Aller au contenu
Logo Caradisiac      

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info
Karting

COMPETITION


ERIC 77
 Partager

Messages recommandés

Invité §Rod388ak

Pour moi le karting reste principalement physique. Je parle en compétition bien sur, pour des KZ, ou des X30 à la limite, pas des karts de loc.

C'est clair que des jeunes ne seront pas crevés, vu leur poids, vu la dureté de leurs pneus et du coup vu à la vitesse à laquelle ils vont dans les virages...

Quand tu passes à du X30, Rotax, il y a un certain temps d'adaptation, tout de meme, il faut pas dire qu'il faut aucune condition physique et que c'est une question de position. Quand tu fais une course, avec une piste gommé, je suis désolé mais ça commence à tirer sur les bras...

Après niveau KZ, des karts qui font environ 180kg (ça dépend de ou, en ufolep chez moi c'est 178), ça tire très fort, surtout le bras gauche et le cou... Impossible de dire que c'est qu'une question de position, on se prend une quantité de G latéraux dans la tronche...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

quand il est dit pas physique c'est compare a d'autre sport je pense et effectivement ce n'est pas le plus physique des sports je joue au hand c'est largement plus physique j'ai pratique le cross et la moto de vitesse plus physique aussi

dans le kart pour moi c'est au niveau du coup que c'est le plus dur et quand il y a de grosse t° exterieur

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Peu de difference entre kz et SBV au niveau physique, un poil plus dur mais pas plus que ca !

 

Les G ?faut arreter t'es pas dans une navette spatiale non plus ! C'est largement supportable et ca dure un laps de temp tres tres court

 

COmme je le disais, il faut controler sa respiration et bien respirer dans le casque, sinon en effet ca tetanise les muscle et ca fatigue

faites devant votre ordi des apnées de plusieurs dizaines de secondes a la suite et vous verrez que ca fatigue, alors si en plus on le fait en bougeant un kart....

 

Ensuite pour ma part, la position du volant est super importante, bras trop tendu par ex = grosse fatigue des bras en plus d erreurs de pilotage

Pour ma part c est coude contre le corps !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §LB4814pb

Pour moi le karting reste principalement physique. Je parle en compétition bien sur, pour des KZ, ou des X30 à la limite, pas des karts de loc.

C'est clair que des jeunes ne seront pas crevés, vu leur poids, vu la dureté de leurs pneus et du coup vu à la vitesse à laquelle ils vont dans les virages...

Quand tu passes à du X30, Rotax, il y a un certain temps d'adaptation, tout de meme, il faut pas dire qu'il faut aucune condition physique et que c'est une question de position. Quand tu fais une course, avec une piste gommé, je suis désolé mais ça commence à tirer sur les bras...

Après niveau KZ, des karts qui font environ 180kg (ça dépend de ou, en ufolep chez moi c'est 178), ça tire très fort, surtout le bras gauche et le cou... Impossible de dire que c'est qu'une question de position, on se prend une quantité de G latéraux dans la tronche...

 

 

As tu déjà dans ta un fait un autre sport à un certain niveau?

Je ne pense pas car sinon tu saurais que le kart est physique certes comparé à du bowling mais bien loin d'être au niveau de la motocross, enduro ou autre sports non-mécanique.

J'ai vu pendant quasiment toute sa carrière Max Verstappen être bien plus qu'enrobé sur les courses que cela soit en SuperKF ou à ses débuts en KZ...

Puis il faut aussi arrêter de croire qu'un pilote KZ prend les G d'un pilote d'avion de chasse, on prend plus au parc asterix.

Surtout qu'en kart contrairement à la monoplace où un avion de chasse la force centrifuge n'est qu'a son maximum pour une durée très très courte.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §Rod388ak

Manu, le différence si tu compare avec le Hand, c'est que tu fais une match de 1h30 (je sais pas combien c'est exactement) et la c'est intensif tout le long alors que le kart c'est au moins 5-6 fois 15 min de kart donc avec le déplacement de ton kart, la mécanique a faire etc, personnellement je suis achevé en fin de journée...

