Aller au contenu
Logo Caradisiac      

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info
Avis / Questions

A quel moment passer à l'électrique ?


cool voyager
 Partager

Voir la meilleure réponse Résolu par viracocha,

Messages recommandés

Le 31/01/2024 à 11:17, Vinces a dit :

A partir de 2035, les voitures thermiques vont commencer a disparaitre,

Commencer... donc tu admets qu'on en trouvera toujours en 2035, c'est déjà ça. Tu vois, au moins une année de plus à vivre heureux avec une voiture thermique dont tu ne connais ni le prix de l'entretient, ni le prix du carburant à ce moment-là.

 

Le 31/01/2024 à 11:17, Vinces a dit :

usure, accident .... donc on nous impose bien l'électrique.

On nous l'impose, oui, mais pas aujourd'hui. Ni en 2035. A PARTIR DE 2035. Nuance.

Et le truc comique, c'est que cette année-là, tu seras peut-être déjà passé à l'electrique suite à la sortie d'un modele/techno qui convient mieux à ton usage :W

Et commences pas à nier, en vrai t'en sais absolument rien de ce qui va se passer dans les 12 prochaines année, et nous non-plus.

 

Le 31/01/2024 à 11:17, Vinces a dit :

Viendra le problème avec les fourgons de ceux utiliser par les artisans, le poids des batteries étant important, ce sera autant de charge utile en moins pour eux, ou le choix de petites batteries devant etre rechargée plus souvent et durant ces temps de recharge, il ne travailleront pas et perdront donc de l'argent.

L'argument en bois, comme si les artisans faisaient tous plusieurs centaines de kilomètres par jour sans s'arrêter une seule seconde.

Je serai curieux de savoir quelle proportion des conducteurs de fourgons subissent un tel rythme de vie, et quel serait vraiment l'impact de la demi-heure ou heure perdue dans la journée. (y'a des artisans payés à l'heure?).

De plus, quel seront les caracteristiques des fourgons electriques dans 12 ans (ou plus...) ?

 

Le 31/01/2024 à 11:17, Vinces a dit :

Dire que le temps perdu n'est pas important c'est avoir une vision de la vie qui n'est pas la mienne, personnellement , je n'ai pas beaucoup de temps a perdre.

J'espère pour toi que dans 12 ans tu seras plus aussi pris à la gorge, ou que t'auras trouvé un boulot qui t'impose pas de traverser la france aller-retour en 48h tous les jours de la semaine :jap:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 31/01/2024 à 14:40, Daube a dit :

Commencer... donc tu admets qu'on en trouvera toujours en 2035, c'est déjà ça. Tu vois, au moins une année de plus à vivre heureux avec une voiture thermique dont tu ne connais ni le prix de l'entretient, ni le prix du carburant à ce moment-là.

...

Pas plus que tu ne connais aujourd'hui le cout d'utilisation de la VE dans 5 ou 10 ans, il ne faut surtout pas croire que l'état va renoncer aux taxe que lui rapporte l'automobile.

 

Pour l'instant, nous sommes dans une situation incitative, donc pas trop de taxes sur la VE ( surtout sur son utilisation) pour ne pas effrayer l'automobiliste, mais demain, il risque fort d'avoir des lendemains qui déchantent.

 

Il y a fort a parier que dans une dizaine d'années, le cout d'utilisation de la VE soit au moins égale a celle d'une voiture thermique

 

Les seuls qui font une bonne affaire aujourd'hui sont ceux qui ont une VE et qui ne font pas vraiment de grand trajets.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 31/01/2024 à 11:17, Vinces a dit :

A partir de 2035, les voitures thermiques vont commencer a disparaitre, usure, accident .... donc on nous impose bien l'électrique.

 

 

Regarde ma signature... Je roule en machins de 30 ans et plus, absolument personne ne m'impose de ne pas rouler avec. Je vais où je veux, quand je veux (même en ZFE :buzz:). Si je préfère faire mes 40000/an en moderne, c'est une question de confort et d'efficacité, pas de loi... Donc tu peux craindre ce que tu veux mais pour l'instant l'Histoire te donne tort.

 

Le 31/01/2024 à 22:09, Vinces a dit :

Pas plus que tu ne connais aujourd'hui le cout d'utilisation de la VE dans 5 ou 10 ans, il ne faut surtout pas croire que l'état va renoncer aux taxe que lui rapporte l'automobile.

