Aller au contenu
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

Augmentation du retrait de points pour le non respect d'une priorité piétons.


Messages recommandés

Il faudrait aussi cranter les piétons qui traversent au bonhomme rouge pour plus d'équité auto-piéton et pour arrêter les abus… car les piétons se sentent ainsi tout permis puisque jamais punis contrairement aux automobilistes. Combien de fois à Paris ai-je dû feindre de les écraser pour pouvoir enfin profiter de ma priorité lorsque c'est vert pour moi ? Si les piétons mangeaient 135€ d'amende en "grillant un feu", y aurait moins d'abus, car les factions de police en ville sont relativement fréquentes, et ça fout le bazar dans certains carrefour quand les priorités ne sont pas respectées…

 

 

Inversement, combien de fois ai-je poireauté à un passage "protégé" en regardant l'oeil bovin des automobilistes qui passent sous mon nez ? Joker pour le premier, puisque selon le code, il doit être en mesure de s'arrêter pour me céder le passage, évitant ainsi l'effet de surprise, mais les autres, qui continuent comme des moutons derrière le premier, qu'ont-ils dans le crâne ? Celui qui s'arrête enfin, je le remercie chaleureusement d'être moins con que le reste du troupeau :oui:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 322
  • Créé
  • Dernière réponse

Participants fréquents à ce sujet

Participants fréquents à ce sujet

Au cas ou tu n'aurais pas bien saisi , je te parle des piétons qui traversent sans regarder! Crois tu qu'un passage "protégé" les "protègent" vraiment? :o

 

Le titre du fil est

[h3]"Augmentation du retrait de points pour le non respect d'une priorité piétons."[/h3]

La priorité piétons existe dans un passage protégé :jap:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il faudrait aussi cranter les piétons qui traversent au bonhomme rouge pour plus d'équité auto-piéton et pour arrêter les abus… car les piétons se sentent ainsi tout permis puisque jamais punis contrairement aux automobilistes. Combien de fois à Paris ai-je dû feindre de les écraser pour pouvoir enfin profiter de ma priorité lorsque c'est vert pour moi ? Si les piétons mangeaient 135€ d'amende en "grillant un feu", y aurait moins d'abus, car les factions de police en ville sont relativement fréquentes, et ça fout le bazar dans certains carrefour quand les priorités ne sont pas respectées…

 

 

Inversement, combien de fois ai-je poireauté à un passage "protégé" en regardant l'oeil bovin des automobilistes qui passent sous mon nez ? Joker pour le premier, puisque selon le code, il doit être en mesure de s'arrêter pour me céder le passage, évitant ainsi l'effet de surprise, mais les autres, qui continuent comme des moutons derrière le premier, qu'ont-ils dans le crâne ? Celui qui s'arrête enfin, je le remercie chaleureusement d'être moins con que le reste du troupeau :oui:

Si. les piétons risquent outre leur vie ou de graves blessures une prune de sauf erreur 35€. C'est surtout plus un problème d'éducation que de punitions pour les deux. ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ouais mais ça, c'est comme le squat de file de gauche, c'est moins puni que le dépassement par la droite ce qui créé un déséquilibre, faisant la part belle aux squatteurs.

Donc si les piétons prenaient 135€, soit une amende quasiment multipliée par 4, ça les calmerait je pense (sous réserve qu'on les verbalise, mais ça la police municipale pourrait le faire pour faire régner l'ordre en ville).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'amende est disproportionnée d'un rapport de 33,75:1 entre les piétons et les automobilistes :bah:

 

Pour les 2 parties, transgresser la règle peut avoir des conséquences graves, surtout pour le piéton car possiblement létales. Faire planer la menace d'une amende de… 4€ est donc peu responsabilisant puisque tout sauf dissuasif, sans compter le fait que ce n'est pas suivi par les FdO (qui s'enquiquinerait à faire une procédure pour 4€ d'amende ??)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ouais mais ça, c'est comme le squat de file de gauche, c'est moins puni que le dépassement par la droite ce qui créé un déséquilibre, faisant la part belle aux squatteurs.

