Aller au contenu
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

modif par allumeur transistorisé à 2 fils: comment savoir le + et le "rupteur"?


Messages recommandés

Bonjour à tous,

Je compte changer un distributeur d'allumage par rupteurs (fourgon GME Rascal/ suzuki supercarry de 1990-essence- 4 cylindre ), par un distributeur pour allumage transistorisé déja acheté. Deux fils en sortent: un noir et blanc(noir/ 2 liserés blanc) et un marron .

Je ne sais pas quel est le +(qui irait au + bobine )et celui qui me semble t'il doit aller au - bobine (ancien emplacement pour la connexion du fil sortant des rupteurs).

J'ai mesuré 6 M Ohm entre la masse du distributeur et le fil noir/blanc et infini entre la masse du distributeur et le fil marron. En attente d'une réponse du fournisseur (Chine, donc pas sûr d'avoir une réponse rapide ) j'aimerais savoir si vous avez une démarche pour trouver quel est le fil + et celui "rupteur", ou un peu de lecture qui pourrait m'orienter.

Je joins une photo de cet allumeur qui pourra peut etre me dépanner.

Et un lien vers un allumeur ayant même référence que celui acheté , mais des couleurs de fils plus parlantes.

 

DSC05458.JPG

DSC05461.JPG

Modifié par armand jamot
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 38
  • Créé
  • Dernière réponse

Participants fréquents à ce sujet

Participants fréquents à ce sujet

Bonjour,

pour autant que je me souvienne :

- le + bobine est au 12V (après contact)

- le - bobine est mis périodiquement à la masse par le rupteur (vis platinée)

- l'allumage transistorisé s'interpose entre le rupteur et le - bobine, il prend le signal rupteur comme déclencheur pour commuter un transistor de puissance qui met lui-même le - bobine à la masse.

Donc l'allumeur transistorisé a

- une entrée de commande (sortie rupteur)

- une liaison au - bobine (pour la mettre à la masse) qui doit être au collecteur du transistor NPN

- une liaison à la masse qui doit être à l'émetteur du transistor, peut être par le boîtier

- peut être une entrée +12V pour alimenter le peu d'électronique de mise en forme du signal de commande.

 

Maintenant pour tester ça de l'extérieur, je ne vois pas bien surtout sans le schéma.

Une idée est d'ouvrir le boîtier si possible, ça devrait permettre de repérer assez facilement où vont les fils, le transistor de puissance doit se voir comme le nez au milieu de la figure.

Modifié par amlm
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Amin,

je te remercie pour tes explications et questionnement. J'ai des lacunes sur les transistors, diodes et plus. Et du mal à m'y mettre. D' apres toi le transistor de puissance sortirait sur le - bobine (pour  rupture dans le circuit primaire de la bobine).

A l'oeil, j'ai vu que d'autres distributeurs vendus par d'autres vendeurs du même pays ont un fil rouge et un fil noir ou un fil rouge et un fil noir et blanc. donc on pourrait penser que "mon marron" est alimenté par un + et "mon noir à 2 liserés blanc" va servir la coupure du primaire bobine (- bobine) .

Sauf que d'autres matos de ce grand pays besogneux présentent le même connecteur(petit connecteur blanc 2 voies) et se permettent au moins sur un cas d'intervertir les fils sur le connecteur (qui lui a bien un détrompeur). Je suppose que ce dernier cas est du à un copieur peu renseigné.

Bon mon fournisseur n'est pas vraiment sûr des polarités et n'expliquent d'ailleurs pas où on branche tout ça.

Chez nous on est un peu plus sérieux... mais on ne produit plus grand chose... à par les ex Airbus ... les tardifs et dangereux EPR et ... le Concorde  et des produits à Monsieur Dassault.:brosse:

Bon j'essaie d'avancer. ou je branche mon marron à un + contact  et j'observe.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Méfie toi des couleurs de fils.

Exemple de schéma récupéré sur le net :

image.png.faeb9a8db9ac2946b9a839b71ac2028d.png

Déjà les bornes 1 et 4 sont les seules en liaison directe avec le transistor rupteur de bobine (BUT57)

La masse 4 devrait se repérer à ce qu'elle est reliée en interne à plusieurs composants (ici 2 résistances et 2 transistors). L'idéal étant de repérer l'émetteur d'un transistor (flèche) d'après sa doc. Toutefois si tu n'as pas de borne 4 c'est que la masse se fait par le boîtier et dans ce cas ta borne qui va au collecteur transistor rupteur est celle du - bobine.

