Aller au contenu
Logo Caradisiac      

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info
Karting

Comment on pilote un kart? :(


Invité §Mec721AB

Messages recommandés

Invité §Mec721AB

salut

 

Je vais peut-etre bientot faire du karting pour la première fois, et j'aimerais savoir un peu comment ça se pilote, pour ne pas avoir l'air trop neuneu quand le jour J arrivera. :)

Est-ce-que ça se conduit comme une voiture ou pas du tout? ya une pédale de frein, d'embrayage et d'accélérateur, ou ya des manettes? :)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §jnf258Ey

Ba pour conduir un kart, il y a une pédale pour le frein (roues arrieres), une pour l'accelérateur, un volant et c'est tout. Pour le pilotage, ca dépendent sur quelle surface tu roules, dehors sur bitume, ca accroche pas mal, en salle, ca glisse beaucoup plus (de l'arriere). Ne pas appuyer sur les deux pedales en meme tps sinon tete à queue. Bon tour de piste @+

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

comme c'est ta premiere fois je suppose que ce sera du 4tps en indoor

 

le frein est a gauche

pour aller vite il ne faut pas glisser avec tres peu de chevaux la moindre perte d'adhérence se compte en dixiéme

afin de ne pas bouter (moteur trop bas dans les tours) essaie de remettre les gaz tres tot avant meme le point de corde

eviter les contre braquages (d'abord rouler proprement avant d'aller chercher un tps )

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §Mec721AB

merci pour vos conseils. :)

Et sinon pour le démarrage, ça se passe comment puisqu'il n'y a pas de pédale d'embrayage? Je crois que ya quelqu'un qui nous pousse, c'est ça? mais faut allumer "les gaz" en tournant une clef ou autre, non?

Lol je sens que je vais m'amuser à conduire ça moi. :)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §Den524mm

Comme le dit Steph, le plus fluide possible : on dit toujours qu'un braquage, c'est 1/10ème de perdu.

 

N'hésite pas à sacrifier ton entrée en virage pour privilégier la sortie, surtout si une ligne droite suit... Retarder son freinage ne sert en fait qu'à doubler...

 

Pour le démarrage, pas de problème : en location, c'est un embrayage centrifuge, comme sur une bonne vieille mob...

 

Denis

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Comme le dit Steph, le plus fluide possible : on dit toujours qu'un braquage, c'est 1/10ème de perdu.

 

N'hésite pas à sacrifier ton entrée en virage pour privilégier la sortie, surtout si une ligne droite suit... Retarder son freinage ne sert en fait qu'à doubler...

 

Pour le démarrage, pas de problème : en location, c'est un embrayage centrifuge, comme sur une bonne vieille mob...

 

Denis

a ce propos vive les rotax quand on se prend un petit tete a bite

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §klb821RS

Ba pour conduir un kart, il y a une pédale pour le frein (roues arrieres), une pour l'accelérateur, un volant et c'est tout. Pour le pilotage, ca dépendent sur quelle surface tu roules, dehors sur bitume, ca accroche pas mal, en salle, ca glisse beaucoup plus (de l'arriere). Ne pas appuyer sur les deux pedales en meme tps sinon tete à queue. Bon tour de piste @+

 

Sinon embrayage...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

alors il va falloir rouler propre tres et tu pourrira pas mal de monde

 

 

j'ai trouvé ca ( c'est pour du 2 tps ou on peut dire "putain ca change" )

 

Freinage et accélération pour les virages

 

Les techniques expliquées ici s'adaptent aux karts puissants (2 temps). En location 4 temps, les trajectoires, points de freinage et d'accélération sont différents.

 

border un virage : c'est à cet endroit que la différence se fera entre pilotes et que les difficultés commencent. Accélérer à fond en ligne droite, ce n'est pas difficile. Par contre, doser le freinage, l'accélération, la direction, c'est un art ! C'est l'Art du Pilotage !

 

Le passage d'un virage peut se décomposer en 4 phases distinctes, identifiées par les 4 couleurs différentes sur la figure ci-contre. Elles se chevauchent parfois selon le style du pilote, mais sont globalement présentes et doivent plus ou moins être respectées.

 

 

1. Freinage

 

ppréciez la distance nécessaire au freinage. Il faut freiner EN LIGNE DROITE, avant d'arriver dans le virage. Les erreurs commises ici sont les plus fréquentes : on s'imagine que retarder son freinage peut nous faire gagner du temps. Ce n'est pas faux, mais dépasser la limite de freinage est fatal : tête-à-queue presque assuré, ou trajectoire manquée dans le meilleur des cas... Vouloir freiner trop tard est trop souvent l'erreur commise ! De plus, au cours du freinage, faites bien attention à ne pas bloquer les roues - une fois bloquées, les roues se mettent à glisser. Pour celà, on doit "sentir" le comportement. On peut également pomper sur la pédale de frein. Un système hydraulique sera ici plus facile à doser qu'un système à câble direct. Et comme seules les roues arrières freinent (sur des 100cc), elles peuvent bloquer facilement. Sous la pluie, on a tendance à sortir trop souvent de la sorte : on retarde le freinage, on bloque les roues, on arrive trop loin ou trop vite, en dérive. Au moment de braquer, la vitesse ou la trajectoire n'est pas adaptée, ou le kart est en glissade. Il part alors en tête-à-queue, ou au mieux, en sous-virage complet...

 

Les bons pilotes abordent le freinage en braquant très légèrement leur kart vers l'intérieur du virage. Ils se présentent alors dans une position optimale pour braquer. Cependant, cette technique, qui peut faire gagner quelques centièmes, est très difficile à maîtriser !

 

 

 

2. Braquage

 

hase très courte durant laquelle on braque les roues, on vise la corde. On a fini le freinage, il faut donc que la vitesse soit adaptée. Aller trop vite provoquera un sous-virage ou un sur-virage. Il faut savoir doser l'angle de braquage qui restera constant par la suite. Il faut pour cela bien connaître son kart, mais surtout le circuit...

 

 

 

 

 

3. Passage à la corde

 

n maintenant une accélération constante, et un rayon de courbure constant, on passe le plus près possible de la corde pour obtenir une trajectoire tendue "au cordeau".

 

 

 

 

 

4. Réaccélération en sortie

 

a réaccélération se fait progressivement afin de ne pas patiner, et de ne pas survirer. Selon la puissance du kart, cette phase aura plus ou moins d'importance. Elle sera évidemment conditionnée par les phases précédentes. Accélérer trop tôt provoquera un survirage, voire un tête-à-queue ; accélérer trop tard fera perdre du temps...

 

Dans chacune de ces phases, une erreur d'appréciation peut provoquer une sortie de piste. Gardez à l'esprit qu'une sortie fait perdre beaucoup plus de temps qu'une petite erreur de trajectoire !

 

Selon les différents types de virages, il existe des techniques différentes.[/quotemsg]

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §seb571Ur

Au debut il faut essayer d'être le plus propre possible en trajectoire car tu ne connais pas la piste ni le kart. Essaye d'abord de t'amuser après tu verras pour le chrono. :D

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×
  • Créer...