Temeos, tu fais du rotax? Personnellement je suis à 5 ans de X30 et là je suis passé en Kz depuis peu et il y a une grosse différence je suis désolé, rien que le fait d'avoir un kart qui fait 13 kilos de plus (165 X30, 178 kz) impact un peu, à cela s'ajoute des pneus plus tendres et un moteur de environ 43-26 = 17cv en plus... Je pense pas que le "un poil" soit insuffisant... J'ai des potes qui peuvent tenir 25 tours en x30 et ne tienne pas plus de 4 tours propre quand je leur prête mon KZ....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §LB4814pb

6x15=1H30...

Puis on parle de la piste, si tu as la gueule de bois ou tu fais ta meca tout seul ça ne rentre pas en compte dans l'exercice physique du karting en soi.

Donc tu es un surhomme comparé à tes potes? non absolument pas c'est juste une question de stress, position et/ou de respiration.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Manu, le différence si tu compare avec le Hand, c'est que tu fais une match de 1h30 (je sais pas combien c'est exactement) et la c'est intensif tout le long alors que le kart c'est au moins 5-6 fois 15 min de kart donc avec le déplacement de ton kart, la mécanique a faire etc, personnellement je suis achevé en fin de journée...

Temeos, tu fais du rotax? Personnellement je suis à 5 ans de X30 et là je suis passé en Kz depuis peu et il y a une grosse différence je suis désolé, rien que le fait d'avoir un kart qui fait 13 kilos de plus (165 X30, 178 kz) impact un peu, à cela s'ajoute des pneus plus tendres et un moteur de environ 43-26 = 17cv en plus... Je pense pas que le "un poil" soit insuffisant... J'ai des potes qui peuvent tenir 25 tours en x30 et ne tienne pas plus de 4 tours propre quand je leur prête mon KZ....

 

 

Il en faisait,il est passé a L'x30 depuis l'an dernier!

 

Mais c clair que le KZ est bien plus physique,qu'un max ou x 30!

 

Tu es de quelle ligue?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Manu, le différence si tu compare avec le Hand, c'est que tu fais une match de 1h30 (je sais pas combien c'est exactement) et la c'est intensif tout le long alors que le kart c'est au moins 5-6 fois 15 min de kart donc avec le déplacement de ton kart, la mécanique a faire etc, personnellement je suis achevé en fin de journée...

Temeos, tu fais du rotax? Personnellement je suis à 5 ans de X30 et là je suis passé en Kz depuis peu et il y a une grosse différence je suis désolé, rien que le fait d'avoir un kart qui fait 13 kilos de plus (165 X30, 178 kz) impact un peu, à cela s'ajoute des pneus plus tendres et un moteur de environ 43-26 = 17cv en plus... Je pense pas que le "un poil" soit insuffisant... J'ai des potes qui peuvent tenir 25 tours en x30 et ne tienne pas plus de 4 tours propre quand je leur prête mon KZ....

MDr

alors deja le poids jusqu a il y a peu nous étions a 173 kgs en rotax qui fait comme le X30 29cv et non 26.

Pour avoir deja roulé plusieurs fois en kz, je le repete non pas beaucoup plus physiques... il n y a qu a voir le nombre de quadra et de quinqua qui arrivent a en faire !

 

Si tes potes ne tiennent pas plus de 4 tours c est juste parce qu'ils sont crispés car ils ont quelque chose de nouveau et qu'ils ne gèrent pas encore le kz... Tout comme lorsque l on passe d'un cadet a un nationale ou d'un nationale a un x30

Oou meme d un X30 a un OK

et je ne parle pas du premier roulage de l'année qui crispe aussi...