Après entre 2 et 3, sans schéma je ne sais pas, si tu permutes ça ne fonctionnera pas mais on peut espérer que ça ne soit pas destructif...

L'électronique sans schéma c'est comme l'informatique sans le programme : bandeau sur les yeux. C'est pour ça qu'il faut soit le schéma, soit le reconstituer au moins partiellement en ouvrant et en suivant les fils, pistes de circuit imprimé, composants marqués...retroengineering

Modifié par amlm
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En fait j'aimerais savoir dans quel type de circuit je suis. Car ce que tu proposes et que je trouve parfois,  c'est un circuit avec des rupteurs (vis platinées) amélioré par un ajout d' éléments électroniques ( transistor notamment) . A mon avis, ce que j'ai monté c'est un allumeur qui, entrainé par l’arbre a cames , produit 4 coupures  au niveau du primaire de la bobine (pour l'allumage des 4 cylindres dans le bon ordre), en un tour de doigt d'allumeur. Soit,  tout est dans l'allumeur, du type une cible en rotation passe devant 4 "capteurs" en 1 tour d'allumeur (et donc il y a 4 coupures  qui en sortent grace à un circuit électronique)(et au dessus il ya la distribution HT qui se fait, ce qui n'est pas ma demande) .. J'appelais ça allumage transistorisé, mais c'est pas sûr que ce soit son nom exact.

- avec capteur

https://moodle.csrdn.qc.ca/v36/mod/book/view.php?id=6566&chapterid=248

- avec capteur a effet inductif (pas encore trouvé) ou à effet Hall:

https://www.flat4ever.com/comprendre-et-installer-un-allumage-electronique/

un fil + et un au primaire (sur photo)

- et Boursin:

http://boursinp.free.fr/pdgallum.htm

Le mien serait donc "allumage electronique type "EZ" (d'après Bosch)

...http://boursinp.free.fr/pdgdiag1.htm

 

Classification des allumages (BOSCH)
Génération   Déclencher / commuter Avance à l'allumage Distributeur H.T.
I Par bobine SZ Mécan. Mécanique Mécanique
II Transistorisé TZ Mécanique assisté Mécanique Mécanique
III Electronique EZ Electronique Mécanique Mécanique
    Electronique Electronique

Electronique

 

 

 

Modifié par armand jamot
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

De mémoire

- sur les voitures anciennes genre R5GTL il y avait un allumeur mécanique à vis platinée : le moteur fait tourner une came qui soulève un linguet au bout duquel le contact platiné, ce contact est câblé entre le - bobine et la masse

- sur les voitures moins anciennes genre 104ZS l'AAC entraîne soit un aimant mobile qui passe devant une bobine, soit un doigt qui passe dans une fente d'un circuit magnétique dans lequel il y a un aimant fixe et qui passe dans une bobine (variation de réluctance magnétique), en tous cas ça génère aux bornes de la bobine une tension en forme de sinusoïde quand l'élément mobile passe devant le fixe. Derrière il faut un circuit de mise en forme qui détecte la 1ère alternance et génère un créneau de largeur fixe (monostable), qui attaque un transistor de commutation pour le - bobine.

- variante à effet Hall genre VW polo 86HZ (je parle de ce que je connais) : dans le boîtier d'allumeur en bout d'AAC sous le delco, il y a un circuit magnétique à aimant fixe et fente mais pas de bobine, la variation de flux magnétique au passage du doigt dans la fente est détectée par un capteur à effet Hall qui génère un petit signal, ensuite boîtier électronique pour la mise en forme et commutation transistorisée du - bobine.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour ta synthèse.

Est ce qu'on peut récapituler tes 3 cas et titrer par:

Allumage par rupteurs (et batterie bobine)

Allumage  electronique  (ou transistorisé) avec capteur inductif (aimant)

Allumage  electronique  (ou transistorisé) avec capteur à effet Hall (Monsieur que je ne connais pas- à part le nom).

Je pense avoir un peu avancé.

Ma mesure de  6 MOhm (mesure entre fil noir/blanc et masse) est,  je pense plutot entre la sortie vers le- bobine(-bobine)   et le tsoin tsoin electronique interne.

et ma mesure de resistance infinie entre l'entée + (fil marron) et la masse : ça serait assez normal.

