Aller au contenu
Logo Caradisiac        

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

Messages recommandés

Si c'est fiable, moins cher au km, autonomie correct, et des stations partout sans devoir chercher/stresser, pourquoi pas

 

Si non, alors non.

 

Ça me semble être une bonne alternative, mais il va falloir investir plus que massivement pour arriver a ce résultat, c'est peu probable selon moi, car les politiques ont surement plus à gagner ailleurs.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si les méthodes de production de l'hydrogène ne progressent pas RADICALEMENT, il est HORS DE QUESTION pour moi de passer à l'hydrogène: faut rappeler qu'a l'heure actuelle , la quasi totalité de l'H² produit dans le monde (source "Science et Vie") est extrait DU GAZ NATUREL (méthane) avec une émission de CO² par km similaire à celle produite par ce même méthane brûlé dans un moteur à pistons (le méthane peut être utilisé sur moteurs essence et diesel, mais essentiellement utilisé sur diesel (bus urbains), autrement dit l'hydrogène actuel ce n'est que du greenwashing, car contraîrement à une voiture électrique à batterie, son bilan écologique (énergie consommée+ énergie et ressources liés à sa fabrication) ne s'améliore pas au fil des km parcourus, c'est tout le contraîre... (une voiture à hydrogène est en fait une voiture électrique, la seule différence est que la batterie est remplacée par la pile à combustible).

L'autre point est que l'hydrogène produit par électrolyse est un gouffre énergétique (coût actuel 4x plus cher que l'extraction depuis le méthane), car il faut autant d'électricité pour l'électrolyse que ce que l'on récupère à la sortie de la pile à combustible, autrement dit il est bien plus rentable de charger directement une voiture électrique à batterie...

Autre problème : la liquéfaction, la conservation et le transport de l'hydrogène qui sont très coûteux en énergie et en moyens, et pour finir, comme on ne peut pas utiliser l'hydrogène sous sa forme compacte (liquide) dans une voiture (son maintient à basse t° nécessite de l'énergie), pour un kilométrage donné, les réservoirs d'hydrogène sous pression à 700 bars sont entre 3 et 4 x plus volumineux qu'un réservoir d'essence...c'est autant de place de perdue à bord d'une voiture...

L'unique avantage d'une voiture à hydrogène par rapport à une électrique à batterie c'est la rapidité de recharge, sinon rien...et faut aussi rappeler qu'il n'existe pas de réseau de distribution d'hydrogène hormis une poignée de points de distribution privés (pour quelques taxi parisiens et quelques bus utilisant de l'hydrogène "déchet" de procédés industriels...)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

+1, et sans le confort de la recharge à domicile comme pour un VE.

Un véhicule à hydrogène, aujourd'hui et a priori pour encore les 10 ans qui viennent, c'est les inconvénients de l'électrique ET les inconvénients de l'essence.

Non merci.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Personnellement, je pense que l'hydrogène surpassera le phénomème 100% électrique. Car aujourd'hui, trop timide l'hybridation Hy/Elec". C'est le moyen terme...

Cependant, le moteur "Essence" n'as pas dit son dernier mot!... ont peut imaginer une hybridation 75% électrique / 25% ess/éthanol.

Alors qu'aujourd'hui le % est inversé soit 25/75 essence classique... Savoir réunir le meilleur des 2 mondes est la solution du court terme a 10 ans!...

(un petit exemple pointe son nez, avec l'Evoque Flexfluel)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Personnellement, je pense que l'hydrogène surpassera le phénomème 100% électrique. Car aujourd'hui, trop timide l'hybridation Hy/Elec". C'est le moyen terme...

Cependant, le moteur "Essence" n'as pas dit son dernier mot!... ont peut imaginer une hybridation 75% électrique / 25% ess/éthanol.

Alors qu'aujourd'hui le % est inversé soit 25/75 essence classique... Savoir réunir le meilleur des 2 mondes est la solution du court terme a 10 ans!...

(un petit exemple pointe son nez, avec l'Evoque Flexfluel)

Hybridation hy/elec c'est quoi ça?

