Aller au contenu
Logo Caradisiac        

Téléchargez nos application

Disponible sur App Store Disponible sur Google play
Publi info

[Sujet Officiel] Renault Safrane (1992-2002)


Messages recommandés

SAFRANE EN GENERALE

 

Remplaçante de la R25, la Safrane a incarné, pendant ses huit années de carrière, le modèle haut de gamme de Renault. Elle affiche un design agréable, fait de formes arrondies, s'inscrivant dans la tendance "bio-design" du début des années 90. La présentation intérieure est chaleureuse et cossue, notamment en Initiale (cuir à profusion et équipement complet), mais aussi sur toutes les finitions depuis le restylage de 1996.

Elle est aussi confortable que spacieuse, mais la qualité des plastiques et le soin porté à la finition sont en retrait par rapport aux rivales germaniques qu’elle visait à l'époque, BMW Série 5 et Opel Omega notamment. Techniquement, elle emprunte de nombreux éléments à d'autres modèles de la gamme, et les motorisations qu'elle partage avec les Laguna et Espace s'avèrent les plus endurantes, tout comme le bloc 5 cylindres 2.5 d'origine Volvo.

On note que l'équipement, limité sur les finitions basses (RN notamment) des premiers modèles, s'est sensiblement enrichi début 1995, puis lors du restylage de l'automne 1996, pour devenir complet en septembre 1998.

Pour la fiabilité, en turbo diesel, les 2.5 dT peuvent souffrir de problèmes de culasse, de joints de culasse et de distribution. Les 2.1 dT sont réputés pour leur consommation d'huile, sans grande conséquence. Les 2.2 dT ne sont affectés par aucun problème sérieux.

Par ailleurs, les boîtes automatiques peuvent parfois souffrir de fragilité

 

 

LA BITURBO

 

Son ambition était de faire jeu égal avec les berlines européennes les plus réputées du marché.. Pour ce faire, la confortable mais trop peu performante Safrane V6i ne suffisait pas. Il fallait à la fois une finition des plus luxueuse et des performances alléchantes pour espérer s'imposer dans la catégorie. Elle possédait pratiquement tous les atouts pour y parvenir mais n'a pas réussi à s'attirer les faveurs des inconditionnels de grandes routières allemandes.

 

 

 

Comme toutes les grandes divas, la Safrane Biturbo aura su se faire attendre. Présentée au Salon de Genève en mars 1992, ce n'est qu'au début de l'année 1994, que débutera enfin sa commercialisation.

 

Echaudé par les problèmes connus par la 25 lors de son lancement, Renault avait mis sur pied une toute puissante entité chargée de ne laisser partir dans le réseau que des voitures ayant atteint un niveau de qualité optimal. Alors à la tête de la Direction de la Qualité, l'intransigeant Pierre Jocou préférera donc reporter à plusieurs reprises le lancement de la Safrane Biturbo, considérant que celle qui allait devenir le vaisseau amiral de la marque au Losange se devait d'offrir une qualité de fabrication irréprochable. Les clients acceptaient encore sans trop de difficultés les petits défauts d'une petite voiture facturée 40.000 F, mais ils n'auraient pas manqué de hurler au loup face aux gros défauts d'une grosse voiture vendue pratiquement dix fois plus cher.

 

 

 

 

 

Un processus de fabrication un peu compliqué

En raison d'une fabrication à cadence très réduite, la Safrane Biturbo ne pouvait être assemblée classiquement "à la chaîne". Renault s'était donc attaché les services de deux spécialistes allemands de la transformation automobile, Hatge et Irmscher.

 

Le premier, bien connu pour ses préparations sur BMW, allait se charger de la conception de la double suralimentation du moteur V6 et de l'adaptation de la base roulante de la Safrane à ses nouvelles performances.