D'autre part le fournisseur m'a répondu en étant plutot affirmatif : marron au positif.

Je ne veux pas essayer trop vite car j'ai un assez long moment de galère sur cet engin, d'ailleurs très sympa.

:bien:

 

Modifié par armand jamot
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai encore du mal à comprendre ton message initial :

Tes photos, ce sont celles de l'allumeur de remplacement que tu as acheté ?

Dans l'affirmative rien ne nous dit ce qu'il a dans le ventre en amont de son connecteur blanc à 2 broches

- soit c'est issu d'un capteur magnétique ou à effet Hall et dans les 2 cas c'est un signal à envoyer dans un autre boîtier transistorisé qui lui va commuter le - bobine à la masse ... boîtier que tu n'as pas prévu semble-t-il,

- soit tout est intégré dans cet allumeur et ce connecteur serait à relier directement au - bobine et au +12V pour alimenter l'électronique, la masse se faisant par le boîtier ...Je n'ai jamais vu ça mais je n'ai pas tout vu (euphémisme), il faudrait décortiquer ton allumeur de remplacement pour comprendre ce qu'il mijote.

Modifié par amlm
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

un peu d'accord avec amlm, la masse peut être dans le boitier (distributeur) ce qui voudrait dire que pour les 2 fils qui sortent, l'un va au +12V pour alimenter l'électronique et l'autre à la bobine (pour sa mise à la masse)... Y a pas une notice livrée avec, une indication sur le boitier?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

PS: faire un test avec l'ohmmètre en mode diode fils rouge sur la masse et fil noir/blanc puis sur sur le fils marron ou entre les 2 fils (dans un sens puis dans l'autre) si tu obtiens  0,6V : tu y es!

Modifié par Car-Hell
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Malgré une carrière d'électronicien je ne comprends pas ce test ! 0,6V ça suggère une diode mais laquelle ?

Si la commutation transistorisée de bobine est intégrée, sur la sortie vers - bobine on a le collecteur d'un transistor NPN dont l'émetteur est à la masse mais qui est fermé, donc ressemble à 2 diodes tête bêche, tu ne trouveras pas 0,6V ni dans un sens ni dans l'autre.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 53 minutes, amlm a dit :

Malgré une carrière d'électronicien je ne comprends pas ce test ! 0,6V ça suggère une diode mais laquelle ?

 

diode de roue libre : potentiellement présente (car le primaire de la bobine est aussi...une self)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

J'ai pas très bien compris les 0,6V avec un ohmetre(en position diode). D'ailleurs pour l'instant je n'ai quasi jamais utilisé le mode diode. Je suppose donc, une mesure entre masse et un fil dans un sens, puis dans l'autre (en inversant mes 2 pointes de multimetre). Puis idem pour le second fil. Puis idem entre les 2 fils. Je testerai.

Apres , oui, je compte que cet allumeur est "intégral", qu'il produit la rupture du primaire au bon moment du cycle sur les 4 cylindres (et envoie une étincelle à la bonne bougie). Le tout avec 2 fils vers la bobine, une masse par la fixation par vis (plus la partie distribution HT).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 14 heures, Car-Hell a dit :

diode de roue libre : potentiellement présente (car le primaire de la bobine est aussi...une self)

Idée intelligente...mais erreur car lorsque le transistor coupe, ce n'est pas une tension inverse qui apparaît à son collecteur mais une surtension (tendant à continuer le passage du courant). Donc pour limiter cette surtension et ne pas claquer le transistor, ce n'est pas une diode de roue libre qu'il faut mais un limiteur de surtension. Regarde bien le schéma du boîtier Cartier ci-dessus : au collecteur tu as 2 diodes zéner sur la base du transistor, donc à la masse au travers de sa diode base-émetteur, c'est ça qui limite la surtension...et que tu ne pourras pas voir au testeur de diode.

J'ajoute que la coupure du courant de primaire bobine par le transistor crée dans la bobine une tension E = -L.di/dt (loi de Lenz). Le but étant que cette tension soit importante il faut un di/dt élevé donc une coupure franche, or une diode de roue libre entraînerait une décroissance lente du courant. Dans cette même idée, dans le schéma Cartier tu remarqueras que la surtension est limitée par les diodes zéner non pas à un peu plus de 12V mais à 180+200 = 380V ce qui doit approcher la tension max que le transistor peut supporter, afin d'avoir le plus de tension possible au primaire bobine, et donc le plus au secondaire.

