Aller au contenu
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

DIAC


Invité §lez275HK

Messages recommandés

De mon coté, je tente de rendre par anticipation un Renault Kadjar que je ne peux plus conduire, étant à l'étranger et ne pouvant l'y immatriculer. Retour du véhicule au garage : le diesel n'est plus à la mode, on vous le reprend, mais vous payez le solde des mensualités. Je refuse et gare le véhicule, le payant tant bien que mal. Je perds mon job et mon père, du COVID-19, coup sur coup. Je prends contact avec la DIAC qui me propose un report de mensualité... au mois de mai (les obsèques, c'est maintenant que nous les payons!) et après que j'ai expliqué que cela était hors de question, vu que le report de mensualité l'augmentait de 78 EUR jusqu'à la fin du contrat.

 

Je reçois il y a quelques minutes un coup de fil d'un charmant monsieur, qui recommence à me proposer d'aller voir un garage ou de vendre la voiture moi-même. Je lui explique que dans le contexte actuel, confinement plus deuil, cela étant impossible, et le ton monte. Le monsieur m'annonce donc que vu mon ton, la conversation est impossible et me raccroche au nez en me souhaitant une bonne journée. Désolé, mais je suis révolté par tant de grossièreté et de manque d'empathie. Ces gens suivent les dossiers et ce monsieur — qui m'a envoyé auparavant un courriel pour me demander un certificat de décès — m'a écrit peu après pour m'inviter à faire un mail ou un courrier de réclamation si je n'étais pas satisfait. La personne qui écrit et téléphone signe de son initiale (B.), garantissant qu'on ne puisse se plaindre directement de lui auprès de sa hiérarchie.

 

Après être passé entre les mains de PFG, j'ai un peu de mal à payer ces mensualités. J'ai une grosse partie de mon revenu qui est partie dans la nature et je dois aider ma mère le temps qu'elle reçoive sa pension de reversion, sans compter le fait que je souffre d'une maladie chronique un peu compliquée à gérer dans le contexte hospitalier actuel.

 

Je ne vais quand même pas devoir saisir le juge pour obtenir une solution à l'amiable? Je serai ravi de pouvoir bénéficier de vos retours d'expérience... Merci de votre soutien.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 40
  • Créé
  • Dernière réponse

Participants fréquents à ce sujet

Participants fréquents à ce sujet

Invité §Ano700Mg

"Un crédit vous engage et doit être rembousé, verfier votre capacité de remboursement avant de vous engager". Cette phrase vous l'avez lue et signée dans l'offre de financement et tout est dit dedans.

Vous devez donc :

- soit payer la mensualité

- soit rendre le véhicule .

Mais sachez que vous êtes fiché au FICP ce qui vous empêche de souscrire un autre crédit tant que cette situation perdure.

je vous conseilles donc de vous rapprocher au plus vite de l'organisme prêteur afin de négocier au mieux avec eux; l'erreur serait de laisser pourrir la situation.

Bon courage.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"Un crédit vous engage et doit être rembousé, verfier votre capacité de remboursement avant de vous engager". Cette phrase vous l'avez lue et signée dans l'offre de financement et tout est dit dedans.

Vous devez donc :

- soit payer la mensualité

- soit rendre le véhicule .

Mais sachez que vous êtes fiché au FICP ce qui vous empêche de souscrire un autre crédit tant que cette situation perdure.

je vous conseilles donc de vous rapprocher au plus vite de l'organisme prêteur afin de négocier au mieux avec eux; l'erreur serait de laisser pourrir la situation.

Bon courage.

Je paie les mensualité, et ce qui n'est pas le problème, d'autant qu'il ne s'agit pas de payer un crédit... Suite à mes mails, une personne m'a rappelé. Mais contrairement à ce que vous dites, et c'est bien cela le problème, c'est que la restitution du véhicule dépend de la bonne volonté d'un concessionnaire et non de la DIAC, qui s'en lave les mains. La seule autre possibilité est de vendre la voiture soi-même, chose extrêmement facile en période de confinement.

 

Contrairement à ce que vous dites, en cas de LOA ou de LLD, il n'y a aucune négociation possible si vous n'avez plus besoin du véhicule, d'autant qu'il n'y a aucune assurance dans mon cas (je précise que je n'en ai pas besoin) en dehors de la garantie financière.

