Aller au contenu
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

Faux négatif contralco, contravention


Invité §aze331mp

Messages recommandés

Invité §aze331mp

Bonjour,

 

A l'issue d'une soirée alcoolisée :

-Début de soirée 20h30+premier verre,

- Dernier verre à 00h,

- Fin de soirée à 3h, je suis allé dormir dans ma voiture,

- A 5h30 (donc 5h30 après mon dernier verre) je décide de faire un éthylotest (éthylotest chimique marque Contralco certifiée NF). En suivant bien la notice, le résultat était le suivant : l'éthylotest se colore en vert jusque sous le niveau du trait représentant 0.25mg d'alcool par litre d'air expiré, sans le dépasser. Je considère donc que mon taux d'alcool est au plus de 0.25mg/L, je suis donc réglementaire et décide de prendre le volant.

- 5h40 je me fait contrôler à l'éthylotest électronique par un gendarme. Résultat : positif. Je montre le résultat que j'ai obtenu avec mon éthylotest mais le gendarme s'en moque.

- 5h45 je souffle dans l'éthylomètre. Résultat : 0.30 mg/L.

- 5h50 je souffle à nouveau dans l'éthylomètre. Résultat : 0.31mg/L. Le gendarme justifie ces résultats en disant que j'étais en phase ascendante (cela faisait 5h50 que j'avais bu mon dernier verre). Il se fiche toujours des résultats de mon éthylotest et de ma bonne foi.

Il me met donc une contravention : 90€ d'amende, 6 points de permis en moins, immobilisation du véhicule ainsi que réquisition de ma carte grise.

Après quelques recherches, j'ai constaté que les erreurs de mesure (20% dans mon cas : (0.3-0.25)/0.25=0.2) sont dues à des conditions d'utilisation en températures non-optimales.

Le contralco garantit la fiabilité de sa mesure pour des températures comprises entre 10°C et 40°C.

Lorsque j'ai fait le test, la température était de 3°C, ce qui explique la différence et donc le résultat "faux négatif".

Malgré avoir scruté la notice, il semble que l'information "à utiliser entre 10°C et 40°C" m'ait échappé.

Je souhaitais savoir si j'avais une chance de contester la contravention car j'ai pris le volant uniquement parce que j'étais persuadé d'être en dessous de 0.25mg/L d'air expiré (0.5g/L de sang). J'ai vraiment fait acte de bonne foi. (J'ai pris une photo de mon éthylotest 1h après avoir soufflé). J'ai 12 points et dans mon historique de conducteur n'est répertorié qu'un excès de vitesse de 10km/h au dessus de la limitation.

Je pense que les éthylotest sont globalement utilisés la nuit. Je ne pense pas qu'il fasse souvent plus de 10°C la nuit surtout dans ma région (bretagne).

Quelle est donc l'utilité d'avoir un éthylotest ( surtout si même celui considéré le plus fiable du marché : contralco est la marque utilisée par les forces de l'ordre, il est noté dessus CERTIFIE NF, qualité métrologique maintenues malgré les variations de températures Cf. http://www.auto-evasion.com/forums/img/tmp/115259_1322840095_noticecontralco.jpg ) qui donne des résultats biaisés lorsque les conditions d'utilisation (bien souvent rencontrées) sont non idéales ?

Je vous remercie de vos réponses futures,

Cordialement.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 40
  • Créé
  • Dernière réponse

Participants fréquents à ce sujet

Participants fréquents à ce sujet

Il ne faut pas oublier que ce n'est qu'un éthylotest à un prix de fabrication de quelques dizaine de centimes d'euros et que la coloration n'est pas franche pour les utiliser régulièrement. Lors de nos actions en boite de nuit, la plus part des gens interprètent mal le testeur : en comparant avec un testeur vierge, on voit bien le changement de coloration jusqu'à la ligne et l'éthylo électronique confirme.

Ensuite, peut être était-il périmé ou l'as tu conservé hors des températures de conservation (pas celle d'utilisation) Je crois que c'est entre 0 °C et 40 °C. Pour en avoir laissé dans ma boite à gant tout l'été, la coloration était beaucoup moins visible. Cet hiver a été très froid...

