Aller au contenu
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

peut-on nier le réchauffement climatique ?


Messages recommandés

Invité §mil351sh

Et Courtillot reste modéré quand même.

Il ne prétend pas contredire à lui seul le phénomène du réchauffement climatique, mais à remettre en question la probabilité (90% de chance de +5°C à cause de l'activité humaine).

 

Le problème climatique est quand même très épineux à faire avancer. Le sujet est tellement vaste avec tellement de spécialité imbriqué que le consensus du GIEC ne se fait qu'à intervalles trop espacés.

Quand on voit que des observations ou méthodes peuvent être invalidées ou corrigées d'une mois à l'autre.

Comme il le dit la climatologie est une science jeune.

Peut être même que si nous étions capable de faire une consensus du Giec toutes les semaines on alternerai entre glaciation et réchauffement à chaque rapport.

 

Reste qu'au niveau citoyen il faut rester prudent et responsable. En "l'état actuel de la science" nos dirigeants doivent réagir. D'autant plus que travailler contre le réchauffement climatique peux profiter aussi à note indépendance énergétique et peut être aux inégalités.

Il est rare d'avoir des projets qui vont rassembler autant de monde autour du table comme à Copenhague.

 

Vivement le prochain rafraichissement du GIEC.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 4,5K
  • Créé
  • Dernière réponse

Participants fréquents à ce sujet

Participants fréquents à ce sujet

Messages populaires

En généralisant cette méthode d'agriculture, pourrait-on nourrir tout le monde ?

La lutte contre le CO2 ne sert à rien ! La preuve en 2020 on a drastiquement réduit notre activité, les avions montrés du doigt cloués au sol, les déplacements ont fortement diminué,  donc la producti

Invité §Pap582AL

Et Courtillot reste modéré quand même.

Il ne prétend pas contredire à lui seul le phénomène du réchauffement climatique, mais à remettre en question la probabilité (90% de chance de +5°C à cause de l'activité humaine).

 

Le professeur Courtillot ne contredit aucun phénomène. Il démontre que les arguments qui sont utilisés pour établir que le CO2 est la cause du réchauffement sont incorrects. C'est tout, et c'est déjà beaucoup.

 

Le problème climatique est quand même très épineux à faire avancer. Le sujet est tellement vaste avec tellement de spécialité imbriqué ...

 

 

Il y a au GIEC assez peu de spécialistes du climat. Voir http://www.lepost.fr/article/2009/02/18/1428378_20-des-membres-du-giec-ipcc-ont-quelque-chose-a-voir-avec-la-climatologie.html où le Professeur Schlessinger - lui même climatologue, membre du GIEC, et réchauffiste convaincu - déclare que seulement 20% des membres du GIEC ont quelque chose à voir avec la climatologie. C'est ce "petit" nombre qui décrète, en utilisant les modèles biaisés comme le montre le Professeur Courtillot, que la terre va se réchauffer de 2°, 5°, 10° sous telle ou telle hypothèse.

 

Les gros bataillons de "spécialités imbriquées" - biologistes, entomologistes, médecins, sociologues, océanographes ... - sont, eux, priés de lister les catastrophes qui vont se produire lorsque la température montera de 2°, 5°, 10° ... Le spécialiste, par exemple, de l'ours polaire, qui prétendra que l'ours n'en a "rien à cirer" n'aura pas accès au GIEC (http://www.lepost.fr/article/2009/07/05/1607319_un-consensus-un-peu-aide.html). En sélectionnant des catastrophistes, on obtient - qui s'en étonnera - des prévisions de catastrophes.

 

... que le consensus du GIEC ne se fait qu'à intervalles trop espacés.

Quand on voit que des observations ou méthodes peuvent être invalidées ou corrigées d'une mois à l'autre.

Comme il le dit la climatologie est une science jeune.

Peut être même que si nous étions capable de faire une consensus du Giec toutes les semaines on alternerai entre glaciation et réchauffement à chaque rapport.

 

 

Moi, je dirais exactement l'inverse. Si la compréhension est si instable, parce que la science est jeune, cela ne sert à rien de convoquer trop souvent des raouts planétaires. Il vaudrait mieux laisser les scientifiques faire leur métier, qui n'est pas de participer à des meetings politiques, et n'a jamais été de rechercher des consensus.

 

Reste qu'au niveau citoyen il faut rester prudent et responsable.

 

 

Encourager la diffusion de peurs moyennâgeuses en spéculant sur la crédulité des citoyens est tout le contraire de la responsabilité et de la prudence.

 

En "l'état actuel de la science" nos dirigeants doivent réagir.

 

 

Réagir à l'aveugle lorsqu'on ne sait pas où porter ses efforts peut s'avérer tragique. Si les ancètres des Hollandais avaient tenté de sauver leur territoire en vidant la mer, il n'y aurait pas, aujourd'hui, de Hollande. Les Hollandais ont été fort avisés de construire des digues pour se protéger contre les effets de phénomènes dont ils ne pouvaient maîtriser les causes.

 

... D'autant plus que travailler contre le réchauffement climatique peux profiter aussi à note indépendance énergétique

 

 

La panique est mauvaise conseillère. Lorsqu'on construit, par exemple, une éolienne, on accroît notre "dépendance énergétique". En effet on est obligé de coupler au réseau une puissance additionnelle modulable rapidement pour pallier aux périodes de manque de vent (http://www.manicore.com/documentation/eolien.html).

 

et peut être aux inégalités.

 

 

Là ... il faudra m'expliquer ... cela va être difficile !...

 

Il est rare d'avoir des projets qui vont rassembler autant de monde autour du table comme à Copenhague.

 

Rassembler du monde autour d'une table n'est pas un but en soi.

 

... Vivement le prochain rafraichissement du GIEC.

