Aller au contenu
Logo Caradisiac      

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

Comment profiter du système en seulement une leçon ...


ganondorf
 Partager

Messages recommandés

Je pense que sur ce point, à moins d'avoir de très bonne connaissance médicale, tu ne peux pas trancher sur ce points de la sorte.

 

Bien sur que des personnes tombent en dépression suites à des agressions.

 

Et parfois des agressions un peu plus violentes changes complètement la vie de la victime. Il ne faut pas négliger le traumatisme qui peut en résulter. ;)

 

 

Y'a agression, et agression... Un vraie agression c'est traumatisant. Je pense que là-dessus, tout le monde sera d'accord.

 

Mais quand tu n'as même pas été touché!

 

Il est dit que la nana a directement quitté la région après l'épisode...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 125
  • Créé
  • Dernière réponse

Participants fréquents à ce sujet

Participants fréquents à ce sujet

Invité §Cra883ru

D'un coté, dans ce cas, tu ne fais peut-être pas prof, surtout sachant que les élèves sont de moins en moins respectueux en général. :bah:

 

 

 

Si tu vas par là, tu ne fais plus rien du tout alors sachant que toute notre société devient de moins en moins respectueuse. :bah:

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §Cra883ru

Y'a agression, et agression... Un vraie agression c'est traumatisant. Je pense que là-dessus, tout le monde sera d'accord.

 

Mais quand tu n'as même pas été touché!

 

Il est dit que la nana a directement quitté la région après l'épisode...

 

 

 

si un employé de banque se fait menacer par une arme, il est traumatisé... pourtant on ne lui a pas tiré dessus.

 

Mais sous prétexte que les menaces sont à une échelle inférieur le traumatisme devrait être inexistant ? :voyons:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Si tu vas par là, tu ne fais plus rien du tout alors sachant que toute notre société devient de moins en moins respectueuse. :bah:

 

 

C'est connu que le métier de prof incorpore de faire la police, et parfois limite l'assistante sociale, maintenant...

 

Si tu n'es pas du genre à pouvoir surmonter ce genre d'incidents, tu ne t'orientes pas vers ce genre de carrière.

 

Quelqu'un qui a peur des conflits ne va pas faire flic par exemple... :bah:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §Cra883ru

C'est connu que le métier de prof incorpore de faire la police, et parfois limite l'assistante sociale, maintenant...

 

Si tu n'es pas du genre à pouvoir surmonter ce genre d'incidents, tu ne t'orientes pas vers ce genre de carrière.

 

Quelqu'un qui a peur des conflits ne va pas faire flic par exemple... :bah:

 

 

 

Il ne faudrait peut être pas confondre conflit et agression... même si elle n'a pas pris la chaise en pleine tronche, il s'agit d'un fait qui est bien plus grave qu'un conflit.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §the342Rz

:bah: Merde, rien a foutre...

 

Un traumatisme, c'est un truc de psychiatrie, dur a prouvé ou a prouvé le contraire. Donc: Si il y a eu preuve d'un psychiatre, il est normal qu'elle est eu droit a un arrêt de travails.

Bon, maintenant, 3 ans pour s'en remettre: C'est a voir.

Si elle avais déjà des problèmes, cela peut faire une névroses...Donc a la limites, pourquoi pas (Cela devrais rester que dans de très rare cas, quand même).

 

Ensuite: L'accident n'est pas banal. Mais je n'aime pas vraiment : L'amande de 125 000 euro, qui est vraiment importante... C'est presque disproportionné: Mais encore là, l'action est dirrectement lié... Donc.

Peut-être revoir le jugement sur la quantité du pognon a versé, mais il resterais coupable a mon avis.

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

si un employé de banque se fait menacer par une arme, il est traumatisé... pourtant on ne lui a pas tiré dessus.