 

Les "voitures à hydrogène" ne sont pas des hybrides, mais des voitures électriques alimentées par une pile à combustible au lieu d'une batterie, il n'existe aucune voiture à moteur à pistons fonctionnant à l'hydrogène, l'essai fait par BMW https://fr.wikipedia.org/wiki/BMW_Hydrogen_7 a démonté un trop mauvais rendement, d'où son abandon...et vos pourcentages d'hybridation ne veulent rien dire car le % dépend de la distance totale parcourue, ça va de 100% électrique sur courts trajets à pas grand chose sur les grandes distances...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Au delà de la question de sa production, l'hydrogène comme palliatif à l'essence pour les véhicules individuels est un serpent de mer, voire une hérésie pour de pures question de logistique.

 

Déjà que développer un réseau de recharge électrique public massif est compliqué alors l'hydrogène... Pas question d'envisager la recharge "à la maison" pour commencer.

Outre la construction d'installations lourdes (et donc hors de prix) à travers tout le pays pour des véhicules qui n'existent pas, il faudrait avoir trois fois plus de citerne en circulation que pour les carburants "conventionnels"

En plus, les dites citernes devraient être intégralement construites et financées ex nihilo, alors qu'elle seraient plus complexes et onéreuses que les citernes à carburant classiques...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme d'hab, personne n'a dit que tout le monde devait rouler au H2. :jap:

C'est comme pour l'électrique : ça ne conviendra jamais à tout le monde.

Comme pour le diesel en fait.

 

Bref, l'erreur c'est de vouloir généraliser, et surtout, comme pour l'électrique, de vouloir imposer à tout prix sa généralisation.

Faire des poids-lourds sur batterie, c'est une grosse absurdité, et pourtant certains y vont...

Faire une Tesla S P100D, c'est également une grosse absurdité. Et pourtant ça se vend.

 

Bref, c'est toujours pareil, y'a ceux qui se trompent d'usage, y'a ceux qui s'achètent une conscience, et y'a ceux qui voudraient juste bien rouler avec ce qui est le plus pertinent, sans avoir des élites bien pensantes qui savent mieux que les autres ce qui est bon pour eux...

 

A côté de chez moi y'a une usine qui produit du H2 en excès, et qui le propose dans une station. Je ne vois pas où est le problème de rouler à l'H2 dans ce cas. :jap:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 11 heures, pierregdlj a dit :

Comme d'hab, personne n'a dit que tout le monde devait rouler au H2. :jap:

C'est comme pour l'électrique : ça ne conviendra jamais à tout le monde.

Comme pour le diesel en fait.

 

Bref, l'erreur c'est de vouloir généraliser, et surtout, comme pour l'électrique, de vouloir imposer à tout prix sa généralisation.

Faire des poids-lourds sur batterie, c'est une grosse absurdité, et pourtant certains y vont...

Faire une Tesla S P100D, c'est également une grosse absurdité. Et pourtant ça se vend.

 

Bref, c'est toujours pareil, y'a ceux qui se trompent d'usage, y'a ceux qui s'achètent une conscience, et y'a ceux qui voudraient juste bien rouler avec ce qui est le plus pertinent, sans avoir des élites bien pensantes qui savent mieux que les autres ce qui est bon pour eux...

 

A côté de chez moi y'a une usine qui produit du H2 en excès, et qui le propose dans une station. Je ne vois pas où est le problème de rouler à l'H2 dans ce cas. :jap:

C'est combien le prix du KW de H2 pour info ?

Ils mesurent comment le tarif ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 01/12/2020 à 22:03, pierregdlj a dit :

Comme d'hab, personne n'a dit que tout le monde devait rouler au H2. :jap:

C'est comme pour l'électrique : ça ne conviendra jamais à tout le monde.

Comme pour le diesel en fait.

 

Bref, l'erreur c'est de vouloir généraliser, et surtout, comme pour l'électrique, de vouloir imposer à tout prix sa généralisation.