 

Pour info, vendredi dernier je n'avais pas roulé depuis 6 mois !! Et ca s'est tres bien passé, pourtant une piste dite gommée pour la france

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

oui entrainement de 2h c'est bien plus physique que tout le we du kartmag le motocross ou bien la vitesse aussi c'est plus physique

le plus important (idem motocross ou vitesse) dans tout les sport c'est bien la respiration qui si elle est bonne oxygene comme il faut tout les muscle ce qui facilite les choses ensuite l'hydratation est importante pour que tout les besoin en sel de ton corps soit optimum l'eau ca ne suffit pas

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

okei merci c'est cool

 

je vais prendre note de tous ces BONS conseils.

 

pour moi le poids c'est pas le principale désavantage ( 65KG )

mais la préparation physique. (surtout les avant-bras)

 

concernant les circuits je roule sur LEVIER et pourquoi pas aller tester ce nouveau tracé a château gaillard.

 

En tous cas merci.

pourtant levier est pas si physique que ça a roulé

 

vient a autoreille ,la ç'est pas la meme et en KZ encore pire ,levier c'est de la promenade de santé a coté :D

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En effet la respiration joue un rôle prépondérant ! Cette année après 7 mois d'arrêt, j'ai repris direct sur une compétition. Première manche sur le sec, je me suis tué physiquement juste à cause de la respiration. Je me rendais compte en ligne droit que je suffoquais car je ne respirais quasiment pas sur le reste du circuit...

Après quand on roule peu, le kart fait travailler certains muscles spécifiques, mais au bout de 2 3 sorties c'est réglé ;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour ceux qui sont à l'Oscar Petit, j'ai le numéro 41, en X30 Master (on est 4, je suis facile à trouver. On est mélangés aux Rotax Evo Senior).

 

Jusque là, j'ai vécu l'enfer. J'ai pas pu démarrer pour les chronos. Enfin si, j'ai pu faire un tour, et je pars avant dernier.

 

Première serie à 8h45 sans warm up. C'est des fous de nous faire rouler comme ça de bon matin. Et encore les KZ commencent à 8h.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Petit retour sur mon week end, sur l'Oscar Petit 2 donc.

 

Arrivée le vendredi après midi pour moi. Un peu intimidé parce que c'est un circuit avec une belle renommée. Mes mécanos ne sont pas encore arrivés à 14h00, je fais l'inscription, et je prends mon droit de piste. Je rate la première session de roulage, prévue à 14h00 pour les X30. Je suis un peu étonné, je m'attendais à un roulage très libre, toutes catégories confondues. Mais y a déjà tant de pilotes arrivés dès le vendredi qu'en fait, ce n'est pas possible de faire autrement.

 

Mon équipe arrive vers 14h15. Mon kart est prêt. Je roule enfin vers 15h30. J'ai une petite boule dans le bide. Je me dis qu'à presque 40 balais, je pourrais être au chaud dans mon jaccuzi et je me demande ce que je fous là. Je n'ai que des gamins autour de moi. On change les pneus au dernier moment, il pleuvait et puis ça sèche très vite. On met tous des slicks. On lance les moteurs, et puis l'appréhension disparait en même temps que le moteur s'ébroue. A ce moment là, je n'ai envie d'être nulle part ailleurs que dans mon kart, et j'oublie le jaccuzi. Je sors un temps en 1'00'800. Pas trop mal pour un premier essai. La piste : Wahouuuu !!

 

Deuxième série, je fais connaissance avec les bosses qui ont élu domicile au bout de la ligne droite des stands. Je ne serre pas assez à droite, et mon kart commence à sauter. On est à 120 km/h à cet endroit, et les bosses ressemblent à des tremplins. Je freine fort, et là, c'est le drame. Une autre bosse me fait perdre le contrôle, et je fais un tête à queue, alors que le kart a encore beaucoup d'énergie résiduelle. Je transfère la moitié du gravier du bas côté vers la piste. Je viens de comprendre qu'il faut éviter le côté gauche de la piste. J'ai une pensée émue pour les collègues en KZ qui déboulent à 150 km/h au même endroit. Je ne le sais pas encore, mais un KZ va se faire la frayeur de sa vie le lendemain, au même endroit.

