Aller au contenu
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

Entretien Detailing Embellissement de nos Mini


Messages recommandés

Bonjour toutes et à tous,

 

Vous êtes nombreux et nombreuses à avoir demandé que soit réalisé un récapitulatif des conseils échangés sur ce topic.

Vous aimez vos Mini et vous souhaitez soit en prendre soin, soit leur redonner une jeunesse.

 

Loin de vouloir faire comme d'autres sites spécialisés dans le detailing, j'ai voulu poursuivre sur la même voie développée depuis le début : une certaine simplicité sans forcer à faire plus que le temps et les moyens que chacun souhaite y consacrer.

 

Un certain nombre d'entre vous étaient totalement novices et c'est avec plaisir que nous avons pu les voir retirer de la satisfaction du travail qu'ils ont accompli.

 

Vous retrouverez des articles qui suivront une suite logique dans un programme d'entretien, le premier est donc tout naturellement consacré au lavage.

Ce premier article ne donne pas de recettes toutes faites, il est plus intéressant de donner des explications sur le pourquoi et le comment. Il y aura donc de la théorie, vraiment simple, afin que vous puissiez vous construire votre propre raisonnement : les produits et techniques de detailing évoluent, dans ce contexte il est important de pouvoir faire des choix éclairés par soi-même sans céder aux seules promesses de ceux qui vendent ces produits. A clé vous vous éviterez des déconvenues qui peuvent coûter cher, tant sur la voiture, qu'à l'achat de produits qui ne cessent de se multiplier.

 

 

Partie 1 - Le lavage

Article écrit par Oprheus, avec la participation de MinnieMouse

 

Lexique

MR : micro rayures

MF : Micro fibre

NHP : Nettoyeur Haute Pression

QD : Quick Detailer

 

 

Préambule : les raisons d’une technique de lavage adaptée

 

 

Première, et souvent seule, étape de tout entretien automobile, le lavage représente une base à maitriser.

 

Si vous décidez ensuite de poursuivre plus en avant l’entretien avec d’autres étapes comme la décontamination, le polissage, la pose de cire etc…, un lavage réalisé dans les règles permettra d’assurer la suite des étapes dans de bonnes conditions : un lavage mal exécuté conduira, in fine, à un mauvais rendu. Ce sera d’autant plus dommage que le temps consacré à une préparation totale dépasse plusieurs heures.

 

Si vous ne deviez décider de ne vous en tenir qu’au seul lavage, une bonne exécution de celui-ci vous permettra de conserver votre peinture dans un état convenable le plus longtemps possible. Toutefois les MR finiront par s’accumuler avec le temps. D’autres étapes d’un programme de « detailing » permettent d’en venir à bout, ou plus facilement de s’en débarrasser en grande partie, puis de maintenir le plus longtemps possible un résultat correct. Cela fera l’objet d’un autre article.

 

Un lavage mal exécuté entraine des micro-rayures (MR). Une grande majorité des personnes (99% ?) réalisant le lavage de leur carrosserie créent des dégâts sans même s’en apercevoir : les poussières, et plus généralement la couche de saleté que l’on cherche à retirer, vient agir comme un abrasif entre la carrosserie et l’éponge. Cette poussière est composée de tout, c’est selon l’endroit où l’on se trouve, mais elle comporte toujours au moins pour partie, des minéraux issus de l’érosion certains sont parmi les plus durs : sur l’échelle de Mohs qui classe la dureté des matériaux de 1 à 10 (le maximum de 10 est atteint avec le diamant), le quartz atteint 7/10, la silice 5 à 6/10, le feldspath 6/10 et même le simple talc qui est un abrasif très léger est classé 1/10. Vous les retrouvez dans la poussière. Vous aurez compris que le but du lavage est notamment de retirer cette couche de saleté sans venir altérer le vernis.

 

 

Un peu de théorie…

 

 

En 1959 un employé du groupe mondialement connu HENKEL (+de 50.000 salariés, portefeuille de 750 marques de produits chimiques parmi les plus connues) émet une théorie qui portera son nom : le cercle de Sinner appelée aussi TACT (Température / Action mécanique / Chimie / Temps d'action).

 

Le lavage dépend de 4 facteurs :

-Température

-Action mécanique

-Chimie

-Temps d’action

 

Ce système prévoit que la diminution d'un ou plusieurs de ces 4 facteurs doit être compensé par l'augmentation des autres, afin d'obtenir des résultats équivalents : Si vous décidez de laver votre vaisselle à l’eau froide vous devrez mettre plus de produit, ça vous parle ?

