Aller au contenu
Logo Caradisiac      

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info
Bateaux à moteurs

Avis comportement QuickSilver Activ Open 455 / Mercury 60 4T


mcmanus1
 Partager

Messages recommandés

Bonjour,

 

Est-ce normal ?

 

QuickSilver 455 Activ Open de 2017

Mercury 60 4t de 2017

Hélice d'origine tripale alu (aucune idée de ses cotes)

 

Plan d'eau plat

Vent nul

 

5 personnes à bord : 90 + 75 + 48 + 50 + 55kg = 318 kg

25 litres de carburant

 

Trim rentré à fond, 4000 rpm maxi, impossible de déjauger.

Trim rentré à fond, mise en puissance maxi, il faut accompagner l'accélération en trimant vers 25% puis 50% (graduation 1 puis milieu) pour finir par péniblement déjauger.

Bien sûr en évitant de surcharger l'arrière.

 

En croisière, malgré une réparation des poids vers le centre du bateau (j'étais le plus en arrière à la barre), impossible de naviguer sous 5000 rpm, sous peine de s'enfoncer de nouveau, et devoir tout couper pour relancer la procédure de déjaugeage.

 

Jamais vu ça, jamais eu à pratiquer comme ça avant.

À croire que c'est un 40 cv avec un capot de 60...

 

Quels sont vos avis ? Hélice à changer ? Inox Mercury ? Quel pas ? 4 pales ?

Hauteur moteur ?

 

Merci de votre aide

 

McM

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui bien sûr. D'ailleurs, quels sont vos avis :

- actuellement tripale 12 pouces alu d'origine Mercury.

- proposition du chantier : passer en quadripale alu Mercury, 12 pouces voire moins.

Quelle hélice sera la plus efficace : quadripale alu ou une tripale inox (d'une autre gamme Mercury) d'un pas de 12 ou moins ?

Le chantier me dit que l'alu est mieux : casse sans dommage à l'embase en cas de choc hélice (pas de cailloux là où je navigue), et que l'inox est bien plus lourd à emmener, que ça pénalise la montée en régime par rapport à l'alu.

J'ai pourtant le souvenir d'avoir préféré l'inox à l'alu sur un HB 2 temps, à références égales.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Est-ce normal ?

 

QuickSilver 455 Activ Open de 2017

Mercury 60 4t de 2017

Hélice d'origine tripale alu (aucune idée de ses cotes)

 

Plan d'eau plat

Vent nul

 

5 personnes à bord : 90 + 75 + 48 + 50 + 55kg = 318 kg

25 litres de carburant

 

Trim rentré à fond, 4000 rpm maxi, impossible de déjauger.

Trim rentré à fond, mise en puissance maxi, il faut accompagner l'accélération en trimant vers 25% puis 50% (graduation 1 puis milieu) pour finir par péniblement déjauger.

Bien sûr en évitant de surcharger l'arrière.

 

En croisière, malgré une réparation des poids vers le centre du bateau (j'étais le plus en arrière à la barre), impossible de naviguer sous 5000 rpm, sous peine de s'enfoncer de nouveau, et devoir tout couper pour relancer la procédure de déjaugeage.

 

Jamais vu ça, jamais eu à pratiquer comme ça avant.

À croire que c'est un 40 cv avec un capot de 60...

 

Quels sont vos avis ? Hélice à changer ? Inox Mercury ? Quel pas ? 4 pales ?

Hauteur moteur ?

 

Merci de votre aide

 

McM

 

 

J'ai un le même bateau de 2017 en 60 cv et je degeauge facilement avec mon 60 cv.

Je pese 108 kg et mon cousin 82 kg.

On amène nos petits enfants de 65 kg chacun.

On pêche et le matos ( moteur electrique, 2 batteries et 2 nourrices de 25L.

 

En moins de 7 secondes je degeauge vers 4000 ou 4100 trs mais je dois ralentir car je monte a plus de 50 km/h en moins de 15 secondes !

 

Vraiment je ne comprends pas ?

 

Mon vendeur est Nord Nautic et c'est lui qui m'a installé le bateau-moteur en config standard au niveau de l'helice noire.

Quand je veux rester degeauger, je me mets entre 3800 trs et 4100 trs Soit 26-31 km/h

Par contre, je joue en positif que sur 2 ou 3 clic car, comme toi, je perds mon degeaugeage.

