Aller au contenu
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

Messages recommandés

Bonsoir à tous,

Est ce que certains propriétaires de Cobra avec un 427 FE ont passé leur auto au banc pour savoir ce que ce moteur sort réellement ? 

 

Je viens de passer la mienne et les valeurs obtenues ne sont pas du tout celles dont on parle régulièrement...

 

Avez vous des chiffres a me communiqué ? 

 

 

Bonne soirée et à bientôt. 

 

Pierre.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La vérité fait souvent mal...

 

Pour ma part j'ai passé Carmen au banc en compagnie de @nanard289. Je soupçonnais à l'achat un moteur fatigué... il l'était. Mais c'est un 428, pas un 427.

Depuis le moteur a été refait, j'ai retrouvé une bonne centaine de chevaux, mais ne suis pas encore repassé au banc pour quantifier précisément.

 

Quelques mois plus tard @nanard289 a organisé une autre séance, avec plusieurs Cobra du club (celles de @blue427et celle de @malouin35 au moins) qui venaient de subir une remise en état. Là encore, les chiffres sont loin des fiches techniques US, mais ça envoyait quand même sérieusement.

 

Je ne peux à l'instant mettre les liens vers le récit de ces tests, mais tout est est sur le forum.

Peut-être une personne qui aurait les liens sous le coude peut-elle les mettre, sinon je chercherai ce soir ou demain soir.

 

;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sur le passage au bac de Carmen peu de détails ont été publiés ai-je vu en relisant le sujet.

Moteur fatigué, collecteurs qui bridaient le moteur : on était à 277cv avant intervention. Aujourd'hui elle doit tourner autour de 400cv, ce qui est très bien pour un 428ci

Sujet :

 Le passage au banc est évoqué en page 3.

 

----------------------------

 

Plus intéressant, le premier passage au banc de la HTM de @malouin35 après réfection du moteur 427 mais avant fabrication de collecteurs adaptés.

Je mets le lien vers le sujet complet car il est passionnant, mais le résultat du passage au banc est en page 12 :

 

Il est trop tard ce soir, mais je tâcherai de retrouver le récit du passage au banc de deux autres Cobras en même temps que celle de Malouin35 : celles de @blue427et celle de @Chtits59

 

:)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Pierre oui en effet j’avais passé la HTM au banc et il en était sorti 400 chevaux mais encore une fois tous les paramètres n’y était pas il aurait été intéressant de la repasser au banc une fois les modifications effectuées cela était plus dans les intentions de manière à pouvoir comparer c’est dans ce sens que le passage au banc est intéressant il faudrait au moins deux passages

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le banc d'essais est incontestablement un juge impartial qui donne un résultat souvent lapidaire car ici, la dure réalité des choses prend le pas sur la part de rêve qu'on a tous plus ou moins à l'esprit. A défaut de complaisance, il importe néanmoins de préciser dans quelles conditions est mesurée la puissance pour mieux comprendre les chiffres obtenus. 

- ça peut être sur un banc moteur (c'est le populaire dyno test américain)

- ça peut être sur un banc à rouleaux (très pratique de mise en oeuvre).

Le premier mesure la puissance disponible en bout de vilebrequin. Le second mesure la puissance restituée sur les roues arrières. Je dis restituée car comme pour les impôts, dans le second cas il y a eu un prélèvement à la source. La boite de vitesse, le pont et dans une moindre mesure les pneus, ont dissipé en chaleur une partie de cette puissance initiale. Les résultats du second sont donc toujours plus modestes que ceux du premier. En pratique le tribu à payer pour la transmission sur une Cobra se situe entre 40 et 60 CV (c'est selon la puissance du moteur). Pour info, la mesure de la puissance absorbée par la transmission se fait en commutant les rouleaux du banc en mode moteur (habituellement ils sont en mode générateur) et en mesurant la puissance absorbée avec une vitesse en prise et débrayé.  

Dans tous les cas (c'est à dire quelle que soit la méthode de mesure employée) un 427 FE en bonne santé doit fournir une puissance minimale autour de 400 CV. 

Si la puissance mesurée est inférieure à 380 CV, il faut commencer par se poser les questions suivantes:

- Quelle est la valeur de mon avance à l'allumage? 

- La richesse de ma carburation est elle convenable?

- Quelle est la valeur des compressions de chaque cylindre ?

Ces trois points sont faciles à vérifier: un pistolet stroboscopique pour le premier, une clé à bougie pour le deuxième et un compressiomètre pour le troisième.  