 

Mais sous prétexte que les menaces sont à une échelle inférieur le traumatisme devrait être inexistant ? :voyons:

 

 

Sauf qu'avec un flingue, on parle de menace potentielle immédiate avec une arme facilement léthale, une menace directe... Ca non, c'est pas pareil qu'une chaise!

 

Je ne juge pas son agression précédente (elle a faillit être étranglée, quand-même!), mais l'agression imputée à celui qui a été condamné. En soit c'est nul ce qu'il a fait, mais c'est quand-même limité comme acte.

C'est certainement pas la seule prof à avoir entendu ce genre de menaces sans réalisation ultérieure, si tu cherches bien, il y en a eu plein d'autres...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §Cra883ru

Dire que la somme a versé est importantes certes.... mais si ça n'avait pas été le coupable qui l'a payait, ça aurait été la victime qui aurait du la payé... et je suis persuadé que tous le monde aurait crier aux scandales.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §the342Rz

C'est pas au mec d'assumer le fait que la nana soit tarée...

On juge les gens sur leur fautes, pas sur les consequences disproportionnées...

Si le bruit de ta moto declence une crise d'acouphenes d'un mec hyper sensible je doute que tu trouves ca normal qu'on lui paye une pension a vie parce que ca l'auras rendu fou :bah:

 

J'ai une oreille assez sensible aux acouphènes, et je peu te dire qu'un son de moto ne me fais rien...

 

Mais un son vraiment très très aigu, venant d'un synthétiseur, la oui.

C'est un petit chipotage ;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il ne faudrait peut être pas confondre conflit et agression... même si elle n'a pas pris la chaise en pleine tronche, il s'agit d'un fait qui est bien plus grave qu'un conflit.

 

 

Agression verbale seulement dans le cas de cet élève.

 

Par "conflit" j'entendais un terme bien général. Si elle était si fragile, on aurait pas dû la laisser travailler sachant que ça pouvait effectivement se produire, ça veut dire qu'elle n'était pas en état avant.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §Cra883ru

Pourquoi j'ai l'impression que c'est une copine à toi, Crapa? :D

 

 

 

Non mais je me fais un peu l'avocat du diable parce que j'ai un peu l'impression que l'on est dans une société ou les gens ne mesurent plus leur actes et que leurs actions doivent juste être sanctionnées sans prendre en compte les conséquences économiques que ça peut avoir sur une vie et une société.

 

Et je pense aussi que beaucoup de personnes ne savent pas ce que c'est que d'être face à une situation que l'on a du mal à gérer et des conséquences que cela peut avoir sur sa propre vie.

 

C'est un peu facile de dire... la personne n'a pas à subir ce genre de traumatisme... parce que moi je me sens fort. Le jour ou il auront un réelle problème, ce seront les mêmes qui seront les premiers à pisser dans leur pantalon comme des fillettes. :bah:

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Non mais je me fais un peu l'avocat du diable parce que j'ai un peu l'impression que l'on est dans une société ou les gens ne mesurent plus leur actes et que leurs actions doivent juste être sanctionnées sans prendre en compte les conséquences économiques que ça peut avoir sur une vie et une société.

 

Et je pense aussi que beaucoup de personnes ne savent pas ce que c'est que d'être face à une situation que l'on a du mal à gérer et des conséquences que cela peut avoir sur sa propre vie.

 

C'est un peu facile de dire... la personne n'a pas à subir ce genre de traumatisme... parce que moi je me sens fort. Le jour ou il auront un réelle problème, ce seront les mêmes qui seront les premiers à pisser dans leur pantalon comme des fillettes. :bah:

 

Je suis d'accord avec toi sur le fond, clairement. Je suppose aussi que tu dois voir ça d'une façon différente que moi étant donné que les traumatismes, tu sais ce que c'est. :jap:

 

Maintenant, je pense sincerement que l'agresseur en question (aussi cretin soit-il) ne sert que d'exemple sur ce coup-là. :bah:

