Aller au contenu
Logo Caradisiac      

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info
Seat

Concours musique de novembre 2021 : Basé sur un fait historique


Roland de Gilead
 Partager

Messages recommandés

Bonjour à toutes et à tous :jap:

 

Le but de ce petit jeu est de partager avec les autres un morceau de musique que vous appréciez particulièrement.

Tous les mois, un thème vous est proposé. Votre réponse se fait via un seul post et il est interdit de modifier son choix. Si une même chanson est proposée par 2 membres différents, celui qui l'a posté en premier prime.

 

Pour ce concours, le dépôt des participations se fera jusqu'au dimanche 21 novembre 18h00

 

Dépôt de votre musique :

Merci de rédiger votre post ainsi :

Nom, prénom de l'interprète ou du groupe / Le titre du morceau / la vidéo.

Pour poster votre vidéo, il vous suffit de coller l'url de celle-ci directement dans votre message, le forum l'intègrera automatiquement.

 

 

Thème de ce mois : Basé(e) sur un fait historique/véridique (que ce soit le nom de l'artiste, du groupe ou de la chanson)

Image dans Infobox.

 

 

Votes :

Ils se feront sous la forme d'un classement, dans votre ordre de préférence des morceaux proposés.

1er: 5 points

2e : 4 points

3e : 3 points

4e : 2 points

5e : 1 point

Le vote est ouvert à tous, y compris à ceux n'ayant pas déposé de morceaux.

 

Vous pourrez voter dès la récapitulation des participants mise en ligne et jusqu'au dimanche 28 novembre 18h00 en classant les participants par leur pseudos. Si vous êtes dans l'impossibilité de voter aux dates indiquées, vous pouvez m'envoyer votre vote par avance en mp, je me chargerai de le diffuser sur le concours et de le prendre en compte.

 

Soyez fair-play : si vous participez, votez :jap:(15 points de pénalité pour les participants qui ne votent pas). Et on ne vote pas pour soi bien sûr :nanana:

Modifié par Roland de Gilead
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Propositions en cours :

 

@off41

 

 

@lucky luke gti

 

 

 

@rainbow2b

 

 

 

@odin23

 

 

 

@Vincent_67400

 

 

 

@milopolo

 

 

@p_tit seb 51

 

 

 

@le passant

 

 

 

@tete de soupapes

 

 

 

@Sevenfifty H2

 

 

@Roland de Gilead

 

 

@rockerboots

 

 

@Jeanmatth31

 

 

@WildBoar

 

 

@WildOne

 

 

@enclume76

 

 

@Powerstroke 33

 

 

@barney_

 

 

@Phil defer

 

 

@buxois84

 

Modifié par Roland de Gilead
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 12 heures, odin23 a dit :

sûrement un des meilleurs morceaux des Stones

Je ne te contredirais pas là dessus, c'est une chanson que j'apprécie alors que je n'aime pas les Stones

Il y a 12 heures, Vincent_67400 a dit :

D'ailleurs, je crois bien avoir raté le concours du mois d'octobre..

Comment voulez-vous qu'on s'en sorte ? :sweat:

il y a 50 minutes, tete de soupapes a dit :

Les Rita Mitsouko - Le petit train

Très belle chanson, très dure aussi.

Modifié par Roland de Gilead
  • Merci 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 17 minutes, Roland de Gilead a dit :

Je ne te contredirais pas là dessus, c'est une chanson que j'apprécie alors que je n'aime pas les Stones

Comment voulez-vous qu'on s'en sorte ? :sweat:

Très belle chanson, très dure aussi.


t’aimes pas les Stones oO pourtant un sacré groupe. 
Je me rappelle gamin, enfin façon de parler, il y a une bande magnétique qui existe ;) une des premières chansons que j’ai chanté, c’est I can’t get no Satisfaction, depuis les Stones ne m’ont jamais quitté. 
 

ha j’ai oublié de dire sur l’autre concours, vu qu’il y avait les Red hot, avec des potos, on a les places pour aller les voir en juillet au stade de France. C’est bon de pouvoir ressortir un peu. 

Modifié par odin23
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

New Model Army - The charge

 

Pour expliquer un peu le lien avec le thème de ce mois, vu que c'est pas un des groupes les plus connus, "la New Model Army était une armée de la Première révolution anglaise. C'est en 1645 que le Parlement anglais charge Oliver Cromwell d'organiser une armée sur le modèle de ses propres troupes, d'où le nom d'« armée parlementaire ». Contrairement à la plupart des armées de l'époque, ses dirigeants et ses membres sont des soldats professionnels plutôt que des aristocrates." (source Wikipédia comme vous vous en doutez).

