Aller au contenu
Logo Caradisiac      

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info
488

Mon essai de la 488 GTB


lamarmotte

Messages recommandés

Compte rendu de mon trop court essai de la 488 GTB

 

Tout d'abord coté esthétique extérieur, en chair et en os devant moi pour la 1ere fois, je la trouve réussi, les écopes latérales ne choquent pas, une face avant plus avantageuse que celle de la 458. Juste un bémol sur les poignées de portes pas très esthétiques et qui s’appréhendent par le dessus, bonjour les rayures dans les coquilles des poignées

 

A l'intérieur à part 2 ou 3 des commandes ré-agencées, c'est kif kif avec la 458, la boite à gants perd son ouverture à distance

 

L'essai:

 

Pour info, le vendeur a déconnecté les valves du modèle d'essai, donc valves toujours ouvertes (dommage j'aurais préféré qu'elles soient opérationnelles)

 

A la mise en route je suis agréablement surpris le son est puissant et rauque, les valves restants ouvertes aidant certainement...

 

C'est parti...ça pousse beaucoup beaucoup plus que la 458, l'auto parait "légère", en 1 puis 2 puis 3 les rapports s’égrènent à la vitesse de la lumière ! La poussé reprend de plus belle sur le rapport supérieur, bluffant.

 

Mais....pour je ne sais quelle raison alors que la zone rouge indique 8000 tr, manetino sur race, le rupteur coupe à 7500 ! Le régime n'ira malheureusement jamais plus haut . Je me fait surprendre par le rupteur à chaque fois ou je la pousse. Le son du V8 restant rauque (mais plaisant quand même) difficile d’appréhender à l'oreille le régime max. Il faut s'aider des led du volant pour tirer au bon moment la palette de droite avant le rappel à l'ordre du rupteur. Une habitude à prendre je pense.

 

Je n'ai pas trouvé la boite plus rapide que celle de la 458, elle est aussi plus douce que cette dernière en mode race

 

Je n'ai pas ressenti de temps de réponse, une fraction de seconde après avoir écrasé l’accélérateur, les turbos se font entendre, je ne réussi pas à décrir le son, je m'attendais à un bruit d'air comprimé et de turbine mais j'entend plutot un bruit de "frottement métallique", bizarre comme sensation

 

Le V8 ne hurle pas, le plaisir est dans la réponse et la poussé à bas / mi régime

 

488 / 458 2 philosophies différentes et finalement incomparable je crois bien

 

Je n'ai fait qu'un court essai d'une quinzaine de kilomètres, cela mérite un essai plus approfondie d'une demie journée pour la prendre en main et se faire un avis définitif

 

Pour ce premier galop d'essai c'est plutot positif

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×
  • Créer...