 

Donc, je vous rassure : j'ai toujours été en contact avec la DIAC, je sais qu'un crédit m'engage et je ne laisse pas la situation pourrir. J'ai juste une voiture qui prend la poussière depuis novembre 2019 dans un parking, assurée tout risque et qui ne sert à rien — je ne peux même pas la prêter ou la sous-louer. Et les concessionnaires contactés - à commencer par celui qui m'a vendu la voiture - veulent bien la reprendre à la condition que je paie cash les mensualités restantes. Y compris en rachetant une voiture au comptant.

 

A part cela, tout est normal. J'ai pris ce mode de financement pensant très naïvement que contrairement à un crédit, j'allais pouvoir faire face à une difficulté en rendant le véhicule. En fait, c'était le contraire : si j'avais pris un crédit, j'aurais été propriétaire du véhicule et j'aurais pu le vendre et payer le solde à la DIAC, sans être coincé. Dommage...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

En espérant que vous pourrez m'éclairer..

Voici le topo,

Je viens tout juste de commencer un nouveau travail en CDI donc pas de fiche de paie.

Mes parents ont la gentillesse de prendre le crédit à place pour l'achat d'une Twingo chez Renault.

La twingo coute 11290euros, nous apportons 5000 euros d'apport + 1500 de prime à la conversion.

Nous empruntons sur 30 mois pour des mensualités à 209euros.

 

Seul soucis, c'est ma mère qui possède les revenus (mon père étant retraité et ne touche une toute petite retraite).

Elle possède donc les revenus, en temps normal le crédit serait passé.

Mais cette année, il a été diagnostiqué un cancer du cerveau à ma maman..

Son salaire est assuré pendant 3 ans par la sécu et la prévoyance

Seulement, sachant ca, le commercial me met dans l'attente car le précédent dossier qui avait été établi dans un autre Renault est faux (la commerciale a du comprendre la situation et fait en sorte que le dossier passe à coup sur)

 

Qu'en pensez vous ..? Le crédit de 5300euros sera refusé à coup sur par la DIAC?

 

C'est assez problématique, je viens d'avoir mon permis, aucune société ne me loue de voiture étant jeune permis, et mon travail nécessite un véhicule pour me déplacer..

 

Merci pour vos avis et éclairages ..

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Kmilou, la DIAC n’est pas la meilleure solution face à votre problème. La somme n’est pas très importante, cela ne risque pas d’être un problème, mais vous n’aurez aucune des assurances liées au prêt. En cas de problème, cela va être désagréable.

Avec mes parents, nous avons acheté ou loué 7 véhicules via la DIAC. On m’a volé une voiture en LLD en 2011 et je bénis encore mon assureur, puisque le concessionnaire avait oublié de mettre la FA+, la garantie financière en bon français. J’ai donc perdu l’ensemble des mensualités versées. Comme indiqué ci-dessus, je n’arrive pas à obtenir le moindre soutien de la DIAC pour rendre le véhicule, sinon la proposition de la vendre aux enchères, alors que le financement se termine dans... 2 mois !

Un conseil : la DIAC, c’est très bien lorsqu’on ne sort pas des chemins battus et qu’on a aucun accident de la vie et il faut l’éviter comme la peste lorsqu’il y a un risque quelconque. Si on ajoute qu’ils sont très moyens en termes d’information du consommateur et sur leur relation avec le vendeur, il convient d’être très méfiant. Il vaut mieux aller voir sa banque ou une autre marque, notamment lorsqu’on a un problème lié à la santé.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce type d'établissement, prêt présenté par le vendeur ou dans les locaux du vendeurs, sont rarement intéressant financièrement mais ils ont l'avantage d'accepter assez facilement les prêts: la charge du risque d'accepter des clients "un peu plus à risques" est compensé par des taux d'intérêts plus élevés que chez un banquier par exemple.

 

Cela ne veut pas dire que ce n'est pas toujours intéressant et il faut prendre alors sa calculette: je pense notamment en fin d'année aux prêts 0% accordés souvent par certains constructeurs, il faut juste garder à l'esprit que les intérêts sont alors pris en charge contractuellement (accord entre l'établissement de prêt qui ne travaille pas pour rien, lui-même achetant l'argent qu'il te prêtera puisque ce n'est pas une banque et le concessionnaire) peu ou prou par le concessionnaire et que donc il sera sans doute moins enclin à accorder des remises supplémentaires sur le véhicule souhaité.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×
  • Créer...
Aller en haut de page