 

 

cercle-de-sinner.png

 

 

Nous reviendrons plus tard sur les implications concrètes qui nous intéressent.

Il est possible d'améliorer le lavage en suivant son fonctionnement.

 

Les micro-rayures (MR)

 

 

Les MR représentent des griffes microscopiques, lors d’un lavage mal exécuté on vient frotter la saleté tel un abrasif sur le vernis. Si les MR dépassent la couche de vernis on parle alors de griffes, elles atteignent alors la peinture voire la couche de primaire, dans le pire des cas les griffes atteignent la tôle.

 

Neuve, une carrosserie dispose d’une couche de vernis plane, sans accrocs. En plein soleil la couleur de la peinture ressort du vernis avec beaucoup de profondeur. Micro rayée l’image renvoyée n’est plus nette, les rayons de lumière partent dans tous les sens, comme le montre la représentation ci-après :

 

 

MR.png

 

 

Voici un exemple de ce que l’on appelle un 50/50 : une carrosserie avec des MR a été laissée en l’état d’un côté, l’autre côté a été polis/lustré à la machine afin de supprimer les MR. La différence est saisissante. Les couleurs foncées sont les plus sujettes au phénomène, non pas parce que les MR se produisent plus facilement, mais parce qu’elles sont beaucoup plus visibles. Le noir constitue la couleur qui ne pardonne pas, n’entend-on pas dire de cette couleur qu’elle occasionne « beaucoup de travail » ? Les voitures noires entretenues dans les règles ne courent pas les rues, mais lorsque l’on en voit une, elle se fait remarquer.

 

 

detailing-avant-après.jpg

 

 

Autre exemple de carrosserie micro rayée

 

 

microrayure-scratches-swirl-oxydation-polish-abrasif.jpg

 

 

Vous aurez bien compris que l’idéal est d’éviter de créer ces MR, d’autant plus pour celles et ceux qui n’adopteront que cette seule étape comme programme d’entretien. Dès à présent il faut adopter la bonne technique de lavage, malheureusement celle-ci sera essentiellement manuelle. Oubliez le lavage à la brosse (même douce), ou encore les rouleaux. Comme vous vous en doutez c’est un investissement en temps, nous verrons que c’est aussi un investissement puisque quelques dépenses sont à prévoir.

 

Pour autant ne vous rendez pas esclaves de vos voitures ! Une daily (voiture de semaine) peut ne pas être entretenue à la main, chacun fait comme il en a envie. En revanche pour celles et ceux qui possèdent une voiture dédiée aux sorties du week-end, l’entretien devrait, à mon sens, s’inscrire dans ce que je développe ici.

 

Eviter les MR devrait commencer avant même la réception de sa voiture neuve en concession. La préparation faite par les concessions est le plus souvent contraire aux idées développées dans cet article. Certains vont même jusqu’à demander que leur voiture ne soit pas lavée à la remise des clés. Lors des révisions il est possible de demander à ce qu’aucun lavage ne soit pratiqué, j’ai souvent pu constater que cette requête n’étonne pas les concessions.

 

 

Exemple d'une mauvaise préparation réalisée par une concession avant livraison d’un véhicule

 

 

Préparation au balai brosse.png

 

 

Le lavage

 

La technique des 2 seaux

 

 

 

Laver sa voiture avec un seul seau vous conduira à la nettoyer assez vite avec de l’eau noire chargée en minéraux… parfait pour créer des MR. Recourir à 2 seaux limite grandement le phénomène : Un seau d’eau propre chaude avec le shampoing, on y recharge sont gant de lavage avec de la solution neuve, lorsque le gant est sale on vient l’essorer dans le second seau qui ne contient que de l’eau. Vous serez surpris de constater qu’à la fin du lavage un seau sera foncé, et l’autre très clair.

 

Certains accessoiristes vendent des seaux équipés de grilles dans le fond, afin que les particules restent dans le fond et ne soit pas remises en suspension avec l’agitation. La technique gagne encore en efficacité.

 

On note les grilles au fond des seaux

 

 

Technique des 2 seaux.png

 

 

Notez l'écart de turbidité entre le seau de lavage, à droite et le seau de rinçage, à gauche...

 

 

img-715763-4-Detailingimage108.jpg

 

 

Résumons :

Un seau avec de l’eau chaude additionnée de shampoing : Le seau de lavage

Un seau avec de l’eau claire : le seau de rinçage

 

 

La micro fibre

 

 

Ce textile mériterait un article entier à lui seul.