 

Le second, après avoir longuement préparé des Opel destinées à la compétition, s'était progressivement tourné vers la conception, la mise au point et le montage d'équipements automobiles. Irmscher était d'ailleurs déjà chargé du montage des Safrane V6 Baccara et c'est donc tout naturellement lui qui allait se voir confier l'assemblage de la Biturbo.

 

Tout commençait dans l'usine Renault de Sandouville où étaient prélevées, en bout des chaînes de montage, des Safrane V6 RXE Quadra (4 roues motrices permanentes). Elles étaient envoyées en Allemagne chez Irmscher qui s'empressait de déposer le moteur pour le confier à Hartge, celui-ci se chargeant de le transformer et de lui greffer ses accessoires.

 

 

Pour le moteur, on s'est adressé à Hartge, un préparateur spécialisé dans les BMW. Renault avait étudiée plusieurs hypothèses pour réaliser cette voiture donc une hypothèse "interne" Berex et une hypothèse Hartge. Hartge était un peu moins cher et a remporté l'affaire. En pratique, ils ont largement explosé le budget et ils se sont aperçus qu'ils n'avaient pas le matériel ni les compétences pour faire la mise au point du moteur en respectant les normes de pollution. Résultat, Hartge a sous-traité la mise au point au... Berex !!! On rajouta 2 petits turbocompresseurs au V6 de l'Alpine A610, et le tour fut joué. La puissance développée dépassait les 280 ch, mais on n'a pas trouvé de boîte de vitesse assez puissante pour encaisser le couple de l'engin: la voiture aura une boîte de Safrane V6i Quadra renforcée, et le moteur développera 268 ch., ce qui n'est quand même pas mal! La transmission était identique à celle de la Safrane V6i Quadra, c'est à dire à 4 roues motrices en permanence, avec possibilité de verrouiller le différentiel arrière en première vitesse et en marche arrière. Les roues avaient une dimension respectable, 225/45 ZR17, en Pirelli PZero.

 

 

 

Pendant ce temps, Irmscher modifiait la sellerie intérieure pour les versions Baccara, effectuait le montage des éléments de carrosserie (aileron, calandre, boucliers), les modifications de châssis (freins avant, roues et pneumatiques) puis remontait les moteur transformé. Les voitures une fois terminées étaient enfin dispatchées soit vers le Centre livreur français soit vers les différents Centres d'importation européens. Pas simple tout ça !

 

 

 

Comme indiqué dans le paragraphe précédent, quelques Safrane Biturbo étaient transformées en Safrane Biturbo Baccara. Les autres conservaient donc leur exécution RXE originelle dont elles n'avaient d'ailleurs pas à rougir.

 

L'équipement de série de ces versions "de base" comprenait un airbag conducteur, un ABS, une transmission intégrale bien sur, mais aussi une direction à assistance variable ainsi qu'une suspension pilotée à 3 lois d'amortissement et correcteur d'assiette. Pour le bien être des occupants on trouvait également à bord une climatisation automatique à réglages différenciés gauche / droite, des sièges avant chauffants à réglages électriques avec mémorisation du poste de conduite (sièges, colonne de direction et rétroviseurs intérieurs), une banquette arrière à réglages électriques, des vitres électriques à l'avant et à l'arrière, un ordinateur de bord à sept fonctions un pré équipement radio-téléphone et une chaîne stéréo avec lecteur CD, 4 X 20W à 6 haut-parleurs et satellite de commande sous le volant.

 

Pour ceux qui jugeaient tout cela insuffisant, la version Baccara offrait en plus des sièges avant "ergomatic" avec six poches gonflables, une alarme anti-intrusion avec anti-démarrage électronique et un radio-téléphone intégré "mains libres". Tous les sièges étaient tendus d'un cuir "pleine fleur", de couleur cendre ou Badiane, en harmonie avec la teinte de la carrosserie. Le dessous de la planche de bord, la console centrale et les panneaux de portes s'habillaient également de cuir tandis que des inserts en ronce de noyer égayaient les portes, la planche de bord et la console centrale.

