Aller au contenu
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

GP de BARCELONE : mon premier grand prix moto !


Invité §xav803uI

Messages recommandés

Invité §xav803uI

:coucou:

 

Je vais essayer de partager avec vous un grand moment dans la vie d'un motard :tourne: .

xavion_1087543061_catalunyaaffiche.jpg.6beda25d465ea3eaea615c053bf9833d.jpg

 

xavion_1087543101_catalunyacircuit.jpg.ce7b1e3ab71c3b7966a3264090f3ff8b.jpg

 

Je suis obligé d'y aller par petit morceau car le correcteur automatique est casse pied ce matin...:colere:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §xav803uI

Le départ fût matinal à 5h30 de Lyon : Alberto « la bomba » en Bandit 1200 , Nelson « le loup gris » en Fazer 600 accompagné de « mamie » Dani ( s’étant fait opérer des dents : elle n’a rien pu mâcher du séjour ! ) , Philippe en Ducati Supersport ( 80 000 km ) et Pat sur le 600 ZZR avec son pilote adoré : le petit jeune de la virée .

Nous étions tous bien chargé pour ce week-end Catalan .

xavion_1087543153_1gpmoto2004_barcelone.jpg.35c35669b8fe57d961cb685ddb6c0064.jpg

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §xav803uI

Nous prendrons l’autoroute du sud pour rejoindre Firminy et atteindre notre premier arrêt pour remettre de l’essence à Langogne ( 200km) .

xavion_1087543196_langogne1.jpg.6e0876f0dd3fe243227fde5133be2e13.jpg

 

Certains petits cols nous ramènent à une fraîcheur hivernale et nos passagères passent d’une selle à une autre pour trouver le confort ( sauf pour Dani qui passe du fazer à la ducat ) .

Avaler les dépassements et suivre le rythme n’est pas compliqué pour 4 motos , surtout que l’on c’est fixé de ne pas rouler à plus de 20km/h au dessus des limites légales .

Une petite pause casse-croûte ( pâté maison et tout ce qui va bien dans le ventre d’un motard ) à Mende , chez des amis qui habitent juste en face de chez Charbonnel .

xavion_1087543230_mende1.jpg.6e3ec0d69f14db4caa9b8630d3191cd4.jpg

La région est superbe ; en tant qu’ancien enduriste , il faudra que je vienne assister au « Trèfle Lozérien » qui se passe dans le coin et venait juste de se dérouler .

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §xav803uI

La route tournicote pas mal : ça enroule bien :good:.

Nous passons près de Millau mais aucune trace du fameux pont :voyons:.

Philippe est bon dernier et Alberto le précède : je lui fait signe de passer à ma place .

Tiens , bizarre , il manque un truc au cul du bandit , mais quoi ?

LA PLAQUE ! ! ! !

Je remonte à son niveau , et lui dit qu’il a perdu un morceau : incompréhension totale , au bout de 3 minutes , je me porte au niveau de Philippe , qui suivait le bandit depuis 50km :

Elle est ou sa plaque ? lui dis-je , mais il ne compris pas !

Enfin , un feu arriva et Alberto compris donc le problème qui allait se poser à la frontière . Heureusement , elle s’était coincé au dessus du passage de roue .

En passant à Narbonne , nous faisons une halte dans un magasin moto pour remettre la plaque du Bandit .

Coût de l’opération : un snikers et 30 minutes de perdues ! ! ! !

xavion_1087543355_narbonne.jpg.567223e5f8aa23375715337fb856e4fb.jpg

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §xav803uI

La pause repas de midi ( à 14h ) fût la bienvenue : elle nous permis de reprendre un peu de force et de rejoindre le reste du groupe à Coursan .

Nous fîmes alors la connaissance de Laurent et son 400 VFR R « très joueur » ainsi que celle de Denis avec le 750 YZF « avaleur d’huile » .

xavion_1087543397_coursan.jpg.7899a9d6dec07550c528ddc06aab8967.jpg

Un café et GAZZZ à travers le Larzac que Dani choisit de traverser sur le VFR .

 

Beaucoup de moto sur la route , cela sent l’arsouille : anglais , suisse et français vont à la découverte de Barcelone . On voit de tout comme moto : de la sportive récente à la vieille quatre patte , en passant pas des 125 , du Hayabusa hyper équipé au vieux GsxR monté street bike .

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §xav803uI

Passage obligé à Perthus pour prendre les cartouches de cigarette à moitié prix mais nous ne pourrons pas arsouiller dans le col car la pluie nous précéda , et la route bien grasse limite notre passage en courbe .

C’est le bordel ce village !

Il y a du monde qui s’arrêtent de partout et n’ importe comment , ils font leurs courses et repartent illico : quant à nous , on boit un petit coup avant de finir cette descente européenne ( tant pis pour les élections ) .

xavion_1087543487_perthus.jpg.ca126370c606e04bfbd825ed896b9382.jpg

Enfin l’Espagne après 600 km : la fatigue commence à se faire sentir et la circulation est dense sur ces 2 fois 1 voie remplie de camion .

J’ai même pas eu le temps de mater les jeunes femmes en tenue légère qui racolent sur la route .

Lors de certains dépassements , un peu limite , ma passagère n’hésita pas a me rappeler sa présence parmi nous , m’obligeant donc a garder mon calme et à modérer l’essorage de poignée .

J’ai du faire le yo-yo pour coller au groupe de tête : il y a de place pour 4 moto , la 5ème ne passe pas ; ils font bourrer les salauds .

Les panneaux indiquent 100 km/h ( contre 90 en France ) et l’aiguille du compteur stagne sur 140km/h .

xavion_1087543532_gerone.jpg.63afc4c32a6e66359e76e9d2731dbf26.jpg

Je sais pas pour vous mais j’ai constaté que les derniers kilomètres de balades se faisaient toujours à un rythme plus soutenu : ah ! envie d’arriver , quand tu nous tiens .

 

Après avoir cherché un petit moment le Formule1 de MOLLET , on arrive enfin a se poser : 21h , le parking est rempli de motos , stoppies , wheeling , DA .

