Aller au contenu
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

Radars/flash : faut-il contester ?


Messages recommandés

Bonjour à tous,

 

Ce sujet a pour but de servir de référence à tous les nouveaux (ou pas) membres qui viennent dans la section et qui ont des demandes du style "je me suis fait flasher, puis-je contester et comment ?"

 

Je n'évoquerai pas ici les situations d'interception.

 

A quelle vitesse je peux me faire flasher ?

Il existe différent types de radars disposant chacun de marges techniques différentes. De plus le compteur des voitures est lui-même optimiste. En règle générale, on retire 5 km/h à la vitesse donnée par le compteur pour obtenir sa vitesse réelle.

 

Le radar fixe

Ce sont les fameuses cabines que l'on retrouve un peu partout sur nos routes.

Depuis quelques temps on peut également apercevoir des colonnes, qui sont des radars discriminants. Ceux-ci sont capables de faire la différence entre un VL (Véhicule Léger style voiture) et un PL (Poids Lourd).

Il existe également des radars tronçons : il y a un radar à l'entrée et un à la sortie d'une zone. Le radar de sortie calcule le temps qu'un véhicule a mis pour parcourir la distance depuis le radar d'entrée et en déduit la vitesse.

 

Pour les radars fixes, la marge technique est de 5 km/h si la vitesse est inférieure à 100 km/h, et de 5% si la vitesse est supérieure à 100 km/h.

 

/!\ La marge technique est valable dans les deux sens, ce qui signifie que par exemple pour une limitation à 90 km/h le radar effectuera une mesure à 90 +/- 3 km/h (3 km/h étant la marge technique nécessaire à l'homologation en cas de vitesse mesurée < à 100 km/h). Evidemment en cas de flash pour une vitesse < 90 km/h on ne reçoit pas l'amende.

 

Le radar embarqué en position fixe (également appelé radar "mobile")

Il s'agit des fameux contrôles mobiles organisés par les forces de l'ordre. 2 solutions sont envisageables :

 

- Les jumelles : un opérateur est situé derrière ces jumelles qui détectent la vitesse, on peut alors recevoir un avis de contravention "à la volée" (sans interception) ou être intercepté plus loin.

 

- Le radar "hibou" : il fonctionne de la même manière qu'un radar fixe et flashe lorsqu'il détecte un excès de vitesse.

 

Pour ce type de radar, la marge technique est de 5 km/h si la vitesse est inférieure à 100 km/h, et de 5% si la vitesse est supérieure à 100 km/h.

 

Le radar mobile nouvelle génération (RMNG)

Il s'agit des voitures radars qui se déplacent dans le flux de circulation et peuvent flasher tout en roulant. Elles peuvent également être à l'arrêt et fonctionnent alors de la même manière qu'un radar embarqué fixe.

 

Pour ce type de radar, la marge technique est de 10 km/h si la vitesse est inférieure à 100 km/h, et de 10% si la vitesse est supérieure à 100 km/h.

 

Les autres types de radars

- Le radar feu rouge QUI NE FLASHE QU'AU ROUGE ET PAS A L'ORANGE : si le feu est franchit, le radar prend 2 clichés : un où le véhicule se situe avant le feu et un où le véhicule se situe après le feu de manière à bien constater le franchissement du feu. A savoir que d'un point de vue juridique, le "feu orange" est appelé "feu jaune". C'est pourquoi en cas de contestation on parlera de "feu jaune" pour désigner l'orange.

 

- Le radar chantier : il fonctionne comme un radar fixe mais est périodiquement déplacé.

 

Je viens de recevoir une lettre chez moi, que faire ?

Vous venez de recevoir une lettre, celle-ci provient de Rennes et plus précisément du CNT (http://forum-auto.caradisiac.com/automobile-pratique/securite/sujet393635.htm)

 

En l'ouvrant vous avez quelque chose comme ça :

 

 

http://raby-f.fr/affin/CACIR/images/avis_de_contravention_recto.jpg

 

Il s'agit d'un avis de contravention faisant état d'une infraction commise par un véhicule où vous êtes titulaire du CI (Certificat d'Immatriculation).

 

Solution 1

Payer l'amende. Cela éteint l'action publique et vous prémunit de poursuites ultérieures.

 

Solution 2

Contester. C'est ce que nous allons voir maintenant.

 

Faut-il contester, et si oui comment ?