Le morceau The charge retrace une attaque de cette armée et ses prémices face à l'ennemi.

 

New Model Army était à la base un groupe punk qui s'est créé quelques temps après l'arrivée de Margaret Thatcher au pouvoir en Angleterre mais qui a mis une tournure un peu plus rock dans ses morceaux au fil du temps, ce qui a aseptisé un peu ce côté punk, mais ça reste encore aujourd'hui un de mes groupes préférés, j'suis une vraie groupie en fait 202.gif.a98884e32e0fd59b4d7abdf7b3e7ee51.gif202.gif.a98884e32e0fd59b4d7abdf7b3e7ee51.gif202.gif.a98884e32e0fd59b4d7abdf7b3e7ee51.gif202.gif.a98884e32e0fd59b4d7abdf7b3e7ee51.gif202.gif.a98884e32e0fd59b4d7abdf7b3e7ee51.gif

 

Si @WildBoar a que ça à faire, ce dont je doute, il pourra vous traduire les paroles qui figurent généreusement sur l'extrait joint, ou alors vous utilisez le traducteur Google qui n'est pas si mal pour le coup, même s'il y a quelques approximations. Montez le son, c'est pas facile de trouver des vidéos de qualitay sur le oueb pour des trucs aussi vieux :metal:  Et si vous voulez découvrir le groupe, essayer l'album Raw melody men (acronyme de New Model Army si vous suivez toujours) c'est un des meilleurs albums live que j'ai eu l'occasion d'écouter :o:

 

 

 

 

Modifié par Roland de Gilead
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir tout, le monde,

 Wouahou ! ça commence sur les chapeaux de roues (normal sur un forum auto !)

Bon, à mon tour d'entrer dans la ronde :

 

le fait historique : la Révolution Française de 1789

support musical : double album vinyle intitulé "la Révolution Française"

année : 1973

chanson proposée : chouans en avant !

interprète : Jean-François Michaël

 

 

L'opérette a donné naissance à une fille nommée comédie musicale. Libérée, émancipée, celle-ci se libère du langage châtié de sa mère, des paysages de carte postale et du factice pour aborder parfois des sujets plus graves. Revenue en grâce à la fin des sixties, importée des States ("Hair", Jesus-Christ Superstar") ou de réalisation française ("l'homme de la Mancha"), la comédie musicale a un jeune frangin rebelle et souvent violent nommé "Rock-Opéra" ou "Opéra-Rock".

Paru sous la forme d'un double-album en 1973, "La révolution française" se targuait à l'époque d'être le premier opéra-rock français, auquel avaient notamment collaboré Alain Bashung, les Martin Circus, Antoine, Le Système Crapoutchik, les Charlots, ou Guy et Daniel Balavoine (choeurs).

Les créateurs étaient Claude-Michel Schoenberg Raymond Jeannot (musique), Alain Boublil et Jean-Max Rivière (paroles et plus tard livret).

Pour donner corps à cette "saga", les auteurs avaient inventé une histoire d'amour contrariée entre un humble fils de boutiquier devenu député de Paris du Tiers-Etat, et une aristocrate de haute lignée, contrainte de fuir la Cour avec la famille royale.

Le double 33 tours ayant eu un énorme succès, ses créateurs avaient décidé de passer du vinyle à la scène parisienne, d'abord au Palais des Sports puis au Théâtre Mogador.

Maintes fois réédité et repris sur scène mais aussi partiellement réécrit en 1977 (assassinat de Marat - ajout de scènes et de dialogues), "La Révolution Française" reste une oeuvre majeure.

La-revolution-francaise double album originel.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut Roland,

 

J'ai apprécié ton rapide cours d'Histoire et je salue par la même occaz ta "candeur" de groupie 😊 lorsque tu évoques ton groupe préféré. C'est agréable à lire et cela invite à sa découverte (chose que j'ai déjà faite puisque tu évoques ponctuellement New Model Army).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 3 minutes, rockerboots a dit :

Salut Roland,

 

J'ai apprécié ton rapide cours d'Histoire et je salue par la même occaz ta "candeur" de groupie 😊 lorsque tu évoques ton groupe préféré. C'est agréable à lire et cela invite à sa découverte (chose que j'ai déjà faite puisque tu évoques ponctuellement New Model Army).