Enfin, tu as du boire beaucoup de verres. Tu mets en moyenne à peu près une heure pour éliminer un verre donc si 5 heures après tu t'es fait contrôler c'est que tu as bu au moins 6 ou 7 verres d'alcool...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Seuls les éthylomètres utilisés par les agents assermentés font foi devant un juge.

 

A mon humble avis, la conduite à tenir est de payer l'amende de 4e classe, la procédure sera close donc pas de risque de suspension du permis, puis perdre les 6 points. Si tu contestes, ce qui rete ton droit, tu risque une amende plus forte et une suspension, non aménageable (pas de permis blanc possible) de ton permis + des peines pénales connexes (stage, TGI, etc.). A toi de voir.

 

Par contre, pourquoi les gendarmes ont-ils retenu ta carte grise ? il y a un autre problème ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Seuls les éthylomètres utilisés par les agents assermentés font foi devant un juge.

 

A mon humble avis, la conduite à tenir est de payer l'amende de 4e classe, la procédure sera close donc pas de risque de suspension du permis, puis perdre les 6 points. Si tu contestes, ce qui rete ton droit, tu risque une amende plus forte et une suspension, non aménageable (pas de permis blanc possible) de ton permis + des peines pénales connexes (stage, TGI, etc.). A toi de voir.

 

Par contre, pourquoi les gendarmes ont-ils retenu ta carte grise ? il y a un autre problème ?

+1. Cette mesure d'obligation de disposer d'un ethylotest est pernicieuse car comme d'habitude non accompagnée d'une campagne de prévention, ce qui conduit a ce genre de pièges.

-manque de précisions sur les conditions d'utilisations.

- indications peu précises de fait du ballon marque "Contralco" qui d'ailleurs a le monopole.

- Pas de mise en garde sur la façon dont l'alcool se diffuse dans le sang.

Je ne vois pas non plus pourquoi les FDO ont retenu la CG? Par contre les FDO étant dument assermentés et opérant des controles grace a des appareils précis et dument homologué, il ne peut contester que la rétention de la CG si elle n'est pas liée a une autre infraction.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

 

- A 5h30 (donc 5h30 après mon dernier verre) je décide de faire un éthylotest (éthylotest chimique marque Contralco certifiée NF). En suivant bien la notice, le résultat était le suivant : l'éthylotest se colore en vert jusque sous le niveau du trait représentant 0.25mg d'alcool par litre d'air expiré, sans le dépasser. Je considère donc que mon taux d'alcool est au plus de 0.25mg/L, je suis donc réglementaire et décide de prendre le volant.

- 5h40 je me fait contrôler à l'éthylotest électronique par un gendarme. Résultat : positif. Je montre le résultat que j'ai obtenu avec mon éthylotest mais le gendarme s'en moque.

- 5h45 je souffle dans l'éthylomètre. Résultat : 0.30 mg/L.

- 5h50 je souffle à nouveau dans l'éthylomètre. Résultat : 0.31mg/L. Le gendarme justifie ces résultats en disant que j'étais en phase ascendante (cela faisait 5h50 que j'avais bu mon dernier verre). Il se fiche toujours des résultats de mon éthylotest et de ma bonne foi.

 

 

 

 

 

Tu as très bien expliqué et utilisé les noms des objets pour expliquer ton erreur.

 

Un éthylotest sert à constater la présence d'alcool.

Un éthylomètre sert à mesurer la quantité d'alcool.

 

Tu as constaté que tu avais encore de l'alcool dans l'air expiré (coloration franche) et tu pensais que tu as mesuré la quantité mais avec un appareil qui est incapable de mesurer (moins de 0,25 car pas de coloration sous le trait)...

 

Le gendarme a procédé de la même façon: il a constaté la présence (éthylotest) puis à mesuré (éthylomètre)...

