Aller au contenu
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

La Terre, l'espace demain, informations


Messages recommandés

La Chine a dévoilé de nouvelles informations sur son programme d'exploration robotique et humain de la Lune. Elle a notamment détaillé son projet de station internationale de recherche lunaire (ILRS) qu'elle souhaite installer sur la Lune en étroite coopération avec la Russie.

 

Les deux pays ont officiellement invité tous les pays et organisations internationales à rejoindre ce projet d'installation durable sur la Lune. Il y a trois ans, la Chine avait fait une annonce similaire en invitant les pays membres des Nations unies à utiliser sa future station spatiale, dont le premier module sera lancé jeudi 29 avril. L'objectif de cette initiative est de promouvoir la coopération internationale en matière de vols spatiaux habités et d'utiliser à des fins pacifiques les capacités de cette future station spatiale.

 

Cette fois-ci, la coopération proposée s'étend au-delà de la simple utilisation de cette future base lunaire. La Chine et la Russie ne s'opposeraient à ce que plusieurs autres partenaires rejoignent le projet et participent activement à son développement. Si la Chine veut s'installer durablement sur la Lune, ce n'est évidemment pas pour y faire du tourisme ni de la science basique.

 

Elle a, comme objectifs affichés, l'exploitation des ressources minérales et de glace d'eau, notamment pour produire les consommables dont auront besoin les futures expéditions humaines à destination de Mars, d'astéroïdes et au-delà du système interne. Les États-Unis, qui visent aussi la Lune avec le programme Artemis et le Gateway, devraient suivre cette affaire de très près, notamment parce que d'autres pays alliés de Washington pourraient rejoindre le projet sino-russe.

 

 

 

image.png.66b1bd07971a23827e78ef2c3db56d8a.png

 

Un calendrier qui s'étend jusqu'en 2045


Pour l'instant, les deux partenaires n'ont pas souhaité préciser le coût global du projet ni les sommes investies pour l'amorcer. Les grandes lignes du calendrier ont été rendues publiques avec trois grandes phases.

 

La première phase consistera à localiser à proximité du pôle sud l'emplacement le mieux adapté pour construire cette base. Pour cela, les missions russes Luna 25, 26 et 27 et chinoises Chang'e-6 (cratère Aitken, au pôle sud) et Chang'e-7 seront utilisées. Cette dernière mission est annoncée comme étant très ambitieuse. Elle sera composée d'un orbiteur, d'un atterrisseur et déploiera à la fois un rover et une mini-sonde volante.

 

Durant les années 2026 à 2030, la construction de la base débutera. Chang'e-8 et Luna 28 se poseront sur le site choisi. Lors de troisième phase, entre 2030 et 2035, plusieurs missions sont prévues pour accélérer la construction du site et une mise en service très progressive. Les premiers humains pourraient y vivre et travailler dès la seconde moitié du siècle prochain avec comme objectif une présence humaine permanente dès la période 2036-2040

 

image.thumb.png.8d66d594a94a8da679530202e0958530.png

 

futura-science

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 297
  • Créé
  • Dernière réponse

Participants fréquents à ce sujet

Participants fréquents à ce sujet

Messages populaires

En attendant SN15    

Quand ça pinaille au boulot pour expliquer que des choses ne peuvent se faire parce que il y a tel ou tel truc insignifiant qui bloque dans une procédure et que forcément on prend du retard parce que

Sinon envoyer quelque chose a la limite de l'espace et a peu de frais c'est pas si dur.      

Il y a 10 heures, zygomard a dit :

 

 

Ils ne les forment pas ça, aller sur l'ISS c'est devenu quand même assez banal.

Ceux qui sont allés sur la Lune il y a 50 ans étaient formés pour affronter la mort ( vu la probabilité assez forte que ça se passe mal ... )

 

.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 29/04/2021 à 21:17, zygomard a dit :

Les premiers humains pourraient y vivre et travailler dès la seconde moitié du siècle prochain avec comme objectif une présence humaine permanente dès la période 2036-2040

 

Marrant cet attrait nouveau pour la Lune alors qu'on l'avait laissée plutôt laissé tranquille pendant 40 ans ...

 

.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 44 minutes, calypso1376 a dit :

 

Marrant cet attrait nouveau pour la Lune alors qu'on l'avait laissée plutôt laissé tranquille pendant 40 ans ...

 

.

