Aller au contenu
Logo Caradisiac      

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info
Sécurité

Prévention routière / trottinette électrique


Wspeed
 Partager

Messages recommandés

Bonjour, je fais ce sujet pour faire un peu de prévention. 

 

Je précise que je suis tour à tour piéton, cycliste, automobiliste, et, je viens d'acquérir une trottinette électrique Xiaomi Pro 2 (neuve). J'ai fait près de 90 000 km en voiture, plus de 10 000 km en vélo, et, pour le moment, moins de 300 km avec la trottinette électrique puisque je l'ai acheté récemment. 

 

Je me suis rendu compte de certains points que je voulais partager avec vous ; 

 

- Une chaussée défoncée est ressentie bien plus brutalement que pour n'importe quel autre véhicule

- Le conducteur doit regarder, en conséquence, davantage la chaussée, pour ne pas se laisser surprendre. Pour ça je pense que les constructeurs sont responsables, les roues devraient pouvoir encaisser au moins autant qu'un vélo, or, ce n'est pas le cas. 

- Ce regard qui doit parfois regarder la chaussée empêche de regarder autour comme il le faudrait, donc oui ça peut être dangereux, je le reconnais, parce qu'on ne regarde pas autour de soi... Mais si on regarde autour, on ne regarde plus les imperfections de la chaussée, et c'est dangereux aussi vu que la trottinette électrique est sensible. 

 

- Le guidon est court et il semble que cela affecte la stabilité, donc il est compliqué de lâcher une main pour remercier celui qui nous laisse passer ou pour indiquer que nous changeons de direction. 

 

- Le frein n'est pas aussi fort que pour un vélo, et il nous est impossible de tourner de façon aussi fluide, donc on est parfois obligé de freiner avant de tourner, pour conserver une certaine stabilité. On peut aussi freiner, en apparence, pour vous, pour "rien", mais c'est qu'on a vu qu'on ne pouvait pas passer à 25 km/h sur une imperfection car trop accentuée. 

 

- Là où en vélo, regarder ce qui se passe en arrière n'est pas tellement dangereux, ça l'est davantage en trottinette électrique, encore une fois à cause d'une chaussée défoncée. 

 

- Le redémarrage est manuel, donc lent ; officiellement c'est considéré comme dangereux d'avoir un démarrage automatique, mais ce que je trouve dangereux, c'est au contraire ce démarrage obligatoirement manuel et qui se fait donc trop lentement, car je sais bien qu'on va avoir tendance à agacer. 

 

- Comme les vélos, il vaut mieux prendre ses distances (j'en vois trop qui nous frôlent.... même quand je suis en vélo!). 

 

Pour le coup je ne pense pas que ce soit la trottinette électrique en elle même qui soit dangereuse, mais les lois absurdes,  ( 25 km/h max + obligation de rouler sur la route, je trouve ça assez dangereux),  et la construction de l'appareil qui manque, pour moi de sécurité, notamment à cause des roues, du frein, et de la stabilité. 

 

 

Pour toutes ces raisons, je souhaiterai vous conseiller, en tant qu'automobiliste, de prendre vos distances avec les trottinettes électriques lorsque vous les doublez, d'être indulgent (je peux vous assurer que c'est pas forcément évident de regarder la chaussée + autour de soi), et de rester suffisamment loin (ne pas coller) pour ne pas aggraver une éventuelle chute (parce qu'on est aussi obligé de regarder ce qui se passe autour de nous, et il suffit qu'il y ait une bosse qu'on ait pas vu pour glisser). 

 

 

Merci :) 

 

 

 

 

 

 

Modifié par Wspeed
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 20 minutes, Wspeed a dit :

- Comme les vélos, il vaut mieux prendre ses distances (j'en vois trop qui nous frôlent.... même quand je suis en vélo!).

 

Cette distance de sécurité est rarement respectée vis à vis des vélos et deux roues non motorisés ou autre usager. Je ne vois pas pourquoi les trottinettes seraient mieux traitées.

 

"Le code de la route prévoit des distances de sécurité latérales afin de sécuriser les dépassements des cyclistes et deux roues non motorisés ou autre usager, qu’ils soient à l’arrêt ou en mouvement.  Avant d’entamer la manœuvre, l’automobiliste doit tout d’abord s’assurer que l’environnement permet le dépassement : signalisation, visibilité et allure. Le code de la route prévoit lors d’un dépassement en agglomération, un espace latéral de sécurité d’1 mètre au minimum entre le véhicule et l’usager dépassé, et  d’1 m 50 hors agglomération.

Attention sur les routes limitées à 50 km/h, les cyclistes ont désormais le droit de s’écarter des véhicules en stationnement pour préserver leur sécurité. Cette pratique peut rendre le dépassement beaucoup plus difficile, il est nécessaire d’être très prudent et de toujours anticiper le mouvement du cycliste avant de commencer un dépassement."