 

Une autre piste pour Armand : à défaut de schéma de cet allumeur, trouver pour quelle voiture il est prévu et un plan de câblage allumage de cette voiture pour voir ce qui est normalement branché au bout du connecteur blanc.

Modifié par amlm
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 27/04/2021 à 20:33, armand jamot a dit :

Bonjour à tous,

Je compte changer un distributeur d'allumage par rupteurs (fourgon GME Rascal/ suzuki supercarry de 1990-essence- 4 cylindre ), par un distributeur pour allumage transistorisé déja acheté. Deux fils en sortent: un noir et blanc(noir/ 2 liserés blanc) et un marron .

Je ne sais pas quel est le +(qui irait au + bobine )et celui qui me semble t'il doit aller au - bobine (ancien emplacement pour la connexion du fil sortant des rupteurs).

J'ai mesuré 6 M Ohm entre la masse du distributeur et le fil noir/blanc et infini entre la masse du distributeur et le fil marron. En attente d'une réponse du fournisseur (Chine, donc pas sûr d'avoir une réponse rapide ) j'aimerais savoir si vous avez une démarche pour trouver quel est le fil + et celui "rupteur", ou un peu de lecture qui pourrait m'orienter.

Je joins une photo de cet allumeur qui pourra peut etre me dépanner.

Et un lien vers un allumeur ayant même référence que celui acheté , mais des couleurs de fils plus parlantes.

 

DSC05458.JPG

DSC05461.JPG

Bonjour armand et autres lecteurs.

Tu ne donnes pas la mesure en ohm entre les deux fils qui sortent du distributeur ?

 

Soit ce distributeur contient un module électronique qui est piloté par le capteur Hall interne (qui remplacer les vis platinée) pour alimenter la bobine H.T externe ?

Ou ce distributeur a besoin d'un module électronique externe afin de recevoir les impulsions (1 ou 0 ) du capteur hall ou autre en interne du distributeur afin de commander la bobine H.T ?

Peu d'info sur le lien que tu-as donné à ce sujet.

Place ici des photos du distributeur que tu-as reçu afin de voir ce qu'il contient en interne.

 

 

 

 

 

 

Modifié par treborpj
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, treborpj a dit :

...Tu ne donnes pas la mesure en ohm entre les deux fils qui sortent du distributeur ?

Pour qu'une telle mesure ait un sens il faut avoir préalablement au moins une hypothèse sur la circuiterie d'où sortent ces fils. Sinon je ne vois pas ce qu'on pourrait en déduire, il y a trop de possibilités.

Modifié par amlm
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 17 minutes, amlm a dit :

Pour qu'une telle mesure ait un sens il faut avoir préalablement au moins une hypothèse sur la circuiterie d'où sortent ces fils. Sinon je ne vois pas ce qu'on pourrait en déduire, il y a trop de possibilités.

Ou réaliser un petit assemblage avec une petite lampe témoin 12 V 3 W ou autre (à placer en série entre le + batterie et le distributeur) cette lampe remplace la bobine H.T.

Puis tourner à la main le pignon du distributeur afin de voir quelle est le raccordement qui allume et éteint la lampe.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

J'ai fait des mesures. Je mets ça dessous. E ffectivement il y a une mesure à 0,62V qui sort sur le fil marron (avec pointe + du multimetre sur la masse et pointe - du multi sur ce fil marron). Je vous laisse lire le tableau. Dessus j'ai aussi mesuré les resistances dans ls mêmes cas. J'ai (re-)intégré que un courant de mesure peut passer dans un sens mais pas dans l'autre avec ces diodes et transistors.

Bref ça peut peut etre parler à un habitué des circuits électroniques; pas à moi. Par contre que signifie le fait d'avoir une tension dans un sens?

Ta proposition(Treborpj) revient un peu à faire un essai réel: je branche tout et je fais tourner le vilo a la main et je scrute pour voir les étincelles.

La couleur marron pour un positif et la noir/blanc pour un - un peu spécial  paraissent  le plus "normal" . C'est vrai.

Je n'ai pas de schéma, pas d'indication sur le distributeur. C'est un peu le propre des fournisseurs chinois, ils te vendent "ce truc". Bien sûr ils regardent à l'avance si ça va sur ton taxi. Par exemple il m'a demandé des photos de mon ancien allumeur. Et les références qu'ils proposent sont exactement celle-de mon ancien allumeur Nippon Denso. C'est assez proche du Jimny (DingDongToy) qui est un moteur pour chassi sj410( et le mien sk410) et l'allumeur  du Jimny(ou Santana)  tourne en sens inverse.