Lui il prend tout sur sa tronche 9 ans après mais les merdeux qui continuent d'oeuvrer actuellement, ils auront jamais rien à part une fierté mal placée du genre "j'ai tenu tête aux profs, j'suis un rebel moi :sol: " et basta. :L

 

Sanctionner, oui, mais tout le monde et dans des proportions adéquates. :jap:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §Cra883ru

Je suis d'accord avec toi sur le fond, clairement. Je suppose aussi que tu dois voir ça d'une façon différente que moi étant donné que les traumatismes, tu sais ce que c'est. :jap:

 

Maintenant, je pense sincerement que l'agresseur en question (aussi cretin soit-il) ne sert que d'exemple sur ce coup-là. :bah:

Lui il prend tout sur sa tronche 9 ans après mais les merdeux qui continuent d'oeuvrer actuellement, ils auront jamais rien à part une fierté mal placée du genre "j'ai tenu tête aux profs, j'suis un rebel moi :sol: " et basta. :L

 

Sanctionner, oui, mais tout le monde et dans des proportions adéquates. :jap:

 

 

 

C'est ça aussi les proportions de notre systèmes.

 

Un jour tu poses un acte comme ça à une personnes qui n'en tiendra pas plus compte que ça et un autre jour tu déstabilise une personne qui à déjà eu un vécu difficile.

 

Le risque, quand on a un tant soit peu de maturité, on le connait.

 

Et donc la justice est la même pour tous... seul les victimes sont différentes.

 

C'est exactement comme le mec qui roule bourré et qui blesses quelqu'un... ça lui couteras peut être 500€ d'indemnisation.... comme ça peut lui couter entre 2 et 3 millions d'euro.

 

La justice est plus clémente quand les blessés sont léger et plus sévère quand les blessé sont gravement atteint. Mais le préjudice économique est toujours plus lourd pour les personnes qui sont dans des ITT prolongés.

 

C'est donc consciemment que l'on prend le risque de conduire bourré... en sachant que l'on joue finalement au lotto... et ben pour moi, posé un acte d'agression, qu'il soit physique ou psychologique, pose les mêmes mesures. ;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §Syl126Sm

Là c'est clair qu'ils lui ruinent la vie au gars, pour un coup de sang 9 ans plus tôt :beuh:

 

Ils ne disent pas mais c'était p't'être un gosse bien sous tout rapports qui a un peu déconné un jour, c'est peut-être maintenant un père de famille rangé...autant je suis pour l'application d'une loi dure et stricte, autant là y'a un problème quand même :/

 

Et puis la dépression de la prof est clairement amenée par la tentative de strangulation 16 ans avant les faits, pas par le gamin :blague:

 

C'est terrible car ça va créer un précédent. Et alors là...imaginez demain que vous recevez une assignation pour payer 125000 euros ou plus parce que 10 ans avant vous avez dis "va te faire foutre" à un gars :blague:

 

Méfiez-vous, ça peut arriver à n'importe qui, qui n'a jamais perdu un peu le controle, que ce soit à l'école, dans la rue, en voiture ou sur son lieu de travail :pfff: ??

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §Cra883ru

Là c'est clair qu'ils lui ruinent la vie au gars, pour un coup de sang 9 ans plus tôt :beuh:

 

Ils ne disent pas mais c'était p't'être un gosse bien sous tout rapports qui a un peu déconné un jour, c'est peut-être maintenant un père de famille rangé...autant je suis pour l'application d'une loi dure et stricte, autant là y'a un problème quand même :/

 

Et puis la dépression de la prof est clairement amenée par la tentative de strangulation 16 ans avant les faits, pas par le gamin :blague:

 

C'est terrible car ça va créer un précédent. Et alors là...imaginez demain que vous recevez une assignation pour payer 125000 euros ou plus parce que 10 ans avant vous avez dis "va te faire foutre" à un gars :blague:

 

Méfiez-vous, ça peut arriver à n'importe qui, qui n'a jamais perdu un peu le controle, que ce soit à l'école, dans la rue, en voiture ou sur son lieu de travail :pfff: ??