 

Laver sa voiture ne se fait plus à l’éponge comme du temps de papi. Aujourd’hui on utilise de la micro fibre. Cette matière récente se trouve désormais un peu partout à tous les prix. Elle peut être tissée, intissée, tricotée, sa proportion entre polyester et polyamide varie, enfin la finesse de ses microfibres se mesure en decitex, c’est une grandeur physique : c’est en-dessous de 1 decitex qu’une fibre s’appelle micro fibre. Alors accrochez-vous : 1 decitex traduit 10 kilomètres de fil avec 1 gramme de matière, avec 0,5 decitex on réalise 10 kilomètres de fil avec 0,5 gramme etc…. Ces chiffres sont incroyables mais exacts, cette finesse est obtenue par des bains chimiques qui viennent ouvrir les fils en corolle en une multitude de brins. Autrement ce serait impossible à filer ! Le decitex traduit la finesse des brins obtenus après ce traitement chimique (bain de soude).

 

C’est avec cette finesse que l’on obtient une telle efficacité mécanique, cette finesse permet également de capter les salissures dans la profondeur des fibres permettant ainsi d’éviter leur contact avec la carrosserie durant l’utilisation. C’est ici que le facteur « action mécanique » du cercle de Sinner prend tout son sens avec l’emploi de MF ! 1 point sur les 4 du cercle vient d’être assuré dans les meilleures conditions.

 

Pour laver efficacement il faut vous équiper d’un gant de lavage à boucles en micro fibre. Si votre voiture est absolument propre et ne devait servir qu’à des expositions vous pourriez ne laver qu’avec une lavette en micro fibre. Mais en cas de salissure classique il faut recourir à un gant muni de boucles, la saleté entrera d’autant en profondeur et sera tenue éloignée de votre carrosserie.

 

Exemple de gant MF souvent appelé "gant chenille"

 

 

chemical_chenille_mitt_600x600.jpg

 

 

Les bas de caisse sont, logiquement, les parties les plus sales d’un véhicule puisque situées au plus près de la chaussée (imaginez à la fin de l’hiver…). Lors du lavage d’un véhicule, on commence toujours par le toit pour finir par les parties basses. Idéalement il faut prévoir un gant pour les parties hautes, et un gant pour les parties basses à plus forte raison si la voiture est très sale, ces 2 gants sont à ne pas mélanger durant le programme, bien entendu. Si vous deviez commencer par le bas de votre voiture, vous chargeriez votre eau d’une quantité de minéraux et de salissure bien inutile avant d’attaquer tout le reste de votre carrosserie ! Le gant s’utilise par mouvements rectilignes et non circulaires.

 

 

L'eau

 

 

Associée au shampoing, l’eau agit comme le solvant. Plus celle-ci sera douce, plus votre shampoing agira efficacement (pouvoir détergeant). C’est ici que les facteurs « action chimique » et « température » du cercle de Sinner entrent en jeu (25%+25% soit la moitié de l’action).

 

Nous allons voir comment améliorer ces 2 facteurs.

 

Le plus simple : la température, vous aurez retenu l’exemple du liquide vaisselle, travaillez donc à eau chaude, en plus c’est plutôt agréable surtout l’hiver.

 

L’action chimique quant à elle est, dans notre cas, la conjonction de l’eau et du shampoing. Je vais détailler ici à propos de l’eau, le shampoing sera traité juste après.

 

Le pouvoir détergeant d’un savon est, en plus de la température, lié à la dureté de l’eau. Une eau douce fera mousser beaucoup plus le savon qu’une eau dure. Moi qui suis du Nord (eau très dure), j’ai eu la surprise de ne plus arriver à me rincer lors d’un passage à Clermont Ferrand (eau très très douce) parce que j’avais utilisé la quantité habituelle de mon gel douche -fin du off-. La dureté de l’eau à une influence directe sur l’efficacité de l’action chimique. Vous pouvez en prendre connaissance soit par lecture des rapports parfois envoyés par votre fournisseur d’eau, soit par une analyse avec un test aquariophile, autrement il existe des cartes de France qui donnent une bonne idée, comme ci-dessous :

 

 

carte-france-th-eau.gif

 

 

Il vous est possible de laver avec de l’eau douce selon plusieurs méthodes :

 

-Eau adoucie provenant d’un adoucisseur

-Eau de pluie (encore plus douce) > à faire chauffer

-Eau de puit, vérifier toutefois sa dureté avec un test pour aquarium > à faire chauffer

 

…et pourquoi pas…mais il faudra la faire chauffer…

 

-Eau déminéralisée

-Eau osmosée (en vente en magasins d’aquariophilie, très pure, elle ne contient rien, coût très faible)

-Eau en bouteille du massif central (un pack de Volvic ira très bien).

