Aller au contenu
Logo Caradisiac      

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info
Mustang

Mustang GT 2015


Abarth 13

Messages recommandés

  • Réponses 418
  • Créé
  • Dernière réponse

Voici un petit aperçu de la 2.3 sur la mustang.

 

"Ford nous a invités à Charlotte, pour venir prendre place à bord de la nouvelle Ford Mustang 2015 dans sa version 4-cylindres turbo EcoBoost. Le moteur qui nous intéresse aujourd'hui, le 4-cylindres turbo EcoBoost de 2,3 litres. Doté de l'injection directe et façonné en aluminium, le bloc développe 305 chevaux et 300 lb-pi de couple.

 

Sur le papier, le moteur EcoBoost est un excellent choix pour ceux qui souhaitent allier performances et consommation de carburant réduite. Voici donc nos premières impressions...depuis le siège passager pour l'instant.

 

Notre modèle d'essai était encore une auto de pré-série avec des matériaux qui ne seront pas repris sur les voitures commercialisées. Cette Mustang 2015 EcoBoost était équipée de la boîte automatique. Entièrement revue, elle possède désormais des palettes au volant ainsi que 4 modes de conduite différents : Normal, Sport, Track (circuit) et Snow/Wet (neige/pluie).

 

Et pour chaque mode sélectionné, le contrôle de traction, les changements de rapports et la réponse de l'accélérateur sont optimisés. Au niveau de la direction, trois réglages (normal, sport et confort) sont également disponibles pour modifier a ressenti en fonction des besoins.

 

L'auto de cet essai était également équipée d'un pack performance qui devrait ravir les futurs propriétaires. Amortisseurs plus fermes à ressorts au tarage plus important, des barres anti-roulis plus rigides de 5%, des freins plus efficaces (disques ventilés de 13 pouces avec étriers à 4 pistons à l'avant) ainsi que des jantes en alliage de 19 pouces montées de nouveau pneus Pirelli PZero.

 

Au niveau du moteur, rien n'a été fait mis à part un rapport final revu au niveau du pont arrière (3:55 au lieu de 3:31).

 

Ces tours de piste parsemée de cônes nous a permis d'entendre ce nouveau moteur. Soyons honnêtes, un 4-cylindres ne sonnera jamais comme un V6 ou un V8, mais l'EcoBoost ne s'en sort pas si mal. A l'admission comme à l'échappement c'est agréable à l'écoute, même si nous n'avons pas entendu le turbo en roulant. Pour les amateurs de gros blocs à forte cylindrée, il faudra un peu d'acclimatation.

 

Mais qui dit petit moteur, dit aussi moins de poids sur le train avant. Et c'est peut-être grâce à cela que la Mustang 4-cylindres pourra tirer son épingle du jeu. Sur le parcours que nous avons emprunté, l'agilité de l'auto impressionne. Même en poussant l'auto, la prise de roulis est restée plutôt faible et l'arrivée des 4 roues indépendantes aide également.

 

Sur les gros freinages, l'auto résiste à l'envie de plonger ou de devenir instable. On sentait bien l'appui sur le train avant dans les virages très serrés, mais la reprise de l'accélération transférait le poids sur l'arrière et annulait le sous-virage. Sans avoir essayé les autres versions, il y a de fortes chances pour que la Mustang 4-cylindres soit la plus agile de la gamme.

 

Verdict

 

Cet aperçu éclair depuis le siège passager nous a impressionnés. Bien sûr, cela ne remplacera jamais un véritable essai volant en main. Mais vu le potentiel entrevu pendant ces quelques tours de roues, il nous tarde de prendre enfin les commandes de cette nouvelle Mustang 2015 !"

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §cit386Gi

Du point de vue des roues indépendantes à l'arrière, faut pas s'attendre à une révolution car entre un essieu de Dion et des roues indépendantes , la différence ne se joue que sur route en mauvais état...si l'essieu de Dion inventé par le constructeur Français de Dion-Bouton en 1898 est resté si longtemps en service, ce n'est pas par hasard...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §gil018hR

Voici un petit aperçu de la 2.3 sur la mustang.

 

"Ford nous a invités à Charlotte, pour venir prendre place à bord de la nouvelle Ford Mustang 2015 dans sa version 4-cylindres turbo EcoBoost. Le moteur qui nous intéresse aujourd'hui, le 4-cylindres turbo EcoBoost de 2,3 litres. Doté de l'injection directe et façonné en aluminium, le bloc développe 305 chevaux et 300 lb-pi de couple.

 

Sur le papier, le moteur EcoBoost est un excellent choix pour ceux qui souhaitent allier performances et consommation de carburant réduite. Voici donc nos premières impressions...depuis le siège passager pour l'instant.

 

Notre modèle d'essai était encore une auto de pré-série avec des matériaux qui ne seront pas repris sur les voitures commercialisées. Cette Mustang 2015 EcoBoost était équipée de la boîte automatique. Entièrement revue, elle possède désormais des palettes au volant ainsi que 4 modes de conduite différents : Normal, Sport, Track (circuit) et Snow/Wet (neige/pluie).

 

Et pour chaque mode sélectionné, le contrôle de traction, les changements de rapports et la réponse de l'accélérateur sont optimisés. Au niveau de la direction, trois réglages (normal, sport et confort) sont également disponibles pour modifier a ressenti en fonction des besoins.

 

L'auto de cet essai était également équipée d'un pack performance qui devrait ravir les futurs propriétaires. Amortisseurs plus fermes à ressorts au tarage plus important, des barres anti-roulis plus rigides de 5%, des freins plus efficaces (disques ventilés de 13 pouces avec étriers à 4 pistons à l'avant) ainsi que des jantes en alliage de 19 pouces montées de nouveau pneus Pirelli PZero.

