Aller au contenu
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

[Résolu] Suspension défaillante


lexav_

Messages recommandés

Bonjour

 

Ce témoignage, sur un problème de suspension défaillante résolu, rendra peut-être service à ceux qui prendront la peine de le lire.

Cela concerne une C6 2,7HDI exclusive équipée de l’AMVAR (AMortissement VARiable). Si vous avez ce connecteur, à proximité d'une soucoupe, c'est que votre véhicule en est équipé.

 

 

1_AMVAR.jpg

 

C’est en voulant faire la vidange de ma BVA (Boite à Vitesse Automatique) que j’ai réalisé que ma voiture penchait de coté. Après des mesures réalisées entre le sol et les passages de roues (à la verticale du centre de chaque roue) j’ai constaté que le coté avant-gauche était plus haut de 3cm que le coté avant-droit et surtout, chose incompréhensible, le coté arrière-gauche, lui, était plus bas que l’arrière-droit de presque 2cm !!!

J’ai donc pensé que la voiture avait subit un choc (je l’ai achetée d’occasion) et j’ai examiné dans le détail le train avant et le train arrière pensant trouver une ou plusieurs pièces déformées. Mais je n’ai rien trouvé d’anormal.

 

Je me suis souvenu par contre avoir dépressurisé le circuit de suspension afin de vérifier le niveau de LDS car c’est la seule façon de le faire sur cette voiture. J’ai fait cette manip’ dans mon garage dont le sol n’est pas plat du tout et je pense que c’est à ce moment là que la voiture s’est retrouvée de traviole.

 

 

 

2_depres1.jpg

 

 

3_depres2.jpg

J’ai donc dans un 1er temps re-dépressurisé le circuit de suspension sur un sol plat. A ce moment là la voiture est en butée sur ses 4 vérins et les différences de hauteur coté G et D étaient plus faibles. On a même appuyé sur le coté le plus haut à l’avant et sur le coté le plus haut à l’arrière pour réduire les différences. En remettant la voiture à sa hauteur de roulage ces différences ont été ramenées à moins d’1cm.

Première conclusion, ne jamais dépressuriser le circuit de suspension sur un sol qui n’est pas parfaitement plat.

Je suppose que lorsque cette opération est réalisée en concession, les mécanos la font sur un pont élévateur.

 

 

Par la suite j’ai eu d’autres problèmes et j’ai constaté – à l’aide du Lexia (la valise Citroën) – que l’apprentissage des hauteurs n’avait pas été fait. Tout ceci venait corroborer le fait que lors d’un premier démarrage le matin la suspension n’était pas très souple mais si je coupais le contact et je redémarrais après une dizaine de km, le confort était nettement meilleur. Je m’en rendais compte en passant sur les ralentisseurs car à la même vitesse lors du 1er démarrage en redescendant d’un ralentisseur la roue AVD « tombait » brutalement mais pas lors du 2eme démarrage.

Sachant que sur cette voiture équipée de l’AMVAR il y a un capteur de débattement par roue et que si un capteur est en défaut le calculateur déduit la valeur que devrait renvoyer ce capteur à partir des valeurs des 3 autres capteurs.

 

 

17_recalcul_cpt.jpg

 

 

Bien entendu si un 2eme capteur vient à déconner le calculateur de suspension affiche le message « Suspension défaillante » à l’ordinateur de bord. J’en ai donc déduit qu’il fallait que je vérifie s’il y avait un capteur en défaut, que j’y remédie et surtout que je fasse un apprentissage des hauteurs sur les 4 capteurs.

D’ailleurs, récemment en roulant, j’ai eu ce message qui s’est affiché pendant 30 secondes puis a disparu tout seul.

 

 

Il faut que je dise aussi que chaque fois que j’ai voulu faire cet apprentissage, l’opération a avorté. Je ne sais pas si c’est lié à la présence de capteurs qui détectent l’inclinaison (il y en a pour le frein à main électrique) mais ce ne serait pas impossible.

 

 

12_reg_echec.jpg

 

Avant de refaire cet apprentissage j’ai passé un coup de Lexia et dans le menu de l’AMVAR un message indiquait que le capteur AVG envoyait une valeur incorrecte. Démontage du capteur, test avec une alimentation 5V et je constate qu’il fonctionne correctement.

