Aller au contenu
Logo Caradisiac        

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

La Yamaha R1 "2015" d'Olivier_TFE


Messages recommandés

Certains me connaissent déjà... Olivier, français vivant à Tenerife (iles Canaries, Espagne) depuis plus de 15 ans, passionné de voitures et motos (très) sportives, rouleur sur circuits toute l'année... BMW 135i puis Porsche Cayman S puis Boxster GTS 2015... J'ai eu 3 Aprilia RSV4 Factory 2010-2015...

 

Mon passage de Aprilia à Yamaha est très singulier!

 

Samedi 16/5/15 sur le circuit de Jerez, j'ai coulé une bielle sur mon Aprilia RSV4 dès 11h15!

 

Comme c'était le 1er de 8 jours de roulage sur piste, j'étais bien embêté!!!

 

L'organisateur m'a aussitôt loué une Yamaha R1 "2015" (200ch full, juste rodée, en slicks). J'ai adoré et comme j'étais chez Aprilia depuis 5 ans et que je lorgnais sur la nouvelle R1, j'ai craqué: j'ai acheté une R1 rouge neuve (la "normale", pas la M), qu'ils m'ont livré dès le samedi soir 20h sur le circuit de Jerez!

 

Les gars de l'organisation ont été plus que géniaux, non seulement pour me trouver une moto neuve alors qu'il y en a très peu, faire ouvrir une concession Yam à Séville un samedi après midi (ferme à 13h), mais aussi me la préparer pour la piste le soir (rétros, clignos, slicks...). Nous avons fini vers 22h30!

 

Le lendemain, j'ai fait le rodage sur le circuit d'Alméria, où j'ai fait double groupe, soit 507 km dans la journée!

 

Ce WE, je roule sur le circuit MotoGP de Valencia, le WE suivant à Albacete et pour finir début Juin 2j à Motorland Aragon.

 

La moto est fabuleuse à piloter!!!

Le plus fou, c'est que j'étais super au courant des choses de ma RSV4 mais sur la R1, je dois tout apprendre!!! Quels réglages, queles plaquettes de frein pour la piste, échappement, démultiplication, repose-pieds racing et 10.000 autres choses...!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 382
  • Créé
  • Dernière réponse

Participants fréquents à ce sujet

Participants fréquents à ce sujet

Voici quelques photos d'Alméria (sauf la 1ère):

 

La livraison le samedi soir sur le circuit de Jérez:

 

 

 

J'ai fait double groupe toute la journée (moyens et rapides):

 

 

 

Echappement qui devrait rapidement être remplacé par un Akra:

 

 

 

 

 

 

L'arrière est très particulier et sportif.

Les slicks sont des Bridgestone V02:

 

 

 

Et me voilà en rodage, mais déjà rapide en courbe. Le châssis est un régal! A la fois un rock et très maniable!

 

 

 

 

 

 

Heureusement qu'il m'en ont trouvé une rouge, car toute ma panoplie vestimentaire est rouge/blanche.

De plus, je la préfère en rouge...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je lui fais l'extérieur:

 

 

 

 

 

 

Une super journée en Andalousie (23°C le matin, 26 après midi):

 

 

 

Une nouvelle aventure commence !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et bien tu perds pas de temps enfin bon je suis pareil donc... :D

 

Dommage d'avoir gardé si peu l'aprilia et du coup louer la R1 pour le temps de ta session circuit.

 

En tout cas chapeau le service yam !!!

 

Au fait c'est pas mauvais pour une brèle de faire un rodage sur circuit ? Tu dois être tenté de pousser assez vite...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai rodé sous 7-8.000 tr/mn jusque vers 400 km puis quelques pics à 9-10.000...

 

Alméria, c'était tanquille donc pas trop pousse au crime. Pas beaucoup de motos, ambiance bon enfant... Idéal pour un rodage!

 

Et puis il y a avait 2 autres pilotes qui rodaient aussi leur ... R1 2015 !