Je joins une photo où on voit le systeme rotatif de "distribution" du moment d'allumage . A mon avis mon distributeur, comme déja dit, fait tout et n'a pas besoin de module externe. C'est un peu ce que m'a dit le fournisseur. ( son patron l'aurait monté directement à la place d'un ancien allumeur et relié les fils du coté bobine). Et maintenant il semble beaucoup plus affirmatif (marron: positif) et me dit que si je me trompe, j'inverse.(si j'ai bien compris car tout ça est en anglais et en 5 mots par message).

Mes resultats de mesures,  puis

en dessous,  donc une première, une photo d'espionnage d'allumeur chinois:

Mode diode : pointe rouge (+) ohmmetre

Pointe noire de mesure ( - )

resultat

Fil marron du dist

Masse du distributeur

rien

Masse du dist

Fil marron du distributeur

0,62V

Fil noir

masse

1,4 V

Masse

Fil noir/blanc du distrib

rien

Fil Noir/blanc du dist

Fil marron du dist

1,52 V

Fil marron du dist

Fil nir/blanc du dist

rien

 

 

 

Mode Ohmmètre : pointe rouge ohmmetre

Pointe noire

resultat

Masse du dist

Fil marron du dist

7MOhm, puis 8,4MOm

Marron

Masse

40 à 50MOhm et varie beaucoup

Masse

Noir/blanc

rien

Noir/blanc

Masse

7,15MOhm

 

 

 

Entre les 2 fils

 

De 20 à 5MOhm, varie beaucoup

 

 

 

 

DSC05533.JPG

DSC05532.JPG

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir à tous,

"Par contre que signifie le fait d'avoir une tension dans un sens?" : une diode laisse passer le courant que dans un sens, le multimètre te donnes à quelque chose près la tension à partir de laquelle le courant passe en dessous de cette tension pas de courant de même que si tu inverses la polarité. Donc avec ton multimètre tu peux deviner comment est monté la diode sans la voir (pratique non?). Faut-il encore qu'il y ait une diode derrière!

 

Moi, je voterais pour fils marron : bobine, fils noir/blanc: +12V pour les 3 raisons suivantes:

  • 0,6V entre la masse et le fils marron cela veut peut être dire qu'il y a une diode derrière pour protéger un transistor de puissance (amlm: entre le drain et la source d'un Mosfet, c'est courant dans l'automobile mais y-a que les chinois qui ont le schéma!).
  • La résistance est élevée entre le fils marron est la masse.
  • Le fils marron me semble (sur les photos) de plus grosse section (le courant est plus important dans le primaire que dans l'alimentation d'un petit boitier électronique).    

 

 

Évidemment j'ai une chance sur deux d'avoir juste (ou faux c'est comme on veut), Armand le mieux est d'avoir les infos du fabriquant car envoyer du 12V à travers la bobine pour alimenter le boitier pourrait être mortel pour ce dernier et ton fournisseur avoir une change sur deux de te revoir!

A ta place (et je n'y suis pas) et sans infos de plus, je ferais l'essai suivant: la masse du distri au moins de la batterie, 2 ampoules sur un inter (ou pince croco) qui va du +12V, une ampoule va vers le fils noir l'autre sur le fils marron (le boitier est en parti protégé), au moins une ampoule doit luire et avec le voltmètre: il faudrait atteindre les 12V sur au moins un fils (alim) si 12V sur les 2 : tourner le distri pour que ça varie (côté bobine) et ... tu pourra peut être enfin nous dire la couleur!

 

PS: on peut caler l'avance à l'allumage avec ce distri?

 

Modifié par Car-Hell
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Bon, je n'ai pas fini de te lire (Car Hell)  et la proposition de test en bas. Mais entre temps j'ai fait un essai grandeur nature  avec le fil marron alimenté en + 12V et le noir/blanc vers le - de la bobine. Chou blanc (ou chou cramé, je ne sais pas pour l'instant): pas d'étincelle aux bougies en tournant le vilo à la clef ou au démarreur.

J'ai insisté assez peu. Mais bon c'est mal parti.