 

La logique des tests jetables voudrait que dès qu'il y a positif (et il n'y a pas de faux positif! un début de coloration est déjà positif), dans le doute on ne prend pas le volant...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §aze331mp

Bonjour,

Il n'y a pas eu d'autres infractions. Peut-être a t-il prit ma CG car je l'ai irrité en tentant de faire appel à son bon sens qui s'est montré absent malgré la présentation de mon éthylotest affichant négatif. Il y a des limite à suivre rigoureusement la loi. Parfois il faut prendre en compte les éléments pertinents que l'on nous présente. Il savait bien que je n'aurai pas pris le volant si le résultat était positif, c'est lui même qui me l'a avouer. On en arrive au problème suivant : les primes/quotas ont plus d'influence sur les fdo que le bon sens.

 

Si je ne peux contester avec les éléments en présence, je crois qu'il est temps de lancer alors une campagne qui informe de l'inutilité totale d'un éthylotest (résultat parfois faussé, ignoré par les forces de l'ordre même si le résultat est négatif) ou bien de rajouter simplement la mention suivante dans la notice : attention, dès qu'il y a apparition d'une coloration verte, ne pas prendre le volant (même si l'on est a 0.1mg/L).

J'ai fait l'erreur de faire confiance à un instrument de mesure certifié Norme Française et dont les qualités métrologiques sont reconnues.

J'ai un collègue gendarme qui m'a dit que si j'étais tombé sur sa brigade, ils auraient simplement immobilisé le véhicule car javais fait acte de bonne foi avec mon éthylotest.

Je crois comprendre que mon affaire s'arrête ici et que ma vision sur les forces de l'ordre ne peux cesser de décroître car ils continuent de faire l'amalgame entre les vrais personnes inconsciente et les bon citoyens.

Je perd autant de points qu'un alcoolique débile ayant 1.5g/L de sang.

Vive la France.

Cordialement.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Il n'y a pas eu d'autres infractions. Peut-être a t-il prit ma CG car je l'ai irrité en tentant de faire appel à son bon sens qui s'est montré absent malgré la présentation de mon éthylotest affichant négatif. Il y a des limite à suivre rigoureusement la loi. Parfois il faut prendre en compte les éléments pertinents que l'on nous présente. Il savait bien que je n'aurai pas pris le volant si le résultat était positif, c'est lui même qui me l'a avouer. On en arrive au problème suivant : les primes/quotas ont plus d'influence sur les fdo que le bon sens.

 

Si je ne peux contester avec les éléments en présence, je crois qu'il est temps de lancer alors une campagne qui informe de l'inutilité totale d'un éthylotest (résultat parfois faussé, ignoré par les forces de l'ordre même si le résultat est négatif) ou bien de rajouter simplement la mention suivante dans la notice : attention, dès qu'il y a apparition d'une coloration verte, ne pas prendre le volant (même si l'on est a 0.1mg/L).

J'ai fait l'erreur de faire confiance à un instrument de mesure certifié Norme Française et dont les qualités métrologiques sont reconnues.

J'ai un collègue gendarme qui m'a dit que si j'étais tombé sur sa brigade, ils auraient simplement immobilisé le véhicule car javais fait acte de bonne foi avec mon éthylotest.

Je crois comprendre que mon affaire s'arrête ici et que ma vision sur les forces de l'ordre ne peux cesser de décroître car ils continuent de faire l'amalgame entre les vrais personnes inconsciente et les bon citoyens.

Je perd autant de points qu'un alcoolique débile ayant 1.5g/L de sang.

Vive la France.

Cordialement.

Il y a tout un sujet sur le forum a propos des ethylotest ou tu pourra lre mes commentaires rejoignant ton avis. Les FDO sont des gens comme toi et moi. Certains bonhomme, d'autres rigides. Par contre que l'alcoolémie soit contraventionnelle ou délictueuse, le tarif est le mème: 6 points amputés sur le carton rose. Tu a eu la chance que ton taux ne soit pas au dela de 0,8. Les conséquences pour toi auraient beaucoup plus grave!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Il n'y a pas eu d'autres infractions. Peut-être a t-il prit ma CG car je l'ai irrité en tentant de faire appel à son bon sens qui s'est montré absent malgré la présentation de mon éthylotest affichant négatif. Il y a des limite à suivre rigoureusement la loi. Parfois il faut prendre en compte les éléments pertinents que l'on nous présente. Il savait bien que je n'aurai pas pris le volant si le résultat était positif, c'est lui même qui me l'a avouer. On en arrive au problème suivant : les primes/quotas ont plus d'influence sur les fdo que le bon sens.