 

Deuxième conclusion : Faire l'apprentissage des hauteurs sur un sol plat en ayant au préalable réglé les problèmes d'inclinaison du véhicule.

 

 

13_cptAVG.jpg

 

 

14_cpt_demont.jpg

Pour le tester il suffit d’envoyer le +5 volts en 1, le 0 volt en 3 et mesurer entre 2 et 3 à l’aide d’un voltmètre que la tension varie entre 0,330V et 4,7V lorsque l’on agit sur le rotor. Si la tension est égale à 0V ou 5V le capteur est HS. De même si la valeur est bien comprise entre les 2 limites ci-dessus (0,330 et 0,470V) mais si elle reste fixe le capteur est également à changer.

 

 

15_tst_cpt.jpg

J’aurais pu me dispenser de ce démontage-remontage en lisant avec la valise les valeurs des 4 capteurs, chose que j’ai faite par la suite. Effectivement si les 3 autres capteurs affichent des valeurs positives – par rapport à la valeur de référence – le capteur AVG est le seul à afficher une valeur négative.

 

 

16_val_lexia.jpg

 

Après avoir trouvé un sol plat je me suis lancé une énième fois dans l’apprentissage des hauteurs et cette fois ça a fonctionné. La doc Citroën détaille l’opération mais il y a des erreurs et surtout elle ne décrit que la 1ere partie.

Je vais donc vous détailler comment cela s’est passé cette fois.

 

Branchement de la valise sur la prise ODB puis après un diagnostic global qui indique s’il y a des défauts pour chaque calculateur installé (injection, climatisation, ordinateur de bord, AMVAR……) on entre dans le menu amortissement variable pour lire les défauts.

 

 

4_reg1.jpg

 

5_reg2.jpg

 

6_reg3.jpg

Puis on entre dans le menu « Opérations spécifiques après-vente »  Réglage hauteur de référence du véhicule.

Une fenêtre d’avertissement apparait.

 

 

7_reg4.jpg

 

 

8_reg5.jpg

 

Par roue on doit entrer 2 valeurs sous forme de 4 chiffres. La 1ere valeur est le diamètre de la roue. On constatera que les roues avant sont plus écrasées que les roues arrière de 15mm dans mon cas.

La 2eme valeur est une mesure qui doit être faite en 4 points précis (2 à l’AV et 2 à l’ARR).

 

 

 

18_repairAV.jpg

 

 

19_repairARR.jpg

 

Pour mesurer les hauteurs de caisse avant et arrière je suggère de vous équiper d’une tige télescopique qui vous permettra de « prélever » la distance entre le sol et le repère. En bloquant cette tige vous pourrez la mesurer avec un mètre ruban une fois que vous serez sorti de dessous du véhicule.

 

 

9_reg6.jpg

 

 

10_reg7.jpg

 

 

11_reg8.jpg

 

Après avoir rentré les valeurs pour la dernière roue (ARRD) je n'ai pas eu le message d'opération avortée.

 

Mais par rapport à la doc constructeur que l’on peut trouver sur internet (celle qui remplace la RTA inexistante pour ce véhicule) je vais constater que l’opération est loin d’être terminée. On en est à peine au 1er tiers.

 

Cette fois la machine demande à ce que l’on appuie sur l’avant pour faire baisser la voiture. Il a fallu s’y mettre à 2 et quand ça a été le cas la pompe hydraulique s’est mise en marche pour compenser la perte de hauteur.

La machine nous a demandé de faire pareil pour l’ARR du véhicule. Même réaction de la voiture.

 

Mais ce n’était pas fini. La machine nous a demandé une 2eme fois de redonner les hauteurs de roue et de remesurer les hauteurs sous la voiture. Ceci étant fait le Lexia nous informe que la procédure d’apprentissage des hauteurs avait réussi.

Le défaut permanent « Apprentissage des hauteurs non effectué » avait disparu.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai oublié de donner les valeurs que j'avais mesurées sur ma voiture au cas où quelqu'un voudrait comparer avec celles mesurées sur sa voiture :

 

 

schem_hauteur.jpg

 

A L'AVANT (AV)

R1 rayon pour la roue AVG = 315mm ==> on rentre la valeur 0315 dans le Lexia puisque celui-ci exige 4 chiffres.