 

 

Vivement la suppression du GIEC.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §mil351sh

Ha oui, c'est vrai que le GIEC n'est qu'une étude de l'impacte du réchauffement climatique.

 

En parlant de nier le réchauffement climatique je ne pense pas que c'est au GIEC qu'il faut s'attaquer. Le GIEC ne prouve pas le réchauffement climatique. Il n'y a donc effectivement aucun intérêt à y inclure des scientifiques sceptiques. C'est en amont que les sceptiques doivent intervenir.

 

Donc pour en revenir sur ton souhait de disparition du GIEC, comment motiver aux dirigeants de l'ONU que le réchauffement climatique n'est pas là ou pas à cause de l'homme?

 

Je trouve tout d'un coup 2 choses pas trés logiques sur l'actualité du moment:

- Le traitement que font les médias du GIEC en tant que preuve de notre responsabilité sur le réchauffement climatique.

- Les scientifiques sceptiques qui tentent de contrer les arguments du réchauffement climatique en prônant une espèce de complot tissé au niveau du GIEC qui ne traite que des conséquences et analyse justement le causes pour chiffrer un résultat.

 

Ou alors j'ai rien compris.

 

On est d'accord pour Courtillot.

 

Encourager la diffusion de peurs moyennâgeuses en spéculant sur la crédulité des citoyens est tout le contraire de la responsabilité et de la prudence.

Quel serait le but d'un tel acte si les dirigeants ne sont pas foncièrement: crédules, soit réellement intéressé par un sujet impactant l'avenir.

Un contrôle des masses tel qu'avec le terrorisme?

Je prendrai la solution la plus simple:

Nos élites ne sont pas compétents dans ce domaine et croient (à tord ou à raison :??: ) ce que rapporte une nébuleuse d'organisations mondiales et de scientifiques mettant en garde contre un danger.

Et malgré leur incompétence, j'ai actuellement du mal à leur en vouloir. Après il y aura toujours des profiteurs pour en faire un campagne électorale ou marketing.

 

La panique est mauvaise conseillère. Lorsqu'on construit, par exemple, une éolienne, on accroît notre "dépendance énergétique". En effet on est obligé de coupler au réseau une puissance additionnelle modulable rapidement pour pallier aux périodes de manque de vent (http://www.manicore.com/documentation/eolien.html).

Oui, je suis pas un grand fan des bouts de chandelles que représentent les énergies renouvelables. Je pense qu'il faut d'abord faire que ce ne soit plus des bouts de chandelles avant de planter quelques millions d'éoliennes.

 

et peut être aux inégalités.[/quotemsg]

Là ... il faudra m'expliquer ... cela va être difficile !...

La discussion de Copenhague va mettre sur la table un principe de compensation pour les pays pauvres et tenter que les pays du sud souffrent moins des possibles conséquences du réchauffement ou de l'impact économique qu'aura une réduction de l'utilisation des énergies carbonées.

J'ai utilisé le conditionnel, car... c'est trés "joli", trés "ONU" comme principe. Enfin on peut toujours rêver.

 

Il est rare d'avoir des projets qui vont rassembler autant de monde autour du table comme à Copenhague.[/quotemsg]

Rassembler du monde autour d'une table n'est pas un but en soi.

Bof, ne fais pas l'idiot... Notre intéressant conversation ne mérite pas cette petite fainéantise de ta part :jap:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Pap582AL

Ha oui, c'est vrai que le GIEC n'est qu'une étude de l'impacte du réchauffement climatique.

 

...

 

La discussion de Copenhague va mettre sur la table un principe de compensation pour les pays pauvres et tenter que les pays du sud souffrent moins des possibles conséquences du réchauffement ou de l'impact économique qu'aura une réduction de l'utilisation des énergies carbonées....

 

 

Je crois qu'on est à peu près d'accord !... :love:

 

Si Copenhague avait réellement un objectif de solidarité envers les pays "du sud", j'en serais un chauf partisan.

 

Mais, les misères des pays "du sud" n'ont rien à voir avec le CO2, ni même avec le réchauffement.

 

En adressant un faux problème, on va mettre sur pied de mauvaises solutions. Et puisque le vain combat contre le réchauffement va pomper toutes les ressources du monde pendant longtemps, il ne restera rien pour attaquer les vrais problèmes.

 

:jap:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Tev237SJ

Un autre sujet lié au réchauffement climatique : les cyclones.

 

Les médias nous disent régulièrement qu'ils sont de plus en plus nombreux et de plus en plus violents n'est-ce pas ?

 

Qu'en est il réellement ? Pour le savoir le mieux est de consulter les archives et les statistiques de ceux qui sont parmis les

meilleurs spécialistes du domaines : le NHC, National Hurricane Center, la branche de la NOAA, météo nationale US qui est basée à Miami

en Floride et donc en première ligne de l'activité cyclonique du Golfe du Mexique.

 

Voici les statistiques des Ouragans ayant frappé les USA depuis 1850 :

http://www.nhc.noaa.gov/pastdec.shtml

 

Et voici l'évolution de l'activité cyclonique en Atlantique et dans le Pacifique Nord-Est depuis 1950, via un indice baptisé ACE (The ACE index is a wind energy index, defined as the sum of the squares of the maximum sustained surface wind speed (knots) measured every six hours for all named systems while they are at least tropical storm strength.)