Monsieur roule avec la R6 et Madame avec le R1 :roi: .

xavion_1087543572_formule1.jpg.8558a59095e102f23c54e74016a3cedd.jpg

Le dîner se passa dans le calme , faites de beaux rêves les motards !

xavion_1087543601_mollet1.jpg.0e2b01fede018d5502f312efb2ca3140.jpg

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §xav803uI

Il fait déjà très chaud ce samedi matin à 10h : on prend pas les blousons !

Après un passage à la pompe ( 0.878€ le litre de SP95 ) , direction le centre de Barcelone pour une petite visite ( la cathédrale , le musée Guëm et « la Rambla » ) .

xavion_1087543661_barcelonevisite7.jpg.d25416817b4aa3b1a575b56acf41b402.jpg

xavion_1087543677_barcelonemusee7.jpg.2ba2192cfa68c50507ec4898200a504a.jpg

C'est la place du baiser dans " l'auberge espagnole " :bien: .

xavion_1087543737_barcelonelarambla2.jpg.2123e60adc3a618f49f1cc6c96515800.jpg

Une pause tapas assez coûteuse ( 16€ le litre de Sangria ) dans un restaurant conseillé par le guide du routard puis le marché couvert et ses étalages colorés .

On prend une salade de fruit et 2 pastèques sous les bras , vite : allons nous baigner car il est déjà 17h !

xavion_1087543769_barcelonechoquito1.jpg.a62d93c4723044eb840287c589a1c746.jpg

Les short de bain était de la partie mais après une bonne heure pour sortir de Barcelone , pimenté par des départ groupés au feux , tractage de roller , visite des quartiers pauvres , le 400 tourne sur 3 cylindres et cale à chaque feux ; l’orage menaçant et l’heure tardive annulèrent le plan baignade : vite on rentre au F1 .

On aurait dû s’arrêter sous un pont pour laisser passer l’orage mais pas du tout !

Les premiers ont fait bourrer , résultat : le premier a loupé la sortie ( 30 minutes de plus sous l’orage ) , les deux derniers se sont retrouvés sur l’autoroute dans l’autre sens et nous , on s’arrêtaient n’importe comment à chaque sortie pour se concerter .

Au F1 , certains sont revenus trempé , comme nous , mais en short !

xavion_1087543801_8barcelonepluief13.jpg.427f13fea9e548f67617a31d5472471a.jpg

La soirée se déroula sous le thème de la CERVEZA , hips !

Chacun paya sa tournée et Alberto réussira à voir le match de foot .

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §xav803uI

C’est le grand jour ! il faut se lever tôt pour ne pas galèrer à l’entrée du circuit ; un passage à la pompe pour éviter les bouchons en station au retour et la mise au point d’un plan de RDV en cas de perte d’un des membres de l’équipée sauvage .

Premier coup au cœur à l’arrivée dans l’enceinte du circuit : un béquillage mal effectué sur le bord en herbe du parking et " BROUNK " ( c’est le bruit typique d’une moto qui tombe ) .

Warm-up a 10h , nous n’hésitons pas a nous pointer sur le circuit de Catalunya à 8h : et ont a bien fait ! un vrai bordel : camping sauvage , parking mixte , embouteillage , bruits de rupteur , staff organisateur déboussolé , motards pressés .

xavion_1087544485_catalunyapelouse.jpg.51ebc5130986b0be389f573cf5c6698a.jpg

Je suis assis à côté d’un papi Toulousain qui possède 3 motos ; il me montre les photos de ses belles : il a un ZZR 600 pour faire de la piste !

« Vous les jeunes , vous déhanchez ; moi , je conduis à l’ancienne avec les repose pied et je penche tout le corps » .

La vue de la tribune B est excellente : 1 gros freinage après un ligne droite négociée à 280km/h ( un freinage qui commence sur l’écran géant et qui se termine en visuel : superbe effet ) suivit de 2 courbes rapides et d’un bout de ligne à forte ré-accélération .

Le soleil tape fort et les motos sont lâchées , première impression : les 1000 font un barouf d’enfer , surtout en passage groupé .

xavion_1087543901_catalunya125c.jpg.c20fb86071e91a624c7ec21458e2d6cd.jpg

Concernant la course 125cc : pas moins de sept pilotes se sont livrés bataille durant toute la course .

Les Espagnols voulaient absolument s’imposer devant leur très nombreux public . Lorenzo et Barbera se sont touchés dans le dernier tour alors qu’ils étaient à la bagarre pour la première place . Finalement , Hector Barbera a réussi à conserver sa première place , alors qu’Andrea Dovizioso a profiter de l’aspiration pour prendre la deuxième place . Pablo Nieto complète le podium , soit deux Espagnols dans les trois premiers . Côté français , Mike Di Meglio termine à une belle huitième place .

C’est impressionnant : des touchettes à 200km/h , 3 motos en parallèle dans les courbes et une dizaine de moto dans la même seconde .

xavion_1087543922_catalunya125c8.jpg.3db5c15bae146b588024094d264e70b2.jpg

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §xav803uI

xavion_1087543961_catalunya250tribune.jpg.851808a2abc6f202709dd1245daa33af.jpg

Il avait regroupé les Français dans une tribune : ambiance de folie pour la course 250 ! !

xavion_1087544001_catalunya250c2.jpg.c2a6e9480512f382f137859a45edb41d.jpg

La course 250 s’est résumée à un duel entre deux pilotes . Randy De Puniet , auteur de la pole et Dani Pedrosa , deuxième sur la grille , ont surclassé l’ensemble du plateau . Seul Toni Elias a pu suivre à distance la bagarre entre les deux pilotes de tête . Derrière , Rolfo , Poggiali et De Angelis sont partis à la faute , dans le même tour . Les deux hommes de tête se sont régulièrement frottés pour prendre le dessus . Pedrosa , en tête dans le dernier tour , a dû céder face à un Randy GRANDIOSE au freinage .

