Aller au contenu
Logo Caradisiac      

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info
Permis de conduire

refus de souffler, risques?


Invité §spu804vd

Messages recommandés

Invité §spu804vd

bonjour, je me suis fait contrôler hier soir par les forces de l'ordre pour alcoolémie, dans le passé j'ai eu une annulation de permis pour alcool il y a plus de 5 ans, j'avais demandé une prise de sang on me l'a refusé car j'avais soufflé deux fois.

Hier, j'ai demandé une prise de sang directement, qui m'a été refusée, il n'y a eu aucun contrôle vu que j'ai refusé le dépistage, on me reproche refus de se soumettre aux vérifications relatives au véhicule ou au conducteur et conduite d'un véhicule en état d'ivresse manifeste.

 

Que peut-il m'arriver ?

sachant que je suis routier, et que sans permis je n'ai plus de travail, licenciement. (la gendarmerie a gardé mon permis)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 91
  • Créé
  • Dernière réponse
Invité §spu804vd

je me demandai si il y a toujours le permis aménagé sachant que je ne prends pas mon véhicule personnel pour aller travailler car le camion est dans la cour chez moi.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §jre564KT

C'est devenu tres rare à priori, d'autant plus que si tu es dans le cas d'une récidive le juge ne sera sans doute pas clément.

Il faudrait voir si un refus de se soumettre au controle est considéré de la meme facon qu'un controle positif

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §eru477Bt

C'est devenu tres rare à priori, d'autant plus que si tu es dans le cas d'une récidive le juge ne sera sans doute pas clément.

Il faudrait voir si un refus de se soumettre au controle est considéré de la meme facon qu'un controle positif

 

 

C'est sur! et plus il est en récidive. A mon avis le juge retiendra le maxi...

A suivre

A+

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §spu804vd

une autre question que je me pose est sur la récidive, je croyait que si l'infraction est de plus 3 ou 5 ans après la précédente il n'y avait pas récidive, ce qui n'excuse pas pour autant je suis bien d'accord.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §spu804vd

demain matin j'apel la préfecture pour savoir car mon patron veut savoir s'il rembauche un chauffeur ou non, car il va me licencier si suspension, normal car il ne peut pas me mettre a faire autre chose que de conduire. je vous tiendrai au courant. Merci toujours pour vos renseignements

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

une autre question que je me pose est sur la récidive, je croyait que si l'infraction est de plus 3 ou 5 ans après la précédente il n'y avait pas récidive, ce qui n'excuse pas pour autant je suis bien d'accord.

 

 

 

C'est 5 ans la récidive! donc apparament tu n'es pas concerné! au pire tu auras une suspension de 1 mois il peut etre juste prendre un interimaire en attendant... ou roler sans permis, comme tu le sens, mais pas conseillé du tout du tout!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §jre564KT

 

 

C'est 5 ans la récidive! donc apparament tu n'es pas concerné! au pire tu auras une suspension de 1 mois il peut etre juste prendre un interimaire en attendant... ou roler sans permis, comme tu le sens, mais pas conseillé du tout du tout!

 

Du roller oui :oui:

sinon, des conseils qui envoient en prison tu en as beaucoup ? :pfff:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §lee156qt

je me demandai si il y a toujours le permis aménagé sachant que je ne prends pas mon véhicule personnel pour aller travailler car le camion est dans la cour chez moi.

 

 

Le permis blanc n'existe plus pour les conduite sous l'empire de l'alcool. Tu vas etre poursuivi pour conduite sous l'empire d'un état alcoolique manifeste et pour refus de se soumettre aux controles tendant à vérifier l'état alcoolique. Tu vas perdre 6 points et tu encours une amende , une suspension du permis (et inutile de pleurer que tu as besoin de ton permis devant le juge ça ne servira qu'à l'énerver davantage) et de l'emprisonnement , ne crois pas que l'emprisonnement soit réservé aux délinquants non routiers car ce n'est plus du tout le cas aujourd'hui.

 

De quand date ta premiére condamnation pour conduite alcoolique ? Le point de départ est le jour de la condamnation et non pas le jour des faits. Si tu n'es plus dans les 5 ans de la récidive tu es au moins en réitération d'infraction et ça la justice n'aime pas du tout.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tu aurait soufflé, le juge aurait surement été plus clément, mais là, ta mauvaise foi va te couter chère, car je ne pense pas qu'il appréciera la chose, enfin si tu bois avant de prendre ton camion, c'est pas plus mal que tu ne soit plus sur la route, car un camion cela représente plus de responsabilités qu'une voiture.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Je me suis fait contrôler hier soir par les forces de l'ordre pour alcoolémie. Dans le passé, j'ai eu une annulation de permis pour alcool il y a plus de 5 ans. J'avais demandé une prise de sang et on me l'a refusée car j'avais soufflé deux fois.

 

Hier, j'ai demandé une prise de sang directement, qui m'a été refusée, il n'y a donc eu aucun contrôle vu que j'ai refusé le dépistage. On me reproche un refus de se soumettre aux vérifications relatives au véhicule ou au conducteur et conduite d'un véhicule en état d'ivresse manifeste.