Plus cet indice est élevé, plus l'activité cyclonique est élevée

 

 

ACE-Index-EastPacific-dec2008.jpg1..jpg.5eb90203d1acc8c490caa465467947b7.jpg

 

 

nat-ace-2008.jpg.3886f488c811bafdd2f1879e8f041748.jpg

 

 

 

 

 

A vous de vous faire votre opinion..la mienne est faite :ange:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

 

Ouimainonmaiouimainon ! :nanana:

 

A téhéff hun ils nous disent qu'il faut couper les lumières, prendre le vélo et que "c'est bon pour la planète", alors hein ! :o

 

De toute façon vos graphiques sont à la solde du lobby nucléo-pétrolesque, c'est scandaleux ! :mad:

 

Il faut absolument, POUR SAUVER LA PLANETE (et les nounours blancs... : )

 

-Mettre le litre de carburant à 5€ :D

 

-Décréter qu'il n'y aura plus de pétrole dans 2 ans :oui:

 

-Instaurer des péages aux entrées des villes (12€/jour) :love:

 

-Supprimer les centrales nucléaires, avec un ambitieux programme de démentélement sur 10 ans (maximum... :jap: )

 

-Surtaxer toutes les importations

 

-Imposer le Bio sur toutes les tables :miam:

 

-Fermer les hypermarchés

 

-Rendre obligatoire les réceptions entre voisins chaque fin de semaine :cubitus:

 

-Mettre des éoliennes partout

 

-Inventer des labels écolos pour les frigos, chauffages, fenêtres, télévisions... (Un nouveau tous les 2 ans plus draconien que le précédent pour "sauver la planète". :jap: )

 

-Allouer des subventions pour toute personne détruisant sa villa de 100m2 en lotissement de banlieue et qui revient s'installer en ville dans un F3 de 54m2.

 

 

Ca va ? J'ai juste ? :fleur:

 

 

 

 

 

Je suis devenu un citoyen écolo-responsable ! :coolfuck:

 

 

Keucébon... :buzz:

 

 

 

En fait... Non ! :ddr:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §geg572mh

:lol::lol::lol::lol::lol:aspire88.gif.fc9aff2e2224d4a42827d516ef4b9d37.gifaspire88.gif.fc9aff2e2224d4a42827d516ef4b9d37.gifaspire88.gif.fc9aff2e2224d4a42827d516ef4b9d37.gif

 

Bien relaté l'ambiance et la vie que certains voudraient nous imposer , allez je me réinstalle dans le Vercors ( comme l'a fait mon père pour échapper au STO ) et entre en résistance contre le verdisme latent :sol::sol::sol:

adrien_sans_voiture.gif.fd5ff3e8bd5e6aa9e76536854b71ec6f.gifayumi_71.gif.f2134e427c1925969f733321b347f40b.gif

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

1) Pour "le volume", peux-tu citer, avec références, une étude qui démontre que le volume de glace des pôles décroit ?

 

 

Non je me pose simplement la question ;)

 

2) La période est "courte" ... Les mesures précises ne peuvent pas être antérieures au lancement de satellites spécialisés dans la mesure des glaces. Si on remontait beaucoup plus loin, à l'ensemble du 20ème siècle, on aurait obligatoirement des périodes avec beaucoup moins de glace qu'aujourd'hui. Sinon, comment expliquerait-on les multiples passages en voilier par le "passage du nord ouest" http://fr.wikipedia.org/wiki/Passage_du_Nord-Ouest qui n'a même pas daigné s'ouvrir cette année.

 

 

Approche folklorique du problème, désolé :bah:

 

3) Sur l'application du "principe de précaution", il faudrait peut-être l'appliquer dans les deux sens et se demander ce qu'on ferait si, au lieu du réchauffement annoncé, on avait droit à un nouvel âge glaciaire http://www.lepost.fr/article/2009/09/07/1685945_et-en-cas-de-glaciation-avons-nous-un-plan-b.html. Le dernier a tué, rien qu'en France des millions de personnes de famine.

 

 

On ne peut pas comparer les XVIIIe et le XXIe siècles.

 

4) " ...l'écologie est devenu un marché, et ...". Nous sommes bien d'accord, et Monsieur A£b€rt (Gore) le sait bien, lui qui a multiplié sa fortune par cinquante en huit ans (de 2 millions de $ à 100 millions de $). Va donc voir en http://www.lepost.fr/article/2009/03/25/1470852_un-serment-qui-derange_1_0_1.html quelques exemples de l'hypocrisie des milliardaires écolo-chics ... et on reparle !...

 

 

Je t'assure, l'hypocrisie ne touche pas seulement les milliardaires écolo-chics :D

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Pap582AL

Un autre sujet lié au réchauffement climatique : les cyclones.

 

Les médias nous disent régulièrement qu'ils sont de plus en plus nombreux et de plus en plus violents n'est-ce pas ?

 

Qu'en est il réellement ? Pour le savoir le mieux est de consulter les archives et les statistiques de ceux qui sont parmis les

meilleurs spécialistes du domaines : le NHC, National Hurricane Center, la branche de la NOAA, météo nationale US qui est basée à Miami

en Floride et donc en première ligne de l'activité cyclonique du Golfe du Mexique.

 

Voici les statistiques des Ouragans ayant frappé les USA depuis 1850 :

http://www.nhc.noaa.gov/pastdec.shtml

 

Et voici l'évolution de l'activité cyclonique en Atlantique et dans le Pacifique Nord-Est depuis 1950, via un indice baptisé ACE (The ACE index is a wind energy index, defined as the sum of the squares of the maximum sustained surface wind speed (knots) measured every six hours for all named systems while they are at least tropical storm strength.)