De Puniet gagne ainsi sa première course de la saison , la quatrième de sa carrière .

xavion_1087544171_catalunya250tribune6.jpg.c17300056746126843cc8a1aab347b48.jpg

Merci Randy pour cette très belle course : tu m ’ as fait serrer les fesses à chaques freinage .

xavion_1087544222_catalunyamotogpdepart3.jpg.2d3d663f9d6249ca37ad0ae974042724.jpg

xavion_1087544280_catalunyastand4.jpg.8382685df5b9b9c96d13b018588e3367.jpg

Valentino Rossi a une nouvelle fois démontré tout son talent sur le circuit de Catalogne . Le pilote italien du team Yamaha a relégué le local de la course , Sete Gibernau , au second plan . Les deux pilotes se sont livrés à un mano à mano durant tout le grand prix mais c ’ est finalement le fantasque transalpin qui a terminé devant .

Marco Melandri ( Yamaha ) vient compléter le podium . Rossi relance ainsi l’intérêt du championnat en revenant à cinq points de Gibernau au classement .

xavion_1087544347_catalunyamotogpc4.jpg.cd9a80859b6049cef5d3a27068b5796e.jpg

xavion_1087544364_catalunyamotogpc5.jpg.b18e023c8223d025425c11867917204b.jpg

xavion_1087544382_catalunyamotogpc9.jpg.6a8e01f6fd791608e8a1e67bbf54c725.jpg

xavion_1087544444_catalunyamotogpburn5.jpg.44fab3e695bcf6979b671b71e1966968.jpg

El Doctor survole la compétition , un peu à la Doohan ; c ’ est quand que Rossi court sur KAWA ?

xavion_1087544513_catalunya_motogp_eldoctor2.jpg.6022c6e62aee089e7a596a2c5d199485.jpg

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §xav803uI

Voilà c’est fini , 15h30 , faites sortir 102 300 personnes d’un circuit : ce n’est pas évident .

La foule se presse dans tous les sens , les voitures poussent les motos à la faute , ça burn , folie générale .

xavion_1087544573_catalunyaoragedepart.jpg.61955bd9db8d3e453f19d64147592176.jpg

Bref , à peine le casque enfilé , il se mit à pleuvoir à grosses gouttes .

Tant pis , je ne mets pas la combinaison , on part en direction du soleil : nous serons complètement sec 20 bornes plus loin .

Le rendez-vous , en cas de dispersion , était à la première station après 50km ( remise à zéro du compteur au circuit ) : il nous manque le DUCAT et la YZF .

On attendra 1h30 a manger des chips et a regarder passer les motards français qui rentrent : 18h15 , personne ( c’était le plan ! ) .

On appelle Denis : il est déjà chez lui !

xavion_1087544607_rdv2.jpg.59e968eb4780deb6b3b08bf23715b014.jpg

Mais pour Philippe : pas de téléphone portable alors tant pis on y va .

On aura tout eu pour cette balade mais pour un newbie avec seulement 8000km au compteur , le pire était à venir : retour par l’autoroute avec des « vents violents » ( dixit le panneau d’affichage ) .

En faisant une moyenne de 160km/h et après 440km dans une essoreuse , un ZZR qui voulait s’aplatir sur le flanc : j'avais hâte d'arriver .

Nous arrivâmes à 2h du matin à Lyon : j’avais plus de poignets et les bras tétanisés .

xavion_1087544664_montelimar3.jpg.c28eeef0ea2e61efedba057b692b5706.jpg

Au boulot a 8h : j’étais ailleurs , encore en Espagne :beuh:.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §xav803uI

:??:

 

C’est un spectacle qui vaut le détour : je ne regrette pas les galères du trajet car le bruit , l’odeur et l’ambiance d’un GP : c’est énorme !

J’ai déjà envie d’en refaire un mais surtout , une grosse envie de m’essayer à la piste !

Les anciens motards :roi: sont très sympa et toujours prêt à aider ou informer un newbie .

 

Conseils :

- Bien dire à tout le monde le nom de la sortie d’autoroute pour aller à l’hôtel ! :eek:

- Prendre un plan du centre ville dans lequel vous vous rendez .

- Faites le plein du retour , avant d’aller le matin sur le circuit .

- Faites gaffe en sortant d‘un GP : c’est long , bordélique et dangereux ( nombreuse moto au tas :cry: ) .

- En groupe : se fixer un plan « sûr » pour se retrouver en cas de perte .

- Pour faire des achats dans l’enceinte du circuit : se munir d’espèce ( beaucoup car ce n’est pas donné ) :mad:.

- Budget pour 3 jours ( place , hôtel , repas , essence , péage ) : 250€ .

 

J'ai appris ce mardi qu'il y avait à moins de 50m de moi 2 personnes du forum ; ceci , malgré un sujet sur le GP : nous ne nous sommes pas vu .

C'est beau internet :nanana: ( passer des heures devant l'écran pour pas se retrouver ) .

 

J'espère que vous avez pris du plaisir à lire ce texte qui ne provient pas d'un " littéraire " .

:jap:

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §xav803uI

La tribune B ( celle au il y a la vue la plus large ) était à 85€ .

Elle est valable pour les 3 jours !

 

Des billets sont vendu le dimanche pour les pelouses à 52€ .

Nous avions préféré anticiper .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §joe615Ow

eh Montmelo alors,

Ca c'est le temple du motard debile pur et dur.

Il vous manquait cà et la prochaine fois passer par le pas de la case, la route est fantastique.

Moi j'y suis aller 2 fois, le prochain sera le Mugello.........

Ps: J'habite à coté de millau est le viaduc vaut vraimant etre concentré sur la route pour pas le voir, il fait 270m de haut

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §mil526Nf

Ben j'ai fait le mugello et barcelone cette année... ben y'a pas photo, je mets barcelone largement devant...le mugello est un beau circuit mais l'organisation catastrophique...et l'ambiance est vraiment mieux à barcelone... pour ma part l'année prochaine ce sera au moins Barcelone et la république tchèque...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §mil526Nf

Ben j'ai fait le mugello et barcelone cette année... ben y'a pas photo, je mets barcelone largement devant...le mugello est un beau circuit mais l'organisation catastrophique...et l'ambiance est vraiment mieux à barcelone... pour ma part l'année prochaine ce sera au moins Barcelone et la république tchèque...

 

Le mugello est très cher aussi 109 euros pour 2 jours et seulement accès aux prés... au milieu , des caisses, campingcars, tentes, feux de joie, débiles en scooteurs....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §xav803uI

:coucou: les lecteurs d'aventure !