 

 

Moi aussi, je crois rêver quand je pense que j'ai une R1 dans le fourgon! Tout c'est passé si vite!

 

 

Prise en main: oui, je me suis tout de suite senti chez moi sur cette nouvelle R1. Beaucoup de similitudes avec la RSV4, en fait! D'ailleurs je viens de lire l'essai Moto Station et il disent comme moi (position, étroitesse, taille, poids...).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

- Comparatif (sans prétention et partiel) entre Aprilia RSV4 Factory "2014" et Yamaha R1 (normale) "2015" -

 

(Partie 1/4)

 

 

Il serait plus juste de comparer les 2 modèles 2015, mais je fais avec ce que j'ai... :) Et de plus, je compare la Yam "normale" et Aprilia "Factory", donc cela compense la différence de millésime.

 

N'ayant pas roulé sur route avec la R1, ce comparatif est bien entendu sans prétention et incomplet...

 

La première chose, c'est que ces 2 motos sont en réalité très proches (!): compactes, fines, petites, basses, bruit V4, châssis très performant, position de conduite, étroitesse du réservoir au niveau des jambes, ABS Bosh v9, électronique de pointe...

 

Comme certains savent, j'ai roulé 1,5 session sur le cuit de Jerez samedi dernier (16/5/15) puis je suis passé aussitôt à la R1 sur la même piste... La comparaison est donc facile... Durant cette journée, j'ai roulé sur une R1 "2015" "normale" bleue déjà rodée, du Team Cardoso School, mais 100% stock. Elle était donc réglée "aux petits oignons" pour un usage piste polyvalent. Chaussée de slicks Bridgestone V02, un pneu haut de gamme qui se veut "aussi bon que les Dunlop KR" (je pense que ce n'est pas tout à fait ça, mais cela se rapproche).

 

Je me suis tout de suite senti "chez moi" à bord de la R1 "2015".

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

- Comparatif (sans prétention et partiel) entre Aprilia RSV4 Factory "2014" et Yamaha R1 (normale) "2015" -

 

(Partie 2/4)

 

 

Voyons tout ça point par point:

(je note sur 5)

 

1 - Moteur (sur piste): Yam 5 - Aprilia 4,5

- Elle me semble plus puissante (200ch officiels) que ma RSV4 (184ch officiels): ça pousse velu et on sent bien le boost vers 9-10.000 tr/mn quand les clapets de la boite à air s'ouvrent. Dans la ligne droite de derrière j'atteignais env. 260 km/h, ce qui me semble bien plus qu'avec la RSV4, mais peut-être que le compteur triche plus...?

 

- Il se pourrait que la R1 soit un peu plus creuse que la RSV4 sous 8.000 tr/mn. A confirmer.

 

- La remise des gaz sur la R1 en mode Power 1 (la plus radicale) engendre un léger accoup, plus doux sur la RSV4 (mode Track aussi).

 

 

2 - Boite: Yam 4 - Aprilia 4

- Le shifter de la Yamaha passe les vitesse de manière plus souple et de manière constante, alors que celui de la RSV4 semble parfois être mal réglé et donnent de gros accoups à la boite (parfois).

- Par contre, la sélection de la Yam est un peu trop dure.

Egalité, donc.

 

 

3 - Stabilité: Yam 5 - Aprilia 5

- Les 2 motos font jeux égal, mais sur la R1, on a encore un peu plus la sensation d'avoir une moto "solide comme un rock". C'est très plaisant.

 

 

4 - Maniabilité: Yam 6 (elle sort de l'échelle!) - Aprilia 4

- En son temps, la RSV4 était vu comme "incroyablement maniable" pour une 1000. Et bien la R1 la surpasse encore sur ce point! Il faut tester pour le croire! Je vous assure que dans le pif-paf d'Almeria, elle passe comme une 600 voire mieux! Je frote le genou à gauche "pif" et 1" plus tard, je frote à droite "paf"! On la balance avec les cuisses et appuis sur les repose-pieds. A chaque passage, je me demandais comment cette magie pouvait avoir lieu! Un vélo!