 

 

 

 

 

Carrosserie : un "tuning" discret et de bon goût

 

Extérieurement, la Safrane Biturbo se devait d'afficher ses nouvelles prétentions, mais sans ostentation, comme il sied à une voiture "bien née". Dessinée par la Direction du Design Industriel, la Biturbo se distinguait essentiellement des autres Safrane par des apports aérodynamiques parfaitement intégrés. Le plus spectaculaire était sans conteste l'imposant bouclier avant intégrant une nouvelle calandre "ouverte" et une énorme prise d'air flanquée de deux gros projecteurs additionnels ronds.

 

Le bouclier arrière, plus enveloppant lui aussi, était découpé pour laisser passer une large sortie d'échappement ovale et chromée. Les très belles jantes spécifiques étaient chaussées de pneumatiques "taille basse" (225/45 ZR 17) et le coffre arrière se voyait greffer un aileron arrière pratiquement indécelable la voiture vue de profil.

 

Cinq teintes de carrosserie (noir, vert, bleu, rouge et gris) étaient disponibles, toutes métallisées, vernies ou nacrées

 

 

 

 

 

 

Si la voiture était en effet très performante et si elle tenait la route à la perfection, son look était moins discret que ses concurrentes. Chère (plus de 400 000 F), les clients préféraient pour le prix s'offrir un écusson plus valorisant. L'absence de boîte automatique fut aussi fatale à la voiture, d'autant plus que la boîte manuelle des Safrane est réputée, mais pas dans le bon sens du terme. Enfin, la présence des 4 roues motrices rendait le coffre ridiculement petit.

 

 

Cette voiture était en fait destinée aux irréductibles qui ne veulent rouler qu'en voiture française : à ce prix, on n'en trouve plus beaucoup...

 

La production de la gamme Safrane a été stoppée en septembre 2000, mais sachez qu'aujourd'hui on trouve des Biturbo à moins de 15 000 euros...

 

 

 

 

 

Caractéristiques techniques

 

Marque : Renault Modèle : X54 Safrane Biturbo

 

Années de production : 1994-1996 Type du moteur : V6 à 90° (PRV)

 

Energie : Essence

 

Disposition du moteur Transversal avant

 

Alimentation Gestion intégrale

 

Suralimentation 2 turbos KKK + intercoolers

 

Distribution 2 simples arbres à cames en tête

 

Nombre de soupapes 2 par cylindre

 

Alésage & Course 93.0 x 72.6 mm

 

Cylindrée 2963 CC

 

Compression 7.6

 

Puissance 268 ch. à 5500 tr/min

 

Couple 37.0 mkg à 2500 tr/min

 

Boite de vitesse 5 rapports

 

Puissance fiscale 14 ch.

 

Transmission Intégrale

 

Antipatinage Non

 

ESP Non

 

Direction Crémaillère, assistée

 

Longueur 473 cm

 

Largeur 182 cm

 

Hauteur 144 cm

 

cx 0.31

 

Suspensions Av Mc Pherson

 

suspensions AR Mc Pherson

 

Freins Av Disques ventilés

 

Freins AR Disques

 

ABS Série

 

Pneu Av 225/45 ZR17

 

Pneu AR 225/45 ZR17

 

Poids 1675

 

 

Performances

 

Poids/Puissance 6.25

 

Vitesse 250 (bridée)

 

0 à 100 km/h 7.2

 

0 à 160 km/h –

 

0 à 200 km/h –

 

400 mètres DA 14.9 1

 

000 mètres DA 27.5

 

 

Consommations

 

Sur route 11.5

 

Sur autoroute 13.0

 

En ville 17.8

 

Conduite sportive –

 

Reservoir 80

 

Autonomie autoroute 615

 

Emissions de CO2 (g/km)

 

 

Prix & équipements

 

NB d'airbags 2

 

Climatisation Série

 