 

Pour le pont à Millau : j'avais la tête rivé à la route ... sorry !

Pour les " umbrella girl " : je vais tacher de remedier à ce manque ... :bien:

Pour l'itinéraire : on pouvais pas faire plus long ! ! ! 5h30-21h ! ! !

 

C'est vrai que c'est un sacré week-end : j'aurais pris encore plus de plaisir si j'avais pu retrouver des motards du FA ; j'ai pu lire dans le sujet FA au GP de BARCELONE que 2 personnes y étaient en même temps que moi ; à moins de 100m de moi : c'est dommage !

 

Alors , je vous conseille vivement de mettre 300roros de côté pour l'année prochaine , bloquez 3 jours et allez voir ces fou furieux !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §xav803uI

Les essais se sont déroulés sur le sec avec une température de bitume qui est montée jusqu’à 45 degrés. Dimanche quelques nuages apparaissent, mais le temps reste au beau pour les courses, moins chaud cependant que pour les essais.

125

C’est Lorenzo qui s’élance de la pole grâce à son chrono de vendredi, sans parvenir à battre celui de Pedrosa en 2003. Le jeune espagnol n’améliore pas le samedi, tout en tournant quand même plus vite que ses adversaires. A ses côtés on trouve Barbera, Stoner et Nieto. Au 2ème rang, Pesek, Locatelli, Giansanti et Dovizioso. Au 3ème, le français Di Meglio précède Jenkner, Simon et Bautista.

Départ

Nieto rate son départ tandis que Barbera reste scotché sur la ligne, heureusement sans se faire percuter. C’est Locatelli qui vire en tête devant Dovizioso, Bautista auteur d’un départ canon, Stoner, Jenkner, Kallio, Corsi, Simon et Talmacsi. Mike Di Meglio, qui a encore raté son départ, est vers la 25ème position. Stoner passe 3ème devant Bautista, Corsi 6ème devant Kallio et Lorenzo qui lui non plus n’a pas fait un départ fantastique revient 9ème à mi-circuit.

