Aller au contenu
Logo Caradisiac        

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

Polishage coque Quicksilver 675


Messages recommandés

Bonjour à tous

 

Ci dessous quelques photos concernant le polishage de la coque de mon Quicksilver 675.

La coque est immergée en moyenne de mai à septembre, le ponton est en eau douce à Arzal.

Sachant également que je passe le nettoyeur HP eau chaude chaque année.

 

IMG_0545.jpg

J'ai finalement acheté la lustreuse chez USHIP, 1300w avec variateur , elle est livrée en coffret avec une poignée standard, une poignée en "U" et une peau de mouton.

J'ai acheté en sus 2 peaux de mouton. Elles se fixent par velcro sur le plateau de la machine qui est également dispo en pièce détachée chez USHIP.

Un pinceau pour passer le produit et c'est parti pour le nettoyage.

 

 

 

 

IMG_0540.jpg

 

Je passe le polish au pinceau (brosse ronde) et sur une petite surface à la fois

On voit à l'arrière que la coque qui n'est pas polishée, n'est pas très sale et qu'elle n'est pas vraiment terne.

 

 

IMG_0539.jpg

Le polish graisse la peau de mouton d'où l'importance d'en avoir au moins une en sus pour le surfaçage.

 

 

IMG_0538.jpg

 

Une fois le polish passé avant la cire.

 

 

 

IMG_0536.jpg

Passage de la cire au chiffon avant d'y revenir avec la peau de mouton.

 

 

IMG_0542.jpg

Je passe le déjaunissant sur les autocollants , je pulvérise le produit sur le chiffon, et je ne fais qu'une seule passe sur la bande, résultat garanti.

 

 

IMG_0546.jpg

 

Les produits utilisés : 1/3 du flacon de cire sera suffisant, 100gr /250gr du polish bleu, le déjaunissant me fera des années.

Attention la surface à traiter est réduite du fait que un antifouling existe sur la coque.

 

La polisseuse est au prix de 90€ TTC et elle convient tout à fait.( coffret plastique+ peau de mouton+ 2 poignées).

 

Le résultat après le passage de la cire et son surfaçage à la peau de mouton propre n'est pas flagrant, je mise donc sur le coté déperlant de la cire lors de la mise à l'eau, je contrôlerai la tenue du déperlant durant la saison. Les micro-rayures ont disparu. Les rayures un peu plus importantes ont été atténuées mais sont encore visibles au regard averti.

La coque est vraiment très douce au toucher.

L'idéal serait de faire un essai sur une coque bien terne.

 

JM

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une question jean Michel

pourquoi as tu utilisé du polish bleu

 

 

En fait c'est vrai que j'ai eu un doute quant au choix.

Mais puisque la coque était de couleur très sombre , j'ai prix un polish de couleur sombre. Je ne sais pas si le polish de couleur noire existe?.

Je n'avais a traiter que la coque "hors eaux".

 

Effectivement si j'avais eu à traiter toute la coque j'aurais acheté un polish " clair".

Pour les micro-rayures, je pense que la teinte sombre est préférable.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

En fait c'est vrai que j'ai eu un doute quant au choix.

Mais puisque la coque était de couleur très sombre , j'ai prix un polish de couleur sombre. Je ne sais pas si le polish de couleur noire existe?.

Je n'avais a traiter que la coque "hors eaux".

 

Effectivement si j'avais eu à traiter toute la coque j'aurais acheté un polish " clair".

Pour les micro-rayures, je pense que la teinte sombre est préférable.

 

J'ai fait faire l'antifouling juste après avoir lustrer la coque et j'ai fait réparer le petit éclat que j'avais dans l'angle arrière.

Avec tout cela , le bateau n'est toujours pas à l'eau.

J'ai pris possession de la VHF 25W en même temps que le taud, je ne pense pas pouvoir la mettre à la place du poste audio car vu la découpe existante, ça risquerait de ne pas être esthétique.

Donc ce pose de nouveau la question: à quel endroit loger la VHF. pour qu'elle soit tout de même visible. Si je trouve la solution je ferai une petit tuto. J'aime bien les tutos :D:)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

En fait c'est vrai que j'ai eu un doute quant au choix.

Mais puisque la coque était de couleur très sombre , j'ai prix un polish de couleur sombre. Je ne sais pas si le polish de couleur noire existe?.

Je n'avais a traiter que la coque "hors eaux".

 

Effectivement si j'avais eu à traiter toute la coque j'aurais acheté un polish " clair".

Pour les micro-rayures, je pense que la teinte sombre est préférable.

 

 

Stéphane

 

Tu as pris des photos de ta coque une fois lustrée?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Jean Michel

Voici les "ingrédients" utilisés avec une application de la cire de lustrage à la main avec de la ouate et un lustrage manuel. La cire s'applique très facilement et il faut laisser sécher avec une durée variable selon la température extérieure en évitant bien sûr de le faire sur la coque exposée au soleil.

J'ai au préalable laver la coque pour éviter toute présence de poussière.