 

Vous aurez besoin d’eau pour laver, mais également pour rincer. Pour le lavage aux 2 seaux le besoin en eau reste limité (pour la mini F57 je remplis le seau de lavage avec 4 litres c’est amplement suffisant, le seau de rinçage lui est rempli°).

 

En revanche il faudra penser à rincer le véhicule. La qualité de l’eau joue ici un rôle moins important que lors du lavage MAIS de l’eau dure laissera des traces de calcaire difficiles à retirer sur votre carrosserie (sur le noir ouille !). Pour rincer il est illusoire de penser le faire en dehors d’un réseau d’eau sous pression. Je ne comptais pas traiter du séchage ici mais allons-y sommairement : séchage à la MF avant que carrosserie ne sèche, quitte à remouiller la carrosserie au jet lorsqu’il fait chaud. Séchage par mouvements rectilignes et non circulaires. Eventuellement aidé d’un QD (quick detailer) avec une dilution « aide dry » (voir recommandations du fabricant) à vaporiser sur carrosserie mouillée avant de sécher à la MF pour éviter les traces.

 

 

Le Nettoyeur Haute Pression NHP, le jet d’eau

 

 

Là encore le choix d’un matériel pourrait faire l’objet d’un article complet.

Retenez que les premiers modèles sont suffisants en débit et pression dans le cadre d’un nettoyage de voiture (100 bars brut mini, et 300 à 350 litres/heure mini). Veillez seulement à ne JAMAIS utiliser de buse rotative (Rotabuse) sur votre carrosserie. De même n’approchez jamais le bout de la lance à moins de 30 cm de la carrosserie.Et suivant la puissance du NHP ne pas tenir la buse perpendiculairement à la surface, à angle de 90° mais préférer un angle moins direct, 30 ou 45°, ceci afin d’éviter d’enlever une partie du vernis, voire pire, de la peinture si des impacts sont présents à la surface.

 

Tout bon lavage doit commencer par une humidification de la carrosserie. Celle-ci peut se faire au jet large de NHP ou au jet pomme, en pluie, connecté à un simple jet d’eau, personnellement j’utilise la seconde méthode :

 

 

74561-01-BAKIE_20160620094956.jpg

 

 

Le shampoing

 

 

Il existe de nombreuses marques et de nombreux modèles de shampoings. Je n’en citerai donc aucun. Certains shampoings proposent de laver plus fort (pas forcément bien !), d’autres de déposer une couche de cire en plus du lavage etc…

 

En plus de son pouvoir détergeant recherché (cercle de Sinner « action chimique » à associer avec l’eau), l’usage d’un shampoing garantira la lubrification des grains de saleté : les grains seront entourés d’un film les empêchant significativement de griffer la carrosserie. Il est possible d’ajouter un lubrifiant spécifique dans l’eau de mélange qui vient décupler cet effet, ce produit n’ayant pas, à ma connaissance, de concurrent, je le cite : ONR pour Optimum No Rince (Prévu notamment, mais pas que, pour ceux qui lavent sans eau, l’hérésie !). Au même titre qu’un QD on peut également en vaporiser après un lavage pour un essuyage sans trace

 

Un bon shampoing se dose en millilitres au litre d’eau. Les shampoings spéciaux de detailing sont très concentrés. Il faudra vous familiariser avec les ratios de dilution.

 

Un mot à ce sujet : un ratio de 1:50 signifie également 2% soit 1 part dans 50 parts ou 1 part avec 49 parts. On lit souvent tout et son contraire, prenons un exemple : certains prétendent que 100 ml de produit dans 5 litres font 1:50 (et ils ont raison), d’autres vont dire que dans 5 litres de solution finie il y a 100ml de produit et 4900 ml d’eau. Les modes d’emploi sont rarement clairs. Bref, mais quelle est la dureté de l’eau, quel est l’âge du capitaine et quelle est l’épaisseur du brouillard ??? Avec une eau très douce pour le lavage vous pourrez vous fixer en limite haute de dilution et avoir l’assurance d’avoir fait au mieux, avec une eau très dure le cercle de Sinner nous apprend qu’il faudra compenser avec l’un des autres facteurs, dommage de ne pas en faire un point fort en se privant d’eau douce au moins pour le lavage !