Demander le cliché

Dans un premier temps le mieux à faire est de demander le cliché pris par le radar. Si le radar prend de face et que vous êtes reconnaissable sur le cliché : pas la peine de contester.

Si le radar prend par l'arrière, ou qu'il est impossible de reconnaître le conducteur sur le cliché : il est possible de contester.

 

Pour demander le cliché il faut écrire à l'adresse suivante :

 

Centre Automatisé de Constatation des Infractions Routières

Service Photographie

CS 72202

35094 RENNES CEDEX 9

Il faut joindre :

 

- Une lettre expliquant que l'on veut recevoir le cliché

- Une photocopie d'une pièce d'identité

- Une photocopie de l'avis de contravention

- Une photocopie du CI du véhicule concerné

 

Vous n'étiez pas le conducteur au moment des faits et vous souhaitez désigner quelqu'un

 

Dans ce cas il vous suffit de remplir le formulaire de requête en exonération qui accompagne l'avis de contravention, en choisissant le cas n°2 et en indiquant les coordonnées du conducteur.

Vous renvoyez ensuite :

 

- Le formulaire de requête en exonération

- L'avis de contravention ORIGINAL

 

Tout cela en Lettre Recommandée avec Accusé de Réception (LR/AR).

 

Vous étiez le conducteur au moment des faits mais vous n'êtes pas reconnaissable sur le cliché, ou vous ne souhaitez pas désigner quelqu'un

Si vous n'êtes pas reconnaissable, il peut alors être intéressant de ne pas se désigner tout en refusant également de désigner un tiers. En effet, il n'y a pas d'obligation légale de dénonciation, et si on ne peut pas prouver formellement que vous étiez le conducteur, votre responsabilité pénale ne sera pas engagée. Par contre vous resterez pécunièrement responsable de l'infraction en tant que titulaire du CI (en gros vous payez mais vous ne perdez pas les points).

 

Cependant, si vous pouvez prouver de manière indiscutable que vous ne pouviez pas être présent pour commettre l'infraction (déplacements à l'étranger ou autre) ou que le conducteur n'était pas vous (ex : vous êtes un homme et sur le cliché on voit une femme au volant), vous serez entièrement relaxé.

 

Voici comment procéder :

 

- Remplir le formulaire de requête en exonération en cochant le cas n°3.

- Exposer sur papier libre les raisons de la contestation (impossibilité de désigner un conducteur).

- Consigner l'amende forfaitaire et imprimer un reçu.

- Envoyer en LR/AR : le formulaire de requête en exonération, la lettre de contestation, le reçu de la consignation et l'original de l'avis de contravention.

 

A partir de ce moment, vous n'aurez plus la possibilité de payer une amende forfaitaire et soit vous serez convoqué au tribunal, soit vous recevrez une ordonnance pénale (qui est une lettre vous informant d'une décision de justice à votre égard).

Vous pouvez également être convoqué au commissariat/à la brigade pour que les FdO tentent de vous faire avouer qui était le conducteur au moment de l'infraction.

 

Si vous réussissez à ne pas avouer, ni devant les FdO, ni devant le tribunal, vous n'aurez qu'une amende à payer. Celle-ci sera évidemment d'un montant supérieur à celui de l'amende forfaitaire.

 

Les procédures en ligne

 

Il est possible d'effectuer la demande pour obtenir le cliché du radar en ligne. On peut également effectuer une contestation en ligne.

 

Pour demander le cliché : https://contacts-demarches.int [...] ctronique/

 

Pour contester en ligne : https://www.usagers.antai.gouv [...] 0E790B9099

 

Dans les 2 cas les pièces justificatives à fournir sont les mêmes que si vous effectuiez les demandes par lettre.

 

 

 

 

Voilà ce post sera édité au fur et à mesure pour tenir compte des interventions diverses, si j'ai fait des erreurs/imprécisions n'hésitez pas à me les signaler.

Sources : http://www.securite-routiere.g [...] de-radars/

https://www.service-public.fr/ [...] its/F18510

http://www.radars-auto.com/faq [...] ucteur.php

http://www.radars-auto.com/faq [...] -radar.php

http://www.benezra-avocats-blo [...] -de-point/

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 48
  • Créé
  • Dernière réponse

Participants fréquents à ce sujet

Participants fréquents à ce sujet

 

Vous n'étiez pas le conducteur au moment des faits et vous souhaitez désigner quelqu'un

 

Dans ce cas il vous suffit de remplir le formulaire de requête en exonération qui accompagne l'avis de contravention, en choisissant le cas n°2 et en indiquant les coordonnées du conducteur.