C'est vrai que je reviens souvent dessus, j'ai des périodes comme qui dirait :biggrin:

Et niveau cours d’histoires, tu restes loin devant moi ;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 32 minutes, Roland de Gilead a dit :

New Model Army - The charge

 

Pour expliquer un peu le lien avec le thème de ce mois, vu que c'est pas un des groupes les plus connus, "la New Model Army était une armée de la Première révolution anglaise. C'est en 1645 que le Parlement anglais charge Oliver Cromwell d'organiser une armée sur le modèle de ses propres troupes, d'où le nom d'« armée parlementaire ». Contrairement à la plupart des armées de l'époque, ses dirigeants et ses membres sont des soldats professionnels plutôt que des aristocrates." (source Wikipédia comme vous vous en doutez).

Le morceau The charge retrace une attaque de cette armée et ses prémices face à l'ennemi.

 

New Model Army était à la base un groupe punk qui s'est créé quelques temps après l'arrivée de Margaret Thatcher au pouvoir en Angleterre mais qui a mis une tournure un peu plus rock dans ses morceaux au fil du temps, ce qui a aseptisé un peu ce côté punk, mais ça reste encore aujourd'hui un de mes groupes préférés, j'suis une vraie groupie en fait 202.gif.a98884e32e0fd59b4d7abdf7b3e7ee51.gif202.gif.a98884e32e0fd59b4d7abdf7b3e7ee51.gif202.gif.a98884e32e0fd59b4d7abdf7b3e7ee51.gif202.gif.a98884e32e0fd59b4d7abdf7b3e7ee51.gif202.gif.a98884e32e0fd59b4d7abdf7b3e7ee51.gif

 

Si @WildBoar a que ça à faire, ce dont je doute, il pourra vous traduire les paroles qui figurent généreusement sur l'extrait joint, ou alors vous utilisez le traducteur Google qui n'est pas si mal pour le coup, même s'il y a quelques approximations. Montez le son, c'est pas facile de trouver des vidéos de qualitay sur le oueb pour des trucs aussi vieux :metal:  Et si vous voulez découvrir le groupe, essayer l'album Raw melody men (acronyme de New Model Army si vous suivez toujours) c'est un des meilleurs albums live que j'ai eu l'occasion d'écouter :o:

 

 

 

 


je connais bien aussi, sans être un grand fan, mais un pote écoutait beaucoup. 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 19 minutes, Roland de Gilead a dit :

Si @WildBoar a que ça à faire, ce dont je doute, il pourra vous traduire les paroles qui figurent généreusement sur l'extrait joint, ou alors vous utilisez le traducteur Google qui n'est pas si mal pour le coup, même s'il y a quelques approximations.

Salut Roland,

 

sympa d'avoir pensé à moi. Traduire des chansons ou des poèmes est la tâche la plus dure. Là, je ne connais ni le groupe, ni la chanson, or, pour bien traduire, il faut être dans l'abiance, comprendre le message subliminal, si tu veux. 

 

J'ai écouté deux, trois fois, avant de me résoudre de chercher un truc su le web. ET, dès le premier coup, j'ai trouvé un truc qui ne me semble pas si mal. Vu que tu sembles y tenir, je me suis permis d'ajouter qqs. critiques à la traduction - ce qui est mesquin, vu que je ne propose pas une autre ... :roll: 

 

Notre histoire parle dans le tonnerre de mille salles des fêtes
Dans le sang, la sueur et le sacrifice, en honorant chaque appel (allusion à un très célèbre discours de Winston Churchill)
Alors les forces se sont rassemblées contre l'épine perçant dans leur côté
Un nouveau monde courageux fait signe que l'ancien monde doit mourir. (c'est plutôt le nouveau monde se lève, donc, l'ancien doit mourir)
Dans les bureaux de la ville, à toutes les tables de chêne et de puissance
Les collets sont tendus et amorcés pour l'approche de l'heure
Une centaine de justifications et les presses sont prêtes à rouler
Les portes d'entrée de la nation qu'ils sont fermement sous contrôle ("fermement", c'est nul, mais le sens est là)
Sur, sur, sur, criaient les dirigeants à l'arrière (c'est DE l'arrière, et c'est "continuez!" ou "en avant!" ou "allez, allez, allez!" )
Nous sommes allés galoper sur les collines noircies (on est descendus des collines en courant - deuxième grosse faute de traduction)
Et dans le piège béant
Les ponts sont brûlés derrière nous et il y a des armes à feu devant nous ("qui nous attendent" aurait été mieux)
Dans la vallée de la mort chevauchaient les braves centaines (c'est "en direction de" ou "vers", pas "dans")
Nous avons demandé de l'aide aux amis que nous avions connus
Mais c'est les années 80 et nous étions seuls
Nous ne nous sommes jamais sentis comme des héros ou des martyrs d'une cause
Juste des soldats fatigués par la bataille dans une guerre civile sanglante
Le massacre est maintenant terminé et l'ordre nouveau inscrit
Alors qu'un quart de la nation est abandonné loin derrière
Leurs dirigeants offrent les mots clichés, si justes dans la défaite (c'est "verteux", au miuex, plutôt dans l'idée de " ça sonne bien, mais c'est faux)
Mais personne n'a besoin de moralité quand il n'y a pas assez à manger
Le lien d'unité est rompu et les chansons de fidélité sont fausses
Je vais baiser mon seul frère pour même un aperçu d'un morceau du gâteau
On ne pleure qu'en privé ici derrière les volets
Quand on pense à la charge de cette brigade, à la rupture du passé.
 
