En principe, pour perdre le contrôle de son auto, faut quand même y être aidé un minimum, sinon c'est pire que de l'amateurisme. Je veux bien qu'on se fasse piéger par une flaque de gazole ou une couche de graviers, et là oui il vaudra mieux débrayer pour augmenter ses chances.

Pas sûr que ce soit utile de débrayer sur un bitume de bonne adhérence, mais là j'en sais rien. Pour déraper sur un bitume nickel, faut déjà une bonne vitesse et faut surtout déjà atteindre les limites physiques qui maintiennent ta voiture sur la route. Ça doit se passer tellement vite que tu dois même pas avoir le temps de réaliser que t'as plus qu'une chance sur 2 de finir sur les roues.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Si tu lâches l'accélérateur brutalement, tu provoques un transfert de masse entre l'arrière et l'avant et c'est le risque de tête à queue !

Meme avec une propulsion a moteur avant ?

Sur une monoplace j'dis pas mais avec une auto de route quand meme ou alors vraiment en lachant tres brutalement :??:

 

Surtout que quand tu arrives trop vite dans un virage tu etais pas forcement en pleine acceleration juste avant.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'ESP ne sait peut-être pas accélérer, mais il sait couper les gaz, ça j'en sais quelque chose.

Mais je fais partie du "commun des mortels" qui ne va pas se poser la question de quoi faire pour s'en sortir efficacement, puisque que je n'ai jamais été entraîné aux différents types de presque catastrophes. En plus j'ai une boîte auto, ce qui est plutôt une très mauvaise chose dans cette situation je crois.

 

Je ne vois pas pourquoi la BVA serait une mauvaise chose ?

 

Les anciennes n'avaient quasiment pas de frein moteur, donc tant mieux :p

 

Oui pour la coupure des gaz, c'est pour ça que si tu donnes cette ordre là, et que le calculateur peut agir sur les gaz, ce n'est pas un problème

 

Si le calculateur ne peut pas agir sur les gaz, il freinera plus (ce qui est parfaitement possible vu la puissance du frenage vs puissance moteur)

 

En fait, dans ton cas, il te suffit de mettre le volant là ou tu veux aller, et tout ira bien. (on est toujours sur le sous/survirage, en cas d'obstacle : FREINE :D )

 

 

 

Pour une traction je fais comme toi mais sans debrayage :o

 

Pareil pour la propu :D

 

J'trouve que ca te mange du temps pour rien :o

Mais comme tu dis pour le commun des mortels ca peut aider :D

 

Sinon tu veux dire qu'en levant les gazs avec une propu tu te retournes ? :voyons:

Mais en sortie ou en entree ? :o

 

J'ai pas dit que MOI je débrayais :o

 

J'ai pas dit que tu faisais un tonneau en levant le pied sur une propu :o

 

Mais, particulièrement sur sol mouillé, si tu arrives un peu fort, avec un peu trop de gaz, et que d'un coup, en appui, tu lèves le pied : ça risque de mal se finir pour ton cul oué :o

 

Je le sais, c'est comme ça que je fais partir la grosse :o

 

Trop de vitesse

2eme : gaz

Levée de pied, dérive

Gaz pour la finition :o

Applaudissements

Les femmes sont folles de moi

Reconnaissances de paternité multiples

 

Je suis pas trop sur pour les 3 derniers points :ml:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est possible ça ? En principe, pour perdre le contrôle de son auto, faut quand même y être aidé un minimum, sinon c'est pire que de l'amateurisme. Je veux bien qu'on se fasse piéger par une flaque de gazole ou une couche de graviers, et là oui il vaudra mieux débrayer pour augmenter ses chances.

Pas sûr que ce soit utile de débrayer sur un bitume de bonne adhérence, mais là j'en sais rien. Pour déraper sur un bitume nickel, faut déjà une bonne vitesse et faut surtout déjà atteindre les limites physiques qui maintiennent ta voiture sur la route. Ça doit se passer tellement vite que tu dois même pas avoir le temps de réaliser que t'as plus qu'une chance sur 2 de finir sur les roues.

Pour moi ce n'est pas utile ;)

Mais effectivement sur un bitume bien propre la plupart du temps c'est que tu vas deja bien vite.

Apres ca peut arriver de se faire surprendre par un virage qui se ressere mais la encore c'est une situation differente.

