Aller au contenu
Logo Caradisiac        

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

[TUTO] Depose Collecteur Admission 2L HDI 136/8 CH


clio28

Messages recommandés

Bonjour à tous les propriétaires de la C5 – Phase 2 (>2005), avec son 2.0L HDI

 

 

Ce tuto convient aussi pour tous les propriétaires qui possèdent le moteur 2.0L HDI (DW10BTED4).

 

Ce qui suit vient en complément d’un nettoyage de vanne EGR. Si cette dernière était bien calaminée ou voire bouchée, je vous conseille de réaliser aussi un nettoyage du collecteur d’admission (c’est simple mais prend du temps), présenté ici.

 

Par contre si votre Vanne EGR n’était pas vraiment calaminée, inutile de faire ce nettoyage.

 

Articles qui m’ont permis la dépose.

http://peritus.eklablog.fr/nettoyage-de-l-admission-sur-1-6-hdi-a127092032

http://www.forum-peugeot.com/Forum/forum-peugeot/Peugeot-407/Questions-techniques-9/demontage-nettoyage-136ch-sujet_36248_1.htm

 

>> Là où le HDI 1.6L nécessite un mise hors pression du circuit de gazoil, l'avantage du 2.0L HDI, c'est que l'on ne touche pas à cette partie !! Donc GOOD NEWS !

 

Un vrai jeu d’enfants, vous allez voir :

 

Etape 1 : Préparation

Ce qu’il vous faut :

Pour la dépose / Repose :

  • Clé à cliquet et douille de 8 et 10.
  • Clé allène de 6,
  • Clé Torx T30 (il me semble)
  • Tournevis plat
  • Tournevis cruciforme
  • Une pince fine et plate
  • Une pince réglable
  • Un collier réglable à vis diamètre mini 35 mm
  • Scotch GRIS !

 

Pour le nettoyage :

  • De l’essence de votre tondeuse
  • Ou du Décap four
  • Un ou des pinceaux à poils durs
  • Des torchons
  • Et de l’huile de coude !

 

 

Etape 2 : Dégager les alentours du collecteur d’admission

 

Déposez le cache moteur // Durée 15 sec

 

Etape 2.jpg

 

 

Déposez le tronçon amovible entre la sortie du filtre à air et le tuyau rigide qui va derrière le moteur

  • Durée : 1 min
  • Encadré Orange sur la photo ci-dessus.

 

Déposez le tuyau en inox qui va de la vanne EGR au collecteur d’admission.

  • Durée : 5 à 10 min environ (moi j’ai utilisé un tournevis + une rallonge + embout cardan + Torx)
  • Encadrés Rouges sur la photo ci-dessus.

 

Désaccouplez la durite entre la sortie des vapeurs d’huile et l’entrée de celles-ci (collier qui sera remplacé à la repose).

  • Durée : 3 min
  • Encadrés Bleus sur la photo ci-dessus.

 

Désaccouplez le tuyau de mise en pression du réceptacle des vapeurs d’huile. Et enlevez du corps du collecteur d’admission (il faut appuyer sur la languette jaune pour défaire le blocage)

  • Durée : 5 min
  • Encadré et Traits Violets sur la photo ci-dessus.

 

Déconnectez les connecteurs illustrés en jaune sur la photo ci-dessus (à savoir sonde, connectique injecteur <!! Attention connecteur fragile !!> et rails des câbles (derrière les injecteurs) (à faire pivoter sur le côté gauche))

  • Durée : 5 min

 

 

Etape 3 : Dépose du collecteur d’admission.

 

Etape3A.jpg

 

 

ILLUSTRATIONs DESSUS ET DESSOUS

 

Déposez les deux vis du haut, qui maintient l’entrée du collecteur d’admission. Celle du bas, desserrez la juste de quelques tours. Ensuite faites pivotez la partie où se trouve les capteurs. Cela devrait vous donner ce qui se trouve ci-dessous.

Quand vous aurez séparés les deux parties, je vous invite à éloigner la partie de devant (moi j’ai fait ça avec un bout de scotch gris) afin de pouvoir détacher l’accroche située sur le dessous (utiliser une pince et vos doigts pour défaire l’accroche).

 

  • Durée : 10 min.

 

 

Etape3B.jpg

 

Etape3BB.jpg

 

 

ILLUSTRATION CI-DESSOUS

Déposer (douille de 10 pour l’ensemble & Clé Allen de 6 pour le capteur) :

  • Le boulon latéral situé sur la gauche du moteur, au niveau du cache de la courroie de distribution.
  • Le capteur de la courroie de distribution (noter son emplacement de recul)
  • Les boulons du collecteur d’admission.

