Aller au contenu
Logo Caradisiac      

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info
Assurance

Problème avec Norauto


Ktof
 Partager

Messages recommandés

Bonjour,
Je relate ici l'histoire d'une amie qui me sollicite pour l'accompagner à une visite d'expert.
Elle a une voiture assez âgée (270 000km), principalement entretenue par son frère, garagiste mais habitant à 300km de chez elle. N'ayant pas cette fois-ci l'occasion d'aller chez son frère, elle prends RV pour la première fois chez Norauto pour une vidange et changement de plaquettes de freins.  Elle dépose sa voiture le matin vers 9H, et part faire quelques courses dans le centre commercial voisin. Le centre Norauto est à 15km de chez elle, que la voiture a parcourue sans aucun problèmes.
Une heure après, elle reçoit un coup de fil de Norauto : "Nous n'avons pas fait la vidange du véhicule, il n'y a plus d'huile dans le moteur. Nous ne voulons toucher à rien. Et nous devons changer les disques de freins". Elle donne son accord pour les disques de freins.
Lorsqu'elle va récupérer sa voiture, les clés ne sont pas revenue au comptoir Le chef d'atelier fini par lui ramèner ses clés et indique "Ne vous inquiétez pas s'il y a un peu d'huile sur le moteur. Nous avons finalement refait l'appoint sans faire la vidange.".
Elle reprends sa voiture, essaie de la démarrer et la voiture fait un bruit "pas catholique du tout". Elle décide d'appeler un garagiste voisin de son domicile qui vient chercher la voiture et la rappatrie dans son garage : à l'ouverture du capot, le moteur est couvert d'huile usagée, il y a des traces de chiffons sur le filtre à huile...
Le discours de Norauto est toujours le même : "Nous n'avons pas vidangé la voiture il n'y avait pas huile dans le moteur, nous n'y avons pas touché..." A la virgule près, il est repris tel quel par tous les intervenants, de l'employé au gérant...
Demain, il y a réunion d'expert au pied de la voiture. Elle me sollicite pour l'accompagner car elle ne se sens pas à la hauteur pour des discussions techniques. Perso, je vois juste un véhicule qui roule en arrivant, et qui est HS en sortant (d'après ce qu'à dit le garagiste qui a récupéré le véhicule, le moteur est probablement foutu...). Mécaniquement, j'ai du mal à comprendre ce qui s'est passé (trop d'huile ? ).

Bref, je voulais savoir quelle posture, techniquement et juridiquement,  me conseilleriez-vous dans ce cas de figure ? La voiture n'a pas une énorme valeur à l'Argus, mais elle était indispensable pour cette amie qui habite en campagne...Norauto a bien sûr facturé le changement des disques/plaquettes de freins. Droit dans leurs bottes jusqu'au bout, ils n'ont peur de rien !
 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 22/04/2024 à 14:52, Ktof a dit :

Bonjour,
Je relate ici l'histoire d'une amie qui me sollicite pour l'accompagner à une visite d'expert.
Elle a une voiture assez âgée (270 000km), principalement entretenue par son frère, garagiste mais habitant à 300km de chez elle. N'ayant pas cette fois-ci l'occasion d'aller chez son frère, elle prends RV pour la première fois chez Norauto pour une vidange et changement de plaquettes de freins.  Elle dépose sa voiture le matin vers 9H, et part faire quelques courses dans le centre commercial voisin. Le centre Norauto est à 15km de chez elle, que la voiture a parcourue sans aucun problèmes.
Une heure après, elle reçoit un coup de fil de Norauto : "Nous n'avons pas fait la vidange du véhicule, il n'y a plus d'huile dans le moteur. Nous ne voulons toucher à rien. Et nous devons changer les disques de freins". Elle donne son accord pour les disques de freins.
Lorsqu'elle va récupérer sa voiture, les clés ne sont pas revenue au comptoir Le chef d'atelier fini par lui ramèner ses clés et indique "Ne vous inquiétez pas s'il y a un peu d'huile sur le moteur. Nous avons finalement refait l'appoint sans faire la vidange.".
Elle reprends sa voiture, essaie de la démarrer et la voiture fait un bruit "pas catholique du tout". Elle décide d'appeler un garagiste voisin de son domicile qui vient chercher la voiture et la rappatrie dans son garage : à l'ouverture du capot, le moteur est couvert d'huile usagée, il y a des traces de chiffons sur le filtre à huile...
Le discours de Norauto est toujours le même : "Nous n'avons pas vidangé la voiture il n'y avait pas huile dans le moteur, nous n'y avons pas touché..." A la virgule près, il est repris tel quel par tous les intervenants, de l'employé au gérant...
Demain, il y a réunion d'expert au pied de la voiture. Elle me sollicite pour l'accompagner car elle ne se sens pas à la hauteur pour des discussions techniques. Perso, je vois juste un véhicule qui roule en arrivant, et qui est HS en sortant (d'après ce qu'à dit le garagiste qui a récupéré le véhicule, le moteur est probablement foutu...). Mécaniquement, j'ai du mal à comprendre ce qui s'est passé (trop d'huile ? ).

