Aller au contenu
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

[Sujet Officiel] Renault Master III (2010)


n-bx

Messages recommandés

  • Réponses 978
  • Créé
  • Dernière réponse

Participants fréquents à ce sujet

Participants fréquents à ce sujet

L'avant fait penser au Crafter mais avec des traits plus Renault. Mais ce qui le gâche un peu c'est le pare-chocs tout noir, ça lui va pas. L'arrière est plus sage, en même temps les contraintes utilitaires ne permettent pas beaucoup de folies à cet endroit.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §rob288uR

debut des commandes en avril et livraison juin apparament. Ce qui est domage c'est que dans la version l2, on perd 20cm de longueur de chargement alors que dans le l3, on ne perd rien. Je suis curieux de voir les prix maintenant. J'ai vu la version opel (c'est la même chose sans l'appareil dentaire devant lol) mais du coté de nissan, il n'y a toujours rien, bizarre bizarre

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tarifs Renault Master : les prix :ange:

Renault vient de donner les tarifs de son nouveau Master. L’utilitaire sera commercialisé en France à compter de mi-avril 2010, mais les commandes sont d’ores et déjà ouvertes. Il est décliné en 3 niveaux de finition (Générique, Confort et Grand confort), 2 types de transmissions (traction et propulsion) et 3 motorisations Diesel (100, 125 et 150 ch). Les tarifs (hors taxes) débutent à 21 500 euros pour la motorisation de 100 ch, 23 900 euros pour le 125 ch et 25 400 euros pour le 150 ch.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le nouveau Renault Master élu « Transporteur de l'année 2010 » par un magazine allemand :D

 

Le Renault Master vient d'être élu « Transporteur de l'année 2010 » par le magazine professionnel allemand « KEP » dans la catégorie des moins de 3,5 tonnes. Au total 30 experts, du secteur du courrier, du transport express et des postes (Kurrier Express Post) ont testé 18 véhicules dans cinq catégories différentes. L'attribution de ce prix est basée sur des critères de confort de conduite, de prestation dynamique et de consommation du véhicule. Il s'est distingué de ses concurrents grâce à la diversité de sa gamme et à sa consommation limitée.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

http://maps.google.be/maps?f=q&source=s_q&hl=fr&geocode=&q=+batilly&sll=49.172838,5.985188&sspn=0.013832,0.043774&ie=UTF8&hq=&hnear=Batilly,+Meurthe-et-Moselle,+Lorraine,+France&t=k&ll=49.173932,5.979996&spn=0.014141,0.027509&z=15

 

« En confirmant le choix de Batilly pour assembler le nouveau modèle du Master, Renault assure pour une dizaine d’années la pérennité de Sovab, dont la productivité se situe au-dessus de la moyenne du groupe», a assuré Patrick Pelata, directeur général de Renault, lors de sa visite sur le site meurthe-et-mosellan jeudi dernier.

 

Spécialisé depuis trente ans dans l’assemblage des véhicules utilitaires de sa maison-mère, la Sovab a bénéficié d’un investissement de 151 millions d’euros pour passer progressivement de l’ancien modèle, dénommé X 70, au nouveau Master, dit X 62. Deux sous-traitants, l’italien Fremarc, qui fournit des pièces de structure, et l’espagnol Antolin, spécialiste des sièges, se sont implantés à proximité, créant quelque 200 emplois. Premier employeur départemental, l’usine compte 2 340 salariés et revendique 3 000 emplois induits.

 

La Sovab, qui a assemblé en douze ans plus d’1 million de Master, a battu un record en 2006 avec 123 000 véhicules assemblés. Mais la crise a fait chuter la production à 60 000 véhicules l’an dernier. « Nous avons pris la crise comme une chance, car la baisse d’activité nous a permis de nous donner priorité au lancement du nouveau modèle sans procéder à aucun licenciement », souligne Patrick Janot, sous-directeur du site et chef de projet du nouveau Master.

 

Avec l’aide du conseil régional de Lorraine, quelque 2 000 salariés du site ont suivi l’an dernier 66 000 heures de formation pour intégrer les nouveaux procès de fabrication. Le seul atelier de montage, qui emploie 814 salariés, a mobilisé un investissement de 30 millions d’euros pour adapter les chaînes à la production simultanée du X 70, qui représente encore deux véhicules sur trois, et du nouveau modèle.