 

  • Durée : 5 min

 

 

Etape3C.jpg

 

 

Vérifiez que le collecteur est libre de pouvoir sortir sans accroche et obstacle, il y a cependant deux agrafes amovibles (qui tiennent une goulotte de câble) qui sont à l’arrière, pensez à les enlever. Aussi l’axe de commande visible derrière et à déloger du collecteur.

 

Prenez un gros tournevis plat et faites bras de levier pour soulever aux extrémités le collecteur d’admission. Une fois mobile, jouez avec pour l’enlever (moi j’ai fait ça en poussant vers l’arrière et en le pivotant légèrement vers la gauche.)

  • Durée : 10 min

 

 

 

Etape3D.jpg

 

La dépose du collecteur est donc finalisée. Maintenant commence le laborieux nettoyage.

 

Selon le nb de km de votre moteur, son utilisation (ville/autoroute/mixte), l’huile utilisée et vôtre façon d’appuyer sur le champignon, cela déterminera l’encrassement potentiel de votre moteur.

  • Dans mon cas :
  • Nb km le jour du nettoyage : 196 000
  • Utilisation Mixte 70% autoroute 30% Urbain
  • Huile Castrol 5W40 DPF
  • Et je monte fréquemment dans les tours (à chaud bien sûr).

 

L’encrassement du miens était donc :

 

Etape4.jpg

 

Etape 4 : NETTOYAGE

 

 

Dans un premier temps, je vous conseille d’aspirer en grattant la calamine (dans le moteur et du collecteur) qui part relativement bien.

Ensuite, utilisez les pinceaux avec de l’essence, et la finalisation avec les torchons.

Vérifiez aussi l’état de vos joints, et si besoin, changez-les.

  • Durée : 3H ou 4H selon la crasse.

 

 

Etape 5 : Repose

Faite tout dans le sens inverse.

Quand tout est finit, vérifiez bien que vos durites sont serrées, que les connecteurs sont bien en places.

  • Durée : 1H

 

 

Au redémarrage, le moteur peut légèrement tousser quelques secondes, de mon côté, j’ai donné quelques accélérations à vide jusqu’à 3 000 tr/min, en faisant du YoYo pendant 30 secondes. Ensuite observation du ralenti pendant 30 secondes de nouveau. Puis extinction du moteur.

Remise en place du cache moteur. Et Go nouvelle jeunesse !

 

 

Mon retour d’expérience :

Peut-être effet placebo, mais en tout cas, je sens une différence, comme si le moteur respirait mieux. Et moins de fumées à bas régime.

 

Mon prochain nettoyage : le bon vieux FAP (d’origine !)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

hello !

j'ai modifié l'ensemble admission cache culbuteurs pour en faire 2 pièces, ce qui m'a permis de reposer le capteur de position AAC sans lequel je ne pouvais pas faire tourner mon moteur admission déposée.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Ano417XA

Bonjour , comment s'appel le capteur entourer en bleu figure 3BB .J'ais le mien qui prend de l'huile au niveau du connecteur rouge

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour , comment s'appel le capteur entourer en bleu figure 3BB .J'ais le mien qui prend de l'huile au niveau du connecteur rouge

 

 

Il me semble que c’est la cause du commorail, j’en suis pas sûr a 100% en tous cas elle ce situe au même endroit. A vérifié !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous les propriétaires de la C5 – Phase 2 (>2005), avec son 2.0L HDI

 

 

Ce tuto convient aussi pour tous les propriétaires qui possèdent le moteur 2.0L HDI (DW10BTED4).

 

Ce qui suit vient en complément d’un nettoyage de vanne EGR. Si cette dernière était bien calaminée ou voire bouchée, je vous conseille de réaliser aussi un nettoyage du collecteur d’admission (c’est simple mais prend du temps), présenté ici.

 

Par contre si votre Vanne EGR n’était pas vraiment calaminée, inutile de faire ce nettoyage.

 

Articles qui m’ont permis la dépose.

http://peritus.eklablog.fr/nettoyage-de-l-admission-sur-1-6-hdi-a127092032

http://www.forum-peugeot.com/Forum/forum-peugeot/Peugeot-407/Questions-techniques-9/demontage-nettoyage-136ch-sujet_36248_1.htm

 

>> Là où le HDI 1.6L nécessite un mise hors pression du circuit de gazoil, l'avantage du 2.0L HDI, c'est que l'on ne touche pas à cette partie !! Donc GOOD NEWS !