 

 

 

Mais c'est là ou vous vous planter tous, il ne s'agit pas de précédent.

 

Le système à toujours fonctionné ainsi.

 

Ce n'est pas une amende... c'est le remboursement des sommes versés par un organismes financiers qui n'avait pas à le faire si l'acte n'avait pas été posé.

 

Soit c'était la victime qui devait payer ça, soit c'était le responsable. ALors selon vous, lequel des deux devait assumer ces frais ? :voyons:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Mais c'est là ou vous vous planter tous, il ne s'agit pas de précédent.

 

Le système à toujours fonctionné ainsi.

 

Ce n'est pas une amende... c'est le remboursement des sommes versés par un organismes financiers qui n'avait pas à le faire si l'acte n'avait pas été posé.

 

Soit c'était la victime qui devait payer ça, soit c'était le responsable. ALors selon vous, lequel des deux devait assumer ces frais ? :voyons:

 

 

La personne qui a laissé re-travailler la prof alors qu'elle n'était visiblement pas en état.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §Syl126Sm

si un employé de banque se fait menacer par une arme, il est traumatisé... pourtant on ne lui a pas tiré dessus.

 

 

Oui enfin on enferme trop rapidement les gens dans un système "si tu est faible, on va t'aider". Alors forcement les gens n'ont plus besoin de se montrer fort...on cultive la faiblesse psychologique des gens plutôt que de mettre en valeur leur force :/

 

Bordel je me suis fait tirer dessus à deux reprises sans l'avoir demandé et je ne suis pas traumatisé le moins du monde, une fois le coup parti tu te barre vite fait et quand la pression "retombe" tu tremble 10 minutes et c'est tout :blague:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §Cra883ru

La personne qui a laissé re-travailler la prof alors qu'elle n'était visiblement pas en état.

 

 

 

Et comment tu vas t'y prendre pour démonter qu'il est responsable et que l'acte posé n'est pas le déclencheur de cet état ?

 

Parce que travailler elle était apte à le faire.... mais pas dans ces conditions.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §Cra883ru

Oui enfin on enferme trop rapidement les gens dans un système "si tu est faible, on va t'aider". Alors forcement les gens n'ont plus besoin de se montrer fort...on cultive la faiblesse psychologique des gens plutôt que de mettre en valeur leur force :/

 

Bordel je me suis fait tirer dessus à deux reprises sans l'avoir demandé et je ne suis pas traumatisé le moins du monde, une fois le coup parti tu te barre vite fait et quand la pression "retombe" tu tremble 10 minutes et c'est tout :blague:

 

 

 

Tant mieux pour toi si tu assumes facilement ce genre d'acte. :bah:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §Syl126Sm

Tant mieux pour toi si tu assumes facilement ce genre d'acte. :bah:

 

 

Y'a une différence entre "on me jette une chaise et je me taille au soleil pendant 3 ans :fier: " et "je me suis tirer comme un lapin deux fois et 10 minutes après ça va niquel" :bah:

 

Je veux bien avoir une certaine faculté à encaisser mais quand même quoi :ptdr:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est ça aussi les proportions de notre systèmes.

 

Un jour tu poses un acte comme ça à une personnes qui n'en tiendra pas plus compte que ça et un autre jour tu déstabilise une personne qui à déjà eu un vécu difficile.

 

Le risque, quand on a un tant soit peu de maturité, on le connait.

 

Je crois que c'est la clé du changement, malheureusement la responsabilisation passe en arrière plan pour certains parents depuis quelques années. :L

En espérant que ça va se tasser sur la prochaine génération. :oui:

Et donc la justice est la même pour tous... seul les victimes sont différentes.

 

C'est exactement comme le mec qui roule bourré et qui blesses quelqu'un... ça lui couteras peut être 500€ d'indemnisation.... comme ça peut lui couter entre 2 et 3 millions d'euro.

