Aller au contenu
Logo Caradisiac        

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

Covid-19 et comportement routier.


Messages recommandés

  • Réponses 805
  • Créé
  • Dernière réponse

Participants fréquents à ce sujet

Participants fréquents à ce sujet

Bah si, les ventes de carburants étant liées à la collecte des taxes, le gouvernement doit avoir une idée très précise des ventes et de leur variation.

Sur quoi te bases-tu pour dire qu'on en sait rien?

 

 

Un autre lien, plus précis et fiable, s'agissant de l'UFIP: https://www.ufip.fr/actualites/la-consommation-francaise-de-produits-petroliers-en-mars-2020

 

Je forgerais mon opinion définitive sur le mois d'avril, le seul pendant lequel le confinement aura été complet

 

Pour les chiffres de Mars, il n'y avait que 2 semaines de confinement

 

Pour celui d'Avril, ce sera déjà plus "fiable", même si le trafic semble légèrement reprendre cette semaine

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'attends Avril

 

Et l'analyse ne sera pas forcément plus pertinente vu les conditions de travail de ceux qui restaient sur la route...

 

Si mes collègues ont eu droit au même cirque que moi, on a eu le couteau entre les dents pendant des semaines... A courir partout :roll:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Merci pour le rappel, ça ce sera quand il reprendra réellement la route.

 

 

Je remonterais le topic du pneu pour le 11mai :lol:

 

J'ai déjà repéré une bagnole qui n'a pas bouger depuis le début du confinement et qui a un pneu à plat...

 

J'imagine qu'il va partir comme ça... :roll:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Confinement : à Noirmoutier, il vole une voiture, et roule sans permis

Un jeune homme de 19 ans a été jugé en visioconférence en comparution immédiate. Il s'était rendu à Noirmoutier, avait volé une voiture et roulé avec en plein confinement.

Source: https://actu.fr/pays-de-la-loi [...] 43388.html

 

 

Je ne savais pas que dans ce genre de cas, la justice pouvait condamner non seulement l'auteur des faits mais aussi les parents...

"Durant les deux prochaines années il devra se conformer aux obligations (...) de résider chez sa mère."

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je forgerais mon opinion définitive sur le mois d'avril, le seul pendant lequel le confinement aura été complet

 

Pour les chiffres de Mars, il n'y avait que 2 semaines de confinement

 

Pour celui d'Avril, ce sera déjà plus "fiable", même si le trafic semble légèrement reprendre cette semaine

 

 

Chez moi il reprend même nettement, il a au moins doublé depuis la fin de la semaine du 6 au 10 avril.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bah si, les ventes de carburants étant liées à la collecte des taxes, le gouvernement doit avoir une idée très précise des ventes et de leur variation.

Sur quoi te bases-tu pour dire qu'on en sait rien?

 

Un autre lien, plus précis et fiable, s'agissant de l'UFIP: https://www.ufip.fr/actualites/la-consommation-francaise-de-produits-petroliers-en-mars-2020

On saura début Mai les ventes sur Avril 2020.

 

On le sait tous les mois sur le site de l' UFIP. Faire UFIP sur un moteur de recherche.

Mais il faut attendre une dizaine de jours.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Je ne savais pas que dans ce genre de cas, la justice pouvait condamner non seulement l'auteur des faits mais aussi les parents...

"Durant les deux prochaines années il devra se conformer aux obligations (...) de résider chez sa mère."

 

IL était peut être mineur?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Chez moi il reprend même nettement, il a au moins doublé depuis la fin de la semaine du 6 au 10 avril.

 

J'ai un peu halluciné ce matin ! Entre la campagne et la gran'ville, la circulation était dingue !

 

Selon mon référentiel de confiné au travail tout du moins...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Du côté de Goyave, la journée a été riche en événements. Si plusieurs personnes ont été verbalisées après une balade en forêt ou à la rivière, c'est un individu sous l'emprise de l'alcool qui a cumulé plusieurs infractions.

En milieu d'après-midi, lors d'un contrôle de gendarmerie, un individu refuse le contrôle et tente de fuir dans une course où il enchaîne les infractions. Pour se soustraire aux gendarmes, il empreinte d'abord un sens interdit, grille un stop et refuse une priorité. Sa course s'est achevée lorsqu'il a percuté une voiture en stationnement, puis un muret.