Cinq hommes se détachent légèrement dès la deuxième moitié de ce premier tour : Locatelli, Dovizioso, Stoner, Bautista et Jenkner. Lorenzo qui est remonté comme un boulet de canon mène déjà la chasse en 6ème position. Simoncelli 9ème et Barbera 11ème font également une belle remontée, Kallio, lui, rétrogradant à la 12ème place. Au jeu de l’aspiration, c’est Dovizioso qui se montre le meilleur après une belle première passe d’armes et vire en tête devant Locatelli, Bautista, Stoner et Jenkner. Di Meglio est remonté à la 16ème place. Au 2ème passage, Lorenzo auteur du meilleur tour revient très fort sur les cinq leaders, suivi de peu par Simoncelli. C’est désormais Pasini, le coéquipier de Locatelli, qui mène la chasse en 8ème position. Dovizioso qui avait pris quelques longueurs d’avance se maintient en tête, pendant que Bautista fait le freinage en bout de ligne droite à Locatelli. Locatelli lui reprend la 2ème place trois virages plus loin au prix d’un joli freinage retardé. Lorenzo est revenu dans les roues de Jenkner, qui passe 4ème devant Stoner à l’entrée du stadium, après la 2ème plus longue ligne droite du circuit. Bautista se ratant dans le virage suivant laisse passer le jeune allemand en 3ème position. Simoncelli fait à son tour la jonction avec le groupe de tête et aligne le meilleur chrono. Malgré plusieurs tentatives pour passer en bout de ligne droite, les positions restent identiques. Lorenzo passe 5ème devant Stoner, puis Locatelli reprend la tête devant Dovizioso à l’entrée du stadium. Au 4ème passage, la lutte fait rage. Bautista qui s’écartait pour ne pas percuter Lorenzo passant à l’aspiration heurte Simoncelli qui doublait comme une balle à l’intérieur ! Chaud mais sans conséquence. Lorenzo vire en tête sous les clameurs des supporters espagnols ! Barbera qui n’est que 17ème fait le meilleur tour !Locatelli est 2ème devant Dovizioso, Jenkner, Simoncelli, Bautista et Stoner. Au 5ème tour, Lorenzo a pris quelques longueurs d’avance. Derrière lui, les furieux essayent de profiter de l’aspiration et se présentent à quatre de front ! Simoncelli vire 2ème devant Bautista, Dovizioso, Locatelli, Jenkner et Stoner. Di Meglio est revenu 9ème derrière Nieto qui fait le forcing pour revenir sur le groupe de tête. Barbera voyant Lorenzo partir devant fait l’extérieur à Simoncelli et repasse 2ème. A l’entrée du stadium, Dovizioso passe lui aussi Simoncelli. Au 6ème passage, Dovizioso repasse 2ème devant Bautista, qui voit passer Locatelli deux virages plus loin. Di Meglio qui a tourné 2 secondes moins vite passe 13ème, juste devant Barbera qui remonte toujours. Au 7ème passage, Dovizioso est revenu à nouveau dans les roues de Lorenzo, ramenant les cinq autres à sa suite. Sur l’élan, Bautista passe en tête en bout de ligne droite devant Lorenzo et Dovizioso. Di Meglio est 15ème. Il tombe quelques gouttes et on craint alors que la météo qui avait annoncé la pluie en fin de journée n’ait été optimiste... Locatelli passe 3ème devant Dovizioso, la pluie n’était qu’une fausse alerte. Dans le premier gauche du stadium, Lorenzo optimiste s’écarte de la trajectoire, Locatelli s’infiltre dans l’ouverture mais Lorenzo parvient à refermer la porte, contraignant Locatelli à un gros évitement sur les freins pour ne pas le percuter ! Au 8ème passage, ça déboîte toujours aussi fort à l’aspiration, Lorenzo tout d’abord passant Bautista en tête, et Simoncelli passant Locatelli en 5ème position. Derrière eux, Nieto revient petit à petit et c’est Giansanti qui mène le gros des troupes en 9ème position. Locatelli suivi de Stoner passent Simoncelli. Lorenzo entame la 9ème ligne droite avec à nouveau quelques longueurs d’avance. Barbera passé 9ème a distancé rapidement le peloton. Dovizioso passe 2ème devant Bautista, Locatelli, Stoner, Simoncelli et Jenkner. Locatelli passe 3ème devant Bautista. Jenkner fait un high side à l’entrée du stadium, parvient à revenir en selle mais perd le contact et se fait doubler par Nieto. Au 11ème tour, Lorenzo est rejoint, Locatelli 2ème dans ses roues devant Dovizioso, Bautista, Simoncelli et Stoner. Jenkner décroche à une seconde et se fait passer par Barbera ! Di Meglio est revenu 11ème. Bautista repasse 3ème devant Dovizioso. Nieto rejoint le groupe de tête ! A l’entrée du stadium, Simoncelli se rate, élargit et voit passer tout le groupe devant lui en 7ème position. Au 12ème passage, Lorenzo mène toujours devant Locatelli, faisant un peu l’accordéon, tantôt avec quelques longueurs d’avance, tantôt avec ses poursuivants dans ses roues. En réalité, il est nettement plus à l’aise que ses adversaires dans la première moitié du circuit et les voit revenir à la faveur des lignes droites, celle qui précède le stadium mais surtout la très longue ligne droite des stands. Nieto passe 5ème devant Stoner et Barbera revient petit à petit sur les leaders. A la 14ème ligne droite, Lorenzo vire toujours en tête devant Locatelli, Dovizioso, Bautista, Nieto, Stoner et Simoncelli. Nieto se porte à l’extérieur de Bautista dans le droite en bout de ligne droite, se retrouve ainsi à l’intérieur dans le gauche de cette chicane et passe 4ème ! Stoner passe lui aussi Bautista. Au 15ème tour, Lorenzo mène toujours devant Locatelli, Dovizioso, Stoner qui a passé Nieto à l’aspiration. Au tour suivant, Lorenzo fait signe à ses adversaires de passer et Locatelli prend la tête. Nieto profite du léger relâchement qui suit pour se porter 2ème. Barbera fait la jonction avec le groupe de tête et double aussitôt Simoncelli ! Au 17ème tour, Locatelli et Nieto ont pris quelques longueurs d’avance, provoquant la folie chez Angel Nieto debout sur le stand de panneautage ! Nieto passe en tête à l’aspiration devant Locatelli, Barbera très agressif passe 3ème devant Bautista, Dovizioso et Lorenzo qui fait l’intérieur à ce dernier imité par Stoner ! Locatelli fait un high-side fatal dans la montée et abandonne, sans aucun mal malgré une chute spectaculaire, fort heureusement pour la suite du championnat... et pour lui ! Nieto se retrouve alors seul leader avec plusieurs longueurs d’avance sur Barbera, lui-même ayant légèrement distancé Lorenzo qui mène le groupe de tête devant Bautista ! Quatre espagnols en tête à Barcelone, c’est la folie dans les tribunes ! Bautista passe 3ème devant Lorenzo dans la 18ème ligne droite, Simoncelli se porte 5ème. Di Meglio est 8ème. Dovizioso et Stoner se passent et se repassent, mais c’est Stoner qui prend le meilleur à l’entrée du stadium. En tête, Barbera revient sur Nieto. Dans la ligne droite du 19ème tour, Barbera passe Nieto à l’aspiration et vire en tête. Derrière, c’est Lorenzo qui est 3ème devant Bautista, Stoner, Simoncelli et Dovizioso. Dovizioso ne s’en laisse pas compter et repasse son compatriote. Stoner rompt le groupe espagnol en passant 4ème à l’entrée du stadium. A l’avant-dernier tour, à la faveur de l’aspiration, les pilotes se regroupent en tête ! Stoner passe 3ème devant Lorenzo dans le gauche de la descente. Simoncelli semble définitivement décroché. Dovizioso fait le freinage à Lorenzo à l’entrée du stadium. A l’entame du dernier tour, Nieto prend la tête à l’aspiration, touche Barbera en fin de manoeuvre et Dovizioso voit passer Lorenzo ! Mais dans le droit qui suit la chicane, Dovizioso repasse à l’intérieur ! Stoner profite de ce que Lorenzo s’écarte pour passer lui aussi ! Nieto passe en tête au prix d’un freinage et d’un intérieur le couteau entre les dents ! Ça attaque dans chaque virage, les pilotes étant à la limite de se toucher à chaque fois ! Barbera reprend le commandement à Nieto en montant sur le vibreur, Dovizioso profitant de l’ouverture pour se porter 2ème ! Stoner passe lui aussi Lorenzo !

Le stadium est entamé dans cet ordre, chacun fermant la porte à sa façon, les six pilotes roue dans roue ! Barbera entre en tête dans la ligne droite d’arrivée, Dovizioso dans son aspiration déboîte, remonte, mais reste deuxième pour 16/1000ème ! Nieto parvient à conserver la 3ème place jusqu’au bout. Stoner est 4ème, Lorenzo 5, Bautista 6, Simoncelli 7 à presque 8 secondes, ayant conservé 3 secondes d’avance sur Di Meglio 8ème. Au championnat, Dovizioso avec 96 points fait la bonne opération et passe leader, son principal adversaire Locatelli ayant chuté reste à 73 et se fait même passer au provisoire par Barbera 74 ! Stoner 68 n’est pas loin et Nieto revient 5ème avec 55 points. Di Meglio revient 14ème avec 19 points. Vivement que le français réussisse ses départs, car il pourrait alors se mêler à la lutte en tête !

250

C’est Randy De Puniet qui fait la pole devant Pedrosa, les deux hommes ayant dominé tous les essais. Avec eux en 1ère ligne on trouve Porto et De Angelis. Au 2ème rang, Elias précède Nieto, Guintoli enfin revenu à son niveau et Rolfo. Poggiali est au 3ème rang avec Battaini, Olive et Grégory Lefort auteur d’excellents essais.