 

La réorganisation des lignes à intégré en amont des améliorations ergonomiques. La Sovab, qui présente une capacité de production maximale inchangée de 150 000 véhicules par an, vise les 100 000 unités cette année et espère renouer au plus vite avec les records de production.

http://www.republicain-lorrain.fr/fr/images/get.aspx?iMedia=15581143

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

 

RENAULT PRODUIRA NOUVEAU MASTER EXCLUSIVEMENT EN FRANCE, A BATILLY

Interviews :

Patrick PELATA, Directeur Général Délégué aux Opérations Renault

Jean-Christophe KUGLER, Directeur de la Division Véhicules Utilitaires Renault

Géorgia SARRE-HECTOR, Responsable Communication RENAULT BATILLY - SOVAB

 

 

Bonne nouvelle ♦ Renault a renouvelé sa confiance à la Société de Véhicules Automobiles de Batilly (SoVAB - 54) en lui confiant la production exclusive de son nouveau Master (débutée en décembre 2009). Impliquée depuis 1979 dans la construction du grand fourgon du groupe automobile français (1,6 millions de Master), l'usine meurthe-et-mosellane a signé un contract qui procure à ses 2.340 salariés du travail pour plus de 10 ans. Commercialisation du nouveau Master en avril 2010.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Renault : Nouveau moteur Diesel au catalogue

 

http://1.bp.blogspot.com/_Ii6kdI6KbZY/S6Ot5nxBx5I/AAAAAAAAqDs/NDgTN1WEIRc/s400/Renault-M9T-Diesel-Engine_03.jpg

http://1.bp.blogspot.com/_Ii6kdI6KbZY/S6Ot5nxBx5I/AAAAAAAAqDs/NDgTN1WEIRc/s1600/Renault-M9T-Diesel-Engine_03.jpg

http://industrie.turbomagazine.be/photos/news/4980_A_20100321034111.jpg

 

http://sunwaytuner.com/wp-content/uploads/2010/03/renault-presents-the-new-23-dci-diesel-engine-18292-1.jpg

 

Avec ce nouveau Master, Renault entend fournir un produit beaucoup plus évolué. Ce dernier reprend donc désormais un nouveau moteur 2.3 lit dCi moins polluant et plus économique que le 2.5 lit dCi qu’il remplace. Disponible en trois niveaux de puissance (100, 125 et 150 ch), il revendique une consommation moyenne en baisse d’environ 1 l/ 100 km pour les versions traction avant, tandis que Renault annonce même avoir fait chuter la conso de 2.7 l/ 100 km sur les alternatives propulsions. Notons que ce moteur adopte désormais une distribution par chaîne ainsi qu’une multitude d’autres améliorations, de quoi, selon Renault économiser près de 40% de frais d’utilisation par rapport à son prédécesseur.

En termes de déclinaisons, ce Renault Master sera disponible dans près de 350 combinaisons différentes : 40 caisses, 4 longueurs, 3 hauteurs, un volume de charge allant de 8 à 17 m³ et maintenant disponible en propulsion avec roues jumelées, bref de quoi trouver votre bonheur ! L’habitacle n’est pas en reste et peut désormais recevoir, moyennant supplément, une boîte à gants réfrigérée capable de contenir deux grandes bouteilles, une camera de recul, un GPS Carminat TomTom et même des sièges chauffants.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

http://www.jarny.fr/site/medias/mesimages_dossier/Antolin.gif

 

Le groupe Antolin a pris possession de ses nouveaux locaux début novembre.

 

" Le groupe Antolin, dont le siège se trouve à Burgos en Espagne emploie aujourd’hui près de 10 000 salariés dans le monde dont 1500 en France. Cette multinationale est leader dans le domaine du design et dans la fabrication de composants d’intérieurs d'automobile.

Sous-traitant de la SOVAB, le groupe Antolin produira les sièges du futur véhicule utilitaire que Renault lancera sur le marché en 2010 et a choisi de s’implanter sur la zone de Jarny Giraumont. Cette usine de 10 000 m² dirigée par monsieur Philippe Damiens devra à terme permettre la création de 134 emplois."