Le rayon pour la roue AVD sera identique (on rentre 0315 également).

La valeur H1M pour la hauteur de caisse AVG = 155mm (on rentre 0155).

Idem pour la hauteur de caisse AVD = 155mm.

A ce niveau là je précise que si votre voiture est légèrement de traviole comma la mienne, il est préférable, au cas où vous auriez mesuré une valeur légèrement différente entre les 2 hauteurs de caisse AV, de rentrer la même valeur sur les 2 cotés. Exemple : Vous mesurez 154 d'un coté et 156 de l'autre et bien donnez 155 pour les 2 hauteurs AV. Il en sera de même pour l'arrière.

 

A L'ARRIERE (ARR)

R2 rayon de roue pour la roue ARRG = 330mm (le poids supérieur sur l'avant explique cet écart de 15mm avec les mesures ARR malgré le fait que ce soit les mêmes pneus gonflés à la même pression).

Le rayon pour la roue ARRD sera identique (on rentre donc 0330 pour le Lexia et cela pour les 2 roues ARR).

La valeur H2M pour la hauteur de caisse ARRG = 225mm.

Idem pour la hauteur de caisse ARRD = 225mm ==> 0225 dans les 2 cas pour le Lexia.

 

Depuis que j'ai fait cet apprentissage (il y a maintenant 1 semaine) j'ai constaté une amélioration du confort.

Je pense que jusqu'à présent le calculateur de suspension hésitait pour adopter une loi d'amortissement souple à cause d'une valeur incohérente d'un capteur. Il choisissait une loi "ferme" plutôt qu'une loi "souple" pour privilégier la sécurité.

.

.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Lexav'

Merci pour ce tuto très intéressant .

J'essaye moi aussi de resourdre un problème récurrent sur ma C6.

L'information "suspension défaillante" s'affiche à l'écran .

Ma suspension est toute déséquilibrée, à tel point que le confort Citroën est un vrai mystère, soit trop souple soit trop dur !

Dernièrement elle ne se levait plus suffisamment sur l'avant.

Après avoir passé la valise lexia, elle m'indique dès incohérences sur les capteurs de hauteur avant, une incohérence de l'angle du volant, et la nécessité de reparametrer les hauteurs du véhicule.

J'ai remplacé le com2000, j'ai réglé l'angle via le lexia, d'ailleurs la lecture des données donne un angle correct en degrés et dès valeur cohérentes quand je tourne le volant. Mais le défaut y est toujours.

Mesure faite des hauteurs en position normale, à L avant j'ai 100mm des deux côtés et à l'arrière 210mm des deux côtés.

L'avant est donc trop bas, ce qui fait que j'accroche à la montée et à la descente des dos d'âne .

 

Comme toi, je n'ai pas pu régler les hauteurs. À chaque fois, le lexia échoue dans le parametrage et ce malgré ton tuto.

 

J ai fait une lecture des statistiques et ca me sort les données ci dessous :

IMG_0026.jpg

 

Sur ces données, je ne comprends pas les valeurs négatives à l avant et à L arrière -94 ou -25

Pourquoi ces valeurs négatives ?

Pourquoi un côté positif et l'autre négatif?

Alors que les tensions V sont équilibrées sur chaque essieu.

 

Aurais tu stp une idée pour orienter ma réflexion et me guider vers une solution pour réparer ce problème de suspension ?

 

Merci par avance de ton aide.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Effectivement tu as 2 capteurs qui ne sont pas initialisés.

 

As-tu mesuré - suspension en position normale - la distance entre le passage de roue et le sol pour chacune des 4 roues et cela bien entendu sur un sol plat (le plus horizontal possible) ?

 

 

H_roueARR.jpg

 

Sur ma voiture les valeurs sont de 73cm à l'avant et 72cm à l'arrière (après ouverture de la porte, moteur éteint).

 

Vérifie déjà que ta voiture ne soit pas de traviole c'est à dire qu'il y ait des valeurs différentes sur un même essieu. Si c'est le cas, vérifie qu'il n'y ait pas une pièce déformée sur le (les) train(s) en question.

Si tu ne détectes rien d'anormal tu mets la voiture en position dépressurisée et tu remesures les hauteurs toujours sur un sol bien horizontal. A ce moment là tu appuies de tout ton poids (et celui d'une deuxième personne si nécessaire) pour abaisser le coté qui est trop haut.