Le conducteur est donc finalement interpellé par les gendarmes qui constatent d'une part qu'il n'avait pas attaché sa ceinture de sécurité, mais également son état d'ébriété avancée : 94 mg/litre d'air expiré, soit l'équivalent de 2 g par litre de sang environ. Et pour couronner le tout, l'individu, saoul, avait oublié de serrer son frein à main durant l'opération. Résultat : son véhicule a aussi percuté la voiture de gendarmerie, qui a subi quelques dommages à l'arrière.

Conduit à la brigade de Capesterre-Belle-Eau malgré une tentative de rebellion, l'homme a été placé en cellule de dégrisement où il effectue sa garde à vue.

https://www.guadeloupe.franceantilles.fr/actualite/faits-divers/ivre-au-volant-il-veut-eviter-un-controle-de-gendarmerie-et-enchaine-les-infractions-568735.php

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est bien possible ! Mais vu qu'on nous dis aussi que ceux qui roulent seraient pieds dedans toute la journée...

ça prouve bien qu'on peut rouler vite sans se tuer plus :ddr:

il y a moins de monde à tuer, faut mieux viser ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Coronavirus. 135 € d’amende, des courses à prix d’or à Vire Normandie

A Vire Normandie, une attestation de déplacement dérogatoire mal remplie peut visiblement coûter cher.

Hamza se croyait en règle, la sanction a donc été encore plus dure à avaler. Samedi 4 avril 2020, en début d’après-midi cet habitant de Vire Normandie de 24 ans, ingénieur à la Compagnie des Fromages, se décide à aller faire quelques courses. Discipliné en ces temps de confinement, il prend le temps de remplir, « de façon manuscrite », son attestation de déplacement dérogatoire. Sur la route, il est contrôlé. Problème, « je n’ai pas recopié une phrase du décret », souligne le jeune homme.

 

En effet, un paragraphe manque : « Je certifie que mon déplacement est lié au motif suivant autorisé par l’article 3 du décret du 23 mars 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de Covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire ».

 

« Je ne savais pas qu’il fallait tout écrire mais seulement l’essentiel », répète Hamza. Le gendarme reste inflexible et fait respecter la loi. Hamza écope de 135 € d’amende.

 

Peut-être qu’il avait raison mais je trouve ça un peu injuste ».

 

D’autant qu’au retour, il croise, de nouveau, la gendarmerie lors d’un contrôle.

Le second gendarme ne m’a rien signalé. Et quand je lui ai dit que j’avais été verbalisé, il m’a indiqué : ‘C’est en fonction de chacun’. C’est ce qui m’a un peu énervé ».

 

Contactée, la gendarmerie assure que « l’intégralité de l’attestation doit être retranscrite », car « beaucoup trop de gens vont au plus simple » au moment d’écrire ce fameux sésame.

 

Se demandant s’il fallait ou non contester cette amende, Hamza a finalement abandonné l’idée. « Je ne voudrais pas être majoré ». 350 € feraient, pour le coup, réellement des courses à prix d’or.

 

Source: https://actu.fr/normandie/vire [...] 61695.html

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Coronavirus. 135 € d’amende, des courses à prix d’or à Vire Normandie

A Vire Normandie, une attestation de déplacement dérogatoire mal remplie peut visiblement coûter cher.

Hamza se croyait en règle, la sanction a donc été encore plus dure à avaler. Samedi 4 avril 2020, en début d’après-midi cet habitant de Vire Normandie de 24 ans, ingénieur à la Compagnie des Fromages, se décide à aller faire quelques courses. Discipliné en ces temps de confinement, il prend le temps de remplir, « de façon manuscrite », son attestation de déplacement dérogatoire. Sur la route, il est contrôlé. Problème, « je n’ai pas recopié une phrase du décret », souligne le jeune homme.

 

En effet, un paragraphe manque : « Je certifie que mon déplacement est lié au motif suivant autorisé par l’article 3 du décret du 23 mars 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de Covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire ».