 

Modifié par PasNascutDeRes
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci pour ce rappel ! Je pense que c'est effectivement important de le savoir. Je roule seul et il m'arrive parfois de me mettre au milieu pour justement éviter de me prendre une portière, alors peut-être que ça gêne les automobilistes parce qu'ils sont obligés de prendre l'autre voie, mais lorsqu'il n'y a pas de voiture et que j'essaie de pas gêner et donc de me mettre temporairement à côté du trottoir, certains vont quand même nous frôler. En tant qu'automobiliste, quand je suis derrière un vélo/une trottinette, je dois parfois en agacer quelques-uns parce que je ne double pas de suite quand l'espace est trop réduit, mais c'est pourtant nécessaire pour un dépassement en sécurité. 

 

Pour le changement de direction, me concernant je suis obligé d'indiquer avec les pieds (mais je ne sais pas si le message passe), la probabilité d'une chute augmente considérablement en lâchant un des eux côtés du guidon. 

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai pris note de tes remarques, et en particulier de celles qui font part des difficultés de conduite de ces engins, pour en tenir compte à l'avenir.

 

Une remarque de ma part.: les trottinettes ne sont équipées à l'arrière que d'un petit feu minuscule et très bas, donc pas toujours visibles par les autres usagers. Je recommande donc le port d'une lampe-brassard ou dorsale par le conducteur...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 16 heures, Wspeed a dit :

Bonjour, je fais ce sujet pour faire un peu de prévention. 

 

Je précise que je suis tour à tour piéton, cycliste, automobiliste, et, je viens d'acquérir une trottinette électrique Xiaomi Pro 2 (neuve). J'ai fait près de 90 000 km en voiture, plus de 10 000 km en vélo, et, pour le moment, moins de 300 km avec la trottinette électrique puisque je l'ai acheté récemment. 

 

Je me suis rendu compte de certains points que je voulais partager avec vous ; 

 

- Une chaussée défoncée est ressentie bien plus brutalement que pour n'importe quel autre véhicule

- Le conducteur doit regarder, en conséquence, davantage la chaussée, pour ne pas se laisser surprendre. Pour ça je pense que les constructeurs sont responsables, les roues devraient pouvoir encaisser au moins autant qu'un vélo, or, ce n'est pas le cas. 

- Ce regard qui doit parfois regarder la chaussée empêche de regarder autour comme il le faudrait, donc oui ça peut être dangereux, je le reconnais, parce qu'on ne regarde pas autour de soi... Mais si on regarde autour, on ne regarde plus les imperfections de la chaussée, et c'est dangereux aussi vu que la trottinette électrique est sensible. 

 

- Le guidon est court et il semble que cela affecte la stabilité, donc il est compliqué de lâcher une main pour remercier celui qui nous laisse passer ou pour indiquer que nous changeons de direction. 

 

- Le frein n'est pas aussi fort que pour un vélo, et il nous est impossible de tourner de façon aussi fluide, donc on est parfois obligé de freiner avant de tourner, pour conserver une certaine stabilité. On peut aussi freiner, en apparence, pour vous, pour "rien", mais c'est qu'on a vu qu'on ne pouvait pas passer à 25 km/h sur une imperfection car trop accentuée. 

 

- Là où en vélo, regarder ce qui se passe en arrière n'est pas tellement dangereux, ça l'est davantage en trottinette électrique, encore une fois à cause d'une chaussée défoncée. 

 

- Le redémarrage est manuel, donc lent ; officiellement c'est considéré comme dangereux d'avoir un démarrage automatique, mais ce que je trouve dangereux, c'est au contraire ce démarrage obligatoirement manuel et qui se fait donc trop lentement, car je sais bien qu'on va avoir tendance à agacer. 

 

- Comme les vélos, il vaut mieux prendre ses distances (j'en vois trop qui nous frôlent.... même quand je suis en vélo!). 

 

Pour le coup je ne pense pas que ce soit la trottinette électrique en elle même qui soit dangereuse, mais les lois absurdes,  ( 25 km/h max + obligation de rouler sur la route, je trouve ça assez dangereux),  et la construction de l'appareil qui manque, pour moi de sécurité, notamment à cause des roues, du frein, et de la stabilité. 

 

 

Pour toutes ces raisons, je souhaiterai vous conseiller, en tant qu'automobiliste, de prendre vos distances avec les trottinettes électriques lorsque vous les doublez, d'être indulgent (je peux vous assurer que c'est pas forcément évident de regarder la chaussée + autour de soi), et de rester suffisamment loin (ne pas coller) pour ne pas aggraver une éventuelle chute (parce qu'on est aussi obligé de regarder ce qui se passe autour de nous, et il suffit qu'il y ait une bosse qu'on ait pas vu pour glisser). 

