Aller au contenu
Logo Caradisiac        

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

Diesel ou Essence, une question de km uniquement ?


Messages recommandés

Bonjour,

Nouvelle sur ce forum, et ayant probablement publié dans la mauvaise catégorie, je republie ici.

Je souhaite poser une question sérieuse à tous les connaisseurs en moteur diesel et essence.

 

On entend toujours dire que le diesel ne vaut pas le coup si l'on ne parcourt que peu de km chaque année.

 

Trouvant l'affirmation un peu "généraliste", j'ai voulu obtenir plus de détails. Parmis ceux-ci, j'ai appris que c'est le FAP qui pose souvent problème (mais pas que ?) lorsqu'on ne roule pas beaucoup. Il a tendance à s'encrasser si l'on ne roule pas "beaucoup" car le moteur n'a pas le temps de brûler les particules fines. Corrigez moi si je me trompe.

 

De l'affirmation "parcourir peu de km par année" on passe donc à "ne pas laisser le temps au moteur de brûler les particules" ?

Ainsi, si l'on fait peu de km chaque année (moins de 10 000 par exemple) mais que l'on fait régulièrement de l'autoroute pour justement brûler ces particules, est-ce que le diesel nous convient tout de même ? Y a-t-il d'autres variables en jeu ?

 

Je ne suis pas une grande conductrice, vous l'aurez compris, mais j'ai du mal à trouver des versions essence du modèle que j'aime et je me demande donc si un diesel "bien entretenu" est tout de même un choix correct même si l'on ne parcourt pas forcément 20 000+ km par an.

 

Merci beaucoup à ceux qui sauront m'éclairer et éventuellement me donner d'autres détails à ce sujet.

 

 

:D

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut

Dans ton cas, on peut rouler - de 10000 km par ans que sur autoroute sans abîmer son diesel,avec un bon entretien (vidanges plus fréquentes par ex), quoi chaque marque possède des différences à ce sujet, certaines supportent moins que d'autres les longues immobilisations.

Maintenant, l'argument de dire que l'on ne trouve pas de modèle équivalent en essence , oui si l'on veut, mais en faisant un effort on doit trouver :jap: , sauf gros SUV , ou Pick up, plus rare en essence en Europe.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci gromiko pour cette réponse argumentée et intéressante ! :)

L'entretien plus régulier qu'en temps normal est donc une façon de compenser un kilométrage réduit par année ? Peut-on également compenser des courts trajets en ville (par exemple 2 par semaine de 5km) par des gros trajets sur autoroute le weekend (70km chaque dimanche) ?

Tu parles également d'immobilisation prolongée, y a-t-il une limite plus ou moins généralisée en nombre de mois après lesquels le risque d'abimer un diesel est très élévé ? En d'autres termes, y a-t-il un vrai risque avec le fait de laisser sa voiture au garage durant 3semaines de vacances par an ?

Je pose des questions assez précises et chiffrées mais c'est pour me faire une idée précise justement :D

Merci !!!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Perso j'ai envie de poser la question à l'envers : pourquoi vouloir un diesel ?

 

Il y a des essences qui ne coûtent pas plus cher au km, et qui finalement n'auront pas tous ces problèmes...

 

Voir du côté des hybrides Toyota, des flex-fuel (E85) ou des GPL...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Pierre,

et c'est une bonne question dont la réponse est simplement le choix :)

Il s'agit d'une audi dont les annonces d'occasion sont littéralement 10 fois plus nombreuses pour des vehicules diesel par rapport à leur équivalent essence.

J'opterais donc bien évidemment pour un modèle essence, si justement j'en trouve un qui me correspond. Et dans l'attente je pose ma question pour savoir si finalement un vehicule diesel serait envisageable, et si oui dans quelles conditions.

 

Merci bien ! :)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci gromiko pour cette réponse argumentée et intéressante ! :)

L'entretien plus régulier qu'en temps normal est donc une façon de compenser un kilométrage réduit par année ?

Peut-on également compenser des courts trajets en ville (par exemple 2 par semaine de 5km) par des gros trajets sur autoroute le weekend (70km chaque dimanche) ?

Tu parles également d'immobilisation prolongée, y a-t-il une limite plus ou moins généralisée en nombre de mois après lesquels le risque d'abimer un diesel est très élévé ? En d'autres termes, y a-t-il un vrai risque avec le fait de laisser sa voiture au garage durant 3semaines de vacances par an ?

Je pose des questions assez précises et chiffrées mais c'est pour me faire une idée précise justement :D

Merci !!!

Salut

1 Oui nous dans le temps on avait un diesel , ancienne auto de notre société déclassée, et on faisait 6000 km max dans l'année ,et très peu de route, mais je faisais la vidange/filtre tous les 4000km, plus surveillance des éventuelles fuites, pneus, ect....

2 Certes il n'y avait pas de FAP, c’était un modèle 92 avec catalyseur.

Oui on peut compenser,en roulant la fin de semaine, rien ne t’empêches de faire un détour pour que cela fasse 7-8 km au lieu de 5, de temps en temps, pour la ville.

3 Il est fort possible de laisser sa voiture diesel/essence dans le garage 1 mois voir bien plus, si il y a beaucoup d’électronique,une alarme, on peut éventuellement brancher la batterie sur un chargeur automatique à très faible charge , il maintient la batterie chargée, ou re-charger un peu la batterie au retour de vacances, si on ne veut pas d’appareils électrique branché dans son garage.

Chez nous on laisse des camions 4 mois arrêtés, et ça ne pose pas trop de soucis si bien stocké, même si c'est un peu différent des autos.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×
  • Créer...