 

 

Tableau des dilutions

 

Tableau dilution.png

 

 

Il faut retenir qu’un shampoing « hard » retirera toute protection présente sur votre carrosserie (sauf les traitements céramiques) et qu’il faut réserver ceux-ci à de la forte salissure ou dans le cadre d’une rénovation complète afin de repartir sur une carrosserie nue. Exceptionnellement il peut être fait usage du liquide vaisselle, qui procure un lavage très hard, mais il cause le dessèchement du vernis. Attention. C’est du vécu par une de mes connaissances qui a lavé sa voiture pendant des années comme ceci, résultat aujourd’hui sa voiture est mate, quasi irrécupérable sauf à passer des heures de lustrage à la machine, et encore je crois que l’épaisseur de vernis s’est réduite, comme bouffée.

 

Un shampoing soft ou « wax safe » sera inoffensif pour les protections de cires déjà présentes sur vos carrosseries.

 

 

Le canon à mousse

 

 

Avant le lavage manuel aux 2 seaux, et après l’humidification de la voiture, il peut être fait usage d’un canon mousse. Cette étape est facultative mais hautement recommandée : c’est ici que le dernier facteur « temps de contact » du cercle de Sinner entre en jeu. Ce facteur est souvent le parent pauvre car pas facile à mettre en œuvre. Le canon à mousse permet de véritablement agir sur ce temps. Il s’agit du prélavage. Optionnel pour beaucoup, il fait le bonheur de ceux qui en sont équipés. Je ne le présente qu’à cet instant de l’article, alors qu’il s’agit du prélavage me direz-vous…l’inverse aurait été plus difficile à présenter.

 

Cet accessoire existe en 2 versions : le foam gun et la foam lance ou foam cannon.

 

Le foam gun vient se mettre directement après un simple jet d’eau mais l’efficacité est bien moindre que celle du foam lance, je ne m’y attarderais pas. En voici une photo

 

 

foam-gun.jpg

 

 

En "action"

 

 

Car-wash-foam-gun-application-480x480.jpg

 

 

A noter que certains utilisent des spray à pression préalable pour appliquer le mélange. Il convient de le remplir de mélange puis le faire monter en pression grâce à la pompe intégrée, ensuite recouvrir la voiture de mousse, il n’y a pas de connexion au réseau d’eau. Pratique en cas de recours à un point d’eau hors de son domicile. Certains modèles comme celui repris ci-après disposent d’une buse générant une mousse riche.

 

 

Gloria 10.jpg

 

 

La foam lance, elle, vient se placer au bout du pistolet du NHP afin de produire une mousse très abondante. Le réservoir est, selon les indications du fabricant, à remplir avec de l’eau (chaude !), du shampoing et de l’agent moussant. Des solutions toutes prêtes existent. Il est également possible de faire des combo (combinaisons) en y ajoutant du déférisant par exemple. Attention toutefois, cet accessoire fait chuter le rendement du NHP auquel il est connecté, en cas d’achat d’un NHP et d’une foam lance il peut être utile de partir sur un NHP de taille un peu supérieure.

 

Foam lance ou foam cannon

 

 

foam lance.jpg

 

 

Une foam lance située au bout d’une lance de NHP

 

 

foam lance.png

 

 

L’argument mis en avant est de décoller un maximum de saleté, sans contact, tout en bénéficiant de la lubrification des grains de saleté comme déjà expliqué. C’est un prélavage, mais il ne peut se suffire en lui-même. Il vient assurer très efficacement le dernier facteur du cercle de Sinner : la mousse très dense peut mettre plusieurs minutes à retomber, c’est autant de « temps de contact ».

 

 

Foam.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 7,4K
  • Créé
  • Dernière réponse

Participants fréquents à ce sujet

Participants fréquents à ce sujet

Messages populaires

Pas encore testé    après y a tellement de produit à tester 😍 Le sans fils n’a pas bonne presse car c’est lourd et tu perd en puissance... et pire si t’as plus de batterie au milieux

Personnellement, j'en doute ...

Je vous préviens, ça risque d'être long   Bah y avait du taf Dernier lavage en date du 15 avril J'avais la flemme, y faisait moche, y faisait trop chaud, bref j'ai profité de ce dimanche e

Super !!! Très bonne idée!

 

Du coup je continue la discussion qu'on avait eu sur le Lounge ici..

MinnieMouse me conseillait un décontaminant, c'etait en effet prévu.

Citrus Tar&Glue Remover est le meilleure n'est-ce pas ?