 

La justice est plus clémente quand les blessés sont léger et plus sévère quand les blessé sont gravement atteint. Mais le préjudice économique est toujours plus lourd pour les personnes qui sont dans des ITT prolongés.

 

C'est donc consciemment que l'on prend le risque de conduire bourré... en sachant que l'on joue finalement au lotto... et ben pour moi, posé un acte d'agression, qu'il soit physique ou psychologique, pose les mêmes mesures. ;)

 

Evidement, il a fait le con et la sanction doit tomber :bah: , mais tu ne m'hôteras pas de la tête que ça ne sert plus à rien et que même si c'est "pour l'exemple", ce n'est ni le bon cas ni le bon jugement.

 

Le chien qui va te bouffer le canapé pendant que t'es pas là, si tu l'engueules 3h après, ça servira à rien. :non:

Ca n'a rien à voir je sais. :D C'est simplement pour dire qu'il fallait le juger sur le coup (renvois, sanction, casier judiciaire ou ce que tu veux). Il y a un moment pour tout mais là, c'est trop tard. ;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Et comment tu vas t'y prendre pour démonter qu'il est responsable et que l'acte posé n'est pas le déclencheur de cet état ?

 

Parce que travailler elle était apte à le faire.... mais pas dans ces conditions.

 

 

La prof était psychologiquement fragile et ne s'était pas remise complètement de ses précédents déboires. Je suppose d'ailleurs qu'après ces précédents déboires, elle a du avoir une période pour se remettre, et pendant laquelle elle n'a pas travaillé.

Et il a bien fallu quelqu'un pour la juger apte à revenir en classe. Et pour moi, cette personne a eu un rôle clairement non nul dans le fait que la prof ait eu besoin de 3 ans pour se remettre de l'incident.

Et pour moi effectivement, ce genre d'incidents est relativement fréquent, et tout à fait probable quand à sa survenue.

Sans compter que d'autres incidents du même genre, mais moins graves, auraient pu avoir les mêmes conséquences déclenchantes.

 

L'incident avec l'élève (le second) a certes été déclenchant, mais selon moi, on ne peut pas rejeter 100% de la responsabilité des dommages totaux (les 125 000 euros) sur l'auteur de ce second incident (l'ex-élève).

 

Ces 125 000€ de dommages sont la somme:

  • Des conséquences des actes de son précédent agresseur.
     
  • De la faute de jugement de la personne qui a déterminé la prof apte à retravailler.
     
  • De l'incident avec l'ex-élève condamné dont nous parlons.

 

Sans les agissements d'aucune de ces trois personnes, ou même sans les agissements de l'un d'eux seulement, les 125 000€ de dommages ne seraient pas réalisés.

 

La prof est une victime... Je suis d'accord avec ce fait. Mais moi, je vois trois responsables dans l'affaire, et on ne veut en faire payer qu'un.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §Cra883ru

Je crois que c'est la clé du changement, malheureusement la responsabilisation passe en arrière plan pour certains parents depuis quelques années. :L

En espérant que ça va se tasser sur la prochaine génération. :oui:

 

Evidement, il a fait le con et la sanction doit tomber :bah: , mais tu ne m'hôteras pas de la tête que ça ne sert plus à rien et que même si c'est "pour l'exemple", ce n'est ni le bon cas ni le bon jugement.

 

Le chien qui va te bouffer le canapé pendant que t'es pas là, si tu l'engueules 3h après, ça servira à rien. :non:

Ca n'a rien à voir je sais. :D C'est simplement pour dire qu'il fallait le juger sur le coup (renvois, sanction, casier judiciaire ou ce que tu veux). Il y a un moment pour tout mais là, c'est trop tard. ;)

 

 

 

Il a été jugé sur le coup.... c'est parce que l'on mélange un peu les torchons et les serviettes dans cette affaire.

 

Ce n'est pas de la décision de la prof qu'un second volet civil apparait... c'est uniquement parce que la communauté française n'a pas voulu assumer les frais et c'est eux qui ont décidé d'entamer des poursuites contre le responsable.