 

Une fois que ton châssis est remis d'aplomb tu peux tenter un apprentissage des capteurs de débattement (ou de hauteur de caisse).

 

Ensuite, lorsque tu rentres les valeurs de hauteurs que te demande le Lexia, si tu as une différence entre le coté droit et le coté gauche tu "lisses" ces valeurs en faisant la moyenne et tu rentres cette valeur moyenne pour le coté droit et le coté gauche.

Je pense que l'apprentissage a avorté car tu as du rentrer des valeurs droite-gauche différentes.

 

A te lire.

.

.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

 

Les réponses données ici sont vraiment très instructives, car je souhaite aborder le réglage de ces suspensions, possédant le Lexia.

Depuis que j'ai remplacé le capteur de hauteur avant, j'accroche souvent la voiture en passant certains dos d'ânes ou les montées de parking.

 

Seulement, je ne dispose pas de fosse, et s'il faut effectuer le pré-réglage des capteurs avant le passage du Lexia, comment s'y prendre puisqu'il faut être parfaitement horizontal ? Les capteur sont disposés au centre et l'accès est guère aisé.

 

Merci à vous.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

Il serait bien que vous précisiez le type de véhicule car sur C6 il y a des suspensions avec AMVAR et d'autres sans.

D'après ce que je lis, je crois comprendre qu'il n'y a qu'un capteur par essieu donc sans AMVAR et dans ce cas là la procédure est différente; ce n'est pas le même menu (menu CSS [ou Amortissement variable] avec AMVAR et menu BHI [ou encore Suspension] sans AMVAR).

 

Effectivement il faut - de mémoire - que les hauteurs mesurées soient comprises entre 2 valeurs. Si ce n'est pas le cas il faut modifier la position du capteur.

Si vous n'avez pas de fosse ou de pont à votre disposition il faut surélever l'avant de la voiture, la caler avec des parpaings ou des madriers ou encore mieux la mettre sur des rampes puis régler mécaniquement le capteur dans le bon sens. Là il faut réfléchir sur place mais vous verrez rapidement si vous vous êtes trompé ou pas. Avec du bol vous pouvez y arriver du 1er coup sinon il faudra recommencer une fois, voire 2 ou 3.

Mettez des cales sous la voiture à l'ARR également de telle sorte qu'elles ne touchent pas mais qu'elles soient à 1 ou 2 cm de la caisse.

Dans tous les cas soyez prudent et on compte sur vous pour nous raconter la suite.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

Il serait bien que vous précisiez le type de véhicule car sur C6 il y a des suspensions avec AMVAR et d'autres sans.

D'après ce que je lis, je crois comprendre qu'il n'y a qu'un capteur par essieu donc sans AMVAR et dans ce cas là la procédure est différente; ce n'est pas le même menu (menu CSS [ou Amortissement variable] avec AMVAR et menu BHI [ou encore Suspension] sans AMVAR).

 

Effectivement il faut - de mémoire - que les hauteurs mesurées soient comprises entre 2 valeurs. Si ce n'est pas le cas il faut modifier la position du capteur.

Si vous n'avez pas de fosse ou de pont à votre disposition il faut surélever l'avant de la voiture, la caler avec des parpaings ou des madriers ou encore mieux la mettre sur des rampes puis régler mécaniquement le capteur dans le bon sens. Là il faut réfléchir sur place mais vous verrez rapidement si vous vous êtes trompé ou pas. Avec du bol vous pouvez y arriver du 1er coup sinon il faudra recommencer une fois, voire 2 ou 3.

Mettez des cales sous la voiture à l'ARR également de telle sorte qu'elles ne touchent pas mais qu'elles soient à 1 ou 2 cm de la caisse.

Dans tous les cas soyez prudent et on compte sur vous pour nous raconter la suite.

 

 

 

 

 

Bonjour,

 

Merci pour votre réponse. En effet, ce réglage des capteurs de hauteur concerne une C5 phase 1 de 2001, SX avec l'hydractive 3+.

