Aller au contenu
Logo Caradisiac        

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

Dacia alerte rongeurs


Messages recommandés

Erreur de conception chez Dacia-Renault : la grille qui se trouve devant la prise d’air du motoventilateur de l’habitacle n’est pas assez protectrice, des rongeurs peuvent passer au travers.

Comment m’en suis-je rendu compte ?

Suite au confinement, mon Dacia Dokker est resté au repos pendant 15 jours. Il stationnait à côté d’une grange ancienne, dans ce beau département de la Creuse.

En route pour faire les courses, je perçois une forte odeur d’urine animale dans l’habitacle. Comme je mets en marche le motoventilateur, des coups sourds retentissent, et je vois le tableau de bord secoué de forts tremblements.

De retour au bercail, je dépose le capot du compartiment du lave-glace, situé entre le moteur et l’habitacle. Là, je trouve un beau nid de rongeur, fait de matériaux végétaux divers. Les câbles qui alimentent la pompe du lave glace sont en partie dénudés, la gaine a été rongée et les fils de cuivre brillent à la lumière de la lampe torche. La prise d’air du ventilo de l’habitacle se trouve dans ce même compartiment, à côté du mécanisme des essuies glaces. Tout porte à croire qu’un rongeur a pu franchir la grille de protection de la prise d’air, vu la largeur de la maille (~1.5 cm)

Il me reste à trouver le motoventilateur dans l’habitacle. Un tuto m’indique le chemin d’accès : côté passager, via la boîte à gants. Non sans peine, je parviens à extraire le ventilo. Le démontage et la réparabilité n’étant vraiment pas le souci premier des constructeurs aujourd’hui, j’ai dû faire usage de la force et le support de la boîte à gants en garde les traces.

A l’intérieur du rotor du ventilo : un rongeur mort, de dimensions appréciables (9 cm de longueur, sans la queue), de couleur roussâtre, vraisemblablement un mulot (voir photos). Pour terminer, j’ai évacué un dépôt d’excréments visqueux et odoriférant, qui se trouvait au bout de la conduite d’amenée d’air, devant le ventilo.

Pour empêcher les intrusions de bestioles à l’avenir, j’ai partiellement bouché les bondes prévues pour l’écoulement d’eau de pluie, à l’intérieur du compartiment du lave-glace. Des bouchons de fortune, fabriqués à partir de grillage à poule, qui ont des chances de rester en place.

Conclusions :

  • L’intrusion d’un rongeur peut couter cher en pièces et main-d’œuvre.

  • Les voitures de la marque roumaine ne sont pas aussi « rustiques » qu’on l’imagine.

Si vous avez des histoires de rongeurs occasionnant des dégâts à un véhicule, je suis preneur…

Mulotsynthese.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.



×
  • Créer...