 

Pour le calage j'ai mis mon moteur sur le pmh du 4 avec repere (avance à l'allumage) sur la couronne du vilo, j'ai sorti l'ancien distributeur, et mis le nouveau pour qu'il pointe en face de la sortie HT du cylindre 4. Apres il suffirait de bouger dans un sens ou l'autre. Je n'en suis pas là:hehe:.

 

Au fait effectivement le fil marron est de plus grosse section. Donc pourquoi pas plus dans la puissance.

Un truc quasi sûr,  mon gentil fournisseur n'y connait rien. je pense qu'il achete sur place et revend au coup par coup à des clients  comme moi.

Modifié par armand jamot
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 34 minutes, armand jamot a dit :

Bon, je n'ai pas fini de te lire (Car Hell)  et la proposition de test en bas. Mais entre temps j'ai fait un essai grandeur nature  avec le fil marron alimenté en + 12V et le noir/blanc vers le - de la bobine. Chou blanc (ou chou cramé, je ne sais pas pour l'instant): pas d'étincelle aux bougies en tournant le vilo à la clef ou au démarreur.

J'ai insisté assez peu. Mais bon c'est mal parti.

 

Pour le calage j'ai mis mon moteur sur le pmh du 4 avec repere (avance à l'allumage) sur la couronne du vilo, j'ai sorti l'ancien distributeur, et mis le nouveau pour qu'il pointe en face de la sortie HT du cylindre 4. Apres il suffirait de bouger dans un sens ou l'autre. Je n'en suis pas là:hehe:.

 

Au fait effectivement le fil marron est de plus grosse section. Donc pourquoi pas plus dans la puissance.

Un truc quasi sûr,  mon gentil fournisseur n'y connait rien. je pense qu'il achete sur place et revend au coup par coup à des clients  comme moi.

Fait un schéma ça serait mieux, avec les éléments (+12 V Bat, bobine in et bobine out, in distributeur, out distributeur) car je ne vois pas comment pourrait fonctionner l'allumage avec ton branchement, car il manque une liaison.

Normalement sans électronique, le +12 V issue du contact à clé alimente le + de la bobine et la sortie (-) de la bobine alimente les vis platinée.

Avec un module électronique qui serait interne dans le distributeur, la sortie de la bobine devrait alimenter le module interne dans le distributeur, l'autre fil peut être à relier à la masse ou pour une autres fonction ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Treborpj:jap:, il faut bien que ce module electronique soit alimenté par un + et d'autre part alimente (et surtout coupe) le "-" bobine (soit le primaire de la bobine ). La masse venant par serrage du distributeur.

J'ai pas tout compris ce que proposais Car Hell . Mais je prendrai un petit moment demain pour vérifier que suite à mon essai (marron au +12V) les mesures (Ohm en mode Ohmmetre et V en position diode) restent dans les mêmes zones , puis  pour essayer ce montage d'ampoules.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 4 minutes, armand jamot a dit :

Treborpj:jap:, il faut bien que ce module electronique soit alimenté par un + et d'autre part alimente (et surtout coupe) le "-" bobine (soit le primaire de la bobine ). La masse venant par serrage du distributeur.

J'ai pas tout compris ce que proposais Car Hell . Mais je prendrai un petit moment demain pour vérifier que suite à mon essai (marron au +12V) les mesures (Ohm en mode Ohmmetre et V en position diode) restent dans les mêmes zones , puis  pour essayer ce montage d'ampoules.

Si je te suis, tu-as alimenté l'entrée (+) de la bobine avec +12 V APC ainsi que le gros fil sur le distributeur.

Et l'autre fil du distributeur relié sur la sortie (-) de la bobine ?

Fait un essai avec une petite ampoule c'est plus prudent qu'en directe pour ne pas griller le module interne.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Car-Hell a dit :

...0,6V entre la masse et le fils marron cela veut peut être dire qu'il y a une diode derrière pour protéger un transistor de puissance (amlm: entre le drain et la source d'un Mosfet, c'est courant dans l'automobile mais y-a que les chinois qui ont le schéma!)....

Tu me bluffes car je n'avais pas pensé à un transistor à effet de champ.

Je continue à penser qu'une diode externe de protection inverse est inutile, mais certains MOSFET ont une zéner de protection surtension intégrée entre drain et source :

image.png.6967d39ba3afff04597601fc248e0888.png

Or la zéner dans le sens anode vers cathode (+ en 3 et - en 2) est une diode donc effectivement en test diode dans ce sens tu peux trouver 0,6V.

