Aller au contenu
Logo Caradisiac      

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

[Topic Officiel] Ferrari Portofino (2017)


Messages recommandés

Autant je n'avais pas aimé la California à sa sortie (et, comme tous les imbéciles, je n'ai pas changé d'avis depuis), autant je trouve la Portofino très réussie.

il n'y a que l'intérieur qui me désole un peu, mais c'était déjà le cas pour la 458 et la 488.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

LA FERRARI PORTOFINO DÉVOILÉE

 

UNE GT REPRÉSENTANT UNE COMBINAISON UNIQUE DE SPORTIVITÉ, ÉLÉGANCE ET CONFORT À BORD

 

Maranello, 23 août 2017 – La Ferrari Portofino est le nouveau V8 GT destiné à dominer son segment grâce à une combinaison parfaite de sportivité, élégance et confort à bord. Ferrari a choisi un nom particulièrement évocateur pour cet exceptionnel cabriolet polyvalent, faisant référence à l’une des plus belles villes italiennes.

Portofino est célèbre pour son charmant port touristique qui, au fil des années, est devenu le synonyme international de l’élégance, la sportivité et le luxe discret. La couleur de lancement de la nouvelle Ferrari est aussi dédié à cette merveilleuse ville : Rosso Portofino.

CHÂSSIS PLUS LÉGER, MOTEUR PLUS PUISSANT

Délivrant une puissance phénoménale de 600 chevaux et accélérant de 0 à 100 km/h en seulement 3,5 secondes, la Ferrari Portofino est la décapotable la plus puissante qui associe les avantages d’un coupé cabriolet, un coffre spacieux et un poste de conduite volumineux, ainsi que deux sièges arrières parfait pour les courts voyages. Le châssis de la Ferrari Portofino enregistre une réduction significative du poids par rapport au modèle précédent. Grâce au recours intensif aux technologies modernes de production, tous les composants du châssis et de la carrosserie ont été revisités, ce qui permet un allégement considérable et une augmentation de la raideur en torsion.

Moteur

Le célèbre V8 turbo Ferrari, issu de la famille de moteurs vainqueur de l’Engine of the Year en 2016 et 2017, enregistre 40 chevaux de plus que celui de la California T grâce à l’adoption de nouveaux composants et le réglage spécifique du logiciel de gestion moteur. La sonorité propre au V8 Ferrari a pour sa part été encore améliorée et on l’appréciera pleinement à toit ouvert. Tous les aspects de l’efficacité du moteur ont été perfectionnés par de nouveaux éléments : pistons et bielles, conception du système d’admission et géométrie du système d’échappement. Le nouveau collecteur d’échappement monobloc en fonte réduit les pertes, facteur primordial garantissant la réponse à l’accélération propre à Ferrari et sans retard du turbo. Ces améliorations, associées au Variable Boost Management qui fournit le couple en fonction du rapport de vitesse sélectionné, assure à la Ferrari Portofino des niveaux d’accélération accrus pour une consommation réduite de carburant par rapport au modèle précèdent.

 

Dynamique du véhicule

Les caractéristiques dynamiques de la Ferrari Portofino ont été entièrement revisitées et bénéficient de l’introduction de nouvelles solutions technologiques. Pour la première fois sur un modèle Ferrari de cette catégorie, le différentiel électronique arrière (E-Diff3) de troisième génération est adopté et intégré au système F1-Trac, améliorant le grip mécanique et le contrôle de la voiture aux limites. La Ferrari Portofino est aussi la première GT de la gamme à adopter l’EPS (Electric Power Steering). Cela a permis aux ingénieurs de réduire le rapport de direction de 7%, ainsi plus réactive, sans compromis en termes de stabilité grâce à l’intégration à l’E-Diff3. Les suspensions magnétorhéologiques (SCM-E) ont été perfectionnées grâce à la technologie dual-coil contribuant à réduire le roulis et à améliorer la maîtrise et la souplesse de la voiture. Il en découle un véhicule encore plus dynamique et réactif offrant par ailleurs un confort de conduite supérieur.