 

Si je ne peux contester avec les éléments en présence, je crois qu'il est temps de lancer alors une campagne qui informe de l'inutilité totale d'un éthylotest (résultat parfois faussé, ignoré par les forces de l'ordre même si le résultat est négatif) ou bien de rajouter simplement la mention suivante dans la notice : attention, dès qu'il y a apparition d'une coloration verte, ne pas prendre le volant (même si l'on est a 0.1mg/L).

J'ai fait l'erreur de faire confiance à un instrument de mesure certifié Norme Française et dont les qualités métrologiques sont reconnues.

J'ai un collègue gendarme qui m'a dit que si j'étais tombé sur sa brigade, ils auraient simplement immobilisé le véhicule car javais fait acte de bonne foi avec mon éthylotest.

Je crois comprendre que mon affaire s'arrête ici et que ma vision sur les forces de l'ordre ne peux cesser de décroître car ils continuent de faire l'amalgame entre les vrais personnes inconsciente et les bon citoyens.

Je perd autant de points qu'un alcoolique débile ayant 1.5g/L de sang.

Vive la France.

Cordialement.

Dans ce cas c'est un délit, la peine n'est pas la meme ;)

Il n'y a pas que les points dans la vie....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §dom167ip

Bon, je vais un peu casser l'ambiance.

 

Les alcootests ne sont pas une solution. Je pense même que ça devrait être interdit à la vente car leur utilisation peut être très dangereuse.

 

Il faut savoir que les alcootest donnent souvent des résultats erronés.

 

Deux cas possibles:

 

- Si un des invité est positif alors qu'il n'a rien bu et qu'il veut prendre le volant tu fais quoi? Tu lui reprends les clefs de force? En tout cas c'est une source d'embrouille...

 

- Si un invité complètement bourré souffle et a un résultat négatif, tu fais quoi? Tu le laisses partir? Lui, plus ou moins de bonne foi pensera conduire sans danger.

Que se passera-t-il en cas d'accident non responsable si il y a des blessés ou des morts? Et bien ton invité sera reconnu responsable de l'accident, il perdra son permis, son assurance lui fera payer tous les frais (il risque de payer toute sa vie) et il peut même se retrouver en prison. Tu auras beau aller témoigner pour dire que l'alcotest était négatif, ça ne changera rien...

 

Plutôt que de se fier à quelque chose d'absolument pas fiable il y a une règle plus simple qui me semble évidente: celui qui conduit ne boit pas (ou en tout cas pas plus d'un verre dans la soirée)

 

 

On peut faire un petit parallèlle avec les préservatifs.

Que se passerait-il si un préservatif sur trois était percé? On trouverait ça normal? Je pense que non...

Il y a deux façons de voir les choses:

 

- Soit on peut dire que c'est efficace deux fois sur trois donc c'est une très bonne chose car c'est mieux que de rien mettre. il faut en faire la publicitée et inciter les gens à les utiliser sans avertir des danger en faisant croire à une protection absolue. Là il y aurait des prise de risques énormes dûes à une impression de protection et par conséquent de graves conséquences qui auraient pu être évitées.

 

- Soit on considère que ce n'est pas très efficace et on informe des danger. Dans ce cas là il faut se comporter comme si on n'avait pas de préservatif donc agir avec intelligence pour ne pas faire de conneries.

 

http://forum-auto.caradisiac.com/automobile-pratique/securite/sujet214307-35.htm#t7092755

Un message de 2004 qui est toujours d'actualité...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et il oublie un détail: il était encore en phase ascendante!