 

ps : snowball ce sujet t'est interdit tant que tu mettras ta belle S aux rouleaux, ET PAF :fuck:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La décontamination qui laisse la carrosserie lisse comme une peau de bébé se fait à la barre d'argile (la "clay bar") ou au gant de décontamination, ça c'est récent pas encore essayé.

 

Le citrus tar and Glue de chez valet va retirer la résine, les insectes, le goudron... mais attention tu vas aussi enlever toute forme de protection que tu aurais mise sur ta carrosserie...

 

Il y a le citrus poser de chez autofinesse qui est, je crois, le seul respectant les cires. Les retours sont tbons.

 

Il vaut voir ce que tu veux faire : si tu veux repartir de 0 alors oui le valet fera partie du traitement. Le but c'est de rendre impeccable la peinture puis de la protéger. Ensuite c'est du maintien de la protection, beaucoup plus reposant ;)

 

Quel est l'état de ta voiture?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si vous connaissez une bonne adresse de rénovation carrosserie en RP, je suis preneur (en MP bien évidemment). Sinon j'ai appliqué du RainX sur je pare-brise (suis je encore dans le sujet?), ça fonctionne plutôt bien. Quant aux accessoires, j'ai juste rajouté le pare-soleil latéral gauche, et plus tard (si je me fais rembourser pour mes pneus), ce seront les barres de seuil rétro éclairées.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un pro qui s'occupe d'effacer (atténuer) les petites rayures du quotidien, redresser 2/3 pocs (j'en ai un léger sur le capot) et redresser une portière (très très très léger, il faut bien regarder à contre jour pour le voir et la peinture n'est pas touchée), refaire une MAJ de la carrosserie en quelque sorte.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tres bonne idée ce topic entretien !

Ou vous procurez vous les marques citées ?

J utilise les produits meguiars depuis longtemps mais il y a surement plus efficaces notamment contre les MR. :hap:

Ayant une f56 black , c'est l'horreur cette couleur je ne reprendrai plus tant Ca vieillit mal et Ca se salit vite.

Ou alors la protection au Téflon est elle efficace ? :hap:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pas de produits mettant en avant le Téflon ou le silicone abygail.gif.ce969e2e1b60bf259ee5f628f2a3a1cf.gif

C'est la misère pour le carrossier si tu as des travaux à faire faire.

 

Les produits de detailing de qualité peuvent en contenir mais un tout petit peu.

 

Le noir j'ai reussi à m'en sortir après une série de 3 voitures d'affilée, ras le bol trop compliqué à suivre, neuf au soleil c'est magnifique.

 

Les bonnes marques je ne peux pas les citer comme ça en masse.

Je peux donner 3 boutiques en ligne auprès desquelles je commande.

 

Cleanyourcar au UK

Chemical guys Europe aux Pays-Bas

Maniac auto en France

 

Après j'ai un magasin en Belgique qui dispose d'une gamme déjà bien sympathique.

 

Il y a des produits qui ont fait la réputation de certaines marques. Mais globalement les produits sont au-dessus de ce que l'on trouve partout.

 

Je crois que ce qui est important ce sont les conditions d'application, plus que le mode d'emploi c'est le toucher que tu auras qui fera aussi le résultat : il faut être un minimum manuel et fonctionner en observation-réflexion-action. Ce qui plante un résultat c'est très souvent la précipitation, on veut finir avant d'avoir commencé!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Faut voir ton niveau de MR et le niveau d'éradication que souhaites atteindre.

 

À la main tu peux déjà très bien atténuer les choses et faire disparaître les plus petites et les plus nombreuses d'ailleurs. Oui à la main c'est un gros boulot, il faut travailler panneau par panneau, on a de la chance nos voitures sont de petits gabarits :p mais ce travail n'est pas à faire régulièrement, ouf, il faut tout miser sur une protection de qualité pour maintenir le niveau obtenu. Ensuite le lavage fait dans les règles ne produira que trés peu de nouvelles MR voire pas du tout.

 

Maintenant la perfection, à la chasse des MR au projecteur lumière rasante dans le noir, là il faut passer à la polisseuse. MinniMouse a atteint ce degré d'exigence :D

 

Je me tâte encore à le faire, un jour sûrement.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vais surtout atténuer pour me séparer de cette voiture qui finalement ne me satisfait pas au quotidien tape cul sur route et trop gourmande en carburant: je vais prendre une f54 au mazout plus confortable plus adaptée aux trajets routiers et surtout moins fragile. On me propose une pepper ou une moonwalk , je penche pour la pepper plus facile d'entretien.