 

 

Merci :) 

 

 

 

 

 

 

Merci pour ton témoignage :jap:

Il permet de mieux comprendre les contraintes liées à l'utilisation de la trotinette et donc de mieux cohabiter avec en tant qu'automobiliste, cycliste ou piéton:)

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En même temps vous semblez reprocher aux constructeurs des problématiques consubstantielles au concept même de trottinette…

de petites roues c’est inévitablement moins stables et ça absorbe moins les défauts de la chaussée.

sans parler du concept de se tenir debout sur une micro planche avec un guidon hyper éloigné de l’axe de la roue directrice… 

Et si t’avais des freins hyper puissants, tu  te retrouves la gueule par terre sauf à augmenter fortement le diamètre des roues et l’empattement… mais alors tu perds l’avantage que cherche les utilisateurs de trottinette : la compacité :bah:

 

Si tu veux plus stable, plus confortable, qui freine mieux, tu prends un vélo :bah:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Non, parc qu'en fait je pense qu'en prenant des Ninebot ou de meilleurs modèles ça peut aller ^^ 

Avec la technologie de 2022 je suis sûr qu'en se donnant les moyens ils auraient pu trouver une innovation qui permet d'avoir une certaine stabilité et de pallier à tous les manquements de sécurité que j'ai pu évoquer. 

 

Le vélo est moins confortable pour moi étonnamment : la selle me fait vite mal alors que j'en ai pris une censée être confortable avec en plus une enveloppe rajoutée dessus pour renforcer le confort mais ça ne suffit pas. 

 

J'ai déjà un vélo électrique qui peut me servir aussi dans certaines situations. Je voulais simplement alerter les automobilistes de certaines attitudes qu'on peut avoir et qui peuvent sembler difficilement compréhensibles sans avoir essayé l'engin. 

 

Mais en fait, qu'on utilise voiture, vélo, trottinette ou n'importe quel véhicule, coller les gens ou les frôler, quel que soit le véhicule utilisé, mais en particulier les deux roues, c'est la chose à, vraiment, ne pas faire. 

Tout le monde le fait ou presque mais je trouve ça horrible 😕

 

Et puis peut-être que les 25 km/h doivent beaucoup agacer quand on roule sur la route mais si on roule sur la route c'est qu'il n'y a pas de piste ou bande cyclable, et nous aussi on aimerait aller plus vite pour nous sentir en sécurité et ne pas agacer les automobilistes, mais ils aiment bien faire des lois très dangereuses donc bon 😕pas le choix!

 

Ah aussi, j'expliquais certains manquements de la trottinette électrique mais la voiture en a, et le vélo en a aussi, je ne pense pas qu'il y ait de véhicule parfait, donc malgré ce que tu m'as répondu je pense quand même que mon sujet reste pertinent. 
 

 

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La selle, ça se forme.

Forcément au départ, ça peut être inconfortable le temps que "ça se fasse".

 

Pour le reste, plus les roues sont petites moins c'est stable, plus c'est sensibles aux imperfections de la route et le freinage est moins bon.

C'est de la physique de base quoi...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 47 minutes, Wspeed2 a dit :

nous aussi on aimerait aller plus vite pour nous sentir en sécurité

 

C'est bien tout le problème ici : Le sentiment de sécurité augmente, la sécurité diminue.

 

il y a 47 minutes, Wspeed2 a dit :

Mais en fait, qu'on utilise voiture, vélo, trottinette ou n'importe quel véhicule, coller les gens ou les frôler, quel que soit le véhicule utilisé, mais en particulier les deux roues, c'est la chose à, vraiment, ne pas faire.

 

C'est un fait, la grande majorité des usagers ne respecte pas les distances de sécurité.

Modifié par PasNascutDeRes
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Srill : oui, sauf que là cette selle je l'ai depuis plus d'un an (et avant l'achat de la trottinette j'en faisais régulièrement ; je vais pas pour autant abandonner le vélo je précise). 

 

PasNascut : Je suis pas sûr... Etre lent amène à être doublé, et donc trop souvent, frôlé et collé. Si on pouvait aller à 50 (sachant que là où c'est 50 beaucoup de voitures vont rouler plus vite que la vitesse autorisée), le temps d'être sur la route, on ne craindrait pas autant le trafic.

 

Mais ça ça vaut aussi pour les vélos électriques limités à 25 ; on peut faire agir les muscles pour aller bien au-delà de cette vitesse donc ça aide, mais ce point là concerne aussi tous ceux qui sont limités à 25. 