C'est donc le menu BSI Suspension qui est retenu :

 

IMG_20180211_131008627.jpg

 

On peut donc monter la voiture sur des rampes pour régler le capteur de hauteur avant ? J'imaginais la voiture totalement à l'horizontale pour cette opération, cela m'arrange finalement, ne disposant pas d'autres moyens de levage et travaillant à l'extérieur.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Ano501NH

bonjour les mesures de hauteur avant et arrière pour c6 v6 2.7 sont elle aussi valable pour la 3 litres hdi ?

 

les mesure sont faite moteur étain ou tournant ?

 

merci de votre réponse rapide.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Ano384yy

J'ai oublié de donner les valeurs que j'avais mesurées sur ma voiture au cas où quelqu'un voudrait comparer avec celles mesurées sur sa voiture :

 

 

schem_hauteur.jpg

 

A L'AVANT (AV)

R1 rayon pour la roue AVG = 315mm ==> on rentre la valeur 0315 dans le Lexia puisque celui-ci exige 4 chiffres.

Le rayon pour la roue AVD sera identique (on rentre 0315 également).

La valeur H1M pour la hauteur de caisse AVG = 155mm (on rentre 0155).

Idem pour la hauteur de caisse AVD = 155mm.

A ce niveau là je précise que si votre voiture est légèrement de traviole comma la mienne, il est préférable, au cas où vous auriez mesuré une valeur légèrement différente entre les 2 hauteurs de caisse AV, de rentrer la même valeur sur les 2 cotés. Exemple : Vous mesurez 154 d'un coté et 156 de l'autre et bien donnez 155 pour les 2 hauteurs AV. Il en sera de même pour l'arrière.

 

A L'ARRIERE (ARR)

R2 rayon de roue pour la roue ARRG = 330mm (le poids supérieur sur l'avant explique cet écart de 15mm avec les mesures ARR malgré le fait que ce soit les mêmes pneus gonflés à la même pression).

Le rayon pour la roue ARRD sera identique (on rentre donc 0330 pour le Lexia et cela pour les 2 roues ARR).

La valeur H2M pour la hauteur de caisse ARRG = 225mm.

Idem pour la hauteur de caisse ARRD = 225mm ==> 0225 dans les 2 cas pour le Lexia.

 

Depuis que j'ai fait cet apprentissage (il y a maintenant 1 semaine) j'ai constaté une amélioration du confort.

Je pense que jusqu'à présent le calculateur de suspension hésitait pour adopter une loi d'amortissement souple à cause d'une valeur incohérente d'un capteur. Il choisissait une loi "ferme" plutôt qu'une loi "souple" pour privilégier la sécurité.

.

.

bonjour les mesures de hauteur avant et arrière pour c6 v6 2.7 sont elle aussi valable pour la 3 litres hdi ?

 

les mesure sont faite moteur étain ou tournant ?

 

merci de votre réponse rapide.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Je reviens sur ce sujet très intéressant qui va me permettre de faire ce réglage sur ma C6. Cependant j'ai deux interrogations:

-dans quelle position doit être le véhicule pour effectuer ce réglage ?

-si le véhicule est plus haut à l'arrière comment fait-on pour rétablir cette différence ? le simple fait de rentrer les hauteurs ne suffira pas à corriger l'écart il me semble ?

Merci pour vos réponse

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 25/09/2016 à 14:50, lexav_ a dit :

Bonjour

 

Ce témoignage, sur un problème de suspension défaillante résolu, rendra peut-être service à ceux qui prendront la peine de le lire.

Cela concerne une C6 2,7HDI exclusive équipée de l’AMVAR (AMortissement VARiable). Si vous avez ce connecteur, à proximité d'une soucoupe, c'est que votre véhicule en est équipé.

 

 

1_AMVAR.jpg

 

C’est en voulant faire la vidange de ma BVA (Boite à Vitesse Automatique) que j’ai réalisé que ma voiture penchait de coté. Après des mesures réalisées entre le sol et les passages de roues (à la verticale du centre de chaque roue) j’ai constaté que le coté avant-gauche était plus haut de 3cm que le coté avant-droit et surtout, chose incompréhensible, le coté arrière-gauche, lui, était plus bas que l’arrière-droit de presque 2cm !!!

J’ai donc pensé que la voiture avait subit un choc (je l’ai achetée d’occasion) et j’ai examiné dans le détail le train avant et le train arrière pensant trouver une ou plusieurs pièces déformées. Mais je n’ai rien trouvé d’anormal.