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 2 minutes, WildBoar a dit :

Salut Roland,

 

sympa d'avoir pensé à moi. Traduire des chansons ou des poèmes est la tâche la plus dure. Là, je ne connais ni le groupe, ni la chanson, or, pour bien traduire, il faut être dans l'abiance, comprendre le message subliminal, si tu veux. 

 

J'ai écouté deux, trois fois, avant de me résoudre de chercher un truc su le web. ET, dès le premier coup, j'ai trouvé un truc qui ne me semble pas si mal. Vu que tu sembles y tenir, je me suis permis d'ajouter qqs. critiques à la traduction - ce qui est mesquin, vu que je ne propose pas une autre ... :roll: 

 

Notre histoire parle dans le tonnerre de mille salles des fêtes
Dans le sang, la sueur et le sacrifice, en honorant chaque appel (allusion à un très célèbre discours de Winston Churchill)
Alors les forces se sont rassemblées contre l'épine perçant dans leur côté
Un nouveau monde courageux fait signe que l'ancien monde doit mourir. (c'est plutôt le nouveau monde se lève, donc, l'ancien doit mourir)
Dans les bureaux de la ville, à toutes les tables de chêne et de puissance
Les collets sont tendus et amorcés pour l'approche de l'heure
Une centaine de justifications et les presses sont prêtes à rouler
Les portes d'entrée de la nation qu'ils sont fermement sous contrôle ("fermement", c'est nul, mais le sens est là)
Sur, sur, sur, criaient les dirigeants à l'arrière (c'est DE l'arrière, et c'est "continuez!" ou "en avant!" ou "allez, allez, allez!" )
Nous sommes allés galoper sur les collines noircies (on est descendus des collines en courant - deuxième grosse faute de traduction)
Et dans le piège béant
Les ponts sont brûlés derrière nous et il y a des armes à feu devant nous ("qui nous attendent" aurait été mieux)
Dans la vallée de la mort chevauchaient les braves centaines (c'est "en direction de" ou "vers", pas "dans")
Nous avons demandé de l'aide aux amis que nous avions connus
Mais c'est les années 80 et nous étions seuls
Nous ne nous sommes jamais sentis comme des héros ou des martyrs d'une cause
Juste des soldats fatigués par la bataille dans une guerre civile sanglante
Le massacre est maintenant terminé et l'ordre nouveau inscrit
Alors qu'un quart de la nation est abandonné loin derrière
Leurs dirigeants offrent les mots clichés, si justes dans la défaite (c'est "verteux", au miuex, plutôt dans l'idée de " ça sonne bien, mais c'est faux)
Mais personne n'a besoin de moralité quand il n'y a pas assez à manger
Le lien d'unité est rompu et les chansons de fidélité sont fausses
Je vais baiser mon seul frère pour même un aperçu d'un morceau du gâteau
On ne pleure qu'en privé ici derrière les volets
Quand on pense à la charge de cette brigade, à la rupture du passé.
 

C'est beau bv000032.jpg.5e3aac330264243e4e27ed7e32eed2b8.jpg.014a7e8fa24305507547a1b67e06a58a.jpg

  • J'aime 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 20 minutes, odin23 a dit :


je connais bien aussi, sans être un grand fan, mais un pote écoutait beaucoup. 