 

Le gendarme ne peut laisser repartir un CONDUCTEUR avec un taux d'alcool 25% au delà de la limite contraventionnelle à 5h30, en phase ascendante... un peu de bon sens.

 

Certains veulent de la tolérance au niveau des limites de vitesse sur autoroute, en contre-partie de plus de contrôle et de sévérité avec l'alcool au volant.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et il oublie un détail: il était encore en phase ascendante!

 

Le gendarme ne peut laisser repartir un CONDUCTEUR avec un taux d'alcool 25% au delà de la limite contraventionnelle à 5h30, en phase ascendante... un peu de bon sens.

 

Certains veulent de la tolérance au niveau des limites de vitesse sur autoroute, en contre-partie de plus de contrôle et de sévérité avec l'alcool au volant.

 

Ce que le FDO sait, le quidam moyen ne le sait pas forcément. Pour les limites de vitesses, beaucoup veulent aussi des limites acceptables et donc respectables, ce n'est pas du ressort des FDO mais plus haut (préfectures, communes etc...)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et il oublie un détail: il était encore en phase ascendante!

 

Le gendarme ne peut laisser repartir un CONDUCTEUR avec un taux d'alcool 25% au delà de la limite contraventionnelle à 5h30, en phase ascendante... un peu de bon sens.

 

Certains veulent de la tolérance au niveau des limites de vitesse sur autoroute, en contre-partie de plus de contrôle et de sévérité avec l'alcool au volant.

 

 

une différence de 0,01 mg/l est elle significative?

La différence entre la 1ere mesure à 0,30mg/l et la 2eme à 0,31mg/l est-elle due à une erreur de l´instrument de mesure ou est-ce vraiment une phase ascendante.

Je ne pense pas que l´on puisse être en phase ascendante 5h00 après le dernier verre?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne pense pas, tu as peut-être raison car la durée entre les deux mesures n'est pas non plus significative (5 minutes).

 

Une chose est certaine: un éthylotest, à partir du moment où il indique une coloration, surtout vers le trait de mesure, indique une présence d'alcool. Prendre le volant juste après n'est pas raisonnable.

 

Le fait de dire à un gendarme je me suis testé, il y avait une présence d'alcool, croyez en ma bonne foi ne peut qu'aggraver la situation. Surtout que la coloration a été "jusque sous le niveau du trait"... En soufflant 3 secondes de plus, elle aurait été jusque au dessus le niveau du trait"

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne pense pas, tu as peut-être raison car la durée entre les deux mesures n'est pas non plus significative (5 minutes).

 

Une chose est certaine: un éthylotest, à partir du moment où il indique une coloration, surtout vers le trait de mesure, indique une présence d'alcool. Prendre le volant juste après n'est pas raisonnable.

 

Le fait de dire à un gendarme je me suis testé, il y avait une présence d'alcool, croyez en ma bonne foi ne peut qu'aggraver la situation. Surtout que la coloration a été "jusque sous le niveau du trait"... En soufflant 3 secondes de plus, elle aurait été jusque au dessus le niveau du trait"

 

+1

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
non.gifIl ne peut laisser repartir une personne dont le test est positif au moment du controle. Il ne peut juger des phases ascendantes ou descendantes. Par contre il revient au conducteur d'avoir un peu de bon sens et ne pas jouer avec le feu!jap.gif.f70a782286c2e9544e5110a14499739d.gif
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

une différence de 0,01 mg/l est elle significative?

La différence entre la 1ere mesure à 0,30mg/l et la 2eme à 0,31mg/l est-elle due à une erreur de l´instrument de mesure ou est-ce vraiment une phase ascendante.

Je ne pense pas que l´on puisse être en phase ascendante 5h00 après le dernier verre?

 

 

Il faut considérer que le corps humain se met en veille et ne fonctionne pas comme en phase d'éveil.

Donc si tu te finis à minuit, et que tu dors, à ton réveil tu recommence presque là où tu as finis.

As-tu mangé avant? Après?

T'es taillé comme une quille ou une brindille?

 

Tu as repris la route en phase ascendante, tu ne pouvais pas le prévoir, mais l'anticiper.