 

 

bah déjà pas rentable et que de la poussière et des cailloux et mince, et mince, 40 ans après,  maintenant avec l'écologie, faut des terres rares et des atomes carburant, une plate forme de tir vers Mars et ailleurs et bien sur, une ou des bases pour chercher bien mieux, des exoplanètes pour les siècles prochains...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 21 heures, zygomard a dit :

 

bah déjà pas rentable et que de la poussière et des cailloux et mince, et mince, 40 ans après,  maintenant avec l'écologie, faut des terres rares et des atomes carburant, une plate forme de tir vers Mars et ailleurs et bien sur, une ou des bases pour chercher bien mieux, des exoplanètes pour les siècles prochains...

 

Je ne sais pas si c'est la réelle motivation.

On sent que les Chinois ont la ferme intension de rattraper leur retard depuis quelques années et ont un gros programme spatial très ambitieux.

Comme tous ces programmes spatiaux sont des catalyseurs de développement technologique et d'innovation peut être que les autres s'y remettent pour ne pas se retrouver au final avec du retard ...

On a peut être aussi un retour a des concepts d'occupation et d'utilisation militaire de l'espace proche de la terre comme cela avait été initié dans les années 70 - 80, puis ensuite arrêté avec la disparition de l'URSS ...

 

.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La croix de Korolev, conception d'ingénierie des années 50, toujours utilisée de nos jours ( méthode de séparation des boosters de fusées )

Assez joli et spectaculaire a voir quand on sait que tout cela se fait à plusieurs fois la vitesse du son ...

 

 

Korolyov_Cross.jpg

Modifié par calypso1376
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 12 minutes, calypso1376 a dit :

 

Je ne sais pas si c'est la réelle motivation.

On sent que les Chinois ont la ferme intension de rattraper leur retard depuis quelques années et ont un gros programme spatial très ambitieux.

Comme tous ces programmes spatiaux sont des catalyseurs de développement technologique et d'innovation peut être que les autres s'y remettent pour ne pas se retrouver au final avec du retard ...

On a peut être aussi un retour a des concepts d'occupation et d'utilisation militaire de l'espace proche de la terre comme cela avait été initié dans les années 70 - 80, puis ensuite arrêté avec la disparition de l'URSS ...

 

.

 

il est clair que les chinois font le forcing, travailler avec les russes sera très avantageux pour eux surtout à cause des moteurs et des multiples arrimages réussis

 

les chinois ouvrent aussi la porte à d'autres nations si base sur la lune, c'est dire la gageure

 

de dire aussi que l'on en est là parce que les ricains les ont refusé sur l'ISS d'où cette avancée à grand train dans le programme spatial

 

les ricains ne connaissent que leur histoire et se foute de celle des autres, ainsi, ils interdisent les chinois dans leur giron spatial, maintenant, ils mettent les russes dans le giron chinois

 

nous, c'est simple, on bossent avec tout le monde

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 13 minutes, calypso1376 a dit :

La croix de Korolev, conception d'ingénierie des années 50, toujours utilisée de nos jours ( méthode de séparation des boosters de fusées )

Assez joli et spectaculaire a voir quand on sait que tout cela se fait à plusieurs fois la vitesse du son ...

 

 

Korolyov_Cross.jpg

 

c'est ça

 

Korolev était un génie, il a tout appris puis tout mis au point en partant de la base des V2 de Von Braun

 

je vais mettre un truc sur lui demain

 

-pour info, le SN15 n'a pas décollé hier, c'est remis à quelques jours

-pareil pour le retour du Crew1, trop de vent en altitude, remis aussi de quelques jours

- l'hélicoptère sur mars a refusé de décoller hier

 

en gros, ils aiment pas le 30 avril!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, zygomard a dit :

Korolev était un génie, il a tout appris puis tout mis au point en partant de la base des V2 de Von Braun

 

Il est parti du V2 en faisant une copie mais il a rapidement apporté sa touche personnelle

10 ans entre ces 2 conceptions ( 1948 > 1958 ). Cela allait très vite a l'époque ...

