Aller au contenu
Logo Caradisiac      

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info
Outillage

Mesure des compressions moteur : analyse des résultats compliquée


Lucatet
 Partager

Voir la meilleure réponse Résolu par Lucatet,

Messages recommandés

Bonjour,

 

Véhicule :

Peugeot 504

moteur essence de 1971 cm3

rapport volumétrique de 8,35/1

Valeurs de compression de référence : 11 bars

 

1ère mesure des compressions :

Problème rencontré : puits de bougies très profonds donc impossible de serrer fort l'embout au niveau du siège de bougie car on est obliger de tourner le raccord à l'aide du tuyau caoutchouc du compressiomètre...

Valeurs en bar : 8 ; 8 ; 8,5 ; 8,5  ☹️

Dans ce cas je m'interroge : moteur fatigué ou fuite au niveau du siège des bougies ?

 

2ème mesure des compressions

Utilisation d'une rallonge de 200 mm pour tout bien serrer au niveau du siège de bougie

Valeurs en bar : 6 ; 6 ; 6 ; 6   😮

 

J'ai refait les mesures plusieurs fois avec rallonge et sans rallonge : toujours pareil, mêmes valeurs

J'ai fini par déduire que des valeurs plus basses avec la rallonge étaient normales car le volume de la rallonge n'est pas négligeable (31 cm3) par rapport au volume de la chambre de combustion au PMH. Ce qui réduit le rapport volumétrique. 

Pour ce moteur avec des chemise de 84 mm de diamètre, 1 cm au dessus du piston représente 55 cm3, donc pas si loin du volume de la rallonge...

A l’extrême si la rallonge avait un volume très grand, la pression mesurée serait nulle.

 

Ce qui m'étonne, c'est que je n'ai trouvé nulle part des discussions sur le sujet...

Même sans rallonge, si on mesure les compressions sur un moteur de petite cylindrée, la mesure doit être sacrément biaisée par le volume du raccord flexible du compressiomètre ??

 

Il faudrait un clapet anti-retour en bas de la rallonge au niveau du siège de bougie pour éviter ce phénomène ?

 

Votre avis sur l'interprétation des valeurs ?

 

Merci

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

"""Votre avis sur l'interprétation des valeurs ?""

Salut Lucatet :coucou:

Mon avis est que en gros c'est égal et c'est le plus important.

Le reste............... ce type de mesure fait souvent raconter n'importe quoi à des garages , vu qu'il n'y a pratiquement plus de réels  motoristes.

>> Si tu ne reproche rien de particulier au véhicule... et qu'il ne bouffe pas des quantités d'huile .. Laisse béton.

Et question performance , des qu'un moteur prend des tours , à la vitesse à laquelle monte un piston, tout ça n'a plus aucune importance  

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 45 minutes, Lucatet a dit :

Bonjour,

 

Véhicule :

Peugeot 504

moteur essence de 1971 cm3

rapport volumétrique de 8,35/1

Valeurs de compression de référence : 11 bars

 

1ère mesure des compressions :

Problème rencontré : puits de bougies très profonds donc impossible de serrer fort l'embout au niveau du siège de bougie car on est obliger de tourner le raccord à l'aide du tuyau caoutchouc du compressiomètre...

Valeurs en bar : 8 ; 8 ; 8,5 ; 8,5  ☹️

Dans ce cas je m'interroge : moteur fatigué ou fuite au niveau du siège des bougies ?

 

2ème mesure des compressions

Utilisation d'une rallonge de 200 mm pour tout bien serrer au niveau du siège de bougie

Valeurs en bar : 6 ; 6 ; 6 ; 6   😮

 

J'ai refait les mesures plusieurs fois avec rallonge et sans rallonge : toujours pareil, mêmes valeurs

J'ai fini par déduire que des valeurs plus basses avec la rallonge étaient normales car le volume de la rallonge n'est pas négligeable (31 cm3) par rapport au volume de la chambre de combustion au PMH. Ce qui réduit le rapport volumétrique. 

Pour ce moteur avec des chemise de 84 mm de diamètre, 1 cm au dessus du piston représente 55 cm3, donc pas si loin du volume de la rallonge...

A l’extrême si la rallonge avait un volume très grand, la pression mesurée serait nulle.

 

Ce qui m'étonne, c'est que je n'ai trouvé nulle part des discussions sur le sujet...

Même sans rallonge, si on mesure les compressions sur un moteur de petite cylindrée, la mesure doit être sacrément biaisée par le volume du raccord flexible du compressiomètre ??

 

Il faudrait un clapet anti-retour en bas de la rallonge au niveau du siège de bougie pour éviter ce phénomène ?

 

Votre avis sur l'interprétation des valeurs ?