Vous renvoyez ensuite :

 

- Le formulaire de requête en exonération

- L'avis de contravention ORIGINAL

 

Tout cela en Lettre Recommandée avec Accusé de Réception (LR/AR).

Tout d'abord, ce cas, n'est pas à proprement parler une contestation.

 

Ensuite, tout peut se faire en ligne en scannant l'avis de contravention et le permis de conduire de la personne désignée. Du coup, la démarche est rapide et gratuite (pas de lettre recommandée). On reçoit immédiatement un accusé de réception.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout d'abord, ce cas, n'est pas à proprement parler une contestation.

 

Ensuite, tout peut se faire en ligne en scannant l'avis de contravention et le permis de conduire de la personne désignée. Du coup, la démarche est rapide et gratuite (pas de lettre recommandée). On reçoit immédiatement un accusé de réception.

Effectivement je n'ai pas parlé des procédures en ligne, je rectifierai ça dans un prochain edit quand j'aurai le temps.

 

Pour la section, c'est ce qui m'a paru le plus approprié, tu le verrais où ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Pour la section, c'est ce qui m'a paru le plus approprié, tu le verrais où ?

 

Je le verrais plutôt en vie pratique. Ou alors dans la section permis de conduire car des points sont en cause et, donc, le permis est fragilisé.

Ce pourrait être un post épinglé qui éviterait les nombreuses redites.

 

Après, je t'accorde que de nombreux posts sur les PV, sur ce qu'on risque, sur les contestations traînent dans la section sécurité...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je le verrais plutôt en vie pratique. Ou alors dans la section permis de conduire car des points sont en cause et, donc, le permis est fragilisé.

Ce pourrait être un post épinglé qui éviterait les nombreuses redites.

 

Après, je t'accorde que de nombreux posts sur les PV, sur ce qu'on risque, sur les contestations traînent dans la section sécurité...

J'ai vu pas mal de posts sur les contestations dans cette section c'est pour ça ^^

 

Je vais demander aux admins quelle serait la section la plus adaptée.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut à tous,

 

Dans mon département plusieurs radars fixes viennent de passer cette semaine en double sens.

Ok pour les mesta 210c, mais un mesta 210 de 2003 serait dans le cas. Hors ce type de cabine normalement n'est pas compatible avec cette fonction.

Il n'y a pas pour l'instant de panneau d'avertissement dans le nouveau sens, mais ça fait deux fois qu'il me flashe en deux jours car je ne m'attendais pas à cette fonction.

Si je reçois 2 pv puis-je invoquer ce recours ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut à tous,

 

Dans mon département plusieurs radars fixes viennent de passer cette semaine en double sens.

Ok pour les mesta 210c, mais un mesta 210 de 2003 serait dans le cas. Hors ce type de cabine normalement n'est pas compatible avec cette fonction.

Il n'y a pas pour l'instant de panneau d'avertissement dans le nouveau sens, mais ça fait deux fois qu'il me flashe en deux jours car je ne m'attendais pas à cette fonction.

Si je reçois 2 pv puis-je invoquer ce recours ?

Salut,

Ca me paraît malheureusement compromis, je ne vois pas comment tu pourrais justifier le fait que ce radar n'est pas compatible avec la fonction double sens si dans les faits c'est le cas :/

De mémoire je crois que le panneau n'est pas obligatoire. Ce sont de gros excès ? Flashé par l'avant ou l'arrière ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je le verrais plutôt en vie pratique. Ou alors dans la section permis de conduire car des points sont en cause et, donc, le permis est fragilisé.

Ce pourrait être un post épinglé qui éviterait les nombreuses redites.

 

Après, je t'accorde que de nombreux posts sur les PV, sur ce qu'on risque, sur les contestations traînent dans la section sécurité...

A mon avis le gars qui vient de google pour savoir s'il doit contester, il arrive ici et non sur vie pratique ou sur permis de conduire.

 

Donc pour moi il est à la bonne place, il touchera sa cible.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

A quelle vitesse je peux me faire flasher ?

Il existe différent types de radars disposant chacun de marges techniques différentes. De plus le compteur des voitures est lui-même optimiste. En règle générale, on retire 5 km/h à la vitesse donnée par le compteur pour obtenir sa vitesse réelle.