Une annecdote pour le fun: lors d'une séance de banc d'essais du temps où j'avais encore ma Cobra, après la première poussée le contrôleur mesure environ 340 CV à 5800 tr/mn! Devant ma mine déconfite il me demande à quelle valeur je pensais me situer? Je lui dis qu'indépendamment de la puissance que je trouvais ridicule,  je m'attendais un régime beaucoup plus haut (entre 7000 et 7600). Il ouvre alors le capot moteur, regarde la commande d'accélérateur et me signale qu'une de mes biellette de renvoi est mal serrée et que mes carbus ne s'ouvrent pas en grand! A la deuxième poussée, j'avais retrouvé le sourire! Depuis, les biellettes de commande de carbu que j'installe ne sont plus pincées avec une vis sur l'arbre. Elles sont soudées par notre ami @blue427 ... et ça marche très bien comme ça 😉

  

Modifié par nanard289
coupure intempestive durant la rédaction!
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 26/01/2021 à 17:36, nanard289 a dit :

- La richesse de ma carburation est elle convenable?

Ayant eu récemment l'occasion de vérifier le 427FE de notre ami @Pierre91490, je remonte le sujet à la surface pour signaler à la communauté le constat que nous avons fait à propos de sa carburation. Je dis nous car en complice du moment, l'ami @salserolocos'était spontanément proposé pour m'aider à faire un diagnostique de ce moteur

- En signe extérieur de "richesse", la sortie des pots était noire de suie;

- Le filtre à air retiré nous montrait quatre venturis noirs  de suie également et les bougies avaient la tête noircie des mauvais jours. A l'évidence, la carburation était bien trop riche!

Le premier contrôle a donc été de vérifier la taille des gicleurs en place et la hauteur des niveaux de cuve.

Le turkey pan monté d'origine sur ce moteur ne facilitait pas l'accès au carburateur pour ce genre de contrôle. Il a donc été nécessaire de démonter le carbu pour pouvoir faire notre inspection.

Premier constat: les 2 gicleurs en place coté primaire sont calibrés à 99! C'est énorme; habituellement pour ce genre de carburateur on est généralement entre 70 et 80.

 

1478635878_speccarbu750cfm.thumb.jpg.dba645c5b84d0cbc73ce7498e3a42c5f.jpg

Principales caractéristiques d'un carburateur 750 CFM. On a ici des gicleurs de 77 aux primaires et des 84 aux secondaires. En principe, les gicleurs secondaires sont toujours plus gros que le primaires car eux disposent en plus d'une "power valve" qui contribue à l'enrichissement.

 

Coté secondaire, nouvelle surprise: au lieu d'avoir des gicleurs majorés de 6 à 10 points comme on le trouve fréquemment, ici nous avons un gicleur de 80 et un autre de 79!

On remonte en remplaçant les 99 des primaires par des 82 et ceux des secondaires (79 et 80) par des 86 dans un premier temps.

Coté niveaux de cuve, on est bon aux primaires mais excessif aux secondaires.

Le remontage du carbu s'est fait sans le turkey pan car les gicleurs provisoires mis en place seront certainement encore à remplacer. On attend pour ça le montage d'une sonde AFR à bande large pour voir comment se comporte la carburation 

 

IMG_4713M.thumb.jpg.2936dee6cc3ec2c128a7eda8a940521b.jpg

Ensuite, essai routier. Il y a parfois des images qui sont plus explicitent qu'un long rapport de banc d'essais  😉

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Effectivement une journée riche en apprentissages et en découvertes, nanard 289 comme à son habitude nous a (Pierre et moi même) très bien expliqué toutes les opérations que nous avons réalisées, on a même revu le réglage de l avance de l allumage qui c est révélé indispensable. 

Nous nous sommes régalé pour le repas des spécialités de la cuisinière en chef. 

Bilan de la journée. 

J ai fait pas mal de boulettes, j ai beaucoup appris hihi, on a bien rigole et la cobra de Pierre tourne beaucoup mieux. 

Encore une journée aux couleurs du cobra club de France. 

Super. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous,

 

Effectivement, les doigts de fée de nanard289 ont fait des merveilles!

 

Merci Bernard pour ton accueil et le temps que tu m'as consacré. Et merci à ta charmante épouse pour ce délicieux repas.

 

A très bientôt, à Milly la Foret pour vous faire mes pizzas maison.

 

Amicalement.

 

Pierre

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×
  • Créer...
Aller en haut de page