 

Je me suis souvenu par contre avoir dépressurisé le circuit de suspension afin de vérifier le niveau de LDS car c’est la seule façon de le faire sur cette voiture. J’ai fait cette manip’ dans mon garage dont le sol n’est pas plat du tout et je pense que c’est à ce moment là que la voiture s’est retrouvée de traviole.

 

 

 

2_depres1.jpg

 

 

3_depres2.jpg

J’ai donc dans un 1er temps re-dépressurisé le circuit de suspension sur un sol plat. A ce moment là la voiture est en butée sur ses 4 vérins et les différences de hauteur coté G et D étaient plus faibles. On a même appuyé sur le coté le plus haut à l’avant et sur le coté le plus haut à l’arrière pour réduire les différences. En remettant la voiture à sa hauteur de roulage ces différences ont été ramenées à moins d’1cm.

Première conclusion, ne jamais dépressuriser le circuit de suspension sur un sol qui n’est pas parfaitement plat.

Je suppose que lorsque cette opération est réalisée en concession, les mécanos la font sur un pont élévateur.

 

 

Par la suite j’ai eu d’autres problèmes et j’ai constaté – à l’aide du Lexia (la valise Citroën) – que l’apprentissage des hauteurs n’avait pas été fait. Tout ceci venait corroborer le fait que lors d’un premier démarrage le matin la suspension n’était pas très souple mais si je coupais le contact et je redémarrais après une dizaine de km, le confort était nettement meilleur. Je m’en rendais compte en passant sur les ralentisseurs car à la même vitesse lors du 1er démarrage en redescendant d’un ralentisseur la roue AVD « tombait » brutalement mais pas lors du 2eme démarrage.

Sachant que sur cette voiture équipée de l’AMVAR il y a un capteur de débattement par roue et que si un capteur est en défaut le calculateur déduit la valeur que devrait renvoyer ce capteur à partir des valeurs des 3 autres capteurs.

 

 

17_recalcul_cpt.jpg

 

 

Bien entendu si un 2eme capteur vient à déconner le calculateur de suspension affiche le message « Suspension défaillante » à l’ordinateur de bord. J’en ai donc déduit qu’il fallait que je vérifie s’il y avait un capteur en défaut, que j’y remédie et surtout que je fasse un apprentissage des hauteurs sur les 4 capteurs.

D’ailleurs, récemment en roulant, j’ai eu ce message qui s’est affiché pendant 30 secondes puis a disparu tout seul.

 

 

Il faut que je dise aussi que chaque fois que j’ai voulu faire cet apprentissage, l’opération a avorté. Je ne sais pas si c’est lié à la présence de capteurs qui détectent l’inclinaison (il y en a pour le frein à main électrique) mais ce ne serait pas impossible.

 

 

12_reg_echec.jpg

 

Avant de refaire cet apprentissage j’ai passé un coup de Lexia et dans le menu de l’AMVAR un message indiquait que le capteur AVG envoyait une valeur incorrecte. Démontage du capteur, test avec une alimentation 5V et je constate qu’il fonctionne correctement.

 

Deuxième conclusion : Faire l'apprentissage des hauteurs sur un sol plat en ayant au préalable réglé les problèmes d'inclinaison du véhicule.

 

 

13_cptAVG.jpg

 

 

14_cpt_demont.jpg

Pour le tester il suffit d’envoyer le +5 volts en 1, le 0 volt en 3 et mesurer entre 2 et 3 à l’aide d’un voltmètre que la tension varie entre 0,330V et 4,7V lorsque l’on agit sur le rotor. Si la tension est égale à 0V ou 5V le capteur est HS. De même si la valeur est bien comprise entre les 2 limites ci-dessus (0,330 et 0,470V) mais si elle reste fixe le capteur est également à changer.

 

 

15_tst_cpt.jpg

J’aurais pu me dispenser de ce démontage-remontage en lisant avec la valise les valeurs des 4 capteurs, chose que j’ai faite par la suite. Effectivement si les 3 autres capteurs affichent des valeurs positives – par rapport à la valeur de référence – le capteur AVG est le seul à afficher une valeur négative.