 

Le radar fixe

Ce sont les fameuses cabines que l'on retrouve un peu partout sur nos routes.

Depuis quelques temps on peut également apercevoir des colonnes, qui sont des radars discriminants. Ceux-ci sont capables de faire la différence entre un VL (Véhicule Léger style voiture) et un PL (Poids Lourd).

Il existe également des radars tronçons : il y a un radar à l'entrée et un à la sortie d'une zone. Le radar de sortie calcule le temps qu'un véhicule a mis pour parcourir la distance depuis le radar d'entrée et en déduit la vitesse.

 

Pour les radars fixes, la marge technique est de 5 km/h si la vitesse est inférieure à 100 km/h, et de 5% si la vitesse est supérieure à 100 km/h.

...

 

Bonjour,

2 remarques :

1. Sur la précision des compteurs de vitesse dans les voitures, il n'y a pas de "règle générale", du moins pas chiffrée. L’obligation est faite au constructeur de voitures d'avoir un compteur qui ne minore pas la vitesse réelle. C'est tout.

Sur plusieurs véhicules, j'ai constaté une vitesse quasi réelle, une vitesse majorée de 6 km/h de façon assez constante, une vitesse majorée de 9% et donc variable.

2. La vitesse mesurée par le radar est comprise dans une certaine plage autour de la vitesse réelle, en plus ou en moins (3km/h jusqu'à 100km/h, 3% au-delà).

 

Attention donc à ne pas faire un raccourci "vitesse retenue = (vitesse compteur -5km/h) -5".

C'est plutôt "vitesse retenue = (vitesse compteur - une valeur propre à chaque véhicule) +/- (précision de mesurage du radar) -5".

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,

Ca me paraît malheureusement compromis, je ne vois pas comment tu pourrais justifier le fait que ce radar n'est pas compatible avec la fonction double sens si dans les faits c'est le cas :/

De mémoire je crois que le panneau n'est pas obligatoire. Ce sont de gros excès ? Flashé par l'avant ou l'arrière ?

 

 

Je pense que j'étais à 110 compteur. Par le passé (quand le radar était en sens unique) je l'ai déjà vu s'allumer derrière moi (bug ?) mais bien sur jamais reçu de pv.

Il me semblait que dans la conception de cette 1ere génération, la fonction double sens n'était pas possible. Je confirme qu'il n'y a toujours pas de panneau annonçant "pour votre sécurité : controle radar".

Donc pourrait-il être seulement en phase de test ? Il va sans dire que maintenant dans cette belle ligne droite de 2 km, je roule à 90....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

2 remarques :

1. Sur la précision des compteurs de vitesse dans les voitures, il n'y a pas de "règle générale", du moins pas chiffrée. L’obligation est faite au constructeur de voitures d'avoir un compteur qui ne minore pas la vitesse réelle. C'est tout.

Sur plusieurs véhicules, j'ai constaté une vitesse quasi réelle, une vitesse majorée de 6 km/h de façon assez constante, une vitesse majorée de 9% et donc variable.

2. La vitesse mesurée par le radar est comprise dans une certaine plage autour de la vitesse réelle, en plus ou en moins (3km/h jusqu'à 100km/h, 3% au-delà).

 

Attention donc à ne pas faire un raccourci "vitesse retenue = (vitesse compteur -5km/h) -5".

C'est plutôt "vitesse retenue = (vitesse compteur - une valeur propre à chaque véhicule) +/- (précision de mesurage du radar) -5".

Salut,

 

1. Tu as raison cela dépend des véhicules. J'ai voulu donner une valeur "globale" pour que la personne qui arrive ici sans rien connaître puisse se faire une idée.

 

2. La marge technique est effectivement valable dans les 2 sens. J'édite mon post en ce sens car ce n'est pas très clair. Par contre aurais-tu un lien pour les 3% ? Sur le site du gouvernement il est fait mention de 5%.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

...

2. La marge technique est effectivement valable dans les 2 sens. J'édite mon post en ce sens car ce n'est pas très clair. Par contre aurais-tu un lien pour les 3% ? Sur le site du gouvernement il est fait mention de 5%.

C'est dans les normes d'homologation des radars. Pour être considérés comme suffisamment fiables pour pruner, ils doivent avoir une précision de mesure inférieure à 3%.