Faire des poids-lourds sur batterie, c'est une grosse absurdité, et pourtant certains y vont...

Faire une Tesla S P100D, c'est également une grosse absurdité. Et pourtant ça se vend.

 

Bref, c'est toujours pareil, y'a ceux qui se trompent d'usage, y'a ceux qui s'achètent une conscience, et y'a ceux qui voudraient juste bien rouler avec ce qui est le plus pertinent, sans avoir des élites bien pensantes qui savent mieux que les autres ce qui est bon pour eux...

 

A côté de chez moi y'a une usine qui produit du H2 en excès, et qui le propose dans une station. Je ne vois pas où est le problème de rouler à l'H2 dans ce cas. :jap:

 

Y a quand même un problème de rentabilité pour développer une filière 

 

Coté construction déjà il faut qu'ils aient des débouchés (et c'est pas 100 péquins qui vivraient par hasard près d'un point de production qui suffisent..

 

Après certes, t'as toyota qui te sort une mirai vendue à perte à 60 k€... reste qu'en face t'as combien de client pour mettre autant dans une caisse qui ne pourra faire le plein que dans quelques points très localisés...

 

Quant au distributeur, sans marché suffisant, ils vont certainement pas développer à grand frais un réseau qui leur reviendra une blinde à construire et à alimenter.

 

 

Bref, c'est le serpent qui se mort la queue : aucun avenir pour les particuliers :bah:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 13/09/2020 à 09:21, analiste a dit :

Si les méthodes de production de l'hydrogène ne progressent pas RADICALEMENT, il est HORS DE QUESTION pour moi de passer à l'hydrogène: faut rappeler qu'a l'heure actuelle , la quasi totalité de l'H² produit dans le monde (source "Science et Vie") est extrait DU GAZ NATUREL (méthane) avec une émission de CO² par km similaire à celle produite par ce même méthane brûlé dans un moteur à pistons (le méthane peut être utilisé sur moteurs essence et diesel, mais essentiellement utilisé sur diesel (bus urbains), autrement dit l'hydrogène actuel ce n'est que du greenwashing, car contraîrement à une voiture électrique à batterie, son bilan écologique (énergie consommée+ énergie et ressources liés à sa fabrication) ne s'améliore pas au fil des km parcourus, c'est tout le contraîre... (une voiture à hydrogène est en fait une voiture électrique, la seule différence est que la batterie est remplacée par la pile à combustible).

L'autre point est que l'hydrogène produit par électrolyse est un gouffre énergétique (coût actuel 4x plus cher que l'extraction depuis le méthane), car il faut autant d'électricité pour l'électrolyse que ce que l'on récupère à la sortie de la pile à combustible, autrement dit il est bien plus rentable de charger directement une voiture électrique à batterie...

Autre problème : la liquéfaction, la conservation et le transport de l'hydrogène qui sont très coûteux en énergie et en moyens, et pour finir, comme on ne peut pas utiliser l'hydrogène sous sa forme compacte (liquide) dans une voiture (son maintient à basse t° nécessite de l'énergie), pour un kilométrage donné, les réservoirs d'hydrogène sous pression à 700 bars sont entre 3 et 4 x plus volumineux qu'un réservoir d'essence...c'est autant de place de perdue à bord d'une voiture...

L'unique avantage d'une voiture à hydrogène par rapport à une électrique à batterie c'est la rapidité de recharge, sinon rien...et faut aussi rappeler qu'il n'existe pas de réseau de distribution d'hydrogène hormis une poignée de points de distribution privés (pour quelques taxi parisiens et quelques bus utilisant de l'hydrogène "déchet" de procédés industriels...)

On ne parle jamais de la désulfuration des carburants qui consomme 42 millions de tonnes d'hydrogène par an, tout ça pour mettre le GO aux normes anti-pollution, c'est obligatoire maintenant.