- La RSV4 demande un peu plus de temps et d'effort pour ce pif-paf.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

- Comparatif (sans prétention et partiel) entre Aprilia RSV4 Factory "2014" et Yamaha R1 (normale) "2015" -

 

(Partie 3/4)

 

 

5 - Wheelings: Yam 5 - Aprilia 3

- La Yam lève la roue avant, mais pas de manière exagérée non plus. On roule efficacement et on se fait un petit plaisir avec un wheeling en 2e ici ou là, au sortir d'une courbe. A Jerez, c'était surtout les courbes 1 et 13. L'électronique (anti-wheel sur 1 = mini) fait un très beau travail. La roue lève et ne dépasse pas une certains hauteur mais on croirait que c'est le pilote qui gère. Aucune coupure intempestive.

- Sur ma RSV4 "2010", cela coupait brutalement et j'avais fini par désactiver l'anti-wheeling, très désagréable. Du coup, je ne l'ai pas remis sur ma "2014" et je me demande s'ils ont amélioré ça?

 

 

6 - Electronique: Yam 5 - Aprilia 4

- Tableau de bord magnifique sur la R1: digital couleur. C'est le premier full digital qui me plait vraiment. Ils ont du passer des semaines pour trouver cet agencement. Commandes 100% au guidon avec 3 boutons à gauche et une molette/appui à droite! C'est moderne et très efficace!

- Tab. de bord semi-digital sur la RSV4, en noir et blanc. Commandes au guidon gauche mais les actions réagissent avec lenteur. C'est "made in 2009"... Cela dit, lorsqu'on roule, c'est parfait. Rien à redire.

 

- Aides à la conduite bien faites sur les 2 modèles (sauf anti-wheeling RSV4, à améliorer). Totalement paramétrable, désactivable, discret à la conduite, sans aléas de fonctionnement. La Yam propose une séparation entre "controle de traction" (patinage dans l'axe) et "dérapage" (glissades de l'arrière vers l'extérieur du virage). Les 2 sont réglables séparément.

 

- La Yam offre un freinage racing couplé: on freine de l'avant et le système (UBS) freine légèrement la roue arrière pour stabiliser la moto. Attention, ce n'est pas un gros freinage, c'est racing, donc juste pour assoir la moto en début de (gros) freinages. Au fur et à mesure que la moto s'incline vers l'avant, le frein arrière relâche... C'est tellement bien qu'on ne s'en aperçoit pas mais on se dit "Wouaou! Elle est bien stable au freinage!".

 

 

7 - Freinage: Aprilia 5 - Yamaha 4,5

- Excellent freinage sur les 2 motos, mais certains sentent un manque de mordant et/ou manque de consistance de la manette de frein sur la R1, à cause sans doute de la répartition vers l'arrière. Pour ma part, je ne partage pas ce point de vue. peut-être sont-ils de plus "gros freineurs" que moi; peut-être sont-ils trompés par les bonnes réactions de la moto (grâce au frein AR couplé) qui leur fait croire que c'est peu mordant...?

- L'ABS de la RSV4 permet de freiner avec l'arrière sans risque de blocage. On parvient même à faire crisser le pneu, parfois.

- Le freinage est endurant sur les 2 modèles. La Yam est (enfin!) équipée aussi de durites tressée (avant seulement).

 

 

8 - Suspensions: Aprilia 5 - Yam 5

- Ohlins de base sur RSV4 Factory: pas mal et très endurant sur piste mais date un peu!

- Kayaba très récent sur la Yam R1 "normale" (Ohlins électroniques comme chez Ducati sur le R1M).

- C'est réglable dans tous les sens sur les 2, avec en plus compression "rapide/lente" séparée sur la Yam. J'ai encore peu d'info sur les réglages (accès, facilité, changements effectifs...). Sur la RSV4, une fois qu'on a remplace le silencieux d'origine (qui gène pour l'accès à la molette du bas de l'amortisseur), tout est accessible.