 

http://www.renault.fr/img/carc/mau1/comb3/ammau1drap02harm01.jpg

 

Pour les personnes souhaitant adresser leur candidature ou obtenir des informations sur les postes à pourvoir, il est possible contacter l'ANPE de Briey au 03 82 46 22 60. :D

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Automobile : Fremarc s’implante à Argancy

 

http://www.lessentiel.lu/images/content/2/3/2/23229584/2/1.jpg

 

Le Conseil Général de la Moselle vient de voter une subvention de 193 500 € pour l’implantation de la société Fremarc à Argancy. 86 emplois devraient être créés.

 

La Société Fremarc, créée en 2002 à Douai, a remporté l’appel d’offres lancé par la SOVAB pour la fourniture de longerons et de traverses pour le châssis et la superstructure du nouveau Renault Master (W62), construit à Batilly. Elle s’implante donc en Moselle, à Argancy sur la Zone Industrielle des Joncquières, dans le bâtiment anciennement occupé par la Société Caterpillar.

 

Elle investira sur le site 20 980 000 € HT. Cinq lignes de production, quatre îlots de soudure, une ligne d’assemblage de longerons et une ligne d’assemblage de mécanismes seront mises en place.

 

Ce projet devrait permettre la création de 86 emplois en CDI, d’ici à juin 2012.

 

Fremarc est une filiale de l’entreprise italienne EMARC (Engineering Macchine Attrezzature Rappresentanze Consulenze), créée en 1978. EMARC est sous-traitant de rang 1 pour l’industrie automobile. Elle est spécialisée dans la fabrication de pièces en acier et en aluminium par profilage et étirage cintrage. Elle fabrique plus spécifiquement des cadres de portes, des systèmes de guidage de portes coulissantes, des traverses et des longerons, des éléments de caisse en blanc ainsi que des éléments de pare-chocs. Son principal client est le groupe FIAT (32 % du Chiffre d’Affaires). Le groupe travaille également pour Renault, PSA, Audi et Volkswagen. Le groupe siège social du groupe est à Turin.

 

Fremarc, le principal sous-traitant

 

http://www.republicain-lorrain.fr/fr/images/get.aspx?iMedia=15650024

 

Jean-Claude Garella a lancé Fremarc qui fabrique des pièces structurantes pour le nouveau Master de Sovab.

 

En juillet 2008, Jean-Claude Garella et Dominique Biesen n’avaient qu’un petit bureau et une ligne téléphonique, perdus dans l’immense plateforme logistique qu’avait quitté plus d’une année auparavant Caterpillar, dans la ZI des Jonquières, à Argancy. Ils étaient venus lancer seuls le projet Fremarc, filiale d’un sous-traitant de l’automobile italien Emarc. «Renault nous a choisis pour faire les longerons et bien d’autres pièces de la carrosserie du futur Master», rappelle Jean-Claude Garella. Dix-huit mois plus tard, ce dernier parle «d’une incroyable aventure qui est en train de se réaliser. Mais ce n’était pas facile du tout.» Aujourd’hui, il dirige les opérations et la production de longerons de toutes tailles et quelque 250 pièces référencées pour le Master de la Sovab. Les 18 000 m2 sont remplis de lignes de profilage, avec des robots, un grand compartiment de métrologie pour le contrôle des pièces, un coin stocke les bobines d’acier livrées d’Allemagne, et plus de 140 personnes sont à pied d’œuvre dont une trentaine d’Italiens de la maison mère, et une moitié d’intérimaires.

Les premières pièces sont sorties de l’usine Fremarc l’automne dernier. «Mais on a galéré. Il y a eu la crise qui nous a compliqué la vie, notamment pour le financement. Emarc a investi 20 M€. Mais pas moyen d’obtenir des crédits de banques françaises. On a fini par les obtenir en Italie. Le projet a été retardé de six mois. Et Renault a pris une partie du financement en charge. » Mais il a surtout fallu recruter du personnel. «Ça a été très difficile », reconnaît le directeur du site qui a ensuite fait procéder à la mise au point des équipements importés pour l’essentiel d’Italie. Mais Fremarc a réussi son pari. Les premiers stocks de pièces, des longerons, traverses et brancards censés constituer le squelette du Master, sont bien rangés et enregistrés avant la livraison à une vingtaine de kilomètres de là à Batilly. «Des usines de sous-traitants comme la nôtre ne sont pas délocalisables », observe Jean-Claude Garella. «Imaginez le coût d’un longeron de 3 m et de 50 kg s’il faut l’acheminer sur des centaines de kilomètres ! Là on est juste à côté du site d’assemblage du Master.»