Tu seras plus prudent à l'avenir ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Il faut considérer que le corps humain se met en veille et ne fonctionne pas comme en phase d'éveil.

Donc si tu te finis à minuit, et que tu dors, à ton réveil tu recommence presque là où tu as finis.

As-tu mangé avant? Après?

T'es taillé comme une quille ou une brindille?

 

Tu as repris la route en phase ascendante, tu ne pouvais pas le prévoir, mais l'anticiper.

Tu seras plus prudent à l'avenir ;)

Je rebondis sur tes propos. Il est dommage que ces explications bien connues des alcoologue ne fassent pas partie d'une campagne de prévention liée a l'obligation des alcootest individuel. Il y aurait moins de cas comme celui ci.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La digestion se s'interrompt pas, tout comme le travail d'absorption et d'élimination du foie.

 

L'alcool passe en partie par l'estomac (15%) et le reste par l'intestin grêle. En dormant, le phénomène continue.

L'élimination de l'alcool se fait quand le sang passe par le foie, et celui-ci continue de fonctionner en dormant., heureusement.

 

Si la théorie de ralentissement en dormant était vraie, on n'irait pas aux toilettes le matin, on n'aurait pas faim le matin, en se couchant ivre, on se réveillerait ivre...

Les seuls ralentissements sont l'activité cérébrale, le rythme cardiaque et la respiration, une baisse de température interne et le reste fonctionne!

 

L'explication n'est pas à rentrer dans une campagne de prévention!!!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La digestion se s'interrompt pas, tout comme le travail d'absorption et d'élimination du foie.

 

L'alcool passe en partie par l'estomac (15%) et le reste par l'intestin grêle. En dormant, le phénomène continue.

L'élimination de l'alcool se fait quand le sang passe par le foie, et celui-ci continue de fonctionner en dormant., heureusement.

 

Si la théorie de ralentissement en dormant était vraie, on n'irait pas aux toilettes le matin, on n'aurait pas faim le matin, en se couchant ivre, on se réveillerait ivre...

Les seuls ralentissements sont l'activité cérébrale, le rythme cardiaque et la respiration, une baisse de température interne et le reste fonctionne!

 

L'explication n'est pas à rentrer dans une campagne de prévention!!!

Et pourquoi donc?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A, je pensais que la théorie d'horizon rouge devait passer dans les campagnes de lutte contre l'alcool au volant.

Je ne sais pas si Horizon rouge est alcoologue. Il est vrai que le taux d'alcool pour la mème quantité dépend de la poids, du sexe, d'avoir mangé ou pas et bien sur ne pas oublier qu'apres une période ascendante, l'alcool mets de nombreuses heures pour redescendre a zéro. Beaucoup de paramètres a prendre en compte.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Il faut considérer que le corps humain se met en veille et ne fonctionne pas comme en phase d'éveil.

Donc si tu te finis à minuit, et que tu dors, à ton réveil tu recommence presque là où tu as finis.

As-tu mangé avant? Après?

T'es taillé comme une quille ou une brindille?

 

Tu as repris la route en phase ascendante, tu ne pouvais pas le prévoir, mais l'anticiper.

Tu seras plus prudent à l'avenir ;)

 

Normalement, que tu dormes ou non le corps humain elimine 0,15g/l par heure.

 

http://www.maaf-prevention.com [...] tRoute.pdf

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne sais pas si Horizon rouge est alcoologue. Il est vrai que le taux d'alcool pour la mème quantité dépend de la poids, du sexe, d'avoir mangé ou pas et bien sur ne pas oublier qu'apres une période ascendante, l'alcool mets de nombreuses heures pour redescendre a zéro. Beaucoup de paramètres a prendre en compte.

 

J'espere qu'il ne l'est pas. Sinon il devrait réétudier certains cours....

Sebmac a raison.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La digestion se s'interrompt pas, tout comme le travail d'absorption et d'élimination du foie.

 

L'alcool passe en partie par l'estomac (15%) et le reste par l'intestin grêle. En dormant, le phénomène continue.