 

Au niveau du moteur, rien n'a été fait mis à part un rapport final revu au niveau du pont arrière (3:55 au lieu de 3:31).

 

Ces tours de piste parsemée de cônes nous a permis d'entendre ce nouveau moteur. Soyons honnêtes, un 4-cylindres ne sonnera jamais comme un V6 ou un V8, mais l'EcoBoost ne s'en sort pas si mal. A l'admission comme à l'échappement c'est agréable à l'écoute, même si nous n'avons pas entendu le turbo en roulant. Pour les amateurs de gros blocs à forte cylindrée, il faudra un peu d'acclimatation.

 

Mais qui dit petit moteur, dit aussi moins de poids sur le train avant. Et c'est peut-être grâce à cela que la Mustang 4-cylindres pourra tirer son épingle du jeu. Sur le parcours que nous avons emprunté, l'agilité de l'auto impressionne. Même en poussant l'auto, la prise de roulis est restée plutôt faible et l'arrivée des 4 roues indépendantes aide également.

 

Sur les gros freinages, l'auto résiste à l'envie de plonger ou de devenir instable. On sentait bien l'appui sur le train avant dans les virages très serrés, mais la reprise de l'accélération transférait le poids sur l'arrière et annulait le sous-virage. Sans avoir essayé les autres versions, il y a de fortes chances pour que la Mustang 4-cylindres soit la plus agile de la gamme.

 

Verdict

 

Cet aperçu éclair depuis le siège passager nous a impressionnés. Bien sûr, cela ne remplacera jamais un véritable essai volant en main. Mais vu le potentiel entrevu pendant ces quelques tours de roues, il nous tarde de prendre enfin les commandes de cette nouvelle Mustang 2015 !"

Très intéressant l'article ! :jap:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour moi, un 4 cylindres dans une mustang, c'est comme une Porsche ou une Jaguar Diesel, il en faut sans doute mais le mythe en prend un sacré coup derrière les oreilles, ce n'est pas beau le modernisme lorsqu'il prend le pas sur le rêve et l'histoire hetwien.gif.34e3f5f3afafd81d6ac35ca92290e172.gif

 

Merci pour vos liens :D

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §gil018hR

Pour moi, un 4 cylindres dans une mustang, c'est comme une Porsche ou une Jaguar Diesel, il en faut sans doute mais le mythe en prend un sacré coup derrière les oreilles, ce n'est pas beau le modernisme lorsqu'il prend le pas sur le rêve et l'histoire hetwien.gif.34e3f5f3afafd81d6ac35ca92290e172.gif

 

Merci pour vos liens :D

 

 

C'est clair. jln.gif.14e6291f1335d25594267f978734d707.gif

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pourtant historiquement, du 4 pattes sur une Mustang s'est déjà produit. Avec une diffusion désormais mondiale, c'est une bonne manière d'élargir aussi son public.

 

D'un simple point de vue marketing, rien de déconnant dans la démarche, après il reste quand même qu'une Stang' sans un V8, c'est un peu le flacon sans l'ivresse :D

 

Elle ne devrait pas être oubliée sur le stand du prochain Mondial!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Cela me fait sourire tout ceux qui disent : Une BMW sans un 6L n'est pas une BM, une ricaine sans un V8 n'est pas une rifaine...

 

Le plus marrant est que ceux qui disent ça roulent en gazole et ne sont pas prêt de franchir le cap, à savoir laisser son 4L diesel au garage.

 

Il en va ainsi, Ford a compris que pour vendre un max de voiture, il fallait laisser le V8 de côté, sinon, même aux USA, on en vend pas. Il suffit de voir le carton que fait Toyota avec sa Prius, par exemple ou même Ford avec sa focus outre-atlantique.

 

Perso, je préfère me faire plaisir avec une Mustang 4L qu'avec un Meriva diesel ou un X1 diesel.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §gil018hR

Cela me fait sourire tout ceux qui disent : Une BMW sans un 6L n'est pas une BM, une ricaine sans un V8 n'est pas une rifaine...

 

Le plus marrant est que ceux qui disent ça roulent en gazole et ne sont pas prêt de franchir le cap, à savoir laisser son 4L diesel au garage.

 

Il en va ainsi, Ford a compris que pour vendre un max de voiture, il fallait laisser le V8 de côté, sinon, même aux USA, on en vend pas. Il suffit de voir le carton que fait Toyota avec sa Prius, par exemple ou même Ford avec sa focus outre-atlantique.

 

Perso, je préfère me faire plaisir avec une Mustang 4L qu'avec un Meriva diesel ou un X1 diesel.

Tu peux pas te faire plaisir avec une Mustang en France. Où alors va sur circuit. :lol:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Cela me fait sourire tout ceux qui disent : Une BMW sans un 6L n'est pas une BM, une ricaine sans un V8 n'est pas une rifaine...

 

Le plus marrant est que ceux qui disent ça roulent en gazole et ne sont pas prêt de franchir le cap, à savoir laisser son 4L diesel au garage.

 

Il en va ainsi, Ford a compris que pour vendre un max de voiture, il fallait laisser le V8 de côté, sinon, même aux USA, on en vend pas. Il suffit de voir le carton que fait Toyota avec sa Prius, par exemple ou même Ford avec sa focus outre-atlantique.

 

Perso, je préfère me faire plaisir avec une Mustang 4L qu'avec un Meriva diesel ou un X1 diesel.

 

 

+1, vous aves des infos sur la date de sortie en Cab?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.
×
  • Créer...