 

Que peut-il m'arriver sachant que je suis routier et que, sans permis, je n'ai plus de travail, licenciement ? La gendarmerie a gardé mon permis.

 

 

Bonjour,

 

Le refus de se soumettre à un contrôle d'alcoolémie est puni des mêmes sanctions que la conduite sous alcoolémie délictuelle, donc passage obligatoire par le tribunal correctionnel :

- amende de 4.500 € maxi,

- suspension ou annulation du permis pour 3 ans maxi

(ces 2 maxi sont rarement pronnoncés sauf cas de multirécidiviste),

- perte automatique de 6 points,

- par de permis aménagé, supprimé depuis le 1er janvier 2007 pour les conduites sous alcool ou stup.

- possiblité d'interdiction de la conduite de tous véhicules terrestres à moteur, y compris ceux qui ne nécessitent pas de permis spécifique (mob., scooter, VSP),

- stage obligatoire à la sécurité routière, mais sans récupération des points,

- prison possible (mais peu probable si vous n'êtes pas récidiviste) avec sursis total ou partiel,

- autres peines accessoires (TIG), ...

 

En cas d'annulation et après la période d'annulation, il vous faudra repasser les épreuves de toutes les catégories de permis dont vous êtes titulaire car l'annulation ou la suspension touche tous les permis passés (moto, voiture, poids lourds, etc.)

 

Autres conséquences :

- une fois la condamnation devenue définitive, informer votre assureur lequel pourrait résilier votre contrat auto. d'assurance à l'échéance annuelle, donc, plus d'assurances,

- le possible licenciement si une telle clause est inscrite sur votre contrat de travail,

etc.

 

Comme quoi, sans porter un jugement envers vous, vous avez intérêt à avoir un bon, donc cher, avocat pour tenter de limiter la casse.

 

Bonne chance.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 

Et bien, non, pas du tout.

 

Si, en Belgique on peut:

http://www.touring.be/fr/vie-quotidienne/circulation-permis/securite/articles/alcool-volant/controle-alcoolemie.asp

 

Dans certains cas, une prise de sang peut aussi être imposée pour mesurer le taux d’alcool, p.ex. quand aucun analyseur d’haleine n’est disponible ou lorsque l’analyse n’a pas produit un résultat valable. En cas d’analyse d’haleine positive, vous pouvez d’ailleurs toujours demander une deuxième analyse et même, ensuite, une contre-expertise via une prise de sang. Vous devrez toutefois supporter le coût de celle-ci si, par la suite, le résultat devait s’avérer à nouveau positif.
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Si, en Belgique on peut:

http://www.touring.be/fr/vie-quotidienne/circulation-permis/securite/articles/alcool-volant/controle-alcoolemie.asp

 

Dans certains cas, une prise de sang peut aussi être imposée pour mesurer le taux d’alcool, p.ex. quand aucun analyseur d’haleine n’est disponible ou lorsque l’analyse n’a pas produit un résultat valable. En cas d’analyse d’haleine positive, vous pouvez d’ailleurs toujours demander une deuxième analyse et même, ensuite, une contre-expertise via une prise de sang. Vous devrez toutefois supporter le coût de celle-ci si, par la suite, le résultat devait s’avérer à nouveau positif.

 

 

Si ma tante en avait, on l'appelerai mon oncle.

 

Edit: tu as posté entre temps ;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §spu804vd

me revoilà, donc après appel à la préfecture, il n'existe plus de permis aménagés, n'ayant aucune mesure d'alcoolémie il est possible qu'il me rende le permis (jusqu'à l'audience) vu la demande de prise de sang de ma part le soir des faits mais cela reste flou. Il faut que la gendarmerie rapelle la préfecture pour savoir si quelquechose a été engagé...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §val405uD

 

 

C'est 5 ans la récidive! donc apparament tu n'es pas concerné! au pire tu auras une suspension de 1 mois il peut etre juste prendre un interimaire en attendant... ou roler sans permis, comme tu le sens, mais pas conseillé du tout du tout!

 

Non c'est 1 (UN) an.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 

Ca t'avance à quoi ?

Si c'était moi qui la posait on m'aurait dit que c'était pour faire le moralisateur a deux balles. :lol:

 

 

Toi, quand tu poses une question de ce genre, on sait effectivement où tu veux en venir ;). C'est un peu comme Nous75 qui recommande toujours l'achat, soit d'une Logan, soit d'une Prius, y'a pas de surprise.

 

Maintenant, tu auras remarqué que j'ai commencé par "question con", ce qui voulait effectivement dire que la réponse n'avait pas spécialement d'interêt hormis de savoir s'il avait bu et surtout quel bénéfice il comptait tirer du fait de refuser de souffler, en gros s'il s'agissait d'une erreur ou d'une déscision réfléchie.

 

Ca ne changera effectivement rien au fait qu'il va de toute façon étre sanctionné comme il se doit, mais si au passage on peu tordre le cou à certaines croyances érronées (j'ai le DROIT de demander une prise de sang par ex.), c'est pas inutile.

 

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×
  • Créer...