Design et Aérodynamique

 

Réalisée par le Ferrari Design, la Ferrari Portofino est une voiture au style agressif à la configuration fastback à deux volumes, inédit sur ce type de coupé cabriolet, qui accentue l’élégance de sa silhouette, lui donnant un caractère plus sportif sans empiéter sur son élégance et son dynamisme. L’étroite collaboration entre le département aérodynamique et Ferrari Design a permis l’efficacité maximale dans le développement du traitement des surfaces. À commencer par l’avant, la forme de la large calandre, qui s’étend d’un bout à l’autre du nez parfaitement profilé, est soulignée par de nouveaux groupes d’éclairage à LED à forme plus horizontale. Les bords extérieurs des projecteurs cachent une prise d’air innovante qui souffle dans le passage de roue avant pour ressortir sur les flancs afin de contrôler la trajectoire et réduire la résistance. L’arrière souligne l’aspect sportif de la voiture avec une largeur de la voie arrière renforcée par l’installation des feux aux extrémités. Cette élégante solution dissimule intelligemment le volume arrière accueillant le toit rigide escamotable lequel est plus léger et peut être actionné à vitesses réduites. Concernant le poste de conduite, l’équipe Ferrari Design cherchait à souligner la cohérence formelle et fonctionnelle entre l’extérieur et l’intérieur, en se penchant attentivement sur la réduction du poids et en créant davantage d’espace pour les passagers, notamment à l’arrière.

 

Confort de bord

 

Une attention particuliere à aussi également était portée sur le confort de bord garanti par une série de nouveautés : un système infotainment à écran tactile de 10.2”, un nouveau système de climatisation améliorant le confort des passagers tant à toit ouvert que fermé. Un nouveau volant, les sièges réglables à 18 positions avec un nouveau design arriere offrant d’avantage d’espace pour les jambes à l’arrière, et l’écran passager. Tous les passagers apprécieront particulièrement le nouveau déflecteur de vent qui, lorsque le toit est ouvert, réduit de 30% le flux d’air dans l’habitacle ainsi que le bruit aérodynamique interne.

La Ferrari Portofino fera sa premiere mondiale au salon international de l’automobile de Francfort en septembre.

 

Spécifications techniques Ferrari Portofino

MOTEUR

Type V8 – 90°

Cylindrée totale 3855 cm3

Puissance maximale * 441 kW (600 cv) à 7500 tr/min

Couple maximal * 760 Nm de 3000 à 5250 tr/min

 

POIDS ET DIMENSIONS

 

Longueur 4586 mm

Largeur 1938 mm

Hauteur 1318 mm

Répartition du poids 46-54% avant/arrière

PERFORMANCES

Vitesse maximale >320 Km/h

0-100 km/h 3.5 sec

CONSOMMATION DE CARBURANT ET ÉMISSIONS DE CO2**

Consommation de carburant 10,5 l/100km

Émissions 245g CO2/km

NOTES

* En 7 e vitesse.

** Cycle mixte. En cours d’homologation. ECE+EUDC avec système HELE de série.

 

 

Source : http://auto.ferrari.com/fr_FR/ [...] portofino/

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quand on voit les valeurs de couple des Ferrari actuelles.. j'aimerai essayer rien que pour ça !

J'aime bien, je trouve qu'il y a eu une belle amélioration des designs depuis la GTC4Lusso que j'adore (mais surtout pas en rouge). Meilleur équilibre des formes.

 

Donc la Portofino, belle voiture. Hâte de la voir en bleu

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je la trouve magnifique mais je détecte un raté tout de même.