On pourrait utiliser directement cet hydrogène dans des voitures à PAC H2 au lieu de le "gaspiller" dans des voitures à pétrole polluantes. Avec 1kg d'H2 aux 100 km et ces 42 millions de tonnes, le calcul est facile à faire, ce sont plusieurs centaines de millions de voitures à PAC H2 qui pourraient rouler. Mais ça éliminerait autant de voitures consommant du pétrole, c'est bien là la clé du problème...

On a fait des progrès depuis la découverte de l'hydrogène et la pile à combustible.

Si on veut démontrer que la compression de l'hydrogène a un mauvais rendement, on utilise un compresseur à air, prévu pour un gaz 14 fois plus dense. Les compresseurs à hydrogène modernes ont un bon rendement surtout les compresseurs électrochimiques sans pièces mobiles. Idem pour l'électrolyse, on a fait des progrès depuis 1820.

Le petit problème, c'est la nécessité de faire le plein avec de l'hydrogène (gaz) refroidi à -35°.

Modifié par Maximus Leo
correction
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Maximus Leo a dit :

On ne parle jamais de la désulfuration des carburants

 Les compresseurs à hydrogène modernes ont un bon rendement surtout les compresseurs électrochimiques sans pièces mobiles. Idem pour l'électrolyse, on a fait des progrès depuis 1820.

Le petit problème, c'est la nécessité de faire le plein avec de l'hydrogène (gaz) refroidi à -35°.

 

Le rendement de l'électrolyse est juste passé de "extrêmement mauvais" à "très mauvais", moi j'appelle pas ça "des progrès" significatifs, et même un compresseur électrochimique n'est pas énergétiquement gratuit et se rajoute aux pertes de rendement, d'ailleurs curieusement l'on ne trouve aucun chiffre de consommation ni de débit pour ce type d'appareils, ce qui génère le doute... quand a la consommation d'hydrogène par la désulfuration, c'est "peanuts" par rapport à la consommation globale de carburant...s'il en était autrement le prix au litre du carburant exploserait...hors la désulfuration c'est maximum 3 centimes (net) au litre...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 02/12/2020 à 09:44, Yek a dit :

C'est combien le prix du KW de H2 pour info ?

Ils mesurent comment le tarif ?

Le kWh.. (le KW en prix ça ne veut rien dire, c'est une unité de puissance).

Le kg de H2 est aux alentours de 8€ comprimé à 350 bar. Ce qui fait 0,24€ le kWh. Info fournie par Bernard Lledos, responsable communication chez Air Liquide.

En 2020, les français payent en moyenne 0,1557 € TTC par kWh (option base) Le prix du kWh est de 0,1798 € TTC en heures pleines et 0,1344 € TTC en heures creuses pour une puissance de 6 kVa. (source : https://www.fournisseur-energie.com/prix-kwh/ )

Modifié par Maximus Leo
Ajout d'infos
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 25/11/2020 à 12:04, srill a dit :

Au delà de la question de sa production, l'hydrogène comme palliatif à l'essence pour les véhicules individuels est un serpent de mer, voire une hérésie pour de pures question de logistique.

 

Déjà que développer un réseau de recharge électrique public massif est compliqué alors l'hydrogène... Pas question d'envisager la recharge "à la maison" pour commencer.

Outre la construction d'installations lourdes (et donc hors de prix) à travers tout le pays pour des véhicules qui n'existent pas, il faudrait avoir trois fois plus de citerne en circulation que pour les carburants "conventionnels"

En plus, les dites citernes devraient être intégralement construites et financées ex nihilo, alors qu'elle seraient plus complexes et onéreuses que les citernes à carburant classiques...

Tout le monde roule déjà à l'hydrogène car les carburants sont traités à l'hydrogène afin d'en éliminer le soufre. Ça s'appelle la désulfuration et c'est effectué en raffineries. Il s'agit de mettre les carburants aux normes anti-pollution maintenant obligatoires.