 

Il ne faut pas se tromper de responsable ou imaginer qu'il s'agit d'une sanction ou d'une volonté de la victime que de poursuivre 9 ans après le responsable. Même si je sais que dès que l'on aborde l'argent, c'est toujours pris comme une sanction, c'est n'est pourtant pas le cas. Ici, il s'agit d'une réparation d'un préjudice... pas de sanction.

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §Cra883ru

La prof était psychologiquement fragile et ne s'était pas remise complètement de ses précédents déboires. Je suppose d'ailleurs qu'après ces précédents déboires, elle a du avoir une période pour se remettre et pendant laquelle elle n'a pas travaillé.

Et il a bien fallu quelqu'un pour la juger apte à revenir en classe. Et pour moi, cette personne a eu un rôle clairement non nul dans le fait que la prof ait eu besoin de 3 ans pour se remettre de l'incident.

Et pour moi effectivement car ce genre d'incidents est relativement fréquent tout à fait probable quand à sa survenue.

Sans compter que d'autres icidents du même genre, mais moins graves, auraient pu avoir les mêmes conséquences.

 

L'incident avec l'élève (le second) a certes été déclenchant, mais selon moi on ne peut pas rejeter 100% de la responsabilité des dommages totaux (les 125 000 euros) sur l'auteur de ce second incident (l'ex-élève).

 

Ces 125 000€ de dommages sont la somme:

  • Des conséquences des actes de son précédent agresseur.
     
  • De la faute de jugement de la personne qui a déterminé la prof apte à retravailler.
     
  • De l'incident avec l'ex-élève condamné dont nous parlons.

 

Sans les agissements d'aucune de ces trois personnes, ou même sans les agissements de l'un d'eux, les 125 000€ de dommages ne seraient pas réalisés.

 

La prof est une victime... Je suis d'accord avec ce fait. Mais moi, je vois trois responsables dans l'affaire, et on ne veut en faire payer qu'un.

 

 

 

Oui donc si tu vas par là, on ne relâche plus les personnes de prison car le juge d'application des peines pourrait être condamné pour l'avoir relâché trop vite et tous les précédents intervenant dans la vie d'un criminel pourrait être co-responsable.

 

Excuse moi de pas abonder dans ce sens.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui donc si tu vas par là, on ne relâche plus les personnes de prison car le juge d'application des peines pourrait être condamné pour l'avoir relâché trop vite et tous les précédents intervenant dans la vie d'un criminel pourrait être co-responsable.

 

Excuse moi de pas abonder dans ce sens.

 

 

Chacun sa vision, mais pour moi les responsabilités sont toutes aussi directes les unes que les autres dans ce cas.

 

Et effectivement, quand un juge décide de relâcher quelqu'un, il fait toujours un pari car il y a un risque non nul. :bah:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §Cra883ru

Chacun sa vision, mais pour moi les responsabilités sont toutes aussi directes les unes que les autres dans ce cas.

 

Et effectivement, quand un juge décide de relâcher quelqu'un, il fait toujours un pari car il y a un risque non nul. :bah:

 

 

 

Encore heureux que la justice ne fonctionne pas ainsi.

 

C'est un peu facile de commettre un délit et puis de venir dire, c'est la faute à un autres, c'est à l'autre de réparer je suis pas le seul responsable.

 

Un acte posé, l'est en principe en son âme et conscience.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il a été jugé sur le coup.... c'est parce que l'on mélange un peu les torchons et les serviettes dans cette affaire.

 

Ce n'est pas de la décision de la prof qu'un second volet civil apparait... c'est uniquement parce que la communauté française n'a pas voulu assumer les frais et c'est eux qui ont décidé d'entamer des poursuites contre le responsable.