Plus cet indice est élevé, plus l'activité cyclonique est élevée

 

 

https://aws-cf.caradisiac.com/prod/mesimages/279695/ACE-Index-EastPacific-dec2008.jpg1..jpg

 

 

https://aws-cf.caradisiac.com/prod/mesimages/279695/nat-ace-2008.jpg

 

 

A vous de vous faire votre opinion..la mienne est faite :ange:

 

 

Bien vu Tevas. Je vais ajouter une pièce à ton dossier avec une étude en cours de publication dans la revue de l'AMS (American Meteorological Society), voir http://www.lepost.fr/article/2009/08/12/1654681_il-n-y-a-pas-eu-plus-de-cyclones-au-20eme-siecle.html

 

L'auteur a représenté, depuis 1878, le nombre total de cyclones enregistrés dans la base de données de la météo (base HURDAT), sans faire aucune différence entre les gros cyclones et les petits. Cela donne le graphique suivant :

 

 

Landsea1.jpg.450b364d77827237730667398eb4e864.jpg

 

 

On voit "clairement" qu'il y a une augmentation du nombre total de cyclones au cours tu temps.

 

Il a alors refait la courbe, en ne comptant que les cyclones qui avaient duré plus de deux jours. Cela donne :

 

 

Landsea2.jpg.2dd2cd8d3ee038ac71ab21507e88e418.jpg

 

 

On voit, tout aussi clairement, qu'il y a eu plutôt une lente diminution des cyclones de durée supérieure à deux jours.

 

Quelle est la clef du mystère ? Comment explique-t-on la contradiction ?

 

C'est très simple. Entre 1878 et aujourd'hui, il y a eu une amélioration des capacités de détection des cyclones.

  • Aujourd'hui, depuis les satellites, on les connaît parfaitement même avant qu'ils ne soient qualifiés de cyclones.
     
  • Au contraire, avant les satellites, il fallait que le cyclone touche terre ou croise la route d'un bateau pour être enregistré ... Plus le cyclone durait longtemps, plus il avait donc de chances d'être détecté.

 

C'est le taux de détection qui s'est amélioré, pas la fréquence des cyclones.

 

Au cours du siècle passé, le nombre de phénomènes extrêmes a, contrairement au message que nous clament les média, dinimué.

 

Elémentaire mon cher Watson !... :jap:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:lol::lol::lol::lol::lol:aspire88.gif.fc9aff2e2224d4a42827d516ef4b9d37.gifaspire88.gif.fc9aff2e2224d4a42827d516ef4b9d37.gifaspire88.gif.fc9aff2e2224d4a42827d516ef4b9d37.gif

 

Bien relaté l'ambiance et la vie que certains voudraient nous imposer , allez je me réinstalle dans le Vercors ( comme l'a fait mon père pour échapper au STO ) et entre en résistance contre le verdisme latent :sol::sol::sol:

adrien_sans_voiture.gif.fd5ff3e8bd5e6aa9e76536854b71ec6f.gifayumi_71.gif.f2134e427c1925969f733321b347f40b.gif

 

 

 

Ami, entends-tu le vol noir des ecolos sur nos plaines ?

Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu'on enchaîne ?

Ohé, partisans, proprios et automobilistes, , c'est l'alarme.

Ce soir l'ennemi connaîtra le prix du sang et les larmes.

 

:lol:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §bil736mj

Hier soir sur TF1 encore une belle démonstration de "propagande" bobo-ecolo sur le réchauffement climatique de la part de notre Evelyne... :pfff:

 

Toute fière de nous sortir des courbes de températures pour Aout et Septembre de cette année, en nous montrant, oh malheur, que nous sommes au dessus de la moyenne sur cette période :love:

 

Toujours la même méthode donc, mensonge par omission, parce si c'est vrai pour Aout et Septembre, il aurait suffit de prendre les moyennes pour juin et juillet qui ont été bien pourris, et en dessous de la fameuse moyenne, pour se rendre compte que finalement sur les 4 mois (au lieu de 2 judicieusement choisi :p ) on est dans la fameuse moyenne... :pfff:

 

Le tout débité par notre Evelyne alarmiste à souhait pour faire pleurer dans les chaumières, du haut de son Brevet des collègues option climatologie, vu qu'elle n'y connait en réalité strictement rien, et débite ce qu'on lui dit de dire... :o:lol:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hier soir sur TF1 encore une belle démonstration de "propagande" bobo-ecolo sur le réchauffement climatique de la part de notre Evelyne... :pfff:

 

Toute fière de nous sortir des courbes de températures pour Aout et Septembre de cette année, en nous montrant, oh malheur, que nous sommes au dessus de la moyenne sur cette période :love:

 

Toujours la même méthode donc, mensonge par omission, parce si c'est vrai pour Aout et Septembre, il aurait suffit de prendre les moyennes pour juin et juillet qui ont été bien pourris, et en dessous de la fameuse moyenne, pour se rendre compte que finalement sur les 4 mois (au lieu de 2 judicieusement choisi :p ) on est dans la fameuse moyenne... :pfff:

 

Le tout débité par notre Evelyne alarmiste à souhait pour faire pleurer dans les chaumières, du haut de son Brevet des collègues option climatologie, vu qu'elle n'y connait en réalité strictement rien, et débite ce qu'on lui dit de dire... :o:lol:

 

 

 

T'ain mais vous regardez encore cette chaîne ? :pt1cable:

 

Hier j'ai mis un DVD : Valse avec bachir : Un peu plus interressant que les niaiseries de ces bobos-écolos... :ddr:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Tev237SJ

Hier soir sur TF1 encore une belle démonstration de "propagande" bobo-ecolo sur le réchauffement climatique de la part de notre Evelyne... :pfff:

 

Toute fière de nous sortir des courbes de températures pour Aout et Septembre de cette année, en nous montrant, oh malheur, que nous sommes au dessus de la moyenne sur cette période :love:

 

Toujours la même méthode donc, mensonge par omission, parce si c'est vrai pour Aout et Septembre, il aurait suffit de prendre les moyennes pour juin et juillet qui ont été bien pourris, et en dessous de la fameuse moyenne, pour se rendre compte que finalement sur les 4 mois (au lieu de 2 judicieusement choisi :p ) on est dans la fameuse moyenne... :pfff:

 

Le tout débité par notre Evelyne alarmiste à souhait pour faire pleurer dans les chaumières, du haut de son Brevet des collègues option climatologie, vu qu'elle n'y connait en réalité strictement rien, et débite ce qu'on lui dit de dire... :o:lol:

 

 

 

Eteint donc ta TV ou à la limite zappe sur une chaine du cable ;)

 

C'est ce que je fais depuis longtemps et je me sens soulagé !