 

 

16_val_lexia.jpg

 

Après avoir trouvé un sol plat je me suis lancé une énième fois dans l’apprentissage des hauteurs et cette fois ça a fonctionné. La doc Citroën détaille l’opération mais il y a des erreurs et surtout elle ne décrit que la 1ere partie.

Je vais donc vous détailler comment cela s’est passé cette fois.

 

Branchement de la valise sur la prise ODB puis après un diagnostic global qui indique s’il y a des défauts pour chaque calculateur installé (injection, climatisation, ordinateur de bord, AMVAR……) on entre dans le menu amortissement variable pour lire les défauts.

 

 

4_reg1.jpg

 

5_reg2.jpg

 

6_reg3.jpg

Puis on entre dans le menu « Opérations spécifiques après-vente »  Réglage hauteur de référence du véhicule.

Une fenêtre d’avertissement apparait.

 

 

7_reg4.jpg

 

 

8_reg5.jpg

 

Par roue on doit entrer 2 valeurs sous forme de 4 chiffres. La 1ere valeur est le diamètre de la roue. On constatera que les roues avant sont plus écrasées que les roues arrière de 15mm dans mon cas.

La 2eme valeur est une mesure qui doit être faite en 4 points précis (2 à l’AV et 2 à l’ARR).

 

 

 

18_repairAV.jpg

 

 

19_repairARR.jpg

 

Pour mesurer les hauteurs de caisse avant et arrière je suggère de vous équiper d’une tige télescopique qui vous permettra de « prélever » la distance entre le sol et le repère. En bloquant cette tige vous pourrez la mesurer avec un mètre ruban une fois que vous serez sorti de dessous du véhicule.

 

 

9_reg6.jpg

 

 

10_reg7.jpg

 

 

11_reg8.jpg

 

Après avoir rentré les valeurs pour la dernière roue (ARRD) je n'ai pas eu le message d'opération avortée.

 

Mais par rapport à la doc constructeur que l’on peut trouver sur internet (celle qui remplace la RTA inexistante pour ce véhicule) je vais constater que l’opération est loin d’être terminée. On en est à peine au 1er tiers.

 

Cette fois la machine demande à ce que l’on appuie sur l’avant pour faire baisser la voiture. Il a fallu s’y mettre à 2 et quand ça a été le cas la pompe hydraulique s’est mise en marche pour compenser la perte de hauteur.

La machine nous a demandé de faire pareil pour l’ARR du véhicule. Même réaction de la voiture.

 

Mais ce n’était pas fini. La machine nous a demandé une 2eme fois de redonner les hauteurs de roue et de remesurer les hauteurs sous la voiture. Ceci étant fait le Lexia nous informe que la procédure d’apprentissage des hauteurs avait réussi.

Le défaut permanent « Apprentissage des hauteurs non effectué » avait disparu.

Bonjour, j’ai un souci de suspension, en faisant une lecture du calculateur de suspension CSS d'amortissement variable, il y-a écrit défaut Apprentissage des hauteurs non effectué.


J'ai bien entré les bonnes hauteur avant et arrière le rayon de la roue et ça hauteurs ,pour l'avant et l'arrière ,mais une fois fini la procédures revient en échec alors
que pourtant je suis sur un sol plat horizontal avec le plein de gasoil et le coffre vide et les pneu à la bonne pression et, le frein à main électrique desserré .

L'avant a été pris en compte mais pas l'arrière pour l'apprentissage des hauteurs !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, xantia hdi 110 exclusive hydractive a dit :

Bonjour, j’ai un souci de suspension, en faisant une lecture du calculateur de suspension CSS d'amortissement variable, il y-a écrit défaut Apprentissage des hauteurs non effectué.


J'ai bien entré les bonnes hauteur avant et arrière le rayon de la roue et ça hauteurs ,pour l'avant et l'arrière ,mais une fois fini la procédures revient en échec alors
que pourtant je suis sur un sol plat horizontal avec le plein de gasoil et le coffre vide et les pneu à la bonne pression et, le frein à main électrique desserré .


J'ai essayé en utilisant le lexia au lieu de diagbox,et j'ai entré les bonnes mesures mes cela à fait pareil qu'avec diagbox a la fin de la procédure ça revient en échec,si des personnes peuvent m’aidai ça m’arrangerais bcp,car je ne sait plus quoi faire.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.



×
  • Créer...
Aller en haut de page