- N'ayant testé que sur piste, les 2 motos me semblent du même niveau. Elles sont stables, réagissent sainement sur les bosses, acceptent les freinages sur l'angle, etc.

- Pour juger tout cela, il faut bien entendu que la moto soit adaptée au poids et style de pilotage du pilote! La Yam a été mise rapidement à mes mesures, en attendant fin du rodage et éventuels ajustements...

 

 

9 - Esthétique: Aprilia 5 - Yamaha 4

- C'est une affaire de goût bien sûr, mais l'Aprilia me semble plus racée. La Yamaha a des formes plus torturées et ils ont "osé" ces phares à Leds ronds sous l'endroit habituel. Il faudra mettre une déco sur le champ resté libre... Son dosseret me semble par contre encore plus sympa que celui - déjà très bien - de la RSV4.

- La grosse "gamelle" d'échappement sous le moteur est bien disgracieux, sur la R1. Aprilia nous en fait grâce, heureusement! Mais il existe déjà un bon nombre de lignes ou demi-lignes (ouf! on peut conserver le collecteur et retirer la suite)...

- Avantage Aprilia sur les superbes cadre et bras oscillant en alu poli, alors qu'ils sont peints en noir sur la R1 (il faut prendre la R1M pour avoir un bras oscillant poli).

 

 

10 - Ergonomie - Position de conduite: Yam 5 - Aprilia 4

- Cela dépend aussi du pilote (taille, corpulence, goûts) mais de mon côtés, je suis parfaitement installé sur les 2.

- Les reposes-pieds d'origine font frotter un peu plus les bottes sur les RSV4: avec des petites platines réhausseuses (54 euros), c'est alors idem à la R1 d'origine.

- J'aime les selles fermes alors je suis satisfait. La R1 offre une selle encore plus proche des selles racing en mousse. Très pratique pour piloter.

- La (grosse?) différence se trouve au niveau de la forme du réservoir: la R1 offre une échancrure toute en rondeurs, d'un bord à l'autre, à la base du réservoir (celle qui touche la selle). Cela permet de gros déhanchements sur piste, sans douleur aux jambes et avec facilité. La RSV4, surtout depuis le modèle 2013-2014 (18,5L + ABS), possède un réservoir plus anguleux.

- Il est également plus facile de se mettre en position de limande et regarder à travers de la bulle sur la Yamaha.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

- Comparatif (sans prétention et partiel) entre Aprilia RSV4 Factory "2014" et Yamaha R1 (normale) "2015" -

 

(Partie 4/4)

 

 

Bilan: Yam 43,5/45 - Aprilia 43/45

Le match est donc serré. Normal, nous avons à faire aux fleurons des hypersportives. N'oublions pas que ce comparatif est incomplet: il manque l'essai sur route (confort, souplesse et couple moteur, consommation...). Je ne manquerai pas de compléter une fois de retour sur les routes (fin Juin)...

 

J'ai volontairement omis de parler du bruit car tout le monde (?) remplace au moins le silencieux, mais d'origine Aprilia 5 - Yamaha 1!!! Le bruit est magnifique sur la 1ère et tout feutré sur la 2e, comme souvent entre italienne et japonaise de série. Une fois mis le bon échappement sur les 2, le bruit est finalement proche! V4, on aime ou pas. Moi, j'adore!

 

Question fiabilité, la R1 est trop récente (premières livraisons fin Mars). L'Aprilia, c'est un peu une loterie: où c'est fiable (à part des détails) ou ça casse! Le montage en usine reste à améliorer mais la conception moteur/partie cycle est bonne/excellente.