Pour les 5% - et c'est bien 5%, c'est la déduction de marge technique, liée au fait justement qu'il faut éviter de pruner injustement si la mesure s'est faite avec 3% de plus.

Un petit lien :

http://www.securite-routiere.g [...] de-vitesse

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

...

 

2. La marge technique est effectivement valable dans les 2 sens. J'édite mon post en ce sens car ce n'est pas très clair...

 

Ton edit est 2* faux:

/!\ La marge technique est valable dans les 2 sens, ce qui signifie que par exemple pour une limitation à 90 km/h le radar peut très bien flasher à 85 km/h ou à 95 km/h. Evidemment en cas de flash pour une vitesse < 90 km/h on ne reçoit pas l'amende.

 

NON.

La marge est indépendante de la vitesse limite, mais elle dépend de la vitesse mesurée.

3km/h de marge tolérable de mesure, ça fait qu'en roulant réellement à 90km/h, le radar doit faire une mesure entre 87 et 93 km/h.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est dans les normes d'homologation des radars. Pour être considérés comme suffisamment fiables pour pruner, ils doivent avoir une précision de mesure inférieure à 3%.

Pour les 5% - et c'est bien 5%, c'est la déduction de marge technique, liée au fait justement qu'il faut éviter de pruner injustement si la mesure s'est faite avec 3% de plus.

Un petit lien :

http://www.securite-routiere.g [...] de-vitesse

Ok merci pour l'explication :jap:

 

EDIT : Ok je modifie en conséquence.

 

 

Ton edit est 2* faux:

/!\ La marge technique est valable dans les 2 sens, ce qui signifie que par exemple pour une limitation à 90 km/h le radar peut très bien flasher à 85 km/h ou à 95 km/h. Evidemment en cas de flash pour une vitesse < 90 km/h on ne reçoit pas l'amende.

 

NON.

La marge est indépendante de la vitesse limite, mais elle dépend de la vitesse mesurée.

3km/h de marge tolérable de mesure, ça fait qu'en roulant réellement à 90km/h, le radar doit faire une mesure entre 87 et 93 km/h.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

NON ce qui est dit dans ce lien (et par zadene) est honteusement mensonger!!!

Il suffit de lire l'arrêté auquel le lien fait reference (arrêté du 4juin 2009) pour constater que contrairement à ce qu'affirme cet article mensonger, la marge tolérée est bien de 5km/h (et 5% pour vitesse au-dessus de 100) pour les verifications periodiques!

Autrement dit un radar testé qui indique 91km/h pour un e vitesse réelle de 86km/h peut parfaitement obtenir sa certification annuelle!

Prenons garde à la désinformation! La marge d'erreur des radars fixes est bien de 5km/h (sauf pour ceux qui viennent d'etre installés ou réparés oú elle est de 3km/h)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,

 

1. Tu as raison cela dépend des véhicules. J'ai voulu donner une valeur "globale" pour que la personne qui arrive ici sans rien connaître puisse se faire une idée.

 

2. La marge technique est effectivement valable dans les 2 sens. J'édite mon post en ce sens car ce n'est pas très clair. Par contre aurais-tu un lien pour les 3% ? Sur le site du gouvernement il est fait mention de 5%.

 

 

 

Non!

 

Il y a trois choses et tu fais le raccourci!

 

1-La vitesse affiché par le compteur d'un véhicule est toujours égale ou supérieure à la vitesse réelle du véhicule.

2-La vitesse mesurée ou relevée, en théorie toujours comprise dans un intervalle défini par le législateur (+ ou - 5 km/h ou 5% ou 10 selon le type de radar)

3-La vitesse retenue, inférieure de 5km/h ou 5 %

 

Sachant que le 2 est inconnu... on ne peut rien affirmer!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

NON ce qui est dit dans ce lien (et par zadene) est honteusement mensonger!!!

Il suffit de lire l'arrêté auquel le lien fait reference (arrêté du 4juin 2009) pour constater que contrairement à ce qu'affirme cet article mensonger, la marge tolérée est bien de 5km/h (et 5% pour vitesse au-dessus de 100) pour les verifications periodiques!

Autrement dit un radar testé qui indique 91km/h pour un e vitesse réelle de 86km/h peut parfaitement obtenir sa certification annuelle!