 

Vendredi soir très arrosé avec la team. 6 pilotes, très bonne ambiance. Le rosé coule à flots. Petite partie de pétanque entre les caravanes et les tentes. Le soleil pointe le bout de son nez, il fait bon, c'est sympa. Nuit dans un hôtel sans charme mais fonctionnel. Le tenancier se moque de ma crainte de la météo. Les nuages s'annoncent mauvais pour le lendemain.

 

Le samedi arrive. Finalement, la météo est acceptable. 4 séances d'essais libres programmées et une séance d'essais chronos. Une bonne journée de roulage donc. Je vais vivre les montagnes russes. J'évite soigneusement les fameuses bosses du vendredi, et je commence à aller vite. Le chrono descend gentiment. En essais libres du début d'après midi, j'arrive à un joli 59'55. Pour mon deuxième jour, je suis content. Je suis bien placé dans la hiérarchie. Ca s'annonce pas mal. Le logiciel de l'Unipro me conforte dans mon optimisme et me dit que je peux faire un 59'300 en mettant les bons secteurs bout à bout.

 

Puis viennent les petites déconvenues. Nous ne sommes que 4 en X30 master. On est mélangés avec les Rotax Evo, mais ils emportent moins de poids que nous. Ils sont intouchables. Sauf un ou deux. Je m'attendais à beaucoup plus. Ma team m'avait vanté les grandes compétitions, et me poussait à abandonner les Régional Series Lyonnaises. Désappointé, je me dis qu'avec le tout petit plateau en Régional Series, on est au moins 8/9 en Master, plus deux ou trois Super qui sont quasiment au poids des Master et ne veulent pas se faire chier à ajouter 1 kg. Du coup, là ou je me battais avec 10 pilotes, je vais me retrouver avec 3 autres gars. La grande compétition perd de son aura. Mais les autres plateaux sont très fournis. Pas de bol pour moi.

 

Lors de la dernière séance libre du samedi, ma chaine casse au bout du 3ème tour. Je me sentais bien, je suis très déçu. Par chance, je casse au niveau de l'entrée des stands. Ca m'évite de marcher, c'est déjà ça.

 

Les chronos arrivent. Je regarde les temps des libres, je vise la 7ème place au vu de ce que j'ai fait le matin. On est tous en prégrille. Le panneau "Moteurs" est brandi fièrement par une bénévole. J'appuie sur le bouton du démarreur. Ca mouline. Je ne pars pas. Les autres enchainent les tours. C'est une cata parce que les pneus sont neufs et les plaquettes de freins aussi. Pas de warm up le lendemain, donc je dois tout faire chauffer maintenant.Je pensais faire 3 tours de chauffe, et enchainer 4/5 tours rapides. Je désespère et un commissaire me demande de reculer mon kart parce que la prochaine session se prépare. Je descends du kart, ils ont déjà fait 5 tours. Je réessaie, le moteur part. Il me reste le temps de faire deux tours, en comptant celui de l'entrée sur la piste. Je fais chauffer mes pneus et mes freins. C'est déjà ça. Je pars 10/11 avec le petit temps que j'ai fait.

 

Mon mécano était débutant, il ne savait pas qu'on devait faire tourner les moteurs avant de les mettre en prégrille, et moi je ne savais pas qu'il ne savait pas. Il n'est même pas mécano en fait, il est étudiant et viens aider la team, un peu débordée ce week end. Je peste un peu contre ma team. Le rosé arrive, la pétanque aussi. Je ne joue pas, je rumine un peu la fin de journée.

 

La suite, plus tard.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 

Malheureusement je pense que c'est très cher ce genre de compet.

Ceci dis bravo déjà.

Je me réjouis de lire la suite....

C'est pas excessif ! Inscription à la course Oscar petit 70€ ou 80€ + 20-30€ de loc transpondeur si tu n'en possède pas + un train de pneu neuf slick pour la course + pluie si malheureusement il pleut.

Donc c'est plus chère que du loisir mais c'est pas des milliers d'€uros non plus.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Suite et fin.