 

Merci

 

 

Bonjour, évidement un moteur de 50 ans avec des kilomètres n'aura plus 11 bars de compression.

Ne pas oublier d'accélérer à fond et que la batterie soit bien chargée, car la vitesse du démarreur peut soit augmenter ou réduire la mesure.

https://forums.futura-sciences.com/physique/680744-moteur-automobile-calculer-pression-de-fin-de-compression.html

Avec une rapport volumétrique de 8,5 / 1 la compression devrait être de 8,5*1,3 = 11 bars.

Vu la quantité d'air dans le tube du compressiomètre 8,5 bars c'est pas trop mal.

Bien sur avec des soupapes neuves ou bien rodées et des nouveaux segments ça va augmenter un peu, pour moi ce moteur est bon.

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci à tous pour vos réponses ! 🙂

 

Au passage je me suis planté, ce moteur a un rapport volumétrique de 8,8/1 et non pas 8,35 (jusqu'en 1976, le mien est de 79...)

 

En effet, c'est équilibré...

 

Mais la voiture a un passé douteux et quand je l'ai récupérée le voyant d'huile était allumé au ralenti.

Après changement de la pompe à huile, c'est rentré dans l'ordre.

 

Mais j'ai voulu évaluer les conséquences de ce problème, sachant que je ne sais pas combien de km elle a roulé comme cela. J'ai donc fait faire une analyse d'huile du moteur.

Le résultat est médiocre : du plomb, de l'étain, fer et alu en excès... Sachant que j'ai déjà eu recours à ce type d'analyse sur des moteurs de 300 000 km entretenus par mes soins : RAS avec des analyses très bonnes.

J'en déduis que le bas et haut moteur de cette 504 ont souffert.

 

Par la prise de compressions, je voulais estimer si un remplacement des coussinets de bielles par le dessous serait pertinent, sans toucher au reste si les compressions étaient bonnes.

 

J'ai des scrupules à rouler sur grandes distances dans ces conditions, avec le risque de couler une bielle et de tout péter sachant que trouver des pièces ou un autre moteur en état ne sont pas évidents du tout... sans parler du prix de l'affaire... 🤪

 

Faudrait peut être que je prenne la pression d'huile à différents régimes pour juger l'état des paliers ?

 

Bref je suis dans le flou...

 

 

Modifié par Lucatet
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

c'est toujours un dilemme ouvrir oui , mais ou s’arrêter??

la question c'est quelle est ton budget et que veut tu en faire ??

tant qu'a attaquer , pourquoi ne pas aller un peut plus loin (segment et déglassage)....oui mais kit a déculasser pourquoi ne pas passer les soupapes compatible sans plomb...

Bref question toujours délicate , l'analyse d'huile ponctuelle est une chose , le suivi des l’évolution des element est encore plus bénéfique

 

Après , comme je l'est dit plus haut , le volume des gas carter est parfois un bonne indicateur de l’état de santé en se basant en moyenne sur 1L par cheval pour du neuf , et maxi 2L , mais il faut avoir l'appareil qui va bien....

tu as tirer les coussinet quand tu as fait la pompe a huile???

Modifié par dingdongtoy
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, Lucatet a dit :

Merci à tous pour vos réponses ! 🙂

 

Au passage je me suis planté, ce moteur a un rapport volumétrique de 8,8/1 et non pas 8,35 (jusqu'en 1976, le mien est de 79...)

 

En effet, c'est équilibré...

 

Mais la voiture a un passé douteux et quand je l'ai récupérée le voyant d'huile était allumé au ralenti.

Après changement de la pompe à huile, c'est rentré dans l'ordre.

 

Mais j'ai voulu évaluer les conséquences de ce problème, sachant que je ne sais pas combien de km elle a roulé comme cela. J'ai donc fait faire une analyse d'huile du moteur.

Le résultat est médiocre : du plomb, de l'étain, fer et alu en excès... Sachant que j'ai déjà eu recours à ce type d'analyse sur des moteurs de 300 000 km entretenus par mes soins : RAS avec des analyses très bonnes.

J'en déduis que le bas et haut moteur de cette 504 ont souffert.

 

Par la prise de compressions, je voulais estimer si un remplacement des coussinets de bielles par le dessous serait pertinent, sans toucher au reste si les compressions étaient bonnes.

 

J'ai des scrupules à rouler sur grandes distances dans ces conditions, avec le risque de couler une bielle et de tout péter sachant que trouver des pièces ou un autre moteur en état ne sont pas évidents du tout... sans parler du prix de l'affaire... 🤪

 

Faudrait peut être que je prenne la pression d'huile à différents régimes pour juger l'état des paliers ?

 

Bref je suis dans le flou...