Prenons garde à la désinformation! La marge d'erreur des radars fixes est bien de 5km/h (sauf pour ceux qui viennent d'etre installés ou réparés oú elle est de 3km/h)

 

J'aurais plutôt dit qu'un radar qui indique, lors d'une vérification périodique, 96 km/h pour une vitesse réelle de 91 km/h peut parfaitement obtenir sa certification annuelle parce qu'à 91 km/h mesuré, il ne verbalise pas.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

 

Non!

 

Il y a trois choses et tu fais le raccourci!

 

1-La vitesse affiché par le compteur d'un véhicule est toujours égale ou supérieure à la vitesse réelle du véhicule.

2-La vitesse mesurée ou relevée, en théorie toujours comprise dans un intervalle défini par le législateur (+ ou - 5 km/h ou 5% ou 10 selon le type de radar)

3-La vitesse retenue, inférieure de 5km/h ou 5 %

 

Sachant que le 2 est inconnu... on ne peut rien affirmer!

1. Je précise cela avant de parler des marges du radar. Je prends comme postulat que le compteur est optimiste de 5 km/h, ça peut être plus, ça peut être moins, mais généralement c'est ce que l'on considère.

 

2.,3. Là je ne te suis pas, s'il y a une marge technique cela signifie que le radar, si on garde comme exemple 90 km/h, pourra flasher de part et d'autre de cette mesure, dans l'intervalle 90 +/- la marge technique. Cependant si il flashe un 89 km/h réel disons, le rôle de l'opérateur au CNT sera de ne pas donner suite non ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

... Cependant si il flashe un 89 km/h réel disons, le rôle de l'opérateur au CNT sera de ne pas donner suite non ?

Un radar ne flashe pas à 89 km/h réel.

Il flashe à une vitesse donnée, qui doit être dans la marge tolérance autour de la vitesse réelle.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'aurais plutôt dit qu'un radar qui indique, lors d'une vérification périodique, 96 km/h pour une vitesse réelle de 91 km/h peut parfaitement obtenir sa certification annuelle parce qu'à 91 km/h mesuré, il ne verbalise pas.

 

 

Bonsoir,

 

Dans ce cas, il y aura bien un P.V. émis, puisque 91 km/h (vitesse retenue après déduction de la marge technique sur la vitesse mesurée) est supérieur à la vitesse maximale autorisée fixée à 90 km/h. C'est le cas précis où l'affirmation « Je me suis fait verbaliser pour 1 km/h. » est vraie.

 

Édit : Tout compte fait, j'ai peut-être répondu un peut vite. Je ne suis pas certain d'avoir compris vos propos.

 

IdiotGêne.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,

 

1. Tu as raison cela dépend des véhicules. J'ai voulu donner une valeur "globale" pour que la personne qui arrive ici sans rien connaître puisse se faire une idée.

 

2. La marge technique est effectivement valable dans les 2 sens. J'édite mon post en ce sens car ce n'est pas très clair. Par contre aurais-tu un lien pour les 3% ? Sur le site du gouvernement il est fait mention de 5%.

 

1. Je précise cela avant de parler des marges du radar. Je prends comme postulat que le compteur est optimiste de 5 km/h, ça peut être plus, ça peut être moins, mais généralement c'est ce que l'on considère.

 

2.,3. Là je ne te suis pas, s'il y a une marge technique cela signifie que le radar, si on garde comme exemple 90 km/h, pourra flasher de part et d'autre de cette mesure, dans l'intervalle 90 +/- la marge technique. Cependant si il flashe un 89 km/h réel disons, le rôle de l'opérateur au CNT sera de ne pas donner suite non ?

 

 

 

Non.

 

La marge technique est une chose, mais il y a autre chose: l'erreur ou incertitude qui peut être supérieur ou inférieure. Tu confonds royalement les deux.

 

Un appareil de mesure a toujours une incertitude et le législateur a décidé de déduire systématiquement le maximum de cette erreur de mesure et l'a appelé: marge technique.

 

Un véhicule qui roule à 91 km/h peut être mesuré par erreur par le radar à 96 km/h et après déduction de a marge technique, la vitesse retenue sera de 91 km/h...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

2.,3. Là je ne te suis pas, s'il y a une marge technique cela signifie que le radar, si on garde comme exemple 90 km/h, pourra flasher de part et d'autre de cette mesure, dans l'intervalle 90 +/- la marge technique. Cependant si il flashe un 89 km/h réel disons, le rôle de l'opérateur au CNT sera de ne pas donner suite non ?

 

Comme le fait remarquer matra530 normalement le radar retire tout seul les 5km/h(ou 5%).