 

Même si la Yamaha est légèrement devant, il faut se rendre compte que la RSV4 est sortie en 2009 et n'a subit que peu d'évolutions (jusqu'à la nouvelle 2015), tandis que Yamaha a eu tout le temps de penser son nouveau modèle 2015, qui n'a rine à voir avec l'ancienne. On voit d'ailleurs qu'ils ont bien "regardé" (pour ne pas dire copié) la BMW S1000RR, l'Aprilia RSV4, la Ducati Panigale... :)

 

Au final, la R1 "2015" est une fabuleuse moto, mais elle doit encore faire ses preuves... et la RSV4 Factory est toujours dans le coup, donnant beaucoup de plaisir à son pilote.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La suite des aventures:

 

Le WE passé, j'ai roulé sur le circuit Cheste Valencia (MotoGP), les 23 et 24/5/15:

 

- Vendredi, je suis passé chez Yamaha Valencia pour acheter les protections de carénage (alu, Yam 197-15% = 168 euros), quelques caches retros (etc.), 4 jeus de plaquettes de frein AV et le dosseret de selle "piste" (212-15% = 180 euros!).

J'ai aussi racheté des couvertures chauffantes IRC digitales magnifiques (1 seul écran, paramétrable...) chez ST Racing qui sont juste à côté de Valencia: 365 euros alors qu'en principe, cela vaut plus de 400. J'en avais depuis 2011 mais l'arrière a lâché à Jerez (décidément, ce box No 13! :roll: :twisted: ).

 

- Vendredi soir, arrivé sur le paddock vers 19h30. Je n'étais jamais venu ici. C'est grand, immense, sympa, il y a du monde... Je m'installe dans le Box 23 (j'évite le No 13, qui m'a porté malheur à Jerez!).

 

J'entreprends le montage des protections de carénage, mais - ouille! - le moteur est monté un peu bas et impossible de remettre la vis qui vient sur la culasse côté gauche. Voulant faire vite (il est 21h...), je détruit le début du filetage. Je reprends alors avec calme: desserrage des 2 vis moteur à l'arrière, cric du fourgon sous la vis de vidange pour soulever un peu le moteur. C'est mieux mais trop tard: le filtage est endommagé et la vis part de travers. Je demande à Toni, le mécano de l'organisation de me prêter main forte: avec un doigté "pro" et au bout de plusieurs minutes, il parvient à reprendre le bon filetage et c'est OK!

 

On monte rapidement le cache sous le feu arrière (1 vis + grosse rondelle pas pratique).

 

Il est 22h45!

 

Du coup, pour le dosseret, on verra demain...

 

On ne peut pas dormir sur le paddock ici, alors je sors et m'installe sur un terrain prévu pour le camping sauvage, à 100m du circuit. Petite tente Décathon, repas vite fait et au lit.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

(suite)

 

 

- Samedi matin, réveil, petit déj, rangement de la tente et hop!, je vais sur le paddock vers 8h.

 

- Je monte le capot de dosseret de selle "piste" Yamaha. Très joli mais demande une petite coupure de plastiques sur la moto, afin de pouvoir passer les vis.

 

- Je prends enfin le temps de régler la fourche (pas touchée depuis la livraison)! Elle était sur "normal"; je la configure sur un setting situé entre "normal" et "dur" (pile au milieu). Conseil de Cordoso School. J'ai mis une bride pour voir l’enfoncement au freinage... Au passage, je remarque que les réglages sont très accessibles puisque tous sur le haut des tubes de fourche et que le feeling des clics et tours montrent un matériel de qualité.

En roulant, je remarque que la fourche revient moins brutalement au lâché de frein et c'est mieux. Le feeling au freinage est également meilleur et la moto bascule moins sur l'avant.

 

- Pour régler l'amortisseur ... plus le temps, on verra ça demain matin!

 

 

- Comme la moto est en rodage (507km), je paye double pour rouler dans les 2 groupes: moyens et rapides. :p

 

Les sessions de 25' deviennent donc pour moi 50' (!) avec juste un passage rapide par le pit lane au changement de groupe.

=> 4 x 25' deviennent 4 x 50' avec pause 25' entre chaque.

=> 2 x 20' pour la fin d'après midi deviennent 4 x 40' avec juste une pause de 20' entre chaque!