Prix de base Plus fabriquée

 

Coffre 390

 

 

 

Les équipements et options phase 1

 

Les équipements et options phase 2

 

Les séries spéciales

 

Fiches techniques

 

 

Edit JCC : deplacement du topic en sous-section Safrane ;) Si probleme, me contacter ! :jap:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 1,2K
  • Créé
  • Dernière réponse

Participants fréquents à ce sujet

Participants fréquents à ce sujet

En voici alors :p

 

http://www.arabadergisi.com/ps/renault/safrane01a.jpg

 

http://www.arabadergisi.com/ps/renault/safrane06.jpg

 

http://www.strw.leidenuniv.nl/~debruyne/Gif/Safrane.gif

 

http://es.geocities.com/carrocolombiano4/safrane/safrane_portada.jpg

 

http://renaultsafrane.free.fr/images/version_safrane_ph-1/safrane%20V6%20BACCARA%20BITURBO%20AM1995/safrane_V6_BACCARA_BITURBO_AM1995_GRIS_0000.JPG

 

http://www.koopjeskrant.be/fotozoekertje/11805461_5.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §r25011bM

Pour moi la Safane est une excellente voiture, confortable qui tiens extrèmement bien la route avec une excellente qualité de finition... Franchement le top, mais je préfère quand même la R25 ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §zar244Yl

J'ai eu l'accasion il y à quelques années de conduire une biturbo, j'en garde un excellent souvenir, un très grand confort, une pèche d'enfer mais assez feutré, le compteur doit être surveillé continuellement car l'impression de vitesse est absente.

Dommage que sa consomme autant, j'en ferais bien ma voiture de tous les jours !.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Kev388Jo

http://img302.imageshack.us/img302/3064/dscf03563xg.jpg

 

http://img225.imageshack.us/img225/3841/dscf03546cw.jpg

 

http://img225.imageshack.us/img225/7481/dscf03575mf.jpg

 

http://img225.imageshack.us/img225/1205/dscf03587yk.jpg

 

http://img225.imageshack.us/img225/6885/dscf03593ym.jpg

 

http://img225.imageshack.us/img225/8881/dscf03601ui.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §Kev388Jo

Ben perso je ne connais pas trop (n'ayant jamais possédé de Biturbo), mais bon les pièces sont extrèmement chère.

 

Un amortisseur piloté vaut dans les 700€ ( on dit qu'ils sont assez fragile :L )

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité §day035nQ

Ben perso je ne connais pas trop (n'ayant jamais possédé de Biturbo), mais bon les pièces sont extrèmement chère.

 

Un amortisseur piloté vaut dans les 700€ ( on dit qu'ils sont assez fragile :L )

 

 

Ils ont augmenté il y a pas longtemps ( si,si....) : 895€ chacun :cry:

 

Mon père les a changés sur la sienne un par un entre 270 et 320 000 kms ( on en change un, quelques temps apres c'est un autre qui lache etc etc...) ,mais hormis ca et les collecteurs d'échappement, tout le reste est d'origine....

 

C'est une V6 Ellipse toutes options sauf TOE et banquette AR électrique, de 1995 ,qui a aujourd'hui 390 000 kms, donc on peut globalement dire que c'est une voiture fiable ;)

 

Ah si, il a la montre qui ne marche plus et Renault ne la fournit plus... si quelqu'un en a une qui fonctionne et qui ne lui sert plus , je suis preneur!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:up:

J'ai une petite question. je savais pas trop où la mettre alors je suis venue ici.

Voila, sur la safrane de mes parents, lorsque l'on met les essuie glace et que l'on veut ensuite les arrêter, ils ne se remettent plus en place tout seuls, il faut se servir du commodo pour les remettre en position initiale, de quoi cela peut-il venir?

Merci ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • mike29b a modifié le titre en [Sujet Officiel] Renault Safrane (1992-2002)
Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

×
  • Créer...