Aller au contenu
Logo Caradisiac        

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

Température de fonctionnement des pneus


Messages recommandés

Hello,

 

Ma question concerne la technique du pneu selon la gamme (routier/sport/circuit).

Est-ce qu'il serait possible de partager un graphique ou quelques données concernant les plages de température pour lesquels les pneus ont été développés?

Par exemple en prenant un Pilot Sport 4, Pilot Sport 4S, Pilot Sport Cup 2. Est-ce qu'il y aurait une visualisation du coefficient de friction de chacun des pneus en fonction de la température de la gomme?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@ESD Je ne peux malheureusement pas vous partager de graphiques reprenant le niveau d'adhérence des pneumatiques en fonction de la température de gomme car ceux ci n'ont pas de sens sans un niveau de charge appliquée et une pression d'usage (+ d'autres paramètres). Néanmoins, je vais vous donner quelques éléments de réponse.

 

En terme d'usage, MICHELIN Pilot Sport 4 est un pneu routier à caractère sportif, MICHELIN Pilot Sport 4 S est lui aussi un pneu routier, plus sportif et conçu pour aller occasionellement sur circuit. Enfin, MICHELIN Pilot Sport Cup 2 est un semi-slick, taillé pour le circuit et homologué route.

 

MICHELIN Pilot Sport 4 et MICHELIN Pilot Sport 4 S restent des pneus été à fort caractère routier, il expriment donc leur potentiel d'adhérence sur une large plage de température, pour palier à toutes les conditions estivales (pour rappel, un pneu été est à utiliser sous des températures moyennes supérieures à 7°C).

 

MICHELIN Pilot Sport Cup 2 est un pneu taillé pour le circuit. En utilisation sur piste, une mise en régime progressive doit être effectuée pour lui permettre d'atteindre sa température de fonctionnement optimale comprise entre 80 et 100°C. Il est possible dans certaines conditions de dépasser légèrement ces températures (rythme très soutenu, température piste élevée, dérive), mais cela doit rester occasionnel.

 

Néanmoins, si on parle d'adhérence, l'élément le plus important reste la pression. C’est elle qui régit la forme du pneu et son aire de contact au sol, donc directement son potentiel d'adhérence (plus j'ai de gomme au sol, plus j'accroche). La géométrie du véhicule compte également, elle influe directement sur la surface de gomme au sol.

 

Je ne parlerai pas de la charge, du niveau d'usure, etc ... mais je pense que vous avez saisi l'idée.

 

Désolé pour cette longue explication. J'espère que ces éléments auront répondu à votre question. N'hésitez pas si vous avez d'autres interrogations.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les X-Ice étant des pneus nordique, ils sont particulièrement adaptés aux températures très basses (ainsi que la conduite fréquente sur glace et neige tassée), plus qu'un pneu hiver comme l'Alpin (sous environ -15°C) mais très fortement déconseillés quand les températures remontes (au dessus d'environ +5°C). L'Alpin supportera un peu mieux les températures douces et est plus adaptés aux routes dites "noires" mais reste un pneus hiver, donc on les garde pas en été.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les X-Ice étant des pneus nordique, ils sont particulièrement adaptés aux températures très basses (ainsi que la conduite fréquente sur glace et neige tassée), plus qu'un pneu hiver comme l'Alpin (sous environ -15°C) mais très fortement déconseillés quand les températures remontes (au dessus d'environ +5°C). L'Alpin supportera un peu mieux les températures douces et est plus adaptés aux routes dites "noires" mais reste un pneus hiver, donc on les garde pas en été.

 

 

Bonjour @n-bx.

 

@dufonrafal a très bien résumé les choses :bien: . Les pneus X-Ice sont des pneus faits pour rouler à température très basse et sont particulièrement adaptés dans les pays nordiques. Ils sont concus pour rouler sur neige et glace.

 

Le pneumatique Alpin est bien plus adapté aux hivers Français. Ce sont des pneus qui s'utilisent tout l'hiver quel que soit l'état des routes. Il faut savoir que les performances d'un pneumatique hiver deviennent supérieures à celle d'un pneu été autour de 7°C environ et en dessous.

 

Evidemment, un pneumatique hiver est à utiliser seulement dans les périodes hivernales. En terme de sécurité, un pneu hiver utilisé en période estivale est inférieur à un pneu été.

 

 

Securite pneus hiver.jpg

 

N'hésitez pas si vous avez d'autres questions.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La limite basse de 7° pour le pneu été est claire, je voudrai connaitre la limite haute pour le Xice et basse pour l'Alpin. En hiver "mes" voitures circulent régulièrement entre la France et la Finlande...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour @n-bx

 

Je ne vais pas parler de limite car les pneumatiques MICHELIN sont conçus pour offrir un maximum de performances dans toutes les conditions de roulage. Par exemple les pneumatiques hiver, même s’ils sont conçus pour offrir un maximum de performances en dessous de 7°C, permettent également de rouler au delà de cette température, sans danger et en offrant toute la sécurité propre aux pneus MICHELIN.

 

Les pneumatiques MICHELIN Alpin possèdent évidemment un optimum de température, que l’on peut situer entre -20°C et +10°C. Ils sont conçus pour tout type de sol hivernal.

 

Les pneumatiques MICHELIN X-Ice (non cloutés) sont conçus pour travailler à température plus basse, on peut considérer qu’ils démarrent autour de -10°C et peuvent descendre jusqu’à -40°C. Ils sont davantage conçus pour rouler sur route “blanche” (neige, glace).

 

Je me répète, mais ces chiffres sont bien des optimums, les pneumatiques offrent évidemment d’excellentes performances même au delà de ces températures, ce qui leur permet d’afficher une polyvalence nécessaire pour les consommateurs.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour @MATEO40,

 

Vous pourrez rouler avec vos pneus MICHELIN Pilot Sport Cup 2 avec ces températures. Je vous conseille de démarrer avec la pression standard de votre véhicule à froid, ou en tous cas une pression supérieure à celle à laquelle vous démarrez habituellement, et de faire monter progressivement en température les pneumatiques. Cela prendra un peu plus de temps qu’en plein été, mais la température augmentera et la pression aussi.

Au bout de quelques tours, arrêtez-vous aux stands pour ajuster la pression, en visant votre pression habituelle de roulage sur circuit.

 

Faites bien sûr très attention à l’usure de vos pneumatiques afin de mieux gérer leur pression. L’usure doit être uniforme. Si les épaules commencent à s’user prématurément, il faudra augmenter la pression. Si le centre du pneumatique est usé prématurément, il faudra diminuer la pression.

 

N’hésitez pas à revenir vers nous pour partager votre expérience avec vos pneus MICHELIN Pilot Sport Cup 2 ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×
  • Créer...