Donc quand la vitesses est limitee à 90 il flashe a partir de ce qu'il mesure être à 96 km/h et le contrevenant reçoit un PV avec vitesse mesurée à 96 et vitesse retenue à 91.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

 

Non.

 

La marge technique est une chose, mais il y a autre chose: l'erreur ou incertitude qui peut être supérieur ou inférieure. Tu confonds royalement les deux.

 

Un appareil de mesure a toujours une incertitude et le législateur a décidé de déduire systématiquement le maximum de cette erreur de mesure et l'a appelé: marge technique.

 

Un véhicule qui roule à 91 km/h peut être mesuré par erreur par le radar à 96 km/h et après déduction de a marge technique, la vitesse retenue sera de 91 km/h...

 

 

 

 

Comme le fait remarquer matra530 normalement le radar retire tout seul les 5km/h(ou 5%).

Donc quand la vitesses est limitee à 90 il flashe a partir de ce qu'il mesure être à 96 km/h et le contrevenant reçoit un PV avec vitesse mesurée à 96 et vitesse retenue à 91.

 

Ok je vois c'était les éléments qu'il me manquait pour raccrocher les morceaux.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais tu as un lien, un article de magazine qui affirme cette incompatibilité?

Sinon il faut regarder ce que dit son CET.

 

 

Sur Autoplus et radars-auto.com.

Epilogue de la situation : cette semaine la cabine mesta 210 vient d'etre changée par une nouvelle type C.

Donc j'espère ne pas recevoir de pv pour l'ancienne.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un radar ne flashe pas à 89 km/h réel.

Il flashe à une vitesse donnée, qui doit être dans la marge tolérance autour de la vitesse réelle.

 

 

Bonjour Zadene

 

Un radar doppler bien pointé, c' est à dire respectant un angle de mesurage de 25+/-0.5°, et en bon état, ne flashera pas un véhicule circulant à 89km/h réel.

Cert angle de 25° est celui entre la direction des voies et la direction du repère mécanique du radar.

 

Par contre s' il ne pointe pas à 25°, mais à un angle différent qu' appellera "angle réel", il donnera une indication

V mesuré = V réel* Cos(angle réel)/Cos(25°)

Autrement dit, si cet angle est inférieur à 25°, alors la vitesse mesurée sera plus grande que la vitesse réelle, d' ou une possibilité qu' un 89 réel se transforme en 96 mesuré, et 91 retenu par le jeu de la dispersion du mesurage (*) et d' un pointage mal effectué.

Le pointage mal effectué, je ne pense pas qu' il soit très fréquent, mais il existe. (Surtout pour les radars gérés par les FDO). Il ne faut pas s' étonner qu' il y ait des verbalisés à tort, malgré la marge technique (**)

 

(*) Le mesurage, indépendamment de l' angle de pointage, est porteur d' une variabilité statistique qui fait que le même véhicule qui repasserait à la même vitesse et au même endroit serait mesuré à une vitesse différente de la précédente.

Voilà un exemple de vérification annuelle par rapport à un radar étalon (table trouvée sur caradisac, avec mise en forme plus "mathématique")

 

 

(**) J' avais il y a pas mal de temps fait une petite analyse de la probabilité de faux positif en fonction de l' écart de pointage par rapport aux 25° sur les différents radars doppler qui existaient.

 

 

Avec les radars récents (dont le M210C), la tolérance au dépointage n' est quand même pas très grande. Un pointage ne peut en aucun cas être réalisé à bisto de nas. Et pourtant ça se voit faire.

Il est quasi impossible de remonter un ACO pour cause de radar mal pointé, car la Cour de Cassation a verrouillé la chose en affirmant avec la suffisance des juristes mais une notable insuffisance technique :

"Le bon fonctionnement d' un radar est suffisamment prouvé par son homologation et sa vérification annuelle" en oubliant que son installation et son pointage font aussi partie du bon fonctionnement technique de l' outil.

 

Passage en force, parce que montrer qu' un radar est mal pointé, on ne peut pas y arriver avec les moyens dont le prûné à tort peut disposer normalement dans son véhicule, ou utiliser de ce que le CACIR produit, ce qui fait qu' on bute sur le récif 429 & 537 CPP.

Le jour ou on verra dans les ACO, que l' installation et le pointage sont certifiés corrects (avec une signature du certificateur pour qu' on puisse le retrouver), alors la Cour de Cassation pourra dire ce qu' elle dit.