Bref, je voulais savoir quelle posture, techniquement et juridiquement,  me conseilleriez-vous dans ce cas de figure ? La voiture n'a pas une énorme valeur à l'Argus, mais elle était indispensable pour cette amie qui habite en campagne...Norauto a bien sûr facturé le changement des disques/plaquettes de freins. Droit dans leurs bottes jusqu'au bout, ils n'ont peur de rien !
 

Norauto,feux vert ... même changer des freins c'est hors de leur porté. Pour moi un courrier recommander au directeur s'impose dans un premier temps.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Moi récemment ils se sont plantés de référence de bougies.

Moteurs qui vibraient dans tous les sens limite de calé ...

Mais c'est de ma faute...

  • Haha 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Puisqu'il faut indiquer les dates : la voiture est passé au garage le 21/12/2023. L'expertise a eu lieu fin avril 2024 et début mai 2024.
Petit compte rendu de l'expertise. Norauto a toujours maintenu sa version, à savoir qu'ils n'ont pas touché au circuit d'huile parce que celui-ci était vide. Effectivement; lorsque l'expert à ouvert le carter d'huile, il y avait à peine 20cl d'huile dedans. Mais Norauto a été bien incapable d'expliquer comment la voiture avait pu faire 15 km avant d'arriver chez eux avec si peu d'huile, et aucune trace de fuites sur le dessous de la voiture. Ni pourquoi tout le compartiment moteur était maculé d'huile en face du filtre, et que le filtre lui-même présentait des traces de chiffons ayant servi à essuyer ladite huile...
Bref, devant les évidences, ils sont resté muet, et ils ont juste cherché à planter la propriétaire du véhicule : "Votre huile semble très usagée..." Oui, c'est pour ça qu'elle venait faire la vidange..."Vous n'avez aucune traces d'entretien de votre véhicule" Oui, c'est son frère, garagiste à 300 bornes de chez elle, qui faisait les entretiens sur son temps libre...
Ils n'ont rien à foutre de leur client. Ils ne risquent pas grand chose : c'est une procédure amiable, ça va leur coûter au maximum 2500 balles : l'assurance ne prendra pas le risque de refaire tourner ce moteur, la voiture est de 2009, 270000 bornes, la carrosserie a pas mal de jetons divers... Ca sera un grand maximum. Mais jamais il ne sera pris en compte le préjudice réel subit : obligation de racheter une voiture pour la propriétaire, pas mal de stress et de tracas. Une personne lambda ne prendra pas le risque de les traîner en justice pour un truc pareil...
J'aurais au moins aimé qu'ils reconnaissent leur erreur. Mais ils n'ont même pas la décence de l'admettre, même si tout est contre eux ! Techniquement, ils font des conneries (normal, ce qui compte, c'est la quantité de prestations réalisées, par leur qualité), et commercialement, ils prennent les gens pour des cons. Ah oui, j'ai oublié, ils ont par contre bien facturé les 250 balles de changements disques et plaquettes réalisé ce jour là, après avoir détruit le moteur de la caisse...!!!
 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 07/05/2024 à 21:23, juninho38 a dit :

Moi récemment ils se sont plantés de référence de bougies.

Moteurs qui vibraient dans tous les sens limite de calé ...

Mais c'est de ma faute...

En même temps tu est boulanger tu fait une formation  de 6 mois t'es mécano à norauto 🙃

  • Haha 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 11/05/2024 à 09:42, Gigi38120 a dit :

En même temps tu est boulanger tu fait une formation  de 6 mois t'es mécano à norauto 🙃

6 mois si tu a deux mains gauches, faut de la rentabilité :ptdr:

  • Haha 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour, 

C'est un peu la même histoire que le 1er. Et c'est arrivé aujourd'hui 4 juin 2024. 