Quand à la couleur je compare Avec mon autre f56 jcw white silver que j'utilise le we, qui n'a rien à voir en entretien elle demande juste son petit coup de karcher hebdomadaire. Les MR sont rares mais jamais de rouleaux.

Avec Du brillant déperlant il n'y a pas de trace de séchage d'eau.

Par contre les vitres même souci pour ne pas faire grincer les joints ...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai conduit la S de la cc en white silver, on avait bien aimé la couleur.

Qu'entends-tu par du "brillant déperlant"?

 

J'ai pas trop suivi l'affaire du grincement des joints mais j'ai compris que c'est une calamité. Tu veux bien me faire un petit résumé s'il te plaît?

J'ai une idée qui me vient.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'utilise le brillant éclair de Meguiars , l'eau glisse je voulais dire ,

Tu n a plus qu a rouler pour sécher la carrosserie .

Les vitres oui c'est l'horreur sur l'une Comme l'autre elles font Du bruit à la montée et à la descente

Sauf que sur la cooper la vitre conducteur bugge depuis un mois elle remonte et descend toute seule de manière aléatoire et impossible de savoir pourquoi :ange:

j'ai remarqué que la pellicule laissée par le karcher pouvait être en cause : si la vitre est nettoyée il y a moins de bruit.

Les vitres sans entourages sont sans doute plus sensibles au souci :hap:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Même après nettoyage des vitres avec les bons produits il reste des aspérités sur les vitres : faites le test en séchant les votres avec de la microfibre, vous verrez une myriade de formes de gouttes séchées qui ne partent pas.

 

J'ai trés fortement atténué celà sur ma Mercedes (la Mini est trop récente) en frottant mes vitres avec le produit habituel à l'aide d'un tampon en laine d'acier 000. Attention pas de paille de fer, et seulement sur verre minéral...ne faites pas ça sur vos lunettes :lol:

 

Résultat, comme pour la barre d'argile sur la carrosserie, les vitres sont passées d'accrocheuses à trés lisses au toucher. Peut-être une piste à essayer.

 

Après il existe des polish pour vitres, pas encore essayé, je crois que le résultat doit être similaire.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Même après nettoyage des vitres avec les bons produits il reste des aspérités sur les vitres : faites le test en séchant les votres avec de la microfibre, vous verrez une myriade de formes de gouttes séchées qui ne partent pas.

 

J'ai trés fortement atténué celà sur ma Mercedes (la Mini est trop récente) en frottant mes vitres avec le produit habituel à l'aide d'un tampon en laine d'acier 000. Attention pas de paille de fer, et seulement sur verre minéral...ne faites pas ça sur vos lunettes :lol:

 

Résultat, comme pour la barre d'argile sur la carrosserie, les vitres sont passées d'accrocheuses à trés lisses au toucher. Peut-être une piste à essayer.

 

Après il existe des polish pour vitres, pas encore essayé, je crois que le résultat doit être similaire.

 

Je n'ai jamais essayé de barre d argile mais Ca semble être une piste.

C'est super énervant ce bruit aux vitres

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai jamais essayé la barre d'argile sur les vitres, c'est dingue. MinnieMouse le recommande.

 

Je vais faire la comparaison et je vous dirai.

 

Pour ce problème de grincement outre le joint sur lequel on peut tenter d'agir, il y a aussi la vitre avec un bon décapage et pourquoi pas un traitement déperlant? Faut que ça glisse nor10ste.gif.9a18cda70c8c5c2506a48bc25edbcb6d.gif

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, Orpheus, debosselage, polissage et lustrage de la F54, et apparemment il faut être patient, méticuleux, appliqué, équipé et un minimum expérimenté; n'ayant pas ces qualités, je préfère laisser faire un pro.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Super !!! Très bonne idée!

 

Du coup je continue la discussion qu'on avait eu sur le Lounge ici..

MinnieMouse me conseillait un décontaminant, c'etait en effet prévu.

Citrus Tar&Glue Remover est le meilleure n'est-ce pas ?

 

ps : snowball ce sujet t'est interdit tant que tu mettras ta belle S aux rouleaux, ET PAF :fuck:

Je parlais du décontaminant ferreux (en + du nettoyant jantes et dégoudronnant) comme tu avais abordé le sujet des jantes

 

MDR !! comptez sur moi pour vous faire une jolie photo d'une opération detailing à la snowball :D (bientôt... là ça fait 3 semaines, elle n'est pas assez sale, les jantes brillent encore légèrement :ange: )

 

T'avais pas pris des photos quand ta mx1000.gif.5132b7e6ce3992fd3dca9ece06ef44a9.gif suintée de la vaseline :sol:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si vous connaissez une bonne adresse de rénovation carrosserie en RP, je suis preneur (en MP bien évidemment). Sinon j'ai appliqué du RainX sur je pare-brise (suis je encore dans le sujet?), ça fonctionne plutôt bien. Quant aux accessoires, j'ai juste rajouté le pare-soleil latéral gauche, et plus tard (si je me fais rembourser pour mes pneus), ce seront les barres de seuil rétro éclairées.