 

Dimanche : Le patron de la team reprend la main sur le kart. Il a du sentir que j'étais un peu excédé.

 

Pas de warm up dimanche matin, séance qualificative pour KZ à 8h00 pétantes. Il fait frais. Et il pleut.

 

Je dois rouler à 8h45 pour ma propre séance qualificative. Il y a eu pas mal de casses dans les sessions précédentes et on prend du retard. Finalement, on part à 9h05. Grande première pour moi sur le circuit avec des pneus pluie. Je suis à la rue. Je ne sors pas, mais je ne vais pas vite. La piste est séchante en fait, je tourne en 1'09, ça tourne en 1'07 devant moi et 1'05 pour le premier. Je cherche à rester sur la piste. Mais les gommes prennent cher, y'a pas assez d'eau ;) Je finis 8 ème sur 11, mais il y a eu de la casse devant moi. Mes gommes sont entamées, mais finalement pas tant que ça. Celles des premiers sont atomisées. Normal, ils sont allés beaucoup plus vite. Ils prient pour ne plus voir une goutte d'eau de la journée. Ils seront exaucés.

 

Préfinale en fin de matinée : je pars 8ème donc. Nous sommes sur le sec. Mon départ est bon, je pointe 7 ème dans le premier tour mais je suis rapidement dépassé. Je tiens la 8ème place. Après un freinage trop appuyé, je cale dans une ampoule. Je redémarre mais je perds du temps. Le 9ème sur lequel j'avais une bonne avance me rattrape. Il me colle, je n'arrive pas à le larguer. Il me passe. Je ne retrouve pas mes performances de la veille. Les autres X30 Master sont 59'500, je suis en 1'00'390. Je ne comprends pas pourquoi je ne refais pas les temps de la veille. Ca me travaille.

 

Repas sous le barnum. Les légumes sont bons, la viande aussi. Il pleut à verse. Je suis aussi maussade que le temps. Je savais que je n'allais pas briller pour un premier roulage à Varennes, mais je ne pensais pas que j'allais perdre en performances au fur et mesure que je roulerais. Je suspecte bien évidemment le matériel. Je n'ai pas envie sur le moment d'examiner les données de l'Unipro. Je pars faire la sieste dans ma voiture.

 

Arrive la finale de 15h30. J'attends casqué sur la prégrille. Je ne prête qu'une oreille distraite à la course qui se tient. Mais un bruit sourd de choc contre un mur de pneus va réveiller mon attention. Gros carton d'une Nationale juste au niveau du parc fermé dans l'enchaînement en S après la ligne droite des stands. Elle est hors de son kart, deux autres karts sont aussi dans le mur des pneus. La nana a le bras coincé entre les pneus et son kart. On accourt pour prendre des nouvelles. Plus de peur que de mal visiblement, mais je prends conscience que le tracé est assez dangereux.

 

On part finalement à 16h05. Je suis fatigué. Et la belle série de cartons sur le circuit un peu partout me tient souci. Un gamin de ma team a eu son kart coupé en deux en qualifications, quelques heures auparavant. Il a été éjecté de son kart et était étendu par terre. On a eu le souffle coupé pendant quelques secondes à regarder ça de très loin. Finalement, il s'est mis debout, a levé son bras. Son père était blême. Le gamin est revenu vers nous avec le sourire.

 

Mais là encore, dès que le moteur part, on oublie tout. Je prends un départ moyen mais je reste au contact pendant deux tours. Je gagne quelques places puis les reperd. Le départ est très chaud, ça se touche, ça se pousse, ça lève les bras, ça s'invective. A titre personnel, je ne suis pas concerné, mais je suis aux premières loges. Un des X30 Master est chaud comme la braise. On se retrouve au bout du 1er tour ensemble à 4 X30 Master, les Rotax Evo sont devant. Un autre est derrière nous, mais il a une machine du siècle dernier. je tiens deux tours comme ça, j'essaie un dépassement, je le rate, mais je reste sur la piste. Néanmoins, je perds du terrain. Et mes performances s'écroulent. Je suis consterné, je me retrouve vite seul sur la piste. 14 tours comme ça, c'est long. Je cherche donc à m'appliquer. Mais mes temps ne descendent pas, je suis en 1'00.290. Je finis 9ème au gré d'un abandon.