 

Les banquiers italiens chez Fremarc :??:

 

http://www.republicain-lorrain.fr/fr/images/get.aspx?iMedia=16454752

 

Pietro Passone, au volant du Master, avec les représentants du pool bancaire italien qui a permis d’implanter cette usine à Argancy.

 

Fremarc, à Argancy, a reçu hier la visite du PDG d’Emarc, Pietro Passone, et de banquiers italiens impressionnés par le site.

 

Sans le pool bancaire italien, on n’aurait eu des soucis à se faire. Côté français, on n’intéressait personne», assure Jean-Claude Garolla, PDG de Fremarc, à Argancy, qui emploie une centaine de personnes à la production de longerons pour le Master de Renault à Sovab (Lire RL du 26 février 2010). Jean-Claude Garolla a accueilli, hier dans l’usine, Pietro Passone, 73 ans, PDG d’Emarc, la société italienne de Turin, créée en 1978, qui a décroché le marché de sous-traitance de ces profilages auprès de Renault pour fabriquer le nouveau Master de Sovab, à Batilly.

 

Secteur porteur

 

Seulement voilà, au plus fort de la crise, «le projet était fortement compromis», relève le PDG de Fremarc. «On est allé à Paris pour solliciter des banques françaises afin de monter cette nouvelle usine. On leur a parlé de sous-traitance automobile, ça les a tout de suite refroidis. On n’était pas assez solide à leurs yeux, on n’avait pas assez de capitaux propres. Je n’ai même pas pu réunir un euro des banques françaises alors que le conseil régional venait de m’accorder 382 000 € de subvention et le conseil général 191 000 €. Certes on avait besoin de 9 m€ de crédit-bail et 6 m€ d’augmentation de capital », rappelle Jean-Claude Garolla.

Les dirigeants turinois ont fini par débloquer la situation. Pietro Passone a fait une augmentation de capital de 4 M€ et convaincu les banques italiennes. «En Italie, il n’y a pas eu de désaffection du système bancaire pour l’automobile au moment de la crise. En tout cas moins qu’en France. Vous savez, chez nous, Fiat s’est financé en pleine crise », assure le patron italien. Celui-ci s’est surtout appuyé sur le partenariat avec Renault qui a fortement soutenu Fremarc en investissant dans des machines sur le site d’Argancy. «Nous avons été convaincus de ce projet parce que nous l’avons étudié en profondeur. Il s’agissait de construire un véhicule utilitaire dont le marché est porteur et surtout durable. Ce Master va être produit pendant dix à douze ans », confirme Federico Gorgerino d’Uni Credit de Turin. Le pool bancaire italien réunit outre Uni Credit, la Banca Nazionale de Lavor ­ une filiale de la BNP ­ Intesa San Paolo à Turin et la Caisse d’Epargne d’Asti. Hier, ils ont découvert, en compagnie de Fabrice Bouchez de la Sovab, le site d’Argancy qui les a fortement impressionnés

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Essai Opel Movano/Renault Master : jumeaux (1/3)

 

http://www.leblogauto.com/2010/03/essai-opel-movanorenault-master-jumeaux-13.html

 

Essai Opel Movano/Renault Master : bureaux mobiles (2/3)

 

http://www.leblogauto.com/2010/03/essai-opel-movanorenault-master-bureaux-mobiles-23.html

 

Essai Opel Movano/Renault Master : économes (3/3)

 

http://www.leblogauto.com/2010/03/essai-opel-movanorenault-master-economes-33.html#more-50110

 

http://www.leblogauto.com/wp-content/uploads/2010/03/movano-open-3.jpg

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • mike29b a changé le titre [Sujet Officiel] Renault Master III (2010)

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×
  • Créer...
Aller en haut de page