Aller au contenu
Logo Caradisiac      

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info
Après guerre (1945-1971)

[Topic officiel] Jaguar Type E (1961-1974) : Merveilles à 6 et 12 cylindres


NyvetDuPiC
 Partager

Messages recommandés

Historique, infos et photos : Tout sur les Jaguar Type E (1961-1974)

 

Genève, 15 Mars 1961. A la veille de l'ouverture de la édition du Salon International de l'Auto, c'est un véritable remue-ménage qui s'empare du Parc des Eaux Vives, sur la rive gauche du Lac Léman. Le grand patron de Jaguar, Sir William Lyons, lève le voile sur la dernière nouveauté de la marque : la Type E. Elle succède à la XK150, dont la production s'est achevée à l'automne précédent.

 

large.55c9a9c3-j_classic_etype_60_120820_1961_geneva_9600hp_williamlyons_03_copyrightjdht-1.jpg.835734bab02ecaf345533e5cf4dab6f1.jpg

 

large.534635714_typeepresentation.jpg.fbbc4add5d1092a59869fa32226d414f.jpg

 

large.Jaguar_Stories_1961_ETYPE_Geneva_GCBW2_Device-Desktop_683x488_tcm91-246553_desktop_683x4883860.png.f06765a49f235ac92d2ddf3004194b5a.png

 

large.Jaguar_Stories_1961_ETYPE_Geneva_FOOTER_Device-Desktop_1366x650_tcm91-246559_desktop_1366x6503860.png.0563340c312cc8302a93955ee401247e.png

 

A l'occasion de cette présentation à la presse, seule la déclinaison coupé a le droit aux flashs des photographes, de même que dans les allées du Salon le lendemain. Pas de fioritures sur le stand de la marque, la Type-E Coupé est simplement exposée sur des tapis persans.

 

salon61g98.jpg.cb4fb04073eb7623f4d256ed42c3af55.jpg

 

large.Jaguar_Stories_1961_ETYPE_Geneva_GCBW1_Device-Desktop_683x488_tcm91-246551_desktop_683x4883860.png.5f78b51dcfadc0e2a170732f5e0377f0.png

 

La version cabriolet n'arrivera par la route que le lendemain, et sera présentée au grand public uniquement dans le parc réservé aux essais.

 

large.4068008b-j_classic_etype_60_120820_1961_geneva_77rw_9600hp_jacquesdeclippel_01_copyrightjdht-1-696x501.jpg.e2c3a05fdbf478590e660edcc8ffcc9a.jpg

 

60 ans plus tard, vous imaginez la présentation d'un tel modèle d'une telle manière, hors période de pandémie bien évidemment ? Autres temps, autres mœurs...

 

Sous le capot, on retrouve une vieille connaissance de la marque : le bloc XK de 3781cm3, qui a notamment mené la Jaguar Type D à la victoire aux 24H du Mans entre 1955 et 1957, est tout droit issu de la défunte XK150 3.8 S, avec un triple-carburateur SU HD8 pour une puissance de 268ch., permettant aux véhicules des essais presse d'atteindre les 240 km/h en vitesse de pointe. Pour stopper la cavalerie, le système de freinage fait appel à quatre disques, toujours comme sur la XK150.

 

large.jaguar_e-type_i.jpg.4d9858a4dbc509b16e478fb7e173c834.jpg

 

De premières modifications interviennent très rapidement : le début de l'automne 1961 est marqué par la disparition des crochets extérieurs de verrouillage du capot, tandis que les ouïes de ventilation du compartiment moteur sont embouties au lieu d'être rapportées. En début d'année 1962, le plancher est creusé au niveau des talons, pour améliorer le confort à bord.

 

jaguar_e-type_4.2-litre_fixed_head_coupe_21.thumb.jpg.70f9d6c1d7dc6d771c1a35e5acbf8c8e.jpg

 

Pour le millésime 1965, la Jaguar Type-E bénéficie d'évolutions mécaniques notoires. Son bloc XK voit sa cylindrée portée à 4235cm3 pour une puissante restant stable, l'antique boîte de vitesses Moss cède sa place à une boîte de vitesse maison entièrement synchronisée à 4 rapports, le système de refroidissent est considérablement amélioré de même que le freinage, tandis que l'électricité troque sa dynamo contre un alternateur. A l'intérieur, les sièges sont revus, de même que l'habillage de la planche de bord.

