Aller au contenu
Logo Caradisiac        

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

[Topic Officiel] Nissan Micra IV (2010-2017)


Messages recommandés

  • Réponses 757
  • Créé
  • Dernière réponse

Participants fréquents à ce sujet

Participants fréquents à ce sujet

hello.gif

 

Si il y a parmi vous d'heureux propriétaires de cette quatrième génération, je serais ravi de connaitre leurs expériences. J'ai possédé 2 micra 2ième génération et 1 3ième génération, aucun problème avec ces véhicules. Par contre j'aimerais avoir vos avis sur le nouveau moteur 3 cylindres et ces performances. La qualité générale de fabrication ainsi que son comportement en ville ou sur routes et autoroutes?

merci de vos réponses!!

 

bounce.gifpt1cable.gifhello.gif

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

hello.gif

 

bidul82

 

merci pour ta réponse, mais la dernière micra que j'ai depuis 10 ans marche toujours très bien. je souhaite simplement repartir pour 10 ans avec une neuve, mais comme je n'ai pas de remontées sur cette nouvelle version. Que ce soit au niveau du confort, de l'insonorisation et du moteur, quelques petits commentaires d'utilisateurs me seraient utile.

 

bounce.gifpt1cable.gifhello.gif

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

hello.gif

 

Une question, j'ai toujours eu des micra a moteur "normal" pas de turbo. la DIGS possède un turbo ou compresseur, quand est t'il de la fiabilité sur la durée? est ce que le turbo n'est pas trop fragile ? De plus cette micra est utilisé en seconde voiture. j'ai lu que cela apportait un plus dans la vivacité, mais ce que je privilégie avant tout c'est la fiabilité.

Je suis d'accord avec toi avec une bonne négociation je pourrais au prix de la 80CV, je pense qu'il me faut essayer les deux pour me faire une option!!

 

Hello,

 

Je te conseille de prendre la DIGS, en négociant bien tu peux l'avoir au prix de la 80 cv, et sur route le compresseur est vraiment un plus pour doubler.

C'est ma 4è micra depuis 1989, et j'ai toujours pris les plus fortes motorisations.

 

Merci pour ton argumentation, elle pose les bonnes questions avant toute achat!

 

bounce.gifpt1cable.gifhello.gif

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La DIGS possède un compresseur, il y a moins de contraintes que sur un turbo.

J'ai toujours eu des moteurs essence, avant de l'acheter en 2012 j'avais une mitsu colt 1.5 L 110 cv.

Dans la plage 3500-5000 tours, la micra a autant de pèche. C'est juste en dessous de 2000 t/mn que le moteur est creux (normal c'est un 1.2).

La boite étant assez longue, on a vite fait de pousser la 3è à 120.

pour l'instant je n'ai que 26000 kms, mais aucun soucis à signaler. De toute façon tu as la garantie 3 ans.

Attention c'est une voiture attachante, et tu risque d'en faire un véhicule principal !

Bye

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La DIGS possède un compresseur, il y a moins de contraintes que sur un turbo.

J'ai toujours eu des moteurs essence, avant de l'acheter en 2012 j'avais une mitsu colt 1.5 L 110 cv.

Dans la plage 3500-5000 tours, la micra a autant de pèche. C'est juste en dessous de 2000 t/mn que le moteur est creux (normal c'est un 1.2).

La boite étant assez longue, on a vite fait de pousser la 3è à 120.

pour l'instant je n'ai que 26000 kms, mais aucun soucis à signaler. De toute façon tu as la garantie 3 ans.

Attention c'est une voiture attachante, et tu risque d'en faire un véhicule principal !

Bye

 

A voir ton avatar la tienne est love.gif

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

hello.gif

 

[h2]Renault produira 82.000 Nissan Micra à Flins[/h2]

 

Vendredi 26 avril 2013 - 15:43

Après s'être engagé à augmenter sa production en France, Renault annonce aujourd'hui que son usine de Flins produira la Nissan Micra à partir de 2016.

 

Le 13 mars dernier, en signant l'accord de compétitivité de ses sites français après des mois de tractations avec les syndicats, Renault s'engageait à augmenter sa production dans l'Hexagone en y fabricant au minimum 710.000 véhicules à l'horizon 2016, contre environ 530.000 en 2012.