 

Je sors du kart perplexe comme je ne l'ai jamais été. Je regarde les temps. Les autres X30 Master ont descendu les temps en 59'00. J'ai pris plus d'une seconde dans les dents alors que le samedi, j'étais aussi vite qu'eux sans avoir roulé ici. Je décharge les données de l'Unipro sur le portable. Je vois que le moteur ne monte plus à 16000 tr, mais plutôt à 15700. En ligne droite, j'avais l'impression que les autres avaient tout simplement une meilleure vitesse de pointe, et le circuit étant très rapide, ça ne pardonne pas.

 

J'essaie d'accabler le matériel, mais je vois que le moteur a pris 16000 tour une fois malgré tout. J'essaie d'accabler le matériel, mais je n'arrive même pas à me convaincre.

 

Je me rappelle malgré tout avoir perdu pas mal en performances lors de la dernière Régional Series du samedi au dimanche. J'avais été très bon le samedi, et moins bien le dimanche où j'avais perdu 5 dixièmes. J"étais fatigué. Je fais le rapprochement, et je me dis que le problème est peut être juste dans ma condition physique.

 

Bref, j'ai du taf. Je reviens à Varennes fin juillet pour le KartMag. Et je vais essayer de faire une journée de roulage à Varennes aussi avant. Mais j'ai du taf, et pas qu'un peu, pour m'éviter le fond de grille sur ce circuit.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

oula ca va etre chaud au kartmag ca va un peu plus vite devant l'an dernier j'etais bon dernier avec un meilleur temps sur ce circuit en 1.00 et des brouettes avec 20kg de surpoid mais bon en course ca veut rien dire au premier gauche d'"une manche je me suis retrouve 10eme avant de me faire sortir le tour d'apres il faut y aller sans se prendre la tete et se faire plaisirs

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Loth:

Très beau recis.

 

Juste lire donne l'envie d'essayer.

Malheureusement je pense que c'est très cher ce genre de compet.

Ceci dis bravo déjà.

Je me réjouis de lire la suite....

 

 

Merci.

 

Non, ce n'est pas si cher que ça.

 

Effectivement, comme t'a dit Maxime, c'est 70 € de frais d'engagement. Il faut ajouter 30 € de transpondeur (j'en ai un, je pense que c'est plus rentable au bout d'un certain moment). Les pneus, environ 130 €. Et puis surtout l'assistance. Les équipes structurées et professionnelles prennent environ 700 € par week end, mais un pote mécano te le fera pour beaucoup moins. En fait, c'est l'assistance, le vrai budget. Il faut aussi ajouter l'hôtel. Ma bouffe, mes petits déjeuners, le rosé sont compris dans le forfait que je paie.

 

En trouvant un sponsor, on peut aussi faire un peu plus de courses dans l'année. Ca engendre une belle réduction d'impôts pour le sponsor, ça peut être un argument percutant. Surtout si on peut rendre un service en échange. Non, je ne me prostitue pas.

 

On peut aussi se contenter de faire les courses près de chez soi, et prendre un pote mécano. Ca n'ira pas chercher plus de 400 € au total. Pour de la course auto, c'est pas cher du tout.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

(...)

 

Puis viennent les petites déconvenues. Nous ne sommes que 4 en X30 master. On est mélangés avec les Rotax Evo, mais ils emportent moins de poids que nous. Ils sont intouchables. Sauf un ou deux. Je m'attendais à beaucoup plus. Ma team m'avait vanté les grandes compétitions, et me poussait à abandonner les Régional Series Lyonnaises. Désappointé, je me dis qu'avec le tout petit plateau en Régional Series, on est au moins 8/9 en Master, plus deux ou trois Super qui sont quasiment au poids des Master et ne veulent pas se faire chier à ajouter 1 kg. Du coup, là ou je me battais avec 10 pilotes, je vais me retrouver avec 3 autres gars. La grande compétition perd de son aura. Mais les autres plateaux sont très fournis. Pas de bol pour moi.