Faut que je retrouve le nom de sa boite car je ne connais que son pseudo, il poste souvent ses réalisations sur cosmétique auto

(mais il ne fait que du détailing, pas de DSP)

 

J'utilise le brillant éclair de Meguiars , l'eau glisse je voulais dire ,

Tu n a plus qu a rouler pour sécher la carrosserie .

Les vitres oui c'est l'horreur sur l'une Comme l'autre elles font Du bruit à la montée et à la descente

Sauf que sur la cooper la vitre conducteur bugge depuis un mois elle remonte et descend toute seule de manière aléatoire et impossible de savoir pourquoi :ange:

j'ai remarqué que la pellicule laissée par le karcher pouvait être en cause : si la vitre est nettoyée il y a moins de bruit.

Les vitres sans entourages sont sans doute plus sensibles au souci :hap:

Tu peux essayer de tenter une réinitialisation des vitres en restant appuyé 10 ou 20s sur le bouton une fois ta vitre complétement descendu puis complètement remontée

Le fait de mettre un dressing caoutchouc sur les joints de vitre peut aussi atténuer le bruit des vitres, tu peux aussi passer une clay et son lub (ou laine d'acier comme le suggère Oprheus)

 

J'ai jamais essayé la barre d'argile sur les vitres, c'est dingue. MinnieMouse le recommande.

 

Je vais faire la comparaison et je vous dirai.

 

Pour ce problème de grincement outre le joint sur lequel on peut tenter d'agir, il y a aussi la vitre avec un bon décapage et pourquoi pas un traitement déperlant? Faut que ça glisse nor10ste.gif.9a18cda70c8c5c2506a48bc25edbcb6d.gif

L'avantage sur les vitres c'est qu'il n'y a pas de risque d'avoir du marring

Quand j'ai fini de mettre de la cire sur ma voiture je décharge un max mon pad MF sur mes vitres (sauf pare-brise bien sûr) en laissant une marge en bas de la vitre pour ne pas en mettre sur le joint

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quel est l'état de ta voiture?

Elle a toujours été lavée dans les règles de l'art; mais jamais protégée; donc va pour le Citrus VP. Néanmoins l'eau perle encore bien dessus quand il pleut ou que je la lave; ça doit être ce qu'il reste du traitement fait en CC.

 

Elle est assez contaminée sur les parties basses (normal), mais sinon la base est très saine. La voiture a un peu plus d'un an maintenant; mais elle n'a que très très peu de micro-rayures, la peinture a toujours l'aspect bien lisse et doux. Une rayure sur le PC arrière; c'est tout :)

 

Je pense que je vais partir sur :

- Citrus Tar & Glue

- Bilberry

- EZ Mini pour les jantes

- Glaze PB's White Diamond

- Cire Chemical Guys Diamond White

- New Car Scent

 

J'ai déjà pas mal de choses à la maison (Rain X, Meguiar's pneu, PB's Natural Look, gants, seaux...)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, Orpheus, debosselage, polissage et lustrage de la F54, et apparemment il faut être patient, méticuleux, appliqué, équipé et un minimum expérimenté; n'ayant pas ces qualités, je préfère laisser faire un pro.

 

Je suis du même avis, surtout que ça coûte pas très cher de le faire faire.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut One

 

Je n'ai pas de références sur Paris-RP

La seule chose que je connaisse de nom c'est l'un des 3 commerçants en ligne dont j'ai donné les noms hier, qui dispose d'un centre de prestations en detailing.

 

Il faut faire des devis.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai commandé et reçu ce soir dans ma boîte la brosse colourlock. Commandée sur babazone en même que des trucs pour bricoler à la maison.

 

IMG_0112.jpg

 

Pas encore essayée, et sans préjuger de ses qualités je dois dire avoir vu de plus belles brosses (dimensions ++, soies naturelles, différentes dureté) au rayon équitation chez Decathloon, pour brosser les chevaux !

 

La soie est synthétique sur ma colourlock. Je crois que je vais la garder pour mes chaussures.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.



×
  • Créer...
Aller en haut de page