 

Merci à Papyjako sur le complément d'infos sur les cyclones.

 

 

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hier soir sur TF1 encore une belle démonstration de "propagande" bobo-ecolo sur le réchauffement climatique de la part de notre Evelyne... :pfff:

 

Toute fière de nous sortir des courbes de températures pour Aout et Septembre de cette année, en nous montrant, oh malheur, que nous sommes au dessus de la moyenne sur cette période :love:

 

Toujours la même méthode donc, mensonge par omission, parce si c'est vrai pour Aout et Septembre, il aurait suffit de prendre les moyennes pour juin et juillet qui ont été bien pourris, et en dessous de la fameuse moyenne, pour se rendre compte que finalement sur les 4 mois (au lieu de 2 judicieusement choisi :p ) on est dans la fameuse moyenne... :pfff:

 

Le tout débité par notre Evelyne alarmiste à souhait pour faire pleurer dans les chaumières, du haut de son Brevet des collègues option climatologie, vu qu'elle n'y connait en réalité strictement rien, et débite ce qu'on lui dit de dire... :o:lol:

 

 

Elle a oubliée de nous montré les températures très bases de l'hiver dernier benjico37.gif.764c699a3f81ea0d3680a4545223ecb9.gif

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §bil736mj

Non mais rassurez-vous pour ma santé mentale, je ne regardais pas vraiment TF1, mais en zappant je suis tombé sur la Evelyne, et j'ai une fois de plus été ébloui par le spectacle :p

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §jib112kc

Pour répondre directement à la question posée à l'origine : Il existe bien des individus qui nient l'Holocauste, alors pourquoi pas le réchauffement climatique?

 

J.B.H.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Pap582AL

Hier soir sur TF1 encore une belle démonstration de "propagande" bobo-ecolo sur le réchauffement climatique de la part de notre Evelyne... :pfff:

 

Toute fière de nous sortir des courbes de températures pour Aout et Septembre de cette année, en nous montrant, oh malheur, que nous sommes au dessus de la moyenne sur cette période :love:

 

Toujours la même méthode donc, mensonge par omission, parce si c'est vrai pour Aout et Septembre, il aurait suffit de prendre les moyennes pour juin et juillet qui ont été bien pourris, et en dessous de la fameuse moyenne, pour se rendre compte que finalement sur les 4 mois (au lieu de 2 judicieusement choisi :p ) on est dans la fameuse moyenne... :pfff:

 

Le tout débité par notre Evelyne alarmiste à souhait pour faire pleurer dans les chaumières, du haut de son Brevet des collègues option climatologie, vu qu'elle n'y connait en réalité strictement rien, et débite ce qu'on lui dit de dire... :o:lol:

 

 

Moi, si - par hasard - je suis sur TF1 à l'approche des infos météo, je zappe vite fait. Après que cette écervelée m'ait, en quelque jours

 

  • Refilé le réchauffement parce qu'il faisait chaud,
     
  • Resservi le réchauffement bien qu'il ait fait froid,
     
  • Evoqué le réchauffement alors même qu'l gèle.
     
  • Ressassé le réchauffement pour expliquer la pluie,
     
  • Invoqué le réchauffement comme cause de la sécheresse,

 

Elle a subi un lavage de cerveau et veut nous le faire partager ?

 

Ou alors, tour simplement, elle est payée à l'acte ?

 

On nous prend vraiment pour des cons !...

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Tev237SJ

Pour répondre directement à la question posée à l'origine : Il existent bien des individus qui nient l'Holocauste, alors pourquoi pas le réchauffement climatique?

 

J.B.H.

 

 

:/

Comparaison extrèmement douteuse, j'ai parfois aussi lu le terme de "révisionniste"

 

Ce n'est en rien comparable pour les raisons suivantes :

 

-L'Holocauste est un fait historique Humain passé extrèmement bien documenté et incontestable

-le "changement climatique" et ses causes font l'objet de discussions dans le monde scientifique, il n'y a que dans l'esprit des Al Gore et autres que

la débat est clos (cf la pétition Oregon et autres); le GIEC se base notamment sur le résultat des modèles climatiques, récemment contestés en son sein

même (cf compte rendu conférence OMM/ONU à Genève), pour décrir le climat du futur

 

 

Si c'est pour poster des interventions de ce genre, je pense que tu peux t'abstenir...personnellement ce qui me chagrine le plus dans toute cette histoire ce sont toutes ces personnalités qui nous prédisent l'Apocalypse et les montagnes d'€€€ de business subventionné généré..

 

EDIT : je te suggère d'écrire aux milliers de chercheurs de la pétition Oregon, ou aux 400 de la liste ci dessous pour leur expliquer

qu'ils sont des "négationnistes" :pfff:

 

http://epw.senate.gov/public/index.cfm?FuseAction=Minority.SenateReport

 

Israel: Dr. Nathan Paldor, Professor of Dynamical Meteorology and Physical Oceanography at the Hebrew University of Jerusalem has authored almost 70 peer-reviewed studies and won several awards. "First, temperature changes, as well as rates of temperature changes (both increase and decrease) of magnitudes similar to that reported by IPCC to have occurred since the Industrial revolution (about 0.8C in 150 years or even 0.4C in the last 35 years) have occurred in Earth's climatic history. There's nothing special about the recent rise!"