Départ

Pedrosa s’élance en tête devant Randy mais le français freine plus tard et vire en tête ! Elias est 3ème devant Rolfo, Nieto, De Angelis, Porto, Poggiali, Battaini et Guintoli. Nieto passe 4ème devant Rolfo, qui le repasse au virage suivant. Debon fait un superbe intérieur à Battaini et Guintoli pour la 9ème place ! De Puniet, Pedrosa et Elias prennent rapidement quelques longueurs d’avance sur leurs poursuivants, incapables de suivre le rythme d’enfer imposé par le français dès le début de la course. Au premier passage, Randy mène devant Pedrosa, Elias à deux longueurs, puis les poursuivants une cinquantaine de mètres plus loin. Rolfo fait le freinage à Nieto pour la 4ème place, à 1,7 seconde de Randy. Guintoli est 12ème, Marchand 14ème, Lefort 17ème, Bataille 19ème, Nigon 25ème. Au 2ème passage, Randy avec le meilleur tour contient Pedrosa dans l’aspiration, Elias s’accroche, Rolfo, Nieto, Porto, De Angelis et Poggiali suivent à 2,3 secondes. Bataille est 19ème, Nigon 26ème. Au 3ème tour, Randy est toujours suivi comme son ombre par Pedrosa. Elias peine déjà à suivre. Rolfo à 3,9 secondes précède Nieto, Porto, Poggiali et De Angelis. De Angelis repasse Poggiali à l’intérieur dans la descente. Guintoli est 12ème, Marchand 15ème, Lefort 16ème, Bataille 19ème. Au 4ème tour, Randy fait à nouveau le meilleur tour mais ne parvient toujours pas à lâcher Pedrosa. Elias, lui, décroche petit à petit. Rolfo 4ème est à 5 secondes. Au 5ème passage, Randy et son ombre Pedrosa ont 1,5 seconde d’avance sur Elias. Rolfo est à 6,3 secondes 1,7 seconde de retard sur les deux leaders toujours dans le même ordre. Rolfo est à 7,4 secondes de Randy, Porto qui a passé Nieto sur ses talons. Dirk Heidolf rentre aux stands. Guintoli est 12ème, Marchand 15ème, Lefort 17ème, Bataille 19ème a été doublé par Baldolini. Hugo Marchand chute et abandonne dans la 7ème tour alors qu’il était passé 14ème, Stigefelt rentre aux stands. Au 8ème tour, Elias se maintient à 1,7 seconde des deux leaders, Porto prend la 4ème place à Rolfo et De Angelis la 6ème à Nieto. Olive, le jeune protégé de Puig, est 9ème, Guintoli 10ème, Bataille 16ème a passé Lefort 17ème. Porto 4ème distance ses poursuivants emmenés par De Angelis qui a passé Rolfo. Au 9ème tour, Elias gagne 3/10ème et remonte ! Pedrosa tente une attaque mais De Puniet résiste et Elias regagne encore un peu sur les deux hommes. Au 10ème passage, Randy a pris un peu d’air devant Pedrosa et Elias revient sur son compatriote. Porto seul 4ème est à 9,9 secondes. Guintoli est 10ème à 20 secondes, Bataille 15ème à 26 secondes, Lefort 17ème à 26 secondes, Nigon 22ème. Dans ce tour, Pedrosa revient dans les roues de Randy, distançant à nouveau Elias. Au 12ème tour, c’est Pedrosa qui fait le meilleur chrono, battant au passage le record de Rossi qui datait de 1998 ! Dans l’élan, il passe De Puniet en se portant à ses côtés par l’extérieur à la sortie du gauche de la chicane, se trouvant à l’intérieur du droite qui suit sous les clameurs du public espagnol. Dans la 13ème ligne droite, De Puniet repasse Pedrosa au freinage ! Poggiali est passé 7ème devant Nieto. Au 14ème passage, Randy passe la ligne devant Pedrosa avec quelques longueurs d’avance. Dans le 15ème tour, chutes en cascade mais sans rapport entre elles : Olive qui était 9ème, De Angelis qui réussit à repartir, et Lefort moins chanceux. Ensuite, c’est Poggiali qui tente un freinage sur Rolfo, se rate, tente de tirer tout droit mais percute Rolfo et le fait chuter avec lui. Après s’être relevés, Rolfo aura un geste très sportif, prenant Poggiali par les épaules pour lui montrer qu’il ne lui en veut pas même s’il est visiblement très déçu : un grand monsieur, Robby Rolfo ! Du coup, Guintoli passe 7ème, Bataille 11ème et Nigon 17ème ! Au freinage de l’entrée du stadium, Pedrosa passe Randy mais élargit et le français reprend la tête. Pedrosa attaque et passe De Puniet, mais Randy repasse dans le virage suivant, tassant et touchant Pedrosa dans la manœuvre : c’est chaud pour rester en tête ! Au 16ème tour, Pedrosa tente le freinage en bout de ligne droite, à l’entrée du droite qui suit la chicane, mais Randy tient bon ! De Angelis abandonne, sa moto ayant trop souffert de sa chute. En fin de 17ème ligne droite, Pedrosa entre fort dans le droite de la chicane, se porte à la hauteur de De Puniet et passe dans le gauche de la chicane ! Magnifique manœuvre ! Pedrosa fait l’effort et entre dans la 18ème ligne droite avec quelques longueurs d’avance sur Randy, les deux hommes prenant un tour aux derniers attardés. A l’entrée du stadium, Randy tente une attaque mais ne parvient pas à passer et élargit, perdant quelques longueurs sur Pedrosa. Cependant, après le 19ème passage, Randy est à nouveau au contact. Il passe au freinage en début de montée, mais Pedrosa croise et reprend la tête. Dans l’épingle à gauche, Randy refait l’intérieur à l’espagnol qui tente de recroiser, mais Randy resserre sa trajectoire et parvient à fermer la porte et conserver la tête ! Dans le stadium, il prend même un peu d’air sur Pedrosa. Elias est 3ème à 7 secondes, Porto 4ème à 11 secondes, Nieto 5ème à 26 secondes, Aoyama 6ème à 33 secondes, Guintoli 7ème à 36 secondes, Bataille 11ème à 45 secondes et Nigon est à plus d’une minute.