 

P2_R1.thumb.jpg.42d8e65b004e8dec68475c76873162ba.jpg

 

R7.thumb.jpg.e10aa99c75059c282898223c785c13d7.jpg

 

.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Boeing a intérêt a se bouger s'ils veulent que leur starliner fasse un jour les liaisons entre terre et ISS, le crew dragon vient encore de marquer un point ( retour de la première mission crew-1 avec succès)

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 14 heures, zygomard a dit :

pour bien comprendre l'épopée qui commence pour les chinois

 

 

 

Ca fait pas très meublé les intérieurs de leur stations spaciales, il n'y a rien dedans sur les images  ^^

 

.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quand les Français s'étonnaient de la simplicité de conception et de construction du lanceur Russe Soyouz en 2007 (C'est pas si vieux ... )

- Mécanique très "agricole"

- Aucun serrage au couple

- Recherche de fuites à l'eau savonneuse

- Aucun ordinateur présent dans l'usine d'assemblage, que du papier

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, calypso1376 a dit :

Boeing a intérêt a se bouger s'ils veulent que leur starliner fasse un jour les liaisons entre terre et ISS, le crew dragon vient encore de marquer un point ( retour de la première mission crew-1 avec succès)

 

 

 

j'ai regardé en direct ce matin, 8 h 56, oui, Musk a pris une sacré avance mais... sur tout le monde

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 24 minutes, calypso1376 a dit :

Quand les Français s'étonnaient de la simplicité de conception et de construction du lanceur Russe Soyouz en 2007 (C'est pas si vieux ... )

- Mécanique très "agricole"

- Aucun serrage au couple

- Recherche de fuites à l'eau savonneuse

- Aucun ordinateur présent dans l'usine d'assemblage, que du papier

 

 

 

merci pour ce reportage, heureux de le revoir et qui reste toujours au goût du jour

j'adore, soyouz, le Ford T de l'espace

 

tout est dit

 

le rêve est aussi réalisé pour ce monsieur russe, Soyouz est à Kourou

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, calypso1376 a dit :

Quand les Français s'étonnaient de la simplicité de conception et de construction du lanceur Russe Soyouz en 2007 (C'est pas si vieux ... )

- Mécanique très "agricole"

- Aucun serrage au couple

- Recherche de fuites à l'eau savonneuse

- Aucun ordinateur présent dans l'usine d'assemblage, que du papier

 

 

La simplicité, ça permet de responsabiliser les intervenants. Plus moyen de dire c'est la faute à l'ordinateur :p

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, calypso1376 a dit :

 

Tout est en live, c'est beau le progrès.

 

.

 

je suis abonné à deux plates forme françaises, il y en a une qui est tenu par une pointure, il sait beaucoup de choses avant tout le monde et je subodore qu'il soit mathématicien voir physicien voir plus...

 

je donnerai le lien dès qu'il sera branché demain

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, klitor a dit :

La simplicité, ça permet de responsabiliser les intervenants. Plus moyen de dire c'est la faute à l'ordinateur :p

 

 

Quand ça pinaille au boulot pour expliquer que des choses ne peuvent se faire parce que il y a tel ou tel truc insignifiant qui bloque dans une procédure et que forcément on prend du retard parce que tout le monde se cache derrière, je leur dit souvent de penser à ceux qui faisaient le même job il y a 30 ou 40 ans sans rien de tout cela, et qui y arrivaient très bien ...

 

.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 11 minutes, calypso1376 a dit :

 

Quand ça pinaille au boulot pour expliquer que des choses ne peuvent se faire parce que il y a tel ou tel truc insignifiant qui bloque dans une procédure et que forcément on prend du retard parce que tout le monde se cache derrière, je leur dit souvent de penser à ceux qui faisaient le même job il y a 30 ou 40 ans sans rien de tout cela, et qui y arrivaient très bien ...

 

.

Les procédures sont trop souvent la gangrène des grosses entreprises. Beaucoup se cachent derrière avec en plus une comptabilité analytique des tâches.( souvent imposée à la décharge des hiérarchies).

En fait même si on arrive au bon résultat, on a perdu du temps et de l'énergie.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans un entretien accordé à Peter Diamandis, fondateur et président de la Fondation X Prize, Elon Musk est revenu sur les risques inhérents aux futurs voyages vers Mars. Certains, a-t-il confirmé, mourront probablement au début.

 

Il n’aura échappé à personne que SpaceX veut emmener du monde sur Mars. C’est d’ailleurs cette ambition qui, en 2002, a motivé la création de cette société. Depuis, SpaceX a fait du chemin, révolutionnant au passage l’industrie de l’aérospatial avec la réutilisation de ses boosters.

 

La société se prépare désormais à franchir un nouveau cap, et non moindres : transformer l’homme en une espèce multiplanétaire. SpaceX, qui se chargera de livrer les prochains humains sur la Lune dès 2024, aimerait envoyer ses premiers équipages vers la planète rouge dans quelques années, probablement au cours de la seconde moitié de la décennie.