 

Russia: Russian scientist Dr. Oleg Sorochtin of the Institute of Oceanology at the Russian Academy of Sciences has authored more than 300 studies, nine books, and a 2006 paper titled "The Evolution and the Prediction of Global Climate Changes on Earth." "Even if the concentration of ‘greenhouse gases' double man would not perceive the temperature impact," Sorochtin wrote. (Note: Name also sometimes translated to spell Sorokhtin)

 

Spain: Anton Uriarte, a professor of Physical Geography at the University of the Basque Country in Spain and author of a book on the paleoclimate, rejected man-made climate fears in 2007. "There's no need to be worried. It's very interesting to study [climate change], but there's no need to be worried," Uriate wrote.

 

Netherlands: Atmospheric scientist Dr. Hendrik Tennekes, a scientific pioneer in the development of numerical weather prediction and former director of research at The Netherlands' Royal National Meteorological Institute, and an internationally recognized expert in atmospheric boundary layer processes, "I find the Doomsday picture Al Gore is painting - a six-meter sea level rise, fifteen times the IPCC number - entirely without merit," Tennekes wrote. "I protest vigorously the idea that the climate reacts like a home heating system to a changed setting of the thermostat: just turn the dial, and the desired temperature will soon be reached."

 

........

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Tev237SJ

Pour ceux que ça intéresse, le 4è rapport du GIEC est téléchargeable ici :

http://www.ipcc.ch/ipccreports/ar4-wg2.htm

 

La liste alphabétique des contributeurs de se trouve des pages 885 à 932 soit 48 pages sur ce document:

http://www.ipcc.ch/pdf/assessment-report/ar4/wg2/ar4-wg2-app.pdf

 

Avec une fouchette de 20 à 30 personnes par page ça fait 960 à 1410 contributeurs, toutes disciplines confondues..

 

Par exemple :

Basher, Reid

United Nations International Strategy for Disaster Reduction

(UNISDR)

wisi.gif.e1c18d8c1c2180bd372c6b49ce1f417f.gif (notez qu'il a plein de collègues du même organisme)

 

Vereczi, Gabor

UNWorld Tourism Organization

 

Markandya,Anil

TheWorld Bank

 

Price, Jeff

American Bird Conservancy

 

Liotta, Peter

Pell Center for International Relations and Public Policy

 

Leiserowitz, Tony

Decision Research (??)

 

Hansen, Lara

WorldWildlife Fund

 

etc..

 

Bref quantité de personnes sans doute tout à fait estimables mais n'y connaissant RIEN en climatologie.

 

Je serais curieux de connaitre le nombre de vrais spécialistes en climato et contributeurs du GIEC si quelqu'un a l'info.

 

Non parceque dans les médias et la bouche de notre cher président, il s'agit de (sic) "milliers" de scientifiques.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §mil351sh

Mais parceque le GIEC n'a pas pour but d'infirmer ou confirmer le réchauffement climatique, mais d'évaluer son impacte.

Même si il y a une section moélisation pour estimer le niveau de réchauffement futur.

 

Le fait qu'il y ait des spécialistes du tourisme ou de la vie des oiseaux pour un rapport sur l'impact du réchauffement climatique ne m'étonne pas. Ils ne sont là que pour évaluer les effets, pas prouver que ca existe ou pas.

 

Si on veut contredire les théories sur le réchauffement climatique, c'est en amont du GIEC qu'il faut agir.

 

Comme il est un peu vaseux de s'appuyer sur le GIEC pour prouver le réchauffement climatique. Je dirai que le rapport du GIEC en fait une très bonne synthése, mais ce n'est pas la source à attaquer si l'on veut contredire le réchauffement climatique.

 

 

J'ai vu aussi des extraits d'un rapport du ministère de la défense pour prendre en compte des possibles effets du réchauffement, comme des tensions politiques dans les pays tropicaux, le redessinage de zones côtières ou des zones glacés qui pourraient se retrouver ouvertes ce qui fin par avoir un impact sur la gestion de la flotte sous marine nucléaire et des couts que cela peut avoir. Et pourtant chez ces militaires, il ne doit pas y avoir beaucoup de spécialistes du climat... Et on ira donc pas les consulter pour vérifier les causes du réchauffement.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §jib112kc

Si c'est pour poster des interventions de ce genre, je pense que tu peux t'abstenir..........

 

 

Je persiste et signe!!!!!....................................

 

Quant à la comparaison avec la négation de l'Holocauste, c'est celle qui me semble la plus appropriée, car ce fait était déjà contesté pendant son exécution!!

 

J.B.H.

 

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Tev237SJ

Mais parceque le GIEC n'a pas pour but d'infirmer ou confirmer le réchauffement climatique, mais d'évaluer son impacte.

Même si il y a une section moélisation pour estimer le niveau de réchauffement futur.

 

Le fait qu'il y ait des spécialistes du tourisme ou de la vie des oiseaux pour un rapport sur l'impact du réchauffement climatique ne m'étonne pas. Ils ne sont là que pour évaluer les effets, pas prouver que ca existe ou pas.

 

Si on veut contredire les théories sur le réchauffement climatique, c'est en amont du GIEC qu'il faut agir.

 

Comme il est un peu vaseux de s'appuyer sur le GIEC pour prouver le réchauffement climatique. Je dirai que le rapport du GIEC en fait une très bonne synthése, mais ce n'est pas la source à attaquer si l'on veut contredire le réchauffement climatique.