Pour la désulfuration, on consomme 42 millions de tonnes d"hydrogène par an... Si cet hydrogène était utilisé directement, on aurait de quoi faire rouler plusieurs centaines millions de voitures à PAC H2 , mais on éliminerait plusieurs centaines millions de voitures à pétrole, c'est bien là le problème pour le lobby pétrolier.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, analiste a dit :

 

Le rendement de l'électrolyse est juste passé de "extrêmement mauvais" à "très mauvais", moi j'appelle pas ça "des progrès" significatifs, et même un compresseur électrochimique n'est pas énergétiquement gratuit et se rajoute aux pertes de rendement, d'ailleurs curieusement l'on ne trouve aucun chiffre de consommation ni de débit pour ce type d'appareils, ce qui génère le doute... quand a la consommation d'hydrogène par la désulfuration, c'est "peanuts" par rapport à la consommation globale de carburant...s'il en était autrement le prix au litre du carburant exploserait...hors la désulfuration c'est maximum 3 centimes (net) au litre...

Le rendement de la machine à vapeur était aussi "extrêmement mauvais" (quelques %). Elle a régné pendant 150 ans.

On a progressé ensuite avec le moteur a pétrole et ses 15 à 20% de rendement. Il s'est imposé partout malgré ce rendement déplorable. On s'enthousiasme pour le rendement formidable de 33% de l'EPR où les 2/3 sont perdus.

Du puits à la roue, l'hydrogène a un rendement 2 fois meilleur.

C'est le lobby pétrolier qui orchestre la propagande antihydrogène, il a de bonnes raisons.

Modifié par Maximus Leo
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout le monde roule déjà à l'hydrogène parce que les carburants sont traités à l'hydrogène dans les raffineries.

42 millions de tonnes d'hydrogène sont consommés chaque année pour la désulfuration des carburants en raffinerie. On pourrait utiliser directement cet hydrogène dans des voitures à PAC H2, il y aurait de quoi en faire rouler plusieurs centaines de millions. (42 millions de tonnes et 1kg/100 km, faites le calcul).

Autre "scandale", cet hydrogène est produit avec du gaz naturel, ça pollue énormément, chacun le sait voyons...  Alors, pour éviter ça, le gaz naturel est brûlé par centaines de milliards de m3 par an. On maintient ainsi le prix du gaz et de l"hydrogène au plus haut... Malin...

https://www.youtube.com/watch?v=8-pA0X-Wb_Y

Les chiffres donnés par la Banque Mondiale sont très en-dessous de la réalité. Ils sont évalués à partir de photos satellites prises en infra-rouge, quasiment au pif, quoi... Pour le patron de Gazprom, la Russie brûle entre 400 et 500 milliards de gaz naturel par an (son interview sur France Culture).

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La Toyota Mirai ça marche parce que Toyota a un partenaire au Japon, c'est le pétrolier Iwatani.

La compagnie pétrolière Iwatani construit petit à petit un réseau de distribution, principalement au Japon.

Iwatani produit de l'hydrogène pour la désulfuration de ses carburants dans ses raffineries. Avec la diminution de consommation des véhicules au Japon, Iwatani dispose maintenant de capacités de production pour 2 millions de Mirai.

Le plein chez Iwatani. Le kg d'H2 est à 1100 ¥ soit 8,66 € TTC.

https://www.youtube.com/watch?v=r8tLVcWnm48&t=35s

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 02/12/2020 à 09:44, Yek a dit :

C'est combien le prix du KW de H2 pour info ?

Ils mesurent comment le tarif ?

Aucune idée, je n'ai pas cherché à savoir, et ça n'a pas grande importance pour le moment.

 

Le 07/12/2020 à 17:44, srill a dit :

 

Y a quand même un problème de rentabilité pour développer une filière 

 

Coté construction déjà il faut qu'ils aient des débouchés (et c'est pas 100 péquins qui vivraient par hasard près d'un point de production qui suffisent..

 

Après certes, t'as toyota qui te sort une mirai vendue à perte à 60 k€... reste qu'en face t'as combien de client pour mettre autant dans une caisse qui ne pourra faire le plein que dans quelques points très localisés...

 

Quant au distributeur, sans marché suffisant, ils vont certainement pas développer à grand frais un réseau qui leur reviendra une blinde à construire et à alimenter.