 

Un vrai jeu d’enfants, vous allez voir :

 

Etape 1 : Préparation

Ce qu’il vous faut :

Pour la dépose / Repose :

  • Clé à cliquet et douille de 8 et 10.
  • Clé allène de 6,
  • Clé Torx T30 (il me semble)
  • Tournevis plat
  • Tournevis cruciforme
  • Une pince fine et plate
  • Une pince réglable
  • Un collier réglable à vis diamètre mini 35 mm
  • Scotch GRIS !

 

Pour le nettoyage :

  • De l’essence de votre tondeuse
  • Ou du Décap four
  • Un ou des pinceaux à poils durs
  • Des torchons
  • Et de l’huile de coude !

 

 

Etape 2 : Dégager les alentours du collecteur d’admission

 

Déposez le cache moteur // Durée 15 sec

 

Etape 2.jpg

 

 

Déposez le tronçon amovible entre la sortie du filtre à air et le tuyau rigide qui va derrière le moteur

  • Durée : 1 min
  • Encadré Orange sur la photo ci-dessus.

 

Déposez le tuyau en inox qui va de la vanne EGR au collecteur d’admission.

  • Durée : 5 à 10 min environ (moi j’ai utilisé un tournevis + une rallonge + embout cardan + Torx)
  • Encadrés Rouges sur la photo ci-dessus.

 

Désaccouplez la durite entre la sortie des vapeurs d’huile et l’entrée de celles-ci (collier qui sera remplacé à la repose).

  • Durée : 3 min
  • Encadrés Bleus sur la photo ci-dessus.

 

Désaccouplez le tuyau de mise en pression du réceptacle des vapeurs d’huile. Et enlevez du corps du collecteur d’admission (il faut appuyer sur la languette jaune pour défaire le blocage)

  • Durée : 5 min
  • Encadré et Traits Violets sur la photo ci-dessus.

 

Déconnectez les connecteurs illustrés en jaune sur la photo ci-dessus (à savoir sonde, connectique injecteur <!! Attention connecteur fragile !!> et rails des câbles (derrière les injecteurs) (à faire pivoter sur le côté gauche))

  • Durée : 5 min

 

 

Etape 3 : Dépose du collecteur d’admission.

 

Etape3A.jpg

 

 

ILLUSTRATIONs DESSUS ET DESSOUS

 

Déposez les deux vis du haut, qui maintient l’entrée du collecteur d’admission. Celle du bas, desserrez la juste de quelques tours. Ensuite faites pivotez la partie où se trouve les capteurs. Cela devrait vous donner ce qui se trouve ci-dessous.

Quand vous aurez séparés les deux parties, je vous invite à éloigner la partie de devant (moi j’ai fait ça avec un bout de scotch gris) afin de pouvoir détacher l’accroche située sur le dessous (utiliser une pince et vos doigts pour défaire l’accroche).

 

  • Durée : 10 min.

 

 

Etape3B.jpg

 

Etape3BB.jpg

 

 

ILLUSTRATION CI-DESSOUS

Déposer (douille de 10 pour l’ensemble & Clé Allen de 6 pour le capteur) :

  • Le boulon latéral situé sur la gauche du moteur, au niveau du cache de la courroie de distribution.
  • Le capteur de la courroie de distribution (noter son emplacement de recul)
  • Les boulons du collecteur d’admission.

 

  • Durée : 5 min

 

 

Etape3C.jpg

 

 

Vérifiez que le collecteur est libre de pouvoir sortir sans accroche et obstacle, il y a cependant deux agrafes amovibles (qui tiennent une goulotte de câble) qui sont à l’arrière, pensez à les enlever. Aussi l’axe de commande visible derrière et à déloger du collecteur.

 

Prenez un gros tournevis plat et faites bras de levier pour soulever aux extrémités le collecteur d’admission. Une fois mobile, jouez avec pour l’enlever (moi j’ai fait ça en poussant vers l’arrière et en le pivotant légèrement vers la gauche.)

  • Durée : 10 min

 

 

 

Etape3D.jpg

 

La dépose du collecteur est donc finalisée. Maintenant commence le laborieux nettoyage.