La poignée de porte intérieure est trèèèèèès basse ! :eek:

 

Tu t'en fous, avec ce genre de caisse y a toujours un voiturier pour t'accueillir :o

 

Autant j'adorais sur les photos de présentation autant là, sur ces photos du salon , je trouve l'arrière horrible avec ces rajouts plastiques prohéminents complètement disgracieux

C'est pour mieux vendre les options carbone ou les services Tailor Made :o

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Effectivement la proéminence arrière, cette espèce de parechoc autour des sorties d'échappement.. ça fait penser aux grossiers pare chocs qu'on ajoutait dans les années 70 aux italiennes importées aux USA.. ça nécessiterait un petit photoshop.

Je trouve que le profil est plus harmonieux mais je ne peux m'empêcher de penser à ce qui reste dans le coffre une fois le toit rétracté.. on me dira que c'esta ccessoire sur une Ferrari mais c'est le genre de Ferrari qu'on utilise pour partir en weekend se balader, pas pour emmener sur circuit.. Donc j'aimeraibien voir. Et je trouve qu'un effort devrait être fait sur les planches de bord qui gardent un côté un peu gadget.. J'avais été très déçu de l'intérieur de la F12. J'ai beaucoup aimé celui de la GTC4 Lusso.. Mais je trouve que Ferrari depuis longtemps maintenant sont relativement à la traine sur l'élégance de leurs tableaux de bord. J'imagine qu'il y a tout un tas d'option d'inserts carbone (j'irai voir le configurator)... et je trouve ça limite tuning.

 

Bon, sinon je persiste : pas en rouge !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Effectivement la proéminence arrière, cette espèce de parechoc autour des sorties d'échappement.. ça fait penser aux grossiers pare chocs qu'on ajoutait dans les années 70 aux italiennes importées aux USA.. ça nécessiterait un petit photoshop.

Je trouve que le profil est plus harmonieux mais je ne peux m'empêcher de penser à ce qui reste dans le coffre une fois le toit rétracté.. on me dira que c'esta ccessoire sur une Ferrari mais c'est le genre de Ferrari qu'on utilise pour partir en weekend se balader, pas pour emmener sur circuit.. Donc j'aimeraibien voir. Et je trouve qu'un effort devrait être fait sur les planches de bord qui gardent un côté un peu gadget.. J'avais été très déçu de l'intérieur de la F12. J'ai beaucoup aimé celui de la GTC4 Lusso.. Mais je trouve que Ferrari depuis longtemps maintenant sont relativement à la traine sur l'élégance de leurs tableaux de bord. J'imagine qu'il y a tout un tas d'option d'inserts carbone (j'irai voir le configurator)... et je trouve ça limite tuning.

 

Bon, sinon je persiste : pas en rouge !

 

 

 

On est arrivés au moment où le toit était en cours de manoeuvre et vu l'épaisseur de ce dernier lorsqu'il est dans le coffre je te confirme que trouver une place pour la brosse à dents est un tantinet compliqué. :p

 

Au sujet du toit j'ai adoré la cinématique, la lunette arrière est "posée" sur le toit en dur dans le coffre et elle se met en position en dernier, très sympa à voir !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour en savoir un peu plus sur cette mise à jour qui intervient assez tôt dans le cycle de vie (3 ans) :

https://news.sportauto.fr/news [...] hotos#img3

  • 620ch pour s'aligner sur la Roma
  • Elle en récupère également la transmission robotisée à double embrayage
  • Ajout des FAP
  • Ajout d'un mode de conduite "Race"
  • Ajout de nouveaux équipements technos en option type régulateur de vitesse adaptatif, freinage d'urgence autonome, surveillance d'angle mort, alerte de franchissement de ligne, feux de route automatiques, reconnaissance des panneaux, caméras 360°, alerte de trafic perpendiculaire arrière

 

 

Niveau design, les coins avant sont redessinés et apportent une agressivité supplémentaire dont je ne suis pas sûr qu'elle soit appropriée sur cette gamme.

J'ai l'impression aussi que le diffuseur a été redessiné.

 

Perso elle me fait de l'oeil depuis sa commercialisation et cette Modificata est tout aussi désirable.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.



×
  • Créer...
Aller en haut de page