Aller au contenu
Logo Caradisiac      

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info
Ferrari

[Topic Officiel] Ferrari Daytona SP3 (2022)


knucker
 Partager

Messages recommandés

"Troisième membre de la famille Icona, la Daytona SP3, produite en série limitée, rend hommage aux modèles de compétition des années 1960.

 

En 2018, Ferrari a lancé la série Icona, des modèles produits en série limitée qui réinterprètent des modèles emblématiques de la firme. Les Monza SP1 et SP2 étaient ainsi inspirées des barchetta de compétition des années 1950. Trois ans plus tard, voici la troisième Icona, la Daytona SP3.

Avec ce nom, Ferrari rend hommage à son triplé réalisé aux 24 Heures de Daytona en 1967. Sur les terres de Ford, le podium était composé d'une 330 P3/4, d'une 330 P4 et d'une 412 P. La Daytona SP3 s'inspire donc de ces modèles des années 1960, sans toutefois tomber dans le néo-rétro.

Les similitudes sont au niveau des grandes lignes, avec par exemple le pare-brise enveloppant, les ailes avant à double crête, les rétros placés avant les portes. La modernité se trouve au niveau de l'éclairage, avec de fins bandeaux de LED. Ceux de l'arrière sont associés à des lamelles.

 

À l’intérieur, la planche de bord est volontairement minimaliste, grâce à la présence d'une instrumentation numérique de 16 pouces et d'un volant riche en commandes. Le pilote peut contrôler 80 % des fonctions sans bouger les mains. Les sièges, visuellement liés, sont fixés au châssis. Le conducteur trouve une bonne position de conduite grâce au pédalier réglable. Cette solution, qui donne l'impression d'être dans une monoplace, a permis d'abaisser la voiture, qui ne mesure que 1,14 mètre de haut !

Le moteur de la Daytona SP3 est dérivé du V12 6.5 litres de la 812 Competizione, mais il est ici placé en position centrale arrière. Il développe 840 ch, un record pour un moteur à combustion interne chez Ferrari. Le V12 est associé à une nouvelle boîte double embrayage 7 rapports. Le couple maxi frôle 700 Nm à 7 250 tr/mn. La vitesse maxi est de 340 km/h, il faut 2,85 secondes pour passer de 0 à 100 km/h.

 

La réalisation du véhicule est fortement inspirée par la Formule 1. Le châssis et la carrosserie sont en matériaux composites. Des éléments, comme les portes et les seuils, sont en fibre de carbone. Il y a même du Kevlar pour les zones sujettes aux impacts. À sec, le modèle pèse 1 485 kg, ce qui donne 1,77 kg/ch. Pirelli a concocté des pneus spécifiques.

599 exemplaires seront produits, le prix dépasse les deux millions d'euros."

 

Source : Caradisiac

 

 

Ferrari dévoile la Daytona SP3

 

Ferrari dévoile la Daytona SP3

Modifié par knucker
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • mike29b a modifié le titre en [Topic Officiel] Ferrari Daytona SP3 (2022)

Jusqu'à maintenant, chaque fois que Ferrari exhumait un nom du passé pour le coller sur une voiture récente, le résultat était à mes yeux une véritable profanation du modèle originel: l'appellation GTO collée sur une 599 qui n'a jamais couru nulle part et qui est indigne de son ancêtre la 250 GTO, le nom California qui a servi à baptiser un cabriolet mièvre et difforme après avoir désigné un superbe spider dans les années 50-60, etc... Du coup je craignais le pire quand un ami m'a dit: "T'as vu ils ont sorti une nouvelle Daytona". Je craignais qu'ils aient déguisé une F12 pour tenter d'évoquer maladroitement une 365 GTB4 ou un truc dans ce genre... J'ai donc été très agréablement surpris en découvrant la Daytona SP3. Ils ont pourtant pris un énorme risque en modernisant ce monument iconique qu'est la P4 (d'autant plus que Pininfarina s'y était déjà attaqué à la demande de J. Glickenhaus avec la P4/5 et le résultat avait été, disons... intéressant, mais discutable). Je trouve certes cette Daytona SP3 un peu caricaturale et excessivement néo-rétro, mais elle n'en est pas moins magnifiquement réussie à mon humble avis. Et le fait d'avoir respecté autant que possible l'architecture moteur originelle (V12 central arrière atmo) dans le contexte actuel, ça mérite le respect. Même l'intérieur me parait sensiblement moins raté que celui des autres modèles de la gamme actuelle (et à mes yeux, écrire ça c'est déjà un gros compliment).

 

Seule question que je me pose: est-ce que la clientèle qui va l'acheter a une culture Ferrariste suffisante pour comprendre que son nom (mais aussi la ligne...!) est une allusion au triplé historique des P3/P4 à Daytona plutôt qu'un hommage à la fausse Ferrari en plastoc de Don Johnson dans la série télé...?? (même si la 365 GTB4 a été surnommée Daytona à cause de ce triplé, certes... et que les acheteurs n'ont peut-être même pas connu Miami Vice autrement que via le film avec Colin Farrel, ok, bon je m'égare). Bref, heureusement le site officiel Ferrari a prévu une page d'histoire dans la présentation pour corriger cette lacune.

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous publiez en tant qu’invité. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.
Remarque : votre message nécessitera l’approbation d’un modérateur avant de pouvoir être visible.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Partager

×
  • Créer...