 

 

Si la dépose du carter moteur n'est pas trop difficile, tu pourras facilement déposer les paliers des bielles afin de voir leurs état d'usure.

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité gardilini

En effet le volume de la rallonge joue si bien que ta deuxième mesure est tout à fait logique.

 

Le moteur était froid ou chaud ?

 

As-tu refais la mesure en injectant un peu d'huile dans chaque cylindre ?

 

Tu peux aussi mesurer en statique le taux de fuite de chaque cylindre pour rechercher l'origine des pertes.

 

Enfin il existe d'autre types de mesures plus élaborées mais très très peu de gens ont le matériel et savent faire. De toute façon vu ce que  tu décris de l'analyse d'huile ça ressemble à une réfection moteur sous peu...

 

PS : ça ne sert à rien les soupapes au "sans-plomb".

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 24/04/2021 à 18:11, dingdongtoy a dit :

Salut , dans le cas que tu indique un contrôle du volume de gaz du reniflard peut être un bon complément , sinon oui il faut un clapet anti retour au plus prés tu cylindre , et des tuyaux de faible diametre  

 

Merci !

Tu pourrais m'en dire plus (lien Internet)  sur cet équipement qui mesure le débit du reniflard ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

Si tes coussinets sont accessibles de par en dessous, je m'en contenterais (car tes compressions sont "satisfaisantes" pour un tel taxi , de cet age ). Apres certains aiment aller au fond du fond, mais c'est un peu de l'art. De toutes manieres pour en faire du (presque) neuf ça sera difficile.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci. Je vais regarder mais je pense qu'il faut déposer le moteur. Peut-être possible de le faire sans déposer la culasse... mais une fois le moulin sorti, autant tout vérifier.

La boite est presque HS, l'embrayage pas beaucoup mieux...

Je vais continuer un peu comme ça mais il va falloir casser la tirelire si je veux encore m'en servir dans la durée...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Moteur déposé et retourné, carter inférieur viré, tu auras acces à tous les coussinets. Mais c'est vrai que ça fera pas beaucoup plus pour le joint de culasse. Et sur un établi, en plus.

J'ai un petit fourgon Suzuki de 1990, les compressions devraient être à 12 ou 13 (je ne sais plus exactement), je mesure tout autour de 8 bars (joint changé et soupapes rodés à la main). Il a une bonne pêche et monte bien les cotes.

La boite ca doit pouvoir se trouver. Et l'embrayage certainement facile à faire et la conduite sera plus sympa.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Meilleure réponse

Le seul article que j'ai trouvé qui mentionne l'importance de la position du clapet anti retour pour une mesure précise de la pression de fin de compression : http://boursinp.free.fr/pdgcompr.htm

 

Pour l'instant, je n'ai rien entrepris. Je vais tenter de changer le flexible situé entre l'émetteur et le récepteur d'embrayage pour voir si la pédale remonte normalement après remplacement. Pour le moment, elle remonte très très lentement... faut pas être pressé de partir au feu vert...

Soit ça marche, et je continue comme ça cahincaha. Soit ça ne change rien, ce sera un remisage pour envisager du lourd pour plus tard : moteur, embrayage et boite... Il faudra que je trouve un mécano sur le 33 (ou autour) qui connaisse le moteur XN2-KF5 et la boite BA7 et en qui je peux avoir un minimum confiance...

 

Modifié par Lucatet
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous publiez en tant qu’invité, vous reconnaissez avoir pris connaissance de la charte et vous engagez à la respecter. Pour publier immédiatement : connectez-vous à votre compte ou inscrivez-vous.
Remarque : En tant qu'invité votre message ne sera pas visible immédiatement.

Invité

Si votre message est un avis de consommateur sur un bien et/ou un service, vous devez obligatoirement indiquer la date de votre expérience de consommation. A défaut, votre avis pourrait être supprimé, en cas de signalement.

Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Partager



Newsletter Caradisiac

Abonnez-vous à la newsletter de Caradisiac

Recevez toute l’actualité automobile

L’adresse email, renseignée dans ce formulaire, est traitée par GROUPE LA CENTRALE en qualité de responsable de traitement.

Cette donnée est utilisée pour vous adresser des informations sur nos offres, actualités et évènements (newsletters, alertes, invitations et autres publications).

Si vous l’avez accepté, cette donnée sera transmise à nos partenaires, en tant que responsables de traitement, pour vous permettre de recevoir leur communication par voie électronique.

Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement de ces données, d’un droit de limitation du traitement, d’un droit d’opposition, du droit à la portabilité de vos données et du droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle (en France, la CNIL). Vous pouvez également retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données : www.caradisiac.com/general/confidentialite/

×
  • Créer...