Donc je suis souvent en trim negatif a fond et j'oublie de me remettre en positif.

Quand je le fais Je gagne 5 km/h mais le bateau marsouine raisonnablement.

Voila, tu as un vrai probleme car moi, je suis obligé de ´freiner' pour ne pas atteindre des vitesses de p'us de 50 km/h.

Seul, il faudrait mettre une bonne trentaine de kg a l'avant. ( je pese 108 kg)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

5 sur un 450 ça fais beaucoup de monde! coté poids et coté répartition sur le bateau! pour faciliter le déjaugeage , j'ai mis des hydrofoils, ça aide énormément le bateau a sortir de la flotte!

 

 

Mon mecano a installé la petite plaque bisautée en plastique qui permet d'avoir une position du moteur plus negatif.

 

Concernant un hydrofoils, j'ai testé sur tous mes bateaux cap400, cap370 et le Se200 sport était firmudable pour degeauger.

 

Sur le Quicksilver 455 open activ 60cv j'ai testé un Se300 car tout le monde voulait rester a l'arrière et ça a été un echec.

J'avais perdu en vitesse maxi 9 km/h et surtout je consommais 30% de plus.

D'ailleurs mon Se300 est à vendre

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Mon Quicksilver 455 Open n'est utilisé que sur le lac Léman : l'eau douce est bien moins porteuse, la charge est donc plus pénalisante.

Les algues sont très nombreuses sur la coque, apparues après quelques jours, et après 4 mois dans l'eau, la coque était vraiment bien sale. Une belle couche épaisse d'algues. J'ai perdu plus de 4kt en 4 mois à cause des algues.

Je fais appliquer un anti-fouling sur la coque et l'embase cet hiver.

Et puis moteur neuf, pas encore libéré, et comme je l'expliquais, hélice inadaptée.

 

J'ai abandonné l'idée de l'hydrofoil d'embase : une loterie, ça peut améliorer ou dégrader les perfos selon les modèles. De plus, les efforts sur l'embase provoquerait une fatigue de l'embase, voire risque de casse, ou casse avérée.

 

L'idée de la plaque flap fixe me semble pas mal.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Mon Quicksilver 455 Open n'est utilisé que sur le lac Léman : l'eau douce est bien moins porteuse, la charge est donc plus pénalisante.

Les algues sont très nombreuses sur la coque, apparues après quelques jours, et après 4 mois dans l'eau, la coque était vraiment bien sale. Une belle couche épaisse d'algues. J'ai perdu plus de 4kt en 4 mois à cause des algues.

Je fais appliquer un anti-fouling sur la coque et l'embase cet hiver.

Et puis moteur neuf, pas encore libéré, et comme je l'expliquais, hélice inadaptée.

 

J'ai abandonné l'idée de l'hydrofoil d'embase : une loterie, ça peut améliorer ou dégrader les perfos selon les modèles. De plus, les efforts sur l'embase provoquerait une fatigue de l'embase, voire risque de casse, ou casse avérée.

 

L'idée de la plaque flap fixe me semble pas mal.

 

 

Tu mettrais de l'antifouling sur l'embase du moteur ?

Moi cette année j'ai rien mis car je relève l'embase au port

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Est-ce normal ?

 

QuickSilver 455 Activ Open de 2017

Mercury 60 4t de 2017

Hélice d'origine tripale alu (aucune idée de ses cotes)

 

Plan d'eau plat

Vent nul

 

5 personnes à bord : 90 + 75 + 48 + 50 + 55kg = 318 kg

25 litres de carburant

 

Trim rentré à fond, 4000 rpm maxi, impossible de déjauger.

Trim rentré à fond, mise en puissance maxi, il faut accompagner l'accélération en trimant vers 25% puis 50% (graduation 1 puis milieu) pour finir par péniblement déjauger.

Bien sûr en évitant de surcharger l'arrière.

 

En croisière, malgré une réparation des poids vers le centre du bateau (j'étais le plus en arrière à la barre), impossible de naviguer sous 5000 rpm, sous peine de s'enfoncer de nouveau, et devoir tout couper pour relancer la procédure de déjaugeage.