 

 

J'ai vu aussi des extraits d'un rapport du ministère de la défense pour prendre en compte des possibles effets du réchauffement, comme des tensions politiques dans les pays tropicaux, le redessinage de zones côtières ou des zones glacés qui pourraient se retrouver ouvertes ce qui fin par avoir un impact sur la gestion de la flotte sous marine nucléaire et des couts que cela peut avoir. Et pourtant chez ces militaires, il ne doit pas y avoir beaucoup de spécialistes du climat... Et on ira donc pas les consulter pour vérifier les causes du réchauffement.

 

 

Certes mais dans les grands médias donc dans l'esprit du public, GIEC = groupe d'expert prouvant

l'origine humaine du RC.

 

Et c'est aussi le GIEC qui donne les résultats des modélisations pour le futur donc là encore je m'interroge

sur le nombre réel de spécialistes en climatologie/modélisation parmis les rapporteurs.

 

 

 

Je persiste et signe!!!!!....................................

 

Quant à la comparaison avec la négation de l'Holocauste, c'est celle qui me semble la plus appropriée, car ce fait était déjà contesté pendant son exécution!!

 

J.B.H.

 

 

 

 

Et moi je persiste, si tu n'as rien d'autre à poster que des comparaisons foireuses, insultantes et HS sur ce topic, tu ferais mieux de t'abstenir.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §jib112kc

 

Et moi je persiste, si tu n'as rien d'autre à poster que des comparaisons foireuses, insultantes et HS sur ce topic, tu ferais mieux de t'abstenir.

 

 

Nous nous connaissons?..............Mais peu importe!

 

Question : Peut on nier le réchauffement climatique?

Réponse : Dans la mesure où certains nient l'Holocauste, alors pourquoi pas le réchauffement climatique?

 

Ce n'est pas une comparaison, ce n'est en rien insultant (et d'ailleurs envers qui?), et répond sans ambiguïté à la question posée.

Mais il est possible que certaines "figures de rhétoriques" vous soient étrangères.

 

A moins que si, pour débattre, seuls "oui" ou "non" sont tolérés, alors il conviendrait de le stipuler dans l'énoncé.

 

J.B.H.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Nous nous connaissons?..............Mais peu importe!

 

Question : Peut on nier le réchauffement climatique?

Réponse : Dans la mesure où certains nient l'Holocauste, alors pourquoi pas le réchauffement climatique?

 

Ce n'est pas une comparaison, ce n'est en rien insultant (et d'ailleurs envers qui?), et répond sans ambiguïté à la question posée.

Mais il est possible que certaines "figures de rhétoriques" vous soient étrangères.

 

A moins que si, pour débattre, seuls "oui" ou "non" sont tolérés, alors il conviendrait de le stipuler dans l'énoncé.

 

J.B.H.

 

Question : peut-on nier que jibehache a un raisonnement biaisé et porté sur des idées nauséabondes ?

Réponse : Dans la mesure où certains nient que les nazis aient eu un raisonnement biaisé et porté sur des idées nauséabondes, alors pourquoi pas pour jibehache ?

 

Non c'est pas une insulte, je précise, évidemment... Je m'interroge juste !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §jib112kc

Question : peut-on nier que jibehache a un raisonnement biaisé et porté sur des idées nauséabondes ?

Réponse : Dans la mesure où certains nient que les nazis aient eu un raisonnement biaisé et porté sur des idées nauséabondes, alors pourquoi pas pour jibehache ?

 

Non c'est pas une insulte, je précise, évidemment... Je m'interroge juste !

 

 

Compris!

Je vous laisse donc débattre entre spécialistes.

 

J.B.H.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour répondre directement à la question posée à l'origine : Il existe bien des individus qui nient l'Holocauste, alors pourquoi pas le réchauffement climatique?

 

J.B.H.

 

 

Merci pour cette réponse concise et directe, que l'on peut cependant interpréter de deux manières :

 

"L'holocauste et le réchauffement climatique sont des faits établis. Certaines personnes ont été capables de nier le premier, alors pourquoi d'autres ne pourraient pas nier le second ?"

 

Ou bien :

 

"Certaines personnes ont trouvé moyen de nier l'holocauste, un fait établi. Dès lors, pourquoi d'autres ne pourraient nier un fait incertain comme le réchauffement climatique ?"

 

Ceci-dit, on sent que la première proposition est celle qui reflète votre pensée.

 

 

A votre décharge, par "nier le réchauffement" je sous-entendais "nier l'activité humaine comme en étant la cause". Bref, j'ai ouvert ce topic pour récolter l'opinion des uns et des autres quand à ce mouvement média-politico-populaire. La question est donc plutôt de discuter des analyses de l'évolution du climat.

 

Parce que si on s'en tient à l'énoncé brut : la terre subit-elle un réchauffement climatique ? Certaines personnes comme Marcel Leroux trouvent même le moyen d'affirmer que ce n'est qu'une illusion, tandis que d'autres jugent le terme de "changement" (plutôt que "dérèglement", plus vendeur n'est-il pas ?) plus approprié. En effet, nous sommes tous à peu près d'accord qu'il fait plus chaud qu'avant.

 

Je profite de l'occasion pour remercier les personnes qui ont alimenté ce thread.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Tev237SJ

 

Merci pour cette réponse concise et directe, que l'on peut cependant interpréter de deux manières :

 

"L'holocauste et le réchauffement climatique sont des faits établis. Certaines personnes ont été capables de nier le premier, alors pourquoi d'autres ne pourraient pas nier le second ?"

 

Ou bien :

 

"Certaines personnes ont trouvé moyen de nier l'holocauste, un fait établi. Dès lors, pourquoi d'autres ne pourraient nier un fait incertain comme le réchauffement climatique ?"

 

Ceci-dit, on sent que la première proposition est celle qui reflète votre pensée.

 

 

A votre décharge, par "nier le réchauffement" je sous-entendais "nier l'activité humaine comme en étant la cause". Bref, j'ai ouvert ce topic pour récolter l'opinion des uns et des autres quand à ce mouvement média-politico-populaire. La question est donc plutôt de discuter des analyses de l'évolution du climat.