 

 

Bref, c'est le serpent qui se mort la queue : aucun avenir pour les particuliers :bah:

La rentabilité, on s'en fout pour le moment. Une innovation n'est jamais rentable. Le jour où elle le devient, ce n'est déjà plus une innovation.

 

Pour la Mirai, y'aura bien assez de clients au niveau mondial. La France n'est pas le centre du monde.

 

Pas sûr du tout que le réseau (c'est quoi d'ailleurs, un "réseau" d'hydrogène ?) soit si cher à développer.

 

Chez moi, à Dole, la Poste roulait à un moment donné au H² (je ne sais pas si c'est encore le cas, à vérifier). Si ils l'ont fait, c'est que c'était possible...

 

Le 14/12/2020 à 15:30, Maximus Leo a dit :

Le kWh.. (le KW en prix ça ne veut rien dire, c'est une unité de puissance).

Le kg de H2 est aux alentours de 8€ comprimé à 350 bar. Ce qui fait 0,24€ le kWh. Info fournie par Bernard Lledos, responsable communication chez Air Liquide.

En 2020, les français payent en moyenne 0,1557 € TTC par kWh (option base) Le prix du kWh est de 0,1798 € TTC en heures pleines et 0,1344 € TTC en heures creuses pour une puissance de 6 kVa. (source : https://www.fournisseur-energie.com/prix-kwh/ )

Je parie que dans les 15 ans qui viennent, les prix vont s'inverser : l'électricité va devenir plus chère, et l'hydrogène moins cher.

 

Le 14/12/2020 à 15:58, Maximus Leo a dit :

Le rendement de la machine à vapeur était aussi "extrêmement mauvais" (quelques %). Elle a régné pendant 150 ans.

On a progressé ensuite avec le moteur a pétrole et ses 15 à 20% de rendement. Il s'est imposé partout malgré ce rendement déplorable. On s'enthousiasme pour le rendement formidable de 33% de l'EPR où les 2/3 sont perdus.

Du puits à la roue, l'hydrogène a un rendement 2 fois meilleur.

C'est le lobby pétrolier qui orchestre la propagande antihydrogène, il a de bonnes raisons.

Hum, ça fait quand même 15 bonnes années que le rendement du moteur à pétrole est de l'ordre de 30 à 40%...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 14/12/2020 à 15:58, Maximus Leo a dit :

Le rendement de la machine à vapeur était aussi "extrêmement mauvais" (quelques %). Elle a régné pendant 150 ans.

On a progressé ensuite avec le moteur a pétrole et ses 15 à 20% de rendement. Il s'est imposé partout malgré ce rendement déplorable. On s'enthousiasme pour le rendement formidable de 33% de l'EPR où les 2/3 sont perdus.

Du puits à la roue, l'hydrogène a un rendement 2 fois meilleur.

C'est le lobby pétrolier qui orchestre la propagande antihydrogène, il a de bonnes raisons.

 La machine à vapeur: d'abord à pistons alternatifs, on n'avait rien d'autre, donc pas le choix, mais elle n'est pas morte car une centrale nucléaire c'est une machine à turbine à vapeur ...

Le rendement des moteurs à pétrole est actuellement de ~27% pour les essence et ~35% pour les diesel, avec un maximum de 52% pour les très gros diesel 2 temps lents...

L'EPR ben ouais c'est une machine à vapeur à chaufferie nucléaire, comme toutes les centrales nucléaires...

Et non du puit à la roue le rendement de l'hydrogène issu de méthane n'est pas meilleur que celui d'un moteur diesel et très inférieur si l'on utilise de l'hydrogène issu d'électrolyse...car les pertes d'énergie surtout version "verte" sont très nombreuses et pour la plupart très spécifiques et le volume d'un réservoir d'hydrogène est considérable (à autonomie égale 4x plus volumineux)...comparativement les pertes sont beaucoup moins importantes pour le GPL ou le GNL, dont le volume n'est que 1.5x supérieur ...