 

(....)

 

 

 

Super sympat , ton récit

 

Mais si tu veux un "plateau" , faut pas faire une course qui a lieue 8j avant le Championnat de France. Les pilotes sont en train de le préparer et ont peur de casser.

 

Faut choisir une autre date !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 

(...)

Et puis surtout l'assistance. Les équipes structurées et professionnelles prennent environ 700 € par week end, mais un pote mécano te le fera pour beaucoup moins. En fait, c'est l'assistance, le vrai budget.

(...)

 

 

 

Oh putain, ça pique.....

Nous, entre copains, on se fait ça gratis !

 

Mon copain Flo est venu gracieusement de Nantes pour le WE ! Et il est top comme mécano

 

 

700€ pour avoir un étudiant pour astiquer le chassis , ça pique .

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 

 

Super sympat , ton récit

 

Mais si tu veux un "plateau" , faut pas faire une course qui a lieue 8j avant le Championnat de France. Les pilotes sont en train de le préparer et ont peur de casser.

 

Faut choisir une autre date !

 

 

Effectivement, mais le vrai objectif, c'était d'apprendre Varennes. Mais quand tu vois le plateau des autres catégories (46 KZ), une trentaine de X30 Senior....Tu te dis que c'est dommage qu'on ait pas réussi à réunir plus de 4 vieux.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La piste devais prendre du grip et tu t'enterrai au fur à mesure dans le sol

 

 

Non justement elle n'avait pas de grip le dimanche. Y'avait de la pluie entre chaque session. Elle avait du grip le samedi (238 pilotes qui mettent des pneus neufs, ça se sent) et je m'en sortais mieux. Je crois que c'est un problème physique.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour 700€ je viens moi

Par contre j'étudie l'oenologie en alternance en 8ème année

 

 

Tu fais la bouffe pour ce prix, matin, midi et soir ? Il ne suffit pas de picoler, hein. Faut manger entre deux verres :)

 

Après plus sérieusement, une prestation complète soumise à TVA, charges sociales, 700 € c'est le prix. Ça comprend un train de pneus (un seul, en cas de pluie, faut rajouter). Moi aussi, au black, je peux diviser mes prix par trois. Et il m'arrive de me faire assister pour la moitié du prix, au black évidemment.

 

Mais autant j'aime bcp travailler avec eux d'habitude, autant là, je l'ai un peu mauvaise pour toutes les raisons évoquées dans mon récit. Après je n'ai pas payé ma dernière course par exemple. Elle m'a été offerte (j'ai rendu un grand service dans mon domaine d'activité). On va dire que ça compense l'étudiant.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

oula ca va etre chaud au kartmag ca va un peu plus vite devant l'an dernier j'etais bon dernier avec un meilleur temps sur ce circuit en 1.00 et des brouettes avec 20kg de surpoid mais bon en course ca veut rien dire au premier gauche d'"une manche je me suis retrouve 10eme avant de me faire sortir le tour d'apres il faut y aller sans se prendre la tete et se faire plaisirs

 

 

Ben l'objectif, ce sera de retrouver mon rythme de samedi et de l'améliorer. Le meilleur temps en Master, c'était 58'100 l'an dernier, je crois. Mais les conditions n'étaient pas les mêmes. J'ai observé les temps des Nationales, et ils ont perdu 5 dixièmes ce week-end par rapport au Kartmag.

 

Et si je suis dernier, tant pis. J'aimerais juste ne pas être tout seul en piste. A Lyon, j'ai mis quelques mois a trouver de la performance. Aujourd'hui, sans être le meilleur, je suis bien placé au chrono dans ma catégorie. J'y arriverai aussi à Varennes.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • WildOne a changé le titre COMPETITION

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
 Partager

×
  • Créer...