A l’entame de l’avant-dernier tour, Randy conserve la tête devant Pedrosa en bout de ligne droite, l’espagnol étant plus rapide dans la première moitié du circuit, le français dans la 2ème ! Dans le gauche qui commande le stadium, Randy passe large et Pedrosa en profite pour recoller. Sur la ligne du dernier tour, Pedrosa se porte à la hauteur de De Puniet mais Randy freine tard et conserve la tête. Dans la chicane, Pedrosa tente alors la même manœuvre que quelques tours plus tôt, mais De Puniet a appris et ferme la trajectoire ! Dans le droite en montée, les deux hommes sont roue dans roue, en glisse, aucun ne voulant lâcher ! Pedrosa attaque et passe dans le droite qui commande la ligne droite avant le stadium. De Puniet profite de son excellent freinage pour le repasser avant le gauche de l’entrée du stadium, forçant Pedrosa à écarter,l’espagnol tente de passer dans le droite en descente qui commande la ligne droite, mais Randy ouvre en grand et parvient à conserver la tête jusqu’au bout malgré la fougue du jeune espagnol, transfuge de la 125, faut-il le rappeler ! Elias complète le podium. Sylvain Guintoli finit 7ème, Eric Bataille franchit enfin la ligne d’arrivée cette saison en 11ème position, Erwan Nigon 17ème.

Au championnat, Randy avec 98 points reprend 5 points d’avance sur Pedrosa 90 après en avoir perdu 7 en Italie à cause de la défaillance de son boîtier électronique. Porto avec 63 points est 3ème mais bien loin, suivi de Nieto 56 et Elias 54 qui passe devant Rolfo scotché à 41 après la faute de Poggiali. Guintoli prend la 13ème place provisoire à Arnaud Vincent blessé et Eric Bataille fait son entrée en 22ème position avec ses 5 premiers points de la saison.

 

MotoGP

C’est encore Gibernau qui fait la pole devant Rossi et Hayden. En 2ème ligne, Biaggi précède Melandri et Barros. Au 3ème rang on trouve Xaus, Hopkins et Tamada, au 4ème Bayliss, Edwards et Checa et au 5ème Nakano, Hofmann et Capirossi.

 

Départ

Gibernau semble prendre le meilleur devant Biaggi mais au freinage, Rossi resté à l’extérieur met tout le monde d’accord de main de maître et vire en tête ! Tamada auteur d’un très bon départ est 4ème devant Barros, Bayliss, Xaus, Hopkins, Melandri, Hodgson, Checa et Capirossi. Ce dernier se rate et va jardiner dès les premiers virages, ressortant dernier ! Nakano passe 11ème devant Checa. Melandri passe Hopkins puis Xaus dans la foulée. Au premier passage, Rossi mène devant Gibernau, Biaggi, Tamada, Barros, Melandri, Xaus, Bayliss, Hopkins, Checa, Hodgson et Roberts. Hayden qui a complètement raté son départ passe 16ème ! Gibernau se porte à la hauteur de Rossi grâce à l’aspiration, mais il Dottore se montre à nouveau supérieur au freinage et conserve la tête. Rossi impose un rythme d’enfer que seul Gibernau semble être en mesure de suivre. Cependant, l'italien élargit dans le gauche d’entrée du stadium et Gibernau en profite pour passer en tête. Le catalan passe leader dans la 2ème ligne droite avec le meilleur chrono, suivi de Rossi, Biaggi, Tamada, Barros, Melandri, Xaus et Bayliss. Rossi recolle Gibernau, distançant à nouveau Biaggi de quelques longueurs. Au 3ème tour, Rossi reste collé dans le sillage de Gibernau dans la ligne droite, empêchant le catalan de profiter de sa meilleure vitesse. Melandri passe Tamada. Au 4ème passage, Gibernau et Rossi ont 1 seconde d’avance sur Biaggi. Barros passe 3ème devant Biaggi qui se faisait distancer, bientôt imité par Melandri. Xaus repasse 7ème devant Checa. Barros chute et abandonne. Melandri de ce fait passé 3ème distance Biaggi et Tamada. Au 5ème tour, Rossi toujours dans le sillage de Gibernau semble décidé à rester derrière pendant quelques tours : il freine moins fort qu’il n’en est capable et se contente d’observer, tel le chasseur poursuivant sa proie... Aux deux tours suivants, tandis que Rossi observe toujours, collé dans la roue de Gibernau, Tamada 5ème à 5 secondes semble décrocher, peut-être en raison d'un nouveau problème de pneus. Melandri est 3ème à 2,5 secondes et Biaggi 4ème à 3 secondes. Checa passe 6ème devant Xaus. Bayliss et Edwards passent Roberts en 8ème et 9 ème position. Au 8ème passage, Gibernau a toujours derrière lui une ombre nommée Rossi. Melandri 3ème est à 6/10ème devant Biaggi. Au 9ème tour, Gibernau et Rossi augmentent encore leur avance sur Melandri, qui précède Biaggi et Tamada qui se retourne pour voir si Checa revient. 10ème passage : les deux leaders sont maintenant 3,9 secondes devant Melandri. Biaggi que Tamada a rejoint est à 5 secondes, Checa à 8, Xaus à 10, Bayliss et Edwards à 12, Hayden à 12,6 et Nakano à 13. Au 11ème tour, Tamada rentre aux stands et abandonne. Au 13ème tour, Checa 5ème remonte sur Biaggi qui ne cesse de ralentir, visiblement en proie à des soucis de pneu arrière. Derrière eux, Xaus a quelques longueurs d’avance sur Bayliss, Edwards, Nakano, Hayden et Hopkins en bagarre. Dans le large droite en montée, Gibernau écarte et Rossi en profite pour prendre la tête. Au 14ème passage, Gibernau profitant de l’aspiration et de sa vitesse repasse devant l’italien. Checa double à son tour Biaggi qui rétrograde ainsi 5ème ! Avant l’entrée du stadium, Gibernau se rate à nouveau sous la pression de Rossi qui reprend la tête. Au 16ème tour, Gibernau se porte à la hauteur de Rossi en bout de ligne droite, mais c’est insuffisant pour passer l’excellent freineur qu’est Il Dottore ! Melandri est seul 3ème, Checa 4ème distance Biaggi 5ème. Suivent Xaus, Bayliss, Edwards, Nakano, Roberts qui a passé Hopkins sous les yeux de Schwantz, éminent suzukiste, Abe, Hofmann, Hodgson et Capirossi 16ème et toujours pas dans les points ! Au 17ème tour, Rossi qui tente d’accélérer a toujours Gibernau dans ses échappements. Hayden abandonne ! Plus de pilote HRC, ça ressemble à la Bérézina pour Honda qui aujourd’hui ne peut plus compter que sur Gibernau pour tenter de contrer Rossi... Lequel Gibernau force au freinage pour rejoindre Rossi à l’entrée du stadium, le forçant à élargir pour ne pas percuter l’arrière de Rossi, perdant ainsi encore quelques longueurs de plus ! Au 18ème tour, Rossi a 8/10ème d’avance sur Gibernau ! Plus loin, Xaus n’est plus qu’à 1,8 seconde de Biaggi ! Au 19ème passage, Gibernau réduit l’écart à 6/10ème ! Melandri a 3 secondes d’avance sur Checa, et Xaus a repris 1 seconde à Biaggi ! Hopkins abandonne, victime des suites de sa blessure, suivi de Roberts qui abandonne à son tour, victime de ses pneus. Rossi tient Gibernau à 6/10ème en donnant son maximum mais au 20ème tour, l’écart se réduit légèrement. Xaus est à 4/10ème de Biaggi ! Bayliss, Edwards et Nakano roulent ensemble dans cet ordre une secondes derrière lui. Avant la ligne droite précédant le stadium, Gibernau a refait la jonction avec Rossi. Dans la 21ème ligne droite, Gibernau repasse Rossi à l’aspiration tandis que Xaus passe Biaggi, suivi de Bayliss ! Un peu plus loin, Bayliss chute alors qu’il venait de passer Xaus, qui, gêné, voit repasser Biaggi, Edwards et Nakano dans leur sillage. Au 22ème tour, Gibernau mène toujours juste devant Rossi, Melandri est toujours seul en 3ème position, Checa lui aussi isolé 4ème. La bataille pour la 5ème place fait rage. Edwards est passé devant Nakano, les deux hommes devançant maintenant Biaggi et Xaus ! En tête, Gibernau et Rossi qui ont passé Roberts reparti en pneus neufs voient celui-ci les suivre grâce à l’avantage ainsi procuré ! En bout de 23ème ligne droite, Rossi au prix d’un superbe freinage repasse en tête devant Gibernau. A l’entrée de la ligne droite précédant le stadium, Gibernau à l’attaque pour suivre Rossi sort large et entame son accélération dans la terre derrière le vibreur ! Rossi passe la ligne une demi-seconde devant Gibernau ! Rossi attaque à fond et prend quelques longueurs d’avance dans la première moitié du circuit, l’espagnol revenant petit à petit à l’entame du stadium ! Mais Rossi au maximum de son art conserve une avance suffisante et l’emporte pour la 3ème fois en cinq GP ! C’est la folie dans le clan Yamaha !