L'élimination de l'alcool se fait quand le sang passe par le foie, et celui-ci continue de fonctionner en dormant., heureusement.

 

Si la théorie de ralentissement en dormant était vraie, on n'irait pas aux toilettes le matin, on n'aurait pas faim le matin, en se couchant ivre, on se réveillerait ivre...

Les seuls ralentissements sont l'activité cérébrale, le rythme cardiaque et la respiration, une baisse de température interne et le reste fonctionne!

 

L'explication n'est pas à rentrer dans une campagne de prévention!!!

 

 

J'imagine que tu pisses et tu cagues en dormant? :)

Et il est vrai que si le foie nettoie l'alcool du sang, le ralentissement provoqué par le sommeil ralentit la fonction du foie, donc certes tu reprend pas au même point, mais 5h en sommeil çà diminue la fatigue inhérente à la buvette, et un peu le taux, sans plus!

Après c'est chacun son corps et sa manière d'encaisser la bibine!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

J'imagine que tu pisses et tu cagues en dormant? :)

Et il est vrai que si le foie nettoie l'alcool du sang, le ralentissement provoqué par le sommeil ralentit la fonction du foie, donc certes tu reprend pas au même point, mais 5h en sommeil çà diminue la fatigue inhérente à la buvette, et un peu le taux, sans plus!

Après c'est chacun son corps et sa manière d'encaisser la bibine!

 

 

Oulala, ya du lourd...

 

Pour l'absorption: la digestion n'est pas ralentie en dormant, le transit n'est pas arrêté... donc l'absorption d'alcool ne peut être ralentie.

 

Pour le fonctionnement du foie: il ne nettoie pas l'alcool du sang, il l'assimile puis le détruit. L'élimination est continue, à l'éveil comme au repos...

 

5 heures de sommeil, c'est 5 heures de digestion et d'assimilation, comme cinq heures de discussion...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Oulala, ya du lourd...

 

Pour l'absorption: la digestion n'est pas ralentie en dormant, le transit n'est pas arrêté... donc l'absorption d'alcool ne peut être ralentie.

 

Pour le fonctionnement du foie: il ne nettoie pas l'alcool du sang, il l'assimile puis le détruit. L'élimination est continue, à l'éveil comme au repos...

 

5 heures de sommeil, c'est 5 heures de digestion et d'assimilation, comme cinq heures de discussion...

Exact! Souvent l'alcool n'est complètement éliminé qu'au bout de 24h.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

J'imagine que tu pisses et tu cagues en dormant? :)

Et il est vrai que si le foie nettoie l'alcool du sang, le ralentissement provoqué par le sommeil ralentit la fonction du foie, donc certes tu reprend pas au même point, mais 5h en sommeil çà diminue la fatigue inhérente à la buvette, et un peu le taux, sans plus!

Après c'est chacun son corps et sa manière d'encaisser la bibine!

 

 

En général tu ne manges pas et ne bois pas pendant que tu dors. C´est pour ca que tu ne dois pas aller aux toillettes aussi souvent que pendant la journée.

De plus, cela ne t´est il jamais arrivé de te réveiller pendant la nuit car tu devais uriner? c´est bien la preuve que la digestion fonctionne même pendant ton sommeil.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai jamais dis que le corps était en stase lors du sommeil, mais bien ralenti, si tu te lèves pour pisser c'est que tu as bu beaucoup de liquide, les diurétiques aidant!

Là le problème c'est que passé 5h30 de sommeil il était toujours en phase ascendante, à ce rythme là, selon moi il aurait davantage que 0.30 au controle, et l'éthylotest aurait eu une belle couleur.

Certes il y a l'absorbtion inhérente du corps de 0.15g/h mais bon! :D

 

Si quelqu'un à la réponse, je suis preneur! fleur.gif.409b9d7c6917341d9961e0047c16e05f.gif

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai jamais dis que le corps était en stase lors du sommeil, mais bien ralenti, si tu te lèves pour pisser c'est que tu as bu beaucoup de liquide, les diurétiques aidant!