 

Il ne faut pas se tromper de responsable ou imaginer qu'il s'agit d'une sanction ou d'une volonté de la victime que de poursuivre 9 ans après le responsable. Même si je sais que dès que l'on aborde l'argent, c'est toujours pris comme une sanction, c'est n'est pourtant pas le cas. Ici, il s'agit d'une réparation d'un préjudice... pas de sanction.

 

Encore une fois, ils sont là pour prendre du pognon à la communauté mais quand c'est à eux de raquer, on les voit plus... :blague:

 

 

Z'ont qu'à aller plus vite à la justice Belge. :o

 

Lui après 9 ans, Dutroux pas loin de 10, toi t'es déjà à 2 et t'attends encore, et moi ça fait 4 ans aussi que j'attends mes 37.000 FB. :mad:

P't1, comme ça fait ringard à coté de ce que t'es sensé récupérer. :cyp:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §Cra883ru

Encore une fois, ils sont là pour prendre du pognon à la communauté mais quand c'est à eux de raquer, on les voit plus... :blague:

 

 

Z'ont qu'à aller plus vite à la justice Belge. :o

 

Lui après 9 ans, Dutroux pas loin de 10, toi t'es déjà à 2 et t'attends encore, et moi ça fait 4 ans aussi que j'attends mes 37.000 FB. :mad:

P't1, comme ça fait ringard à coté de ce que t'attends. :cyp:

 

 

 

:ddr:

 

Encore heureux que tu parles en FB, ça le fait comme ça :p

 

Moi je sais que j'en aurai certainement encore pour 2 ans au minimum. :bah:

 

Par contre, que l'on remette en question la rapidité de la justice, là je ne te contredirais pas... c'est une plaie. Mais c'est aussi pour ça que la cour suprême à condamner la cour d'appel de Bruxelles pour sa lenteur. Il fallait 7 ans d'attente pour une audience dans cette cours.

 

Alors qu'il ne se plaigne pas :D

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Encore heureux que la justice ne fonctionne pas ainsi.

 

C'est un peu facile de commettre un délit et puis de venir dire, c'est la faute à un autres, c'est à l'autre de réparer je suis pas le seul responsable.

 

Un acte posé, l'est en principe en son âme et conscience.

 

 

Je ne dis pas que le mec n'y est strictement pour rien, je dis juste que sa responsabilité dans les conséquences a été majorée.

 

Mais toi, tu ne veux pas comprendre que ce qu'il a fait, dans des circonstances normales, n'aurait pas eu pour conséquences 3 ans d'incapacité de travail pour la prof.

 

Tu supposes que l'élève avait une connaissance parfaite de la situation et qu'il a agit avec raison en son âme et conscience en connaissant tout cela.

Permets-moi juste d'en douter et de supposer que le contraire est vrai.

 

Il pouvait normalement supposer l'effrayer une semaine par exemple. Il pouvait supposer la commission de discipline de son établissement.

 

Mais pas les conséquences qui se sont réalisées en partie par sa faute.

 

Bref moi je pense qu'il devrait payer effectivement une partie des dommages, oui, ce serait normal vu qu'il en est en partie responsable.

 

Mais il paye aussi la part des 2 autres responsables avec ce jugement... Et on revient effectivement au "c'est facile, c'est les autres qui assumment à me place" dont tu parles.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

:ddr:

 

Encore heureux que tu parles en FB, ça le fait comme ça :p

 

Ils vont croire que ça fait beaucoup les voisins du sud. :cyp:

 

Moi je sais que j'en aurai certainement encore pour 2 ans au minimum. :bah:

 

Par contre, que l'on remette en question la rapidité de la justice, là je ne te contredirais pas... c'est une plaie. Mais c'est aussi pour ça que la cour suprême à condamner la cour d'appel de Bruxelles pour sa lenteur. Il fallait 7 ans d'attente pour une audience dans cette cours.

 

Alors qu'il ne se plaigne pas :D

 

Je crois pas qu'il se plaind mais par contre il aurait dû commencer à économiser plus tôt. :p

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §Cra883ru

Je ne dis pas que le mec n'y est strictement pour rien, je dis juste que sa responsabilité dans les conséquences a été majorée.