 

jaguar_e-type_4.2-litre_fixed_head_coupe_22.thumb.jpg.30a60605891f26e6d9544033fd40cb4d.jpg

 

Au Salon de Genève 1966, une troisième carrosserie fait son apparition : le coupé 2+2 qui permet d'accueillir, comme son nom l'indique, deux passagers à l'arrière, grâce à un empattement rallongé de 25 cm. Une boîte automatique à 3 rapports est désormais proposée en option.

 

autowp.ru_jaguar_e-type_coupe_2_2_7.thumb.jpg.38ca5e90c25222ba868e4b837bd5e366.jpg

 

Lors de l'été 1967, pour répondre aux normes américaines, les feux avant perdent leurs visières en plexiglas, les optiques étant réhaussées de quelques centimètres. Cette version revue prend le nom de Série 1 1/2 chez les spécialistes du modèle.

 

large.autowp.ru_jaguar_e-type_fixed_head_coupe_2_2_1.jpg.82f08f39b857f2160bcbcef5af8354ee.jpg

 

Quelques mois après, ce sont les normes anti-pollution qui castrent la mécanique des véhicules destinés à l'export sur le marché US : la rampe de trois carburateurs est remplacée par deux carburateurs Stromberg, faisant tomber la puissance à 171ch., bien loin des 268ch. des versions vendues sur le Vieux Continent.

 

large.jaguar_e-type_fixed_head_coupe_2_2_uk-spec_2.jpg.f0b2895fbae7aa99cd0299d0e919eba7.jpg

 

large.jaguar_e-type_fixed_head_coupe_2_2_uk-spec_1.jpg.0e7a349baa8e9ccc5b70796d4da8278f.jpg

 

Au printemps 1968, la planche de bord est revue en profondeur, avec entre autres la clé de contact que l'on insère désormais sur la colonne de direction, ainsi que le vide-poche remplacé par une boîte à gants fermée à clé.

 

autowp.ru_jaguar_e-type_coupe_22.thumb.jpg.39bc1e4b447ac1e3c6b6e62b09006a0c.jpg

 

A l'automne 1968, la Jaguar Type-E voit son physique remodelé à l'occasion du Salon de Londres, toujours dans le but de répondre aux normes américaines : c'est l'apparition de la Série 2. Les pare-chocs sont réhaussés et prennent des hormones, obligeant les clignotants avant à s'installer désormais sous le pare-choc. A l'arrière, deux feux de recul font leur apparition, autour de la plaque d'immatriculation désormais carrée.

 

jaguar_e-type_open_two_seater_uk-spec_3.thumb.jpg.fd975b45346e66d6cf88cddea243f438.jpg

 

Pour son dixième anniversaire, Jaguar décide d'offrir une dernière cure de jouvence à la Type E, sa remplaçante ayant pris du retard dans sa conception. Le Salon de Genève 1971 sert de cadre à la présentation de cette troisième et dernière évolution du modèle, désormais uniquement disponible avec l'empattement allongé de la version Coupé 2+2 : le cabriolet en bénéficie (mais reste uniquement disponible en deux places) tandis que le coupé à deux places quitte le catalogue.

 

jaguar_e-type_v12_fixed_head_coupe_eu-spec_1.thumb.jpg.4e9302cb86b687dc54c7fbcf8ba7b7d1.jpg

 

jaguar_e-type_v12_fixed_head_coupe_83_025600000f550ba2.thumb.jpg.c4422768554fe5c05558727b6f48cc76.jpg

 

Si la remplaçante de Jaguar Type-E a pris du retard dans sa conception, ce n'est pas le cas de sa mécanique. C'est ainsi que celle-ci est greffée sous le capot de la Type-E pour son baroud d'honneur : adieu le 6 cylindres XK, place à un V12 de 5343cm3 nourri par quatre carburateurs développant 272ch., et ce, des deux côtés de l'Atlantique.