Là le problème c'est que passé 5h30 de sommeil il était toujours en phase ascendante, à ce rythme là, selon moi il aurait davantage que 0.30 au controle, et l'éthylotest aurait eu une belle couleur.

Certes il y a l'absorbtion inhérente du corps de 0.15g/h mais bon! :D

 

Si quelqu'un à la réponse, je suis preneur! fleur.gif.01db3c1fc8196d14e97522c6ce55be2c.gif

Non! La phase ascendante va durer au pire une demi heure. Apres 5h 30 de sommeil, la phase descendante est entammée. En fonction de la quantité absorbée , cela peut etre suffisant pour etre au taux zéro ou pas. :o

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai jamais dis que le corps était en stase lors du sommeil, mais bien ralenti, si tu te lèves pour pisser c'est que tu as bu beaucoup de liquide, les diurétiques aidant!

Là le problème c'est que passé 5h30 de sommeil il était toujours en phase ascendante, à ce rythme là, selon moi il aurait davantage que 0.30 au controle, et l'éthylotest aurait eu une belle couleur.

Certes il y a l'absorbtion inhérente du corps de 0.15g/h mais bon! :D

 

Si quelqu'un à la réponse, je suis preneur! fleur.gif.2208ed68fc1a60780740b5e9d2af2690.gif

 

Pour moi, 2 mesures faites à 5 minutes d´intervalles avec une différence de 0,01g/l ne montrent pas une phase ascendante. La différence est due à l´incertitude de l´instrument.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Pol608sO

Bonjour,

Je profite pour faire rapidement part de mon expérience :

Samedi dernier, je rentrais d'une soirée chez des amis. J'ai 3,8 km à parcourir à travers champs pour rentrer chez moi. J'avais consommé un cocktail à base de vodka et 4 bières à 5% d'alcool entre 20h et 22h. À 22h20, je quitte mes amis et enfourche mon vélo pour rentrer chez moi. Sur un petit chemin de terre au milieu des champs, je tombe sur un véhicule de gendarmerie à l'arrêt en vrac. J'étais réglo niveau lumières, gilet, casque, mais les gendarmes sortent du véhicule et m'ordonnent de m'arrêter. Là, j'ai évidemment pensé au fait que j'avais consommé trop d'alcool, même pour conduire un vélo dans les champs. Bref, passons les détails, mais le fonctionnaire me fait souffler dans un éthylotest avec écran numérique: positif. Je lui demande à quelle hauteur se trouve mon taux d'alcoolémie, mais il me répond qu'il sait juste que je suis positif et qu'il faut aller à la gendarmerie pour souffler dans l'éthylomètre qui précisera cela. Direction la Gendarmerie donc. Attente d'une demi-heure avant de resouffler. Résultat à l'éthylomètre : 0,16g d'alcool par litre d'air expiré, donc en dessous de la limite fixée par la loi. Les gendarmes sont un peu interloqués, car j'avais bien précisé que j'avais bu "environ 4 bières". Ils me disent que ce résultat est erroné car l'appareil n'a pas été réinitialisé avant emploi. Ils le réinitialisent et me font souffler à nouveau : 0,15g. Les gendarmes sont limite énervés par ce résultat. Ils me ramènent donc à l'endroit où l'on avait laissé mon vélo, mais avant de me laisser partir, ils me font souffler encore une fois, à nouveau dans l'éthylotest avec écran numérique. J'ai évidemment protesté en disant que ça commençait à bien faire, mais le gendarme m'a garanti que ce test ne pourra pas être utilisé contre moi, qu'il s'agissait juste de vérifier si leur appareil fonctionnait. Résultat : négatif.

 

Alors voilà, ça me laisse un peu perplexe, comment ces machines peuvent-ils afficher des résultats si différents ? J'aurais dû, je crois, être positif à tous les contrôles. Les conditions d'utilisation étaient normales et les gendarmes semblaient assez perplexes. Est-ce un phénomène fréquent ? En tout cas, j'ai eu de la chance sur ce coup-là.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×
  • Créer...
Aller en haut de page