Donc si les piétons prenaient 135€, soit une amende quasiment multipliée par 4, ça les calmerait je pense (sous réserve qu'on les verbalise, mais ça la police municipale pourrait le faire pour faire régner l'ordre en ville).

 

 

 

Pas besoin d'aller dans la surenchère... le simple fait de verbaliser réellement suffit à remettre les pendules à l'heure. Là on est juste, comme pour les 6 points dans de l'effet d'annonce, sensé faire peur pour limiter les infractions. De la prévention en quelque sorte!

 

On aurait déjà pu avoir de très bons résultats en mettant réellement les PV mérités avec des FDO partout... rien qu'avec le téléphone au volant, on voit que les gens s'en tapent même avec 135 euros et 4 points en moins!

 

A Singapour, tu te prends un PV si tu craches par terre, t'assois sur un escalier ou jettes un mouchoir en papier dans la rue... Les PV sont bien régulièrement dressés et cela se sait. Ben c'est magique, avec des flics en civil partout, rares sont les infractions constatées. Ça c'est de la répression, hystérique de surcroit!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'amende est disproportionnée d'un rapport de 33,75:1 entre les piétons et les automobilistes :bah:

 

Pour les 2 parties, transgresser la règle peut avoir des conséquences graves, surtout pour le piéton car possiblement létales. Faire planer la menace d'une amende de… 4€ est donc peu responsabilisant puisque tout sauf dissuasif, sans compter le fait que ce n'est pas suivi par les FdO (qui s'enquiquinerait à faire une procédure pour 4€ d'amende ??)

 

 

 

C'est presque le même rapport qu'avec le prix de la voiture et le prix des chaussures du piéton. Par contre, le rapport tend vers l'infini quand on regarde les blessures piéton automobiliste en cas de choc.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est du déséquilibre répressif piéton/auto dont je parle.

 

Les rares fois où un automobiliste sera verbalisé, il prendra cher, comparé au piéton. Ce n'est pas équitable, et c'est ce qui fait que les piétons se permettent d'avantage de conneries. Au pire, ils risquent 4€, et rarement la mort puisque les automobilistes sont globalement méfiants car ne souhaitant pas se retrouver avec un cadavre dans le pare-brise, tout en arrivant à des vitesses réduites car c'est en ville qu'a lieu le plus d’interactions piéton/véhicules.

 

EDIT: au final, c'est d'avantage l'automobiliste qui risque les ennuis, car il aura plus de proba de perdre des points en masse, voire le permis, que le piéton de se faire shooter en forçant au bonhomme rouge…

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

 

C'est presque le même rapport qu'avec le prix de la voiture et le prix des chaussures du piéton. Par contre, le rapport tend vers l'infini quand on regarde les blessures piéton automobiliste en cas de choc.

 

alors pourquoi prévenir ce risque par la menace d'une amende 4€ pour le piéton, et d'une amende 33,75x plus élevée pour l'automobiliste ? Pourquoi l'un devrait faire plus attention que l'autre ? Les deux sont en circulation sur le même espace. C'est biaisé.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Honnêtement, les PV dressés pour ceci étaient assez rares avant... et cela ne va certainement pas changer!

 

C'est un énième effet d'annonce sensé sensibiliser les conducteurs à des règles dont l'application n'est pas contrôlée faute de contrôles..

 

Effet positif: les conducteurs, craignant de perdre un ou un demi capital de points, vont certainement adapter leur conduite.

 

L'effet d'annonce, c'est comme le "Z" d'Alsace...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous. :hello:

 

 

 

Pour revenir sur un sujet déjà abordé sur le forum,et lui ouvrir un topic spécifique:

 

Depuis la mi-septembre, et en application de la mesure n°9 proposée dans le cadre du CISR de janvier 2018,le décret n° 2018-795 du 17 septembre 2018 relatif à la sécurité routière est venu modifier,entre autres:

 

-Le R121-6 du CdR en créant une redevabilité pécuniaire pour le titulaire du CI.