 

autowp.ru_jaguar_e-type_v12_fixed_head_coupe_uk-spec_6.thumb.jpg.06bb0ed1c181196b3ffa93f2d97ce79b.jpg

 

Il existe bien quelques exemplaires de Type-E Series 3 équipées du bloc XK 4.2, produites au tout début de son lancement commercial, mais ceux-ci se résument à une dizaine d'exemplaires, tout au plus, la marque préférant se focaliser sur la version à 12 cylindres.

 

Esthétiquement, la calandre voit sa dimension augmenter, pour assurer un meilleur refroidissement. Techniquement, les voies sont élargies, tandis que la direction assistée est désormais de série.

 

Sur les modèles US, de gros butoirs en caoutchouc apparaissent à l'avant en 1973, puis à l'arrière l'année suivante.

 

autowp.ru_jaguar_e-type_v12_roadster_4.thumb.jpg.1bd9c8ffc4f1226d0fb6c82d71231adc.jpg

 

En septembre 1973, la version Coupé 2+2 quitte les chaînes de production, tandis que le cabriolet subit le même sort en juin 1974 avec la production d'une série de 50 exemplaires, tous noirs avec conduite à droite, avec une plaque commémorative fixée sur la boîte à gants.

 

autowp.ru_jaguar_e-type_v12_roadster_commemorative_edition_1.thumb.jpg.a6133ba45b0a1e8fb918428703124a9d.jpg

 

jaguar_e-type_v12_roadster_commemorative_edition_4.thumb.jpg.b4374f6e0add79b748a663461357b41e.jpg

 

Les stocks et le premier choc pétrolier sont tels que les derniers exemplaires de Jaguar Type E ne quitteront les concessions qu'en 1975. Cela tombe bien, puisque sa remplaçante est enfin prête : la XJS débarque à la rentrée 1975. Mais ça, c'est une autre histoire...

 

DSC_1277.jpg

 

Et dire que, 60 ans après la commercialisation de la Jaguar Type-E et 50 ans après le lancement de sa déclinaison à 12 cylindres, Jaguar vient d'annoncer son ambition de cesser toute production de véhicule thermique à horizon 2025...

 

--------------------

 

Vous avez eu, ou vous êtes encore le propriétaire d'une Jaguar Type E ? Vous vous êtes déjà installé à son volant ou, tout du moins, été le passager de ce véhicule ? Partagez-nous votre point de vue. :bien:

 

Vous croisez un exemplaire dans la rue ou dans un rassemblement, et vous avez eu l'intelligente idée de le photographier ? Partagez avec nous vos clichés! :p

 

Source photographique : https://fr.wheelsage.org

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 411
  • Créé
  • Dernière réponse

Participants fréquents à ce sujet

il y a 7 minutes, NyvetDuPiC a dit :

Encore plus lorsqu'il s'agit d'une très sympathique Tekno!

 

Merci pour elle ...

 

Normalement le hard-top fait partie intégrante de la mini, il est installé derrière les sièges et se glisse dans l'espace derrière ceux-ci (3° photo)  ... Mais pour cela, il faut démonter la mini et même si c'est très simple (2° photo) je n'ose la re-démonter  pour le re-positionner en raison du grand âge de cette mini .

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
 Partager



Newsletter Caradisiac

Abonnez-vous à la newsletter de Caradisiac

Recevez toute l’actualité automobile

L’adresse email, renseignée dans ce formulaire, est traitée par GROUPE LA CENTRALE en qualité de responsable de traitement.

Cette donnée est utilisée pour vous adresser des informations sur nos offres, actualités et évènements (newsletters, alertes, invitations et autres publications).

Si vous l’avez accepté, cette donnée sera transmise à nos partenaires, en tant que responsables de traitement, pour vous permettre de recevoir leur communication par voie électronique.

Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement de ces données, d’un droit de limitation du traitement, d’un droit d’opposition, du droit à la portabilité de vos données et du droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle (en France, la CNIL). Vous pouvez également retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données : www.caradisiac.com/general/confidentialite/

×
  • Créer...