 

C'est du boulot, je vous le dit! :? :lol:

 

 

- La R1 "2015" révèle encore plus ses atouts car Cheste est une piste très très viroleuse et le goudron est tip top! Je fais corps avec la moto, je m'en donne à coeur joie.

 

Le moto donne confiance, est efficace et très saine, pas piégeuse du tout, en tous les cas avec les slicks Bridgestone V02. Les freinages sur l'angle sont un régal. Le couplage arrière donne certainement un petit plus (je ne touche pas à la pédale).

 

Je grimpe sur certains vibreurs, qui sont réputé pour être parmi les meilleurs du monde! (ne "vibrent" que très peu et adhérent). Aaaah! Cela me change de Gran Canaria et ses vibreurs peinture Conforama de base!

 

Je place la moto où je veux, quand je veux.

 

 

- Petit soucis qui se révèle plus ici qu'à Alméria: les repose-pieds sont un peu bas d'origine (idem RSV4 d'origine, je pense, pas pire) et avec mon niveau somme toute élevé pour un simple amateur ( :lol: ), je dois déhancher comme un fou pour épargner un peu mes bottes! Heureusement que j'utilise des sliders de bottes Alpinestars en magnésium depuis quelques années, car sinon, cela serait un slider plastique par session!

 

Du coup, j'ai le coude à 2cm du sol. C'est sympa et c'est de toutes façons mon style mais sur un régime de double groupe comme aujourd'hui, c'est chaud physiquement!

 

 

- Très peu de chutes et donc de temps perdu. Beau temps pas trop chaud (dans les 25°C), super ambiance dans les box (inclus d'office), organisateur que je connais bien et qui me connais bien... Que dire... Un grand bonheur!

 

- Pour le rodage, je suis souvent sur un rapport supérieur par rapport à la normale. Je passe même la 6 (au lieu de 4) dans la grande courbe qui précède la ligne droite principale. Dans celle-ci, je passe entre 170 et 250 km/h, selon les tours et au fur et à mesure que la journée avance...

 

- Le soir, la R1 a déjà 1017km au compteur, soit 510 parcouru ce seul jour! Cela fait environ 127 tours de piste en 1 jour!

 

- Nouvelle nuit en camping semi sauvage... Je ne suis pas trop fatigué.

 

Demain, je vais pouvoir ouvrir progressivement les gaz en grands et atteindre les 13.500 tr/mn...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

(Suite)

 

Dimanche 24/5/15 sur le circuit de Cheste Valencia:

 

- Même piste que hier, mais autre organisateur (nous avons donc changé de box hier soir: je suis dans le No 6 avec des collègues canariens).

 

- Avant de rouler, je règle l'amortisseur arrière: entre "normal" et "dur". Je ne touche pas au ressort qui avait été assoupli légèrement le jour de la livraison (je pèse 66 kg).

Là aussi, réglages accessibles et bien agencés.

Voilà-voilà, juste à temps pour augmenter le rythme en piste! 8)

 

- Toutes les (7) sessions font 20' et il y a 3 groupes comme hier. Je roule en "rapides", de 10h40 (mon groupe) à 17h.

 

- Je monte le rythme peu à peu et m'offre de temps à autre une ligne droite en tirant tous les rapports à 13.500 tr/mn. Cela donne environ 270-280 km/h compteur, je crois. Ça décoiffe! :shock: :D

 

- A force d'avoir tant roulé et roulé sur ces 2 jours, il se produit des micro-métamorphoses dans mon pilotage: par ex. je rentre un peu le pied à l'entrée des virages, j'affine ma position pour être à la fois collé à la moto et collé au sol en courbes, j'ai des mouvements un peu plus précis, plus proches de ceux des pilotes de MotoGP, il me semble! :lol: :lol: :lol:

 

C'est génial, difficile à expliquer, mais c'est le grand bonheur en piste.

 

- Hier sur la dernière session, j'ai dû passer par le pit lane pour étirer la main gauche car les doigts restaient crispés sur le guidon au lieu de débrayer, parfois! Ça fait drôle! Aujourd'hui, avec "seulement" 273km cela ne me le fait plus mais je ressens un peu la fatigue d'hier...