 

En fait il y a tellement de situation differentes il faudrait un tuto pour chaque situation et type de voiture :lol:

Dans certains cas tu peux meme freiner :ddr:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Sup718eR

Meme avec une propulsion a moteur avant ?

Sur une monoplace j'dis pas mais avec une auto de route quand meme ou alors vraiment en lachant tres brutalement :??:

 

Surtout que quand tu arrives trop vite dans un virage tu etais pas forcement en pleine acceleration juste avant.

 

A mon avis moins avec une propu à moteur avant, puisque la répartition des masses est proche du 50/50. Mais ce qu'il dit est tout à fait vrai. Le fait d'accélérer en virage donne de la force centripète qui compense en partie le fait que la voiture soit attirée vers l'extérieur de la trajectoire. Si tu lâches l'accélérateur, tu n'as plus que de la force centrifuge et tu perds l'équilibre des forces et adhérence qui te maintenait sur la route. Comme l'arrière est plus léger sur la plupart des voitures, tractions à moteur avant, c'est lui qui se barre en premier.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai pas dit que MOI je débrayais :o

 

J'ai pas dit que tu faisais un tonneau en levant le pied sur une propu :o

 

Mais, particulièrement sur sol mouillé, si tu arrives un peu fort, avec un peu trop de gaz, et que d'un coup, en appui, tu lèves le pied : ça risque de mal se finir pour ton cul oué :o

 

Je le sais, c'est comme ça que je fais partir la grosse :o

 

Trop de vitesse

2eme : gaz

Levée de pied, dérive

Gaz pour la finition :o

Applaudissements

Les femmes sont folles de moi

Reconnaissances de paternité multiples

 

Je suis pas trop sur pour les 3 derniers points :ml:

 

 

Ouais dit comme ca c'est plus clair parce que comme j'le dis plus haut c'est pas systematique il faut des conditions ''particulieres'' surtout avec un moteur a l'avant.

Par contre sur une monoplace style F3 t'as po interet a lacher en gaz en entree de virage. titom.gif.ce7e8d1a11b62dbf3649e6bf7e735ade.gif

En sortie si t'en as trop mis oui evidemment :o

 

Sinon methode simple, sortie de virage, accel et gestion de la derive, drift kwa calibrantho.gif.86d494c350f51ccdf117625d2100963b.gif

Les greluches aiment ca :o

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je me repete mais je trouve que ca peut te faire perdre du temps, et parfois tu en as tres peu pour reagir.

J'ai toujours fait sans en suivant les principes de la video et ca le fait bien.

 

D'ailleurs comment font ceux qui ont une BVA ? (j'en ai eu une) Ils repassent au point mort :??:

Et sur circuit en compet karting j'ai jamais eu d'embrayage non plus.

 

Donc apprendre a faire sans embrayage c'est aussi bien :o

 

Toutes ces histoires de pédales, ça me rend folle anthony921.gif.ae722f515100254e760767f75b4749dc.gif

 

:ml:

 

Biensur que non pour la BVA :o

 

C'est possible ça ? En principe, pour perdre le contrôle de son auto, faut quand même y être aidé un minimum, sinon c'est pire que de l'amateurisme. Je veux bien qu'on se fasse piéger par une flaque de gazole ou une couche de graviers, et là oui il vaudra mieux débrayer pour augmenter ses chances.

Pas sûr que ce soit utile de débrayer sur un bitume de bonne adhérence, mais là j'en sais rien. Pour déraper sur un bitume nickel, faut déjà une bonne vitesse et faut surtout déjà atteindre les limites physiques qui maintiennent ta voiture sur la route. Ça doit se passer tellement vite que tu dois même pas avoir le temps de réaliser que t'as plus qu'une chance sur 2 de finir sur les roues.

 

Oui :ange:

 

Le gravier en revanche, ça me connait :o

 

Et jamais de la vie je débraye :W

 

Si sous virage, j'enlève du gaz, généralement, ça suffit. Au pire, il faudrait remettre les roues droite pour pouvoir mieux freiner avant de tourner à nouveau

Le mieux étant d'avoir déjà bien placé le véhicule en l'ayant suffisament ralenti

 

Mais bon, globalement, sur du gravier, j'ai toujours eu le cul qui partait avant l'avant

 

En traction : un léger coup de contrebraquage puis roue droite et du gaz

En propulsion : moins de gaz (si y'avait du gaz) et contrebraquage plus généreux

 

Généralement ça suffit, après c'est toujours pareil, si t'es vraiment trop vite, c'est vraiment trop tard