 

Parce que si on s'en tient à l'énoncé brut : la terre subit-elle un réchauffement climatique ? Certaines personnes comme Marcel Leroux trouvent même le moyen d'affirmer que ce n'est qu'une illusion, tandis que d'autres jugent le terme de "changement" (plutôt que "dérèglement", plus vendeur n'est-il pas ?) plus approprié. En effet, nous sommes tous à peu près d'accord qu'il fait plus chaud qu'avant.

 

Je profite de l'occasion pour remercier les personnes qui ont alimenté ce thread.

 

 

C'est effectivement tout l'objet du débat à mon avis.

 

Car après tout, depuis des centaines de millions d'années voir plus, le climat et la concentration atmosphérique en CO2 ne cessent

de fluctuer sous l'influence de multiples paramètres.

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Compris!

Je vous laisse donc débattre entre spécialistes.

 

J.B.H.

 

Tu n'as pas l'air d'avoir compris non !

 

Tu fais une comparaison explicite entre le fait de nier le réchauffement et être négationniste, critique connue pour être facilement lancée par les ayatollahs en herbe écolos qui se croient investis d'une mission de la plus haute importance, et qui seraient prêt sans doute à réhabiliter la peine de mort pour ceux qui sont contre leur avis !

 

Et ensuite tu dis que ce n'est pas une insulte... cherchez l'erreur...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Pap582AL

Pour ceux que ça intéresse, le 4è rapport du GIEC est téléchargeable ici :

http://www.ipcc.ch/ipccreports/ar4-wg2.htm

 

La liste alphabétique des contributeurs de se trouve des pages 885 à 932 soit 48 pages sur ce document:

http://www.ipcc.ch/pdf/assessment-report/ar4/wg2/ar4-wg2-app.pdf

 

Avec une fouchette de 20 à 30 personnes par page ça fait 960 à 1410 contributeurs, toutes disciplines confondues..

 

Par exemple :

Basher, Reid

United Nations International Strategy for Disaster Reduction

(UNISDR)

wisi.gif.e1c18d8c1c2180bd372c6b49ce1f417f.gif (notez qu'il a plein de collègues du même organisme)

...

...

Hansen, Lara

WorldWildlife Fund

 

etc..

 

Bref quantité de personnes sans doute tout à fait estimables mais n'y connaissant RIEN en climatologie.

 

Je serais curieux de connaitre le nombre de vrais spécialistes en climato et contributeurs du GIEC si quelqu'un a l'info.

 

Non parceque dans les médias et la bouche de notre cher président, il s'agit de (sic) "milliers" de scientifiques.

 

 

Je suppose que personne ne peut répondre à ta question. On peut connaître, la liste des contributeurs à un document donné, mais la composition du GIEC bouge tout le temps.

 

Par contre, j'ai un document pour toi, que tu peux consulter sur http://www.lepost.fr/article/2009/02/18/1428378_20-des-membres-du-giec-ipcc-ont-quelque-chose-a-voir-avec-la-climatologie.html.

 

Il relate, avec vidéo en anglais, un débat public, fort intéressant par ailleurs, entre William H. Schlesinger - réchauffiste grand teint du GIEC - et John Christy - sceptique grand teint et démissionnaire du GIEC.

 

A une question posée par le public :

Parmi les 2500 membres de l'IPCC, combi

en sont des climatologues, et non des scientifiques politiques, économistes, sociologues ?..."

 

Le Dr Schlesinger répond d'un air un peu gêné :

 

"... il y a un vaste éventail de disciplines représentées. Je vais vous répondre au jugé, je pense qu'environ 20% ont quelque chose à voir avec le climat ..."

 

Oui, tu as bien lu : "QUELQUE CHOSE A VOIR", ce qui ne fait pas nécessairement de la personne un "climatologue".

 

En fait, la plupart des membres du GIEC sont occupés à plancher

 

  • Soit sur les conséquences éventuelles d'une possible élévation catastrophique des températures
     
  • Soit sur les conséquences possibles d'une éventuelle élévation catastrophique des températures

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Pap582AL

Tu n'as pas l'air d'avoir compris non !

 

Tu fais une comparaison explicite entre le fait de nier le réchauffement et être négationniste, critique connue pour être facilement lancée par les ayatollahs en herbe écolos qui se croient investis d'une mission de la plus haute importance, et qui seraient prêt sans doute à réhabiliter la peine de mort pour ceux qui sont contre leur avis !

 

Et ensuite tu dis que ce n'est pas une insulte... cherchez l'erreur...

 

 

En fait, la question de jibehache n'est pas innocente.

 

Et il est loin d'être le premier à avoir posé le problème en ces termes.

 

Les plus extrêmes des ayatollahs écolos rêvent de "procès de Nuremberg" où on passerait en jugement les criminels climatiques et leurs complices.

 

Par exemple, l'ineffable James Hansen - patron de la Nasa-Giss, organisme qui "dit" la température du monde - avait, dès juin 2008, réclamé des tribunaux pour juger les patrons des firmes pétrolières (http://www.guardian.co.uk/environment/2008/jun/23/fossilfuels.climatechange). Il a réitéré, cette année, en déclarant que les trains qui amènent le charbon aux centrales étaient des "trains de la mort" (http://www.lepost.fr/article/2009/02/16/1425504_le-torquemada-du-rechauffement-climatique-a-encore-frappe.html).

 

Chacun appréciera, ou vomira à sa façon !...

 

Non non ... jibehache ne parle pas par hasard ... Et nous aurions tous tort de prendre ces provocations à la légère !...

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×
  • Créer...
Aller en haut de page