 

Aujourd'hui, grâce au concours de Nissan, son partenaire au sein de l'Alliance, voici que la marque au losange commence déjà à mettre ses promesses en application. Le constructeur français vient en effet d'annoncer que l'usine de Flins, dans les Yvelines, produira à partir de 2016 la prochaine génération de la Micra, la citadine du constructeur nippon, avec un volume prévisionnel de 82.000 véhicules par an.

 

bounce.gifpt1cable.gifhello.gif

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

hello.gif

[h3]Moteur rigolo[/h3]

Pour une fois que l’on a un moteur au son généreux, on ne se privera pas d’en user… En effet, le nouveau moteur de la Nissan Micra carbure au sans plomb qui alimente un 3-cylindres de 1 198 cm3 à 12 soupapes aux airs de moto à partir de 4 000 tr/mn, zone où son couple de 110 Nm arrive. Fort de 80 ch (59 kW CO2 de 115 g/km), ce bloc atmosphérique ne rechigne pas à la tache. Bien entendu il ne donne pas des ailes à la nouvelle Micra, mais il communique agréablement sa vigueur. Les chronos annoncent le 0-100 km/h en 13.7 secondes et une vitesse de pointe de 170 km/h.

En cours d’année (printemps), une seconde version DIG-S arrivera en renfort avec injection directe (dit DIG pour Direct Injection Gazoline) et un compresseur qui permettront à la puissance de passer à 98 ch (72kW) et, chose étonnante, de faire chuter les émissions de CO2 à 95 g/km !

Pour ceux qui souhaitent un diesel, et bien vous risquez d’attendre longtemps… car il n’y en aura pas ! Trop couteux par rapport au kilométrage moyen annuel de cette citadine et pas assez fiable côté filtre à particules qui ne peut pas éliminer ses déchets sur autoroute, lieu elle n’a pas vocation à s’aventurer.

Et pourtant, la nouvelle Micra pourra le faire car la motorisation essence de la Nissan Micra testée permet de rouler aux allures légales sans qu’un dépassement prenne la tournure du « salaire de la peur » à condition de rétrograder pour se trouver dans la zone de couple.

Notre monture était équipée de la boite mécanique et il ne me semble pas que mes confrères, qui ont testé la version automatique, aient été emballés par cette dernière (une CVT, Transmission à Variation Continue).

Ce qui surprend, positivement, au volant de la nouvelle Micra, c’est la qualité de son châssis ! A la fois ferme, précis et confortable ! La voiture est joueuse et on s’amuse à son volant sur les petites routes de montagne.[h3]Intérieur

[/h3]

C’est sans doute là que la Micra déçoit un peu. Le recours à des plastiques durs ne donne pas entière satisfaction. On aurait aimé que tout cela soit un plus soigné. Par contre, côté look, rien à dire, c’est à la fois joli et fonctionnel.

Les niveaux de finition reprennent le schéma habituel chez Nissan : Visia, puis Acenta et enfin Tekna. Tous les modèles sont équipés en série de la direction assistée, de vitres avant électriques et de l’ESP (Electronic Stability Program).

La finition Acenta reçoit un système audio, une climatisation automatique et un régulateur de vitesse, tandis que la finition Tekna, qui couronne la gamme, intègre le Nissan Connect (le système de navigation et d’info divertissement) et le système d’aide au créneau PSM (Parking Slot Measurement – mesure de l’espace de stationnement) qui évalue automatiquement les espaces de stationnement potentiels et indique au conducteur si l’espace est suffisant ou non pour garer la Micra. Avec son rayon de braquage de Pixo, elle devrait être la reine du créneau !

 

http://medias.agenda-automobile.com/2011/01/essai-nouvelle-nissan-micra-9-720x494.jpg

 

Avec son faciès plus expressif, la Nissan Micra 2013 s'exhibe d'abord pour l'Asie où elle est fabriquée.