 

Mais globalement y'a toujours de la marge :o

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A mon avis moins avec une propu à moteur avant, puisque la répartition des masses est proche du 50/50. Mais ce qu'il dit est tout à fait vrai. Le fait d'accélérer en virage donne de la force centripète qui compense en partie le fait que la voiture soit attirée vers l'extérieur de la trajectoire. Si tu lâches l'accélérateur, tu n'as plus que de la force centrifuge et tu perds l'équilibre des forces et adhérence qui te maintenait sur la route. Comme l'arrière est plus léger sur la plupart des voitures, tractions à moteur avant, c'est lui qui se barre en premier.

Nan mais je sais tout ca :ddr:

Simplement c'etait ma facon a moi de dire que ce n'etait pas absolu :lol:

 

et que ca depend du vehicule, de l'adherence, de l'appui sur l'accelerateur etc... :o

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Ouais dit comme ca c'est plus clair parce que comme j'le dis plus haut c'est pas systematique il faut des conditions ''particulieres'' surtout avec un moteur a l'avant.

Par contre sur une monoplace style F3 t'as po interet a lacher en gaz en entree de virage. titom.gif.ce7e8d1a11b62dbf3649e6bf7e735ade.gif

En sortie si t'en as trop mis oui evidemment :o

 

Sinon methode simple, sortie de virage, accel et gestion de la derive, drift kwa calibrantho.gif.86d494c350f51ccdf117625d2100963b.gif

Les greluches aiment ca :o

 

Comme t'as dit plus haut, y'a tellement de situations

 

Bon, sauf celle de la F3 sur route ouverte elgringo2.gif.c9d1e6ad9ec8048266c2174a7e7ea561.gif

 

Tu parles de cas ou on peut freiner, t'as un exemple ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Toutes ces histoires de pédales, ça me rend folle anthony921.gif.ae722f515100254e760767f75b4749dc.gif

 

:ml:

 

Biensur que non pour la BVA :o

 

 

romain4764.gif.88ee1b74fbcf927802dfe47a6d32f535.gif

 

Ben je sais bien :ddr:

 

Surtout que maintenant des BVA c'est de plus en plus courant.

Oui :ange:

 

Le gravier en revanche, ça me connait :o

 

Et jamais de la vie je débraye :W

 

Si sous virage, j'enlève du gaz, généralement, ça suffit. Au pire, il faudrait remettre les roues droite pour pouvoir mieux freiner avant de tourner à nouveau

Le mieux étant d'avoir déjà bien placé le véhicule en l'ayant suffisament ralenti

 

Mais bon, globalement, sur du gravier, j'ai toujours eu le cul qui partait avant l'avant

 

En traction : un léger coup de contrebraquage puis roue droite et du gaz

En propulsion : moins de gaz (si y'avait du gaz) et contrebraquage plus généreux

 

Généralement ça suffit, après c'est toujours pareil, si t'es vraiment trop vite, c'est vraiment trop tard

 

Mais globalement y'a toujours de la marge :o

Tu fais comme moi en fait mike_the_chief.gif.45a156f2c639ac3da03b6327d4657982.gif

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

romain4764.gif.88ee1b74fbcf927802dfe47a6d32f535.gif

 

Ben je sais bien :ddr:

 

Surtout que maintenant des BVA c'est de plus en plus courant.

 

Oui, et je ne connais pas le niveau de frein moteur des nouvelles

 

Donc, je peux pas dire

 

Pour les anciennes à convertisseur de couple, c'est tranquille, y'en as quasiment pas :p

Tu fais comme moi en fait mike_the_chief.gif.45a156f2c639ac3da03b6327d4657982.gif

 

Oui, moi

 

Mais Mme Michu ?? :o

 

Face à un survirage, elle va freiner, se crisper sur le volant et elle l'aura bien dans le cul :o

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme t'as dit plus haut, y'a tellement de situations

 

Bon, sauf celle de la F3 sur route ouverte elgringo2.gif.c9d1e6ad9ec8048266c2174a7e7ea561.gif

 

Tu parles de cas ou on peut freiner, t'as un exemple ?

Si tu arrives trop trop vite tu te cree une mini ligne droite dans ton virage.

Tu freines droit sur cette mini ligne droite puis tu tournes en esperant que ca ait suffit :cyp:

 

Generalement faut un virage assez large :o

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×
  • Créer...
Aller en haut de page