Mais pour le moment c' est une clownerie.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

 

Je remets une pièce dans le bastringue

 

 

Ca complète les graphes précédents.

Il semble admis qu' il soit possible de demander copie des fiches de vérification annuelle des cinémomètre (radar doppler ou laser)

Si un jour vous voyez passer des fiches de vérification, veuillez me le signaler pour que je puisse enrichir l' analyse.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour.

 

Que pensez vous de ce site? https://www.easy-rad.org/

 

 

Bonjour,

 

J'ai mis du temps à trouver le prix de ce service : 54 € tout de même

https://easy-rad.org/conditions-generales-de-service/

 

Je me suis fait flashé à Poitiers dans une 2 fois deux voies à 70 km/h. J'étais dans la voie de gauche je suppose donc que c'était pour moi, mais en même temps je crois qu'il y avait un autre véhicule (voire deux) dans la file de droite. J'ai l'intention de contester l'amende à recevoir car à mon avis il y a deux véhicules sur la photo.

 

Affaire à suivre

 

PS : ce site me demande continuellement l'autorisation des cookies, pourtant j'accepte à chaque fois. C'est un peu agaçant.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Bonjour,

 

J'ai mis du temps à trouver le prix de ce service : 54 € tout de même

https://easy-rad.org/conditions-generales-de-service/

 

Je me suis fait flashé à Poitiers dans une 2 fois deux voies à 70 km/h. J'étais dans la voie de gauche je suppose donc que c'était pour moi, mais en même temps je crois qu'il y avait un autre véhicule (voire deux) dans la file de droite. J'ai l'intention de contester l'amende à recevoir car à mon avis il y a deux véhicules sur la photo.

 

Affaire à suivre

 

PS : ce site me demande continuellement l'autorisation des cookies, pourtant j'accepte à chaque fois. C'est un peu agaçant.

Il faudra, si tu reçois l'avis de contravention, commencer par demander la photo mais, à mon avis, s'il y a réellement 2 voitures sur la photo, il n'y aura pas d'avis de contravention;

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un grand merci à l'auteur de ce topic.

 

Dans la partie contestation, j'ajouterai que si le titulaire de la carte grise prouve, de manière irréfutable, qu'il ne pouvait pas être ce jour là, à cette heure là, à l'endroit du flash mais ailleurs, le juge ne pourra que le relaxer. Il en sera de même si la photo permet de reconnaître le conducteur mais que ce conducteur n'est pas le titulaire de la carte grise.

 

Enfin, dans la rubrique "feu rouge", je rappelle que la mention "feu orange" n'existe pas dans les articles du CDR (R412-29 et R412-32) mais le CDR ne parle que de feux jaunes et, ce, même si, sur le terrain, la couleur de ces feux est plus proche de l'orange que du jaune. Donc, ne jamais argumenter sur le fait d'être passé à l'orange.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un grand merci à l'auteur de ce topic.

 

Dans la partie contestation, j'ajouterai que si le titulaire de la carte grise prouve, de manière irréfutable, qu'il ne pouvait pas être ce jour là, à cette heure là, à l'endroit du flash mais ailleurs, le juge ne pourra que le relaxer. Il en sera de même si la photo permet de reconnaître le conducteur mais que ce conducteur n'est pas le titulaire de la carte grise.

 

Enfin, dans la rubrique "feu rouge", je rappelle que la mention "feu orange" n'existe pas dans les articles du CDR (R412-29 et R412-32) mais le CDR ne parle que de feux jaunes et, ce, même si, sur le terrain, la couleur de ces feux est plus proche de l'orange que du jaune. Donc, ne jamais argumenter sur le fait d'être passé à l'orange.

Merci pour tes remarques, j'ai édité :)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il faudra, si tu reçois l'avis de contravention, commencer par demander la photo mais, à mon avis, s'il y a réellement 2 voitures sur la photo, il n'y aura pas d'avis de contravention;

 

 

 

Merci. Je n'en suis pas certain non plus. Mais en tournant la tête en direction du flash c'est ce qu'ilm'a semblé.

 

Comme d'habitude une certaine angoisse tous les midis en ouvrant la boîte aux lettres.

 

C'est pénible il faut toujours avoir l'oeil sur le compteur au mépris de la sécurité d'ailleurs

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×
  • Créer...
Aller en haut de page