 

Stopper le déclin

Malgré le petit succès en Europe de ses générations précédentes, la Micra a décidé de se délocaliser en Inde, à Madras, pour fabriquer son actuelle version, sortie en mars 2010 dans l'Hexagone. Si le prix est maîtrisé et inférieur à ses rivales, la citadine Nissan n'a pris aucun risque esthétique et a été oublié progressivement sur le Vieux Continent. En France, les ventes se sont effritées avec 11.697 en 2011 et seulement 8.488 unités en 2012, derrière même la FIAT Punto pourtant âgée de 7 ans.

Source sur MYTF1 : Nissan Micra 2013 : un restylage trop limité ?elle est mimi la micra!

;)

 

Les nouveautés

Trois ans après, l'urbaine japonaise va recevoir un petit lifting. Nissan a débuté sa promotion en Thaïlande, dont le site officiel révèle tout de ses formes et nouvelles spécifications. Pas de révolution esthétique, la Micra noircit le fond des phares, augmente la hauteur de calandre acueillant désormais un logo entouré de chrome façon Juke ou Qashqai, augmente légèrement la bouche du bouclier avant et met plus en avant ses antibrouillards. A l'arrière, les optiques à diodes sont à peine redessinées, le pare-chocs se sculptant légèrement. Dans l'habitacle, les seules retouches concernent la console centrale, aux aérateurs dorénavant rectangulaires, à la surface noire façon "laqué", comme pour imiter la LEAF.

Source sur MYTF1 : Nissan Micra 2013 : un restylage trop limité ?

Avec son faciès plus expressif, la Nissan Micra 2013 s'exhibe d'abord pour l'Asie où elle est fabriquée.

 

Stopper le déclin

Malgré le petit succès en Europe de ses générations précédentes, la Micra a décidé de se délocaliser en Inde, à Madras, pour fabriquer son actuelle version, sortie en mars 2010 dans l'Hexagone. Si le prix est maîtrisé et inférieur à ses rivales, la citadine Nissan n'a pris aucun risque esthétique et a été oublié progressivement sur le Vieux Continent. En France, les ventes se sont effritées avec 11.697 en 2011 et seulement 8.488 unités en 2012, derrière même la FIAT Punto pourtant âgée de 7 ans.

Source sur MYTF1 : Nissan Micra 2013 : un restylage trop limité ?

 

 

Avec son faciès plus expressif, la Nissan Micra 2013 s'exhibe d'abord pour l'Asie où elle est fabriquée.

 

Stopper le déclin

Malgré le petit succès en Europe de ses générations précédentes, la Micra a décidé de se délocaliser en Inde, à Madras, pour fabriquer son actuelle version, sortie en mars 2010 dans l'Hexagone. Si le prix est maîtrisé et inférieur à ses rivales, la citadine Nissan n'a pris aucun risque esthétique et a été oublié progressivement sur le Vieux Continent. En France, les ventes se sont effritées avec 11.697 en 2011 et seulement 8.488 unités en 2012, derrière même la FIAT Punto pourtant âgée de 7 ans.

 

Les nouveautés

Trois ans après, l'urbaine japonaise va recevoir un petit lifting. Nissan a débuté sa promotion en Thaïlande, dont le site officiel révèle tout de ses formes et nouvelles spécifications. Pas de révolution esthétique, la Micra noircit le fond des phares, augmente la hauteur de calandre acueillant désormais un logo entouré de chrome façon Juke ou Qashqai, augmente légèrement la bouche du bouclier avant et met plus en avant ses antibrouillards. A l'arrière, les optiques à diodes sont à peine redessinées, le pare-chocs se sculptant légèrement. Dans l'habitacle, les seules retouches concernent la console centrale, aux aérateurs dorénavant rectangulaires, à la surface noire façon "laqué", comme pour imiter la LEAF.

 

Actuellement, la Micra est disponible seulement avec le moteur essence 3 cylindres en version de base 80 chevaux (10.490 euros) et en configuration avec compresseur de 98 ch (12.640 euros). En Thaïlande, le modèle de base est proposé à 388.000 baths, l'équivalent de 10.200 euros.

 

On ignore encore quand cette Nissan Micra arrivera en Europe, et à quel tarif.

Source sur MYTF1 : Nissan Micra 2013 : un restylage trop limité ?