 

Jamais vu ça, jamais eu à pratiquer comme ça avant.

À croire que c'est un 40 cv avec un capot de 60...

 

Quels sont vos avis ? Hélice à changer ? Inox Mercury ? Quel pas ? 4 pales ?

Hauteur moteur ?

 

Merci de votre aide

 

McM

 

 

Tu mettrais de l'antifouling sur l'embase du moteur ?

Moi cette année j'ai rien mis car je relève l'embase au port

Pour info mon helice est la standard 12" x 22 1.83:1

Voir photo ( pas trouvé pour mettre la photo a partir iphone

:

http://www.casimages.com/i/171 [...] 0.jpg.html

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour Futergamer,

 

Le comportement s’est amélioré avec l’installation d’une hélice Mercury quadripale, alu, 13 pouces.

Cependant, dès que nous sommes 5 à bord (2 hommes de 90 kg, 2 dames de 50 kg, un ado de 55 kg), il faut jouer sur le centrage des masses en cours de navigation : charger l’avant pour déjauger, et ensuite seulement, on peut deux assis sur la banquette du poste de pilotage.

 

J’ai la motorisation maxi homologuée : 60 cv Mercury 4 temps, moteur neuf.

J’aurais du commander le 60 cv Mercury Sea Pro (ou Command Thrust, son appellation de 2017), avec rapport d’embase mieux adapté aux bateaux lourds, grosse embase et quadripale d’origine. Le surcoût était faible, le concessionnaire -qui n’y connaît rien- m’en a dissuadé, probablement par intérêt personnel, il devait avoir un 60 normal en stock ou en commande.

 

Selon moi, ce bateau, finalement agréable et parfait pour des promenades 3 personnes à bord, présente une erreur de construction.

Tout le poids est centré sur le tiers arrière du bateau :

- 50 litres de carburant dans le coffre sous la banquette de pilotage, à l’extrémité arrière. Un réservoir structurel, comme sur le modèle 505 aurait été plus judicieux pour le’ centrage des masses.

- la batterie est installée dans ce même coffre arrière.

- on pilote sur cette banquette

- la console est trop en arrière, l’avancer de quelques centimètres aurait apporté un meilleur centrage, et un meilleur confort de pilotage en position debout.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour Futergamer,

 

Le comportement s’est amélioré avec l’installation d’une hélice Mercury quadripale, alu, 13 pouces.

Cependant, dès que nous sommes 5 à bord (2 hommes de 90 kg, 2 dames de 50 kg, un ado de 55 kg), il faut jouer sur le centrage des masses en cours de navigation : charger l’avant pour déjauger, et ensuite seulement, on peut deux assis sur la banquette du poste de pilotage.

 

J’ai la motorisation maxi homologuée : 60 cv Mercury 4 temps, moteur neuf.

J’aurais du commander le 60 cv Mercury Sea Pro (ou Command Thrust, son appellation de 2017), avec rapport d’embase mieux adapté aux bateaux lourds, grosse embase et quadripale d’origine. Le surcoût était faible, le concessionnaire -qui n’y connaît rien- m’en a dissuadé, probablement par intérêt personnel, il devait avoir un 60 normal en stock ou en commande.

 

Selon moi, ce bateau, finalement agréable et parfait pour des promenades 3 personnes à bord, présente une erreur de construction.

Tout le poids est centré sur le tiers arrière du bateau :

- 50 litres de carburant dans le coffre sous la banquette de pilotage, à l’extrémité arrière. Un réservoir structurel, comme sur le modèle 505 aurait été plus judicieux pour le’ centrage des masses.

- la batterie est installée dans ce même coffre arrière.

- on pilote sur cette banquette

- la console est trop en arrière, l’avancer de quelques centimètres aurait apporté un meilleur centrage, et un meilleur confort de pilotage en position debout.

 

 

 

C'est le problème sur cette coque , si trés souvent en charge importante il faut choisir le 60cv à rapport d'embase Forte poussée en 2.33 ,cela favorise la poussée /déjaugeage

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous publiez en tant qu’invité. Pour publier immédiatement : connectez-vous à votre compte ou inscrivez-vous.
Remarque : En tant qu'invité votre message nécessitera l’approbation d’un modérateur avant de pouvoir être visible.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Partager

×
  • Créer...