Mais encore faut il savoir par avance que le transistor est un MOSFET à zéner incorporée pour que le test soit concluant ! Schéma, schéma, schéma...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Donc demain je peux faire un essai avec,  par sécurité (tardive),  une petite ampoule reliée d'une part a un + 12 V  et surtout reliée (à la place du primaire bobine) au fil marron du distributeur (qui serait censé "couper" le primaire) et un bon + 12 V sur le fil noir/blanc du distributeur .

Je considere donc que le fil marron est l'alim de la bobine (- bobine) et le fil noir/blanc le + permettant le fonctionnement du module électronique.

Modifié par armand jamot
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Bonjour,

Miracle en Alabama.

J'ai fait les mêmes mesures qu'hier . Tout semblait en ordre dans le distributeur, car j'obtenais les mêmes résultats. J'ai même pu voir que à une ou 2 reprises je mesurais la résistance de mon corps ( cas où la résistance en MOhm variait beaucoup: je touchais certainement la masse tout en collant avec mon doigt une pointe sur un fil, biais de débutant).

J'ai fait le montage à Treborpj , c'est à dire que j'ai mis une ampoule de faible puissance (R environ 10 Ohms) sur la sortie présumée (fil marron présumé depuis hier soir, aller à la coupure du primaire bobine) et d'autre part à la masse alimentée par mon - batterie.

D'autre part j'ai alimenté en + mon fil noir/blanc, pré-senti depuis hier soir comme étant l'alim du module électronique. Resultat en tournant le vilo, donc l'allumeur: pas d'éclairage.

J'ai décidé de le faire en conditions réelles: fil marron (plus grosse section) alimentant le - bobine et fil noir/blanc alimenté en + 12 V et bien sûr allumeur à la masse reliée au - batterie. En tournant le vilo, miracle chinois, des étincelles qui se succèdent sur mes bougies. 

Donc Car Hell a bien voté :ml:. Et merci à tous pour votre assistance à distance.:jap:

Modifié par armand jamot
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 24 minutes, armand jamot a dit :

Bonjour,

Miracle en Alabama.

J'ai fait les mêmes mesures qu'hier . Tout semblait en ordre dans le distributeur, car j'obtenais les mêmes résultats. J'ai même pu voir que à une ou 2 reprises je mesurais la résistance de mon corps ( cas où la résistance en MOhm variait beaucoup: je touchais certainement la masse tout en collant avec mon doigt une pointe sur un fil, biais de débutant).

J'ai fait le montage à Treborpj , c'est à dire que j'ai mis une ampoule de faible puissance (R environ 10 Ohms) sur la sortie présumée (fil marron présumé depuis hier soir, aller à la coupure du primaire bobine) et d'autre part à la masse alimentée par mon - batterie.

D'autre part j'ai alimenté en + mon fil noir/blanc, pré-senti depuis hier soir comme étant l'alim du module électronique. Resultat en tournant le vilo, donc l'allumeur: pas d'éclairage.

J'ai décidé de le faire en conditions réelles: fil marron (plus grosse section) alimentant le - bobine et fil noir/blanc alimenté en + 12 V et bien sûr allumeur à la masse reliée au - batterie. En tournant le vilo, miracle chinois, des étincelles qui se succèdent sur mes bougies. 

Donc Car Hell a bien voté :ml:. Et merci à tous pour votre assistance à distance.:jap:

Bonjour, peux-tu réaliser à la main un petit schéma avec la batterie (+&-), bobine (+&-) et le distributeur avec les fils (couleurs) qui relient le tout, ce sera bien plus parlant que des mots, merci.

 

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Alors ci-dessous je mets un schéma. Je rappelle les ref de l'allumeur : Distributeur d'allumage pour SUZUKI moteur F10A /  ref allumeur d'origine à rupteurs :  33100 — 85750(Nippon Denso)

Une photo récupérée sur internet qui présente un de ces allumeurs:

2076612194_allumeurbleupourF10A.jpg.9b40acffa0a6a46b9045a4233ac2f0ed.jpg

Les fils du mien: marron et noir/blanc

Question où brancher ces 2 fils?... sur la bobine d'allumage , en sachant que la carcasse de l'allumeur (ou distributeur) est à la masse (donc reçoit le - batterie par sa masse)

.... où va le noir/blanc: ...... de fait il recevra un +12V (c'est lui qui alimentera le module electronique interne du distributeur)

... où va le marron: ............il va au - bobine   (car c'est lui qui commandera la rupture de courant de l'enroulement primaire de la bobine).