 

Tiens, un truc qui m'interroge : autant je suis trop souvent collé / frôlé (mais même quand je roule en voiture), autant, quand je suis en vélo ou sur la trottinette électrique, j'ai un stop, j'ai freiné pour m'arrêter à ce stop, pourquoi les automobilistes me laissent passer ? Parce que du coup j'ai freiné pour "rien" ... donc c'est frustrant à force ^^ 

 

Je comprends l'idée, c'est bien de faire preuve de courtoisie mais je trouve ça rarement pertinent dans ce cas 😕

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 13 heures, Wspeed2 a dit :

Tiens, un truc qui m'interroge : autant je suis trop souvent collé / frôlé (mais même quand je roule en voiture), autant, quand je suis en vélo ou sur la trottinette électrique, j'ai un stop, j'ai freiné pour m'arrêter à ce stop, pourquoi les automobilistes me laissent passer ? Parce que du coup j'ai freiné pour "rien" ... donc c'est frustrant à force ^^ 

 

Je comprends l'idée, c'est bien de faire preuve de courtoisie mais je trouve ça rarement pertinent dans ce cas 😕

 

 

Ces automobilistes doivent assimiler la trottinette à un piéton, et donc pensent qu'ils doivent le laisser traverser.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 10 minutes, PasNascutDeRes a dit :

 

Nous?

Par exemple, Ceux qui lisent tes interventions et qui pensaient que la courtoisie avait plutôt un effet bénéfique sur le "vivre ensemble" sur la route et donc sur la sécurité de tous.

Et sans doute tous ceux qui te liront:jap:

 

Modifié par Nico l_barjo
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai écrit ce que j'avais à écrire donc je ne ressens plus le besoin d'interagir, mais je laisse le sujet en discussion. Par contre, pour réagir, il arrive parfois que : 

 

- On est sur une route principale ; On veut laisser quelqu'un sortir du parking ; il y a de l'hésitation de part et d'autre ; et c'est là où, je pense, ça peut être un peu dangereux. 

 

Merci pour vos retours en tout cas. 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 14 heures, Wspeed2 a dit :

- On est sur une route principale ; On veut laisser quelqu'un sortir du parking ; il y a de l'hésitation de part et d'autre ; et c'est là où, je pense, ça peut être un peu dangereux.

 

 La courtoisie peut s'avérer dangereuse. Sur la route, c'est toujours le CDR qui s'applique.

Modifié par PasNascutDeRes
  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, PasNascutDeRes a dit :

 

 La courtoisie peut s'avérer dangereuse. Sur la route, c'est toujours le CDR qui s'applique.

Ça explique pourquoi la sécurité routière n'est pas très efficace en France...

Le code de la route ne prévoyant pas tous les cas de figure, moi-même ne connaissant ni toutes ses particularités, ni toutes les caractéristiques des véhicules que je croise, je préfère être courtois, généralement ça me fait gagner du temps et, contrairement à ce que tu crois, économise le carrossier.

C'est peut-être aussi lié au fait que sur les routes que je fréquente depuis toujours, sans courtoisie, ça croise pas:siffle:

 

édit : par contre je ne vais pas m'arrêter sur une route prioritaire limité à 80 juste pour laisser passer un type tranquillement arrêté au stop...Faut pas mélanger courtoisie et connerie quand même.:W

 

 

 

 

Modifié par Nico l_barjo
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 30/06/2022 à 12:00, Nico l_barjo a dit :

...

édit : par contre je ne vais pas m'arrêter sur une route prioritaire limité à 80 juste pour laisser passer un type tranquillement arrêté au stop...Faut pas mélanger courtoisie et connerie quand même.:W

 

Justement, il y en a qui mélangent.

La courtoisie quand on est sur un cas ambigu (genre priorité à droite multiple), c'est bien et ça vient suppléer le CdR.

La courtoisie quand ça fait s’arrêter de façon incongrue pour laisser passer un pas-prioritaire, c'est dangereux pour ceux qui suivent, et même pour les autres, puisque c'est un comportement non prévisible.

Et accessoirement, c'est discourtois pour ceux qui suivent, puisque ça les oblige de fait à ralentir voire à s’arrêter.

Sans même parler bruit et écologie, tous 2 perdants à ce comportement.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 1 heure, zadene a dit :

La courtoisie quand on est sur un cas ambigu (genre priorité à droite multiple), c'est bien et ça vient suppléer le CdR.

 

Le problème c'est que la courtoisie ça dépend des régions, c'est beaucoup plus subjectif que le CDR. Dans le cas d'une ambigüité de priorité (exemple d'un  embouteillage sans problème de sécurité), le CDR exige de ne pas gêner la circulation des autres usagers. Dans ce cas, quand je facilite la circulation des autres usagers ce n'est pas par courtoisie, c'est par respect du CDR.

Modifié par PasNascutDeRes
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
 Partager

×
  • Créer...