 

Comme la coque est neuve, je n'ai pas appliqué de polish pour raviver la couleur et éliminer les micro rayures que l'on voit moins après avoir cirer.

lustrage matiel necessaire.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voila le résultat juste après le lustrage fait manuellement. On voit le reflet des 2 autres bateaux qui se trouvaient de part et d'autre.

lustrage resultat 4.jpg

 

 

 

 

lustrage resultat 1.jpg

 

La consommation de cire est très faible car elle s'étale parfaitement et je pense pouvoir fréaliser au moins 2 lustrages supplémentaires avec le pot.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis d'accord avec toi, selon l'état initial de ma coque , le passage de la cire suffisait, je le saurait pour la prochaine fois.

Effectivement ce n'est pas gourmant en cire, c'est même facile à passer.

Tu as utilisé quoi comme cire ?

 

JM

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Jean Michel

Voici la cire que j'ai utilisé.

cire.jpg

 

Stéphane

 

D'accord, une cire en pot.

Celle que j'ai utilisée est liquide, j'espère que cela tiendra.

Du moment que mon épouse ne me demande pas d'encaustiquer les meubles de la salle à manger, je m'en tire bien... :p

 

JM

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Jean Michel, il faut la convaincre que passer la cire, c'est plus facile que le lustrage, cela demande beaucoup moins d'énergie et cela va plus vite.

 

ceci étant je n'ai rien demandé à mon épouse

 

Ha ha! :lol: tu as raison ne va pas au devant des ennuis....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

mon bateau se trouve également à Arzal mais en aval du barrage côté mer

j'ai une coque de couleur sur un Arvor qui a des traces blanches

j'aimerais bien les faire disparaître et raviver les couleurs mais on m'a dit que les effets du polishage / lustrage ne duraient pas longtemps

à votre avis, qu'en est-il vraiment ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

mon bateau se trouve également à Arzal mais en aval du barrage côté mer

j'ai une coque de couleur sur un Arvor qui a des traces blanches

j'aimerais bien les faire disparaître et raviver les couleurs mais on m'a dit que les effets du polishage / lustrage ne duraient pas longtemps

à votre avis, qu'en est-il vraiment ?

 

Cicisse,

 

Je pense effectivement que le polissage à un effet limité dans le temps, tout simplement parce qu'on agit que très superficiellement, que ce soit à la main ou avec de l'outillage.

Cela me semble comparable à une carrosserie automobile dont la peinture serait ternie, l'effet est immédiat mais après quelques semaines on revient à l'état initial. Y a pas de secret et ce n'est pas magique.

Par contre après un lustrage, cirage obligatoire. Le lustrage nettoie la coque, la cire assure la protection.

Alors bien sur , nos bateaux étant neufs ou très récents, nous n'avons pas de mal à les faire briller.

 

Si la peinture est usée, ce n'est pas un polissage qui ramènera la couleur, mais une nouvelle peinture.....je pense.

 

De toute façon, tu ne risque rien d'essayer sur une petite surface, même à flots.

Elle est de quelle couleur ta coque?

 

JM

 

JM

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

la couleur de la coque est bordeaux et les traces semblent être dues au vieillissement (9 ans) et sont superficielles

je crains qu'il me faille envisager une peinture si je veux un effet durable

par contre ça va être cher !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

la couleur de la coque est bordeaux et les traces semblent être dues au vieillissement (9 ans) et sont superficielles

je crains qu'il me faille envisager une peinture si je veux un effet durable

par contre ça va être cher !

 

 

Oui je pense effectivement que le lustrage ne servirait pas à grand chose. Tu repeindrais de la même couleur?

Tu es ancré loin du barrage?

Tu peux toujours demander un devis à USHIP .(MARINEARZAL). Ou à ses collègues, ce n'est pas les entreprises qui manquent en face de la capitainerie.

JM

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

si tu fais les travaux toi même, tu peux envisager un polishage de la coque en achetant les produits ad hoc. Tu procèdes en 3 étapes successives avant les différents produits avant de passer finalement la cire. Le résultat est bluffant est assez durable.

Si tu le fais faire, il te faudra à minima une journée de travail plus les produits.

Comme dit Jean Michel, un peinture durant l'hivernage est certainement la meilleure solution

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

peut être pas de la même couleur, mais pas sûr que je puisse faire du clair sur une base foncée

j'envisagerai ce travail durant le prochain hivernage bien au sec

je suis sur un des mouillages du port de Camoël

 

et merci pour vos conseils

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Tuto intéressant et bien expliqué.

Je suis nouveau sur ce forum que je vais m'empressé de découvrir, inscription de ce jour.

Cette discussion à propos d'un entretien de coque a retenu mon attention.

J'ai fait l'acquisition il y a deux ans et demi d'un MALIBU RESPONSE de 2010.

Son lieu de navigation l'an prochain sera la Seine aux environs de Conflans-Ste-Honorine.

Le bateau est blanc rayé de deux bandeaux rouge.

Le blanc est resté assez propre, mais le rouge pause problème. Il est par endroit relativement correcte avec encore une bonne brillance mais à d'autres endroits très terne, perdu toute brillance et d'aspect un peu blanchâtre.

Comment rendre homogène ces bandeaux rouge ?

Polissage d'accord mais si l'effet est éphémère je crains qu'il faille passer par la case peinture.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.



×
  • Créer...