 

Pour l'instant, nous sommes dans une situation incitative, donc pas trop de taxes sur la VE ( surtout sur son utilisation) pour ne pas effrayer l'automobiliste, mais demain, il risque fort d'avoir des lendemains qui déchantent.

 

Il y a fort a parier que dans une dizaine d'années, le cout d'utilisation de la VE soit au moins égale a celle d'une voiture thermique

 

Les seuls qui font une bonne affaire aujourd'hui sont ceux qui ont une VE et qui ne font pas vraiment de grand trajets.

 "Parier", "risque"... Bref t'en sais rien. 

 

Autour de moi, tous ceux qui passent au VE depuis quelques mois sont des gros rouleurs, 40000/an et plus, à coup de 200 à 500 bornes dans la journée. Absolument aucun ne s'en plaint. La perte de temps n'est pas systématique, et quand elle est réelle, elle est bien vécue (repos, traitement de mails/appels...). Pourtant, tout le monde n'était pas emballé au départ, mon prosélytisme a fait quelques victimes :cyp:

 

Aujourd'hui il y a d'autres véhicules sur le marché que la 106 ou même la Zoé... Il faut se mettre à la page. 

 

Quant aux taxes, le porte-monnaie des consommateurs n'étant pas sans fond et les constructeurs ayant besoin de vendre, ils compenseront la hausse des taxes (ou plutôt l'arrêt des aides/exonérations) par une baisse de leur prix... Ca a déjà commencé. Et on reviendra à la bonne vieille recette, oubliée depuis 2-3 ans, de faire moins de marge unitaire mais plus de volumes pour gagner plus de blé. Pas sûr que ça sauve notre civilisation, mais en tous cas ça répond à tes craintes ;) 

Modifié par tobix79
  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sur l’augmentation des taxes sur la VE, ce n’est ni un pari, ni un risque mais une certitude, croire le contraire, c’est juste de la naîveté

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 01/02/2024 à 00:08, Vinces a dit :

Sur l’augmentation des taxes sur la VE, ce n’est ni un pari, ni un risque mais une certitude, croire le contraire, c’est juste de la naîveté

Oui mais par rapport aux thermiques ?

 

Ne serait-ce par "normal" qu'à terme un véhicule électrique soit taxé au même niveau qu'une thermique ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 01/02/2024 à 00:08, Vinces a dit :

Sur l’augmentation des taxes sur la VE, ce n’est ni un pari, ni un risque mais une certitude, croire le contraire, c’est juste de la naîveté

 

Il est évident que l'état va chercher a compenser son manque a gagner.

Personne n'est naïf.

Certains sembleraient même s'en réjouir,  qu'un jour on sera taxé autant qu'un VT. (Une sorte de jalousie revancharde peut être?)

 

M'en fout, aujourd'hui, j'en profite toujours. Demain on verra.

 

Mais c'est pas la hausse de l'électricité en février qui me fera mal.

 

Modifié par jaio
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Et tout doucement les modèles abordables arrivent

 

Nouvelle Citroën ë-C3 : quand la voiture électrique devient accessible à tous (automobile-propre.com)

 

Evidemment, l'autonomie reste liée au prix.

C'est un peu le principe de vases communiquants, peu chère = autonomie modeste quoi que suffisante pour une majorité d'utilisateur / plus chère = autonomie plus copnfortable.

 

Baptisée Citroën ë-C3 You, la version de base de la citadine électrique aux chevrons est proposée à partir de 23 300 € hors bonus ! Un tarif qui tombe à moins de 20 000 € une fois le bonus écologique déduit.

la Citroën ë-C3 Max hérite de la même configuration technique, mais avec des équipements complémentaires. Proposée à partir de 27 800 € hors bonus.

 

Avec une formule LLD sur 36 mois et 45 000 kilomètres, la version de base de la citadine électrique aux chevrons est ainsi proposée à seulement 54 € par mois. D’un montant de 11 728 €, l’apport initial est entièrement couvert par le bonus et l’aide gouvernementale au leasing électrique. Si votre revenu fiscal de référence est inférieur à 15 400 €, vous n’aurez donc rien à débourser !

 

la nouvelle Citroën ë-C3 combine un moteur de 83 kW (113 ch) à une batterie LFP de 44 kWh offrant 300 km d’autonomie en cycle WLTP (sous réserve d’homologation).

 

Offrant jusqu’à 135 km/h de vitesse maximale, elle intègre un dispositif de charge rapide autorisant jusqu’à 100 kW en courant continu. De quoi passer de 20 à 80 % de charge en 26 minutes seulement !