C'est un peu comme moi avec les Stones du coup, les goûts et les couleurs :biggrin:

il y a 12 minutes, WildBoar a dit :

Salut Roland,

 

sympa d'avoir pensé à moi. Traduire des chansons ou des poèmes est la tâche la plus dure. Là, je ne connais ni le groupe, ni la chanson, or, pour bien traduire, il faut être dans l'abiance, comprendre le message subliminal, si tu veux. 

 

J'ai écouté deux, trois fois, avant de me résoudre de chercher un truc su le web. ET, dès le premier coup, j'ai trouvé un truc qui ne me semble pas si mal. Vu que tu sembles y tenir, je me suis permis d'ajouter qqs. critiques à la traduction - ce qui est mesquin, vu que je ne propose pas une autre ... :roll: 

 

Notre histoire parle dans le tonnerre de mille salles des fêtes
Dans le sang, la sueur et le sacrifice, en honorant chaque appel (allusion à un très célèbre discours de Winston Churchill)
Alors les forces se sont rassemblées contre l'épine perçant dans leur côté
Un nouveau monde courageux fait signe que l'ancien monde doit mourir. (c'est plutôt le nouveau monde se lève, donc, l'ancien doit mourir)
Dans les bureaux de la ville, à toutes les tables de chêne et de puissance
Les collets sont tendus et amorcés pour l'approche de l'heure
Une centaine de justifications et les presses sont prêtes à rouler
Les portes d'entrée de la nation qu'ils sont fermement sous contrôle ("fermement", c'est nul, mais le sens est là)
Sur, sur, sur, criaient les dirigeants à l'arrière (c'est DE l'arrière, et c'est "continuez!" ou "en avant!" ou "allez, allez, allez!" )
Nous sommes allés galoper sur les collines noircies (on est descendus des collines en courant - deuxième grosse faute de traduction)
Et dans le piège béant
Les ponts sont brûlés derrière nous et il y a des armes à feu devant nous ("qui nous attendent" aurait été mieux)
Dans la vallée de la mort chevauchaient les braves centaines (c'est "en direction de" ou "vers", pas "dans")
Nous avons demandé de l'aide aux amis que nous avions connus
Mais c'est les années 80 et nous étions seuls
Nous ne nous sommes jamais sentis comme des héros ou des martyrs d'une cause
Juste des soldats fatigués par la bataille dans une guerre civile sanglante
Le massacre est maintenant terminé et l'ordre nouveau inscrit
Alors qu'un quart de la nation est abandonné loin derrière
Leurs dirigeants offrent les mots clichés, si justes dans la défaite (c'est "verteux", au miuex, plutôt dans l'idée de " ça sonne bien, mais c'est faux)
Mais personne n'a besoin de moralité quand il n'y a pas assez à manger
Le lien d'unité est rompu et les chansons de fidélité sont fausses
Je vais baiser mon seul frère pour même un aperçu d'un morceau du gâteau
On ne pleure qu'en privé ici derrière les volets
Quand on pense à la charge de cette brigade, à la rupture du passé.
 

Merci @WildBoar l'allusion au discours de Churchill revient souvent dans les groupes anglais, je me souviens d'un certain  Aces Hight d'Iron Maiden qui le mettait bien en valeur, notamment lors de l'album Live after death.

il y a 8 minutes, tete de soupapes a dit :

C'est beau bv000032.jpg.5e3aac330264243e4e27ed7e32eed2b8.jpg.014a7e8fa24305507547a1b67e06a58a.jpg

Là, on va scorer en nombre de clics :cubitus:

Modifié par Roland de Gilead
  • Haha 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 12 heures, Roland de Gilead a dit :

Merci @WildBoar l'allusion au discours de Churchill revient souvent dans les groupes anglais,

Il y a même un groupe de rock (américain, il me semble) qui s'est appelé ainsi, Blood, Sweat and Tears, le sang, la sueur, des larmes. 

 

Tout ça d'après un célèbre discours de Winston Churchill qui invitait la nation à redoubler d'effort de guerre, coûte que coûte: "I have nothing to offer but blood, toil, sweat and tears". ("Je n'ai rien - d'autre - à vous proposer que du sang, de la labeur, de la sueur et des larmes.") Il semblerait que Teddy Roosevelt ait eu une phrase du genre et que Churchill s'en soit inspiré, mais il faudrait que je vérifie. 

 

Bref, tu m'as fait découvrir un groupe intéressant. :jap: 

Modifié par WildBoar
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous publiez en tant qu’invité. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.
Remarque : votre message nécessitera l’approbation d’un modérateur avant de pouvoir être visible.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Partager

×
  • Créer...