 

« Je ne savais pas qu’il fallait tout écrire mais seulement l’essentiel », répète Hamza. Le gendarme reste inflexible et fait respecter la loi. Hamza écope de 135 € d’amende.

 

Peut-être qu’il avait raison mais je trouve ça un peu injuste ».

 

D’autant qu’au retour, il croise, de nouveau, la gendarmerie lors d’un contrôle.

Le second gendarme ne m’a rien signalé. Et quand je lui ai dit que j’avais été verbalisé, il m’a indiqué : ‘C’est en fonction de chacun’. C’est ce qui m’a un peu énervé ».

 

Contactée, la gendarmerie assure que « l’intégralité de l’attestation doit être retranscrite », car « beaucoup trop de gens vont au plus simple » au moment d’écrire ce fameux sésame.

 

Se demandant s’il fallait ou non contester cette amende, Hamza a finalement abandonné l’idée. « Je ne voudrais pas être majoré ». 350 € feraient, pour le coup, réellement des courses à prix d’or.

 

Source: https://actu.fr/normandie/vire [...] 61695.html

 

Hamza ?

 

Forcément qu'il est coupable :o

 

Au moins d'un délit de faciès :)

 

 

Là, je ne suis pas trop d'accord.

Le premier fdo n'a pas interprété à sa sauce en fonction de l'individu, ni jugé de l'opportunité du motif, mais a appliqué strictement la loi.

 

 

https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

 

 

[h4]Dois-je recopier l’entièreté de l’attestation ou puis-je simplement inscrire le motif de ma sortie sur papier libre ?[/h4]

 

Il est nécessaire de recopier :

  • la partie correspondant à son identité ;
  • la mention « certifie que mon déplacement est lié au motif suivant autorisé par l’article 3 du décret du 23 mars 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de Covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire » ;
  • la ligne correspondant au motif ;
  • le lieu, la date, l’heure.

Et de signer, dans tous les cas.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Là, je ne suis pas trop d'accord.

Le premier fdo n'a pas interprété à sa sauce en fonction de l'individu, ni jugé de l'opportunité du motif, mais a appliqué strictement la loi.

 

 

https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

 

Ce qui s'appelle agir avec "discernement". En France on adore les tracasseries administratives. :ange:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce qui s'appelle agir avec "discernement". En France on adore les tracasseries administratives. :ange:

 

 

Depuis le début du confinement, je pense que chacun a pu se renseigner régulièrement sur ce qu'il fallait remplir ou recopier concernant les attestations.

 

Déjà que l'épée de Damoclès est suspendue pour l'interprétation sur le fond selon les fdo, ça me ferait mal de me prendre une prune simplement pour la forme.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Depuis le début du confinement, je pense que chacun a pu se renseigner régulièrement sur ce qu'il fallait remplir ou recopier concernant les attestations.

 

Déjà que l'épée de Damoclès est suspendue pour l'interprétation sur le fond selon les fdo, ça me ferait mal de me prendre une prune simplement pour la forme.

 

Encore faut t'il bien écrire et surtout ne pas faire de faute d'orthographe! Parce que là on est bon pour alimenter Bercy.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Là, je ne suis pas trop d'accord.

Le premier fdo n'a pas interprété à sa sauce en fonction de l'individu, ni jugé de l'opportunité du motif, mais a appliqué strictement la loi.

 

 

https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

 

Moi je suis d'accord avec toi :(

 

L'infraction est constituée et incontestable :oui:

 

Mais je reste persuadé que la petite receptionniste blonde a décolleté plongeant serait reparti avec le sourire et toutes ses economies :W

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cette semaine en Ile de France, le trafic de véhicules utilitaires et de poids-lourds est nettement plus dense que les précédentes. Niveau voitures, c'est équivalent et il n'y a quasiment plus de deux roues par rapport à d'habitude.

 

C'est un peu pareil ici, j'ai l'impression que le teasing du gvt sur les frontières regionales donnent des idées aux retraités fortunés ( :cyp: )

 

La peste noire avait ses rats ! Le covid a ses camping-caristes :(

 

J'espère qu'ils prendront une prune par jour avant de mourir du Covid :hihi:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.
×
  • Créer...