 

 

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 01/02/2024 à 10:34, marcsv a dit :

Et tout doucement les modèles abordables arrivent

 

Nouvelle Citroën ë-C3 : quand la voiture électrique devient accessible à tous (automobile-propre.com)

 

Evidemment, l'autonomie reste liée au prix.

C'est un peu le principe de vases communiquants, peu chère = autonomie modeste quoi que suffisante pour une majorité d'utilisateur / plus chère = autonomie plus copnfortable.

 

Baptisée Citroën ë-C3 You, la version de base de la citadine électrique aux chevrons est proposée à partir de 23 300 € hors bonus ! Un tarif qui tombe à moins de 20 000 € une fois le bonus écologique déduit.

la Citroën ë-C3 Max hérite de la même configuration technique, mais avec des équipements complémentaires. Proposée à partir de 27 800 € hors bonus.

 

Avec une formule LLD sur 36 mois et 45 000 kilomètres, la version de base de la citadine électrique aux chevrons est ainsi proposée à seulement 54 € par mois. D’un montant de 11 728 €, l’apport initial est entièrement couvert par le bonus et l’aide gouvernementale au leasing électrique. Si votre revenu fiscal de référence est inférieur à 15 400 €, vous n’aurez donc rien à débourser !

 

la nouvelle Citroën ë-C3 combine un moteur de 83 kW (113 ch) à une batterie LFP de 44 kWh offrant 300 km d’autonomie en cycle WLTP (sous réserve d’homologation).

 

Offrant jusqu’à 135 km/h de vitesse maximale, elle intègre un dispositif de charge rapide autorisant jusqu’à 100 kW en courant continu. De quoi passer de 20 à 80 % de charge en 26 minutes seulement !

 

 

 

Joli coup de la part de Citroën.

Sur le papier elle a tout pour plaire.

Pendant ce temps-là, Renault continue a teaser sa R5 a n'en plus finir et devient lassant 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En tout cas, on est sur que conduire une voiture électrique ne signifie pas conduire de façon apaisée. Et je ne pense pas uniquement aux burns en Tesla. J'ai vu cette après-midi une dame de plus de cinquante ans doubler deux voitures (dont la mienne) puis se rabattre sur le devant d'un poids-lourd qui a du piler, alors qu'il avait déjà freiné en vue du rond-point, donc sur ligne blanche. Sans ce réflexe du chauffeur PL, la Zoé se prenait la voiture qui arrivait sur la voie d'en face.

 Tout ça alors que.le PL a tourné au rond-point pour rejoindre la déchetterie et on ne l'a plus eu sur la voie.

 Les voitures électriques sont rentrées dans les mœurs. Ses défenseurs ont gagné.

Modifié par SolarWinds
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 01/02/2024 à 09:28, jaio a dit :

 

Il est évident que l'état va chercher a compenser son manque a gagner.

Personne n'est naïf.

Certains sembleraient même s'en réjouir,  qu'un jour on sera taxé autant qu'un VT. (Une sorte de jalousie revancharde peut être?)

 

M'en fout, aujourd'hui, j'en profite toujours. Demain on verra.

 

Mais c'est pas la hausse de l'électricité en février qui me fera mal.

 

 

c'est clair, je dis pareil à ceux qui me disent ça, en attendant j'en profite et j'ai rajouté des panneaux chez moi pour amortir les augmentations

 

et après, ben c'est pas grave on ira charger la nuit chez Tesla 😇

 

IMG_0219.thumb.jpg.4a7db3f6007b31720aa32e146d1f43e5.jpg

 

 

 

Modifié par Tsrz
  • Merci 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
 Partager



Newsletter Caradisiac

Abonnez-vous à la newsletter de Caradisiac

Recevez toute l’actualité automobile

L’adresse email, renseignée dans ce formulaire, est traitée par GROUPE LA CENTRALE en qualité de responsable de traitement.

Cette donnée est utilisée pour vous adresser des informations sur nos offres, actualités et évènements (newsletters, alertes, invitations et autres publications).

Si vous l’avez accepté, cette donnée sera transmise à nos partenaires, en tant que responsables de traitement, pour vous permettre de recevoir leur communication par voie électronique.

Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement de ces données, d’un droit de limitation du traitement, d’un droit d’opposition, du droit à la portabilité de vos données et du droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle (en France, la CNIL). Vous pouvez également retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données : www.caradisiac.com/general/confidentialite/

×
  • Créer...