D’autant que Melandri complète le podium de fort belle façon (son premier de la saison) et que Checa termine 4ème ! Edwards est 5ème, Xaus 6ème, Nakano 7ème, Biaggi 8ème, grand perdant du jour qui pour la première fois de la saison ne monte pas sur le podium, Abe 9ème, Capirossi 10ème. Il Dottore se déguise alors en docteur, ausculte au stéthoscope sa Yamaha et la déclare en excellente santé : on le croit volontiers ! Au championnat, Rossi fait bien entendu la bonne affaire.

Certes, Gibernau est toujours leader provisoire avec 106 points, mais Rossi revient à 5 points avec 101 ! Biaggi est lâché avec 80. Derrière, Checa est 4ème avec 49, Barros 48, Edwards 44, Melandri qui remonte 38. Yamaha avec 108 points revient à 2 points de Honda au classement constructeurs et du côté des teams, Gauloises Fortuna est à égalité avec Telefonica Movistar (150 points), loin devant Camel Honda (95) et... Repsol HRC (75) !

Véritable camouflet pour l’officiel, qui non seulement ne parvient pas à contrer Yamaha mais sretrouve troisième team Honda...

La pression est de plus en plus sur les épaules de Gibernau, seul à pouvoir contenir Rossi mais qui a paru impuissant face à la maestria du champion du monde, y compris avec le soutien de son public, chez lui !

Et si Rossi pouvait être champion du monde dès sa première saison chez Yamaha ? Gibernau et Honda peuvent commencer à se poser des questions !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §rir840Rl

Pour les fans de Rossi :

xavion_1087998359_bscap_motogp2004_catalunya13062004.jpg.5e5873865a73951e34ca70cab11fb6f2.jpg

 

C'est bô à voir en vrai :bien: .

 

Ca ne serait pas une images que j'ai posté sur le topic officiel des GP moto ? :voyons:

 

Et les droits d'auteur ? :lol:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §xav803uI

:coucou:

 

Je fais remonter ce sujet car va falloir préparer la session 2005 !

:love:

 

Il y a déjà quelques lyonnais sur le coup : jufa, ben13sun, bonzai et ourson.

:bien:

 

Les pré-ventes jusqu'au 12 mai 2005 annonce un prix de 90,25€ pour "la" tribune qui "tue le gosse" : la B !

 

Il va falloir prévoir aussi le formule 1 ( pour ceux qui seront accompagné de Miss, quant à ceux qui viendraient seul et qui voudraient dormir sur les bords du circuit : pensez aux orages !

 

La course a lieu le dimanche 12 juin et le ticket donne droit à un accès aux 3 jours.

 

Nous partons de lyon le vendredi matin... :miam:

 

Les espagnols étant des mordus de moto, va faloir commencer à se bouger !

Concernant les viendants, on c'est donné jusqu'à la fin de mois de mars pour acheter les places, réserver l'hotel et poser le vendredi...

 

:jap:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §coo371GG

Salut à tous,

 

Vendredi 10/6 je descends sur Montmelo, depuis le dept13, je ni suis jamais allé

et je recherche des conseils et bon plan pour l'hebergement.

 

Merci

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×
  • Créer...
Aller en haut de page