Juste pour info, Total fait la promotion de l'hydrogène donc ton argument anti pétrolier... Total, nouveau meilleur ami de l’hydrogène - L'Usine Energie (usinenouvelle.com)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 25/12/2020 à 00:36, analiste a dit :

Le rendement des moteurs à pétrole est actuellement de ~27% pour les essence et ~35% pour les diesel

Tu parles des rendements mini, ou moyens ? (si toutefois on peut faire une moyenne, car ça dépend de l'usage)

Parce-qu'en valeurs maxi, on est quand même plus haut maintenant, de l'ordre de 30-33% pour les essence, et 40-43 pour les diesels.

Sans parler des essences Toyota (40% sans hybridation, 41% avec hybridation (sans tenir compte de l'énergie électrique)) et Mazda (ça parle de 48% pour le Skyactiv X, mais difficile d'avoir des valeurs officielles).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense que hydrogène aura une chance si le nucléaire (IVeme generation, pas la troisième comme EPR) aura un futur.  Certains réacteurs de la 4eme generation (comme les réacteurs supercritiques ou réacteurs refroidis à gas)  peuvent être utilisées pour générer de l’hydrogène en plus de l’électricité. 

 

Ou bien si on arrive à le produire àpd déchets en utilisant toute sorte de bactéries et algues bizarres. Sinon, si on reste sur le mode de production actuel je pense qu'il est mort. 

 

A mon avis pousser d'un coté pour electrifier les flottes (batteries, hydrogen/fuel cells peu importe) et pousser d'un autre coté pour abandoner le nucléaire c'est une grosse connerie et on va se planter.  Dans la tetes de gens et de politiciens (souvent très cons et en pensent seulement à court terme) le nucléaire est réduit aux bon vieux réacteurs de 2eme generations concus il y a plus de 50 ans, qui évidement sont critiquables mais qui ne represent pas la seule option. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 12/09/2020 à 23:23, OLEG-GARAGE a dit :

Est-ce que êtes vous prêt à prendre l’hydrogène en énergie pour votre voiture dans les 10 ans à venir ?

On consomme déjà beaucoup d'hydrogène en roulant essence ou diesel mais on ne le sais pas.

 

Pourquoi ? Parce qu'on utilise l'hydrogène par millions de tonnes dans les raffineries pour la désulfuration des carburants.

 

Cet hydrogène pourrait être utilisé directement dans des voitures à PAC hydrogène. Cette énorme quantité d'hydrogène permettrait d'en faire rouler des centaines de millions.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 25/12/2020 à 00:36, analiste a dit :

 La machine à vapeur: d'abord à pistons alternatifs, on n'avait rien d'autre, donc pas le choix, mais elle n'est pas morte car une centrale nucléaire c'est une machine à turbine à vapeur ...

Le rendement des moteurs à pétrole est actuellement de ~27% pour les essence et ~35% pour les diesel, avec un maximum de 52% pour les très gros diesel 2 temps lents...

L'EPR ben ouais c'est une machine à vapeur à chaufferie nucléaire, comme toutes les centrales nucléaires...

Et non du puit à la roue le rendement de l'hydrogène issu de méthane n'est pas meilleur que celui d'un moteur diesel et très inférieur si l'on utilise de l'hydrogène issu d'électrolyse...car les pertes d'énergie surtout version "verte" sont très nombreuses et pour la plupart très spécifiques et le volume d'un réservoir d'hydrogène est considérable (à autonomie égale 4x plus volumineux)...comparativement les pertes sont beaucoup moins importantes pour le GPL ou le GNL, dont le volume n'est que 1.5x supérieur ...

Juste pour info, Total fait la promotion de l'hydrogène donc ton argument anti pétrolier... Total, nouveau meilleur ami de l’hydrogène - L'Usine Energie (usinenouvelle.com)

La principale utilisation de l'hydrogène chez Total c'est la désulfuration des carburants pétroliers dans le but de les rendre un peu moins polluants. 42 millions de tonnes d"hydrogène sont consommés annuellement dans le monde pour la désulfuration des carburants.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×
  • Créer...