 

-Le R415-11 du CdR,en passant la sanction administrative d'un retrait de 4 à 6 points pour cette infraction.

 

 

Documents:

 

https://www.gouvernement.fr/si [...] r_2018.pdf

 

https://www.legifrance.gouv.fr [...] D/jo/texte

 

https://www.legifrance.gouv.fr [...] e=20180923

 

https://www.legifrance.gouv.fr [...] e=20180923

 

https://www.legifrance.gouv.fr [...] e=20180923

 

 

 

 

 

A noter que l'infraction est constituée selon le R415-11 lorsque le conducteur ne respecte pas la règle suivante:

 

 

 

Et que tout piéton doit, de son côté, se référer aux règles suivantes,énoncées au R412-37:

 

 

 

 

 

Un retrait de 6 points pour cette infraction,on arrive au même nombre de points,par exemple, que pour une alcoolémie positive ou un excès de vitesse de 50 km/ou plus.

 

 

 

 

Pensez vous qu'un retrait de 6 points pour cette infraction soit cohérent,ou considérez vous que c'est abusé ?

 

 

Ce n'est jamais qu'une mesure autophobe supplémentaire. L'infraction est déjà suffisamment lourdement punie comme ça, il suffit de faire respecter la réglementation existante, et ça marchera très bien.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

 

Pas besoin d'aller dans la surenchère... le simple fait de verbaliser réellement suffit à remettre les pendules à l'heure. Là on est juste, comme pour les 6 points dans de l'effet d'annonce, sensé faire peur pour limiter les infractions. De la prévention en quelque sorte!

 

On aurait déjà pu avoir de très bons résultats en mettant réellement les PV mérités avec des FDO partout... rien qu'avec le téléphone au volant, on voit que les gens s'en tapent même avec 135 euros et 4 points en moins!

 

A Singapour, tu te prends un PV si tu craches par terre, t'assois sur un escalier ou jettes un mouchoir en papier dans la rue... Les PV sont bien régulièrement dressés et cela se sait. Ben c'est magique, avec des flics en civil partout, rares sont les infractions constatées. Ça c'est de la répression, hystérique de surcroit!

 

6 points de moins , tu appelle ça de la prévention? :??: Et puis on s'en fout de ce qui se passe à Singapour ou au Kamchatka? :D

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

4 ou 6 points, si c'est appliqué comme avant, autant dire que ça sera pas efficace.

 

L'ancienne sanction aurait pu être efficace si elle avait été appliquée mais, à part à la TV, je l'ai jamais vu être appliquée.

 

Mais c'est comme tout en S.R, le seul truc qui fait respecter une règle, c'est la garantie d'être pris.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est vrai quand on voit que certains automobilistes n'en n'ont rien à foutre ...

 

 

Et que certains piétons sont par trop distraits, imprudents, ignorants des lois de la physique qui font qu'un véhicule ne peut pas s'immobiliser sur place ou imbus de ce qu'ils croient à tort leur droit, aussi...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

(...) je me demande si ceux qui ont ainsi pris cette décision par décret en ont réellement perçu toutes les implications et les conséquences, ou bien si cela ne cache pas autre chose comme la volonté de décourager les gens d'utiliser leur voiture en ville ?

 

 

Après réflexion, je me réponds à moi-même...

 

Je me demande si l'alourdissement de cette sanction ne relève pas de cette volonté pour certains, d'état d'esprit pour d'autres, de délégitimisation de l'automobile en ville. Avec un automobiliste par essence coupable d'être là, incivique par sa seule présence, responsable du réchauffement climatique, anti-écologie... en bref source de tous les maux, face à un piéton vertueux par nature, du seul fait qu'il soit piéton et pas conducteur d'un quelconque véhicule motorisé.

 

Une manifestation particulière en somme de cet état d'esprit qui veut "rendre la ville aux piétons" comme si de droit elle n'appartenait qu'à eux, et que ceux qui se déplacent autrement qu'à pieds, en transports en commun ou en "transports doux" (notez l'image Bisounours dont l'emploi n'est pas innocent, et demandez-vous aussi pourquoi tous les bus récents même diesel ont des phares-yeux encadrant une calandre en forme de sourire...) n'étaient que des citoyens de seconde zone de moins en moins tolérés, et pas pour longtemps.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Au fait, quelle est la sanction prévue pour un cycliste ayant le même comportement envers les piétons ? Si je lis bien le Code de la route l'amende est la même, mais ils ne perdent pas les six points ?