Les couleurs ne sont pas du tout standardisées, mais plutot fantaisistes.

J'ai fait un court essai dans un sens (erroné) ça n'a rien pété.

 

Schéma de branchement, apres la phase de test proposé par Car Hell: ci-dessous:

202221137_branchementdistributeurmoteurF10Ask410.thumb.jpg.88501c636df99827983001afc4a6149a.jpg

Non seulement j'ai 4 étincelles bien franches. Mais en plus le moteur F10A tourne.

Amin , Car Hell,  je n'ai pas compris ou très partiellement et sans que ce soit organisé. 0,6 Volt est la tension de seuil d'un transistor au silicium de ce que je pense avoir vu. Sur ce fil marron sortant du distributeur d'allumage , il y aurait un transistor de puissance jouant le role de rupture du courant, comme le font les rupteurs(vis platinées) de l'ancien allumeur.

Bon.

 

 

Modifié par armand jamot
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 27 minutes, armand jamot a dit :

Alors ci-dessous je mets un schéma. Je rappelle les ref de l'allumeur : Distributeur d'allumage pour SUZUKI moteur F10A /  ref allumeur d'origine à rupteurs :  33100 — 85750(Nippon Denso)

Une photo récupérée sur internet qui présente un de ces allumeurs:

2076612194_allumeurbleupourF10A.jpg.9b40acffa0a6a46b9045a4233ac2f0ed.jpg

Les fils du mien: marron et noir/blanc

Question où brancher ces 2 fils?... sur la bobine d'allumage , en sachant que la carcasse de l'allumeur (ou distributeur) est à la masse (donc reçoit le - batterie par sa masse)

.... où va le noir/blanc: ...... de fait il recevra un +12V (c'est lui qui alimentera le module electronique interne du distributeur)

... où va le marron: ............il va au - bobine   (car c'est lui qui commandera la rupture de courant de l'enroulement primaire de la bobine).

Les couleurs ne sont pas du tout standardisées, mais plutot fantaisistes.

J'ai fait un court essai dans un sens (erroné) ça n'a rien pété.

 

Schéma de branchement, apres la phase de test proposé par Car Hell: ci-dessous:

202221137_branchementdistributeurmoteurF10Ask410.thumb.jpg.88501c636df99827983001afc4a6149a.jpg

Non seulement j'ai 4 étincelles bien franches. Mais en plus le moteur F10A tourne.

Amin , Car Hell,  je n'ai pas compris ou très partiellement et sans que ce soit organisé. 0,6 Volt est la tension de seuil d'un transistor au silicium de ce que je pense avoir vu. Sur ce fil marron sortant du distributeur d'allumage , il y aurait un transistor de puissance jouant le role de rupture du courant, comme le font les rupteurs(vis platinées) de l'ancien allumeur.

Bon.

 

 

Bonsoir armand et merci,

Le gros fil du distributeur est donc relié sur le (-) moins sortie de la bobine.

L'autre fil plus fin du distributeur est relié sur l'entrée +12 APC sur la bobine d'allumage, elle même reliée au neiman (contact à clé) puis la batterie.

En fait ces 0,6 V entre le gros fil et la masse, c'est la tension de seuil d'une diode spéciale dite de roue libre (protection) adaptée pour la bobine d'allumage afin de limiter la tension sur le circuit primaire de la bobine d'allumage.

Sans cette protection, il y aurait des pics de tension de plus de 300 volts sur le + 12 V de la bobine, cette tension détruit les cartes et les composants électroniques sensibles.

 

Effectivement il doit y avoir en interne du distributeur un transistor de puissance qui agit comme les vis platinée pour couper net et rétablir aussi net le courant primaire de la bobine d'allumage pour y induire une haute tension dans le secondaire de la bobine.

La diode de roue libre protège également ce transistor de puissance des pics de tensions destructeurs.

Lorsqu'il y a des vis platinée, c'est le condensateur qui agit comme une diode de roue libre.

Sur toute les bobines des relais, il y a une diode de roue libre ou une résistance en parallèle sur la bobine pour limiter la tension induite par la coupure de l'alimentation de la bobine.

 

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.



×
  • Créer...
Aller en haut de page