 

- Aucun retard dans mes sessions (pas de chute ni avant ni pendant). Quelques retards pour le groupe des moyens car finalement, se sont les débutants qui tombent le plus, ici.

 

- Le circuit nous a directement donné les transpondeurs MotoGP! (contre carte d'identité) Une feuille des temps est imprimée après chaque session. C'est la 1ere fois que je vois ça! Top-top-top, cette piste! (et pas de supplément de prix)

 

- Je fais 1'54 puis signe un temps de 1'51'1xx qui sera mon meilleur temps du WE, avec pneu arrière en fin de vie et sans tirer encore à fond sur le moteur durant tout le tour. C'est bien. Je crois que la R1 y est pour quelques chose!

 

Les tous bons roulent aujourd'hui en 1'47-1'48 avec un martien à 1'44! Je ne suis donc pas mal du tout, surtout vu les conditions indiquées!

 

Du coup, cela me permet s’arsouiller avec certains, de rattraper et doubler d'autres... Après 1100 km de rodage, cela fait doublement plaisir!

 

Je précise que les "arsouilles" sont "sécure" et fair-play. On est là pour se faire plaisir, pas pour se faire chuter. Tout se passe bien à part un gars un peu allumé.

 

 

- Aujourd'hui encore plus qu'hier, il y a souvent attroupement autour de ma R1 qui fait sensation car nouvelle et révolutionnaire chez Yam. Certains me demandent de mettre le contact pour voir le tableau de bord, beaucoup prennent des photos, me posent des questions... Je fais de la relation publique pour Yamaha!

 

- Donc voici 273km parcourus dans le bonheur et la moto affiche 1.291km.

 

 

Je dors une 3e nuit au bord du circuit car demain j'ai RDV chez Yamaha Valencia pour la révision à 9h... J'accuse la fatigue des 2j de folie et me couche donc dès 9h30!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Place aux photos !

 

Boxe à Valencia. On aperçoit mes nouveaux protecteurs de carénage:

http://i19.servimg.com/u/f19/17/80/55/04/20150515.jpg

 

 

J'ai besoin d'espace, dans mon box:

http://i19.servimg.com/u/f19/17/80/55/04/20150516.jpg

 

 

Elle n'est pas belle, cette R1 rouge?!

Notez le nouveau capot de dosseret (option) et la forme des protections de carénage alu:

http://i19.servimg.com/u/f19/17/80/55/04/cht15810.jpg

 

 

http://i19.servimg.com/u/f19/17/80/55/04/cht15811.jpg

 

 

Cette moto et moi, nous sommes en parfait accord. Je trouve que sur ce cliché, cela se voit bien.

Et les feux de position, très appréciés par les visiteurs dans mon box!

http://i19.servimg.com/u/f19/17/80/55/04/cht15812.jpg

 

 

Le coude non loin du sol, mais je crois que les photographes ne sont pas doués pour se placer aux endroits où l'on penche le plus :

http://i19.servimg.com/u/f19/17/80/55/04/cht15813.jpg

 

 

Quand je vous disais que j'utilisais les vibreurs!

http://i19.servimg.com/u/f19/17/80/55/04/cht15814.jpg

 

(à suivre)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vous avez déjà vu un vibreur aussi large et beau, vous?!

La R1 se place au centimètre:

http://i19.servimg.com/u/f19/17/80/55/04/cht15815.jpg

 

 

Photo de groupe:

http://i19.servimg.com/u/f19/17/80/55/04/cht15816.jpg

 

 

 

Mon camping pour cette semaine. Je préfère cela à l'hôtel!

Nature, simplicité, liberté, surveillance de la moto:

http://i19.servimg.com/u/f19/17/80/55/04/20150517.jpg

 

 

La mer proche du camping:

http://i19.servimg.com/u/f19/17/80/55/04/20150518.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×
  • Créer...