 

Exact/Même lorsque ils sigzage sur les trottoirs en bousculant les piétons qui ne s'écartent pas assez vite!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Au fait, quelle est la sanction prévue pour un cycliste ayant le même comportement envers les piétons ? Si je lis bien le Code de la route l'amende est la même, mais ils ne perdent pas les six points ?

 

 

Bonjour @daniel762,

 

Même amende, mais pas de retrait de points, puisque le véhicule conduit au moment de l'infraction ne nécessite pas de permis ou de permis à points. Il en va de même pour les cyclomoteurs.

 

Édition : Bon, grillé deux fois. Je me fais vieux.

 

IdiotGêne.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

http://www.securite-routiere.g [...] ai-ou-faux

 

avant que ça parte en cacahuète à coup de mythes :W

 

N'étant pas soumis à permis de le conduire, enfreindre les règles du CdR en conduisant un vélo n'a qu'un impact pécuniaire au plan répressif.

 

Voilà la solution...voiturette en ville :jap: même voiturette pour les soirées arrosées :jap:

Elle est pas belle notre sécurité routière :ange:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Par contre, est-ce qu'un cycliste devra systématiquement dédommager le piéton qu'il aura renversé sauf faute inexcusable de ce dernier, ou ne sera-t-il pas soumis à un quelconque équivalent de la loi Badinter ?

 

Parce que les cyclistes dangereux pour les piétons, ça existe aussi et je revois encore fondre sur moi celui qui aurait pu me faire très mal si je l'avais vu 1/2 seconde plus tard foncer sur le trottoir.

 

Mais curieusement, cela semble avoir échappé au législateur ainsi qu'à ces partisans du tout le monde à vélo qui ne voient les cyclistes que vertueux...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Par contre, est-ce qu'un cycliste devra systématiquement dédommager le piéton qu'il aura renversé sauf faute inexcusable de ce dernier, ou ne sera-t-il pas soumis à un quelconque équivalent de la loi Badinter ?

 

Parce que les cyclistes dangereux pour les piétons, ça existe aussi et je revois encore fondre sur moi celui qui aurait pu me faire très mal si je l'avais vu 1/2 seconde plus tard foncer sur le trottoir.

 

Mais curieusement, cela semble avoir échappé au législateur ainsi qu'à ces partisans du tout le monde à vélo qui ne voient les cyclistes que vertueux...

 

 

Re,

 

Une collision vélo/piéton n'est pas, sauf erreur de ma part, considéré comme un accident de la circulation au sens de la « loi Badinter », car aucun véhicule terrestre à moteur n'est impliqué. Donc, dans un tel accident, ce sont les règles de droit commun qui s'appliquent pour le règlement du préjudice (à moins que l'une des parties soit assurée, ce qui n'est pas obligatoire).

Le cycliste ou le piéton peut être poursuivi pour blessures ou homicide involontaire.

 

IdiotGêne.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Par contre, est-ce qu'un cycliste devra systématiquement dédommager le piéton qu'il aura renversé sauf faute inexcusable de ce dernier, ou ne sera-t-il pas soumis à un quelconque équivalent de la loi Badinter ?

 

Parce que les cyclistes dangereux pour les piétons, ça existe aussi et je revois encore fondre sur moi celui qui aurait pu me faire très mal si je l'avais vu 1/2 seconde plus tard foncer sur le trottoir.

 

Mais curieusement, cela semble avoir échappé au législateur ainsi qu'à ces partisans du tout le monde à vélo qui ne voient les cyclistes que vertueux...

 

 

 

 

Oui, au titre de la responsabilité civile: qui casse, paie...

 

C'est depuis le code civil!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×
  • Créer...
Aller en haut de page