 

Selon le nb de km de votre moteur, son utilisation (ville/autoroute/mixte), l’huile utilisée et vôtre façon d’appuyer sur le champignon, cela déterminera l’encrassement potentiel de votre moteur.

  • Dans mon cas :
  • Nb km le jour du nettoyage : 196 000
  • Utilisation Mixte 70% autoroute 30% Urbain
  • Huile Castrol 5W40 DPF
  • Et je monte fréquemment dans les tours (à chaud bien sûr).

 

L’encrassement du miens était donc :

 

Etape4.jpg

 

Etape 4 : NETTOYAGE

 

 

Dans un premier temps, je vous conseille d’aspirer en grattant la calamine (dans le moteur et du collecteur) qui part relativement bien.

Ensuite, utilisez les pinceaux avec de l’essence, et la finalisation avec les torchons.

Vérifiez aussi l’état de vos joints, et si besoin, changez-les.

  • Durée : 3H ou 4H selon la crasse.

 

 

Etape 5 : Repose

Faite tout dans le sens inverse.

Quand tout est finit, vérifiez bien que vos durites sont serrées, que les connecteurs sont bien en places.

  • Durée : 1H

 

 

Au redémarrage, le moteur peut légèrement tousser quelques secondes, de mon côté, j’ai donné quelques accélérations à vide jusqu’à 3 000 tr/min, en faisant du YoYo pendant 30 secondes. Ensuite observation du ralenti pendant 30 secondes de nouveau. Puis extinction du moteur.

Remise en place du cache moteur. Et Go nouvelle jeunesse !

 

 

Mon retour d’expérience :

Peut-être effet placebo, mais en tout cas, je sens une différence, comme si le moteur respirait mieux. Et moins de fumées à bas régime.

 

Mon prochain nettoyage : le bon vieux FAP (d’origine !)

Bonjour, c'est important la position latérale du capteur AAC ? c'est vrai qu'il y a un jeu possible étrangement...

Bravo pour ce tuto en tous cas , très bien expliqué..!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour, c'est important la position latérale du capteur AAC ? c'est vrai qu'il y a un jeu possible étrangement...

Bravo pour ce tuto en tous cas , très bien expliqué..!

 

 

Merci à toi ;)

S'il peut servir à d'autre, c'est top !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

hello !

j'ai modifié l'ensemble admission cache culbuteurs pour en faire 2 pièces, ce qui m'a permis de reposer le capteur de position AAC sans lequel je ne pouvais pas faire tourner mon moteur admission déposée.

 

 

ça m'aurait bien tenté de faire ça: (séparé le collecteur du cache culbuteur) mais sa risque de posé problème car il y a des écrous qui appuie sur le collecteur et sur le cache culbuteur simultanément, le fait de couper entre les deux va modifié la force s’appuie et risque de généré des défaut d’étanchéités, cela a il été fait?? Des retour sur le fonctionnement depuis?? des fuites??

 

Merci!!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

ça m'aurait bien tenté de faire ça: (séparé le collecteur du cache culbuteur) mais sa risque de posé problème car il y a des écrous qui appuie sur le collecteur et sur le cache culbuteur simultanément, le fait de couper entre les deux va modifié la force s’appuie et risque de généré des défaut d’étanchéités, cela a il été fait?? Des retour sur le fonctionnement depuis?? des fuites??

 

Merci!!

Non si c'est bien remis surtout avec le nombre de vis (19) y a pas de soucis , le problème qu'il peut y avoir c'est les joints orange qui ont tendance à s'abimer en remontant le tout , c'est ce qui m'est arrivé et il faut que je rachète des joints neufs et donc redémonter pour celà ,

comme ces joint ont bien pris la chaleur , au démontage/remontage ils ont tendance à se fissurer...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En complément du tuto, j'aurai du y penser à l'époque (entretien prévu bientôt), c'est d'aller à la deuxième source de la suie huileuse qui s'y dépose : l'échangeur Air Air - nommé Intercooler.

 

Tuto à venir bientôt

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En complément du tuto, j'aurai du y penser à l'époque (entretien prévu bientôt), c'est d'aller à la deuxième source de la suie huileuse qui s'y dépose : l'échangeur Air Air - nommé Intercooler.

 

Tuto à venir bientôt

Très juste , il va falloir que j'y jette un oeil car mon capteur de température est toujours très sale et c'est peut à cause de l'intercooler , j'avais nettoyé la vanne EGR en pensant que c'était ça mais toujours pareil...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

×
  • Créer...