Mon mari dépose la voiture à 15h pour une vidange. Je passe la récupérer comme prévu a 17h. 

1er souci: la femme a l'accueil ne trouve pas de trace de ma voiture sur son ordinateur. Elle part dans l'atelier, reviens avec un collègue qui me dit. " Pas de chance. Un problème informatique rare a enlevé la prestation. Votre vidange n'a donc pas été faite.". Il me propose quand même de la faire de suite et de la récupérer a 18h30.

J'accepte et je pars a pied faire 2-3 courses. 20 mn a peine, mon mari m'appel. " Tu dois récupérer la voiture, ils ne peuvent pas faire la vidange car la voiture fait du bruit et elle perd de l'huile". 

Je retourne donc a noreauto et en demandant ma voiture 3 ème problème : la personne a l'accueil ne sais pas où elle est.

10mn plus tard je récupère mes clés et cherche ma voiture sur le parking du supermarché car bizarrement elle n'est pas sur celui du garage.

La cerise sur le gâteau c'est qu'en expliquant a mon mari où j'ai trouvé ma voiture, pour lui c'est la même place où il l'a laissé. On n'est meme pas sur qu'ils l'ont démarré finalement.

Pour moi, il y a bien eu un oubli et a 17h le mec a été trop rapide a me proposer de la faire de suite. Ses collègues ont su lui dire que c'était trop tard et il a trouvé que ça comme excuse.

Je suis dégoûtée

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 2eme scenario est moins critique que le 1er, c'est même un mal pour un bien car la voiture n'a visiblement pas été touchée et donc rien n'a du être facturé. De plus tu n'as à priori pas contasté de bruit anormal lorsque tu as récupérer ton véhicule (donc tout va bien)

 

Le sort fait bien les choses, il te reste plus qu'à fuir cette établissement de rigolos non professionnels et de confier ton auto à quelqu'un qui pourra honorer ton RDV et faire la prestation correctement.

Faites travailler les petits artisans au lieu des ces usines à bras cassés...

 

Maintenant pour le 1er cas, là j'ai pas compris... J'ai pas compris comment c'est possible d'en arriver là.

Comment c'est possible de laisser une auto avec un verre d'huile dans le carter et pourquoi y avait-il de l'huile partout ?

 

D'un coté ils disent qu'ils ne touchent à rien mais ils font quand même le niveau, à l'expertise il n'y a pas d'huile dans le moteur ?? (ils ont fait "l'appoint"', pour moi ça veut dire que le niveau est au moins au mini)

Je ne comprends pas cette mentalité de mentir...

 

Ayant travaillé moi-même (pas longtemps) chez Norauto, il y a presque 20 ans, oui il n'y avait pas que des flèches dans l'atelier mais jamais j'ai vu le chef ou les collègues mentir aux clients. On respectait le gens.

 

J'ai vraiment l'impression que le j'm'enfoutisme est devenu un sport national ces dernières années.

Petites ou grosses entreprises, on a l'impression que tout le monde s'en bat les cou****.

Ca devient infernal.

Que ce soit dans le pro ou le perso, il y a des indispo pour tout et n'importe quoi, personne ou peu de personne sont capables de répondre à mes besoins/questions et même les planning sont rarement respectés sans indiquer de cause et même s'excuser.

 

Ce pays part en sucette.

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
 Partager



Newsletter Caradisiac

Abonnez-vous à la newsletter de Caradisiac

Recevez toute l’actualité automobile

L’adresse email, renseignée dans ce formulaire, est traitée par GROUPE LA CENTRALE en qualité de responsable de traitement.

Cette donnée est utilisée pour vous adresser des informations sur nos offres, actualités et évènements (newsletters, alertes, invitations et autres publications).

Si vous l’avez accepté, cette donnée sera transmise à nos partenaires, en tant que responsables de traitement, pour vous permettre de recevoir leur communication par voie électronique.

Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement de ces données, d’un droit de limitation du traitement, d’un droit d’opposition, du droit à la portabilité de vos données et du droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle (en France, la CNIL). Vous pouvez également retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données : www.caradisiac.com/general/confidentialite/

×
  • Créer...