 

 

Avec son faciès plus expressif, la Nissan Micra 2013 s'exhibe d'abord pour l'Asie où elle est fabriquée.

 

Stopper le déclin

Malgré le petit succès en Europe de ses générations précédentes, la Micra a décidé de se délocaliser en Inde, à Madras, pour fabriquer son actuelle version, sortie en mars 2010 dans l'Hexagone. Si le prix est maîtrisé et inférieur à ses rivales, la citadine Nissan n'a pris aucun risque esthétique et a été oublié progressivement sur le Vieux Continent. En France, les ventes se sont effritées avec 11.697 en 2011 et seulement 8.488 unités en 2012, derrière même la FIAT Punto pourtant âgée de 7 ans.

 

Les nouveautés

Trois ans après, l'urbaine japonaise va recevoir un petit lifting. Nissan a débuté sa promotion en Thaïlande, dont le site officiel révèle tout de ses formes et nouvelles spécifications. Pas de révolution esthétique, la Micra noircit le fond des phares, augmente la hauteur de calandre acueillant désormais un logo entouré de chrome façon Juke ou Qashqai, augmente légèrement la bouche du bouclier avant et met plus en avant ses antibrouillards. A l'arrière, les optiques à diodes sont à peine redessinées, le pare-chocs se sculptant légèrement. Dans l'habitacle, les seules retouches concernent la console centrale, aux aérateurs dorénavant rectangulaires, à la surface noire façon "laqué", comme pour imiter la LEAF.

 

Actuellement, la Micra est disponible seulement avec le moteur essence 3 cylindres en version de base 80 chevaux (10.490 euros) et en configuration avec compresseur de 98 ch (12.640 euros). En Thaïlande, le modèle de base est proposé à 388.000 baths, l'équivalent de 10.200 euros.

 

On ignore encore quand cette Nissan Micra arrivera en Europe, et à quel tarif.

Source sur MYTF1 : Nissan Micra 2013 : un restylage trop limité ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'en ai commandé une par le biais d'un mandataire.

Elle vient de Roumanie, la préfecture à du retard pour fournir la carte grise.

C'est une accenta, j'ai vu qu'elle avait les anti-brouillard à l'avant.

Est-ce de même sur les Accenta Française ?

En France, la clim' des Accenta est manuelle ou automatique ?

Idem, en France est t'elle équipée du régulateur ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

hello.gif

 

action-joe

 

Si tu le souhaite, tu pourrais me dire par quel mandataire tu es passé et quel pourcentage de remise tu as pu bénéficier par ce biais(quelle délai de livraison après signature). je pense que lorsque tu l'auras reçu tu pourras faire quelques photos afin de voir ta nouvelle acquisition !

jap.gif

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pas de problème :

 

Elite-Auto - 32% pour une Acenta de couleur "mandarine" ce qui la fait à un peu moins de 9400€.

Véhicule en stock, donc dispo immédiatement.

Ce qui coince c'est au niveau de la préfecture de Melun. Ils ont plus d'un mois de retard pour les cartes-grises.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

hello.gif

 

A oui quand même, cela fait une remise de 3000€, ce n'est pas rien. concernant la garantie, les révisions et le suivi, il n'y a pas de problème ?

Pour le mois de retard lié à la préfecture, Elite Auto t'avait prévenu ou tu as découvert après signature?

 

Merci pour ces infos, très intéressantes, je dois certainement en prendre une début aout . (j'hésite encore entre plusieurs marques)

 

jap.gif

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Garantie 3 ans constructeur révision et suivi chez un concessionnaire Nissan de mon choix. ça ne change rien.

Le commercial d'Elite m'avait juste dit que suivant les préfectures, soit la carte grise était remise de suite, soit je la recevais par la poste...Il était resté très évasif, peut être volontairement...Alors que sur le site officiel du gouvernement il est écrit :

 

 

À noter : dans certains départements, les dossiers de demande de certificat d'immatriculation pour les véhicules importés de pays tels que la Belgique, l'Allemagne, l'Espagne, l'Italie, le Luxembourg ou la Suisse (liste non exhaustive) sont traités avec un délai pouvant aller jusqu'à plusieurs semaines et il n'est pas délivré de CPI.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.



×
  • Créer...