 

Mais toi, tu ne veux pas comprendre que ce qu'il a fait, dans des circonstances normales, n'aurait pas eu pour conséquences 3 ans d'incapacité de travail pour la prof.

 

Tu supposes que l'élève avait une connaissance parfaite de la situation et qu'il a agit avec raison en son âme et conscience en connaissant tout cela.

Permets-moi juste d'en douter et de supposer que le contraire est vrai.

 

Il pouvait normalement supposer l'effrayer une semaine par exemple. Il pouvait supposer la commission de discipline de son établissement.

 

Mais pas les conséquences qui se sont réalisées en partie par sa faute.

 

Bref moi je pense qu'il devrait payer effectivement une partie des dommages, oui, ce serait normal vu qu'il en est en partie responsable.

 

Mais il paye aussi la part des 2 autres responsables avec ce jugement... Et on revient effectivement au "c'est facile, c'est les autres qui assumment à me place" dont tu parles.

 

 

Je sais très bien qu'il ne pouvait pas mesurer ses actes... mais être un adulte responsable, c'est aussi composé avec la sensibilité d'autrui et son vécu.

 

Quand tu ne sais pas... tu imagines le pire. Ca te permets de mesurer quels seront les risques maximum.

 

Dire que s'il n'y avait pas eu d'autre actes, il n'y aurait pas eu 3 ans d'ITT, c'est prendre le problème à l'envers. Le bon sens pour se problème, c'est de dire que s'il n'avait pas commis son acte, il n'y aurait pas eu 1 jours d'ITT. Et le problème n'est finalement pas plus complexe que ça.

 

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je sais très bien qu'il ne pouvait pas mesurer ses actes... mais être un adulte responsable, c'est aussi composé avec la sensibilité d'autrui et son vécu.

 

Quand tu ne sais pas... tu imagines le pire. Ca te permets de mesurer quels seront les risques maximum.

 

Dire que s'il n'y avait pas eu d'autre actes, il n'y aurait pas eu 3 ans d'ITT, c'est prendre le problème à l'envers. Le bon sens pour se problème, c'est de dire que s'il n'avait pas commis son acte, il n'y aurait pas eu 1 jours d'ITT. Et le problème n'est finalement pas plus complexe que ça.

 

 

Il n'y a pas de "sens", bon ou non au problème.

Tout ce qu'il y a eu, c'est:

3 causes avec 3 responsables => une victime et les conséquences sur elle.

 

C'est tout simplement comme ça que ça s'est passé. :bah:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité §Cra883ru

Il n'y a pas de "sens", bon ou non au problème.

Tout ce qu'il y a eu, c'est:

3 causes avec 3 responsables => une victime et les conséquences sur elle.

 

C'est tout simplement comme ça que ça s'est passé. :bah:

 

 

Il y a belle et bien un sens à ce type d'affaire et c'est celui que le législateur à défini. S'il l'a fait ainsi, c'est parce que il ne s'agit pas de mesurer l'accumulation, mais de savoir quels est le facteur déclencheur.

 

A partir de ça, la situation se résume à une victime avec son vécu et un coupable qui à fait déborder le vase avec la goutte de trop. :bah:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a belle et bien un sens à ce type d'affaire et c'est celui que le législateur à défini. S'il l'a fait ainsi, c'est parce que il ne s'agit pas de mesurer l'accumulation, mais de savoir quels est le facteur déclencheur.

 

A partir de ça, la situation se résume à une victime avec son vécu et un coupable qui à fait déborder le vase avec la goutte de trop. :bah:

 

 

Et qui se retrouve avec une dette démesurée par rapport à la gravité réelle de son acte, 10 après. :bah:

 

La loi est la loi, libre à toi de la trouver bonne. Désolé si je n'y goûte pas et ne la trouve pas éthique.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
 Partager

Société
×
×
  • Créer...