 

Il y aura des morts

 

Musk est récemment revenu sur ces ambitions martiennes dans un long entretien accordé au fondateur et président de la Fondation X Prize, Peter Diamandis, qui est également ingénieur et médecin. Interrogé sur les risques inhérents à ces voyages visant à s’établir sur un monde auquel notre corps n’est absolument pas préparé, le patron de SpaceX a été très franc.

 

Honnêtement, un groupe de personnes mourra probablement au début (…). C’est dangereux, c’est inconfortable, c’est un long voyage. Vous pourriez en effet ne pas revenir vivant“. C’est pourquoi la société, le jour venu, ne fera appel qu’à des volontaires.

 

Ce n’est pas la première fois que l’ingénieur en chef de SpaceX évoque la disparition probable des futurs astronautes à destination de Mars. Dès 2017, Musk avait en effet déclaré lors du Congrès international d’astronautique que les premiers humains à se rendre sur Mars devraient être “prêts à mourir“.

 

Musk a notamment fait un parallèle avec les “petites annonces” proposées par l’explorateur Ernest Shackleton qui, avant de se rendre en Antarctique, recherchait des hommes “pour un voyage dangereux”.

 

 

L’avenir de l’Homme n’est pas sur Terre

 

Il convient toutefois de rappeler que le contexte entourant les déclarations de Musk a beaucoup changé. Par rapport à 2017, SpaceX a fait d’énormes progrès dans les vols spatiaux habités, proposant désormais des vols vers l’ISS pour la NASA.

 

Il s’agit d’une première étape majeure qui permettra, un jour, de concrétiser l’arrivée de l’Homme sur Mars. Le programme Artemis, dans le cadre duquel SpaceX devra déposer des humains sur la Lune, sera une autre étape importante à surmonter.

 

Ceci étant dit, certains pourraient se questionner sur les intérêts d’un tel projet possiblement mortel. La réponse est simple. Comme il l’a rappelé dans cette interview, Musk est convaincu que le destin de l’Homme est de devenir une espèce multiplanétaire. Tôt ou tard, pense t-il, nous serons en effet confrontés à une catastrophe susceptible de menacer la race humaine. Quand ce jour viendra, la possibilité de pouvoir vivre ailleurs ne sera plus optionnelle, mais nécessaire.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 27 minutes, klitor a dit :

Beaucoup se cachent derrière avec en plus une comptabilité analytique des tâches.( souvent imposée à la décharge des hiérarchies).

 

Exactement. C'est un mal de notre époque. Certains pensent qu'il suffit de tout découper en petits morceaux et d'optimiser au maximum chaque petit morceau. Mais l'optimum global est rarement la somme des optimums ... Cela conduit parfois même a des situations complètements aberrantes.

 

.

Modifié par calypso1376
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 16 minutes, zygomard a dit :

Honnêtement, un groupe de personnes mourra probablement au début (…). C’est dangereux, c’est inconfortable, c’est un long voyage. Vous pourriez en effet ne pas revenir vivant

 

Le moyen de déplacement change, mais l'histoire reste la même, l'homme a soif de découvertes, au prix de risques certains.

 

columbus-ships-gettyimages-1056336226.jp

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, calypso1376 a dit :

 

Le moyen de déplacement change, mais l'histoire reste la même, l'homme a soif de découvertes, au prix de risques certains.

 

columbus-ships-gettyimages-1056336226.jp

 

 

cool, des caravelles, la pinta, la Nina, la Santa maria et la mort des indigènes qui s'en suivit...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 3 minutes, zygomard a dit :

cool, des caravelles, la pinta, la Nina, la Santa maria et la mort des indigènes qui s'en suivit...

 

Un des bateau a disparu et n'est jamais revenu il me semble.

 

.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, calypso1376 a dit :

 

Un des bateau a disparu et n'est jamais revenu il me semble.

 

.

 

je ne me rappelle plus trop pour Colomb, je connais mieux l'épopée de Magellan

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 10 minutes, zygomard a dit :

 

je ne me rappelle plus trop pour Colomb, je connais mieux l'épopée de Magellan

 

Bon reste que pour ce qui nous concerne, cela ne sera pas E Musk qui sera dans le navire ...

 

.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 19 heures, calypso1376 a dit :

 

Ca fait pas très meublé les intérieurs de leur stations spaciales, il n'y a rien dedans sur les images  ^^

 

.

Si c'est de l'Ikea, je leur souhaite bien du plaisir pour le montage en apesanteur.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ce matin, une petit vidéo extrêmement bien faite sur le dernier vol lunaire, on ne voit pas l'heure de lecture pour tout dire et j'ai aussi découvert de nouvelles images

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×
  • Créer...
Aller en haut de page